Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 30 avril 2012 | Mise en ligne à 12h43 | Commenter Commentaires (6)

    La citation du jour

    «Bien sûr, bien sûr. Même Jimmy Carter aurait donné cet ordre.»

    - Mitt Romney, mentionnant aujourd’hui le nom d’un président jugé faible par certains pour assurer qu’il aurait donné le feu vert à l’opération qui a mené à la mort d’Oussama ben Laden, ce que l’équipe de réélection de Barack Obama a mis en doute la semaine dernière dans une pub.


    • De que Carter aurait fait. Pffff.

      N’importe quoi.

      Diantre, où ai-je mis mon sac de ” peanuts ‘ ?

      Jimmy, t’as vu mon ………… ???

      Pirouettes et “cacaouettes ”

      Bonne , crunch, journée . Sti, ma dent !

    • Facile à dire maintenant que Ben Laden est mort mais mettez-vous à la place du Président dans la dernière semaine d’Avril 2011:

      -On établissait la possibilité de la présence de Ben Laden entre 50 et 80%. lA CIA et le département de la défense étaient loin d’être certains qu’il s’y trouvait.

      - On devait entrer dans un pays souverain

      Obama a eu du guts et de la chance. Surtout il a décidé de la la meilleure stratégie d’utiliser des hélicoptères alors que plusieurs au Pentagone favorisaient une bombe sur le bunker de Ben Laden. Ainsi, personne auraient pu certifié de sa présence ou même de sa mort

      pas sûr que Romney l’aurait fait…

      Même Bill Clinton a mentionné publiquement que: J’espère que j’aurais eu ce courage…

    • @crosbyshow

      Du guts? Ce qui aurait été vraiment courageux, ça aurait été de traduire Oussama Ben Laden devant un tribunal international. C’est l’argument sécuritaire qui a primé sur le droit.

    • Obama prenait un risque considérable. Rappelez-vous une intervention semblable sous Jimmy Carter pour libérer les otages américains en Iran. L’échec de la mission a fait très mal à Jimmy Carter. Clinton se souvient très bien de Mogadiscu en Somalie (Blackhawk Down). C’est facile de juger après. Romney fait très prétentieux, à l’image de trop de Républicains qui ne donnent absolument aucun crédit à Obama. De la pure partisanerie bornée. Même Bush a montré plus de classe en donnant du crédit au Président élu.

    • Jimmy carter est avant tout, un grand humaniste et un ennemi juré du raciste .
      Bien vieillir, c’est vieillir à l’image de cet homme, dans la sérénité et la tranquillité.
      Mais pour plusieur Carter restera Carter , que voulez -vous .

    • Un coup en bas de la ceinture contre un octogénaire qui a pourtant fait preuve d’audace en autorisant le raid d’un commando afin de libérer les membres du personnel de l’ambassade américaine en Iran, devenu otages des iraniens (opération Eagle Claw).

      Pas sûr qu’un ambitieux comme Romney ait eu le courage de mettre en péril sa présidence comme l’a fait Jimmy Carter afin de sauver des Américains dont la vie était clairement menacée.

      Alors, il convient de rectifier avant que Romney ne le fasse jamais… Il aurait dû dire: “Surtout Jimmy Carter aurait donné cet ordre.”

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    novembre 2012
    L Ma Me J V S D
    « oct   déc »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    2627282930  
  • Archives

  • publicité