Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 21 juin 2012 | Mise en ligne à 17h35 | Commenter Commentaires (51)

    La marijuana est-elle plus dangereuse que l’héroïne?

    La marijuana cause-t-elle plus de tort aux individus et à la société que le crack, le crystal meth ou l’héroïne? Deux représentants démocrates en faveur de l’usage de la marijuana à des fins médicales ont posé la question à plusieurs reprises aujourd’hui à Michele Leonhart, responsable de l’Agence américaine de lutte contre le trafic de drogues (DEA). «Je crois que toutes les drogues illégales sont mauvaises», a-t-elle répété jusqu’à plus soif, au grand dam de ses interrogateurs.


    • Ils sont vraiment cons s’ils pensent qu’ils vont faire dire à la chef de la DEA que le pot est moins dommageable que quoi ce soit, HELLOOOO! Ça ne s’appelle pas la DRUG ENFORCEMENT Agency pour rien!!

    • Ils voulaient “oui” ou “non” comme réponse. Les politiciens de n’importe quel bord sont comme les avocats, ils font du travail de sape pour discréditer le témoin. Ca fait simple comme procédé. C’est indigne de personnes intelligentes.

    • Un autre secteur où ils auraient besoin d’un coup de barre.

      En plus il y a leur voisin du sud et ses cartels qui posent un problème sérieux. On entend pas souvent parler d’une stratégie cohérente pour pour s’attaquer au cancer des grandes organisations criminelles.
      http://www.lapresse.ca/international/amerique-latine/200903/31/01-842136-mexique-premiere-plaque-tournante-du-trafic-de-drogue-mondial.php

    • au cancer que sont les grandes…

      et un seul “pour”…

    • La marijuana représente plus ou moins 60 % des accusations criminelles aux States pour possession simple ou pour en faire le trafic.

      Et vous pensez que la DEA va réduire volontairement son budget de 60 % ?

      Il faut aussi comprendre que la “War on drugs” est un fiasco retentissant. La consommation de drogues “dures” est en forte hausse malgré les milliards investis en répression. Mais la prévention n’est pas “glamour’ aux State.

    • Ça fait 30 ans que je fume du pot. Si c’était n’importe quelle autre drogue, y compris l’alcool, je serais mort. Mais je pète de santé, car je mène une vie saine, active et équilibrée, pot inclus.

      Voilà.

    • J’aurais tellement honte d’être Américain avec les différents administrateurs totalement déconnectés de la réalité qui prévalent à plusieurs paliers de gouvernement, et essaient de légiférer sur tout, et souvent sans usage du gros bon sens ou sans référer aux connaissances scientifiques.

      La plupart des décisions de gestion publique sont purement idéologiques, et toute remise en question ou contestation de la part des citoyens est vaine. Ces jours-ci, plusieurs citoyens se font expulser de leur propre maison qu’ils ont payé en Californie, parce qu’ils utilisent des sources d’énergie alternative (solaire), qu’ils font pousser leurs propres aliments, ou qu’ils ne sont pas reliés au système d’aqueduc local. (http://endoftheamericandream.com/archives/all-over-america-government-control-freaks-are-forcing-preppers-back-on-to-the-grid).

      Je peux comprendre tout l’engouement d’une tranche de la population pour Ron Paul. Il y a beaucoup de paliers de gouvernements qui créent un nombre dément de lois, et le citoyen lambda n’a aucun recours pour se défendre contre les multiples agences prêtes à tout pour faire progresser leur agenda respectif.

      Parfois en regardant les nouvelles américaines, on se sent heureux d’être ici, même avec Stephen Harper comme PM et nos petits problèmes de corruption québécois.

    • «Je crois que toutes les drogues illégales sont mauvaises», a-t-elle répété jusqu’à plus soif, au grand dam de ses interrogateurs.”

      Demander l’avis de la DEA sur cette question c’est comme le demander aux entreprises qui construisent et gèrent les prisons.

      According to the Left Business Observer, the federal prison industry produces 100% of all military helmets, ammunition belts, bullet-proof vests, ID tags, shirts, pants, tents, bags, and canteens. Along with war supplies, prison workers supply 98% of the entire market for equipment assembly services; 93% of paints and paintbrushes; 92% of stove assembly; 46% of body armor; 36% of home appliances; 30% of headphones/microphones/speakers; and 21% of office furniture. Airplane parts, medical supplies, and much more: prisoners are even raising seeing-eye dogs for blind people.
      http://www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=8289

    • Le crime organisé qui s’enrichit à milliard$ avec la mari n’a pas intérêt à perdre le contrôle du trafic.

      Les politiciens y trouvent aussi leur profit, par pots-de-vin ou contributions électorales…

      Ça rappelle le racket de l’alcool lors de la prohibition…

    • Ce qui est réellement dangereux, c’est de maintenir la réalité que l’approvisionnement des jeunes face aux revendeurs, comporte le risque certain de tenter d’autres substances merdiques, disponibles par ces mêmes revendeurs.
      Le sénateur canadien conservateur Pierre Claude Nolin avait bien compris ça à l’époque.

    • @treblig – 21 juin 2012 – 18h23
      J’ai déjà vu un reportage à RDI où on interviewait d’anciens policiers et tous disaient que la guerre contre la drogue ne pourrait JAMAIS être gagnée. Les organisations qui luttent contre la drogue ont du pouvoir et des fonds illimités, ils ne lâcheront pas le morceau, mais dans les faits, c’est un combat perdu d’avance. Tu en pinces un et dix sont prêts à le remplacer, si ce n’est pas plus. Ma philosophie est: if you can’t beat them, join them! On a longtemps lutté contre l’alcool, aussi un combat perdu d’avance et finalement, on s’est résigné, l’état contrôle ce commerce et c’est mieux comme ça, c’était la moins mauvaise des alternatives.

    • Quel cancer que le pot… surtout quand il se fait rare comme ces jours-ci…
      Je suis presqu’à sec…

    • @@treblig – 21 juin 2012 – 18h23
      Correctif: J’ai déjà vu un reportage à RDI où on interviewait d’anciens policiers ‘américains’ et tous disaient que la guerre contre la drogue ne pourrait JAMAIS être gagnée. …

    • «Je crois que toutes les drogues illégales sont mauvaises»

      Alors si on légalise la mari, elle devient bonne?

    • anti-ch_primaire & jean_saisrien

      L’avantage d’être anonyme sur un blogue. ;)

    • @superlulu

      21 juin 2012
      19h56
      «Je crois que toutes les drogues illégales sont mauvaises»

      Alors si on légalise la mari, elle devient bonne?

      ______________________________________

      C’est ça le truc…….MDR!!!

    • @superlulu – 21 juin 2012 – 19h56
      En effet, la petite Madame (Michele Leonhart) est drôle: Je crois que toutes les drogues illégales sont mauvaises … Wow … une logique implacable ou un perroquet qui répète toujours la même phrase.

      En passant Madame Leonhart, ‘toutes’ les drogues illégales sont mauvaises … pour quelle raison déjà? Ah oui, ‘Je crois que toutes les drogues illégales sont mauvaises’ … misère …
      Une autre qui fait passer mon toaster pour un gagnant d’un prix Nobel!

    • Mais quel mauvais article. Sérieusement, si au moins il y avait une étude ou quelque chose de plus concret…

      M. Hetu, vous avez pris votre licence de journalisme ou?

    • Huuunnnnn, s’lut !

      De kossé donc ? La droye illégale est plus dang’reuse ?

      Faudrait demander ça à la CIA. É-zautres y connaissent ça. Savent surtout combien c’est péyant.
      En étendant, zzzZZZZzzzzz, m’a aller faire un ti dodo.

      Oups, où cé qu’j'ai laissé mon bat ?

      S’lut.

    • «Je crois que toutes les drogues illégales sont mauvaises”. Et les drogues légales, elles? Cette femme est hypocrite et de mauvaise foi ou juste imbécile.

    • @treblig “la DEA va réduire volontairement son budget de 60 % ?” Vous touchez là un point majeur. La DEA prospère avec la criminilisation des drogues qui ne rapportent rien à l’industrie pharmaceutique.

    • @Blexidoo – 21 juin 2012 – 20h59
      Apparemment, la chaleur vous a rendu un peu slow et donc, je vous le donne en mille, M. Hétu, vous avez pris sa licence de journalisme dans une boite de … eh oui … Cracker Jack!

      J’ose croire que vous savez que ceci est le blogue de M. Hétu et je vous invite à aller voir la définition d’un blogue dans un dictionnaire, vous allez trouver ça très instructif …

    • Je vais m’en rouler un tout de go. À votre santé, madame la marquise.

    • @superlulu “si on légalise la mari, elle devient bonne?” Elle devient: “La modération a bien meilleur goüt”. Et pour une publicité tordue: http://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=saq+pub&source=web&cd=3&ved=0CF0QtwIwAg&url=http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DrvS6X37_Nq0&ei=ucnjT66HM6Tr0QHB27z0CQ&usg=AFQjCNGWqKLR2asN1rVJB_vOSdU7nFtn0Q&cad=rja

    • @Spritzer “L’avantage d’être anonyme sur un blogue”. C’est ça, l’idée. Ça nous donne un évantail d’opinions allant du meilleur au pire. Remarquez que, sur les blogues éditoriaux, il faut signer. Les obsédés de l’insulte aiment bien ça. Mais j’ai déjà lu deux signatures différentes sous le même pseudo dans la même rubrique Cherchez l’erreur…

    • 21h42, correction: éventail. Indispensable ces jours ci.

    • @theblob “Je vais m’en rouler un tout de go”. Essayez de contacter et d’aider @jean_saisrien, il est à sec. Une rubrique sans insultes jusqu”ici par ce beau soir d’été. Ça doit ëtre la chaleur…

    • La mari est plus dangereuse … bien plus que toutes les autres. C’est la porte d’entrée. Il n’y a AUCUN usager ou esclave de l’héroïne de la cocaïne ou des mets qui n’ait commencé par la mari.

    • La problématique de certaines drogues comme l’alcool et le tabac est abordée comme un dossier de santé publique alors que d’autres comme le cannabis ou l’extasy sont traitées comme des problèmes de moralité et de criminalité. Pour l’usager occasionnel, les dangers des unes et des autres ne sont pourtant pas beaucoup plus grands.

      Le seul véritable argument que beaucoup de gens utilise sans le dire expressément est le suivant: Nous désapprouvons l’usage de la Mari parce que c’est une substance illégale et la raison majeure pour laquelle elle est illégale est parce que nous désapprouvons son usage!!

    • @lukos 21h42

      Et pour le reste il y a une modération intelligente, comme ici même si rien n’est parfait.

      L’idée de signer se défend, mais à mon avis ça doit rester au choix et ne pas être une tare pour ceux qui ne signent pas.

      Et ça permet des échanges plus intéressants. ;)

    • @rogiroux

      Je sais qu’au Portugal ils ont décriminalisé certaines drogues et que c’est un succès. Pourquoi cet exemple n’est pas plus repris? Pourquoi est-on si lent à s’interroger sur cette solution à votre avis?

    • @rexterras 22h24

      Faux, bien sûr…
      99% ont commencé par l’alcool… ou pas, j’en sais rien.
      Aussi, qu’est-ce que vous y connaissez dans le pot, son usage et ses usagers?
      Mon p’tit doigt me dit que ça doit avoisiner le presque phoqueall..

      Au sujet des signatures dans les blogues “éditoriaux”: c’est n’importe quoi, j’y signe Jean Saisrien, vous pensez vraiment que tous signent de leur vrais noms… comme je le fais? :-)

    • «Je crois que toutes les drogues illégales sont mauvaises»

      Épic.

    • @rexterras “Il n’y a AUCUN usager ou esclave de l’héroïne de la cocaïne ou des mets qui n’ait commencé par la mari”. Ou l’alcool. Et laissez donc faire, avec les majuscules. C’est agressif et inutile.

    • @rogiroux 22h38 “Nous désapprouvons l’usage de la Mari parce que c’est une substance illégale et la raison majeure pour laquelle elle est illégale est parce que nous désapprouvons son usage!!” L’illustration parfaite du principe Hygrade. Mais pas parce que “nous” désapprouvons son usage, mais parce que “on” désapprouve son usage.

    • @rexterras
      La seul raison pourquoi la plupart des utilisateurs des drogues dur on consommé de la mari c’est qu’il l’achetait du même gars, et vous avez déjà vu accro qui à pas commencé avec l’alcool (qui est légal). Vous voyer le problème d’un très mauvais angle. Vous avez des parts dans les compagnies pharmaceutique?
      Je vous conseil le documentaire canadien “The union: the business behind getting high”, j’espère que vous allez comprendre après ça.

    • @rexterras

      Si la marijuana est, comme vous le soutenez, la porte d’entrée vers l’héro, la coke etc … , ça explique bien pourquoi la bière, le vin et le spiritueux sont la porte d’entrée vers l’alcool à friction, l’antigel et pourquoi pas l’essence à haute teneur d’octane, histoire de décarboniser les injecteurs de l’esprit.

    • La marijuanna est un marche trop lucratif pour l’industrie penitenciaire et pour la DEA. Faut quand meme pas croire qu’ils vont laisser un tel filon leur glisser entre les doigts. Faut bien que les prisons privees aient des clients !

    • Pourtant la solution est simple:

      La Californie qui a légalisé la mari à des fins thérapeutiques.

      On va voir un médécin pour des migraines, rhumatisme, arthrite ou simple douleurs au dos et hop, on a une carte pour acheter de la marijuana légalement.

      Ceci a permis de développer une industrie florissante rapportant des centaines de millions en taxes au gouvernement.

      De plus, en décriminalisant l’utilisation, ça sort la mafia du système et permet au DEA de se concentrer sur la vraie cochonerie: crack, meth, etc. qui ont des coûts sociaux énormes.

    • Bien sur que la mari est plus dangereuse que l’héroine… pour les parts de marchés, cela va de soi.

      Les parts de marché des produits substituts que sont le tabac, l’alcool, certains médicaments, et les autres, corollaires, que sont celles de la ” sérurité ” et ” surveillance “.

      La mari ne sera jamais légalisée pour la simple raison que c’est facile à faire pousser, que n’importe qui sait le moindrement y faire avec une plante verte en viendrais à bout et lors les vendeurs d’alcool, du tabac ou de drogues légales ( anti-dépresseurs, anti-douleurs ) perdraient tout simplement de belles grosses parts de marchés. De plus 60% des prisons américaines sont “habitées ” par de petits joueurs qui se sont fait pincer pour de négligeables quantités… Et donc les ” lobby ” de la ” sécurité ” ( corps policiers, militaires, tous les fournisseurs de ces derniers de même que les prisons ” privées ” ) n’ont aucun intérêt, non plus à ce que cela soit légalisé ils auraient trop peur que leur budgets soient sabrés. Et que dire du monde “Interlope”…

      La chose est infiniment plus dangereuse que l’héroine.

    • @ rexterras ~

      J’étais un buveur de bière occasionnel…

      Un soir, dans mon bar favori, j’ai rencontré
      une fille qui buvait du whisky écossais single malt.

      Ma vie est une longue descente aux enfers depuis cette nuit fatidique!!

      On devrait interdire aux bars de vendre toutes sortes d’alcool
      pour s’assurer que les buveurs de bière ne tomberont jamais
      dans la consommation du *gros gin*, du scotch ou de la Téquila…

    • Selon les statistiques américaines du très sérieux et gouvernemental National Center for Health Statistics, il y a eu en 2007 près de 44 000 décès dus aux accidents de la route, 23 200 décès dus à l’alcool et 17 000 décès dus à l’usage de drogues illicites de toutes sortes.

      Si on inclus les décès dus au mauvais usages et réactions de toutes les drogues, légales comme illégales, on arrive au total de 38 400. Les drogues aussi *bénignes* que l’Aspirine et autres analgésiques causent à elles-seules plus de 7 600 décès par année !

      http://drugwarfacts.org/cms/?q=node/30

      D’ailleurs, la majorité des décès ne sont pas dus à l’héroïne ou la cocaïne mais au mauvais usage de drogues légales comme l’Oxycotin et autres opiates pharmaceutiques vendus sur le marché noir.

      Oh! En passant… Overdose mortelle de cannabis cette année-là… Un gros zéro!

      On a jamais entendu parler d’une overdose mortelle causée par l’usage de mari.

      En ce qui concerne l’héroïne, les décès dus à l’usage seule de l’héroïne sont plutôt rares. C’est la combinaison avec de l’alcool et/ou d’autres drogues qui entrainent le plus souvent qu’autrement la mort.

      http://peele.net/lib/heroinoverdose.html

    • Hé que les gouvernants sont achalants avec leur morale de broche à foin et les bâtons dans les roues qu’ils nous mettent pour nous empêcher d’être libres comme les humains le sont. La guerre à la drogue est une horreur insensée qui ne sert que les mafias.
      Comme l’exprime Oliver Stone : We go to Afghanistan, we go to Iraq, we go to Vietnam, and we try to impose our values on other people. It just doesn’t seem to work, and it’s doubly ironic because our values are corrupted by the fact that our citizenry wants the drugs.”

      Oui nos valeurs sont corrompues par le fait que l’ensemble des citoyens veut des drogues, pas seulement du pot, les profits des pharmaceutiques pour les pilules du bonheur sont effarants alors ce n’est certainement pas l’effet du hasard. Les gens veulent s’amuser, acheter de la drogue, le marché est immense et des lois très strictes n’empêcheront jamais les gens de vivre leurs libertés en cachette pendant que les décideurs dépensent l’argent en sécurité inutile.

    • Ça mérite une chanson!! (teuf-teuf)…

      ♫ Manu Chao – Mr Bobby ♫

      http://www.youtube.com/watch?v=1-7g17xJHdI

    • Je n’ai JAMAIS vu quelqu’un devenir agressif à cause du pot.
      Mais avec l’alcool, ça arrive régulièrement.

      Qu’on légalise, qu’on réglemente et qu’on taxe le pot.
      Qu’on vide les prison des gens qui y sont pour une offense liée au pot.
      Qu’on libère les effectifs policiers et judiciaires et qu’on les consacre pour les causes qui sont VRAIMENT sérieuses.

      Les drettistes veulent rationaliser et couper les dépenses inutiles de l’État? Voici par où commencer.

    • La plante qui produit la marijane a plus d’une utilité. Renouvelable, elle pousse à l’état sauvage et elle peut être mis en production.
      Pour la fumer et ressentir un effet, plus ou moins fort cela dépend du taux de thc sécrété.
      Pour l’histoire cette plante peut produire du pétrole, du chanvre, des vêtements des cordages etcc….. et même du papier…..
      Mais on s’obstine encore …..des tatas comme on peut en voir sur cette vidéo qui demandent à une autre tatae de venir expliquer ce qu’elle ne peut pas……
      Des milliards et des milliards de revenus en taxe……..mais sans partage ………pas une société de tatas à peu près.

    • @kodesh Pas pour vous contredire mais le chanvre est tiré d’une plante de la même famille mais ne produit à peu près pas de THC. Il en pousse de manière naturelle dans la vallée de l’Okanagan en CB, et ne me demandez pas comment je le sais, j’ai essayé … ;-)
      De mémoire, le cannabis vient de la variété cannabis sativa alors que le hachisch de la variété indica.

      Pour ce qui est du sujet, la madame parle à travers son chapeau, et il vaudrait 100 fois mieux de légaliser et permettre aux amateurs de cultiver le leur, plutôt que de laisser cette très lucrative business au crime organisé … Bien sur la DEA ne voudrait pas perdre les montagne de $$$ qu’ils reçoivent pour appliquer une stupide répression. Pas plus que l’industrie des prisons privées AUX usa. Comme d’autres l’on souligné la situation ressemble beaucoup à celle de la prohibition de l’alcool, qui a fait la fortune de plusieurs bandits avec ou sans cravate.

    • @ kodesh ~

      La plante en question ne produit pas de chanvre…

      Cette plante EST du chanvre!

    • @rexterras à 22h24

      «Il n’y a AUCUN usager ou esclave de l’héroïne de la cocaïne ou des mets qui n’ait commencé par la mari.»

      De un, c’est faux. Par contre, un des bons moyens pour induire quelqu’un à l’héroïne, c’est de l’envoyer à la guerre.

      Ensuite, le pot étant particulièrement «prisé» par les adolescents autant pour ses effets que pour son accessibilité (un joint c’est discret; pas olfactivement s’entend), il n’est pas étonnant que la plupart des toxicomanies débutent par celui-ci. Il ne faut pas y voir une relation de cause à effet.

      À noter qu’un bon pourcentage des jeunes usagers arrêtent ou diminuent leur consommation de pot au début de la vingtaine, assez souvent pour des raisons d’anxiété.

      Le pot n’induit pas de comportements excessifs comme l’alcool ou la métamphétamine, ne cause pas d’accoutumance ni de tolérance. Bref sa criminalisation est un excès dont la promotion est probablement financée par la pègre et les fabricants d’alcool de toutes sortes, auxquels il faut ajouter les idiots utiles qui s’improvisent moralisateurs.

      Le légaliser, je ne suis pas trop sûr. En décriminaliser la possession, au plus vite !

    • “De mémoire, le cannabis vient de la variété cannabis sativa alors que le hachisch de la variété indica.”

      On peut faire de la résine de hashish avec les deux variétés.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    septembre 2008
    L Ma Me J V S D
    « août   oct »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Archives

  • publicité