Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 31 mai 2012 | Mise en ligne à 16h24 | Commenter Commentaires (17)

    Du bilan de Romney au Massachusetts au fiasco de Solyndra

    Après s’en être prise à la carrière de Mitt Romney dans le privé, l’équipe électorale de Barack Obama a ouvert aujourd’hui un nouveau front en attaquant le bilan du candidat républicain à titre de gouverneur du Massachusetts. Comme on peut le voir dans la vidéo qui coiffe ce billet, le camp démocrate soutient notamment que le nombre d’emplois a chuté au Massachusetts sous Romney, alors que la dette et la taille de l’État ont augmenté.

    David Axelrod, un des principaux stratèges d’Obama, s’est lui-même rendu à Boston ce matin pour tenter de présenter le même message. Sa conférence de presse a cependant été perturbée par des supporteurs de Romney, qui l’ont chahuté, comme on peut le constater dans ce clip :

    Pendant ce temps, Mitt Romney s’est rendu en catimini sur le site de l’ancienne usine de Solyndra, ce fabriquant de capteurs solaires californien qui a fermé ses portes en août 2011 après avoir reçu en mars 2009 un prêt de 535 millions de dollars du gouvernement fédéral. Le camp républicain avait déjà diffusé avant-hier cette pub sur le fiasco de cette entreprise, symbole à ses yeux de la gestion économique de l’administration Obama :


    • La concurrence mondiale était impossible pour Solyndra. La concurrence au Massachusetts était inexistante pour Romney. Un zéro pour Obama. Il aura au moins essayé.

    • @chip 16h51
      >>Un zéro pour Obama.

      C’est confusant un tantinet… vouliez-vous dire 1 à 0 pour Obama? :-)

    • @jean-sairien: absolument. Merci!

    • Dude! Where is my $ 535 million?

      La Maison Blanche savait en 2009 que Solyndra était une bombe à retardement: Obambi a simplement allongé la mèche en espérant que ça pète bien après son départ. Oups!

      http://www.washingtonpost.com/politics/obama-administration-e-mails-giving-more-taxpayer-money-to-solyndra-was-risky/2011/09/15/gIQAPacpVK_story.html

      Aujourd’hui j’ai appris le participe présent du verbe «confuser».

    • Bonjour – c/l’Article de Richard Hétu, “Du bilan de Romney au Massachusetts au fiasco de Solyndra”, ce jour : je souhaiterais, simplement, indiquer que je (& beaucoup de personnes avec moi) commence à avoir ASSEZ de voir “une-certaine-Presse”, ou certains Bloggers, même de renom, prendre ce problème à l’envers. Après des manifestations d “Obamania” à la limite de la décence, tous pays confondus – dont le sien -, le (devenu) Président Obama a travaillé-tranquillement TROIS MOIS, en tout & pour tout (et encore : je n’étais pas à la Maison Blanche pour juger de sa “tranquilliité” ..). Je le “suis” (je le e-suis), depuis AVANT son Investiture/chaque jour/plusieurs fois par jour/ceci étant techniquement contrôlable : je puis AFFIRMER – contrôlable aussi, via moi-même – que, depuis, environ Avril 2009, chaque jour, puis chaque heure -, maintenant : 24/24, il lui est envoyé, ce que j’appelle, une tracasserie : assertion (TRES intelligemment envoyée par les “hommes de main” de ses opposants … Bravo), répétée n+1 fois/tous Organes de propagation, donc : INvérifiable, pour tous ceux qui ne passent pas leur temps à prendre des notes ; presque impossible à nier, pour les autres ; insultes ; caricatures ; ragots de bas étage. Lorsque tout cela ne marche pas ? Ragots sur ses proches, sur ses collaborateurs, sur son passé, sur son enfance, ….. sur son lieu de naissance. Je ne désespère pas de lui voir reprocher la marque du lait qu’il a bu ou celle des couches qu’on lui a mises. Face à cela/Midterms de Nov. 2010 inclus : R.I.E.N. Dénégations polies, contradictions faites avec son EXQUISE politesse habituelle (je sais, c’est gênant, ça, en 2012 …) ; même chose, de par son Equipe de Campagne. Le ton (les insultes, les affirmations, ETC ETC) montant – MAINTENANT -, cette Equipe répond ; et Lui-même est passé au cran supérieur. Ceci dit : si vous souhaitez que je vous retrouve certains propos du Printemps 2009, … vous le trouverez plus-que-patient … Alors … : svp, que la Presse & les Bloggers – surtout .. non Américains … – n’aident pas à propager cette légende : AU PIRE : si le Président et/ou son Equipe de Campagne – maintenant – lançait (en) des propos aigres-doux, ils ne feraient que répondre … – Je signale que je PEUX prouver ce que j’avance, concernant le traitement qui lui a été fait, DES le Printemps 2009 – gardant des DOCUMENTS, là où l’Internet, lui, est ssssiiiiii volatile …… – Un homme, alors, seulement, nommé Barack Obama a dit (en anglais/je ne cite pas) : Si quelqu’un dit une chose fausse à propos de quelqu’un d’autre, cette personne, x, dit : “Cela n’est pas vrai”. Le Public, lui, retient que “x a dit que cela n’était pas vrai” ; Il ne retient pas que “CELA N’EST PAS VRAI”. Je me permets d’ajouter .. : surtout si Pressessssss, et Bloggers, surtout de talent … l’y aident efficacement. Marie.

    • Le texte de marie1000 , un tantinet confusnt dirait jean_saisrien.

    • @ mariemille ~

      L’absence de paragraphes rend votre texte assez *confusant* merci!!

    • Confusant: néologisme inventé par ma fille alors qu’elle avait 3 ans lequel j’utilise depuis bientôt 15 ans avec fierté.
      Et si douche_froide a appris quelque chose aujourd’hui, ça en fait une journée excrément exceptionnelle.

    • @douche

      C’est bien de vous dégrossir ainsi.
      – — – — – - – - –

      CONFUSANT :

      Étymologie(xx e siècle) Francisation de l’anglais confusing avec le suffixe -ant. Mot familier très utilisé dans les milieux de la communication et de la publicité. Ce mot n’est pas recensé dans le Dictionnaire de l’Académie française.
      Adjectif Singulier Pluriel
      Masculin confusant
      /kɔ̃.fy.zɑ̃/ confusants
      /kɔ̃.fy.zɑ̃/
      Féminin confusante
      /kɔ̃.fy.zɑ̃t/ confusantes
      /kɔ̃.fy.zɑ̃t/
      confusant /kɔ̃.fy.zɑ̃/

      (Familier) Confus, prêtant à confusion, ambigu, déconcertant, déroutant, flou.
      — Tu es sûr que c’est clair ?
      — Pourquoi, c’est confusant ?

      L’auteur revient sur le problème paradoxal clé du marketing : comment maintenir le consommateur en haleine en renouvelant l’offre… mais sans le noyer dans un hyperchoix confusant. — (Brice Auckenthaler, Le Marketing, 2004)

      http://fr.wiktionary.org/wiki/confusant

    • Solyndra est une affaire pas simple du tout. Elle est donc idéale pour calomnier le secrétaire du Département américain de l’Énergie, Steven Chu, et M. Obama.

      Je le répète, les équipements solaires produisent de la richesse, soit de l’énergie. Que produit un F 35 ? Des dépenses incessantes de fonctionnement et d’entretiens tout le long de son existence de 30 ans. Défensivement, cet avion est un gros zéro. Est-ce qu’on entend les républicains faire un ramdam autour de cet avion ? Mais non, voyons!

      Tout indique que les principaux concurrents de Solyndra, des compagnies chinoises, ont bénéficié de subventions encore plus importantes du gouvernement chinois que les garanties de prêts consenties à Solyndra par le Département de l’Énergie.

      Ce que la Chine ne dépense pas dans le militaire, du moins pas encore, elle peut se permettre de l’investir, en espérant un rendement, dans les énergies renouvelables.

      Donc, les subventions chinoises sont venues à bout de Solyndra. Le quasi statut d’esclave d’une très large portion des travailleurs en Chine à certainement aidé aussi. De même que l’absence de syndicats valables et celle des conditions de travail sécuritaires.

      Oh, j’oubliais, il faut aussi ajouter l’absence de lois protégeant l’environnement. Bref, tout ce avec quoi un pays en récession ne peut rivaliser sans renier les acquis de ses travailleurs. Ce à quoi M. Romney semble tout à disposé à «réaliser». À quand le retour à la semaine de 60 heures et le travail des enfants ? Abolissons le salaire minimum un coup parti …

      La débâcle du marché européen, conséquence de la récession, est un autre facteur expliquant cet échec. Car oui, il faut parler d’un échec.

      Mieux vaut tout de même investir 528 millions de dollars à faire travailler les gens qu’à les payer à ne rien faire. Derrière cette somme, il y a eu des emplois de créés et d’autres qui ont été consolidés.

    • N’importe quoi pour éviter de commenter les échecs retentissants du Obambi dans le domaine économique, échecs tristement prévus et attendus étant donné l’ignorance et l’incompétence dans laquelle ce prétentieux barbotte, noyé qu’il est sous les promesses jamais réalisées de l’utopie socialiste.

      Con! Con! Con! Continuons le combat!

    • Le portrait de G W Bush dévoilé aujourd’hui: des yeux vides. C’est hors sujet mais digne de mention.

    • @douche_froide “Obambi”. Ô cerveau décrépit.

    • @marie1000 Un commentaire de blogue n’est pas une thèse. Un texte concis et court est préférable; et plus lu.

    • @candela “@douche

      C’est bien de vous dégrossir ainsi”. Je ne sais pas si votre commentaire est “confusant”, mais il est de toute évidence désolant.

    • @douche_froide
      Con! Con! Con! +
      Ça vous va bien .

    • @lukos 23h33

      Désolant.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    octobre 2008
    L Ma Me J V S D
    « sept   nov »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité