Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Archive du 27 juillet 2012

    Vendredi 27 juillet 2012 | Mise en ligne à 19h38 | Commenter Commentaires (51)

    À la veille du voyage de Romney en Israël…

    Barack Obama a promulgué ajourd'hui une loi renforçant la coopération militaire entre son pays et Israël en présence de représentants de l'AIPAC. (Photo AP)

    Barack Obama a promulgué ajourd'hui une loi renforçant la coopération militaire entre son pays et Israël en présence de représentants de l'AIPAC. (Photo AP)

    Il est difficile d’imaginer que la deuxième étape de la tournée à l’étranger de Mitt Romney se déroule de façon plus désastreuse que la première. De passage en Israël, l’ancien gouverneur du Massachusetts voudra éviter de tenir des propos susceptibles de froisser ses hôtes ou les électeurs juifs et évangéliques des États-Unis qui représenteront son auditoire véritable.

    En attendant, Barack Obama s’est efforcé cet après-midi de couper l’herbe sous le pied de son rival en promulguant à la Maison-Blanche une loi renforçant la coopération militaire entre les États-Unis et l’État hébreu. Entouré de représentants de l’AIPAC, l’influent lobby pro-israélien aux États-Unis, il a réaffirmé le soutien «inaltérable» de Washington à ce pays.

    Lire les commentaires (51)  |  Commenter cet article






    Vendredi 27 juillet 2012 | Mise en ligne à 12h01 | Commenter Commentaires (127)

    Chick-fil-A, le mariage gai et la liberté d’expression

    La chaîne Chick-fil-A fait l'objet d'une campagne en raison de l'opposition de son président au mariage gai.

    La chaîne Chick-fil-A fait l'objet d'une campagne en raison de l'opposition de son président au mariage gai.

    Fondée en 1946 par S. Truett Cathy, un fondamentaliste chrétien, la chaîne de restauration rapide Chick-fil-A continue son expansion à l’extérieur des États du Sud, où elle s’est longtemps cantonnée, tentant notamment de s’implanter à Boston et d’ouvrir un deuxième restaurant à Chicago. Mais elle fait face dans ces deux villes à des maires qui s’opposent à ses projets d’expansion en raison des opinions sur le mariage gai de Dan Cathy, le président actuel de Chick-fil-A, dont la raison d’être officielle n’est pas d’engranger les profits mais de «glorifier Dieu».

    Cette controverse, qui est devenue une cause célèbre pour les conservateurs américains, soulève également un malaise chez certains progressistes qui sont à la fois défenseurs de la liberté d’expression et partisans du mariage entre personnes du même sexe. C’est notamment le cas du blogueur Glenn Greenwald, qui a publié hier ce billet informatif sur cette affaire.

    Avant d’aller plus loin, je dois citer une des déclarations récentes du président de Chick-fil-A, qui s’exprimait dans le cadre d’une entrevue radiophonique :

    «Je pense que nous invitons le jugement de Dieu contre notre nation lorsque nous brandissons le poing devant Lui en disant: ”Nous savons mieux que Toi ce que constitue le mariage”. Je prie pour le pardon de Dieu à l’égard de notre génération qui a une attitude si orgueilleuse et si arrogante qu’elle pense que nous pouvons avoir l’audace de définir ce qu’est le mariage.»

    Cathy réagissait, par ces mots, à la campagne dont sa chaîne est la cible. Cette campagne est orchestrée en partie par Equality Matters, un groupe de défense des droits des homosexuels, qui a publié le 2 juillet un dossier sur les contributions financières de Chick-fil-A à plusieurs organisations opposées à l’homosexualité et au mariage gai.

    Après les déclarations de Dan Cathy, le maire de Boston, Thomas Menino, s’est élevé contre l’implantation de Chick-fil-A dans sa ville. À Chicago, un conseiller municipal s’est également opposé à l’arrivée d’un deuxième restaurant de la chaîne dans la ville. Et il a reçu cette semaine l’appui de son maire, Rahm Emanuel, qui a publié cette déclaration :

    «Les valeurs de Chick-fil-A ne sont pas les valeurs de Chicago. Elles manquent de respect à nos voisins et à nos concitoyens. Ce serait un mauvais investissement, car (le restaurant) serait vide.»

    À noter que Chick-fil-A n’a jamais été accusé de pratiques discriminatoires à l’égard de clients ou d’employés homosexuels.

    Lire les commentaires (127)  |  Commenter cet article






    Vendredi 27 juillet 2012 | Mise en ligne à 8h50 | Commenter Commentaires (10)

    Une économie poussive

    L'économie ne progresse pas à un rythme suffisant pour réduire le taux de chômage. (Photo AP)

    L'économie ne progresse pas à un rythme suffisant pour réduire le taux de chômage. (Photo AP)

    L’économie américaine a progressé à un rythme annuel de 1,5% durant le deuxième trimestre de 2012, une cadence poussive que peu d’économistes voient changer d’ici la fin de l’année.

    Sur le plan politique, cette nouvelle aura pas mal plus d’impact que les gaffes londoniennes de Mitt Romney. Toute croissance inférieure à 2% est insuffisante pour réduire le taux de chômage aux États-Unis, qui s’élevait à 8,2% le mois dernier.

    À l’approche de l’élection présidentielle, ni la Maison-Blanche ni le Congrès ni la FED ne devraient mettre en place des mesures pour stimuler l’économie.

    Lire les commentaires (10)  |  Commenter cet article






    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juillet 2014
    L Ma Me J V S D
    « juin    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité