Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 1 août 2012 | Mise en ligne à 11h16 | Commenter Commentaires (61)

    Romney, le candidat des 5%?

    r-ROMNEY-TAX-PLAN-WEALTHY-huge

    La réforme du code fiscal préconisée par Mitt Romney se traduirait par des réductions d’impôts pour les 5% des Américains les plus riches et des hausses pour le reste des contribuables, selon une étude réalisée par un organisme indépendant à laquelle fait allusion le Washington Post dans cet article.

    De passage aujourd’hui en Ohio, Barack Obama a fait ses choux gras de cette étude :


    • Tellement surprenant venant de ces bandits…

      Le trickle-down est une mythe depuis longtemps démoli: leur seul intérêt est le trickle-up!

    • Le plus curieux, c’est qu’il risque d’être aussi celui de ceux qui ont eu leur 4% (ou l’équivalent aux États-Unis, s’il y en a un) durant la présidence d’Obama. On croit au trickle-down comme on croit à la fée des dents. Virer l’économie de bord, comme un paqubot, c’est long. Et c’est moins facile d’être patient quand on a faim.
      Au moins les chiffres de l’emploi du secteur privé sont moins décevants que prévus.

    • Pourquoi ne suis-je pas surpris ?

      Les brebis vont continuer à voter en masse pour l’”American dream”. Ils ne veulent pas de diminution des avantages aux riches parce qu’ils sont tous convaincus (lire brainwashés) qu’ils seront riches eux-aussi “un jour”.

      Les méga-riches doivent se tordre de rire devant une population aussi crédule et stupide.

      2012 : still more of the same…

    • L’idée ce n’est pas le trickle-down. L’idée, c’est de convaincre suffisamment de gens qu’un jour ils seront riches et profiteront de ces réductions d’impôts.

      C’est sûrement pour ça que les gains à la loterie sont imposables, contrairement au Canada.

    • Corporation are people my friend.. and, if you don’t own one: f… you!

    • J’ ai bien hâte de voir le commentaire de notre B.S. de service vous savez celui qui est à l’ antipode de Robinwood.

    • Intéressante logique que celle de ce Monsieur! On a vu qu’au cours des dernières années, l’écart entre les riches et l’américain moyen s’est sérieusement agrandi et voilà que M. Romney veut en mettre (ou en laisser) encore plus dans les poches des riches en allant piger dans les poches de ce même américain moyen :-(. Tant qu’à y être dans le cynisme, il va sans doute dire que cela va aider l’économie américaine … misère … Cet homme fait passer Jean Charest pour un génie!

    • Y a quand même plus ou moins 45 % des Américains qui vont voter pour lui. Un pays avec 45 % de teddybears, terrifiant, non?

    • Mais non , qu’allez vous chercher, vous savez bien que Mitt travaillerait volontier pour les miteux…
      Allons, sa seigneurie daignerait surement jeter un sou a quelque gueux.. afin qu’il puisse manger une bouchée de pain rassis.

      Sérieusement, il faut attendre quoi de quelqu’un qui a bâti sa richesse sur la destruction d’emplois?

    • Romney devrait chercher a abolir l’impot sur le revenu a tlm, ca serait un bon début.

    • Pourtant on sait très bien que ce sont les riches, l’élite qui mènent l’économie. Une baisse des impôts des riches serait ce qui pourrait arriver de mieux aux États-Unis pour relancer l’économie. C’est en investissant qu’on crée de la richesse, pas en payant les frais de santé des pauvres qui ont mangé trop de mcdo. Pas non plus en baissant les impôts des tarlas qui contractent des hypothèques débiles parce qu’ils ne savent pas compter, pas en baissant les impôts de la classe moyenne qui ne fera que s’acheter plus de bébelles chinoises au Wal-Mart.

      Il faut arrêter cette chasse aux sorcières envers les riches. Tout le monde a la possibilité de devenir riche, il suffit de se forcer. C’est l’effort qui fait la richesse d’une société. Pas l’oisiveté de se faire payer tout par ceux qui travaillent réellement et prennent des risques.

      Il faut vivre des conséquences de ses choix.

