Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 25 août 2012 | Mise en ligne à 15h27 | Commenter Commentaires (73)

    D’un Armstrong à l’autre

    «C’est un petit pas pour un homme, mais un bond de géant pour l’humanité», a fameusement déclaré l’astronaute Neil Armstrong, décédé aujourd’hui à l’âge de 82 ans, en devenant le premier être humain à poser le pied sur la Lune le 20 juillet 1969. Contrairement à l’autre Armstrong qui a fait les manchettes cette semaine, celui-ci sera resté un authentique héros américain jusqu’à la fin de ses jours.


    • Un bout de mon enfance qui vient de prendre “une débarque” !

      :(

    • Il a inspiré bien des jeunes à se tourner vers des carrières scientifiques.

      Et comme quoi les Américains sont eux aussi parfois grandioses. Triste départ.

      Jean Émard

    • Le premier des seuls 12 hommes qui ont marché sur la lune.
      http://www.guardian.co.uk/science/2009/jul/09/apollo-astronauts-walking-moon

    • “One last step for a man, one giant loss for mankind”

      Chippé quelque part sur le net.

      Jean Émard

    • Neil Armstrong a réalisé la prédiction du Président Kennedy et a apporté la fierté aux Américains. Mais la conquête de l’espace est plus une rivalité de la guerre froide entre les Américains et les Soviétiques ”qu’un bond de géant pour l’humanité”. Depuis plus de 40 ans, on ne voit que le lancement spectaculaire des fusées dans l’espace, applaudissement dans la salle de contrôle de NASA et conférence de presse de scientifique sur la réalisation de l’engin. Peut-on appeler ça ”un bond de géant pour l’humanité” ?

    • Mission terminée M. Armstrong. Curieux, on venait juste de dévoiler une des lettres à lire en public au cas ou Armstrong et Aldrin n’avaient pas pu quitter la lune.

      Premier homme a marcher sur cet astre qui fascinait depuis des dizaines voire des centaines de milliers d’années. Ils devraient envoyer un de ses os lors de la prochaine mission lunaire.

    • ramses2.1

      25 août 2012
      16h15

      :)

    • Paix a son âme, mais je trouve ça dommage pour les deux autres qui étaient avec lui, ils ont été dans l’ombre d’Armstrong, on se souvient même pas de leur nom, on ne retient qu’Armstrong, comme si ce dernier est allé seul.

    • Beaucoup de gens ne savent pas que cette période de recherche intense pour aller sur la lune a donnée naissance à notre informatique moderne!

    • C est un des artisans d un moment de ma vie ou je me souviens tres bien ou j étais quand…Et pourtant j`étais plutôt jeunnot…

      Pour moi c`est aussi dans le temps ou l`exploration spatiale en valait la peine et le coût.

    • Armstrong était d’une nature discrète et se tenait loin de la controverse, mais d’autres astronautes ont dit des choses intéressantes au fil des ans sur ce qu’ils ont vu et appris durant toutes ces années sur le phénomène des ovni. De la part de ces hommes, c’est à prendre en considération.
      http://www.youtube.com/watch?v=6iNMPdbnkcw
      http://www.youtube.com/watch?v=tkBhME9RCjc&feature=related

    • “…on se souvient même pas de leur nom”..

      M’étonne pas de vous !

    • Pour ceux que ça intéresse:

      Pleine lune 31 août 2012 15:57:45

    • Qui se souviendra de Charles Bolden, un astronaute noir à la tête de la Nasa… ?
      Certainement pas Romney.

    • “Armstrong était d’une nature discrète et se tenait loin de la controverse, mais d’autres astronautes ont dit des choses intéressantes au fil des ans sur ce qu’ils ont vu et appris durant toutes ces années sur le phénomène des ovni. De la part de ces hommes, c’est à prendre en considération.” spritzer

      ===

      Ce qui doit surtout être prit en considération ce n’est pas ce qu’ils disent ou pensent, mais l’absence de preuves matérielles. Mitchell avait des vues ésotériques et mystiques bien avant son périple lunaire.

      Jean Émard

    • Les deux Armstrong ont en commun de ne pas avoir avoué…

      Je préfère encore Louis. Lui au moins il jouait pour vrai…

      Paul Laurendeau

    • Hommage à Neil Armstrong, héro de mon enfance. En ce jour mémorable de juillet 1969, nous revenions d’un pic-nique familial au Lac Champlain et j’avais eu la permission de regarder le tout à la télé jusque tard dans la nuit.

    • On oublie le titre du blogue : D’un Armstrong à l’autre

      l’autre, un drogué aux stéroïdes qui a voulut prendre un raccourcit pour gagner, comme Geneviève Jeanson au Québec, dégeulasse.

    • “…on se souvient même pas de leur nom”..

      M’étonne pas de vous !”

      Parce que toé tu le savais avant de faire une recherche sur Google, étouffe-toé l’cave

    • J’aimerais bien que Curiosity capte l’image du prochain lever de Terre.

      Allez Houston : un 360 degrés pour lui rendre hommage !

    • ysengrimus
      Les deux Armstrong ont en commun de ne pas avoir avoué…
      Je préfère encore Louis. Lui au moins il jouait pour vrai…
      ————————————–

      Ohhhhh, un conspirationniste du voyage sur la lune !

      ça existe encore cette espèce ?

      .

      Pauvre nounours, rendu à traiter de cave ceux qui ont un peu plus de cervelle que de rembourrage dans le crâne, pitoyable…

    • “… comme Geneviève Jeanson au Québec, dégeulasse.” teddybear

      ===

      Comme Ben Johnson au Canada. dégueulasse. :)

      Jean Émard

    • @teddybear – 25 août 2012 – 16h38
      Bien d’accord avec vous, Aldrin et Collins avaient autant de mérite qu’Armstrong et pourtant on en a eu que pour ce dernier: vraiment malheureux. Quoiqu’il en soit, Merci M. Armstrong pour les merveilleux rêves et tout le bonheur possible où que vous soyez!

    • “Les deux Armstrong ont en commun de ne pas avoir avoué…” ysengrimus

      ===

      J’aurais juré que ysengrimus viendrait faire son petit numéro du “On n’a pas marché sur la lune, parce que c’est un “fake”".

      C’est un classique du bêtisier chez les Sceptiques du Québec. MDR

      http://www.sceptiques.qc.ca/forum/un-prof-de-york-conteste-la-marche-sur-la-lune-t6567.html

      Jean Émard

    • @pager

      Je te cite : ««Beaucoup de gens ne savent pas que cette période de recherche intense pour aller sur la lune a donnée naissance à notre informatique moderne!»»
      —-#——————-#—-
      Beaucoup de gens ne savent pas que cette période……..et toi aussi , tu ne sais pas:

      -La création de la nasa remonte en 1958.
      -La naissance de l’informatique moderne date d’avant la 2 ie guerre mondiale, 23+/- ans avant la création de la nasa
      -L’ancêtre de nos ordinateurs a été ” projeté” au milieu du 20 ie siècle.
      Fait l’effort de rechercher un peu avant de vouloir épaté avec des mauvais renseignements.

    • @ramses2.1
      19h29

      LOL j’ai pensé précisément la même chose!

    • @ramses2.1

      “Ce qui doit surtout être prit en considération ce n’est pas ce qu’ils disent ou pensent, mais l’absence de preuves matérielles. Mitchell avait des vues ésotériques et mystiques bien avant son périple lunaire.”

      Ça ne change rien au fait que ce qu’il avance vient de conversations et de confidences qu’on lui a faites, et ça ne vient pas du concierge de la NASA. Quant à Gordon Cooper, en tant que pilote d’avion pour l’armée américaine, il en a vu de ses yeux à ce qu’il dit.

    • @ramses2.1

      25 août 2012
      19h22

      Cela démontre une chose: Que ça vienne du Québec ou du Canada…C’est la même dégeulasserie!

    • teddybear

      25 août 2012
      18h36

      Vraiment désolé de vous répondre si tard. J’avais du monde à la maison. Et je m’occupais de ma “visite” . Voyez-vous je suis d’un naturel sociable et avenant. Nous discutions justement de la mort d’Armstrong. Comme cet épisode fait partie d’un souvenir marquant de ma jeunesse, comme le dit plus haut ConstantinC, oui, je me souvenais très bien du nom des deux autres.

      Mais votre jeunesse sans doute (Mffff !) vous égare..

      Signé : Le cave. :)

    • @jrcm.t

      Avant de faire la leçon a pager vous devriez apprdendre votre histoire. Bien que l’informatique ait ses racines dans la première moitié du 20ième siècle, l’informatique moderne a vraimenbt comme origine le programme spatial américain. Avant la 2ieme guerre les seules machines inventées étaient surtout utilisées par le gouvernement américain pour le recensement. IBM a bien développé quelques machines pour l’armée américainesmais la vrai recherche a commencé dans les années 50 avec la naissance de la NASA. La micro-informatique a été développé entre-autre par IBM à la demande la NASA qui voulait pouvoir embarquer des ordinateurs à bord des capsules. En fait un bon nombre de produits d’utilisation courante ont été développés et inventés pour le programme spatial américain (velcro, micro-onde, nourriture séche, café instant, etc.)

      Donc relisez votre histoire. D’ailleurs, pour son centenaire en 2011, IBM a publié un excellent livre relatant l’histoire de l’entreprise et de l’informatique.

    • ramses2.1

      25 août 2012
      19h29

      “J’aurais juré que ysengrimus viendrait faire son petit numéro du “On n’a pas marché sur la lune, parce que c’est un “fake””. ”

      ________

      Vous avez le “raccourci” facile. Pouvez-vous me dire ou ysengrimus parle de “fake” dans son commentaire ???

      Signé : Le cave !

    • @teddybear

      Votre grande classe n’a d’égal que votre intellect supérieur…Not!

    • “Vous avez le “raccourci” facile. Pouvez-vous me dire ou ysengrimus parle de “fake” dans son commentaire ??? !” q.terreux

      ===

      Lisez l’enfilade que j’ai donné et qui mène chez les sceptiques et vous allez tout comprendre.

      Jean Émard

    • J’étais en France avec mes parents et j’ai encore un vieux “Paris Match” relatant l’exploit. :)

      Il est pas à vendre.

    • À spritzer 20h25

      ===

      Je comprends bien qu’il y a des “témoignages”, mais il y a aussi des “témoignages” d’apparitions de la Vierge Marie ou de Bigfoot ou des Poltergeists.

      Il reste qu’un témoignage n’est pas une preuve et même en cours de justice, ça pèse pas lourd s’il y a absence de preuves matérielles.

      Jean Émard

    • ramses2.1

      25 août 2012
      21h36

      Je connais les “sceptiques”. Ils ont raison de l’être d’ailleurs.

      Mais n’empêche… que parfois les gens sur ce blog font des “liens” ou “raccourcis” un peu rapides. Je n’étale pas souvent ma “science” comme d’autres le font. Mais je lis tout. Et c’est souvent désolant.

      Bonne fin de soirée !

    • simonolivier 21h07

      ===

      Les bases scientifiques de l’informatique ça date d’avant la NASA. Les principes de base (algorithmique et les principes des calculateurs universels programmables) ont été établit par Turing.

      “Alan Mathison Turing, OBE, FRS (23 juin 1912 – 7 juin 1954) est un mathématicien britannique, auteur de l’article fondateur de la science informatique qui allait donner le coup d’envoi à la création des calculateurs universels programmables (ordinateurs).” wikipedia

      Les relations d’IBM avec la NASA ça commence en 1963.

      Il faut pas confondre la science qui établit les fondements (Turing) et la technologie (IBM) qui a permit entre autre, la réduction de la taille des ordinateurs et la ultimement la diffusion des micro-ordinateurs.

      Jean Émard

    • “Mais n’empêche… que parfois les gens sur ce blog font des “liens” ou “raccourcis” un peu rapides. ” q.terreux

      ===

      Non le lien que j’ai fait, n’est pas rapide, il est direct.

      ysengrimus a écrit ce texte qui dit que la conquête de la lune est un canular.

      http://ysengrimus.wordpress.com/2009/06/15/le-canular-de-la-conquete-de-la-lune/

      Jean Émard

    • ramses2.1

      25 août 2012
      22h28

      Ok ! Il a au moins le mérite d’être “étoffé” son blogue. Même si on ne partage pas ses idées, se poser des questions est une forme d’intelligence. Non ?

      Je viens de lire un ouvrage intéressant sur la CIA. Pfiouuu ! Ca fait peur !

      Robert Duquette

    • @simonolivier
      Mot pour mot sur wiki ;
      1) J’ai pris 20 sec de recherche sur google (wiki) pour avoir la confirmation que l’informatique moderne date d’avant la 2 ie guerre mondiale, 23+/- ans avant la création de la nasa.
      2)j’ai pris 20 sec de recherche sur google pour apprendre que l’ancêtre de nos ordinateurs a été ” projeté” au milieu du 20 ie siècle.
      3) La création de la nasa remonte en 1958
      Si ton chum , pager avait fait une recherche de 40 sec. sur son ordinateur moderne, il en serait venu aux mêmes réponses que moi.
      Toi c’est autre chose, tu veux faire un petit show de boucane mais tu n’as pas de pétard. Le texte que tu soumets n’a rien d’informatif si ce n’est que tu as pris beaucoup de temps à faire tes petites recherches simplistes pour me prendre en défaut mais c’est pas réussi, tu essaies de me contredire sur des points que j’ai pas discutés. La micro informatique et l’informatique moderne , c’est pas pareil même si tu penses que c’est pareil. Le velcro a été inventé par un suisse, George de Mestral en 1941, le micro-onde date de 1945 (guerre) etc, le café instant existe depuis 1901 , il a été inventé par un asiatique qui vivait à NY.
      C’est donc toi qui a pondu ce commentaire illogique sur le blog.. de l’autre Armstrong et qui présentait un commentaire sur la question des drogues dans le sport. Pas surprenant, tu écris n’importe quelle insignifiance.
      D’un Armstrong à l’autre, tu es et demeure un ”blogueur..” insignifiant, illogique et pas informé.

    • “One last step for a man, one giant loss for mankind”

      RIP Mr. Armstong.

      Spinning Wheel

    • “Même si on ne partage pas ses idées, se poser des questions est une forme d’intelligence. Non ?” q.terreux

      ===

      Je dirais que l’intelligence réside plutôt dans le choix de la méthode qu’on prend pour trouver une réponse à ses questions.

      Googler le web pour trouver des arguments (foireux) à propos d’une prétendu mise en scène de la NASA dans un désert du sud des USA, c’est à la portée du premier venu et ça ne me semble pas le summum de l’intelligence. ;)

      Jean Émard

    • Scuzez … mauvais lien:

      Spinning Wheel

    • Ce qui est embêtant avec la lune c’est pourquoi, avec les ordis et les techniques évoluées d’aujourd’hui ils n’y vont plus sur la lune ?


    • “What goes up, must come down
      Spinnin’ wheel, got ta go round”

    • On se souvient tous des 4 noms des Beatles, mais le nom des premiers hommes qui ont marcher sur la lune, on ne se souvient que d’un.

    • @ramses2.1

      “Il reste qu’un témoignage n’est pas une preuve et même en cours de justice, ça pèse pas lourd s’il y a absence de preuves matérielles.”

      Un témoignage n’est peut-être pas la preuve ultime, mais quand il émane d’un individu crédible et qu’il est corroboré par d’autres individus crédibles du genre pilotes d’avions de toutes les nationalités, ça commence à avoir du poids, même devant un juge! ;)

    • Ce qui est embêtant avec la lune c’est pourquoi, avec les ordis et les techniques évoluées d’aujourd’hui ils n’y vont plus sur la lune ? (decembre)

      Newt Gingrich se pose exactement la même question!

      C’est tout dire…

      La NASA, elle, vous répondrait: Been there… Done that!

      Depuis l’aventure lunaire, la NASA a développé le système de navettes, la station spatiale et des centaines de satellites, le télescope HUBBLES, diverses sondes spatiales pour explorer l’univers, recueillir des poussières de comètes… et, au cas où ne seriez pas au courant, une série de robots pour explorer la planète Mars dont le dernier exemplaire très sophistiqué s’y est posé sans encombre la semaine dernière.

      “On se souvient tous des 4 noms des Beatles, mais le nom des premiers hommes qui ont marcher sur la lune, on ne se souvient que d’un.”(lapeluche)

      Les gens qui s’intéressent à l’histoire de la conquête spatiale se rappellent probablement mieux ces détails que le commun des mortels. L’histoire a retenu le nom de Christophe Colomb mais je doute que bien des gens connaissent le nom des capitaines qui commandaient les deux autres navires qui l’accompagnaient dans son périple et c’est tout à fait normal.

      Et pour ce qui est du *Boy Band*(rires!) le plus célèbre de l’histoire de la musique pop qui nous ont laissé des chefs d’oeuvre tels que “I Am The Waitress”, “W.C. Fields Forever”, “All You Need Is Lunch” et le Tragical Hystery Tour” , qui pourrait jamais oublier les noms de Ron Nasty, Dirk McQuickly, Stig O’Hara et du batteur Barrington Womble, mieux connu sous le diminutif de Barry Wom!!

    • “On se souvient tous des 4 noms des Beatles, mais le nom des premiers hommes qui ont marcher sur la lune, on ne se souvient que d’un.”—-teddybear

      Parle pour toi. Ton niveau d’ignorance n’est pas une référence.

      Armstrong était non seulement un homme rationnel, rigoureux mais aussi un être très courageux sans être téméraire. Tout le programme Apollo était risqué.

    • @jrcm.t

      25 août 2012
      19h52

      J’ai bien écrit:”…Informatique moderne”

    • …@jrcm.t

      25 août 2012
      19h52

      C’était en fait le début du LSI (Large scale integration)…

    • “@ramses2.1

      “Il reste qu’un témoignage n’est pas une preuve et même en cours de justice, ça pèse pas lourd s’il y a absence de preuves matérielles.”

      Un témoignage n’est peut-être pas la preuve ultime, mais quand il émane d’un individu crédible et qu’il est corroboré par d’autres individus crédibles du genre pilotes d’avions de toutes les nationalités, ça commence à avoir du poids, même devant un juge! ;)” spritzer

      ===

      Si on n’a pas besoin de preuves, dans ce cas, admettons que les apparitions de la Vierge Marie sont crédible parce que ça été corroboré par une multitude de notables, tout à fait crédibles à leur époque, sur une période de centaines d’années. ;)

      Jean Émard

    • “Ce qui est embêtant avec la lune c’est pourquoi, avec les ordis et les techniques évoluées d’aujourd’hui ils n’y vont plus sur la lune ?” decembre

      ===

      Parce que c’est scientifiquement plus “payant” d’aller sur Mars.

      Jean Émard

    • “On se souvient tous des 4 noms des Beatles, mais le nom des premiers hommes qui ont marcher sur la lune, on ne se souvient que d’un.” teddybear

      ===

      Pas très surprenant si on compare l’espace médiatique qu’ont occupé les Beatles par rapport aux astronautes.

      Jean Émard

    • ramses2.1

      25 août 2012
      23h12

      Notre vie est une longue et pénible quête de la vérité !
      Ghandi

    • teddybear
      On se souvient tous des 4 noms des Beatles, mais le nom des premiers hommes qui ont marcher sur la lune, on ne se souvient que d’un.
      ————————————————

      Correction mon Nounours:

      “JE me souviens du nom des 4 Beatles, mais le nom des premiers hommes qui ont marcher sur la lune, JE ne ME souviens que d’un.”

      Telle aurait dû être ton message. On a pas tous du rembourrage dans la tête, le nounours…

    • “J’ai bien écrit:”…Informatique moderne”” pager

      ===

      Oui et il fallait écrire “technologie moderne”, parce que les fondements de l’informatique en tant que science n’ont pas changée depuis Turing. Turing a établit les principes de bases et on les utilise encore aujourd’hui et on les utilisera jusqu’à l’apparition de l’ordinateur quantique (et c’est pas demain la veille).

