Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 30 août 2012 | Mise en ligne à 18h32 | Commenter Commentaires (18)

    Romney : «J’aurais souhaité que le président Obama réussisse»

    Après Paul Ryan, Mitt Romney prononcera à son tour le plus important discours de sa carrière politique ce soir. (Photo The New York Times)

    Après Paul Ryan, Mitt Romney prononcera à son tour le plus important discours de sa carrière politique ce soir. (Photo The New York Times)

    «J’aurais souhaité que le président Obama réussisse parce que je veux que l’Amérique réussisse. Mais ses promesses ont cédé la place à la déception et à la division. Ce n’est pas quelque chose que nous devons accepter. Le moment est arrivé où nous pouvons faire quelque chose. Avec votre aide, nous ferons quelque chose.»

    Ainsi s’exprimera Mitt Romney devant les délégués de la convention républicaine de Tampa, selon les extraits de son discours remis aux journalistes. Ce discours, le plus important de sa carrière politique, lui donnera la chance de parler aux Américains de son parcours personnel et professionnel et de leur présenter sa vision pour relancer l’économie de son pays.

    «Ce dont le pays a besoin aujourd’hui n’est ni profond ni compliqué», dira-t-il. «Une commission spéciale n’est pas nécessaire pour savoir ce dont l’Amérique a besloin. L’Amérique a besoin d’emplois. De beaucoup d’emplois.»

    Plus tard, il ajoutera sur un ton moqueur : «Le président a promis de freiner la hausse du niveau des océans et de soigner la planète. Ma promesse est de vous aider, vous et votre famille.»


    • Non mais…

    • Romnez a une sollicitude qui me touche…
      D’autant plus que à son époque sénateur , il était assez modéré merci…
      presque démocrate, si je puis dire…
      je vais voter pour !

    • Et comme Mittnocchio va perdre, il pourra, le 7 novembre au matin, clamer haut et fort : ” Je souhaite que le président Obama réussisse parce que je veux que l’Amérique réussisse.”

      Son usage prétentieux du conditionnel qui a valeur d’irréel du passé montre la vacuité de l’individu.

    • «Ce dont le pays a besoin aujourd’hui n’est ni profond ni compliqué”. Mitt Romney

      Mais si , pour réussir , ça va être long et compliqué.

      Les pays qui ont réussi à réduire leurs déficits budgétaires dans les années 90 ( Suède, Nouvelle-Zélande, Canada…) ont augmenté leurs taux d’imposition, abaissé les dépenses en se recentrant sur l’essentiel de la mission de l’état et ont maintenu le même cap budgétaire pendant une douzaine d’années. Et ces trois pays sont encore en processus constants d’examens de dépenses et des revenus. Pour ne pas déraper à nouveau.

      Romney se prend pour un magicien avec ses incantations proche des chamans de l’ancien temps.

    • Depuis que les républicains contrôlent le Congrès après l’élection de mi-mandat, ils ont tout fait pour qu’Obama ne réussisse pas. Multiplier la procédure de ”flibuster” pour bloquer les projet de loi qui atténuent la crise qui frappe le pays. L’hostilité est dirigée par nuls autre que Paul Ryan, John Boehner, Eric Cantor et l’aile extrémiste de Tea-Party pour paralyser l’administration Obama et lui attribuer la responsabilité de l’échec de la crise économique et du chômage. La hantise des républicains, c’est la réussite d’Obama et ils n’ont jamais pensé un seul instant aux difficultés que les Américains endurent. Le taux d’insatisfaction des Américains, envers le Congrès contrôler par les républicains, est le plus bas de tout le temps. Romney peut tromper seulement ses partisans haineux sur son désire de voir Obama réussir.

    • @treblig

      “Romney se prend pour un magicien avec ses incantations proche des chamans de l’ancien temps.”

      Mais non, il fait comme Jean Chrétien dans les années 90, qui avait promit d’abolir la TPS, de déchirer l’accord de libre échange, et il a rien fait de tout ça, mais il a couper dans les dépenses par exemple.

    • @candela 19h39

      Je vous trouve “optimiste”… de plus en plus j’ai l’impression qu’il va gagner.
      Avec toutes ces lois répus dans 31 (?) états pour empêcher le vote des pauvres, des ainés, des minorités ethniques, etc, j’ai le mauvais feeling qu’il a une bonne chance de l’emporter.

    • Et va-t-il nous dire c’est quoi ce “petit quelque chose” ?

    • J’aurais souhaité que Romney goûte à sa propre médecine et soit réduit en poussière radioactive par une bombe sale de ses “amis”. Je ne le pense pas vraiment, mais Dieu que ça fait du bien de l’écrire!

    • Je suis trop decu par la convention republicaine. Il donne trop d’importance à Obama. Conclusion personnelle est qu’il oblige les lecteurs de voter contre Obama et non de voter Mitt Romney. Meme maeco Rubio que je pensé qu’il pouvait faire un discoury fraiche et pkein de bonne inyention , non il ne parle que de Obama. Deception à l egard de ce republicains, raciste, menteur…)))))))))

    • «J’aurais souhaité que le président Obama réussisse». Tampa, l’endroit rêvé pour les larmes de crocodile.

    • 23h08: ou d’alligator.

    • Si j’ai bien compris:

      1-Il menace la Russie et Poutine
      2-Il menace l’Iran
      3-Il veut grossir l’armée pour que personne ne l’essaie
      4-Il veut réduire l’impôt des compagnies

      Et il dit qu’il va baisser la dette?

      Quelle désolation ces délégués qui rient d’Obama parce qu’il se préoccupe d’écologie comme si c’était un comportement loufoque digne du parti rhinocéros. Eux, ils misent sur le charbon, le gaz et le pétrole. Bienvenue au 19e siècle.

      Le St-Petes Times Forum était un forte concentration de bêtise hier soir.

    • Romney m’a surpris. Il a livré un bon speech (dans la forme). Il a su briser son image de gars froid, distant, pas spontané. Je crois que je vais voter pour lui mardi.

    • be-bop-a-lula

      31 août 2012
      08h50

      “Romney m’a surpris. Il a livré un bon speech (dans la forme). Il a su briser son image de gars froid, distant, pas spontané. Je crois que je vais voter pour lui mardi.”

      Hahaha!!! On m’a dit qu’il pourrait prendre quelques comtés dans la région de Québec.

    • @teddybear (20h14)

      Rappel : Chrétien N’A PAS diminué les impôts; quant à couper les dépenses, facile : il les a pelleté vers les provinces…

    • Que reste t’ il à l’ Amérique ?
      Une formidable force de frappe, des bases militaires encerclant la Chine et la Russie, des brevets et un réseaux de distribution.

      Restons positif ; une dette pharaonique , des bases de tortures et le patriot act, on peut bâtir la-dessus.

      Ils ont demandé à Harper de défendre les frontières Arctiques tandis qu’ eux s’ occuperaient des frontières Canadiennes (surveillance par drones)

      Le programme Joint Strike Fighter est l’ ultime carte maîtresse des républicains pour nous défendre contre les écoterroristes , les socialistes et le P.Q.

      Prions le petit Jésus qui avait une tignasse de viking et les yeux bleues afin qu’ il nous protèges les païens.

    • Clairement, tous les tribuns de la convention républicaine omettent, avec grande hypocrisie, que leur parti a grandement contribué au climat divisif actuellement aux États-Unis. Quelle surprise…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    août 2009
    L Ma Me J V S D
    « juil   sept »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité