Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 30 août 2012 | Mise en ligne à 8h20 | Commenter Commentaires (38)

    Le nouveau Reagan

    Connu surtout pour son expertise budgétaire, Paul Ryan a prouvé hier soir à Tampa qu’il était également un excellent tribun politique. Avec son discours à la convention républicaine, il a non seulement fait oublier Sarah Palin, la dernière coqueluche des conservateurs purs et durs, mais également suscité des comparaisons favorables avec Ronald Reagan, le leader le plus charismatique du GOP au 20e siècle.

    La comparaison avec Reagan est valable à plus d’un titre. Le Tampa Bay Times Forum a vibré d’une énergie inégalée depuis le début de la convention de Tampa au cours du discours du représentant de Ryan, qui a dressé un véritable réquisitoire contre la gestion économique de Barack Obama et promis d’aborder de front les graves problèmes auxquels font face les États-Unis.

    «Cette Maison-Blanche n’a jamais été à court de mots mais ce qui lui manque cruellement, c’est un capitaine», a-t-il déclaré. «Cette présidence est à la dérive et survit sur des slogans de campagne éculés. Vos dirigeants vous ont trahis. Tout ce qui reste aux démocrates, c’est la peur et la division.»

    Ryan a également fait rire les membres de l’auditoire en évoquant la différence entre la musique qui se trouve sur son iPod et celui de Mitt Romney. «Ma liste de lecture commence à AC/DC et se termine avec Zeppelin», a-t-il dit.

    Mais Ryan a également emprunté à Reagan sa propension à prendre de sérieuses libertés avec la vérité, ce qui a poussé la page éditoriale du Washington Post à qualifier son discours de «trompeur» et les vérificateurs de faits à faire du temps supplémentaire, comme le résume Le Monde dans ce billet.

    Le site progressiste TPM a dressé la liste des «cinq plus gros mensonges» du discours du colistier de Mitt Romney. Au premier rang, son accusation selon laquelle les «coupes» de Barack Obama dans Medicare, qui s’élèvent à 716 milliards de dollars, menace le programme d’assurance santé destiné aux personnes âgées. Il a oublié de mentionner que ces coupes se retrouvent dans son propre plan budgétaire.

    TPM rappelle par ailleurs que la décote de la dette américaine par Standard & Poors, attribuée par Ryan à la mauvaise gestion des deniers publics par Barack Obama, est survenue après le psychodrame d’août 2011 sur le relèvement du plafond de la dette et du plan de réduction du déficit, deux sujets qui ont déchiré républicains et démocrates. Oublier le rôle des républicains du Tea Party dans ce psychodrame est un grave affront à la réalité.

    Comme le souligne le «Fact Checker» du Washington Post, Paul Ryan et les républicains de la Chambre des représentants ont également joué un rôle important dans l’échec du plan de réduction de la dette proposé par la commission Simpson-Bowles. À entendre le représentant du Wisconsin, la responsabilité de cet échec incombe entièrement à Barack Obama.

    Et comme tous les vérificateurs de faits du journalisme américain, celui de l’Associated Press a également reproché à Ryan d’avoir laissé entendre que le président démocrate méritait de porter le blâme pour la fermeture de l’usine de GM dans sa ville natale de Janesville, au Wisconsin. La décision de fermer les portes de l’usine a été prise avant l’entrée d’Obama à la Maison-Blanche.


    • Les faits, une notion socialiste…

    • On en est rendu là dans cette pitoyable démocracirque, i.e. que la vérité, la réalité ne compte plus. Devant une foule d’hystériques imbéciles crédules, Ryan a proposé son programme : pas d’impôt, pas de taxes, pas de gouvernement, pas de service et un gun pour tous, comme durant la conquête de l’Ouest, du fanatisme religieux, à l’inverse de ladite théologie chrétienne, et un niveau de vie basé sur l’hégémonie militaire américaine, les recordmen absolu de la vente d’armes (objets pour tuer), i.e. la mort des autres.

      Au moins, les peuples subjugués par le bolchévisme totalitaire avaient l’excuse d’être en danger de mort quotidien. Celui-là, le peuple américain, est volontairement con.

      Pierre Tremblay

    • Tous ceux qui s’intéressent à la politique le sauront. Pour les autres, les pressés, les partisans, les veaux, ils boiront ces mensonges comme du petit lait.
      .
      Il est écrit : Tout ce qui reste aux démocrates, c’est la peur et la division.»
      .
      On croirait lire Charest. À croire que les stratégies de manipulation des masses font le tour du monde. Existe-t-il un bouquin pour initiés? La manipulation pour les nuls, genre?
      .
      Il est écrit : menace le programme d’assurance santé destiné aux personnes âgées.
      .
      Ça a marché, entre autres, au Canada pour le référendum de 1980. Pourquoi pas aux É-U en 2012?

    • Un nouveau Reagan: une menteur sans mémoire ?

      Ryan écoute du ACDC? Hell’s Bells? Highway to Hell? …

    • Cette foule républicaine conservateur ou Tea-Baggers a besoin seulement de n’importe quel individu, un débile, un statu ou un menteur capable de vociférer, dénigrer ou insulter Obama sur un micro est suffisant. Cette population désorientée, infestée de haine envers les minorités ne veut entendre que ce qu’elle veut entendre, ne veut croire qu’à ses idéologies, ses perceptions ou ses préjugés négatifs. Même les journalistes Noirs qui couvrent cette convention ne sont pas épargnés. Le but n’est pas juste la défaite d’Obama. C’est plutôt la haine qui ronge ces Américains qui est inquiétant.

    • “Facts are stupid things.” – Ronald Reagan,
      24 years ago at 1988 GOP convention

    • Fait : l’usine de Janesville a fermé définitivement en juin 2009, avec Obama au pouvoir, mais elle fonctionnait au ralenti depuis la mi-2008. Janesville a fermé sous Obama, mais Guantanamo est encore ouvert.

      Fait : la décote de crédit des USA est dû à la dette et non aux chicanes de partis. Lorsqu’il y a eu entente sur le relèvement du plafond, la cote de crédit n’a pas été réétablie.

      Fait : les coupes dans Medicare du plan Ryan sont dans sa première version, il a écrit une 2e version qui ne prévoient plus de coupes.

      Fait : Obama a commandé la commission Erskine-Bowles, sur laquelle Ryan siégeait. Il n’a pas adhéré aux conclusions, qui n’allaient pas assez loin selon lui. La commission a quand même pondu un rapport, un plan de rétablissement des finances publiques avec certaines similitudes au plan Ryan, et Obama l’a ignoré.

      À quand l’obligation de signer les interventions sur ce blogue, comme chez Mme Lortie ou le blogue de l’édito ?

      Martin Cloutier

    • “We’re not going to let our campaign be dictated by fact-checkers.”
      – Neil Newhouse, Romney pollster

    • Les faits, les faits… Qu’est-ce qu’ils en ont à foutre des faits, les croyants réputalibans.

      Eux autres, ils croient et gobent tout ce que leur disent leurs “pasteurs” du GOP.

      Et ils ne sont pas racistes, sauf une fois au chalet……

    • La drette profonde prise en flagrant délit de mensonge. Ah bon|…C’est nouveau??? Et dire qu’ils disent qu’il le font au nom de leur dieu. J’en connais un que s’il existait aurait des c.ls à botter et des langues malhonnête à récurer.

    • Sur la décote ”…de la dette américaine par Standard & Poors.”:
      Dans ce cas, S&P et Obama étaient dans l’erreur.
      S&P pour avoir utilisé des arguments ridicules pour la décote.
      Obama pour avoir déclaré que les États-Unis ont toujours été et seront toujours un pays de niveau AAA.

    • @martin_cloutier

      Ryan et Rmoney utilisent leur vrai nom et mentent jusqu’à se contredire d’une journée à l,autre.

      Et vous, vous gobez le tout naïvement.

      Vous croyez dans le dogmatique messie Ryan.

      HéHéHé

    • Voilà que les Républicains se sont enfin trouvés un tribun qui a de l’allure.

      Je crois qu’ils vont très vite déchanter pour cause d’avortement, de destruction des programmes sociaux et de programme économique débridé.

    • Ironiquement, Ayn Rand, l’auteur préféré de Paul Ryan, avait violemment dénoncé Ronald Reagan, un homme dangereux qui mélangeait religion et politique selon elle. Elle serait donc bien d’accord avec la comparaison, donc, mais complètement ébahie d’apprendre que son livre Atlas Shrugged est le livre préféré de Ryan!

      Il faut savoir que les républicains ne semble avoir retenu que le côté libertarien de Ayn Rand. Le côté férocement athée et pro-choix, ça… Il font comme la bible. Pick and choose.

    • @jackwood et autres dretteux adeptes de pensée magique

      Vous croyez qu’en diminuant davantage les impôts des plus riches, la balance commerciale US va s’améliorer ? Dites-mois comment ça a fonctionné ces 10 dernières année…

    • @martin-cloutier
      “Fait : l’usine de Janesville a fermé définitivement en juin 2009, avec Obama au pouvoir,…”

      Et vous croyez que la fermeture d’une telle usine se DÉCIDE 2 semaines avant ?

    • En automne on risque de se retrouver dans le pire des mondes …politiques: Romney comme président des USA, Marois comme premier ministre du Québec et Harper comme Premier ministre du Canada.

    • martin_cloutier
      À quand l’obligation de signer les interventions sur ce blogue, comme chez Mme Lortie ou le blogue de l’édito ?
      ————————————–

      Qui me dit que tu t’appelles vraiment Martin Cloutier et non pas Jean Charest, mettons. Signer ses commentaires ne sert absolument à rien sauf s’il y a obligation d’aller s’enregistrer directement à La Presse avec des pièces d’identité en main, c’est ce que tu veux ?

    • @martin_cloutier

      Je vous laisse avec vos ‘faits” qui jouent sur les mots notamment dans la fermeture de l’usine de Janesville.

      Par contre en ce qui concerne Medicare, il n’y a pas de 2e plan pour Ryan si ce n’est qu’il ne dit plus rien à ce sujet, durant la campagne actuelle, pour ne pas effaroucher les plus de 65 ans.

      L’idée de Ryan est de transformer Medicare en un programmes de “bons” (”vouchers”). Bien évidemment les bons ne suivront pas l’inflation ni la hausse des primes d’assurances ( surtout pour les plus de 65 ans plus susceptibles de tomber malade).

      Par contre Ryan prévoit augmenter en chiffres absolus les dépenses militaires. La guerre avant la santé.

      Et je signe :

      Louis XVI

    • @ Martin Cloutier

      Fait : La décision de fermer l’usine de Janesville, au Wisconsin a été prise en 2008 (http://en.wikipedia.org/wiki/Janesville_GM_Assembly_Plant).
      Guantanamo est encore ouvert parce que sa fermeture a été rendue impossible par l’obstruction systématique des conservateurs américains de tout poil. Ils ont empêché tout déplacement de prisonniers en sol Américain, sans oublier notre propre gouvernement qui a empêché le rapatriement de l’enfant soldat Omar Khadr

      Fait : la décote de crédit des USA est due à l’incapacité POLITIQUE du pays à s’entendre sur un plan de retour à l’équilibre budgétaire. Bien sûr, s’il n’y avait pas de dette, il n’y aurait pas de décote (une lapalissade!) Faites vos vérifications et vous verrez ce que Standard & Poors a dit (http://www.washingtonpost.com/business/economy/sandp-considering-first-downgrade-of-us-credit-rating/2011/08/05/gIQAqKeIxI_story.html).

      Fait : les prétendues “coupes” dans Medicare faites par Obama, sont en réalité des économies imposées aux fournisseurs de services, dans le cadre de l’implantation de la réforme de la santé. Ce ne sont PAS des coupures de services.

      Fait : La commission Erskine-Bowles, sur laquelle Ryan siégeait, a refusé systématiquement TOUTE augmentation de revenus pour l’État fédéral américain, seulement des réductions de dépenses…et aucune réduction dans la défense… Voilà pourquoi Obama l’a ignoré.

      À quand l’obligation de signer les interventions sur ce blogue, comme chez Mme Lortie ou le blogue de l’édito ? Voilà bien le seul point sur lequel je suis d’accord avec vous!

      Jacques Pagé

    • Hé monsieur, pas drôle de voir ces comédies dramatiques vendre leur script.

      Tous ceux qui avaient placé espoir en Reagan ont vite déchanté quand Bush fût placé à ses côtés. L’enfirouapage total a été confimé une fois la liste des membres de son cabinet révélée: Tous des membres du “Council on Foreign Relations”…

      Updated by popular demand! From the Carter administration through our current George W. Bush years, get the story behind the Insider groups in the Council on Foreign Relations, Trilateral Commission, Rhodes Scholar Program, and Bilderberger Movement.

      http://www.amazon.com/Insiders-John-F-McManus/dp/1881919099/ref=sr_1_2?s=books&ie=UTF8&qid=1346339641&sr=1-2&keywords=the+insiders

    • @martin_cloutier 09h50

      01) Ya right… il restait le concièrge, la femme de ménage et deux ou trois boss..

      En fait:
      The plant was effectively shut down on Dec. 23, 2008, when GM ceased production of SUVs there and laid off 1,200 workers.
      (Several dozen workers stayed on another four months to finish an order of small- to medium-duty trucks for Isuzu Motors.)

      So, the plant closed while Bush was still in office, about a month before Obama was inaugurated.

      02) La décote: c’est vous qui le dites. Selon plusieurs, c’est le risque de défaut de paiment qui a fait mal à la cote et, non, ça ne se replace pas instantannément quand la situation se redresse: ça prend parfois des années… à ce qu’on m’a dit.

      03)… Aucune idée sur le sujet: j’imagine que vous avez parfaitement raison.

      04) “Signer” les interventions…. savez quoi? Je “signe” Jean Saisrien sur ces blogues.. Et vous savez quoi? Ce n’est pas mon vrai nom.
      Peut-être que Martin CLoutier est effectivement votre vrai nom, peut-être… mais des Martin Cloutier il doit y en avoir 1000 au Québec… moi, je suis le seul à porter mon nom… dans le monde entier.

      Jean Saisrien,
      Ignorologue

    • «Le nouveau Reagan» dites-vous? Peut-être fera-t-il comme Reagan et «ramollira» quelque peu au contact de certaines réalités du pouvoir, surtout si son patron prend une route à la Reagan et n’est pas aussi draconien qu’il le prétendait avant son élection.

      Ou bien fera-t-il le contraire et imitera David Stockman, un «Supply sider», qui fut directeur de l’Office of Management & Budget (OMB) sous Reagan. Stockman a démissionné tellement il n’approuvait pas les changements d’orientation alors qu’il s’attendait à une gestion du même type que celle proposée par un type comme Ryan. Les deux ont à peu près le même discours face à l’excès prétendu du «Welfare State» et autres dépenses qu’ils estiment superflues, à l’exception, bien entendu, de leurs guerres «libératrices» et des baisses d’impôt pour les membres de leur caste en vue de l’application de la «trickle down theory» dont tout le monde sait qu’elle ne marche pas.

      Le livre de Stockman «The Triumph of Politcs» est révélateur de ces mentalités réductrices. Paul Ryan a certainement dû le lire, si tant est qu’il lise un peu.

    • “À quand l’obligation de signer les interventions sur ce blogue, comme chez Mme Lortie ou le blogue de l’édito ?” martin_cloutier

      ===

      T’est pas naîf au point de croire que de mettre un nom au bas d’un message que ça valide l’identité de quelqu’un ?

      Jean Émard

    • Andrew Sullivan a propos de Ryan

      When a Randian is speaking of a priority for the poor and weak, you know you have a world class bullshitter.

    • “En automne on risque de se retrouver dans le pire des mondes …politiques: Romney comme président des USA, Marois comme premier ministre du Québec et Harper comme Premier ministre du Canada.” samati

      ===

      Votre note: 66,666%.

      Belle tentative de salissage quand même, on sent l’expert en la matière. :)

      Jean Émard

    • @martin_cloutier

      Fait ; C’est quoi le rapport entre Janesville et Guantanamo ? Obama ? pis après ……..

      Fait ; les coupes dans Medicare du plan Ryan étaient dans son dernier ”draft” avant d’émettre. La 1er version soumise nuançait sur les coupes possibles au Medicare. Ce fait est un peu, beaucoup différent de votre fait.
      Fait ; Obama a commandé la commission Erskine-Bowles,…..Ça mène où ce fait, c’est hors sujet sur tout !! Le rapport pondu était tendancieux et partisan. Vous errez et vous allez tomber bientôt dans les légendes urbaines. Vous commentez sur des particularités politiques que vous ne connaissez pas.
      Votre conclusion ;« À quand l’obligation de signer les interventions sur ce blogue, comme chez Mme Lortie ou le blogue de l’édito ?»
      Ma réponse ; …… et votre pseudonyme était ……. Allez , rappelez-nous votre pseudonyme!!

    • C’est du douche_froide tout craché, ce martin_cloutier ; même style d’écriture

    • Si vous ne pensez pas comme le GOP, forcément vous êtes un traite

    • «moi, je suis le seul à porter mon nom… dans le monde entier.

      Jean Saisrien,
      Ignorologue»

      C’est pas ce que prétend Google!

    • pagjac 30 août 2012 11h08

      ‘’…décote de crédit des USA est due à l’incapacité POLITIQUE…’’

      Par ailleurs :
      S&P est une agence de notation financière, pas de notation politique. Et son rôle est d’évaluer le risque de solvabilité des emprunteurs. C’est sur cette base qu’elle doit donner une opinion et émettre ses commentaires.
      Ce que je veux préciser est ceci:
      Dans son compte-rendu S&P écrit que ‘’the downgrade reflects our view reflect the effectiveness stability, and predictability of American policy-making and political institutions have weakened’’.
      Coter le système politique des États-Unis n’est pas dans sa description de tâche.

    • @pitcaribou

      Lorsqu’il y a deux personnes qui signe le chèque et que les deux ne s’entendent pas s’il doivent faire un chèque ou non, ça touche la solvabilité.

    • @dmajor 13h37
      >>C’est pas ce que prétend Google!

      Hé hé… je parlais de mon vrai nom.

    • @pitcaribou 14h39

      Mettons que vous annonciez au monde entier que vous ne ferez peut-être pas vos prochains paiements, on s’entend-tu pour dire que votre cote de crédit risque d’en souffrir?

    • jean-sais rien 15h33
      Et c’est précisément pour cette raison que j’ai peur du passé, du présent, du futur, ……..du passé simple et du plus-que-parfait du subjonctif.

    • Si on exclut la propagande partisane de ce genre d’événement et l’idéologie des Républicains, Ryan a volé le show hier soir et a montré beaucoup d’assurance. Même Romney aura de la difficulté à mieux paraitre. Si Romney gagne cette élection, Ryan y sera certainement pour quelque chose. Assez différent de la Palin surtout. Ryan sera surement une menace en 2016 (assumant une défaite).

      Malgré ses convictions et un certain charisme, il n’en reste pas moins qu’il s’en est tenu à dire plusieurs banalités sans trop entrer dans les détails, avec une certaine dose de démagogie, fidèle au message Républicain et au discours traditionnel des politiciens. La balle est maintenant dans le camps Démocrate et d’autres beaux discours.

    • Un mensonge est essentiellement une question de perception:
      C’est sûr qu’Obama doit porter la respopnsabilité sur les 4 premiers items puisqu’il refuse d’appliquer intégralement le programme économique et fiscal proposé par les Républicains.
      Quant à l’usine GM, Obama aurait pu demander qu’on revoit la décision. La politique est l’art du possible et de la roublardise…

    • @pitcaribou 16h55

      Il m’apparait impératif que vous régliez vos problèmes.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2013
    L Ma Me J V S D
    « mar   mai »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Archives

  • publicité