      Jean Émard

    • ramses2.1
      et on les utilisera jusqu’à l’apparition de l’ordinateur quantique (et c’est pas demain la veille).
      ————————————-

      quoique…

      On fait des bonds de géants parfois. D’ailleurs, des chercheurs viennent de réussir à faire tenir 700 téraoctets de données sur un brin d’ADN, phénoménal !

      http://www.gizmodo.fr/2012/08/25/disque-dur-700to-petit-cle-usb-adn.html

    • @pager , @simonolivier
      je te cite : ««C’était en fait le début du LSI (Large scale integration) et J’ai bien écrit…”Informatique moderne”
      -J’avais bien lu; tu comprends mieux que ” informatique moderne et micro-informatique sont deux tech. différentes et ne désignent pas les mêmes choses et n’ont pas la même signification.
      -Embarque pas trop vite sur le LSI ou le VLSI, je t’explique ; LSI ” grande échelle d’intégration ou ce qui veut dire, capacité d’intégrer des grandes quantités d’éléments sur une même puce. L’intégration à très grande échelle (VLSI – Very-Large-Scale Integration) est une technologie de circuit intégré (CI) dont la densité d’intégration permet de supporter plus de 100 000 composants électroniques sur une même puce.
      Elle a été réalisée pour la première fois dans les années 1980, dans le cadre du développement des technologies des semi-conducteurs et des communications. etc etc etc etc !!!.
      Un micro processeur est un dispositif VLSI et la prochaine étape s’en vient : VVLSI
      Vous lirez wiki

    • Je crois que plusieurs ne réalisent toute la témérité qui habitait les astronautes américains, plus particulièrement ceux du programme Apollo. Elle ressemblait davantage à celle des trompe-la-mort qu’à celle des audacieux découvreurs des siècles passés. Il en faut pour se rendre sur la lune à bord d’une bombe volante! Mais elle allait bien au-delà, obéissait à un objectif important et était en bout de piste un grand courage.

      Ils ne réalisent pas non plus tout l’antagonisme américano-soviétique, ni les efforts plus ou moins publicisés visant à dominer l’adversaire. Les Américains l’ont emporté, mais dans les faits, je crois qu’il serait plus juste de parler d’un match nul; entre chrétiens, il convient de le souligner incidemment.

      Neil Armtrong était un symbole des «bons» qui n’étaient pas si bons que cela. Au même moment où il foulait le sol lunaire, la guerre du Vietnam faisait rage … Et quand on parle napalm et défoliants, le terme «rage» est approprié.

      Les Japonais ont certes subis les crimes contre l’humanité perpétrés par les Américains, mais on peut dire qu’ils l’ont crissement cherché, hélas. Leur propre impérialisme dans les années 30 en Orient était d’une barbarie et d’une cruauté inouïes qui a précédé, légitimé en quelque sorte et inspiré les nazis. En matière de magnanimité, les Américains n’ont pas tant que ça à rougir, même s’ils convoitaient le même pétrole que les Japonais.

      Tout le mal que l’on doit aux Américains et tout le bien qu’on leur doit aussi, on le doit à l’abnégation et au sacrifice des centaines de milliers de vétérans qui, eux, ont connu les enjeux de la guerre froide.

      On ne peut pas parler de Neil Armstrong tout en ignorant le contexte de la guerre froide, ni celui des décades antérieures qui y ont conduit. Son héroïsme était authentique, tout comme celui de ses camarades. Neil Armstrong était un grand guerrier capable du sacrifice ultime.

      Les Américains devaient gagner la course au prestige, l’aventure spatiale n’est pratiquement que cela.

      Si les Japonais avait disposé de l’arme atomique du temps de Pearl Harbor, ils n’auraient pas hésité à tétaniser Los Angeles, San Francisco et probablement New-York.

      En fin de compte, c’est l’impérialisme le moins barbare qui a triomphé. Ceux qui sont capables de vivre avec les très pénibles dommages collatéraux, le savent. La chrétienté n’a pas que des défauts.

      Ouf ! Des camarades vont se hérisser ! Hé, hé…

      P.S. Je prête au lecteur tout le talent et le savoir requis pour nuancer mes propos.

      Pour ceux qui doutent de l’authenticité des voyages lunaires américains:

      http://www.jaxa.jp/press/2008/05/20080520_kaguya_e.html

      Pour ceux qui les nient, rien ne saura les convaincre de toute façon.

    • infophile …. Si les Japonais avait disposé de l’arme atomique du temps de Pearl Harbor, ils n’auraient pas hésité à tétaniser Los Angeles, San Francisco et probablement New-York…..

      ????????????????????????????? Cé quoi cette pensée paranoïaque? Si les USSA avaient perdu la guerre, j’te passe un papier que les “cheufs” américains, tes héros qui ont commandé l’attaque à la bombe atomique auraient été accusé de crimes de guerre, de crimes contre l’humanité… Cé pas parce que té avec le bon Empire que tu peux te vanter… Y a rien à se vanter avec des psychopathes mis au pouvoir par des voteurs…

    • “En matière de magnanimité, les Américains n’ont pas tant que ça à rougir, même s’ils convoitaient le même pétrole que les Japonais.” (infophile)

      Heu…

      À cette époque, du pétrole, il y en avait pour les fous et les fins
      et ce sont les Américains eux-mêmes qui fournissaient au Japon
      le pétrole dont ce pays avait besoin à hauteur de … 80%!

      Le Japon a attaqué Pearl Harbor moins de 5 mois après que les USA
      aient décrété un embargo total sur les livraisons de pétrole à ce pays.

    • @decembre

      Vous n’avez pas compris. Le bellicisme japonais était à trancher … à l’épée. Réfléchissez à toutes les exactions commises par les Japonais en Chine, à Taïwan, en Corée, en Manchourie, en Malaisie et ailleurs en Asie du Sud Est, et vous conviendrez que les nazis et les Japonais avaient en commun une brutalité, un sadisme et une barbarie sans nom que n’ont jamais eu, par exemple, les Russes. Avant de parler des psychopathes américains, il serait plus avisé de connaître les faits et surtout les méfaits des Japonais. À ne pas confondre avec des suppositions paranoïaques.

      Ces deux expansionnismes considéraient les peuples voisins comme inférieurs, comme des sous-humains. Heureusement, il y a eu quelques témoins japonais qui ont refusé au prix de leur vie de relayer la propagande de leur pays criminel. Savez-vous combien de millions de morts ont causé les Japonais et surtout, savez-vous dans quelles conditions ?

      D’autre part, les Japonais ont développé de curieux et audacieux équipements afin d’attaquer les populations américaines. Heureusement, ces techniques n’étaient pas au point. Mais les intentions étaient claires, bien avant Pearl Harbor.

      Le fanatisme nationaliste Nippon est probablement sans égal dans l’histoire.

      Je vous le dis, l’impérialisme américain, que je condamne régulièrement, et que plusieurs doivent se farcir encore de nos jours, est angélique comparé à celui que les Japonais étaient à mettre en place.

    • @rogiroux

      Bon retour cher monsieur.

      «Le Japon a attaqué Pearl Harbor moins de 5 mois après que les USA aient décrété un embargo total sur les livraisons de pétrole à ce pays.»

      Ben voilà ! Mais les tensions étaient grandes depuis plusieurs années. Le Japon faisait peur, et pour cause. Le pétrole et les ressources premières étaient certes un enjeu, mais le bellicisme Nippon était rien de moins que redoutable. Les échecs répétés de négociations entre ces deux puissances à la société de nation expliquent l’embargo et la méfiance des Américains.

      Il est trop facile de limiter cette attaque à l’embargo sur le pétrole, même si manifestement il en a été le déclencheur ultime: casus belli.

      Encore qu’il ne faut pas confondre. Que je sache, cet embargo est survenu après l’invasion de la Chine et de l’Indochine par les Japonais. Pour faire simple, les Japonais étaient devenus trop menaçants et avaient clairement franchi le Rubicon.

    • infophile …. vous conviendrez que les nazis et les Japonais avaient en commun une brutalité, un sadisme et une barbarie sans nom que n’ont jamais eu, par exemple, les Russes. …

      Vous dites n’importe quoi… pour soulager votre paranoïa..!

    • decembre

      Vous êtes si profondément anti-américain – maladivement ? -, qu’il n’est guère surprenant que vous traitiez M. Obama de psychopathe.

      À quoi sert-il d’être critique des uns si on ne l’est pas envers ceux qui font pire ?

    • @infophile
      « Avant de parler des psychopathes américains, il serait plus avisé de connaître les faits et surtout les méfaits des Japonais. À ne pas confondre avec des suppositions paranoïaques. »

      Je me demande si c’est le manque de connaissance sur l’histoire ou votre idéologie qui vous pousse à occulter les sévices commis par les occidentaux, entre autres les américains, aux Japonais.

      « À quoi sert-il d’être critique des uns si on ne l’est pas envers ceux qui font pire ? »

      Tout dépend qui vous considérez a fait pire…

      Parlons du capitaine Matthew Perry et ses vaisseaux noires, qui bombardaient les villages côtiers des japonais pour les forcer à s’ouvrir à la commercialisation avec les occidentaux. Connaissant la cruauté avec lequel les occidentaux ont assujettis la Chine (guerre de l’opium), les japonais ne voulaient pas se faire dicter leur conduite par les américains. La politique de la cannonière était largement utilisé, par les occidentaux exclusivement, ce qui signifie qu’ils bombardaient tout territoires qui agissaient à l’encontre de leurs politiques.

      Les américains ont supporté les phillippins dans leur guerre d’indépendance contre l’Espagne, parce que les américains étaient aussi en guerre contre l’Espagne. Lorsque l’Espagne capitula, au lieu de donner l’indépendance aux Phillippines, elle vendi le territoire aux américains qui en firent une colonie, allant même jusqu’à réprimer dans le sang (+1 millions de mort) les velléités indépendantistes qu’ils favorisaient quelques années auparavant.

      « Ces deux expansionnismes considéraient les peuples voisins comme inférieurs, comme des sous-humains. »

      Dites-moi sans rire que les américains ne considéraient pas les asiatiques comme des sous-hommes! Les Japonais, en instaurant leur politique expansionniste mis de l’avant de force par les généraux, à l’encontre de l’empereur, ne firent que copier le modèle occidental de colonialisme qui existait déjà depuis 5 siècles.

      Les deux ont faits des actes répréhensibles, vouloir mettre les américains au-dessus des japonais est malhonnête.

    • @kelvinator

      Au départ, je voulais souligner le caractère patriotique de Neil Armstrong et montrer que son courage allait bien au-delà de celui qui anime les trompe-la-mort. Forcément, j’ai dû rappeler le contexte de ses exploits et de ceux de ses camarades tout en expliquant que la course à la conquête de la lune n’en était une, en fait, que pour le prestige dans une confrontation avec les soviétiques. En ce sens, Armstrong était un guerrier qui a mis sa vie en péril en maintes
      occasions à bord de ces bombes volantes qu’étaient les lanceurs de fusées d’alors.

      « vouloir mettre les américains au-dessus des japonais est malhonnête. »

      Dans mon cas, il y a une part d’intempestivité, de paresse sous forme d’imprécisions et d’arguments incomplets, et d’ignorance, je le concède, qui explique en partie mes propos ci-haut, mais que l’on ne s’y trompe pas, il y a aussi des faits qui les soutiennent.

      Soyons clairs, certains de mes propos étaient hyperboliques. Au total, je ne sais pas si les Japonais auraient hésité à vitrifier des villes américaines. Ce que les faits nous disent par contre, c’est que les Japonais n’ont pas hésité longtemps à massacrer des populations civiles en Asie. Leur militarisme et leur bellicisme était axés sur un nationalisme totalement fanatique et d’une ahurissante brutalité.

      D’ailleurs, c’est ce sentiment de supériorité nationaliste qu’il leur a fait dédaigner toute aide extérieure lors de la tragédie de Fukushima.

      C’est en pensant aux millions de victimes civiles chinoises, coréennes, malaisiennes (pétrole oblige ?), philippines et autres que j’ai évoqué ces atrocités dignes des barbares.

      Plusieurs historiens en parlent comme l’holocauste asiatique. Que ce soit par le bafouement de la Convention de La Haye par leur utilisation d’armes chimiques et bactériologiques, ou par les massacres divers, Nankin et Manille en tête de liste.

      Lisez un peu sur l’effroyable massacre de Manille, vous allez peut-être vous faire le début d’une idée de la barbarie des Japonais.

      Parlant de cet holocauste, le politologue Rudolph Joseph Rummel commente ainsi:

      « Ce démocide était dû a une stratégie politique et militaire en faillite morale, à une opportunité et des habitudes militaires ainsi qu’à la culture militaire. »

      Si vous avez le coeur solide allez visiter cette page qui recense les atrocités nipponnes. Vous aurez peut-être besoin de kleenex en la parcurant:

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Cat%C3%A9gorie:Crime_de_guerre_japonais

      Aussi, et de façon indéniable, la Kempeitai, la police militaire japonaise, a commis des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité. Notamment en asservissant au travail forcé des millions de civils !

      J’ai laissé entendre plus haut – insuffisamment ? – que les Américains ont bel et bien commis des crimes contre l’humanité, notamment en larguant les bombes atomiques sur des populations civiles, tout comme en mettant Tokyo à feu dans les jours précédents. Crimes en partie justifiés par la hargnes des Japonais eux-mêmes ? La reddition étant difficile à obtenir des fanatisés.

      Vous me semblez fort indulgent envers le très sinistre expansionnisme nippon.

      À dresser une liste des sévices infligés par ces sinistres empires coloniaux, je doute fortement que les Américains en sortent comme étant les pire.

      Incidemment, Le plan Marshall a permis aux Japonais de rivaliser de prospérité avec son vainqueur. Savez-vous, je doute que les Japonais eussent eu la même magnanimité, même si celle-ci n’était pas sans calculs.

      Mes conclusions, fondés en partie sur l’ignorance, je vous le concède, alors je reformule, mon feeling: on ne peut renvoyer dos-à-dos Américains et Japonais.

      Je ne suis pas certain que votre ignorance ne soit pas au moins aussi grande que la mienne. Je ne vous en fais pas grief tant ces questions sont complexes. Je ne remets pas en cause votre honnêteté.

    • @infophile
      J’apprécie toujours discuter de questions historiques, surtout lorsqu’il s’agit de conflit mondiaux. Je n’ai pas la prétention d’avoir la connaissance infuse, seulement j’ai étudié en histoire et j’ai ainsi développé mon esprit critique. La vérité n’existe pas en histoire, il n’y a que des points de vues.

      L’expansionnisme nippon était axé sur la croyance de la supériorité japonaise sur les autres peuples asiatiques, probablement du au fait qu’ils furent le premier pays asiatique a battre une flotte occidentale, contre les russe à Tsushima en 1905. Cet expansionnisme ne dura que quelques années, le reste de l’histoire japonaise n’est que de l’isolationnisme, une longue tradition multi-centenaire répudié par les américains (une ouverture forcée qui mena paradoxalement à l’impérialisme japonais). C’est probablement cet isolationnisme qui dicta leur conduite à Fukushima, plutôt que la conviction d’une supériorité raciale. La doctrine Monroe des américains (c.1820) qui préconisait l’isolationnisme ne s’appliquait qu’à l’Amérique et l’Europe, mais n’empèchait pas les américains de réprimer dans le sang toute contestation amérindienne sur l’occupation de leur territoire.

      Ce sentiment de supériorité existait aussi chez les américains, qui avaient encore des politiques ségrégationnistes et qui n’ont pas rechigné à emprisonner tout américains ayant immigré du Japon en 1941, avec l’aval de la cour suprême américaine. La machine de propagande déshumanisait les japonais comme elle l’avait déjà fait un quart de siècle plus tôt avec les allemands. La même tactique fut utilisé par les japonais, au point ou les deux cotés avaient peur de se rendre, craignant de devoir subir les pires supplices aux mains de l’ennemi. Plusieurs américains ne se donnaient pas la peine de prendre des prisonniers, tout comme plusieurs japonais. Les crimes de guerres du camp vainqueur sont toujours occultés, surtout provenant des historiens de cette nation vainqueur. L’histoire nationale est la moins objective des histoires, le nationalisme teinte toujours la vision de l’historien.

      Le meilleur exemple à cela est votre constat sur l’utilisation de la bombe atomique à Nagasaki et Hiroshima ( phrase que vous poursuivez ironiquement par une affirmation : « Vous me semblez fort indulgent envers le très sinistre expansionnisme nippon. »)

      La propagande américaine d’après-guerre a réussi le tour de force de nous faire croire que la bombe a évité plusieurs morts par une fin accélérée de la guerre. La pugnacité des japonais était surfaite, les seuls exemples survinrent sur des petits ilôts dirigés d’une main de fer par l’armée, qui usait de tout les stratagème pour pousser la population civile à se battre jusqu’au bout. Les suicide civils face à l’avance américaine était souvent du au sentiment de peur instrumentalisé par l’armée japonaise. Il est très difficile de croire que la situation aurait été la même dans des grandes villes situés sur les principales îles nipponne. De plus, l’argument voulant que l’utilisation de la bombe raccourcisse la guerre pourrait légitimiser l’utilisation de la bombe atomique pour n’importe quel conflit, ce qui est un non-sens.

      Les américains ont bombardé une multitude de villes avec comme seul et unique objectif de tuer les civils, pour décourager le peuple à poursuivre la guerre, doctrine qui culmina à Hiroshima. L’utilisation de bombe au napalm n’est pas plus propre que l’utilisation d’armes chimiques, surtout lorsqu’ils savaient pertinemment que les maisons japonaises étaient en très grande majorité faite en bois. Le bombardement des villes n’avait aucune autre utilité stratégique, elle avait le même objectif que le bombardement des villes conquises par les japonais.

      Il est toujours périlleux de prédire des scénarios historiques hypothétiques, comme lorsque vous parler de probable bombardement vitriolique des villes américaines, ou de magnanimité japonaise dans l’occupation de territoire. Les Japonais voulaient une victoire rapide sur les américains, car Yamamoto savait qu’il ne pouvait rivaliser à long terme avec la puissance industrielle américaine. Je ne crois pas qu’un bombardement des villes de la côte américaine ait eu une quelconque utilité, surtout en regard des moyens logistiques énormes nécéssaire à l’accomplissement d’une telle entreprise. Les japonais étaient dans une guerre d’occupation, alors que les américains n’occupaient que des petites îles peu habités du Pacifique dans leur avancé vers le Japon, contournant sciemment toute île jugé trop difficile à prendre ou maintenir. On ne peut comparer sur un même pied d’égalité ces deux stratégies. Les américains ont su faire preuve d’une grande cruauté lors d’occupation comme au Viet-Nam. J’ai la conviction que la liste des crimes américains aurait été beaucoup plus longue s’ils avaient mené le même genre de guerre. Les japonais avaient aussi l’ambition de créer une sorte de confédération d’États asiatique mené par le Japon, délivré de toute influence néfaste occidental. Les japonais ont su faire preuve de magnanimité parfois, comme lors de l’occupation de l’Indochine française ou l’alliance avec la Thaïlande.

      On ne peut renvoyer dos-à-dos les japonais et les américains comme vous le dites, mais comparez l’ensemble de « l’œuvre » américaine et japonaise, et vous verrez que tout deux ont bien des squelettes dans leur placard. Si vous vous contentez uniquement des crimes commis en Asie, il est normal que les japonais paraissent plus barbare, mais dans son ensemble, les deux sont assez comparables.

    • @kelvinator

      Il me reste à vous remercier pour votre réponse intelligente et nuancée à laquelle j’adhère en bonne partie.

    • @infophile

      Ce fut un plaisir.

    • infophile …. À quoi sert-il d’être critique des uns si on ne l’est pas envers ceux qui font pire ?

      Vous ne pourrez jamais me prouver que les allemands ou les japonais auraient fait pire que Dresde, Nagasaki, Hiroshima… Ce sont les américains les pires d’entre les pires et ça, ce sont des faits qui le prouvent, pas des élucunrations de votre cerveau de parano.
      Et pour les russes, vous ignorez totalement leurs meurtres, viols, torturent de tout ce qui vivait sur le chemin de Berlin. Les atrocités de ces soldats sont épouvantables et celles des américains, des noirs surtout, en France après la guerre ont été fusillés pour les atrocités commises.
      Pour Obama, dites-vous bien qu’un homme comme lui, un démocrate, qui appelle au meurtre de dirigeants qu’il n’aime pas, qui tue des américains avec des drones sans procès, le terme psychopathe est encore trop faible…
      La guerre c’est le summum de la terreur. Cé qui qui fait la guerre à la terreur dans ce monde hein?

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    mai 2012
    L Ma Me J V S D
    « avr   juin »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité