Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 1 août 2012 | Mise en ligne à 19h41 | Commenter Commentaires (35)

    «Une date qui vivra dans l’infamie»

    C’est aujourd’hui qu’entre en vigueur une des dispositions les plus contestées par la droite américaine de la réforme de la santé de Barack Obama : l’obligation faite aux grands employeurs de fournir à leurs salariés une couverture santé comprenant le remboursement de la contraception.

    Le représentant républicain de Pennsylvanie Mike Kelly a sans doute fait entendre la réaction la plus explosive en comparant cette journée à deux autres dates traumatisantes de l’histoire américaine, le 7 décembre 1941 et le 11 septembre 2001. Je traduis sa déclaration faite lors d’une conférence de presse:

    «Je sais que vous pouvez pensez à des moments où l’Amérique a été attaquée. L’un est le 7 décembre, c’est le jour de Pearl Harbor. L’autre est le 11 septembre, et c’est le jour de l’attaque terroriste. Je veux que vous vous souveniez du 1er août 2012, l’attaque contre notre liberté religieuse. C’est une date qui vivra dans l’infamie, avec ces autres dates.»


    • ” l’obligation faite aux grands employeurs de fournir à leurs salariés une couverture santé comprenant le remboursement de la contraception.”

      Je savais pas qu’une femme qui peut enfanter c’était un problème de santé, l’employeur devra t-il payer les condoms aussi ?

      Un mot, ridicule.

    • Quel sens du mot juste et de la mesure!!! L’Amérique est attaquée dans sa libertée!! Sur un pied d’égalité avec des drames où des gens, beaucoup de gens, ont perdu la vie….
      ……. …. …..
      ….quoi que, si on considère que ces fervents religieux considèrent la contraception comme un infanticide…. c’est vrai que ça peut se valoir!!!! SIC!! À force de toujours être outrés de tout, j’me demande comment ces “fanatiques à leur manière” font pour apprécier la vie.

      Pierre St-Onge.

    • oups! double-touche…. “liberté” serait mieux écrit ainsi.

    • Quel con!

    • Ouf, tu parles d’une comparaison … comparer des événements où des centaines, voire des milliers, de personnes sont mortes avec une une réforme qui va aider des centaines, voire des milliers, d’américains. Ce n’est pas tout à fait comparer des comparables, mais plutôt comparer un toaster avec disons … un pommier. En tout cas, on peut reprocher bien des choses aux républicains, mais au moins, ils sont divertissants :-(.

    • Il a seulement 4 enfants…aurait-il possiblement utilisé des moyens de contraceptions dans sa vie? Plus sérieusement, il semble renverser le concept de liberté de religion, qui s’applique au niveau individuel. En ce sens, oui les corporations doivent offrir un programme qui couvre la contraception (elles ne peuvent ainsi pas discriminer sur la religion de leurs employés), mais les femmes ont le choix d`en profiter ou pas en fonction de leur choix religieux.

      En pratique, c’est une mesure qui ne correspond évidemment pas à la réalité(pratiquement toutes les femmes en font l’utilisation aux USA) et qui cible une population précise. Et comme c’est généralement le cas avec les religions, ce sont les femmes qui écopent.

      But Hey, every sperm is sacred!!! http://www.youtube.com/watch?v=U0kJHQpvgB8

    • Je soupçonne cette flopée de Répuliban$ illuminés d’être payés en secret pour inventer les répliques qui serviront à Colbert et Jon Stewart.

    • Il est ici question de «l’obligation faite aux grands employeurs de fournir à leurs salariés une couverture santé comprenant le remboursement de la contraception.»

      Et voilà que Mike Kelly affirme que cela est une «attaque contre notre liberté religieuse.»

      Je en savais pas que, même si elle bénéficient du tour de passe-passe les connsidérant comme des «personnes morales», les grandes entreprises «incorporées» pratiquent une religion. En tout cas, je n’en ai jamais vues se rendant à l’église ou dans tout autre temple.

    • On sombre dans le ridicule.

      Non seulement la contraception n’est en aucun cas un avortement mais même la masturbation est un “gaspillage” de spermatozoïdes. Ou les “wet dream” ou les relations sexuelles qui ne vise pas la procréation.

      On vous rappelle pour le “plaisir” que la relation sexuelle, pour les catholiques est une femme couchée sur le dos et un homme par-dessus, que la relation sexuelle doit durer moins de 3 minutes et que l’on vise la procréation pour l’acte lui-même.

      Surtout pas pour le plaisir. Ça y est, je suis un hérétique

    • “1er août 2012, l’attaque contre notre liberté religieuse.” Un bel exemple de bigoterie , de démagogie et d’intolérance.

    • @herzen “ce sont les femmes qui écopent.” Espérons qu’elles y penseront au moment de voter.

    • labomouse

      1 août 2012
      20h00 Parlez-vous de Mike Kelly ou de teddybear, le troll de service ou des deux?

    • @Lukos

      J’espère aussi!!

    • @jeanfrancoiscouture
      Se trouve qu’il y a des Employeurs catholiques (communautés religieuses) dans le secteur des services (écoles et hôpitaux principalement). Comme la Doctrine de la Religion catholique romaine s’oppose à l’euthanasie et aux moyens de contraception, le fait pour ce type d’employeur d’être contraint légalement à assurer une couverture relativement à cette catégorie de frais soi-disant médicaux représente un Viol de la Liberté de Conscience et par incidence une attaque contre la Liberté de religion, digne des francs maçons du XIXe siècle. Obama va devoir négocier avec les évêques catholiques! Sinon, ça va barder…

    • teddybear

      1 août 2012
      19h47

      Je savais pas qu’une femme qui peut enfanter c’était un problème de santé, l’employeur devra t-il payer les condoms aussi ?
      - – - – - – - – - – - – - – - -

      Chez toi, à St-Borné-de-la-Drette, les vieux garçons, vous ignorez que la santé n’a pas qu’un volet curatif, mais qu’ elle dépend aussi du préventif.

      Faque, continue à regarder passer les “machines” et laisse la santé de leur corps aux femmes.

    • Cet imbécile déclare la guerre à l’intelligence. Prenons des armes, c’est grave, citoyens! C’est comme le 911? C’est la droite profonde en plein délire!

    • Plus de contraception égale moins d’avortements non?

      Le gars a poussé fort pas à peu près en comparant ça à de l’infamie… Me semple que Kelly ne s’est jamais auto-contraceptualisé (nouveau mot) en étouffant ses millions d’enfants potentiels dans un kleenex.

    • Heureusement, il y a quelques citoyens de ce pays qui croient que M. Kelly fait une fausse équivalence, comme par exemple ceux-ci:

      http://my.execpc.com/~dschaaf/arizdead.html

    • Minus habens.

      En passant, il en a oublié une date importante, le Kelly : 22 novembre 1963 dont ce sera le 50e en 2013. J’ai hâte d’entendre les discours pour souligner l’évènement.

      “Je veux que vous vous souveniez du 1er août 2012, l’attaque contre notre liberté religieuse. C’est une date qui vivra dans l’infamie, avec ces autres dates.”

      On va tous brûler en enfer avec le yâââbbb pis sa grosse fourche.

      Inlassable discours de Bonhomme 7 heure, dӎpouvantail pour faire peur aux corneilles.

      Pour ce qui est de la contraception, dans les milieux défavorisés, c’est justement une bénédiction divine. Praise the Lord.

      @treblig

      “On vous rappelle pour le “plaisir” que la relation sexuelle, pour les catholiques est une femme couchée sur le dos et un homme par-dessus, que la relation sexuelle doit durer moins de 3 minutes et que l’on vise la procréation pour l’acte lui-même. ”

      Vous avez oublié un détail important : les lumières éteintes. :-)

      Bonne fin de soirée.

    • @lionking “Minus habens.” Nemo dat qua non habet, personne ne peut donner ce qu’il n’a pas. La preuve qu’on peut être riche et puissant tout en étant pauvre d’esprit, ce qui n’a rien à voir avec pauvre en Esprit.

    • @candela “Chez toi, à St-Borné-de-la-Drette”. En vous exprimant ainsi, vous vous tirez dans le pied. On portera plus attention à votre opinion quand vous respecterez un minimum les autres. En passant, curiosité de la part d’un natif desCantons de L’Est, quel est le nom du minuscule hameau, apparemment caché au fond des bois, que vous habitez?

    • Libertés religieuses mon Q !!!
      L’infamie vient de ces gens débiles socio-culturels.

      La seule liberté religieuse est paradoxalement d’être libre de toute religion… quant à moi.

    • Des fois je me dis que le parti républicain a probablement été infiltré par des espions du parti démocrate. Ces espions sont en charge des discours républicains et lorsque vient le temps de l’écrire, ils se réunissent tous autour d’une bière et essaient de trouver la phrase qui ridiculisera le plus possible le locuteur.

      Nah, j’y crois pas, ils sont juste cons. ;)

    • Lukos,

      Minus habens :

      nm inv expression latine signifiant

      familier : personne aux facultés intellectuelles déficientes . Plus de chez nous : crétin.

      Attention à votre latin !

      Nemo dat quod non habet.

      Tourlou.

    • Cré teddy à m….. t’es trop gros pour être vrai… je soupçonne parfois RH de s’inventer un troll de service comme vous mais je suis certain que RH n’oserait même pas aller aussi loin que vous le faites si aisément en apparence…
      Bravo!
      Aussi, je vous offre ce petit clip, en fait, à partir de 2:22 genre…

    • @lionking,22h36 Je connais évidemment la signification de minus habens. Quant à nemo dat…, Vous avez raison.

    • Comparer l’attaque de Pearl Harbor et celle de New York avec la mise en vigueur de la loi sur la santé…misère, une once d’esprit critique à ce messieur.

    • La contraception n’est pas une maladie et l’avortement, une non-maladie aussi, ne doit pas devenir une méthode de contraception. Tant qu’au Obamacare, les assureurs ont gagné.

    • @decembre

      La santé repose autant sur la prévention que le curatif.

      Ça s’appelle Health Care, pas Disease Care.

    • @bidulen 20h42
      je n’avais pas vu le message de teddybear quand j’ai ecris ca mais maintenant je me demande lequel est le plus con… probablement les deux a egalite. Double medaille brune.

    • Il n’a pas mentionné Hitler, mais Mike Kelly se mérite un prix Godwin quand même, pour la comparaison la plus grossière, la plus disproportionnée, la plus profondément débile, la plus attardée, en un mot la plus dévote de la politique américaine aujourd’hui. Et à remarquer que Teddybear, le troll droitiste, n’a même pas la décence de défendre les déclarations de Kelly directement. Même les droitistes savent que c’est indéfendable, abrutissant de stupidité.

      Et si on croit que Dieu est un pareil con… pourquoi l’adorer?

    • candela …. La prévention “medical style” est une arnaque dont se font complice les assureurs… Pourquoi ne pas rembourser les massages, la diététique, l’exercice physique où ceux qui vivent en campagne, y en a, y en a y en a tellement des moyens préventifs qui faudrait mettre un homme là-d’sus…

    • @decembre

      Vous avez un vagin, un utérus, des ovaires ? Non.

      Alors informez-vous sur la médecine préventive gynécologique.

      Ça vous évitera de dire des stupidités.

      Essayez de rester concentrer sur le sujet.

      Même si ça vous demande un effort.

    • candela … Parlant de médecine préventive… La sexualité: «une véritable médecine préventive»… Le sexe préviendrait les maladies gynécologiques… A-t-on besoin de médecins pour ça ? hîhîhî

    • @decembre

      Encore la fuite.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    août 2007
    L Ma Me J V S D
    « juil   sept »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité