Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Depuis juin 1994, Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l’Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l’Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que plusieurs essais sur les États-Unis, dont Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012) et Madame America : 100 clés pour comprendre Hillary Clinton (Les Éditions La Presse, 2016). Il vit à Manhattan avec sa famille.
  • Lire la suite »

    Archive du 17 septembre 2012

    Lundi 17 septembre 2012 | Mise en ligne à 17h58 | Commenter Commentaires (136)

    Ce que Romney pense VRAIMENT des électeurs d’Obama

    Le journaliste David Corn du mensuel Mother Jones a obtenu la vidéo d’un discours prononcé en privé par Mitt Romney à de riches donateurs. De toute évidence, le candidat républicain a une piètre opinion des électeurs de Barack Obama, qui sont à ses yeux une belle bande de perdants, de parasites, de victimes. Je le cite :

    «Il y a 47% des gens qui vont voter pour le président peu importe les circonstances. Il y a 47% des gens qui sont derrière lui, qui sont dépendants du gouvernement, qui se considèrent comme des victimes, qui croient que le gouvernement a la responsabilité de prendre soin d’eux, qui croient qu’ils ont un droit à des soins de santé, à la nourriture, au logement, et plus encore. Et le gouvernement devrait leur donner tout ça. Et ils voteront pour le président peu importe les circonstances… Ce sont des gens qui ne paient aucun impôt sur le revenu.»

    «Mon job n’est pas de me préoccuper de ces gens-là. Je ne les convaincrai jamais du fait qu’ils doivent prendre leurs responsabilités et prendre leurs vies en mains

    On trouve sur le site de Mother Jones plusieurs autres extraits intéressants. Après avoir fait allusion au lieu de naissance de son père, Mitt Romney a notamment déclaré : «Si mon père était né de parents mexicains, j’aurais peut-être une meilleure chance de l’emporter.»

    Dans ce discours, Romney nie par ailleurs avoir été avantagé par la fortune et la position sociale de son père, qui a été président d’un constructeur automobile avant de devenir gouverneur du Michigan et candidat présidentiel.

    P.S. : Je cite la réaction de Jim Messina, directeur de campagne de Barack Obama :

    « C’est choquant qu’un candidat à la présidence des États-Unis déclare derrière des portes closes à un groupe de riches donateurs que la moitié des Américains se voient comme des victimes, ayant droit à des aumônes, et qu’ils ne veulent pas assumer leur responsabilité… Il est difficile d’être au service de tous les Américains quand vous écartez de façon méprisante la moitié de la nation.»

    P.P.S. : Un porte-parole de Mitt Romney a défendu le candidat républicain :

    «Mitt Romney veut aider tous les Américains qui en arrachent dans l’économie d’Obama. Comme le gouverneur le dit depuis le début de l’année, il est préoccupe par le nombre croissant de personnes qui dépendent du gouvernement fédéral, y compris le nombre record de personnes qui dépendent de bons alimentaires, près d’un Américain sur six vivant dans la pauvreté, et les 23 millions d’Américains qui peinent à trouver un emploi.»

    Lire les commentaires (136)  |  Commenter cet article






    Lundi 17 septembre 2012 | Mise en ligne à 17h35 | Commenter Commentaires (6)

    Le syndrome chinois

    Accusé par Mitt Romney de mollesse à l’égard de la Chine, Barack Obama a tenté aujourd’hui de river son clou à son rival en portant plainte auprès de l’OMC contre les subventions chinoises à l’exportation dans le secteur de l’automobile et des pièces détachées.

    Prenant la parole en Ohio, le président a également attaqué le candidat républicain en l’accusant d’avoir exporté des emplois à l’époque où il était à la tête de la société d’investissement Bain Capital. Je le cite :

    «Mon adversaire a apparemment fait le tour de l’Ohio en assurant qu’il relèverait les manches et s’attaquerait à la Chine. Mais voici la vérité : son expérience professionnelle a été de posséder des entreprises qui ont été qualifiées de pionnières des délocalisations vers la Chine. On ne peut pas être intransigeant face à la Chine lorsque tout ce que vous avez fait est de leur envoyer vos emplois.»

    «Trop peu, trop tard», a répliqué Mitt Romney à la suite de l’annonce de la procédure de l’administration Obama contre la Chine. «Je n’attendrai pas les derniers mois de ma présidence pour me dresser contre la Chine», a-t-il ajouté.

    Lire les commentaires (6)  |  Commenter cet article






    Lundi 17 septembre 2012 | Mise en ligne à 15h28 | Commenter Commentaires (79)

    Treize images de la «rage musulmane»

    1347811028021.cached

    La page couverture du numéro courant de l’hebdomadaire Newsweek est vivement critiquée dans les médias sociaux américains, comme on peut le constater ici et ici. Elle est ornée d’un titre et d’une photo qui donnent à penser que le monde musulman en entier écume de rage.

    Aux yeux de certains critiques, Newsweek en a remis une couche de trop en confiant à Ayaan Hirsi Ali, la militante anti-islam préférée des néoconservateurs américains, le défi de raconter dans un article comment elle a survécu à cette rage et comment nous pouvons y mettre fin. Elle n’y répète pas son appel de 2007 en faveur de la «défaite» de l’islam.

    Le site Gawker a critiqué à sa façon cette énième controverse du genre soulevée par Newsweek en publiant 13 images de la «rage musulmane». À voir.

    Lire les commentaires (79)  |  Commenter cet article






    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    septembre 2012
    L Ma Me J V S D
    « août   oct »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives