Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 3 septembre 2012 | Mise en ligne à 8h34 | Commenter Commentaires (20)

    Barack et Bill: une «quasi-amitié»

    Barack Obama et Bill Clinton ont échangé une bonne blague lors des funérailles du diplomate Richard Holbrooke. (Photo Reuters)

    Barack Obama et Bill Clinton ont échangé une bonne blague lors des funérailles du diplomate Richard Holbrooke. (Photo Reuters)

    Bill Clinton sera en vedette mercredi à la convention démocrate de Charlotte, où il prononcera le principal discours de la soirée. En attendant le retour de l’ancien président à l’avant-scène, il faut lire cet article du journaliste Ryan Lizza du New Yorker sur la «quasi-amitié» entre les 42e et 44e présidents.

    On y apprend notamment que Douglas Band, le conseiller politique le plus proche de Clinton, a déclaré à son entourage qu’il votera pour Mitt Romney en novembre. Ce vote ne serait pas étranger au calcul suivant : pour l’avenir politique de Hillary Clinton, une défaite d’Obama serait avantageuse, car celle-ci ferait d’elle le leader de facto du Parti démocrate et aiderait sa cause en vue de l’élection présidentielle de 2016.

    En demandant à Clinton de monter à la tribune de la convention démocrate, Obama espère évidemment que le mari de sa secrétaire d’État l’aidera à défaire Mitt Romney. D’autant plus que ce dernier évoque souvent l’héritage du 42e président pour dénoncer les politiques du 44e.

    Mais il y aura sans doute des conseillers d’Obama qui rongeront leurs ongles mercredi.


    • Deux présidents qui inspirent l’attitude positive, l’optimisme, la confiance et le désir du progrès humain dans le monde entier.

    • De toute façon Hillary adopte un discours républicain: divisif.

    • Est-ce que Paul Ryan de son côté souhaiterait secrètement la défaite de Romney, pour devenir le candidat présidentiel républicain de 2016 ?

    • “Ce vote ne serait pas étranger au calcul suivant : pour l’avenir politique de Hillary Clinton, une défaite d’Obama serait avantageuse, car celle-ci ferait d’elle le leader de facto du Parti démocrate et aiderait sa cause en vue de l’élection présidentielle de 2016.”

      N’importe quoi pour faire élire la bonnefemme, ces deux-la ne s’aiment plus depuis des lustres, se sont-ils déja aimés ? J’en doute, mais ça continue de rester ensemble pour projeter l’image du couple parfait afin de satisfaire leurs ambitions politiques, c’est tout simplement dégeulasse, gang d’hypocrites.

    • L’entourage du président Obama n’a rien à craindre. L’ancien président Clinton va jouer le jeu de la loyauté, comme tout bon politicien aguerri.

    • C’est con de voter Romney pour avantager Hillary. Elle ne serait aucunement avantagée puisqu’elle devra quand même attendre le même temps que si Obama était élu…

    • Une défaite de Barack Obama avantagerait Hillary Clinton ? Il me semble que c’est exactement le contraire. En effet, dans un tel cas, le nom de Mme Clinton serait associé à une administration perdante, qui n’a pas su s’imposer. À l’inverse, une victoire de M. Obama permettrait à Mme Clinton de continuer à démontrer sa compétence dans un poste de haute responsabilité.

      On se souvient que le fait d’avoir été vice-président sous Ronald Reagan avait énormément aidé Georges Bush père quand il avait présenté sa propre candidature. Si M. Reagan avait perdu le pouvoir en 1984, il n’est pas certain que les choses se seraient passées de la même manière pour M. Bush.

    • Jusqu’à quand arrêterait il la politique de wui perd gagne!

    • Ce sont de vrais amis, a preuve le 19 aout dernier Obama a offert
      un cadeau d’anniversaire a Bill, du duck tape…

    • Ça détone sur un temps riche avec les répus qui n’ont pas mentionné le nom de GWB… à part peut-être Jeb… mais il l’a fait de la façon la plus républicaine qu’il soit: en mentant.

    • teddybear

      Si la bêtise était comestible, la faim dans le monde serait définitivement résolue.

    • @teddybear

      “ces deux-la ne s’aiment plus depuis des lustres, se sont-ils déja aimés ? ”

      Et tu sais ça comment ? Tu es l’intime de Bill ou de Hillary? Chelsea t’a raconté des choses?

      “c’est tout simplement dégeulasse (sic), gang d’hypocrites”

      Si j’ai bien compris tu inventes ton histoire puis ensuite tu les insultes à cause d’elle?
      Tu me rappelles ces gens qui marchent dans la rue et qui ont une conversation avec eux-mêmes… parfois enflammée!

    • C’est important pour Obama d’obtenir un second mandat. Si les Républicains l’emportent et que la situation s’améliore, Obama n’en aura aucun crédit de toute facon et si ca se détériore, il héritera du blâme. On a tendance à attribuer au Président tout ce qui se passe pendant son terme (under his watch) plutôt que sur les résultats à plus long terme de ses politiques. Deux mandats consécutifs offrent une meilleure perspective sur les accomplissements d’un Président. Obama ne passera pas à l’histoire à ce stade-ci surtout si sa réforme de la Santé est démantelée. Bush, avec sa guerre illégale en Iraq, ses coupures de taxes alors que le pays est impliqué dans 2 guerres, et la crise économique ne passera jamais comme un bon Président, et à cause de lui, les prochains Présidents n’auront pas la tâche facile.

      Quant à la stratégie des différents acteurs à ce stade-ci, cela dépend de ce qui va se passer dans les prochaines années. Si Obama gagne et qu’il réussit, ca regarde bien pour les Démocrates en 2016 mais Hillary pourrait être trop agée. S’il plante, alors il y a un grand nombre de jeunes Républicains qui seront en lice pour 2016 (Ryan, Rubio, Christie, etc.). Si Romney l’emporte, ces mêmes jeunes devront être patients jusqu’en 2020, à moins d’un désastre mais cela rendrait les choses difficiles pour les Républicains.

    • @j_s

      Même Jeb Bushs n’a jamais mentionné son nom.

      Le plus loin qu’il est allé fut de l’appeler “my brother”.

      Bush : Nom d’une maladie honteuse contagieuse affectant les Répuliban$. Le dernier cas de contamination étant celui du menteur dretteux, Mitt Rmoney !

    • @j_s

      PS.

      Ajoutons qu’il y a un disciple qui suit les traces du messie Romney : son bien-aimé, Lyin Ryan.

    • Hillary Clinton est comme une bombe d’amateur prête à exploser dans vos mais , faites là les promesses pour 2016 et elle atteindra calmement , en attendant vous pouvez chercher refuge le jour j quand vous n’allez pas tenir vos promesses .

    • les deux là parlent l’histoire de chaise vide de Clint Eastwood ! la chaise vide est entre eux , vous avez remarqué?

    • azert

      3 septembre 2012
      17h50

      On lit l’anglais ! Surtout te gênes pas ! Parce que moi je “pige” rien à ce que tu racontes.

    • @q.terreux : prend ton temps , tu comprendras , on n’est pas là pour compliquer les choses .

    • @azert

      ««On lit l’anglais ! Surtout te gênes pas ! Parce que moi je “pige” rien à ce que tu racontes.»»
      …#………….#…..
      q.terreux a raison, vous voulez dire quoi !!!!!!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2014
    L Ma Me J V S D
    « mar    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité