Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 23 juillet 2012 | Mise en ligne à 16h52 | Commenter Commentaires (50)

    Obama change de ton dans une pub

    Après plusieurs semaines où il a diffusé des pubs attaquant Mitt Romney sur ses finances personnelles et son bilan à la tête de Bain Capital, Barack Obama change d’approche. Dans un nouveau spot de 60 secondes intitulé «Le Choix», le président s’adresse directement à la caméra, établissant un contraste entre son plan et celui de Mitt Romney et rappelant l’importance des enjeux de la campagne présidentielle, qui sont parfois obscurcis par les petitesses de la politique américaine, a-t-il admis.

    Je cite un extrait du topo d’Obama dans le texte :

    Governor Romney’s plan would cut taxes for the folks at the very top, roll back regulations on big banks, and he says that if we do our economy will grow and everyone will benefit.

    But you know what? We tried that top-down approach. It’s what caused the mess in the first place.

    I believe the only way to create an economy built to last is to strengthen the middle class. Asking the wealthy to pay a little more so we can pay down our debt in a balanced way. So that we can afford to invest in education, manufacturing, and homegrown American energy for good middle class jobs.


    • Le Barack Obama qu’on aime.
      Excellent timing pour une mise au point de ce genre.

    • ..Le simple bon sens qui s’exprime ici. Trop sensé et trop simple pour une campagne électorale??

      Espérons que non.

    • Au moins il propose quelque chose au lieu de jalouser son adversaire qui a de l’argent caché aux Iles Caiman.

    • Excellent texte de M. Obama!

    • Voici ce qu’un président honnête aurait dit :

      “Governor Romney wants to keep reasonable taxes rates for all Americans, better regulates the banks, and if he does our economy will grow and everyone will benefit.

      You know what ? We tried that under Reagan and it gave us the longest period of prosperity in history. But our housing policies ( Freddie Mac, Fannie Mae, and Clinton’s Community Reinvestment Act ) caused the mess in the first place.

      I believe the only way to create an economy built to last is to strengthen the middle class. Asking the wealthy to pay more a little more will not be enough to pay down our debt. And we can’t afford to spend more in education ( sorry teacher’s unions ), manufacturing ( sorry other unionized friends ) and homegrown American energy ( sorry environmentalists and Solyndras ).

      So today I announce that I support the Romney plan.

    • @martin_cloutier

      Rmoney est incapable de se présenter devant une caméra, de la fixer, sans détourner le regard, ni s’enfarger dans ses demi-vérités.

      L’avez-vous déjà attentivement observé mentir dans ses pubs ?

      Vous le croyez ? Vraiment ?

    • L’ endettement sous Reagan fait partie des statistiques et des graphiques publiés depuis belle lurette, je ne comprend pas que certain vois en cette vedette du cinéma l’ apothéose de la réussite budgétaire.

      Il va falloir qu’ il y ait mutualisation de la dette à un moment donné et le plutôt sera le mieux en proportion des revenus de chacun.

    • «So today I announce that I support the Romney plan.» > martin_cloutier
      - – - – - – - – - – - – - – -

      C’est là le problème : Rmoney n’ a pas de plan !

      Que des banalités vagues.

    • @martin_cloutier

      Perds pas ton temps, ils veulent pas comprendre ca ici, pour eux autres c’est la méchante droite et non pas l’interventionnisme gouvernemental qui est responsable de ce gachis.

    • Le plaint le pauvre Martin Cloutier qui voit son nom usurpé d’une telle manière! Ça va être gênant de rentrer à la job demain…

      Ayoye! C’est chien ça, écrire des imbécilités de la sorte au nom d’un autre.

    • @martin_cloutier – 23 juillet 2012 – 18h07
      Vous feriez un bon politicien gens M. Romney, débiter des discours vide!

    • oups …

      Vous feriez un bon politicien ‘genre’ M. Romney, débiter des discours vide!

    • teddybear

      23 juillet 2012
      18h44
      @martin_cloutier

      Perds pas ton temps, ils veulent pas comprendre ca ici,
      - – – – – – – – – – – – – – – – – – -

      Il y a déjà teddybear qui perd le sien…

    • @teddybear – 23 juillet 2012 – 18h44
      Le texte de M. Obama est plein de bon sens … dans mon bouquin!

      Les riches aux Etats-Unis se sont incroyablement enrichis au cours des dernières années et regarder l’état de l’économie américaine! Donc, les choses vont de plus en plus mal et vous proposez (M. Romney: baisse fardeau fiscal de ces mêmes riches) à continuer dans la même direction. C’est la définition de la folie, tu fais quelque chose qui donne un certain résultat et toutes choses étant égales par ailleurs, tu continues à faire la même chose et tu espéres obtenir un résultat différent: bravo :-).

      La position de M. Obama est autrement plus intelligente que celle de M. Romney: la classe moyenne est la clé.

    • C’est certainement l’état qui a fait perdre leur maison à plusieurs américains de la classe moyenne et leur petite famille….c’est certainement l’état qui a délocalisé des usines dans les pays émergents et ainsi privé la classe moyenne de milliers de bons emplois pour faire vivre leur petite famille….tout ca pour être certain que les Romney de ce monde puisse continuer à empocher, frauder le fisc dans les paradis fiscaux….tout est de la faute de l’état…

    • @martin_cloutier

      Pensez-vous ce que vous dites où c’est de l’ironie? C’est trop gros pour être vrai.

    • ..@martin_cloutier,23 juillet 2012,18h07:«You know what ? We tried that under Reagan and it gave us the longest period of prosperity in history.»

      David Stockman qui fut directeur de l’«Office of Management and Budget» de 1981 à 1985, donc sous Reagan, ne serait pas d’accord avec vous. Il s’en est d’ailleurs assez longuement et brillamment expliqué dans son livre: «The Triumph of Politics: Why the Reagan Revolution Failed». Un livre à lire ou à relire. C’est selon.

    • Reagan… wow… même comme acteur, son point fort, il était médiocre.

    • @martin_cloutier

      Qui a poussé le gouvernement vers le Financial Services Modernization Act de 1999 si c’est pas le secteur financier?
      http://www.wsws.org/articles/1999/nov1999/bank-n01.shtml

    • Se moquer de Romney chantant America the Beautiful était une erreur. La comparaison est boiteuse mais cela me rappelle les Conservateurs qui s’étaient moqués du handicap physique de Jean Chrétien en 1993. Cela leur était retombé dessus. Par contre, il ne faut pas arrêter de taper le clou sur Bain, les rapport d’impots manquants et sur les mises en faillite de GM et Chrysler pronées par Romney.

    • @cloutier et l’ourson:
      La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent. –
      Albert Einstein

      Reliser vos bouquins d’économie…On y apprend…

    • @spritzer “Qui a poussé le gouvernement vers le Financial Services Modernization Act de 1999 si c’est pas le secteur financier?”

      Dur, dur, de tenter de faire admettre à un tenant de la droite de la droite que ce sont les financiers qui se sont payé les élus …
      Tout autant que les faire renier leur dogme en leur démontrant, preuves à l’appui que les baisses d’impôts de Dubya seront responsables d’ici peu de rien de moins que la moitié du déficit. Ou encore que le trio Papa / Bébé Bush et Reagan on multiplié la dette par 10 à eux seuls (alors que Clinton avait laissé un budget équilibré).

      Vous aurez beau leur mettre la réalité sous les yeux qu’ils la nieront pour se réfugier dans leur dogme.

    • C`est la faute des gouvernements.
      Dans un vrai système capitaliste, on laisSerait les banques prendre les risques. Pas le mettre sur le dos des contribuables avec la SCHL, leur Freddie mac, Fannie Mae.
      Les banques n`auraient jamais passer à des insolvables sans que les contribuables prennent le risque par la faute des gouvernements et leur intitution contrôlé.
      Si un insolvable fait faillite, c`est la banque qui doit prendre le coup. Pas les contribuables.
      Au Canada, les contribuables sont rendu à 500 milliards de garanti aux banques via la SCHL.

    • Si un grave crash arrive au Canada et qu`il y a pour 250 milliards de prêts garanti par la SCHL aux banques, pensez-vous que la SCHL a ça dans son compte de banque 250 milliards ? Mais non, les contriabuables vont devoir payer.

    • Article sur Cyberpresse: … Romney: des lois plus sévères n’auraient pas empêché la tuerie d’Aurora …

      Cet homme est prévisible que s’en est inquiétant! Une seule fois, ce n’est pas beaucoup demandé pourrait-il arriver avec une postion où on dirait, wow … c’est brillant! Il lui reste cinq milliards d’années, avant la fin de notre soleil, pour agréablement nous surprendre, mais je ne parierais pas ma prochaine paie :-(.

    • @jackwood
      La SCHL , C’ est ce qui t’ a permis d’ acheter ta première maison et c’ est ce qui fait marcher la construction , ne mord dont pas la main qui te nourris.

      De plus il y à eu une aide de 110 milliard aux banques du Canada, mais cela est resté caché par Harper tout hypocrite qu’ ils sont pour ne pas t’ affoler, pauvre ti-gars

    • Rock on, Barack!

    • @ Jacwood
      Ça c’ est ton système à son meilleur, la privatisation des revenus et la socialisation des perte.
      http://www.policyalternatives.ca/newsroom/news-releases/d%C3%A9voilement-du-sauvetage-secret-des-banques-du-canada

    • Puisque les possédants cachent des fortunes dans les abris fiscaux, il est hasardeux de s’imaginer que ce sont eux, par leurs consommations, leurs investissements et leur motivation qui assureront que l’économie tourne rondement. À la mains invisible il faut donc ajouter un petit coup de pouce très visible, lui.

      Les gouvernements ont toujours créé de l’emploi et ceci fait partie de l’équation gagnante des États-Unis depuis des décennies. Maintenant, l’économie ne tourne pas rondement, enfin rien de catastrophique si on compare les taux de chômage avec ceux de l’Espagne ou de la Grèce, quoique l’appauvrissement de la classe moyenne est inquiétant, mais disons qu’elle connait des ratés en raison, notamment, d’une dérogation aux coutumes permettant à l’état d’accumuler des revenus, amorcée sous l’ère Reagan et stupidement accélérée sous l’administration Bush fils.

      En clair, l’état doit retrouver les revenus qui lui permettaient de payer ses dépenses, entre autres, les programmes sociaux, eux-mêmes à l’origine d’emplois payants très utiles et générateurs de revenus pour l’état (professeurs, travailleurs sociaux, inspecteurs, éboueurs, etc.,etc).

      Il y a au moins deux secteurs aux États-Unis qui, loin de produire de la richesse, sont sources d’appauvrissement. Je ne parlerai que de l’un, l’autre, la santé, ayant échoué à évoluer comme il le fallait. Il s’agit du secteur militaire: En effet, à titre d’exemple, les rendements financiers des porte-avions et des F 35 sont et seront toujours négatifs. Il faut renoncer dans une grande mesure, mais pas entièrement, évidemment, à ces types de gouffres sans fond. Par comparaison, Solyndra,qui s’est vu offrir une garantie de prêt de 500 millions, a produit durant sa trop brève existence des panneaux solaires qui produiront de l’électricité durant 30 ans ! Tandis qu’un F 35 aura coûté sur la même période 662 millions de dollars !

      À moins d’être malhonnête, il faut reconnaître qu’un F 35 ne produit aucune électricité ni rien pendant 30 ans, sinon un faux sentiment de sécurité, car le F 35 est conçu pour l’attaque ! Pire, les drones le supplanteront et il sera désuet avant le temps. Alors, sorry martin_cloutier ! …

    • Après avoir envoyé (je l’espère) Mitt Romney au tapis pour le compte de huit avec ses pubs sur Bain Capital et les délocalisations, les placements off-shore et les infinies contradictions du candidat républicain présumé, voilà que Barack Obama prend une très belle altitude dans cette pub.

      C’est le Barack Obama qui a la vision de 2008 .

      C’est très bien qu’il souffle le chaud et le froid car 2012 n’est pas acquis.

      L’Amérique en est probablement à la présidence près de conserver non seulement son Health Care, mais aussi une vision de l’avenir qui ressemble à ce qu’elle a de mieux.

      @jackwood

      Vous frappez tout droit dans le mille en ciblant la SCHL.

      Advenant une crise comme celle que connaît les USA, la SCHL n’est pas capitalisée pour y faire face et bien sûr les contribuables paieraient.

      Et dire qu’il y a quelques années, elle garantissait des prêts à 100% sur 40 ans.

      Je n’aime pas le gouvernement Harper car je trouve qu’il n’a aucune compassion, mais je suis tout à fait d’accord lorsqu’il resserre les conditions de garantie des prêts.

      Contrairement aux USA, nos banques sont bien gérées et malgré leurs erreurs d’avoir investi dans les papiers commerciaux (sauf la TD), elles fonctionnent bien

    • @quebeclove
      Super ne changez rien , votre clairvoyance vous honore .
      Mais de quelle dette parlons nous ?
      Celle qui peut s’effacer d’un clic de souris .
      Si nos dirigeants n’étaient eux pas si soumis aux puissances occultes qui nous pendent par les c…..
      Obama est comme les autres ,de grâce renseignez vous , cultivez vous .
      La Syrie et bientôt L’Iran ????
      Beaucoup de choses sont là :
      http://www.egaliteetreconciliation.fr/
      Si vous avez d’autres sites je et nous sommes preneurs .
      Résistance internautes , résistance et clairvoyance .
      Le petit peuple qui se révolte .

    • Ça doit pas être “ivident” pour un droitiste ce ton semi-paternaliste Obamesque…
      …d’autant plus qu’il a raison le sale.

    • @rogerothorhill

      “Se moquer de Romney chantant America the Beautiful était une erreur. La comparaison est boiteuse mais cela me rappelle les Conservateurs qui s’étaient moqués du handicap physique de Jean Chrétien en 1993. Cela leur était retombé dessus.”

      Romney s’est ridiculisé en sortant une pub du même genre qui a du être retirée. Ça s’équivaut pour l’image. ;)

      @cameleon

      Le plan d’Obama serait de ne pas reconduire les diminutions d’impôts pour les plus riches qui gagnent plus d’un million et les laisser pour les autres
      http://news.yahoo.com/blogs/ticket/obama-let-bush-era-tax-cuts-wealthiest-expire-172849154.html

      S’il monte le taux à 50%, ça pourrait être intéressant. Mais je m’attends au mieux à une mesure faible, s’il réussit!

    • @2hub

      Vous la prenez pas mal à la deuxième personne avec moi !!! la vérité vous choque ???

      Ce que je décris est vérifiable avec source à l’ appuie comme vous pouvez voir.

    • @rogerothorhill

      Vous oubliez qu’Obama vient de subir coup sur coup deux mauvais sondages. C’est, au contraire, la pire des stratégies que de taper sur le clou de Bain capital. C’est enfoncer dans la tête des électeurs que les Démocrates doivent avoir très peur des compétences de Romney en économie pour s’attaquer à ce point à son bilan, sans doute parce que celles d’Obama, en comparaison, semblent plutôt faibles.

      Cette nouvelle publicité est, je l’espère, le signe d’un changement de stratégie. On a sans doute tenu enfin compte de l’avis de Clinton, qui était contre celle qui a été adoptée jusqu’ici. Il connait bien l’électorat américain. Obama doit insister sur ce message: nous avons un plan pour aider la classe moyenne, Romney veut adopter des politiques favorisant les plus riches. Et surtout, en avoir un, un plan, et l’exposer.

      C’est malheureusement là où le bât blesse…

    • @martin_cloutier

      Vous en fumez du bon… lol L’administration Reagan a considérablement fait augmenter la dette, la faisant passer de 19 à 28% du PIB. Comme il arrive souvent avec les politiques néo-libérales – on a vu la même chose en Argentine par exemple – elles boostent la croissance, mais le résultat est temporaire. La belle croissance des années qui ont suivi la récession de 1982 ne s’est pas maintenue: les États-Unis étaient à nouveau en récession en 91.

      http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Dossiers/tetes/reagan/03.html

    • @infophile – 23 juillet 2012 – 22h16
      Excellent post où il y a clairement de la réflexion! On ne peut pas en dire autant de d’autres qui, je suppose, ne sont que de la provocation.

    • @jackwood
      “Dans un vrai système capitaliste …”

      Le néo libéralisme qui a cours depuis plus de 30 ans est ce que j’appelle du socialisme inversé. On se sert de l’argent des taxes et impôts pour engraisser les mieux nantis.
      On diminue leurs impôts et on leur refile les taxes et impôts de la classe moyenne et de tous les payeurs de taxes et tarifs.
      Et encore ce n’est pas suffisant, alors on aligne les déficits monstres les uns après les autres pour engraisser les banques et les créanciers tout en réduisant drastiquement les revenus en coupant les impôts corporatifs (ex. Harper a diminué de pas moins de 50 % les impôts corporatifs, tout en nous refilant un déficit record de $56 G).

      Le problème avec la droite de la droite est qu’ils se font farcir comme des enfants d’école avec le mensonge que le responsable sont les programmes sociaux et les salaires trop élevés (n’est-ce pas vous qui rêvez que nous fassions compétition avec les Chinois en sabrant dans les salaires) alors qu’il s’agit avant tout d’un problème de revenus qui fonde comme neige au soleil, pour favoriser les mieux nantis et les corps.
      Éliminons le filet social et coupons les salaires qu’ils entonnent en cœur et tous en seront gagnants !

      Non mais ne voyez vous pas que vous vous faites les idiots utiles de ceux qui détiennent le pouvoir économique et qui usurpent le pouvoir en corrompant tout ce qui bouge ?

    • @teddybear et ses supporteurs
      Vous m’expliqué comment en rendant les riches plus riches on donne de l’argent à la classe moyenne, dans un pays il y a une certaine quantité d’argent si les riches s’enrichissent alors quelqu’un doit devenir pauvre c’est mathématique et très simple. Vous me direz que la croissance règle ce problème, mais la croissance se fait en imprimant de l’argent donc de la dette et tout ça augmente l’inflation donc résultat les riches gagne et les pauvre s’appauvrissent même avec la croissance.
      Et un riches avec de l’argent achète des produits de luxe qui on une grosse marge de profit et qui sont vendu par d’autres riches donc l’argent reste au top, rien pour aider les pauvres ou la classe moyenne.

    • @stridulation Comme je l’ai écrit dans un autre billet, les attaques sur les fermetures d’usines et délocalisations de Bain doivent être faites en parallèle avec des messages montrant la vacuité du programme Romney concernant l’emploi. Sur les rapports d’impots, les Démocrates seraient fous furieux de lacher prise. Je verrais des spots publicitaires silencieux de 30 secondes ou il serait simplement écrit “Romney refuse de publier ses rapports d’impots. Que cachent-ils de si embarassant? Ils doivent aussi rappeler souvent que Romney favorisait les mises en faillite de GM et Chrysler.

      Il est hasardeux d’attribuer la baisse des sondages seulement au style de publicité. Les statistiques des deux derniers mois concernant l’emploi y est pour quelque chose.

    • cameleon …. Tu peux appeler idiot utile qui tu veux mais toi, ton charabia gauche/droite, cé la bannière la plus niaise que je connaisse.

      Il n’y a pas d’axe gauche-droite ailleurs que dans ton imagination… Tu peux témoigner comme nous, sans équivoque, qu’Obama n’est pas un gauchiste et ses mesures anti-humaines ne sont pas des mesures de “gauche” mais celles d’un dictateur de droite.

    • @rogerothorhill

      Bien sûr, ce n’est certainement pas le seul facteur. Seulement, les baisses d’emplois rendent justement la stratégie d’attaquer le bilan de Romney encore plus dangereuse. On aura beau faire, les Américains admirent ceux qui ont réussi. Les attaques du clan Obama ont l’effet paradoxal de faire ressortir que Romney sait y faire. Le débat quant à savoir si Romney a créé des emplois ou non relève de l’argutie sans doute, pour l’Américain moyen.

      S’attaquer à la compétence de Romney est justement le meilleur moyen de la mettre en évidence ! En comparaison, Obama semble bien incompétent dans le domaine. Pis, il a souvent donné l’impression d’être plus préoccupé par sa réforme de la santé que d’économie.

      Continuer dans cette voie, c’est donner des munitions à son adversaire, qui va enfoncer le clou du peu de compétence du président en matière d’économie s’il est le moindrement habile. Heureusement pour Obama, Romney ne semble pas vraiment l’être.

    • “Asking the wealthy to pay a little more so we can pay down our debt in a balanced way.”

      pas foutu de penser à couper les dépenses

      et ca se reflete sur sa campagne

      “Obama campaign runs deficit in June”
      http://www.greeleygazette.com/press/?p=20315

      “Obama and his campaign begging for funds appear to have been justified with new reports showing in June the campaign spent more than it took in.”

      Il en veut encore plus au lieu de dépenser selon ses moyens

    • Les attaques des démocrates, qui ont dénoncé des suppressions d’emplois liées au rachats d’entreprises lorsque Mitt Romney était à la tête de Bain Capital, n’ont donc pas porté leurs fruits si l’on en croit les résultats du sondage publié mardi.

      http://www.europe1.fr/International/EU-Romney-juge-plus-credible-sur-l-economie-1180571/

    • Le pire est qu’il passe pour un extreme-gauchiste, alors qu’il s’agit d’une citation extreme-centriste.

      On peut difficilement trouver plus au centre que ca, en fait.

    • @michigan

      Merci pour ce lien, qui confirme ce que je dis depuis le début.

      « Près de deux personnes interrogées sur trois (63%) considèrent que l’expérience d’homme d’affaires de Mitt Romney, y compris son passé controversé à la tête du fonds d’investissement Bain Capital, le rend plus à même de prendre les bonnes décisions pour l’économie américaine. Les attaques des démocrates, qui ont dénoncé des suppressions d’emplois liées au rachats d’entreprises lorsque Mitt Romney était à la tête de Bain Capital, n’ont donc pas porté leurs fruits si l’on en croit les résultats du sondage publié mardi. »

      Clinton avait flairé la chose. Obama aurait dû l’écouter. Souhaitons maintenant qu’il change au plus vite de stratégie, s’il veut pas continuer à couler dans les sondages.

    • @stridulation, Je crois que les démocrates préparent le terrain pour les débats présidentiels. Ils doivent continuer à mettre de la pression sur Romney pour ses rapports d’impots. Meme chose pour les délocalisations et fermetures. Obama devra convaincre que les millions gagnés en mettant des américains au chomage ne sont pas une référence pour la présidence. Finalement, GM et Chrysler sont une preuve que son jugement peut être grossièrement erroné. Les démocrates doivent le rappeler.

      Il est vrai, comme vous le dites, qu’en ce faisant ils braquent le spot sur Romney. Ils n’ont pas le choix à mon avis. Vrai aussi, que Obama aurait du laisser passer la crise avant d’implanter sa réforme de la santé. Et ce meme si il est facile d’imaginer les critiques de la gauche lui rapprochant de ne pas avoir respecté ses engagements.

    • @stridulation La manchette de l’heure semble vous donner raison.

      http://www.lapresse.ca/international/dossiers/maison-blanche-2012/201207/24/01-4558561-campagne-negative-les-electeurs-americains-amers.php

      Obama recoit de la boue depuis des années et ca continue de plus belle avec Romney. En fait, le discours de Romney sans mention d’Obama approche l’ensemble vide. Je persiste à penser que l’équipe Obama n’a pas le choix. Ils doivent se salir les mains à leur tour. En 2008, ils ont pu surfer sur la vague de sympathie. Ce n’est pas le cas cette fois.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    novembre 2006
    L Ma Me J V S D
    « oct   déc »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives

  • publicité