Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 22 juin 2012 | Mise en ligne à 7h23 | Commenter Commentaires (14)

    Romney, Bain Capital et la délocalisation

    Mitt Romney entouré de ses premiers collaborateurs chez Bain Capital.

    Mitt Romney entouré de ses premiers collaborateurs chez Bain Capital.

    Depuis le début de sa carrière politique, Mitt Romney a souvent été accusé par ses adversaires, dont Barack Obama, d’avoir contribué indirectement au phénomène de la délocalisation. Ces derniers lui ont notamment reproché d’avoir conclu des ententes qui ont mené à la disparition d’emplois aux États-Unis à l’époque où il était à la tête de la société d’investissement Bain Capital.

    Or le Washington Post a obtenu des documents lui permettant d’affirmer aujourd’hui dans cet article que Romney et sa société ont investi dans plusieurs compagnies spécialisées dans le transfert d’emplois occupés par des Américains dans des pays de main d’oeuvre bon marché comme la Chine et l’Inde.

    Romney et son entourage ont refusé de répondre aux questions du Post sur ces investissements réalisés de 1993 à 1999. Dans ses discours, l’ancien gouverneur du Massachusetts évoque souvent son expérience à la tête de Bain Capital pour convaincre les électeurs qu’il sait non seulement comment créer des emplois mais aussi comment défendre les intérêts économiques des États-Unis face à des pays comme la Chine.


    • Dommage que le public américain endormi par les sports et les conneries que lui servent les grands médias ne voit pas ce que ses élites trament jour après jour.

      La mondialisation déréglementée fournit tous les leviers nécessaires pour que les nouvelles oligarchies s’accaparent tout, détruisant du même coup les micro-économies locales, délocalisant les emplois par dizaines de millions, etc. Ces leviers leur assurent des centaines de milliards en profits.

      Ce qu’a fait Romney , Obama le fait avec ses accords de libre-échange de sorte qu’un économiste américain dont je ne me souviens plus le nom a déjà dit qu’il fallait arrêter d’encourager le : ” pensé et inventé aux États-Unis et fabriqué ailleurs.”

      Les américains sont les dupes d’un système que leurs élites ont eux-mêmes mis en place et le déficit de leur balance commerciale et leur dette ne cesse de croître.

    • Flip, flop, flip, flop, flip, flop… Comment disait-il encore : je ne me rappelle pas ce que j’ai dit, mais si je l’ai dit, ça doit être vrai ou quelque chose du genre??? À moins qu’il faille reformuler cette phrase célèbre : je ne me rappelle pas ce que j’ai fait, mais si je l’ai fait, ça doit être bon, non?

    • C’est toute l’élite américaine, des deux partis politiques, qui a fait la promotion de la mondialisation et qui a amené ainsi le déplacement massif d’emplois manufacturiers vers les pays à bas salaires. Je vois beaucoup d’hypocrisie dans ces attaques des Démocrates.

    • Au nombre de tuiles qui tombent sur la tête de Romney, je ne peux croire que la course présidentielle sera serrée. Cette nouvelle du Post va dans le sens des publicités du camp démocrate et provoquera, chez les indépendants de la classe moyenne, une méfiance toujours plus grande envers Mitt.

    • Ça risque de faire un peu mal ça au niveau des indépendants… Peu importe si les démocrates sont tout aussi responsable de la mondialisation que les républicains, Obama n’a pas été vu (du moins, pas à ce qu’on sache encore) en train de directement participer à la relocalisation.

    • On peut rajouter à ce que patccmoi a dit, que Obama a mis sur pied des politiques pour “récompenser” les entreprises qui rapatrient des emplois aux É-U.

    • @candela 10h14

      …en anticapitaliste qu’il est.

    • @ten_saisrien

      pourquoi avoir honte d etre anticapitaliste???la fin du cycle de droite approche,vivement une economie de justice social pour au moins une vingtaine d annee!!!

    • @hedonista

      Vous ne venez pas souvent sur ce blogue.

      C’est pour cette raison sans doute que vous ignorer le sens aigu de l’ironie de j_s et d’autres intervenants.

      Bonne initiation… ;)

    • @hedonista 12h57

      >>pourquoi avoir honte d etre anticapitaliste???la fin du cycle de droite approche,vivement une economie de justice social pour au moins une vingtaine d annee!!!

      1) Je sarcasmais

      2) j’ai bien peur que vous vous trompiez royalement: la mouvance va vers la droite et l’extrême-droite. Le brainwashing amorcé dans les années 60 rapporte de plus en plus aux hyper-capitalistes qui se remplissent les poches, remplissent les cours suprêmes et choisissent de plus en plus les élus qui défendront leur intérêts bien avant le bien commun.

      3) Même le Canada (pays voisin du mien)*, jadis respecté de par le monde, est devenu la risée en matière environnement.
      Ce pays est de plus en plus cité en contre-exemple contrairement à ce qu’on voyait voilà même pas 10 ans. J’ai honte pour eux.

      Le retour du balancier me semble de plus en plus improbable… et, comme je suis fin-du-mondiste, je pense qu’il est trop tard anyway: la planète se meure, les océans se vident et se réchauffent, les cyanobactéries sont même déjà au travail pour les prochaines génération d’êtres vivants.

      * ;-)

    • @jean_saisrien Difficile de déterminer si vous êtes sérieux quand vous dites fin-du-mondiste (mon vlimeux toé) mais il y a nombre d’indices inquiétants qui pourraient vous donner raison.

      Vous mentionnez le vidage des océans … ajoutons les espèces qui disparaissent à un rythme effarant, la désertification qui s’accroit (1/3 de la surface émergée du globe), et même les hommes qui sont de moins en moins fertile. voir (par exemple):

      Fertilité masculine : où sont passés les spermatozoïdes ?

      Ajoutons parmi d’autre facteurs, la croissance exponentielle de la pop. (plus triplée au cous du dernier siècle), la productivité décroissante des terres sur exploitées et le recours ‘forcené’ aux engrais chimique, la disparition de certains insectes pollinisateur, les bouleversements climatiques, etc etc etc

      Je ne crois pas que ce sera pour demain, et sans être fin-du-mondiste, je crois qyue l’humanité aura à faire face a de très sérieux problèmes qui iront en s’accroissant durant les décennies à venir.

    • @_cameleon_

      >>Difficile de déterminer si vous êtes sérieux quand vous dites fin-du-mondiste

      Je le suis malheureusement… tout ça va très vite et rien ne laisse présager un changement d’attitude chez les gros pollueurs de la planète… sans compter ceux qui s’ajoutent de par le monde.
      Jadis, il n’y a pas si longtemps, la Chine et l’Inde avaient un impact, sommes toutes, assez négligeable sur l’environment mais là, au rythme où ces pays se développent, le pire reste encore à venir.
      Comme vous le dites si bien au sujet de la population mondiale: tout est devenu exponentiel, le retour en arrière est déjà quasi-impossible.

      …mais j’espère de tout coeur me tromper: j’ai deux enfants que j’adore et espère le mieux pour les leurs… éventuellement…. rien ne presse!

      Bon vendredi et bonne Fête Nationale à tous et à tousses!

      http://youtu.be/JsxavPANO8s

    • @js HS mais alors là … mais eh c’est vendredi ;-)

      Mais ces types qui adulent le fric au point d’avoir perdu contact avec l’humanité … font pitié après tout.

      Ils ne sauront jamais :

      ‘Comme il est doux, à travers les brumes,
      de voir naître l’étoile’

      Et il n’y avait que dédé et ses colocs qui pouvaient prendre un thème Africain, et un poème de Baudelaire et un chant traditionnel du Sénégal et en faire ceci:

      Paysage

      Bonne St-Jean à tous ♪

    • Non mais sinon, quoi de plus indécent que cette photo de Romney et ses acolytes qui adorent leur dieu $$$ tout en sachant par quels moyens ils ont obtenu leurs beaux billets sur le dos des travailleurs américains.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juin 2014
    L Ma Me J V S D
    « mai   juil »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Archives

  • publicité