Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 14 août 2012 | Mise en ligne à 20h34 | Commenter Commentaires (20)

    Pleins feux sur Medicare (suite)

    Pour Mitt Romney, la meilleure défense, c’est l’attaque, comme il le démontre en accusant Barack Obama dans une nouvelle pub d’avoir donné le feu vert à des coupes de plus de 700 milliards de dollars dans le programme d’assurance santé Medicare pour les personnes âgées et handicapées.

    Le camp républicain espère que cette accusation éliminera l’avantage que les démocrates pourraient tirer en dénonçant le sort que le plan budgétaire de Paul Ryan réserve au programme Medicare (voir ce billet).

    Les démocrates ont fait valoir que la pub de Romney est injuste et trompeuse dans la mesure où les économies projetées par l’administration Obama ne proviennent pas de réductions d’avantages et de services dont jouissent aujourd’hui les personnes âgées dans le cadre de Medicare.

    Ils rappellent aussi que le plan Ryan que Romney a promis de promulguer s’il est élu tient compte des économies projetées par l’administration Obama. Ce plan, faut-il le rappeler, a été adopté en 2011 par la Chambre des représentants à majorité républicaine.


    • “Les démocrates ont fait valoir que la pub de Romney est injuste et trompeuse dans la mesure où les économies projetées par l’administration Obama ne proviennent pas de réductions d’avantages et de services dont jouissent aujourd’hui les personnes âgées dans le cadre de Medicare.”

      Peut être, mais l’argent économisé ira pas dans Medicare, le gouvernement va mettre ça ailleurs, probablement dans les plans de pension déficitaire des fonctionnaires de l’État. Un vieux c’est pas menaçant pour une réélection, un fonctionnaire syndiqué oui.

    • Y a-t-il quelqu’un de décent et d’honnête dans ce pays? J’y crois de moins en moins.

    • teddybear
      Peut être, mais l’argent économisé ira pas dans Medicare
      ———————————-

      Et alors ? Si les services sont les mêmes mais que ça coûte moins cher de $700 milliards à l’État je ne vois vraiment pas de prob’ à ce que cet argent serve à autre chose.

      ha c’est vrai, je répond à un dretteux du genre qui dirait le contraire d’Obama sur n’importe quoi. Obama dirait que l’air pur est excellent pour la santé que vous diriez que c’est le dioxyde de carbone qui est quand même meilleur…

    • ***Un vieux c’est pas menaçant pour une réélection, un fonctionnaire syndiqué oui.***

      Ben oui la tête en peluche, tu iras demander aux Républicains de Floride s’ils pensent que les vieux sont pas une menace pour une élection. Après tu leur demanderas si l’idée de Paul Ryan de toucher au medicare est un coup gagnant pour remporter les Grands électeurs de Floride.

      Ensuite tu retourneras dans ta grotte de néandertalien de droite en répétant ton hymne sur les maudits syndicats, les gauchissss et les séparatissss. Je te rassure, tu ne deviendras jamais l’un ou l’autre; cela demande souvent de posséder le genre de valeurs qu’un individu comme toi n’aura jamais.

    • @teddybear

      @teddybear

      Arghhhhh….

      Quand on ne sait pas de quoi on reste prudent dans ses commentaires…

      Résumons ça en peu de mots.

      Sous le Medicare de Bush vous pouviez achater un supplément qui s’appelait “Medicare adventage” qui avait une déductible inférieur, plus de choses couvertes, etc… Pour un supplément monétaire conséquent pour le gouvernement.

      Mais Medicare adventage est déficitaire dans sa forme actuelle parce que Medicaire de “base” subventionne à hauteur de plusieurs milliards $ ce programme de riches

      Le plan Medicare modifié sous Obama élimine”Medicare Advntage” et réparti autrement les sommes affecées à la santé en coupant 700 milliards dans ce programme.

      Mais, au global, la santé n’est pas affectée par ce redéploiment du budget. Au contraire, le gouvernement américain prévoit 0.5 % d’augmentation en chiffres réels au cours des 4 prochaines années

      Crétin

    • Désolé pour les fautes à 22h26. Je suis encore furieux des commentaires de teddybear. Et la colère ne fait pas ménage avec l’orthographe.

    • Du bon baloney pour les mangeux d’hotdog répus par consanguinité de père en fille.
      Quels génies ces thinktanks gopistes.

      J’espère que les dems répliqueront brutalement.

    • En effet cette pub est injuste. Je doute que M. McCain aurait consenti à s’abaisser de la sorte. Tout comme je doute que M. Romney ait la force de caractère de s’excuser pour ce grossier abus.

      Mes appréhensions se confirment, l’argent est plus abondant que jamais pour le GOP. Grâce à la décision de la Cour Suprême en 2010 qui permet autant aux entreprises qu’aux individus de financer sans limites les partis politiques. Ce qui ne peut ainsi qu’avantager le parti qui se met au service des riches.

      Il ne reste plus au GOP qu’à abuser de la crédulité du peuple américain, à entretenir sciemment la confusion en accusant faussement les démocrates, et alors M. Obama quittera gros Jean comme devant avec un «bleu» dans ses poches.

    • teddybear

      Peut être, mais l’argent économisé ira pas dans Medicare, le gouvernement va mettre ça ailleurs, probablement dans les plans de pension déficitaire des fonctionnaires de l’État. Un vieux c’est pas menaçant pour une réélection, un fonctionnaire syndiqué oui.

      _____

      Hé ! Hé ! Je suis vieux et je suis extrêmement menaçant !
      Et j’étais syndiqué !
      Ha !

    • teddybear

      Je vais ajouter : Et c’est même pas encore Halloween !

      Mouahahhhahhhaa !

      Tant qu’a dire des bêtises….. amusons nous !

    • @ treblig
      Mais pour quoi vous insulter ceux qui ne sont pas d’accord avec vos idées gauchistes?

    • “Ils rappellent aussi que le plan Ryan que Romney a promis de promulguer s’il est élu tient compte des économies projetées par l’administration Obama. Ce plan, faut-il le rappeler, a été adopté en 2011 par la Chambre des représentants à majorité républicaine.” C’est tellement vrai! Romney semble déterminé à se tirer dans le pied à répétition avec un AK-47 et son parti fait tout pour l’aider à viser juste.

    • Voici Paul “Hope he takes his pressure pills” Ryan en action :
      71-year-old taken to the ground for questioning Paul Ryan
      http://www.youtube.com/watch?v=GBhdXfCdaA8&feature=player_embedded

    • infophile …. Il ne reste plus au GOP qu’à abuser de la crédulité du peuple américain …

      Je trouve qu’on, moi inclus, a tendance à blâmer un peu trop le chaos sur la crédulité des électeurs. Je ne pense pas que ce soit entièrement vrai. Le taux de participation est assez bas donc on ne peut pas blâmer ceux qui ne votent pas, 45% au moins… Quand un Parti est élu avec 51% de majorité il ne représente que 51% de 55% soit heuuuuu… très peu pour prendre en charge la comptabilité d’un pays et voter des amendements qui empêcheront de les voir, quand on sait à quel point déjà la bureaucratie décourage les meilleurs d’entre nous qui auraient l’intention de s’objecter à une injustice ou à une fraude. Nous avons l’exemple d’Obama qui, Changement Dans Lequel On Peut Croire oblige, est le pire Président anti-whistleblower de tous les temps…
      Pour en revenir au 25% des électeurs qui sont satisfaits des résultats des élections, que Romney ou Obama gagne, ils ne peuvent pas être qualifiés de “crédules” mais bien d’opportunistes, de protecteurs d’intérêts et, ceux qui ont perdu, cé pareil, vous pensez pas?

      Comment une population peut-elle aller voter pour un candidat dont elle ne connait que l’image fignolée pour la presse alors qu’elle ne connaît encore de l’état des finances du pays que ce que les politiciens en disent, tout faux en fait, et alors qu’aucun n’a vraiment une vision future du pays c’est-à-dire, un endroit où il fait bon vivre et être heureux.

      Rien pour la Paix, rien pour la gratuité, un mot tabou, rien pour le Bien-Être … c’est tout de même curieux quand on sait dans le fond à quoi tout être humain aspire vraiment pour la seule vie qu’il aura…

    • decembre

      Les gens votent selon leur intérêt en autant que les enjeux soient clairement et honnêtement présentés. L’électrochoc que propose Ryan est d’une brutalité issue d’un esprit dogmatique ( néo-totalitarisme (?) de l’argent) qui précariserait l’existence de dizaines de millions d’Américains. Cette dérive fanatique doit être bloquée, évidemment. Comment ? Par le vote bien sûr !

