Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Archive du 17 juin 2012

    Dimanche 17 juin 2012 | Mise en ligne à 19h03 | Commenter Commentaires (6)

    La citation du jour

    Rodney King avait refait surface ce printemps à l'occasion du 20e anniversaires des émeutes raciales de Los Angeles. (Photo AFP)

    Rodney King avait refait surface ce printemps à l'occasion du 20e anniversaires des émeutes raciales de Los Angeles. (Photo AFP)

    «J’ai parfois l’impression d’être pris dans un étau. Certaines personnes pensent que je suis une sorte de héros. D’autres me haïssent. Il disent que je le méritais. J’entends d’autres encore se moquer de moi pour avoir appelé à la fin de la destruction, comme si j’étais un idiot pour croire en la paix.»

    - Rodney King, symbole imparfait de la brutalité policière, retrouvé noyé ce matin dans sa piscine, se confiant au Los Angeles Times en avril, 20 ans après les émeutes raciales qui avaient suivi l’acquittement des quatre policiers accusés de l’avoir tabassé lors de son arrestation filmée par un vidéaste amateur.

    Lire les commentaires (6)  |  Commenter cet article






    Dimanche 17 juin 2012 | Mise en ligne à 8h30 | Commenter Commentaires (18)

    Les lointains cousins blancs de Michelle Obama

    Joan Tribble a un ancêtre commun avec Michelle Obama, Henry Shields, qui était propriétaire d'esclaves. (Photo The New York Times)

    Joan Tribble a un ancêtre commun avec Michelle Obama, Henry Shields, qui était propriétaire d'esclaves. (Photo The New York Times)

    Le New York Times avait déjà identifié en 2009 Melvina Shields, l’ancêtre de Michelle Obama qui eut un enfant avec un membre de la famille blanche dont elle était l’esclave en Georgie. Cet enfant, Dolphus Shields, l’arrière-arrière grand-père maternel de la Première dame des États-Unis, avait également été nommé dans cette histoire qui en dit long sur le mélange des races aux États-Unis.

    Or voici que le Times ajoute aujourd’hui une nouvelle page à cette histoire en complétant une branche de l’arbre généalogique de Michelle Obama et en interviewant des descendants blancs de son troisième arrière grand-père maternel, Charles M. Shields. Ces liens familiaux ont été établis à l’issue d’une enquête de deux années au cours de laquelle des tests ADN ont été effectués auprès des descendants blancs et noirs du fils de Henry W. Shields, propriétaire de Melvina et de plusieurs autres esclaves.

    Charles avait 20 ans lorsqu’il a fait un premier enfant à Melvina, qui était alors âgée de 15 ans.

    Le Times précise que certains lointains cousins blancs de Michelle Obama ont refusé d’être interviewés, de peur de passer pour des racistes ou d’avoir à s’excuser pour les actions de leurs ancêtres. Âgée de 61 ans et employée d’un hôpital, Sherry George n’a pas caché de son côté être troublée à l’idée que Melvina ait été violée par son ancêtre.

    Michelle Obama, sa mère et son frère ont également refusé d’être interviewés par le Times. Décédée en 1938, Melvina Shields a observé de son vivant un silence complet sur son expérience en tant qu’esclave, selon ceux qui l’ont connue.

    Lire les commentaires (18)  |  Commenter cet article






    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    mars 2013
    L Ma Me J V S D
    « fév   avr »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité