Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 28 juin 2012 | Mise en ligne à 10h17 | Commenter Commentaires (70)

    La Cour suprême valide l’Obamacare

    La scène à l'extérieur de l'édifice de la Cour suprême des États-Unis ce matin. (Photo The New York Times)

    La scène à l'extérieur de l'édifice de la Cour suprême des États-Unis ce matin. (Photo The New York Times)

    La Cour suprême des États-Unis à majorité conservatrice a défié les prédictions de la plupart des analystes en déclarant constitutionnelle la réforme sur la santé de Barack Obama, y compris «le mandat individuel», la disposition la plus controversée de l’Affordable Care Act qui oblige presque tous les citoyens américains à souscrire à une assurance maladie sous peine d’amende.

    Seul bémol : la Cour a apporté certaines limitations à l’extension du programme Medicaid aux plus pauvres prévue dans le cadre de la réforme.

    C’est le juge John Roberts, président de la plus haute juridiction américaine, qui a fait la différence dans cette décision rendue par cinq voix contre quatre qui touchera des millions d’Américains et affectera l’élection présidentielle de novembre. D’habitude, c’est le juge Anthony Kennedy qui rompt les rangs conservateurs pour voter avec ses collègues progressistes.

    Dans sa décision, la majorité reconnaît au Congrès le droit d’imposer une «taxe» aux Américains qui auront décidé de se soustraire au «mandat individuel».

    Il s’agit d’une grande victoire pour le président démocrate, malgré la promesse de ses adversaires républicains, dont Mitt Romney, de faire de l’abrogation de l’Obamacare un de leurs principaux chevaux de bataille dans la campagne électorale de 2012.

    La réforme de la santé, qui est le plus grand chantier du mandat du 44e président, vise à étendre la couverture maladie à 32 millions d’Américains qui en sont dépourvus.

    P.S. : On trouve ici la décision de la Cour suprême.


    • ouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuhhh!!! le raz de marée que ca va créer!

    • Il y a une petite chose qui ne passe pas: Obama ne peut pas couper les fonds de Medicaid aux États qui décident de ne pas appliquer les dispositions nouvelles.

      «The key comment on salvaging the Medicaid expansion is this (from Roberts): “Nothing in our opinion precludes Congress from offering funds under the ACA to expand the availability of health care, and requiring that states accepting such funds comply with the conditions on their use. What Congress is not free to do is to penalize States that choose not to participate in that new program by taking away their existing Medicaid funding”.»

    • J’ai hâte de voir la réaction du camps Romney sur cette décision, et quel effet la décision aura sur le reste de sa campagne. Parce qu’il a été très clair, qu’il allait le mettre au poubelle si élu Président.

    • Le bruit que nous entendons ce sont les Américains pauvres et les enfants qui ne perdront pas leur couverture.

      Romney disait que Obama avait «perdu» les trois quarts de son premier mandat à se battre sur l’ACA. :)

    • Tout ça dans un pays où les citoyens ne se font pas de boutons sur les faramineuses dépenses des militaires, mais qui se mettent à angoisser sur des dépenses comparativement mineures pour prendre soin D’EUX!

      Un pays où un père de famille préfère dépenser son argent à s’acheter des «guns» plutôt que de le dépenser à faire soigner ses enfants!

      Malade vous dites?

    • Bon, je suis content pour le peuple américain, reste à espérer que le cout de la médecine diminue pour eux et que la qualité s’améliore pour tous et pas seulement pour les plus riches.

    • C’est un excellent début. Une fois la porte ouverte, elle pourra être bonifier ou adapter aux besoins. On part de loin. À chaque fois que dans un film américain, j’entends parler d’assurance pour des soins hospitalier ou que je vois des gens souffrir car ils ne peuvent être soigné faute d’assurance, cela me désole.

      Est-ce que quelqu’un pourrait brosser le portrait de la situation une fois cette loi adopté et ce qui a été retiré de cette loi depuis le début?

      François Racine

    • @belette

      Encore du populisme de gauche: Les pauvres et les aînés sont couverts par medicare/medicaid! Sauriez-vous correctement décortiquer qui sont les 32 millions qui sont sans couverture?

    • Je ne vous suis pas Mr.Hétu. Dans votre 1er paragraphe vous dites que l,ACA oblige presque tous les cytoyens à souscrire et dans le 4e paragraphe vous dites les citoyens conservent le droit de ne PAS souscrire à une assurance-maladie

    • je suis littérallement tombé sur le c**. J’étais certain du contraire et que la cour pencherait républicain et je me dirais mais c’est quoi le probleme de l’Amérique…. c’est un grand jour pour Obama et pour les États Unis n’en déplaise a vous savez qui sur ce blogue!

    • fuzzy bla bla bla bla

    • Une décision serrée, longue, nuancée, et complexe pour un non-Américain. La décision, somme toute, me paraît bonne quant au fond. Obama peut respirer.

    • Toute décision de la Cour Supreme est possiblement suspecte à mes yeux. Se peut-il que la décision vise à donner une raison de voter Romney aux voteurs à la fois indécis et contre la réforme de santé?

    • Cette reponse positive garde Obama politiquement en vie pour un temps.

    • À votre avis : est-ce le genre de loi plus facile à faire qu’à défaire?

      Lorsque les républicains prendront le pouvoir dans 5 ans, est-ce que cette loi aura alors gagné suffisamment de traction pour ne plus être “défesable” sans des coûts et un impact social astronomique?

      Autrement posé, est-ce que ce jugement assure la pérénnité à tout jamais de cette loi?

    • Les hystériques de la drette profonde n’ont pas fini de s’auto-flageller et de déchirrer leur chemise livrant un spectacle pitoyable. Certains dretteux prédisent même la fin du monde avec un aplomb déconcertant. Misère…

    • Le plus inquiétant est l’effet que cela pourrait avoir sur les entreprises affectées par de nouvelles obligations.

      Cela découragera-t’il l’embauche?

      Cela incitera-t’il les entreprises à rester en deçà d’un certain nombre d’employés (50 je crois) pour éviter les nouvelles règles?

      Si c’est le cas les américains devront peut-être s’habituer à vivre avec plus de chômage. Mais le chômage n’a jamais inquiété les gauchistes, au contraire ça leur sert d’excuse pour intervenir davantage.

    • Suite aux auditions de la Cour, je n’espérais rien du juge Kennedy.

      À vrai dire, j’avais fait mon deuil de l’Obamacare.

      Ma surprise est grande de voir le juge-en-chef Roberts s’allier aux juges dits «progressistes» de la Cour.

      Car durant l’audition, rien ne laissait présager son jugement rendu public aujourd’hui.

      Les relation s doivent être tendues entre Roberts et Scalia.

      Le jugement, tant pour la majorité que les dissidences sont à lire, car un jour on l’invoquera devant nos propres cours.

    • @pbrasseur

      Oh que l’on sent que votre petit coeur dretteux est rempli d’inquiétude pour les laissés pour compte.

      Quant au chômage, Romney “Bain” a déjà gonflé les statistiques.

      Allez-vous demeurer au Québec maintenant ?

    • @ducalme

      Roberts laisse un héritage qui lui rendra hommage à long terme.

      C’est l’ambition de tout homme public.

      Ce qui explique les contorsions de Romney.

    • Les dretteux parlent de désobéissance civile.

      Ça prouve que les extrêmes (gauche-droite) s’attirent dans leur délire. ;)

      Jean Émard

    • David Frum (commentateur conservateur) avait raison. Ça lui avait coûté son emploi.

      http://www.thedailybeast.com/articles/2012/06/28/waterloo.html

    • ”Les pauvres et les aînés sont couverts par medicare/medicaid! ”

      Un autre qui parle au travers de son chapeau. Le medicare couvrent les personnes agées et les invalides seulement. Le medicaid vient en aide aux bas salariés s’ils ont des enfants seulement. Ceux qui sont éligibles ne s’incrivent pas par manque d’information et par crainte du stigmate des dretteux qui pullulent au pays de l’illusion de liberté. Ce sont les pauvres, les non-diplômés, les chômeurs, et les Hispaniques qui sont les plus touchés. On connait l’aversion des dretteux pour cette frange de la société du bling-bling.
      Un salarié qui gagne un salaire de misère comme il y en a beaucoup au pays des illusions, doit souvent abandonner la couverture avec son employeur aussitôt que celui-ci décide unilatérallement d’être moins généreux dans la couverture et l’onéreuse prime payée aux assureurs. Les primes sont exorbitantes au pays de l’oncle Sam. Il en coûte plus de $17000.00/an pour une famille de 4 personnes avec des limitations importantes. De plus, les primes augmentent pas mal plus vite que les salaires et même l’inflation. Les requins sont attirés par le sang des vulnérables. Sans oublier que les travailleurs à mi-temps comme on en trouve une pléthore au pays de Walmart et ceux à l’essaie ne sont pas couverts par leur employeur.

      Et que dire de tous ces amerlocs qui se font laver par les cie d’assurances qui refusent de payer sous toutes sortes de raisons aussi malhonnêtes et loufoques les unes que les autres. Et que dire des assurés qui n’ont pas les moyens de poursuivre les puissants requins de l’assurance.

      Et Romney qui veut les privés de cette protection. PITOYABLE.

      Sylvain Pelletier

    • @pbrasseur

      C’est ça. Microsoft n’engagera plus personne et demeurera avec 49 employés.

    • Au contraire c’était la situation avant l’ACA qui était difficile pour les PME. Les compagnies d’assurances chargeaient les primes qu’elles voulaient, etc. et rejetaient des assurés. Parfois des groupes d’assurés au complet.

      Frum dit que ça va être impossible d’abroger cette loi.

    • Wal Mart aussi devra faire très attention de ne pas dépasser le 49 employés.

      Quant on n’a pas d’argument, on niaise.

    • ”Si c’est le cas les américains devront peut-être s’habituer à vivre avec plus de chômage.”

      Condonc, les dretteux ont-ils juste une seule cassette pour répondre à tout? à ce que je sache, le chômage existait déjà avant l’arrivée de l’Obamacare. Ô hystérie quand tu nous tiens….

    • ”Wal Mart aussi devra faire très attention de ne pas dépasser le 49 employés”

      Walmart tient plutôt ses employés dans la pauvreté en limitant leurs heures de travail à 20-30 heures sur une semaine et en demandant une disponiblité maximale soit 7/7. Comme les travailleurs à mi-temps ne sont pas assurés, Walmart fait des économies sur le dos de ses travailleurs les plus vulnérables. Même principe que les requins et les charoganrds.

    • Une partie de la loi est déjà en vigueur, pbrasseur.

    • @ducalme

      La cour suprême des États-Unis a de moins en moins d’influence dans le monde. Elle est vue comme une cour radicale et politique. Certains chercheurs ont recensé dans quelle mesure les cours suprêmes de différents pays citent les autres cours suprêmes. Celle des États-Unis est en chute libre.

      À moins que quelques juges modérés y soient nommés au cour du prochain mandat présidentiel, la cour suprême américaine va finir par être ignorée par le reste du monde.

    • @belette

      Zéro arguments autre que blabla :) J’ai toujours su que vous étiez vide.

      La réalité: des 32 millions qu’Obama dit vouloir protéger avec cette réforme, ~10 millions sont des immigrants ILLÉGAUX(!!) ~15 millions sont des gens entre 20 et 35 ans qui ne VEULENT pas être assurés, tout simplement, parce que dans cette tranche d’âge, le risque de maladie est minime. Ce qui reste? Ce sont les 7 millions de non-assurable qui EUX en ont probablement réellement besoin. Mais pourquoi avoir créé un programme “at large” pour combler un besoin si restreint? Le jusgement serré à 5 contre 4 nous montre aussi que l’empiètement sur la constiotution est bien réel!

      I WIN UOU LOSE’, END OF STORY.

    • Est-ce quelqu’un sait s’il y a des dispositions dans l’ACA pour les gens qui travaillent à temps partiel, genre un prorata?

      Ça aussi c’est une façon d’éviter de couvrir les employés, les tenir artificiellement à temps partiel.

    • Ça gîte à tribord.

    • @syl20-65

      “Ce sont les pauvres, les non-diplômés, les chômeurs, et les Hispaniques qui sont les plus touchés”

      Vous avez raison. Ceux qui n’ont pas d’assurance ce sont eux. Obamacare, qui n’est qu’un remake de Rommey care, va forcer ces gens, sous peine d’amandes, à s’acheter une assurance qu’il ne peuvent se payer. On fait donc payer les pauvres, 25-40 ans ou les gens avec des revenus précaires. Ces indivus consommment peu de soins de santé. Leurs contributions vont faire baisser les coûts de ceux qui en ont les moyens. Il n’y pas plus à drette que de faire payer les pauvres pour aider les riches et la gauche criee victoire. Les seuls gagants sont les compagnies d’assurance, qui comme par hasard je suppose, on longtemps logés leurs sièges sociaux dans la région de Boston, MA.

    • pbrasseur

      28 juin 2012
      11h59

      Cela incitera-t’il les entreprises à rester en deçà d’un certain nombre d’employés (50 je crois) pour éviter les nouvelles règles?
      - – - – - – - – - – - – - – - – - – - –

      Les citoyens américains ne sont pas soumis à la loi 78 qui limite à moins de 50 le nombre de participants.

      Ça va mieux ?

    • Ce jugement laisse toute la place au processus politique, ce qui est une bonne chose. L’administration Obama pourra poursuivre la mise en oeuvre de sa loi et les Républicains pourront la contester lors de la prochaine campage électorale.

    • Imaginez les dretteux tealiban$ et répuliban$ qui orgasmaient déjà à la pensée de la défaite d’Obamacare, excités en plus par une fausse annonce ence sens de Faux News et CNN !

      C’est toute une débandaison !

      Les rouge$ souffrent de “blue balls” et d’ exophtalmie depuis quelques heures.

      MDR !!!

    • @pbrasseur

      Vous savez ce qui serait bien? Ça serait d’investir une partie du PIB américain dans la construction d’humanoïdes à la chaine pour venir remplacer les vrais humains dans le marché de l’emploi. Ça serait incroyable n’est-ce pas? Parce qu’un humanoïde, tu n’as pas à lui payer des soins de santé (juste une mise au point par année), ni de syndicats, ni de vacances payées. Imagine la production?

      Après ça, je veux dire…faudrait règler le problème de la compétitivité (et de l’innovation) entre entreprises, puisque comme plus personnes ne sera “payé” chez les vrais humains, comment déterminer qu’elle compagnie sera la plus prospère si plus personne “n’achète” leurs produits. Parce que rendu à ce niveau, va falloir trouver un moyen juste et équitable pour distribuer les produits de consommation aux vrais humains.

      Morale de cette histoire: à trop vouloir faire passer le bien-être des “entreprises” comme si c’était des entités vivantes, on oublie qu’elle doivent servir avant tout l’humain.

      Mais ça, j’imagine que ça ne vous a jamais traversé l’esprit.

    • @boisfranc

      Le gouvernement va compenser pour les plus pauvres.

      Vous n’êtes pas au Québec où les pauvres et démunis doivent payer le tarif santé de Charest, 200$ pour tous .

    • «9) This is a big one: small businesses get big tax credits—up to 50 percent of premium costs—for offering health insurance to their workers.»

      http://www.motherjones.com/mojo/2012/06/obamacare-supreme-court-regular-americans?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter&utm_campaign=Feed%3A+Motherjones%2Fmojoblog+%28MotherJones.com+%7C+MoJoBlog%29&utm_content=Twitter

    • fuzzy

      Continuez à vous couvrir de ridicule. Blablablabla.

      Pour que le coût d’une assurance soit bas il faut que tout le monde soit assuré.

    • @pbrasseur

      Oui moi aussi je suis fortement préoccupé par les entreprises, surtout les assureurs de soins de santé privés qui génèrent d’immenses profits en laissant environ 10% de la population sans couverture par pur calcul économique.

      Un système totalement injuste et biaisé en faveur des assureurs privés qui avaient le gros bout du bâton et excluaient par tous moyens imaginables leurs assurés en invoquant des «pre-existing conditions», par exemple. Justice a été rendue aujourd’hui. Il s’agit d’un grand jour puisqu’il est relativement rare que la Justice (au sens philosophique) l’emporte sur le $$$.

      Il y a de l’espoir !!

    • Pour ceux qui ne sont pas familiers avec les calomnies hystériques de la droitose qu’il faut hélas se taper, l’exemple qui nous est servi sous la plume quinteuse de pbrasseur en est une illustration typique:

      ” Mais le chômage n’a jamais inquiété les gauchistes ”

      Très représentatif du niveau intellectuel de Fox News, Limbaugh et consorts.

    • @fuzzybill74

      ” parce que dans cette tranche d’âge, le risque de maladie est minime. ”

      En revanche, le risque d’accident, lui, est très élevé. Que voulez-vous on est sportif à cet âge.

      Aussi, je vous invite à réfléchir sur les conditions préemptives exigées des assureurs à but lucratifs.

    • Maintenant: vive l’option publique!!! :-)

    • Fox News a trouvé un spin qui ramène à un think-thank républicain l’idée de la mesure. Romney était donc pour avant d’être contre. :)

      http://www.foxnews.com/politics/2012/06/28/individual-health-care-insurance-mandate-has-long-checkered-past/

      Jean Émard

    • @ramses2.1

      Réécriture de l’Histoire comme dans le cas du sauvetage de GM alors que Romney était pour avant d’être contre, ou serait-ce l’inverse ?

    • Les prochains sondages seront intéressants mais dans 2 semaines, tout cela sera oublié ou de retour à la normale avec l’économie de retour comme enjeu principal des élections. Les choix deviennent clairs (ou clairement différents) entre les deux partis dans la course. Malheureusement, peu importe qui l’emporte, il y a division dans la population, au Congrès et cela ne fera pas vraiment avancer les choses. Ce gridlock plait énormément aux Conservateurs et ils vont toujours faire ce qu’ils peuvent pour le justifier.

    • Je maintiens mon opinion sur ce sujet. Oui, c’est sans doute une légère amélioration pour les plus pauvres de la société, une bonne pour certains cas plus problèmatiques qui étaient vraiment laissez pour contre du système.

      Mais le système US de soins de santé est pourri à la base, et l’Obamacare va le cimenter en place. C’est pas vrai que tout d’un coup ça va arrêter d’être un cirque de compagnies d’assurance qui ne veulent pas payer et de frais absolument exorbitants déclarés pour n’importe quoi (exemple, un ami à moi ne pouvait se permettre d’assurer sa femme quand il était aux études car ça coûtait 7600$/année et il recevait 13000$ de paye. Elle s’est coupée assez profondément au doigt, et ils sont allé voir à l’urgence pour être sûr que c’était correct. Ils lui ont mis le doigt dans l’eau savonneuse et fait un bandage, ça a pris 5 minutes gros max. Ils ont reçu une facture de 1000$…).

      50% des faillites personnelles aux US sont dues aux frais de santé Ce n’est PAS uniquement du monde qui ne sont pas assurés!

      Comment est-ce que les démocrates (parce que ça ne viendra certainement pas des Républicains!) vont maintenant pouvoir proposer une quelconque autre réforme en profondeur dans les prochaines années quand leur grand champion vient de faire sa réforme qui ne touche pas à la majorité des problèmes de fond? En gros, c’est pas mal un deal avec les compagnies d’assurance pour trouver une façon qu’elles assurent les personnes les plus dans le besoin sans perdre de profit (en forçant tous les autres qui ne voulaient pas s’assurer, volontairement, à le faire).

      Est-ce que c’est mieux que le système qui était présentement en place? Probablement au global que c’est un peu mieux. Mais ça va empêcher toute autre réforme de fond. On vient de “clore” le problème (du côté des démocrates… les républicains eux ne l’ont pas clos, mais s’ils changent quoique ce soit, ça ne sera pas quelque chose qui va enlever de l’argent au privé pour aider le peuple!). Et sérieusement, ça met un assez dangereux précédent à mon avis cette décision de la cours de dire que “l’individual mendate” peut être interprété comme simplement une forme de taxation. Quels autres projets de loi pourront être passé de cette façon là?

    • @candela
      Donc selon vous le gouvernement Américain va emprunter aux Chinois pour enrichir les compagnies d’assurance. A moins que le gouvernement le jour venu de payer dise, oops on n’a pas d’argent.

      Le système américain engendre des coûts qui sont environ 50% plus élevés que dans le reste des pays développés. Vous comme plusieurs autres semblent voiloir que ce système pourri soit étendu à un plus grand nombre. Il fallait du changement pas une patch sur la jambe de bois. Il aurait été mieux que la cour suprême rejette le tout et ainsi force les démocrates à faire les choses comme il se doit.

    • @boisfranc

      C,est votre opinion.

      Vous pouvez la copier-coller dans vos Mémoires.

    • Je suis déçu par la décision de la Cour suprême qui permet au fédéral d’intervenir dans les juridictions de compétence des États.

      Cette loi viole aussi les libertés individuelles des Américains en les obligeant de souscrire à une assurance maladie universelle sous peine d’amendes. C’est lorsque le gouvernement se permet de légiférer sur des questions de choix individuel qu’on fait un pas de plus vers la tyrannie.

      Je ne dis évidemment pas qu’Obama est un tyran, mais il aura réussi en un seul mandat à réduire les libertés individuelles au nom de l’idéologie qu’est le collectivisme. L’État juge que les choix collectifs sont plus importants que les choix individuels.

      De plus, cette loi augmentera les taxes et les impôts des Américains, ce qui aura pour conséquence une diminution du pouvoir d’achat des ménages et une baisse de la consommation intérieure.

      Ça ne favorise pas la croissance économique, d’autant plus que les États-Unis vont augmenter leur endettement et c’est les générations futures qui devront payer pour ce gâchis.

    • Yééééééééééééééééé….

      Maintenant si on pouvait nous aussi avoir un vrai système de santé public-privé ce serait chouette !

    • richrocco se réjouit de la victoire d’Obamacare.

      Quel flip-flop !

    • @brassard25

      Ça veut dire que nos dretteux plaignards vont cesser de venir se lamenter et nous “menacer” déménager dans le paradis des É-U ? HiHiHi.

      Tant mieux pour nous !

    • brassard25

      28 juin 2012
      15h49
      Je suis déçu par la décision de la Cour suprême qui permet au fédéral d’intervenir dans les juridictions de compétence des États
      - – - – - – - – - – - – - – - – -

      Et à propos de la cour qui a invalidé le pouvoir de l’état du Montana concernant Citizens United, vous êtes aussi “offensé” ?

      Dites-nous le !

    • ”Cette loi viole aussi les libertés individuelles des Américains ”

      La cour suprême du paradis de l’illusion vient de dire le contraire. C’est par pure obstination que vous continuez à répéter cette fausseté ou est-ce que c’est par pure bêtise idéologique?

    • @therichrocco

      T’as déjà vécu dans un système de santé majoritairement privé? C’est sûr que si t’es vraiment riche c’est bien, ça ne te coûte pas plus cher si tu fais 1M+ par an ou 50k. Pour tout le reste du monde par contre, c’est horrible. Toutes les analyses que j’ai vues qui disent que le système est bon font abstraction d’une FOULE de désavantage du système et parlent comme si les seuls coûts pour les contribuables étaient ce que le monde paient comme assurance. C’est loin d’être le cas…

    • @ candela

      Merci. Comme d’habitude une réponse qui confirme votre connaissance profonde des enjeux et la situation.

    • @ricco Encore cet argument bidon. Les faits sont qu’il se dépense plus au privé ici pour la santé que dans la très grande majorité des pays riches. Et le taux de dépense au privé est passé, ici au Qc. de 20 % en 1980 à plus de 32 % aujourd’hui.

      Et ceci est un fait !

    • Bref, tu l’as déjà ton système public / privé et tu te demandes pourquoi les conditions au public semblent ne jamais s’améliorer.
      Et eh, si cela ne te suffit pas, personne ne t’empêche d’aller te faire soigner au states ou au Mexique.

    • J’ai en parti trouvé ma réponse ici…

      La Presse : http://blogues.lapresse.ca/lapresseaffaires/cousineau/2012/06/28/maintien-de-lobamacare-limpact-sur-lindustrie/

      Le Wall Street Journal : http://online.wsj.com/article/SB10001424052702304441404577479042245939300.html

      Le monde des affaires souhaite que ça demeure comme ça et l’industrie est déjà en changement. Avec les démocrates au pouvoir pour encore 5 ans, ça ne pourra plus être abrogé complètement par la suite. Patine mon Mitt, patine…

    • @ricco Autre exemple des merveilles du privé: Ces cies privées qui ont mis la main sur un important pourcentage de la main d’œuvre infirmière, payées par le public, mais avec une ‘quote’ à une poigne de parasites, ce qui fait augmenter les couts de manière substantielle tout en réduisant l’offre de travail. Des parasites ‘extorsionnistes’ ! Rien de moins. Ces ‘crosses’ favorisées par nos dirigeants devraient être interdites demain matin. Et rien n’empêcherait de créer de telles ‘agences’ gérées par un organisme public ou indépendant sans buts lucratifs. Encore faudrait-il établir leur pertinence / utilité.

      Pas tanner d’engraisser des parasites avec la complicité de nos gouvernants corrompus à l’os ?

    • @boisfranc

      Vos opinions basées sur le futur ne sont que des hypothèses vacillantes, pour cette raison.

      Vous ne connaissez pas plus l’avenir que moi.

      Alors jouez tout seul au prophète, avec vos semblables.

      À moins de vous prendre pour Raël ? :-)))

    • @candela et syl20_65

      C’est trop difficile d’argumenter sans passer par des sophismes ou pire, insulter ?

      Vous seriez pas mal plus intéressants à lire.

      À date, vos commentaires sont presque dépourvus d’arguments convaincants.

    • @candela
      Quand même mieux que l’ensemble de votre oeuvre le même one liner 20 fois par jour. On est tous tanné de vos propos insignifants. Va jouer dehors et laisse les adultes tranquilles.

    • Boehner: “This is a dark day for America. If we are forced to have healthcare, it’s only a matter of time before we have education.”
      — @BorowitzReport via web

    • Fiou (ça a passé serré), et bravo Obama!!!

      Tellement heureuse pour ces millions d’Américains qui n’auront plus à s’inquiéter de pouvoir ou non payer leurs soins en cas d’accident ou de maladie. Les soins de santé universels auraient été infiniment mieux, mais ça n’aurait jamais passé. Alors on va y aller un petit pas à la fois…

    • “50% des faillites personnelles aux US sont dues aux frais de santé ”

      En fait ce serait 62.1 %. Et 3 personnes par heure meurent aux USA faute d’avoir accès à des soins médicaux. Parfois de banales infections (dentaires par exemple) qui seraient facile à traiter. On se croirait au moyen-age où les maladies infectueuse étaient la plus grande cause de mortalité.

      Voir cet intéressant article sur R.C.

      États-Unis : deux visions du système de santé, deux visions de la société

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juin 2014
    L Ma Me J V S D
    « mai   juil »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Archives

  • publicité