      C’est ça l’économie de marché ? Une économie qui implique de devoir s’agenouiller périodiquement, a besoin, selon moi, de tuteurs. Il faut parfois donner un petit coup de pouce à la nature, question de rendement.

      À moins d’accepter de bidonvilliser une nation sans broncher.

    • infophile …. Vous êtes assez intelligent pour ne pas tomber dans la même explication futile que tous les autres ici en blâmant “l’économie de marché”… Il ne s’agit pas du tout de cela mais de F-R-A-U-D-E… Geithner, Paulson, Diamond, Bernanke et probablement la majorité des élus, tous complices du même crime…

    • @ampoi

      Il est rarissime que treblig se choque. Il est habituellement aussi patient que rigoureux. Il m’en apprend pas mal. Je partage sa colère, car teddybear a un tel don pour exhiber une ignorance des faits, pour dire des crétineries et pour méjuger nos propos qu’on jugerait qu’il est de mauvaise foi. D’où notre exaspération et ses indissociables excès, on ne peut plus humain.

      Je profite d’ailleurs de l’occasion pour remercier treblig de rehausser les débats, notamment au moyen d’éléments factuels aisément vérifiables.

    • Pour les personnes qui ne font que l’amplification du mensonge et de la confusion Romney/ Ryan. Je vous suggere ce clip dans lequel Bob Reich (ancien secretaire de B Clinton et un journaliste de The New Republic (approche de droite) expliquent. Ce qui est en somme:

      Obama prend l’argent des “providers” et compagnies d’assurance pour le donner aux seniors. Ryan/Romney prend cet argent et le replace en changeant plus d’argent au seniors.
      http://www.msnbc.msn.com/id/3096434/#48669311

      Medicare semble bien -au moins jusqu’a date- definir l’election! Et le risque Romney a pris peut ne pas donner les fruits attendus….

    • @decembre
      • Je vous cite : ««Comment une population peut-elle aller voter pour un candidat dont elle ne connait que l’image fignolée pour la presse alors qu’elle ne connaît encore de l’état des finances du pays que ce que les politiciens en disent, tout faux en fait, et alors qu’aucun n’a vraiment une vision future du pays c’est-à-dire, un endroit où il fait bon vivre et être heureux.
      Rien pour la Paix, rien pour la gratuité, un mot tabou, rien pour le Bien-Être … c’est tout de même curieux quand on sait dans le fond à quoi tout être humain aspire vraiment pour la seule vie qu’il aura…»»
      …………#………………………………………………#……….
      Ce que vous dites est exact et votre texte devrait être lu par ceux qui commentent sur le présent ”blog”
      Je dis et je répète qu’on apprend rien de ces politiciens, ils n’ont pas de programme politique bien structuré, ils ne définissent pas les politiques qu’ils voudraient mettre en place.
      L’échelle de comparaison n’est pas la même je sais. Cependant pour fin de discussion, comparer le déroulement de la campagne politique au QC et celle des É.U . Au QC, les partis politiques informent , se font connaître , ont un programme définit etc etc . Aux É.U. rien de tout ça , tout se fait sur la gueule au jour le jour et ça dérape, et pas à peu près. Pas surprenant que les É.Uniens ignorent la politique , ça les intéressent pas . On tient intentionnellement le peuple ÉU dans l’ignorance pour continuer leur ”land of the free” et le mythe du rêve américain.
      Une campagne politique et une cavale qui durent beaucoup trop longtemps et deviennent inappropriées
      jrcm
      Tampa,Fl

    • decembre à 10h46

      À supposer que cela soit exact, cela ne change pas les approches qui sont offertes, parmi lesquels les gens devront choisir.

      Vous savez, le Mexique, que vous chérissez tant, s’est résolu à investir massivement dans l’éducation. Je compare cet interventionnisme à un tuteur pour une économie où le trickle down n’a pas fonctionné (1), pas plus qu’au Brésil ou encore au Chili ou au Pérou. D’ailleurs, les résultats se font déjà sentir. La nuit, tous les chats sont gris.

      (1) Très probablement en raison d’une trop faible réinjection dans l’éducation.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    octobre 2007
    L Ma Me J V S D
    « sept   nov »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité