Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 17 août 2012 | Mise en ligne à 9h16 | Commenter Commentaires (63)

    Impôts : le camp Obama propose un marché à Romney

    Mitt Romney a sorti son tableau blanc hier pour critiquer les «coupes» de Barack Obama dans le programme Medicare. (Photo AP)

    Mitt Romney a sorti son tableau blanc hier pour critiquer les «coupes» de Barack Obama dans le programme Medicare. (Photo AP)

    Dans une lettre adressée à Matt Rhoades, son vis-à-vis républicain, Jim Messina, directeur de l’équipe électorale de Barack Obama, lui propose un marché : si Mitt Romney accepte de rendre publiques ses déclarations de revenus sur cinq ans, le camp démocrate s’engage à ne pas le critiquer pour n’en avoir pas publié davantage.

    Messina se doute sûrement que le camp républicain refusera ce marché. Mais sa lettre attirera l’attention des médias sur les impôts de Mitt Romney pour une deuxième journée consécutive. Comme on peut le lire dans cet extrait que je cite dans le texte, elle rappellera en outre que le père de l’ancien gouverneur du Massachusetts a créé un précédent respecté par la plupart des candidats à la présidence depuis en publiant en 1968 ses feuilles d’impôts sur 12 ans :

    This request for the release of five years, covering the complete returns for 2007-2012, is surely not unreasonable. Other Presidential candidates have released more, including the Governor’s father who provided 12 years of returns. In the Governor’s case, a five year release would appropriately span all the years that he has been a candidate for President. It would also help answer outstanding questions raised by the one return he has released to date, such as the range in the effective rates paid, the foreign accounts maintained, the foreign investments made, and the types of tax shelters used.

    P.S. : Deux heures après l’envoi de la missive de Messina, Rhoades a poliment envoyé paître son vis-à-vis démocrate.


    • Autant Mitt Romney a l’air con d’avoir peur de montrer ses déclarations d’impots, autant il semble avoir peur de l’impact si les gens savait qu’il n’a pas payer payer d’impot…. dans les 2 cas, la vérité ne ment pas, il les caches parce qu’il est coupable de stratégie fiscale contre le gouvernement et il le sait. Quand tu as des squelette dans le placard !!!

      Décidement, Barrack a l’Air moins niaiseux que Romney !!!

    • Cadeau de grec :-)

    • Rmoney est un petit voyou coupable d’un vol à l’étalage qu’il nie continuellement, mais qui refuse de retourner ses poches…

    • Les deux camps vont-ils attendre la veille du vote pour proposer de vrai solutions à l’effondrement du pays qu’ils veulent diriger. Vont-ils expliquer l’intérêt que retirent leurs pays de permettre aux sunnites de massacrer chrétiens, allaouites et chiites en Irak,Égypte, libye, Bahrein et Syrie. Ils se chicane sur cette histoire d’impôts parce que sur les véritables enjeux, ils sont tous deux en parfait accord.

    • Rmoney ava mariner dans ce jus pendant quelque temps, puis les Démocrates vont lui faire une autre offre : Qu’il présente UNE année supplémentaire à celles de 2010 et 2011.

      Les Démocrates connaissent la vérité.

      Veut, veut pas, Rmoney va voir ses retours d’impôts rendus publics.

      Probablement celui de 2009.

      http://www.slate.com/blogs/moneybox/2012/07/17/romney_s_tax_returns_is_the_2009_swiss_bank_account_amnesty_what_he_doesn_t_want_us_to_see_.html

    • Un heureux dans cette affaire: le comptable de romney, dont le téléphone doit sonner souvent! :)

    • Sérieux, il me donne l’impression qu’il va finir par les montrer… je ne sais pas quoi en penser.. si c’était arrangé dès le départ par le gland Romney… ou si ils sont juste hyper-cons.

    • C’est amusant de lire les commentaires de ceux qui accusent Romney de voyou ou qui disent qu’il est coupable de stratégie fiscale parce qu’il ne rend pas publiques ses déclarations.
      Pour notre nature humaine, juger et condamner sans réfléchir devient un reflexe de seconde nature.
      Or, Romney a bien dit qu’il payait des impôts. Il est également très clair qu’il utilise des stratégies fiscales, selon ses déclarations, permise par la loi (il aurait été très rare qu’un homme public comme lui n’ait pas déjà été scruté à la loupe par ses partisans). En tant qu’homme d’affaires, il doit se servir de ces stratégies de façon constante, beaucoup plus que la moyenne de la population.
      Probablement que parmi les choses à dévoiler il y a des éléments qui, tout en étant légaux et légitimes, pourraient soulever plus de questions et de commentaires négatifs.
      Le camp d’Obama le sait et en profite pour le discréditer. C’est aussi une façon de dévier l’attention de la pauvre performance de l’économie américaine sous le gouvernement actuel.

    • Réponse du glan Répu:
      ——————————-
      Rhoades on taxes: Your message, not ours

      Hey Jim,
      Thanks for the note.

      It is clear that President Obama wants nothing more than to talk about Governor Romney’s tax returns instead of the issues that matter to voters (1), like putting Americans back to work (2), fixing the economy (3) and reining in spending (4).

      If Governor Romney’s tax returns are the core message of your campaign, there will be ample time for President Obama to discuss them over the next 81 days.

      In the meantime, Governor Romney will continue to lay out his plans for a stronger middle class (5), to save Medicare (6), to put work back into welfare (7), and help the 23 million Americans struggling to find work in the Obama economy (8).

      See you in Denver.

      Thanks,
      Matt Rhoades
      Romney for President
      Campaign Manager

      (1) Une bonne proportion des électeurs veulent les voir.
      (2) Romney excelle, mais dans l’opposé: il l’a prouvé.
      (3) Bush, un répu, a fait exactement l’inverse. Et a envahi un pays avec des mensonges.
      (4) Les répus n’ont jamais réussi contrairement aux dems.
      (5) Lidéologie répu empêche un tel état de chose.
      Ils réussissent tout de même souvent à dégraisser la classe moyenne en limitant son accessibilité au max, en créant le plus de pauvres non-assurés possible, le moins éduqué possible, le plus criminalisé possible, le plus foncé possible, le plus soumis possible et le plus brainwashé possible.
      (6) Euhhh… allo?
      (7) Changer les jobs en welfare : ça j’avoue, j’y crois…
      (8) Presque tout ce qu’Obama aura essayé, vous l’aurez empêché, : the blames’s on you.

      http://www.politico.com/blogs/burns-haberman/2012/08/rhoades-on-taxes-your-message-not-ours-132390.html#comments

    • Faut-il que le clan Obama soit en manque d’idées pour s’accrocher à cette histoire, dont se contrefout une partie de l’électorat et dont l’autre que la chose pourrait indigner vote de toute façon démocrate.

      Tout le monde se doute que Romney n’a pas payé beaucoup d’impôts. Lâchez l’affaire, et ramenez le débat sur le plan des idées.

    • Romney peut bien avoir payé 50 cents d’impôts en 10 ans, il a généré beaucoup plus de richesse pour les É-U à lui seul qu’Obama.

    • Très belle stratégie de la part du camp Obama et douce revanche sur les Républicains qui ont fait du milage lors des dernières élections au congrès sur la supposé naissance d’Obama en dehors du territoire américain.

      Take that Birthers!

    • HS, mais quand même assez marrant sur Bain:
      http://www.ritholtz.com/blog/2012/08/attacking-bain-for-wrong-reason/

      @stridulation
      Ils ne veulent pas faire campagne sur les idées. Car dans le fond des choses, il y a beaucoup de similitudes entre les 2 camps. Ni un ni l’autre veut se mettre les précieux donateurs à dos. Obama va continuer à tapper sur les erreurs de Romney et à le peinturer comme un riche déconnecté qui n’a rien à foutre du citoyen ordinaire (ce qui honnêtement semble assez réel). Romney va continuer à jouer avec ses épouvantails de ‘Obama qui coupe dans Medicare’ (ce qui honnêtement n’est pas aussi ridicule que ce qui peut sembler à prime abord. Obama ne coupe pas directement dans les services, mais il coupe dans ce que les pharmaceutiques et cie d’assurances vont recevoir. Et elles, elles ne vont jamais accepter de prendre ces pertes dans leurs profits, alors qu’est-ce qui va diminuer? Le service… je ne blâme pas nécessairement le plan d’Obama ici, du moins pas sur ce point là en particulier, mais la réalité c’est que ces coupes là vont mener à une réduction des services (ou une augmentation des primes, co-pays, etc.) d’une façon ou d’une autre).

      Il n’y aura pas de débat d’idées ici. Ou du moins ça restera assez superficiel. Obama fait la campagne qu’il doit pour gagner sans se mettre personne à dos (sauf son électorat plus à gauche, mais ils vont voter pour lui pareil, surtout avec Ryan sur le billet de l’autre côté!). Le système politique est complètement pourri et corrompu aux US, ça ne changera pas au cours de cette élection. Tout ce qu’ils cherchent à faire c’est ramasser un peu plus du vote des indépendants en faisant peur sur tous les scénarios catastrophes qui vont arriver si l’autre bord est élu.

    • @stridulation

      je cite : «Tout le monde se doute que Romney n’a pas payé beaucoup d’impôts. Lâchez l’affaire, et ramenez le débat sur le plan des idées.»
      —-#————————–#
      Tout à fait juste, mais ils ne veulent pas ramener le débat sur le plan des idées. Ils n’ont tout simplement pas d’idée. Les principes de base de la politique américaine ne tiennent plus la route, ils sont embourbés dans leurs vieux clichés folkloriques de choix de société. Ils se rendent de plus en plus compte que leurs vieux modèles de société ne produisent plus de résultats et les valeurs de remplacement ne sont pas là.
      Un nouveau parti centriste et démocrate serait souhaitable et nécessaire pour donner des choix de société au peuple É.Unien. Actuellement répl…. et démoc….c’est du pareil au même

    • Dans un sondage du 26 juillet, les répondants ont donné les facteurs suivants quant à l’image négative que peut projeter Romney :
      52 % : ne peuvent s’identifier à ses valeurs et à son ‘’background’’.
      46 % : ne l’aime tout simplement pas personnellement (dislike him personally)
      2 % : Différentes raisons dont la question de ses impôts.
      Source : CNBC

      Si ce sondage est juste et représente bien l’électorat américain, pourquoi dépenser des millions en publicité sur cette question d’impôts.

    • ou reformulation de mon dernier paragraphe:
      Si ce sondage est juste et représente bien l’électorat américain, pourquoi dépenser tant d’énergie sur cette question d’impôts.

    • @ stridulation

      “Faut-il que le clan Obama soit en manque d’idées pour s’accrocher à cette histoire”

      Parle-nous donc des swiftboaters… tu sais, ces traîtres qui ont menti et accusé John Kerry en 2004. Falait vraiment que les républicains soient désespérés pour s’abaisser à ce jeu, non? Et pourtant, malgré les mensonges, Kerry a perdu. Ca s’appelle la politique. C’est sale, ça pue et ça souille tout ce que ça touche. C’est comme ça.

    • @alfredo

      Où étiez-vous quand on a demandé à Obama de présenter 10 années de ses déclarations d’impôt ?

      Ce qu’Obama a fait, comme c’est la tradition chez les prétendants à la présidence.

      Coutume qui vient du père de Romney lui-même.

      Oìu étiez-vous ?

    • La Mitt-story est une Mitt-stery !

    • @gadur

      17 août 2012
      11h18

      «Take that Birthers!»

      Qui sème le vent récolte la tempête!

    • Quels incompétents, tous les deux. Deux grands enfants.

      On gouvernement ne peux pas créer d’empois. Son focus devrait être de rendre le pays plus compétitif pour les compagnies existantes et de créer un environment favorable pour les nouvelles compagnies (startups).

      Les jobs reviendront quand les gens refuseront systématiquement d’acheter quoi que ce soit fabriqué en Chine. Déjà, je fais un effort pour n’acheter que des produits fabriqués en occident (Canada, USA, Europe de l’ouest). Oui, oui, essayer, vous verrez que le vrai pouvoir, ce sont les gens qui l’ont, pas le gouvernement.

      T Rightman.

    • Quelle honte ces trillions des élites (1%) cachés dans les Iles Offshore ! 1 % de ces sommes suffirait à éradiquer la faim dans le monde !

    • @stridulation

      Mouais … sur le manque d’idée, je penche sur les Républicains.

      1 mot pour toi: Birthers

    • J’peux pas croire qu’en 2012, y’en a encore pour voter pour et croire ce que les Républicains disent…

      Sincèrement…

      À part enrichir les riches et appauvrir les pauvres, faire des guerres, envoyer les emplois ailleurs et mutliplier les paradis fiscaux, qu’on fait les Républicains?

      Les États-Unis ont connu les pires années de leur histoire sous le règne républicain…

      Pour les “États-Unis d’Obama” comme les Républicains s’amusent à l’appeler, faudrait-il leur rappeler que presque que tout ce qui fut proposé par ce dernier pour relancer le pays et l’économie fut stoppé au Sénat par ces imbéciles de Républicains?

      J’suis du genre vivre et laisser vivre, mais quand on parle de Républicains, on parle de vampires ambulants suceurs de cash qui essaye de faire comme si ils connaissaient la réalité de la classe moyenne.

      Romney n’a pas la moindre, moindre moindre idée de ce qu’est la “middle class”, alors vient pas me faire croire que tu vas tout faire pour eux…

      Pour Romney, la middle class, c’est le jardinier, le cuisinier, la secrétaire, le majordome, et tout ce beau monde là, ça se range au placard une fois la journée finie, non?

    • Pendant ce temps dans le monde réel, le déficit augmente, la dette augmente, le chômage augmente, la pauvreté augmente et, fleuron de la politique industrielle-commerciale obambesque, GM va de plus en plus mal.

      Maintenant, se basant sur le succès de GM (!!!) Obambi veut appliquer le même remède à toutes les industries qu’il jugera admissible au «programme». Cachez vos portefeuilles!

      Voici une dose de bon sens courtoisie d’un méchant capitaliste:

      http://www.nytimes.com/2008/11/19/opinion/19iht-edromney.1.17959143.html?_r=2

    • Un cirque médiatique dont le contenu est 90% creux…

      Je plains R. Hétu d’avoir à se taper ces conneries jour à près jour.

      (Et je ne parle pas des commentaire sur ce blog, quoique…)

      Mais bon si ça me permettais de vivre à New-York je pourrais peut-être aussi faire un effort pour faire semblant de trouver ça intéressant.

    • Mitt Romney essaie de devenir un professeur d’économie 101 pour expliquer son budget et tente par la même occasion de reléguer au second plan la question des impôts mais il n’échappera pas aux projecteurs des médias. Avant d’implanter les programmes des républicains supposés assainir les finances et réduire la taille du gouvernement fédéral, il doit d’abord être un contribuable exemplaire. Il a déjà perdu sur les terrains de la transparence et d’honnêteté.

    • Le débat ne peut pas revenir sur le plan des idées parce que le Obambi a épuisé toutes les siennes et elles ont toutes mené à des désastres. Il n’a plus de nouvelles idées, c’est fini. La méthode socialiste, dépenser l’argent des autres, frappe un mur quand il n’y a plus d’argent. Un peu d’arithmétique de troisième année montre que la structure revenus-dépenses aux États-Unis et dans de nombreux autres pays ne peut pas continuer indéfiniment. Une rupture se produira et nous savons qu’il existe deux manières de la gérer, avant ou après la rupture.

      Après trois ans et demi de présidence, le contrôle du sénat depuis 2006 le contrôle de la chambre en 2006-2008 les démocrates on plongé leurs pays dans un marasme économique inconnu depuis quatre-vingt ans. Tout un exploit

    • Il faudrait peut-être lâcher l’os un moment donné. Ça devient ridicule, franchement.

      L’autre va revenir avec le certificat de naissance de Barak ” Barry Soetoro ” Husein Obama.

      Gossage inutile.

      Bonne journée.

    • Je tempère mon dernier commentaire : disons que c’était une blague, sans plus d’importance. Située dans un contexte particulier.

      Bon, me v’là compatissant maintenant.

      Ça doit être l’humidité. Quoique le certificat de naissance, je ne serais pas surpris que ça revienne encore en force. Pendant ce temps-là, ça évite de parler des vraies ” affaires “.

      Tou-re-lou.

      PS Toutes ces préliminaires dans le processus américain, c’est tellement trop long inutilement. Pas d’allure.

    • A part les rapports d’impôt de Romney, Obama a t-il autres choses dans son programme électoral a proposer aux Américains ? Et son bilan a Obama ? Il en parle pas. A lire les gens ici, il devrait être fier de son bilan voyons.

      @douche_froide

      Excellent le texte du N.Y. Time et y’en a qui pense que le gars fera pas un bon président, il a peut être pas autant le don de l’éloquence d’Obama, mais je pense qu’il ferait un meilleur président qu’Obama.

    • Voilà ce que donne des impôts et des taxes élevés. Le Québec est une place surtaxé et surimposé avec une dette énorme ou on paye 9.5 milliards en intérêt cette année. Le Québec est nettement en dessous de la moyenne canadienne pour la croissance économique au Canada :

      http://www.lesaffaires.com/bourse/nouvelles-economiques/la-croissance-restera-plus-lente-au-quebec-dit-rbc/542321

      Les socials-médiocrates Américains veulent transformer les US en gros Québec médiocre avec de gros impôts et de grosse taxes et une dette énorme ou les Américains payeront des intérêts de fou et se metteront à risque devant les agences de crédit. La dette Américaine est déjà sous surveillance à 16 trillards. Les socials-médiocrates veulent l`amener à 25 trillards.

    • Mais qu’allez-vous devenir, mon pauvre Candela, si jamais monsieur Obama est battu en novembre prochain? est-ce que ce sera le tocsin?

    • @patccmoi

      Vous avez raison, les politiques économiques des deux camps se ressemblent beaucoup. Obama est soumis aux mêmes contraintes que son adversaire. il ne peut se mettre à dos les lobbys économiques puissants qui gouvernent en réalité ce pays.

      Par contre, il est dangereux de prendre l’électorat de gauche pour acquis. On pourrait noter un gros taux d’abstention chez eux et ça, ça pourrait faire mal aux Démocrates. Beaucoup d’électeurs de gauche sont désabusés On les comprend. La campagne actuelle ne peut qu’augmenter leur désabusement.

      Obama ferait mieux de se méfier du phénomène…

    • @jrcm.t

      Les États-Unis donne de plus en plus l’image d’un pays sclérosé, incapable de se réformer et enfermer dans de vieilles traditions qui sont devenues des boulets à leurs pieds, mais qu’ils continuent de traîner sans que les personnes au pouvoir n’osent s’y attaquer. Comme le système de santé privé par exemple, le plus coûteux au monde et l’un des moins efficaces des pays développés. C’est un véritable poids pour l’économie américaine, ruinant des familles, représentant une lourde charge pour les entreprises. La solution pour en contrôler les coûts et le rendre accessible est pourtant connue: remplacer les compagnies d’assurance privée par un assureur unique, l’État. Sauf qu’aucun président ne peut s’attaquer à cette vache sacrée.

      C’est un exemple parmi bien d’autres. Les Américains sont, par idéologie, contre l’intervention de l’État, sauf que celui-ci ne peut même plus jouer son rôle de régulateur de l’économie et de redistributeur de la richesse. D’où des inégalités croissantes qui ont un impact sur l’économie.

      En fait, les Américains sont prisonniers d’une vision mythique d’eux-mêmes, mythologie créée de toute pièce sous l’ère Reagan. Parce que ces valeurs que l’on présente comme étant au fondement de l’Amérique ne le sont pas. Les Américains ont déjà eu un État plus interventionniste, les plus nantis ont payé des impôts beaucoup plus élevés que maintenant, le pays n’a pas toujours joué le rôle de gendarme du monde et investi aussi massivement dans la défense.

      Un président aura-t-il le courage de s’élever contre cette mythologie basée sur de fausses traditions, et proposera-t-il un modèle d’État plus interventionniste et plus redistributif? Dont le système de justice misera moins sur la répression et plus sur la réhabilitation? Qui s’attaquera au cancer qui ronge ce pays, son complexe militaro-industriel?

      Ce président ne sera pas Obama, en tout cas.

    • Le taux d`emploi Américain tend à baisser :

      http://data.bls.gov/timeseries/LNS11300000

      Est-ce qu`il va descendre aussi bas que celui du Québec à 60.1
      http://www.stat.gouv.qc.ca/donstat/societe/march_travl_remnr/parnt_etudn_march_travl/pop_active/stat_reg/ra_taux_trim.htm

      Avec des impôts plus élevés et une dette dans le plafond, sûrement.

    • Vas y vivre à New-york, qu’est ce qui t’empêche d’y aller, l’argent, la peur de t’ennuyer (8h00h ) de mtl pas vite, le coût de la vie, le coût des loyers, un permis de travail pas facile à avoir, pas de travail, un mélange de tout ça. À bien penser, t’es mieux au QC à gueuler contre les QC.
      jrcm
      Tampa, Fl

    • Le refus de Romney cacherait-il une fraude électorale ?

      Very interesting, indeed…

      http://www.guardian.co.uk/commentisfree/2012/aug/17/mitt-romney-tax-returns-voter-fraud-theory

    • Les mensonges de Mittnocchio exposés sur son tableau blanc :

      http://www.youtube.com/watch?v=0QQxGEQm6Qo&feature=youtu.be

    • @ Candela: vous n’allez pas tomber dans des histoires de complot maintenant? Tant qu’à y être pourquoi ne pas parler d’Elvis? Je crois que le fond de l’histoire c’est de se concentrer sur les programmes des candidats et non sur de la science fiction. J’espère que vous êtes quelque part…

    • @alfredo

      Comment trouvez-vous le déculottage de Romney à 10h08 ?

      Puisque vous , vous affirmez être quelque part…

    • jacwood …. Le taux d`emploi Américain tend à baisser : …..

      Cé parce que le système ne comptabilise pas les détenus au travail… Ils augmentent à un tel point que cnn a fait une enquête chez les petits employeurs qui se plaignent que les prisons fédérales leur volent des contrats et des emplois. Bien sûr, à .25 cennes l’heure, tough à battre… Les compagnies privées se plaignent de devoir licencier des travailleurs parce que la compétition carcérale est trop forte. Immoral but legal as they say..!
      Bien sûr Romney va régler tout ça tandis qu’Obama l’encourage, my god, qui choisir, quel suspense??!?!?

    • Avec tous les commentaires sur ce blog, c’est un véritable affrontement entre la droite et la gauche. Le centre a vraiment disparu. La crise a largement contribué à cette polaristation caricaturale.

      “Or, la polarisation a un effet fâcheux: celui de miner la recherche de compromis au-delà des différences partisanes et idéologiques. Aux États-Unis, par exemple, le bipartisanship semble devenu une chose du passé. Une régression du même type se produit-elle ici? Chose sûre, la doctrine du rejet du parlementarisme, c’est-à-dire le rejet du compromis négocié dans un cadre démocratique, existe bel et bien chez nous.”

      http://www.lapresse.ca/debats/editoriaux/mario-roy/201208/14/01-4565068-les-doctrines.php

      J’ai lu un bouquin sur le “Spleen américain” et beaucoup de monde est nostalgique des temps passés. Les lib´raux regrettent l’époque où il y avait une entente entre les syndicats, les entreprises et l’état.

      La partisanerie see retrouve sur le blogue.

    • @ Candela

      Merci pour le lien de youtube.

    • @stridulation

      1) La qualité des soins aux États-Unis est bien meilleure que celle au Canada. Des amis a moi ont été capable de voir un médecin dans des délais raisonables, et ils ont pu trouver et corriger plein de problèmes qui sont passés inappercus au Canada pour des années. Résultat, il se porte beaucoup mieux aujourd”hui.

      2) C’est écrit où que le rôle de l’état est de redistribuer la richesse? L’état doit réguler les interactions entre compagnies et individus pour les garder honnêtes. Un état trop interventionniste tue la richesse. On peut voir cela par l’exode des compagnies québecoises a l’ouest. Pas mieux du coté de l’europe: ça stagne depuis des annés… Il n’y a que les États-Unis qui restent comme moteur de développement et d’innovation.

      Le problème est qu’on passe trop de temps a se questionner sur le sort des drones. Ils sont partout, depuis toujours, et ça ne changera pas. Il faut plutôt se demander comment va t’on attirer les gens de talent, les grosses compagnies, les innovateurs. Pour ça, il n’y a aucun pays qui viens proche des États-Unis en terme d’attraction.

      T. Rightman.

    • Concernant le budget de la défense, le Pentagone a établi cette année des réductions budgétaires dans les années à venir.

      “On Jan. 26, U.S. Defense Secretary Leon Panetta outlined the Pentagon’s next five-year budget plan, beginning in fiscal year 2013. Budget Day at the Pentagon always gets the attention of defense contractors and congressmen concerned about maintaining the flow of federal dollars to their districts. But things were a little more dramatic this year. Panetta was required to chop $259 billion over the next five years, enroute to a $487 billion cut over the next decade.

      Panetta and his lieutenants used the strategic defense guidance released earlier this month to steer the new budget. That guidance calls for the Pentagon to focus on the Asia-Pacific and Middle East regions and prepare for high-technology threats rather than the extended counterinsurgency operations that had been the focus over the past decade. Those who expected a shift in funding from ground forces to naval, air, and space capabilities were not surprised by Panetta’s briefing. Like an aging Rust Belt industrial corporation, Pentagon budget planners realize that they need to save money on headcount, cull unneeded capacity, and reinvest in where the future will be. ”

      http://www.foreignpolicy.com/articles/2012/01/27/this_week_at_war_winners_and_losers_of_the_defense_budget
      http://www.defense.gov/news/Fact_Sheet_Budget.pdf
      http://www.defense.gov/news/Defense_Budget_Priorities.pdf

      Dans le document suivant, de nombreux présidents ont réduits le budget de la défense après des années de conflit. Reagan et Bush père l’ont fait, Clinton les a suivis.
      http://www.americanprogress.org/issues/2011/07/pdf/defense_budgets.pdf

      Il y a du monde qui est encore marqué par le début du siècle. Un peu de perspective ne fait jamais de mal.

      Au niveau de la justice, chaque état établi les lois. Dans le système fédéral, le président ne peut instaurer le système de justice au niveau des états. Il y a des états qui sont plus libéraux et d’autres plus conservateurs.

      De nombreux intervenants proposent des solutions aux problèmes. C’est tout à leur honneur. Reste à savoir si ces solutions sont applicables sur le terrain des réalités. Comme on dit c’est plus facile à dire qu’à faire. Les USA ne sont pas un pays homogène où on appliquerait les mêmes solutions ques les autres pays occidentaux. C’est plus complexe que ça. De plus, ce pays a toiujours eu de la difficulté à trouver un équilibre entre le respect de la communauté et la force de l’individu.

    • Même les héritiers des années Reagan critiquent le plan Ryan. Incroyable.
      “Companies must live or die according to their effectiveness in the market, without exception. That’s why true conservatives oppose letting companies hide behind legislation to avoid competition and insulate themselves from failure. A true conservative must oppose the practice of spreading weapons-procurement pork across 50 states to make programs unkillable; oppose federal subsidies to agriculture and energy industries; and oppose legislation that exempts pharmaceutical companies from negotiating prices when it sells to the Medicare and Medicaid.

      [See a collection of political cartoons on the economy.]

      Regulations are acceptable when needed to enforce market discipline. True conservatives prefer not to regulate business at all—but they recognize that sometimes regulations like Glass-Steagall are needed to prevent failed businesses from dumping losses on taxpayers. Moral hazard matters for CEOs and directors just as it does for home mortgage borrowers.

      As a nation, just as for a household, economic success requires that we live within our means, and not take what we can’t or won’t pay for. If we’re going to cut taxes, we have to be willing to cut government services. If we’re unwilling to cut services we shouldn’t cut taxes. To do otherwise simply drives up the deficit and hurts the economy.

      Many who call themselves conservative would disagree with these three ideas, as would those who call themselves progressive. These conservative principles don’t address sustainability, particularly where externalities are involved. And they don’t allow for investing to increase the productivity of future generations. But even so, principled conservative ideas about the economy offer some improvements over today’s compromised, coddled, and anticompetitive markets.”

      http://www.usnews.com/opinion/blogs/economic-intelligence/2012/08/16/reagan-era-conservatives-reject-economics-of-todays-gop

      On aura tout vu.

    • Voici la petition de la Campagne Obama a cet egard. Messina ecrit:

      “Right now, our opponent is proposing a $2,000 tax increase on middle-class families with kids in order to pay for tax breaks for millionaires like him.

      He’s asking Americans to put him in charge of their taxes, while refusing to come clean about his own.

      This isn’t going away because voters deserve better, and everyone but the Romney campaign seems to recognize that.”

      Call for Mitt Romney to join President Obama in this basic and traditional act of transparency: Add your name.

      (…)
      This issue isn’t going away, and for good reason. Tell Romney to follow 30 years of precedent and release his tax returns:

      http://my.barackobama.com/Release-the-Returns

      Thanks,

      Messina

      Jim Messina
      Campaign Manager
      Obama for America

    • @Alfredo 11h16

      Conspiration? Parlez-vous de son 10h08?
      Parce qu’il y est bien démontré que Romney ment.

      Ou de de 08h44?
      Parce que c’est vrai que c’est intéressant… vérifiable bien entendu, dès que Romney montrera ses rapports… ce qui ne saurait tarder.

    • Alfredo

      Je suis Americaine, je paie mes taxes et je veux etre sure que Romney a bel et bien paye les siennes. Comme Reid, je ne crois pas a sa parole puiqu’il a deja menti! Il disait qu’il etait resident du Massachussets afin d’etre elu. Il ne l’avait pas fait et apres une grande pression il les a amendes de facon retroactive pour qu’il ne soit pas renvoye du poste de gouverneur de l’etat du Mass. Ce qui etait une fraude electorale!!!

      Je vous suggere d’aller voir les articles du Boston Globe a ce sujet. Ce n’est des theories de complots. Dire que Obama est Musulman et qu’il est ne au Kenya, ca c’est vraiment des theories de complot que les rep T partiers et douchebaggers croient de facon aveugle!

    • @Alfredo

      Candela a un poster d’Obama au-dessus de sa tête de lit, quand il ouvre son ordi, son fond d’écran, je vous le donne en mille, c’est Obama qui apparait, sur sa boite a lunch il y a un effigie d’Obama, Candela est a Obama ce que les fefans du Canadien sont au CH, des fanatiques loll

    • @rightman

      1) Hum, très sérieux l’exemple de votre ami comme argument… Il est tombé sur de mauvais médecins au Canada et sur un bon aux États-Unis, voilà tout. Bien sûr qu’il est possible de voir un médecin dans un délai raisonnable aux États-Unis: ça ne coûte pas cher aux compagnies d’assurance les bobos courants. Par contre, lorsque l’on tombe dans des traitements plus coûteux et à long terme, c’est là que ça se corse, à moins d’avoir une très bonne assurance – lire, très chère.

      Malheureusement, les experts, y compris américains, contredisent votre affirmation basé sur l’exemple de votre connaissance…

      http://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201006/23/01-4292622-cher-et-peu-efficace-le-systeme-de-sante-americain-mal-note.php

      http://www.psychomedia.qc.ca/sante/2007-05-15/le-systeme-de-sante-americain-est-le-moins-performant-des-pays-industrialises

      Ce système est tout simplement peu efficace tout en étant le plus coûteux au monde. On ne se base pas sur le cas de son ami ou de son voisin pour juger une système de santé dans son ensemble… ;)

      2) C’est une condition essentielle pour qu’une économie soit efficace. Une économie où la richesse est trop mal répartie devient instable et peu performante à la longue. La redistribution de la richesse permet de soutenir la demande intérieure. Les économies qui sont basées sur des mécanismes redistributifs plys poussés résistent mieux aux crises et connaissent une croissance plus stable. C’est ce qui explique le succès des pays à tendance social-démocrate, comme les pays scandinaves, et les difficultés des pays où les inégalités sont plus fortes, comme les États-Unis.

      Je ne crois pas que les États-Unis vont attirer longtemps les cerveaux si leur économie s’effondre. Ce qui risque fort de se produire, si on en croit certains experts, comme Peter Schiff, qui a prédit la crise de 2008. À l’époque de sa grandeur, soit durant les trente glorieuses, les États-Unis étaient un pays où la richesse était répartie de façon beaucoup plus égalitaire et où les nantis ont été imposés jusqu’à hauteur de 90% sous Eisenhower.

    • @rightman

      Vous généralisez la qualité du système de santé américain à partir de seul exemple de votre ami ? Naturellement, on aura jamais le nom de votre ami, le diagnostic, le plan de traitement et, surtout, le coût de ces traitements.

      N’importe qui peut faire ce genre d’affirmation sans preuves.

      Tiens ainsi donc, mon oncle a eu un léger malaise cardiaque en Floride. Ambulance, urgence, soins médicaux, suivi durant deux jours… et une facture de 38 000 $ (excluant le remboursement de la RAMQ Québécoise). Une arnaque institutionnalisée.

      By the way, le système canadien bat le système de santé américain à plate couture dans le rapport prix/ qualité. Le système américain de santé coûte 18 % du PIB américain, celui du Canada : 10 %.

    • @treblig

      Les dretteux adorent généraliser à partir de cas individuels. Du style « j’avais un ongle incarné, j’ai pu voir un médecin dans la journée et il a réglé mon problème ». On voit tout de suite le sérieux de leur argumentaire… :))

    • @rightman
      -Deux exemples que vous devez connaître avant d’émettre des opinions sur la qualité des soins fournis aux QC et aux É.U
      Exemple #1 – QC victime d’une crise cardiaque et pas assuré.
      Ses soins d’urgence seront très limités. On la stabilise le plus vite et le mieux possible et on veux qu’elle parte parce que les soins à recevoir pour ce genre de problème seront très dispendieux . Donc pas d’assurance et pas de soins, sans faire la preuve qu’on a l’argent nécessaire pour payer les soins et examens avec de l’argent comptant et tout ça est très bien expliqué au patient.
      . Le patient est enquêté et doit régler sa facture avant de partir. Le coût ; sûrement plus que 35000.$ (médecine de 1er vitesse)

      Exemple #2 QC victime d’une crise cardiaque et très bien assuré.
      Ses soins d’urgence seront très spécialisés donc adéquats, de qualité au moins égale aux soins fournis au QC pour le même problème. On le stabilise et on le traite de façon professionnel en fonction de son problème de santé. il passe tous les examens nécessaires à son état et on s’occupe de son retour au QC. (transport et surveillance)
      - les coûts de ces soins d’urgence avec retour au QC ; 125000.$ et plus (2ieme vitesse)
      -En cas d’opération d’urgence ajouté quelques centaines de milliers $
      -il existe une médecine de 3ieme vitesse pour les riches.
      Je ne suis pas médecin et je ne travaille pas dans leur système de santé. Cependant je suis très bien informé.

      L’exemple que vous donnez ne tient pas la route . La bonne marche de leur système en santé est très complexe et encore plus que leur système d’éducation, il carbure à l’argent et fait vivre grassement des bureaux d’avocat de poursuite et les cies d’assurance qui ne veulent pas payer lorsque la facture est importante.
      jrcm
      Tampa, Fl

    • Aux États Unis y’a pas de mentalité du ” no fault”, si tu fais une gaffe, on t’actionne et tu paie pour ta gaffe, faut etre responsable; voila pourquoi les hôpitaux américains sont aux petits soins avec leurs patients, ils font sure que le patient reviendras pas contre eux autres a cause de soins négligés.

    • @treblig @jrcm.t @stridulation

      ===

      Très bonne réplique au cas anecdotique que rightman voudrait faire passer pour la norme.

      Merci.

      Jean Émard

    • michigan

      Juste des petits changements…
      Rasmussen Tracking 8/16 – 8/18 1500 LV 3.0 45 43 Obama +2

      Rasmussen a la plupart donne un avantage a Romney…. L’effet Ryan n’a pas dure longtemps…

      Main Issue:
      On veut voir les rapports d’impots de Romney!!!!! Et ce ne sera pas Ryan qui va empeche la curiosite des electeurs / electrices!!!!

    • @treblig

      Je n’ai jamais parlé d’argent. On s’en fout du cout, la qualité du service est meilleur. Pourquoi votre oncle est-il parti voyager aux États-Unis sans assurance santé? Il est peut-être là, le problème. Facile de blamer le système, après ça…

      @jrcm.t
      Bien sur, les compagnies d’assurances ne payent jamais… ben voyons.

      Je n’ai jamais dit que le système était inclusif, j’ai juste dit qu’il donnait des soins de bonne qualité. C’est tout une différence quand on compare avec le Québec. On est capable de rentrer dans une clinique ou hopital et de recevoir des soins rapidement.

      @stridulation
      L’économie ne s’effondra pas réellement, l’économie est globale. La notion de pays est vite en train de devenir inutile. On passe plus vers une notion de région, de ville état. Les régions se spécialisent, attirent les meilleurs dans le domaine, et vendent mondialement. Quand une région est spécialisée, tout y va bien; pour tout le reste, que ce soit en Chine ou ici, quelle différence? Globalement, la redistribution est meilleure qu’il y a 20 ans, et l’économie va bien. Comme a tout moment dans l’histoire, il y aura toujours des places où ça va mal.

      T. Rightman

    • >>fefans du Canadien sont au CH…

      Si ce n’était pas de la menace d’un lockout, je dirais: Jaloux va!
      Go Habs Go!!!

    • @rightman

      C’est bien ce que je pensais: il vous manque de grosses notions d’économie de base… ;)

      Les économies sont plus imbriquées que jamais. On l’a fort bien vu lors de la crise de 2008: l’effondrement des banques et des compagnies d’assurance américaines a eu des répercussions dans la majorité des pays développés de la planète, y compris en Chine, où des millions de Chinois se sont retrouvés au chômage.

      Actuellement, la Chine connait des difficultés, avec une croissance de 7,5%, en raison du ralentissement de la demande américaine et européenne. Ça semble quand même un taux de croissance élevé, mais il faut comprendre que celui-ci doit être d’au moins 8% pour absorber la masse des migrants qui fuient les campagnes, où ils crèvent de faim, pour se trouver un travail en Chine.

      http://affaires.lapresse.ca/economie/international/201203/05/01-4502436-la-chine-reduit-son-objectif-de-croissance.php

      http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/02/02/01011-20090202FILWWW00272-chinecrise-20-millions-au-chomage-.php

      La Chine illustre bien le danger d’une mauvaise redistribution de la richesse: avec la moitié de la population qui vit avec moins de 2,50$ par jour et des salaires très bas pour ceux qui travaillent, la demande intérieure ne permet pas d’absorber une assez grande part de la production chinoise. La Chine est très dépendante de ses exportations. Oui, quelques millions de Chinois se sont enrichis dans les villes, mais ça demeure très peu.

    • Les chiffres , on peut leurs faire dire n’ importe quoi, mais un rapport d’ impôt constitue selon moi un fait.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2014
    L Ma Me J V S D
    « mar    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité