Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 25 juillet 2012 | Mise en ligne à 6h37 | Commenter Commentaires (34)

    Présidentielle 2012 : les candidats ne se font pas d’amis

    Barack Obama et Mitt Romney : plus les Américains les voient, moins ils les aiment...

    Barack Obama et Mitt Romney : plus les Américains les voient, moins ils les aiment...

    Le ton de la campagne présidentielle semble déplaire aux Américains, si l’on se fie à un nouveau sondage NBC News/Wall Street Journal : près d’un tiers d’entre eux ont aujourd’hui une opinion «très négative» du président et près d’un quart éprouvent le même sentiment à l’égard de l’ancien gouverneur du Massachusetts, un sommet de négativité pour les deux candidats.

    Romney demeure le premier candidat présidentiel depuis Robert Dole à susciter plus d’opinions défavorables (40%) que d’opinions favorables (35%). Obama reste au moins en territoire positif à ce chapitre (49%-43%).

    Si l’élection présidentielle avait lieu aujourd’hui, Obama récolterait 49% des voix contre 43% pour Romney, selon le sondage. Il devance son rival par huit points dans les États clés de l’élection 2012 (Colorado, Floride, Iowa, Michigan, Nevada, New Hampshire, Nouveau-Mexico, Carolina-du-Nord, Ohio, Pennsylvanie, Virginie et Wisconsin).

    Romney est considéré comme le candidat le plus apte à améliorer l’économie, mais Obama le bat dans toutes les autres catégories, étant notamment perçu comme le candidat le plus susceptible d’aider la classe moyenne.


    • Pour ceux qui se demande encore pourquoi les Romneys
      sont *reluctant*à divulguer leurs rapports d’impôts…

      Ils ont inscrit une perte de 77 000 $$ sur leur rapport d’impôt de 2010
      (tax deduction) pour l’entretien d’un cheval de compétition (dressage)
      qu’il possède en co-propriété et qui va être aux Olympiques…

      Y’a pas de limite au bonheur!

    • Obama va aider la classe moyenne ???

      Il faudra d’abord que son gouvernement respecte et fasse respecter la loi par les banksters… Pas facile…

    • Y’a pas de limites non plus aux fautes de français
      dans mon commentaire précédent, il semblerait…

      Yikes!!

    • @rogiroux

      Obama doit lâcher ce morceau. Tout le monde se doute que Romney a des choses à cacher mais, le problème, c’est que la majorité des gens n’en ont rien à foutre. Ce qui les intéressent, ce sont les compétences de Romney en économie.

      Ils réagissent un peu comme Roosevelt, qui avait nommé Joe Kennedy à SEC. Devant l’indignation de certains, qui disaient que cela revenait à faire entrer le renard dans le poulailler, il avait répondu que justement, il savait comment attraper les autres renards. Il connaissait tous leurs trucs.

      C’est sans doute un mauvais calcul – je ne crois pas que Romney relèverait l’économie américaine, au contraire – mais c’est ce qu’une majorité d’Américains pense sans doute. Ils le croient compétents en économie.

      Non, le pitch d’Obama devrait être de se présenter comme le candidat de la classe moyenne à mon avis. Et, surtout, d’arriver avec des idées concrètes pour aider cette classe moyenne, qui a beaucoup souffert ces dernières années, à se relever. On les attend encore, ces idées. Les gens ne se contenteront plus de beaux discours: ils veulent du concret, et Obama ne livre pas la marchandise.

      Ça ne sert à rien de s’entêter à démontrer que Romney est un homme d’affaire retors, ce dont tout le monde se doute déjà sans doute.

    • @ stridulation ~

      Pour résumer :

      Les Américains pensent donc que ça prend
      un homme d’affaire retors pour relever l’économie ((rires))

    • @stridulation

      Et c’est ce que le peuple veut de plus en plus. Un homme d’affaire (fourbe et croche) qui fera revenir les comptes du gouvernement au niveau plus bas, l’image du pays à la puissance 10 et une main forte dans les affaires interne.

      C’est lorsque cette fourberie sera du passé que ce peuple ce rendra compte qu’un homme d’affaire n’a ni coeur ni âme mais tout un égo. À vomir.

      Ce peuple est complètement au bord de la catastrophe et est prêt à sauter dans le premier train, peu importe la destination.

    • @stridulation – 25 juillet 2012 – 07h09
      … Ce qui les intéressent, ce sont les compétences de Romney en économie. …

      A la lumière de ce qu’on sait sur M. Romney: quelles compétences?

    • “quelles compétences?”

      Peu importe les compétences
      ou les moyens pour y parvenir …

      Ce qui compte pour l’Américain moyen,
      c’est de faire le plus d’argent possible
      et à défaut d’être très riche…
      au moins de payer le moins d’impôts possible!

    • La publicité est généralement très efficace. Lorsque les deux candidats à la présidence engloutissent des millions pour convaincre le public que l’adversaire est au mieux une nouille et au pire un sociopathe corrompu, ça laisse malheureusement des traces.

      Il serait temps que les candidats mettent l’accent sur leur vision de la fonction de président et surtout qu’ils proposent des mesures concrètes pour régler les problèmes.

    • >>Romney est considéré comme le candidat le plus apte à améliorer l’économie,

      Ah ouin ?
      Parce qu’il est un bon xsseur?
      Parce qu’il est un bon menteur?
      Parce qu’il fourre l’impot?
      Parce qu’il sait fermer des entreprises?

      … la pogne pas moi celle-là.

    • @ lahache ~

      Les Américains en général pensent encore que la libre-entreprise et les lois du marché vont finir par régler les problèmes des États-unis et que le rôle principal du gouvernement fédéral est de préserver les libertés individuelles.

      Les Républicains en particulier pensent
      que le gouvernement fédéral EST le problème!!

    • C’est aujourd’hui que Rmoney débute son “coming out” international.

      Quels flip-flops en politique étrangère adaptera-t-il selon les pays visités ?

    • Romney ne fait que ca attaquer Obama. L’équipe Obama doit réagir de la meme facon. Ils n’ont pas le choix, sinon ils se feraient manger tout rond. On est plus en 2008 alors que Obama bénéficiait d’un énorme capital de sympathie.

      Si l’élection était la semaine prochaine, elle se jouerait sur deux ou trois millions de voteurs, tout au plus. C’est-à-dire environ 10% des gens des swing sates dont le vote n’est pas encore fixé. Les publi ités leurs sont adressées. Il est important de bien doser le tout.

      Obama doit penser aux débats présidentiels. Il espère surement déstabiliser Romney sur des questions comme les rapports d’impots, GM et Chrysler et Bain. Pour ce faire, il doit continuer à appliquer la pression pour s’assurer que ces sujets soient au coeur des débats.

    • “sont *reluctant*” rogiroux

      ===

      Réticent.

      Jean Émard

    • @candela Romney doit aussi cacher des cartes économiques. Il me semble impossible qu’il fasse toute la campagne sans rien proposer comme jusqu’à présent.

    • @ ramses ~

      No shit Sherlock…

    • @rogerothornhill

      Pas du tout d’accord avec vous, et les sondages montrent bien que cette stratégie d’Obama est inefficace, et même contreproductive. Se mettre au niveau de Romney est une très mauvaise idée: se laisser entraîner dans une lutte dans la boue vous salit aussi. Obama n’a rien à y gagner, tout à y perdre. Sa popularité est basée sur l’image d’un homme digne au-dessus de la mêlée: ternir cette image par des attaques personnelles risque surtout de lui faire perdre des votes.

      La force d’Obama, c’est son image d’intégrité. S’il veut faire ressortir le manque d’intégrité de son adversaire, le mieux est de se livrer à une campagne intègre: les attaques de l’autre camp ne mettront que davantage en relief la différence entre les deux candidats.

      Se livrer à la même stratégie que les Républicains risque d’amener certains électeurs à se dire que tous les politiciens sont pareils au fond, alors aussi bien choisir celui qui a réussi.