    • Attention de pas faire du social warfare, ce 5% a gagné ce privilège par leur travail acharné, they did it themselves, et il ne faut pas décourager l’enrichissement personnel qui est garante du bien commun.

      Chus pas pire hein? ;O)

      Toute allusion aux inéquités socio-économiques est louche aux É-U, attention au backlash foxnousien.

    • Mitt Romney ferait ÇA??? Ben voyons, pas de la part d’un tel humaniste… C’est du salissage encore. Pauvre, pauvre monsieur Romney, lui qui ne veut rien dautre que le bonheur de son cercle d’amis. La vie de candidat répugnant… Oups! quel lapsus… La vie donc, d’un candidat républicain peut être tellement injuste! Alors moi, je mets mon chien sur le toit de mon char et je m’en vais chez nos aimables voisins du sud pour militer en faveur de Mitt.

    • Sur ce seul aspect je voterais pour Romney si j’étais américain.

      Sur presque tous les autres aspects, j’aurais beaucoup de misère.

      HS : Quelle belle tournée internationale qu’il vient de nous offrir. Si je condense tout ça avec ses discours et si j’ai bien compris les pays à mettre sur l’écran radar des États-Unis sont donc :

      Amis proche : l’Angleterre, Israel et la Pologne.
      Ennemis : Venezuela, Cuba, Iran
      Les idiots utiles : Mexique
      Ne sais pas/ne répond pas : Chine, Russie, Inde

      LOL Des États-Unis appuyés par la Pologne entrera en guerre contre le Venezuela et regardera le sol quand les chinois et les russes feront les gros bras.

      On est au royaume de pygmés… il aurait dû mettre le Bénin dans la liste de pays à visiter.

    • ..Les gens comme Romney appliquent un principe fondamental: Le «principe du salami».

      Ils préfèrent prendre plusieurs tranches minces partout que quelques tranches épaisses chez quelques-uns. C’est pourquoi ils vont opter pour plus d’impôt chez les moins nantis car ils sont beaucoup plus nombreux que ceux de sa caste et au final, on risque même de récolter plus de fric.

      On applique même ce principe dans les collectes de fonds car il est bien plus facile d’arracher un 20$ à cent mille personnes que 20K$ à 100 millionnaires, encore que dans le cas des PAC aux USA, on pourrait avoir des doutes.

    • Ce blogue devrait s’appeler:
      Blogue anti-républicain des États-Unis.

      C’est beau de souligner toutes les faiblesses et contradictions de la campagne de Romney (ça fait même de lui un bouc-émissaire pour plusieurs qui ont une mauvaise journée), mais qu’en est-il de la campagne d’Obama? Quels sont les points que l’électorat lui reproche? Pourquoi 46% n’approuvent pas son mandat (selon Gallup poll)? Il n’est pas le Dalai-Lama à ce que je sache, il a aussi fait des erreurs…

      Et est-ce qu’il y a des points de la campagne de Romney qui sont bons?

      P.S.: Avant de me jeter des pierres, sachez que je suis pro-Démocrate. Mais je cherche de l’objectivité dans cette campagne.

    • Rmoney devrait bientôt annoncer que le cheval d’Anne, qui est si brillant dans la danse et les flipflops équestres, sera son co-listier.

      “Animals are people, my friend”

    • «leur seul intérêt est le trickle-up!» >> jean_saisrien
      - – - – - – - – - – - – - – -

      Plutôt le “suck-up”.

    • jpgaspard

      1 août 2012
      12h53

      Et est-ce qu’il y a des points de la campagne de Romney qui sont bons?

      P.S.: Avant de me jeter des pierres, sachez que je suis pro-Démocrate. Mais je cherche de l’objectivité dans cette campagne
      - – - – - – - – - – - – - – - –

      Consultez les blogues pro -Répuliban$.

      Même si vous êtes pro-démocrate, vous allez avoir droit à toute leur propagande.

      Absorbez, digérez, éliminez, puis faites-vous votre idée.

    • @jpgaspard

      La campagne d’Obama a été extrêmement faible jusqu’ici. Il ne semble pas avoir de plan sérieux de relance. Pire, il semble même peu conscient de la gravité de la situation économique des États-Unis, et croire que l’économie américaine est sur la bonne voie, comme il l’a laissé maladroitement entendre. Allez dire ça aux ménages américains qui perdent leur emploi et leur maison…

      Triste à dire, mais si Obama gagne, ça ne sera pas en raison de l’excellence de son programme, mais parce qu’en face, c’est pire.

    • @stridulation

      Je seconde votre commentaire et j’ajoute le mien.

      Obama, outre son charisme indéniable qui suffit à contenter les masses, n’est qu’une autre marionette sans réelles convictions. Et nous, nous sommes les imbéciles heureux. C’est confortable vivre dans une bulle où l’on croit que Goldman Sachs et Cie font tous ces dons à la campagne d’Obama sans attendre de retours d’ascenceur…

    • @stridulation – 1 août 2012 – 13h10
      … La campagne d’Obama a été extrêmement faible jusqu’ici. Il ne semble pas avoir de plan sérieux de relance. …

      Personnellement, je pense que les choses les plus importantes à faire pour l’économie ont été faite dans le 1er mandat de M. Obama. Le sauvetage de l’industrie automobile, des banques, les infrastructures, etc …. Etant la situation budgétaire du gouvernement, pas certain du tout qu’il peut se lancer dans des centaines de milliards de dépenses dans des travaux d’infrastructures de toutes sortes. Ce qui pourrait l’aider serait peut-être d’aller plus d’argent dans les poches des contribuables pour aider l’ensemble de l’économie, mais pas facile de faire cela. Si c’était si facile d’arriver avec des idées pour relancer l’économie, les républicains arriveraient avec quelque chose de mieux qu’un baisse d’impôts pour les riches tout en taxant les autres contribuables.

      Donc, si vous avez des idées, ne vous gênez pas pour nous les passer.

    • @apocalypse Vous avez bien raison. C’est vrai que le sauvetage de banques irresponsables, qui ont créé d’eux-mêmes une crise parfaitement prévisible, qui ensuite s’offrent des bonis 30% plus élevés pour s’en récompenser, est ce qu’il pouvait faire de meilleur pour l’économie américaine à LONG terme………….

      Des idées? Je ne parlerai pas au nom de stridulation, je donnerai les miennes. REVOIR LE SYSTÈME BANQUIER, FINANCIER, MONÉTAIRE ET FISCAL????? Mettre un frein au lobbyisme? Ah oui, c’est vrai, les donateurs de sa campagne n’aimeraient pas hihihi.

    • @ecouteben

      Et que pensez-vous du programme détaillé de Romney pour ramener l’âge d’or ?

      Si vous pouviez élaborer…

    • @jpgaspard 12h53

      C’est sûr que rapporter des nouvelles véridiques et des faits vérifiés peut sembler anti-républicain…

      Il y a bien entendu FoxNiouf qui se spécialise dans le “Fair & Balanced” entre pro-répus et anti-démocrates.

    • @apocalypse

      Diminuer les dépenses militaires, abolir le système de sentences minimales qui maintient inutilement en prison trop d’Américains – les États-Unis ont le plus haut taux d’emprisonnement au monde -, ce qui est très coûteux et diminue les chances de réhabilitation des criminels, abolir les tax cuts pour les revenus de 100 000$ et plus, instaurer une taxe sur les grosses cylindrées, taxer l’alcool, taxer les banques, abolir les subventions aux compagnies pétrolières. Investir l’argent dégagé dans la rénovation des infrastructures publiques, qui en ont bien besoin.

      Par ailleurs, rétablir le Glass steagal act, élever le taux de capitalisation obligatoire des banques, interdire les transactions sur découvert et les produits dérivés, limiter les taux d’intérêt sur les cartes de crédit et, pourquoi pas, tenter d’introduire une taxe sur les flux monétaires pour limiter la spéculation – la fameuse taxe Tobin.

      Il y aurait tant à faire…

    • @candela Rien. Ai-je dit être un fan de Romney?

      J’ai juste hâte que vous compreniez que Romney et Obama travaillent tous les 2 pour les mêmes personnes…

    • @ecouteben – 1 août 2012 – 13h46
      … Je ne parlerai pas au nom de stridulation, je donnerai les miennes. REVOIR LE SYSTÈME BANQUIER, FINANCIER, MONÉTAIRE ET FISCAL????? …

      Bien d’accord avec vous!

    • @stridulation – 1 août 2012 – 14h09
      … Diminuer les dépenses militaires, …

      Ca n’arrivera sûrement pas! Il s’agissait de demander, vous avez plusieurs excellentes idées. M. Obama et M. Romney devraient vous consulter :-).

    • @stridulation !!!!!!!! Obma proposerait ce que vous écrivez et c’est à peine si il conserverait Hawaii!!

      Mais d’entres toutes vos propositions celle qui me surprend le plus est “Interdire les transactions sur découvert et les produits dérivés”. Pourquoi donc?

    • Et un autre flip-flop de la part de Mitt The Twit à propos de Brookings Institution :

      «Romney Camp Cited Same Think Tank They Now Denounce As ‘Liberal’»

      http://livewire.talkingpointsmemo.com/entries/romney-camp-cited-same-think-tank-they-now

    • @ecouteben

      Ah bon!

      Le même lieu commun libertarien.

      On a compris.

    • @candela: 2 posts, 2 fois que vous me mettez des mots dans la bouche. Respectez-vous les autres?

      Je ne suis pas un fan de Romney, ni du parti républicain, et je ne suis pas libertarien.

      Ça vous dérange qu’on vous explique pourquoi Obama est corrompu? La vérité fait mal à vos illusions? Auriez vous l’intelligence requise pour réfuter mes arguments, énumérés plus haut, au lieu de me mettre des mots dans la bouche?

      Pouvez-vous me justifier la gestion du système bancaire par le clan Obama, puisque vous voyez si clair? M’expliquer pourquoi il a donné tant d’argent aux banquiers, qui utilisent ces sous pour se versent des bonus malgré qu’ils aient créé la crise économique eux-mêmes? Me justifier le NDAA? Me justifier pourquoi il investi toujours autant dans le militaire à l’extérieur de son propre pays? Pourquoi il ne met pas en place un meilleur système financier, vous êtes pas tannés des bulles financières qui pètent tous les 10 ans? Expliquez-moi le coté humaniste de ces mesures, je vous en prie.

    • @ecouteben

      Et vous proposez ?

    • @candela: C’est ce que je croyais, vous ne répondez toujours pas à ce que j’ai énuméré, faute d’arguments. Après m’avoir accusé d’être républicain, libertarien, éviter de répondre à tous mes arguments, vous osez me poser une nouvelle question? Belle conversation constructive. Cherchez-vous à éluder la question de l’intégrité d’Obama? Ça en a tout l’air.

      Je propose que vous regardiez les choses en face. Que vous admettiez qu’Obama est davantage au service des riches et du statu quo que de la population.

      Quand vous, et les Américains, auront compris que ce système, dont les 2 partis sont corrompus, est sans issue, ensuite nous pourrons proposer une alternative. La dette américaine atteint 15 trillions. Le système qui a créé cette dette demeure inchangé. Si vous croyez que les Américains doivent poursuivre sur cette voie, c’est votre opinion. Continuez de vous bercer d’illusions, de voir Obama en sauveur, et d’insulter tous ceux qui pensent autrement. Quand ils seront en faillite, peut-être oserez-vous réviser vos positions…

      Dois-je attendre une réponse logique et cohérente encore une fois, ou vous éluderez encore le sujet?

    • Donner plus d’argent aux plus riches en espérant que ce petit groupe sélect relance l’économie relève de la plus grande stupidité. La classe moyenne est celle qui a grandement besoin de plus de support pour créer de la demande de biens et services. La classe moyenne, par sa taille et ses priorités de dépense, crée directement de la richesse, du rendement pour nos riches et moins riches investisseurs. Il y a suffisamment de capital mais la demande est encore limitée. Même l’innovation est au ralenti sans consommateurs, beaucoup de cosommateurs, pas seulement le même petit groupe de privilégiés.

    • @ecouteben

      Continuez à vous plaindre sans rien proposer que des évidences.

      Et comme Rmoney, parlez nous de “proposer une alternative” qui reste encore fumeuse.

      Comment voulez-vous aider pratiquement la “classe moyenne” dans votre “alternative ?

    • Arnolde ou l’art de melanger le vrai et le faux.

      1) Pourtant on sait très bien que ce sont les riches, l’élite qui mènent l’économie.
      -Vrai. Depuis la nuit des temps en fait.

      2) Une baisse des impôts des riches serait ce qui pourrait arriver de mieux aux États-Unis pour relancer l’économie.
      -Faux, a la suite de la baisse d’impot de Bush, le deficit americain n’a cesser de croitre. Par contre, c’etait ce qui pouvait arriver de mieux a un Riche!

      3) C’est en investissant qu’on crée de la richesse.
      -Vrai et Faux, ca depend dans quoi l’entreprise investi l’argent.

      4) Pas en payant les frais de santé des pauvres qui ont mangé trop de mcdo.
      Eh oui, les pauvres il faut les laisser crever a la place…

      5) Pas non plus en baissant les impôts des tarlas qui contractent des hypothèques débiles parce qu’ils ne savent pas compter, pas en baissant les impôts de la classe moyenne qui ne fera que s’acheter plus de bébelles chinoises au Wal-Mart.
      -Eh ben, la classe moyenne qui se prend une hypotheque normale et ne magasine pas chez wallmart, elle fait quoi? Elle se fait torcher aux profits des riches? Belle osti de mentalite. Super motivant a travailler encore plus et belle facon de recompenser l’effort. Yeah!

      En passant, pourquoi donc les entreprises americaines auraient besoin de reduction d’impots pour investir, ils ont deja l’argent en poche. Oh, tu ne savais pas? Les entreprises americains ont maintenant le haut taux de liquidites dans la balance sheet depuis la fin de la 2e guerre mondiale. Et qu’est ce qu’elles font avec l’argent qu’ils ont a investir? Elles s’assisent sur leur gros cul. Comme tu ne te rappelles pas – et que tu NE VEUX PAS COMPRENDRE – le plus gros multiplicateur de la croissance du revenu national (.i.e. la richesse dont tu fais mention) c’est la CONSOMMATION, pas l’Investissement.

      Alors tu peux aller paitre avec les pleurnichages pour les riches, si tu veux leur envoyer de l’argent pour qu’il investisse et consomme a ta place, une chambre t’attend a Hyppolite Lafontaine.

      C’est triste mais meme avec l’acces a toutes les sources d’information de nos jours, il y a toujours des illumines qui croient aux sornettes et au chantage que les riches proclamaient a la fin du 19e siecle. INCROYABLE.

    • @imho j’approuve à 100% et nice nick en passant. Romney me fait carrément peur. L’un des candidats les plus faibles que j’aie connu, c’en est ironique.

    • Tout comme la Federal Reserve, le IRS a été créé dans l’illégalité.Selon le 16e amendement de la constitution américaine,le congrès ne possède aucun pouvoir de taxation direct (impôt sur le revenu).Ce droit reviens aux États. C’est pour cette raison, je crois, que Romney refuse de publier ses rapports autre que de ceux de 2011 ou 2010. Si je suis pas oubligé d’en produire au IRS, pour je le ferais pour vous (ceux qui le demande).

      Au Canada, avant la deuxième guerre mondiale, tu fournissais seulement un rapport d’impôt, dans la province oû tu résidais. Le gouvernement fédéral avait demandé la permission aux provinces le droit de prévéler des impôts directes dans le but d’aider de financer l’effort de guerre. Sauf, le fédéral n’a pas cessé l’exercise et a créé la loi de l’impôt, ce que le gouvernement américain n’a jamais fait. le IRS aux États-Unis été oubligés de retournés des fonds qu’il avait saisit aux propriétaires, suite à des victoires juridiques.

      Entre mots, remplir une déclaratiion d’impôt fédéral aux États-Unis, n’est pas obligatoire. Ils appellent cela le ”voluntarilly compliance” Je ne connais pas un terme français.

    • Allègement du fardeau fiscal de la classe moyenne pour l’équivalent de ce que Bush a consenti aux riches. Augmenter l’impôt des riches pour l’équivalent de qui est consenti à la classe moyenne mais sur la base de l’impôt payable par ceux-là (riches) avant les réductions de Bush.
      Instauration d’une TPS fédérale de 5% sur le modèle canadien. Les problèmes budgétaires et de dette du Gouvernement US sont réglés en 7 ans, toutes choses restant égales par ailleurs. Évidemment, pour instaurer la TPS aux USA, ça prend un style FDR (New Deal des années 30), ce qui ne semble pas encore poindre à l’horizon. Peut-être qu’une nouvelle décote…

    • @stridulation “si Obama gagne, ça ne sera pas en raison de l’excellence de son programme, mais parce qu’en face, c’est pire.” Comme ici.

    • @rogerothornhill

      Ce que je propose n’est pas un programme, mais un ensemble d’idées possibles Je crois que ça se vendrait aux Américains de la classe moyenne si on leur expliquait que le but est de mieux redistribuer la richesse, et que ces mesures ne les atteindraient pas – sauf la taxe sur l’essence, mais elle pourrait demeurer minime et viser à pénaliser les gros consommateurs d’essence.

      Quant à l’interdiction des produits dérivés et des transactions sur découvert, le but serait de décourager la spéculation, qui est une plaie de l’économie actuelle. Ils n’encouragent pas le développement de l’économie réelle, mais de bulles spéculatives qui déstabilisent l’économie, comme on l’a vu en 2008.

    • @candela. Heureux que vous constatiez que la corruption du parti démocrate, ainsi que de son leader, est une évidence. Il était temps.

      Mon alternative. Cesser d’aimer Obama, Romney, les républicains, les démocrates. Quand une majorité de gens, comme vous, cesseront d’être en admiration devant l’un de ceux-ci, d’autres partis et candidats pourront se présenter et nous nous éloignerons de ce système corrompu à 2 partis. Ensuite, il sera facile de repenser le système, loin des intérêts des lobbyistes. En ce moment, personne d’autre ne se présente car les gens ne seraient pas prêts à voter pour.

      Mais mon alternative ne vous intéresse pas. Vous aimez beaucoup trop Obama. Alors rien ne changera. La dette continuera. Les dépenses militaires aussi. Et finalement le lobbyisme.

    • @levigilant

      Le problème avec la TPS est qu’elle pénalise les consommateurs de la classe moyenne, alors que ceux-ci sont déjà fortement endettés. Ce n’est pas la bonne direction à mon sens.

    • @apocalypse

      Le lobby militaro-industriel est trop puissant, et trop d’emplois en dépendent. J’en suis bien conscient. C’est malheureusement un cancer qui ronge l’économie américaine. Je suis bien conscient que l’on ne pourra pas s’attaquer à ce gros morceau d’un coup, mais le gouvernement américain pourrait commencer à s’atteler à la tâche, en fermant des bases américaines inutiles par exemple.

      Pour le reste, je ne suis pas un économiste, mais je suis capable de voir que le problème principal des Américains est double: une économie spéculative trop développée et une mauvaise répartition de la richesse. Ce sont ces deux problèmes, qui me paraissent évidents, auxquels il faut s’attaquer si on espère redresser l’économie américaine.

    • @ecouteben

      C’est tout ?

      Pas fort votre affaire.

      Vous avez accouché d’une chiure de lente.

    • @stridulation Vous répondiez à une question de apocalypse sur ce que Obama pourrait suggérer.

      Les contrats a terme sur les matières premières, denrées ou devises? Vous voulez bannir cela? Les options sur ces contrats aussi? Les produits dérivés peuvent aussi servir à réduire le risque, ie la volatilité. Les fonds de retraite s’en servent assurément. Les emprunts pour investissements sont aussi une forme de produits dérivés.

      Les produits dérivés sont aussi utiles pour les petits investisseurs qui veulent investir dans une compagnie tout en se protégeant des soubresauts du marché. Finalement, les ventes à découvert sont peut-être le meilleur moyen pour dégonfler les bulles financières et sont aussi très utiles pour les stratégies “market neutral” dont je suis un ardent adepte.

      Tout ca fait part du secteur de l’économie appelé services financiers qui fait vivre un grand nombre de personnes, spécialement aux USA.

    • @ecouteben “d’autres partis et candidats pourront se présenter et nous nous éloignerons de ce système corrompu à 2 partis.” La solution vraiment démocratique, c’est le mode de scrutin proportionnel. D’ici à ce que ça arrive aux USA, vous et moi serons morts.

    • @stridulation
      Votre commentaire est raisonnable et défendable . Les É.Uniens doivent se rapporter à leur industrie militaro-industriel pour contrôler et limiter leur chômage à un taux raisonnable. Les bons emplois se retrouvent regrouper dans les secteurs qu’occupent les industries lourdes et militaires au centre nord du pays.
      En Floride, on observe que le marché de l’emploi n’a pas changé (remplacé par…) Les mêmes industries aux mêmes endroits fonctionnent encore et toujours mais avec moins d’employés, ce qui me fait dire que chaque ”état” est capable d’expliquer rationnement le pourquoi de leur taux de chômage à 11 et 12%. Les employeurs sont devenus prudents et méfiants et ils ont mis de côté leur attitude paternaliste qui permettait aux travailleurs d’un même patelin de travailler, si on avait du travail pour 5 on avait du travail pour 6 ou 7 travailleurs. Le rêve américain se faisait sentir même chez les pauvres. La mentalité des employeurs a beaucoup changé et les travailleurs moins bien protégés paient la note. Au QC, un chômeur est un travailleur qui manque de travail parce que la demande du bien qu’il produit, diminue. Aux É.U. depuis 2008 on s’est littéralement débarrassé de ceux qu’on jugeait moins productifs pour continuer à produire les mêmes quantités de biens et de produits mais avec moins de main d’oeuvre, on a simplement ”flushé” le surplus main d’oeuvre non nécessaire au volume de production recherché et voulu. L’employeur est devenu employeur et a délaissé son rôle de bon père de famille .

    • @rogerothornhill

      Les ventes sur découvert sont déjà interdites dans plusieurs pays, ou sévèrement réglementées. Ce n’est pas pour rien. Elles contribuent fortement aux bulles spéculatives, au contraire.

      http://www.lemonde.fr/crise-financiere/article/2012/02/21/des-regles-communautaires-pour-les-ventes-a-decouvert_1646488_1581613.html

      Pareillement, l’Europe entend interdire la spéculation sur les produits dérivés.

      http://www.lemonde.fr/europe/article/2010/03/11/un-front-pour-interdire-la-speculation-sur-les-produits-derives_1317804_3214.html

      Le marché des produits dérivés est devenu un fouillis. Beaucoup de spécialistes ont même du mal à expliquer clairement la définition de certains… C’est une économie parallèle, qui n’a plus grand chose à voir avec l’économie réelle bien souvent.

      Il est grandement temps de revenir à des produits plus simples et moins sujets à spéculation. Peut-être que tous ces gens qui travaillent dans le domaine pourraient enfin faire quelque chose d’utile pour l’économie américaine…

    • @candela “Vous avez accouché d’une chiure de lente.” Vous faites dans la scatologie microscopique, maintenant? Il est vrai que vous habitez,selon vos propres dires, un minuscule village perdu dans l’immensité des Cantons de l’Est. Mais ce n’est pas une excuse pour être grossier, vous n’êtes pas plus isolé pour autant.

    • @arnolde, 12h05 Votre discours donne la nausée. Rempli de soi, méprisant et volontairement aveugle. “Tout le monde a la possibilité de devenir riche, il suffit de se forcer.” Avez-vous réussi?

    • @lukos

      Vous aimez jouer le Père Fouettard, hein ?

      Révélateur…

    • @stridulation Dans votre premier article il est mention de vente à découvert à nu qui est une forme plus drastique de vente à découvert. Les ventes à découvert dérangent les autorités car elles amplifient les mouvements à la baisse et rend insécure la masse des investisseurs et par conséquent le climat économique. Je maintiens mon point, les ventes à découvert sont un excellent moyen d’empêcher les bulles de trop gonfler. Si vous n’en êtes pas convaincu je n’y peux rien.

      Tant qu’aux produits dérivés, on peut effectivement les complexifier à l’infini. C’est vrai, il y a eu de l’abus et des abusés (n’est-ce-pas M. Rousseau) mais ce n’est pas une raison de tout balancer.

      Vous semblez croire que les travailleurs de ce domaine ne sont d’aucune utilité pour l’économie américaine. Premièrement, cette industrie attire de nombreux capitaux étrangers aux USA qui en ont grand besoin. Deuxièment, je le rappelle c’est une économie de services. Il n’y donc pas création de richesses matérielles si c’est à quoi vous faites référence par “faire quelque chose d’utile pour l’économie américaine”

    • @candela “Vous aimez jouer le Père Fouettard, hein ?

      Révélateur…” De quoi? Vous êtes dans le champ, comme trop souvent dans vos répliques vitrioliques. Je n’aime pas l’insulte haineuse et venimeuse. Point.

    • @ecouteben

      ho la la mon ami, ça devient sérieux votre affaire. Pourquoi parlez vous au non des É.U. vous ont- ils demandé quelque chose , pourquoi prendre la politique des É.U. aussi à coeur . Commencez par vous identifier à votre pays , à votre province avant de vous identifier à un pays que vous connaissez pas. Vous demandez à candella de cesser d’aimer Obama, moi je vous demande de respecter au moins qui vous êtes. Vous faites parti d’un autre pays et vous n’appartenez pas à la société É.Unienne.
      Le sens de votre commentaire est d’une insignifiance hors du commun, vous n’avez aucun respect pour les QC. Vous faites ” colonisé ” de la pire espèce en calv….
      jrcm.
      Tampa, FL.

    • @candela ” le père Fouettard dispense des coups de martinet aux vilains garnements”. Ce ne serait pas plutôt vous, ça? http://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A8re_Fouettard

    • @ecouteben

      « Romney et Obama travaillent tous les 2 pour les mêmes personnes… »

      Voilà qui est grossier. Trop, nuançons SVP. Ils proposent des politiques très différentes, notamment en matière de politique internationale. Or, G.W.Bush nous a appris cruellement, dans tous les sens du terme, combien des politiques internationales peuvent être ruineuses.

      Ensuite, M. Obama a un réel et indéniable soucis d’aider les laissés pour compte dans un double but; le premier est humaniste, le seconde vise à ce qu’ils deviennent des actifs. Réaliste et louable. Notamment pour les volets de la santé et de l’éducation (formation professionnelle).

      Enfin, je suis persuadé que le progrès passe par la recherche fondamentale, que l’état américain finance à hauteur de 38 %, bon an mal an. D’ailleurs il en découle des fruits qui profitent à toute l’humanité. Grâce à elle, les coûts de la santé et de l’énergie, pour ne nommer que deux secteurs, vont soit baisser, soit plafonner.

      Les énergies sales appartiendront au passé. Les progrès de la rentabilisation des énergies vertes sont époustouflants. Idem pour les traitements actuels des cancers et de nombreuses autres maladies.

      Le plus important, c’est qu’en bout de ligne, la redistribution de la richesse est rentable par les coûts qu’elle permet d’éviter.

      Pour se faire une idée, entendre, cette brève et touchante conférence. Sous-titres en français disponibles.

      http://www.ted.com/talks/lang/en/david_r_dow_lessons_from_death_row_inmates.html

      P.S. Un gros merci à Stridulation qui m’a mieux fait connaître ce site.

    • @stridulation et infophile Fort intéressante vidéo de David Dow. Nos démagogues conservateurs devraient en prendre note.

    • @ arnolde

      “Tout le monde a la possibilité de devenir riche, il suffit de se forcer.”

      C’est vrai que Paris Hilton s’est tellement forcée… et que les infirmières et autres profs dans les écoles primaires, éboueurs ou même vendeurs chez Zellers ne font que se pogner le cul.

      Franchement, Arnolde, as-tu besoin de nos insultes à ce point ? Parce que, honnêtement, ton commentaire est probablement le plus c*n de la semaine et dieu sait que, entre dretteux, la compétition est féroce…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    février 2011
    L Ma Me J V S D
    « jan   mar »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28  
  • Archives

  • publicité