Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 5 septembre 2012 | Mise en ligne à 19h58 | Commenter Commentaires (48)

    Dieu, Jérusalem et les démocrates

    Le maire de Los Angeles Antonio Villaraigosa, responsable de la convention démocrate, a appelé les délégués à amender le programme du parti cet après-midi. (Photo AP)

    Le maire de Los Angeles Antonio Villaraigosa, responsable de la convention démocrate, a appelé les délégués à amender le programme du parti cet après-midi. (Photo AP)

    Après avoir essuyé les critiques de Mitt Romney et de ses alliés républicains, le Parti démocrate a décidé de mettre fin à une controverse croissante en réintégrant dans leur programme de gouvernement une allusion à Jérusalem comme capitale d’Israël et une mention du mot «Dieu».

    Adopté hier, le programme démocrate avait laissé tomber une phrase inscrite dans sa plateforme de 2008 selon laquelle «Jérusalem est et restera la capitale d’Israël». Le document de 2012 avait également occulté l’expression «God-given» («issu de Dieu») dans un passage sur la nécessité de permettre aux Américains d’exploiter, sur le marché du travail, leur «potentiel issu de Dieu».

    Après l’adoption de la première version du programme démocrate, Mitt Romney a déploré que le parti «au complet» ait accepté le «refus honteux» de Barack Obama de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël. Il a également accusé le président et son parti d’être déconnectés des valeurs religieuses de leur pays.

    Barack Obama serait lui-même intervenu pour faire réintégrer dans le programme démocrate les passages de 2008 sur Jérusalem et Dieu.


    • Allez voir la video du “vote” sur les changements apportés à la plate-forme…une VRAIE farce. Ils avaient besoin du 2/3 du vote et clairement, ils ne l’ont pas eu. Un vote du type “quelle gang crie le plus fort” en plus! Clairement un faux pas des démocrates, malheureusement…

    • Ouais, typique des Répugnicains. Mon Dieu est meilleur que le tien. C’est n’importe quoi. Et la séparation entre l’Église et l’État, on en fait quoi?

    • Phoquetards…
      God given mon c…l !

    • Je trouve pour le moins étrange et incohérent que ce pays, dont la capitale et le numéraire sont remplis de symboles maçonniques, soit aussi religieux au sens primaire du terme.

    • Pour la droite religieuse américaine, le salut des chrétiens viendra à l’Armaggedon ( la fin des temps)quand Israël aura terrassé ses adversaires et auront fait de ce pays Eretz Israë (le grand Israë biblique). Et que les juifs se seront convertis au christianisme.

      Pour les chrétiens fondamentalistes, la destruction des Arabes en Palestine est un pré-requis absolu pour sauver leurs âmes.

      L’Écrivain athée , Hitchen, l’a écris : La religion empoisonne tout ce qu’elle touche

    • «God-given» («issu de Dieu»), God chosen : une perception de soi conduisant inévitablement à la folie.

    • Joe Biden doit être content…

    • - «Barack Obama serait lui-même intervenu pour faire réintégrer dans le programme démocrate les passages de 2008 sur Jérusalem et Dieu.»

      La contagion se répand, le virus religieux contamine de plus en plus de pauvres gens, et il résiste aux antireligiotiques.

      Ce pays va bientôt perdre une majorité de sa population, victime du cancer du cerveau, et sombrer dans la barbarie religieuse et moyennâgeuse.

      Hawking soit avec nous.

      Les USA sont foutus, en voici une preuve de plus.

    • Et ces mêmes américains viendront critiquer les intégristes musulmans. “Same difference”.

    • @jf_dude

      Ouch… Se reprendre par 3 fois et malgré l’évidence contraire, signifier que 2/3 ont dit oui, est vraiment hallucinant, digne des républicains… Ça ne fait que démontrer que finalement, il n’y a plus qu’un seul parti aux States… Un seul parti, 2 bouches pour endormir les 2 moitiés du pays…

      Triste…

    • WOW…

      Dieu le créateur à la rescousse du mal d’identité des Américains, c’est quand même moins filette que Royal Harper qui se réfugie sous la robe de sa majesté.

      Ils vont tu l’avoir leur GOD NAVY, Pis leur GOD AIR FORCE.


      Mathieudesro

    • @jacques morin ” ces mêmes américains viendront critiquer les intégristes musulmans.” Les rustres dominent en raison de leur nombre et parce que les civilisés sont trop gentils et polis.

    • La démocratie qui se fait passer sur le corps pour satisfaire les intérêts du lobby pro-Israël américain.

      À vous dégoûter de la politique américaine.

    • Le peuple américain est le mouton le plus bêlant de l’Occident. Il pourrait bien finir, métaphoriquement parlant, sur l’autel du temple.

    • Ils se basent sur quoi pour dire que Jérusalem est la capitale d’Israël? Ils veulent redéfinir le droit internationale?

      Ça n’aide en rien la position des ÉU, au contraire, mais c’est l’argent qui l’emporte.

    • @le_gaspesien

      À vous dégoûter de ceux qui font la politique É.Unienne.

    • @ralbol 20h54
      vous avez peut-être, malheureusement raison

    • jrcm.t: Merci. Très juste précision.

    • “It should remain an undivided city accessible to people of all faiths.”

      Et voilà, Jérusalem donnée aux Israéliens. On peut imaginer la suite quand “négociations” il y aura. C’est pour ça entre autres que les beaux discours…

    • @spritzer

      Ils n’ont besoin d’aucune base, d’aucun point de repère, c’ est de plus en plus eux qui projette les lignes à suivre et qui réécrivent les normes.
      Pas ”jojo” de penser ainsi mais c’est qu’ils nous projettent.

    • Triste. Triste et décourageant. Je m’attendais à plus d’Obama.

    • Je suis surpris que l’auto-nommé honorable ne soit pas encore passé…

    • @jrcm.t

      C’est la triste réalité depuis le 9/11, que Bush n’aurait jamais dû affronté parce qu’il a triché en 2000! Tout part de là! ;)

    • Vous savez ce qui me dégoute, c’est d’entendre les croyants et non-croyants les plus radicaux qui se croient plus avancés que les autres et qui les jugent de haut.
      Concernant Jerusalem, j’ai acheté le magazine Histoire qui est consacré sur cette ville. Je recommande la lecture de ce magazine. Le mieux c d’en faire une zone internationale, mais il y a des doutes.

    • C’est simplement honteux.
      Un recul évident qui ne leur apportera rien.

    • Dégoutant, rien de moins que d’imposer ces fadaises aux militants, malgré l’opposition évidente d’une grande partie de l’assemblée.
      Encore pire blague macabre que ce prix Nobel de la paix remis a BHO.

    • je ne comprends pas toujours les QC qui se positionnent et deviennent des partisans purs et durs des partis politiques et des politiciens É.Uniens . Je suis capable d’imaginer et de comprendre qu’on vit tous dans des pays libres et ouverts aux discussions. Cependant je constate souvent que des opinions ne sont pas émies pour fin de discussion mais pour défendre des points de vue partisans sur des champs de compétence d’une juridiction étrangère qui est de plus en plus hostiles à nos valeurs et aux valeurs existantes dans le reste du monde.
      Néanmoins, je réalise que les commentaires de ce billet sont unanimes pour condamner les actions dangereuses et malsaines des démocrates qui ont décidé de mettre fin à une controverse croissante en réintégrant dans leur programme de gouvernement une allusion à Jérusalem comme capitale d’Israël et une mention du mot «Dieu».
      jrcm
      Tampa.Fl

    • @sage2010 Le mieux c d’en faire une zone internationale, mais il y a des doutes.

      C’était prévu lors de la création d’Israel par l’ONU en ± 1949, mais les Israeliens n’ont jamais accepté cette décision.

    • La désillusion de certains me fait rire, la politique americaine n a dz sens que si l on a compris l eschatologie des religions abrahamique. Sinon on se contente d une vision partielle et immature des choses. Comme par exemple que croire qu Israel est le vassale des usa. Ils veulent une 3 eme guerre et ils l auront.

    • @treblig,

      Mais la religiosité est un phénomène tout à fait fascinant. Comment des orateurs avec des mots clés peuvent contrôler des peuples en entier et transformer des gens honnêtes en tueurs sans pitié.

    • Les États-Unis demeurent les États-Unis, soit un pays qui n’a pas peur de sa croyance en Dieu. Dieu n’y est pas caché dans le placard! Je dis bravo, pour autant qu’on respecte pleinement les non-croyants en Dieu. C’est le cas, je pense.

      Ceci étant dit, il ne faut pas invoquer Dieu à toutes les sauces. La politique demeure la politique, une activité qui est et doit demeurer essentiellement laïque. La grande majorité des Américains partagent ce point de vue. Il est vrai que pour un non-Américain ou un Européen, cette invocation de Dieu peut surprendre. Mais ainsi sont faits les Américains.

      Quant à la question de Jérusalem, il serait préférable que les dirigeants américains soient plus réservés dans leur appui à la politique du gouvernement israélien. Cette prise de position n’est pas la plus propice à un règlement de la question palestinienne. L’électoralisme ne doit pas tout permettre!

      Michel Lebel

    • @mlebel
      M.Lebel
      Vous faites du ‘’surfing sur place” vous passez allègrement du coq à l’âne.
      Je pourrais retenir de celui qui écrit ce genre de commentaires les mots ” bouche de miel , coeur de fiel”
      jrcm
      Tampa,Fl.

    • « La religion empoisonne tout ce qu’elle touche » treblig
      « barbarie religieuse » ralbol
      Donnez-vous donc la peine de lire «La Colombe et les Tranchées » de Nathalie Renoton-Beine, Paris, Le Cerf, coll. Histoire 2004. Ce livre retrace l’action du pape Benoît XV et toutes ses tentatives de paix pendant la Grande Guerre. L’enjeu: l’Avenir de la Civilisation, rien de mois! Pour résumer en une phrase: le pape dénonce tous azimuts un conflit qui tourmente peu les consciences, incluant celles des intellectuels athées (francs-maçons).

    • “L’Écrivain athée , Hitchen, l’a écris : La religion empoisonne tout ce qu’elle touche” treblig

      ===

      Et et l’effet du poison est encore quand il est administré à des enfants.

      Jean Émard

    • l’effet du poison est encore quand = l’effet du poison est encore pire quand

    • Les latinos sont super religieux et si Obama veut leur vote il va devoir réciter quelques ”je vous salut marie”. Aussi simple que ça. Un p’tit voyage en Israël ne ferait pas de tord aussi. C’est juste un show pour faire plaisir au croyants.

      L’argent n’a pas d’odeur, qui veut le pouvoir doit se pencher et recevoir le saint GODemichet.

    • @gtt

      Oubliez les Ave Maria pour ce soir.

      Récitez-les vous-même in petto.

    • @g.t.t.
      Je ne comprends absolument rien dans votre tentative d’écrire ce commentaire à 16h19 . Vous vouliez faire une farce !! ou quoi ?

    • @jcrm.t “une mention du mot «Dieu». Le contraire serait un suicide politique dans ce pays schyzophrène, un pays dont la naissance a été inspirée des idées du siècle des Lumières et des idéaux maçonniques mais qui est vite devenu pour en arriver à son statut actuel un conquérant sans merci: pillage des territoires, racisme, esclavagisme, corruption financière endémique et, bien sûr, hypocrisie religieuse.

    • @Candela

      Ne vous inquiétiez pas je vous aime; beaucoup, mais cette manie de réagir à la moindre flèche lancé vers Obama ne vous sert pas du tout.

      ”He who wants to defend everything, defends nothing” – Frédéric II de Prusse

      (C’est plate je n’est pas trouvé le version française de cette citation, pas trop de temps à perdre sur le net ces temps-ci)

      @jrcm.t

      ”…votre tentative d’écrire ce commentaire…”

      Je n’est pas fait une tentative, le commentaire est là, écrit, il est clair je crois. Mais, je doit avouez qu’il peu laisser sous entendre que je vise seulement Obama, quand en fait, je ne fait qu’un constat sur la réalité de la politique américaine en général. Des précisions sont en effet de mise et je vous remercie de la souligner.

      Take 2

      Obama doit faire comme tout les autre politiciens de son pays et se soumettre à la force incontestable que la religion exerce dans ce pays. Nul n’est besoin d’être un génie pour faire le constat simple que la communauté latino est très importante et que pour aller chercher des votes il faut les flatter dans le sens du pouèle, comme on dit par chez nous. Pour ce faire il faut puiser dans leur croyances et les sécuriser en leurs assurant que l’on aime et respecte le petit jésus. Ce n’est pas un secret que les latino sont très religieux, ce n’est pas pour rien que c’est mister Antonio Villaraigosa qui pousse les Démo à faire le move d’amendement. C’est électoral. C’est également pour fermer la geule des tealibans évangélistes pro-utérus sur le dit sujet. C’est un move pragmatique et calculateur politique.

      Oui je sais Obama est chrétien et il pris le petit jésus de sauver son âme à tout les soir. Il de mande grâce avant de manger ses patates et son t-bone aussi. C’est justement ou je veut en venir, le religions est infiltrer dans tout les aspect de la vie au states, c’est comme ça, dans le royaume de la porno et de la prostitution et des petites filles de 14 ans enceintes. Les guns pi jésus. God bless américa ze beutiffulle.

      Alors, pour avoir le pouvoir dans ce bled pathétique, il faut absolument faire son extrême onction et se lamenter et se faire tout petit devant le bonhomme dans le ciel. C’est un fait que jamais, au grand jamais, il n’y aura de président ouvertement athée dans ce pays. Ce n’est pas une plainte, c’est un constat. Que ce soit la juiverie qui est utilisée pour sécurisé une tête de pont en orient, ou les évangélistes pour justifier de se serrer la ceinture, le réchauffement climatique, l’apocalypse, les four horsemens et tout le tralala, c’est simple, à part les scientifiques et quelques intellectuels, la religion prend toute la place dans ce pays. C’est une politique qui amalgame la religion, comme en Iran ou en Alberta.

      Suis-je assez clair dans mon explication?

    • En passant j’ai rien contre la porno. C’est p-ê la seule chose qui reste de vrai dans ce pays d’hypocrite. Que dieu protège le fondateur de Hustler.

      Moi mes femmes je les aimes à poil et pas enceintes. ;)

    • @mlebel

      « Cette prise de position n’est pas la plus propice à un règlement de la question palestinienne. L’électoralisme ne doit pas tout permettre! »

      Tout à fait d’accord avec vous sur ce point. Aussi, ça sert à quoi de narguer les Palestiniens, sinon à accroître le budget de la sécurité ? Comme si celui-ci n’était pas suffisamment élevé !

    • @bimo

      Il y a du vrai dans ce que vous dites, même si votre commentaire ne donne pas beaucoup d’indice sur votre propre compréhension. La pensé protestante face à Israël est simple. Dieu va bénir ceux qui vont bénir Israël. Plusieurs croient que les USA sont riche entre autre à cause de cela. Oui, le scénario Armageadon joue un peu, mais pas à ce point.

    • Le commentaire de ce brillant jeune Turque …

      Awkward: Democrats, God, & Jerusalem

    • @ levigilant

      - «Donnez-vous donc la peine de lire «La Colombe… etc., etc., etc.»»

      Et vous, donnez-vous la peine de lire:

      - Bartolomé Bennassar, L’Inquisition espagnole, XVe–XIXe siècle, Hachette, Paris, 1979.

      - Francisco Bethencourt, L’Inquisition à l’époque moderne (Espagne, Portugal, Italie : XVe-XIXe siècle), Fayard, Paris, 1995.

      - Henri Maisonneuve, L’Inquisition, Desclée-Novalis, 1989.

      - B. Netanyahu, The Origins of the Inquisition in Fifteenth-Century Spain, New York Review Books, 2nd édition, 2001)

      - Norman Roth, Converso, Inquisition, and the Expulsion of the Jews from Spain, Madison, 1995

      - Toby Green, Inquisition, the reign of fear, Macmillan, 2007

      - Rafael Sabatini, Torquemada and the Spanish Inquisition, Stanley Paul & Co Ltd, London 1928

      - Henry Charles Lea, The History of the Inquisition of Spain, Macmillan, New York 1906-07

      Et quand vous aurez compris les horreurs résultant du règne des soutanes sur le génocide des amérindiens, sur les massacres répétés «d’hérétiques» européens, sur les guerres de religion, les chasses aux sorcières et aux alchimistes, alors, votre petit pape qui se refuse à condamner l’invasion de la Belgique suite au plan Schlieffen, et des atrocités allemandes qui s’ensuivirent…

    • @walt68
      “Comment des orateurs avec des mots clés peuvent contrôler des peuples en entier et transformer des gens honnêtes en tueurs sans pitié?”

      En enflant l’orgueil des peuples de manière à persuader qu’ils sont issus d’une classe supérieur afin de justifier la suppression d’une partie de l’humanité.
      C’est ce que Hitler à fait en poussant à l’extrême le darwinisme-social.
      La religion comme la science, peuvent être utilisées à des fins de propagande.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    février 2014
    L Ma Me J V S D
    « jan   mar »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    2425262728  
  • Archives

  • publicité