    • @rogiroux

      Malheureusement, trop d’Américains n’ont pas retenu les leçons de la dernière crise.

    • Correction :

      C’est demain, le voyage de Rmoney.

    • @rogiroux

      Ce qui va sans le dire, va encore mieux en le disant. :)

      Jean Émard

    • @stridulation Je respecte votre point de vue. Je vous rappelle seulement que nous sommes plus en 2008, que les trois dernieres années ont été éprouvantes pour Obama et que Romney n’est pas McCain.

    • Drôle quand-même:
      On demande un gouvernement le moins interventionniste possible, mais on veut qu’il règle l’économie.
      On castre le président avec une opposition absolutiste et dogmatique qui bloque inconditionnellement toute initiative présidentielle, mais on blâme encore le président.

      J’ai beau être déçu d’Obama, tout lui mettre sur le dos serait ridicule.

    • ..@rogiroux,25 juillet 2012,07h29:« Pour résumer : Les Américains pensent donc que ça prend
      un homme d’affaire retors pour relever l’économie ((rires))»

      Vous m’avez rappelé que les Italiens ont essayé ça avec Silvio «Bonga-Bonga»Berlusconi et on connaît le résultat. Par contre, avec Romney, pas de «Bonga-Bonga». Ça lui laisserait plus de temps pour «son» économie.

    • Qu’a-t-on appris lors de cette campagne présidentiel ?

      Évidemment pas grand chose sinon une panique des deux cotés vue leurs façon de faire les chose.

      Si seulement un des deux aurait dit ” lors de ma présidence, j’ abolirai le patriot act ” .

    • @ Rigoroux 08h19

      «Les Américains en général pensent encore que la libre-entreprise et les lois du marché vont finir par régler les problèmes des États-unis et que le rôle principal du gouvernement fédéral est de préserver les libertés individuelles.»

      Je vois des lacunes dans cette approche mais au moins c’est une vision du rôle du gouvernement qui se discute et qui offre un choix concret aux électeurs. Si c’est ce que croient les Républicains, c’est ce qu’ils devraient mettre de l’avant plutôt que de miser sur des attaques personnelles. La même chose s’applique aux Démocrates. ils devraient parler avant tout de ce qu’ils représentent.

    • c fou lol

      un sondage donne 1 point d’avance pour Romney dans le Michigan

      et un autre donne 14 points d’avance a Obama dans le Michigan

      http://www.realclearpolitics.com/elections/

      le quelle est le plus fiable Mitchell Research qui donne Romney ou
      PPP qui donne Obama

      Obama reprende 2 points en Pennsylvanie de 4 il passe a 6 points

    • Le climat actuel laisse croire que le prochain président sera celui qui n’aura pas réussi à sortir les USA de la bourbe économique. Tout ce que je sais, c’est que Romney ferait pire qu’Obama avec ses plans rétrogrades.

      Obama pourra toujours évoquer le blocage de la Chambre, Romney celui du Sénat. Dans tous les cas le prochain président fera quatre ans, constitution ou pas… et l’autre parti prendra les rênes pour longtemps.

      Alors, que feront les bonzes du GOP pour que Romney perde “élégamment” ? Je leur fais confiance, ils trouveront.

      En attendant, cette campagne en est une de journalistes : rien ne se passe, vacuum total dans les idées, et les déclarations fracassantes se suivent à intervalle régulier.

      Euh… pardon auprès des journalistes, je ne dis pas du tout qu’ils aiment ça! Seulement ils sont les seuls à y trouver un peu leur compte, s’pas.

    • La seule raison pour laquelle le GOP tient bon et ne se fait pas déclasser dans les sondages c’est qu’ils ont une base de gens qui vont voter GOP même si c’était un joli porcelet avec une boucle rouge autour du cou sur la pancarte.

      Ils ont beaucoup de points communs avec une secte, dans la mesure où leur opinions ne sont pas tirés de faits, mais plutôt d’opinions conservatrices sans fondement. Impossible de raisonner avec eux, parce que le lavage de cerveau quotidien dure depuis trop longtemps.

      Impossible de prétendre que tous les américains qui votent GOP font partie de la secte. Mais il semble avoir une base solide qui va porter n’importe qui au pouvoir tant qu’il défend leurs idéos religieux et sectaires.

      Pour les autres, il est facile d’imaginer, tout comme ici avec Harper, leur préocupations se tournent dabord vers l’économie et le taux de chômage. Et ils vont voter en conséquence. Même si leur candidat bafoue l’environnement, donne plus aux riches etc.
      Et celui qui APPARAIT comme étant le meilleur pour relancer l’économie est Romney à première vue, étant donné son expérience avec des multi-nationales. Vu qu’il est candidat pour être président, il est normal de penser qu’il est compétent. C’est une façon simpliste de raisonner soit, mais c’est fort probablement celle que va retenir la majorité des électeurs sur ce point.

      Le fait qu’il ne paie pas ses impôts ou qu’il a géré Bain Capital comme un homme d’affaire véreux ne fait ni chaud ni froid à ces électeurs. Ils veulent des résultats peu importe la conjoncture mondiale. Le fait est que Obama n’a pas réussi là où il avait promis de réussir et que les électeurs dans la très grande majorité sont incapables de comprendre l’effet que la crise européenne a sur leur pays.

      Les guerres ont aussi coûté cher, les dettes s’accumulent et Obama doit rembourser ce que Bush a dépensé avec les intérêts.

      La bonne nouvelle c’est qu’à mesure que la campagne va progresser, spécialement quand les débats auront lieu, les modérés et indécis vont voir la différence entre les deux candidats.

      C’est souvent une bataille d’image, et ceux qui ont vu Romney dans les débats pour la course à la candidature savent de quoi je parle. Obama est un expert des discours et des débats alors que Romney est faible à médiocre sur ce point. La cote d’amour/haine va surement bouger à ce moment là et ce sera très intéresant à suivre.

    • marf …. Obama n’a pas réussi…point. Des excuses, des, stacause de ci, stacause de ça…n’importe quel zozo peut vous en trouver.

      Obama a réussi a protéger les banksters, BP, la FED, il a reconduit presque toutes les ententes guerrières anti-toutte de Bush et il a signé, vous ne le savez peut-être pas encore(!), le NDAA que je vous laisse découvrir par vous-même.

    • Les dates pour les trois débats during la campagne cet automne sont maintenant connu.
      http://thecaucus.blogs.nytimes.com/2012/07/25/details-of-presidential-debates-are-released/

    • @ ramses 2.1

      Tant qu’à faire… Réticents avec un « s ».
      …sont réticents.
      Mais vous le saviez j’en suis certain.

    • Je les comprends les américains, c’est une campagne archi ennuyante, rien de constructif, d’innovateur, c’est le vide total. Romney n’a rien à dire, n’est pas inspiré, ses commanditaires eux ont bien des idées s’il gagne ce que je ne crois pas, quel être insipide, une autre pâte molle.

      Mais quand même Obama qui fait de si beaux discours s’il était connecté à ce peuple, son peuple, saurait comprendre ce que ce peuple a besoin d’entendre. Que sont devenus les beaux projets de hautes technologies vertes….les emplois de l’avenir ? Qu’a-t-il à dire pour rassurer les citoyens américains sans leur mentir ?

    • Entendu au dépanneur — À part Palin au poste d’éventuelle Vice-présidente, les Américains auront-ils connu quelqu’un de plus crétin que Romney au poste de possible président???

    • @philivan (23h36)

      retourner chez votre dépanneur et demander si la Floride sera atteinte par des fortes tempêtes tropicales dans les deux mois à venir , surtout dans la région du golfe et de Tampa???
      Plus crétin que Romnez ! je vois beaucoup de personnes ”crétin” mais il ne faut pas toujours se fier aux apparences, mais Romnez ???????????????????????Vous vous posez des grandes questions ontologiques chez votre dépanneur !!

      jrcm
      tampa, fl

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mars 2011
    L Ma Me J V S D
    « fév   avr »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité