Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 21 avril 2012 | Mise en ligne à 17h25 | Commenter Commentaires (60)

    Les pots-de-vin de Wal-Mart au Mexique

    Au Mexique, Wal-Mart peut utiliser la couleur verte normalement réservée aux panneaux de signalisations pour faire la publicité de ses magasins. (Photo The New York Times)

    Au Mexique, Wal-Mart peut utiliser la couleur verte normalement réservée aux panneaux de signalisations pour faire la publicité de ses magasins. (Photo The New York Times)

    Comment Wal-Mart Mexico a-t-elle réussi à dominer le marché du commerce au détail au Mexique? En orchestrant une vaste campagne de pot-de-vin que les dirigeants américains du géant de la distribution ont choisi de camoufler après coup plutôt que de tenter d’éradiquer les méthodes corrompues de la plus importante de ses filiales étrangères, révèle le New York Times dans une enquête approfondie publiée aujourd’hui sur son site internet.

    Avec 209 000 employés, Wal-Mart de Mexico est aujourd’hui le plus important employeur privé au Mexique. Je cite un extrait dans le texte de l’enquête du Times :

    Wal-Mart dispatched investigators to Mexico City, and within days they unearthed evidence of widespread bribery. They found a paper trail of hundreds of suspect payments totaling more than $24 million. They also found documents showing that Wal-Mart de Mexico’s top executives not only knew about the payments, but had taken steps to conceal them from Wal-Mart’s headquarters in Bentonville, Ark. In a confidential report to his superiors, Wal-Mart’s lead investigator, a former F.B.I. special agent, summed up their initial findings this way: “There is reasonable suspicion to believe that Mexican and USA laws have been violated.”

    The lead investigator recommended that Wal-Mart expand the investigation.

    Instead, an examination by The New York Times found, Wal-Mart’s leaders shut it down.


    • Ohhhh, une de nos compagnies favorites de la drette qui enfreint la loi – mais qui passe l’eponge. C’est pas grave: ils creent des emplois!

      Vite vite, cachez ce sein que je ne saurais voir!

    • Un autre épisode du “trickle down” de la main invisible…

      Bravo les corrompus dretteux !

    • Ahorre más viva mejor

    • Absolument normal dans le merveilleux monde capitaliste! Remarquez, que le capitalisme pour moi est l’un des meilleurs systèmes, mais c’est comme la religion catholique il y’a des pommes pourries!

    • J’ai jamais voulu être client ”Walmart” j’aime pas être identifié à Walmart . Aux ÉU , au CDN, au QC on peut magasiner dans des milliers de magasins supérieurs en qualité et équivalent en prix aux Walmart.
      Le scandale soulevé m’étonne pas du tout. L’empire ”walmart est bâti sur le dos des pauvres et cette vérité s’observe aux ÉU , au QC mais surtout au mexique . Ils tiennent leur main d’ oeuvre et leurs clientèles par les ”goss..”

    • Voilà où réside le plus grand danger américain. Ce n’est pas son armée, ni ses services secrets mais bien la consommation et l’uniformisation de cette activité par ces multi-nationales que l’on considère comme des «personnes morales».

      Ces entités ayant des droits et des buts quasi divins n’ont aucun scrupules car le profit n’a pas d’émotion.

      Les guerres ont toujours eu un but économique et géographique, maintenant les armées de la consommation sont plus subtiles et surnoises jusqu’au moment où elles peuvent utiliser l’armée américaine et ses alliés quand les stratagèmes rencontrent les oppositions civiles et mêmes nationales des autres pays (voir Irak, et l’amérique du Sud).

    • @minnesota

      l’un ne va pas sans l’autre

    • Article fouillé en effet.
      Corruption ! Chez Wall-Mart !
      Comme je suis surpris.

    • Et nos clowns libertariens qui veulent remettre dans les mains de ce genre d’escrocs, les ressources et actifs de la société. MDR

      Jean Émard

    • Et évidemment, c’est seulement au Mexique qu ça s’passe…

    • Rien de plus ennuyant et déprimant que de magasiner chez Wal-Mart !

    • Autre pays, autres moeurs. Les panneaux en vert, c’est normal au Mexique. Tout le monde peut en commander un pour sa boîte ou son rancho lorsque le besoin existe.

    • Tout cela est le résultat direct de l’Alena, qui a tué le commerce local, pillé le Mexique et imposé les hyper puissantes chaînes américaines. Résultat : un narco-régime qui créé des monstres comme Ciudad Juares.

      À la décharge de Wal-Mart, c’est généralisé là-bas et NUL ne fait de business au Mexique sans payola, que ce soit 7 Eleven ou autres. Ce sont les usines et les fermes américaines qui en profitent.

      Pierre Tremblay

    • “Ça a l’air que la madame est pas contente”!!! Vaut mieux en rire car quand une canne de vers s’ouvrent, c’est en entraînent d’autres.

    • Quoi de surprenant de la part de “l’empire du mal”, Wall-Mard qui pratique un esclavagisme moderne pendant que ses patrons encaissent les milliards de profits ce qui leur vaut quatre des rangs parmi le palmarès des dix hommes les plus riches du monde.

      En effet “le modèle incarné par Wal-Mart est celui de la compression salariale la plus décomplexée, la vitalité économique de la chaîne tient en grande partie à sa capacité à exploiter ses employés jusqu’à la lie.”

      http://www.article11.info/?Le-triomphe-de-Wal-Mart-de-l

      Bref cette entreprise est une des causes majeures de la répartition inéquitable de la richesse aux États-Unis et dans le monde et l’encourager c’est encourager l’appauvrissement de nos sociétés et le rétrécissement de la classe moyenne .

    • Ils s’inflitrent aussi sous un autre nom en province (en dehors des grands centres)Bodega Aorera, pas de WalMart visible mais leurs produits maisons plein les tablettes qui sont encore au double du prix des produits fabriqués au Mexique…rendu à la caisse, sur la facture, en minuscule, WalMart s’affiche!

    • Que voila, une grande concentration de capitaux et de ressources dans les mains de quelques pourvoyeurs.
      Il n’ y a pas si longtemps , il y avait une ferme sur chaque lot, comprenant une vingtaine de vaches , des poules , cochons et potager. Même chose pour les villages qui tous avaient leurs boucher et boulanger.
      Aujourd’ hui si vous voulez un litre de lait et que vous habitez dans un nouveau secteur, il vous faudra prendre l’ automobile pour faire le kilomètre nécessaire à son achat.

      insidieusement nous leurs avons confiés nos vies et son approvisionnement.

      Hillary Clinton siégeais sur le conseil d’ administration de Wall-Mart , je crois.

    • Que Wal-Mart ne s’inquiète, leurs stationnements sont encore pleins ce matin, une foule d’idiots utiles continuent à croire que magasiner chez Wal-Mart permet d’économiser, alors que chaque achat fait dans cette compagnie de criminels corporatifs contribue à appauvrir la population mondiale.

    • 24 millions de dollars. Pas cher pour acheter la domination d’un marché comme le Mexique. À la guerre comme à la guerre. Vive les opérateurs locaux. C’est ce que SNC-Lavalin s’est dit aussi, pour d’autres marchés.

    • @teddybear (23h15)

      Par ta réponse, je réalise que tu n’as rien compris de mon commentaire.
      Tu dis n’importe quoi et ça devient impossible de commenter avec toi. Tu es complètement bouché et tu réalises pas.
      As-tu essayé comprendre ce que je dis : non!! Il existe aucun rapport entre ce que j’ai écrit et ce que tu réponds.
      J’ai essayé de t’ expliquer que les ÉUniens comptent pas le nombre de leurs ‘’sans emplois” et le nombre de leurs travailleurs d’après les mêmes critères et les mêmes bases de calcul que les CDN ou les QC. Lorsque les ÉU parlait de 8.5% de chômeurs en 2011 , c’est énorme aux ÉU. et ces chiffres leur indiquent que 12 ou 13% de la population en besoin de travailler ne travaillait pas. Le marché protectionniste au QC et CDN n’a rien à faire les façons de calculer le nombre de chômeurs actifs dans la population active

    • pardon , je me suis tompé de blogue

    • j.c.virgil… Vous êtes dur je trouve avec Wall Mart qui est tout de même un favori de Michelle Obama comme de son mari qui approuve que “l’empire du mal”, comme vous dîtes, encaisse les foodstamps des américains.

    • Une ancienne collègue de travail, dont deux ou trois de ses frères sont dans la production à grande échelle de canneberges me racontait que pour avoir accès aux tablettes de leurs magasins , le deal offert par WM se situait pratiquement au coût de production. Profits presque nuls. Donc le choix restant, t’embarques et tu te fies au profits générés par le volume de ventes, ou c’est merci bonsoir.

      Pareil pour le reste.

      La politique des petits prix, ça a justement un prix.

      Bonne journée.

    • 1. Y a-t-il un Walmart à Mascouche?
      2. Au lieu d’un pot-de-vin en liquide, Walmart paierait-elle des frais d’avocats?

    • @ jrcm.t

      Ne perdez pas votre temps avec teddybear, il est bouché par les deux bouts.

      @ decembre, Wow, ils sont donc gentils Wal-Mart avec les démunis! Vous me tirez les larmes…

    • decembre blâme Michelle Obama d’avoir amené Wal-Mart à modifier d’ici 2015 la composition de milliers de produits alimentaires en réduisant le sel de 25 % et le sucre de 10 %, en plus retirer le gras trans de milliers de produits.

      Il doit se sentir coupable d’être un mangeux de hot-dogs…

    • Ce n’est pas la première fois qu’ils niaisent comme ça au Mexique.
      Il y a quelques années, Wal-Mart a voulu donner une partie de la rémunération en coupons pour acheter des produits … chez Wal-Mart évidemment. Hors, le Mexique interdit cette pratique depuis le début du 20e siècle.

    • Notre premier ministre québécois câdrerait bien dans la haute direction de cet organisme. Il engagerait quelques Québécois , leur ferait croire qu’ils sont importants pour lui en les appelant ses “associés”, et les installerait debout à la porte pour qu’ils disent “bonjour” à la clientèle tout en étant payés au salaire minimum.

    • Je suis d’accord avec austerlitz (09h04). La corruption et dessous-de-table sont des parties importantes de faire des affaires au Mexique toute comme dans les pays du tiers monde en général, beaucoup plus que dans les États-Unis ou au Canada. On peut toujours critiquer une entreprise pour l’exploitation de cette façon, mais pour fonctionner dans n’importe quel environnement, il faut le faire par les règles, quelles qu’elles soient, de facto ou autrement.

    • Tout ça me fait inévitablement penser à la corruption dans l’industrie de la construction au Québec pourtant hyper-réglementée et contrôlé en grand partie par des élus.

      Plus les gouvernements s’ingèrent dans la vie commerciale d’un pays, plus les occasions de corruption s’offriront et ALENA n’a pas sûrement diminué l’emprise de la bureaucratie mexicaine sur l’industrie et le commerce.

    • @ décembre

      mais non, j.c.virgil n’est pas dur avec wal mart , comment peut-on être dur avec cette multi nationnal de vente au détail qui est déloyal envers ses fournisseurs et immoral envers ses employés. Walmart est une machine à faire de l’argent . Cette cie n’a pas de scrupule et son système de qualité est pensé, suivi et appliqué de façon à satisfaire l’appétit démesuré de ses propiétaires pour l’argent et la puissance. C’ est le génie au service de la médiocrité et du ”cheap”
      Michèle Obama pourrait être plus prudente et plus informée avant de s’emballer sur les magasins WallMart et apprendre comment fonctionne la politique de l’emploi dans leur magasin aux EU. Le couple Obama démontre une certaine ignorance s’ils ne sont pas capable de prendre du recul dans leurs opinions sur l’empire ”wallmart”
      Et ceux qui pensent qu’Obama est un socialiste et bien !!!! il faudrait peut-être re-définir le mot ‘’socialiste” à la façon ÉUnienne.

    • @decembre

      Quoi ? Vous voudriez qu’on décerne une médaille à WalMart parce-qu’ils encaissent les foodstamps?!?

      1) C’est pas de la charité : le gouvernement leur rembourse les montants de ces achats

      2) C’est une décision d’affaire payante tout ce qu’il y a de plus conventionnel… Les clientes qui viennent dépenser leurs foodstamps se contentent rarement de dépenser uniquement leurs timbres… elles vont faire d’autres achats aussi

    • @bilomi
      Wal-Mart, une compagnie favorite de la droite?
      Je croyais que c’était la compagnie favorite de la gogauche, voyant le nombre de BS et de gogochiste achetant à bas prix chez ce magasin.

    • Le concept des deux solitudes est dépassé et ne représente en rien la réalité des populations vivant au Québec et dans le reste du Canada. Personnellement mes valeurs sont plus proches d’un Bob Ray ou d’un Thomas Mulcair que de Gérard Larose, de Jacques Parizeau ou de Pauline Marois. Le pays a changé au cours des 20-30 dernières années et utiliser un concept illustrant l’état de la société canadienne dans les années 60 est une erreur qui mène à des conclusions erronées. Les conséquences sont insignifiantes en autant que cela ne nous amène pas à faire de mauvais choix politiques.

      Faire l’indépendance sous un régime Harper dans un Québec très divisé serait la pire des solutions. Une moitié de population prise dans une cage de homard (expression chère à notre cher Parizeau) créerait une société très instable qui serait incapable de bien négocier avec le reste du Canada moins divisé. Cette instabilité ferait l’affaire de Harper qui pourrait alors choisir unilatéralement les frontières du futur état, pourrait mener des référendums régionaux au Québec qui auraient autant sinon plus de légitimité : l’Outaouais pourrait ainsi choisir de rester à 80% au Canada, un pourcentage sans équivoque que les séparatistes du Québec ne pourraient contester. Le nord pourrait aussi devenir un territoire géré par les populations autochtones qui aurait la bénédiction de la communauté internationale qui penche toujours pour eux.

      Le Québec a tous les pouvoirs nécessaires pour protéger sa langue et ses cultures (il y en a plusieurs à moins que l’on interdise celles de nos citoyens anglophones et celles des premières nations) de la population, tire de larges bénéfices économiques de son appartenance au Canada et l’on peut se demander qui y gagnerait d’avoir plus de fonctionnaires à Québec, de voir les québécois interdis de travailler dans le reste du Canada (il pourront choisir qui ils veulent sur leur territoire).

      L’indépendance n’aurait de sens que si on était en situation de force économique (si on avait un sous-sol aussi riche que l’Alberta) et sociale (la population québécoise est trop divisée et plusieurs auraient envie de vomir en imaginant un état avec Pauline Marois comme premier ministre et Gérard Larose comme président).

    • Désolé M Hétu, ce commentaire n’était pas destiné à ce blog

    • Suis allé chez Wal-Mart ce matin pour sauver quelques piastres (le Tide HE était pas cher entre autres). J’y ai vu des gens qui de toute évidence n’étaient pas riches. J’ai vu aussi des travailleurs syndiqués portant fièrement leur jacket de la FTQ mais qui étaient au Wal-Mart pour y faire des achats.

      C’est quoi au juste la maladie de la go-goche Québécoises de cracher sur Wal-Mart???

    • Bon ben… je vois pas la surprise la dans. Cela fait longtemps que l’économie n’est plus libéral ( dans le sens de la libre concurrence) , on peux le voir dans la macro-économie où les Américains usent de la dissuasion avec sa méga-armé en mode menace pour se procurer des contrats partout et orientés les décisions économique étant donné que leur dissuasion économique est à ZERO.

      @jc.virgil

      Je crains malheureusement que les hommes les plus riches ne se trouvent sur aucun palmarès de revue bidon.

    • @saphir005

      Rien de plus ennuyant et déprimant que de consommer.

      @austerlitz

      Tout à fait vrai.

    • Dire qu’ici au Québec, La Presse a traîné Lassonde (Oasis) dans la boue pendant des jours (encore Lagacé aujourd’hui) pour 10000X moins que ça. L’indulgence envers les grandes multinationales, l’appel au boycott envers la compagnie d’ici au moindre faux pas. Il me semble que dans un monde normal, ce serait l’inverse.

    • “J’ai vu aussi des travailleurs syndiqués portant fièrement leur jacket de la FTQ mais qui étaient au Wal-Mart pour y faire des achats.” morning_glory

      ===

      Wow ça c’est de l’argumentation de poids. MDR

      Jean Émard

    • “Le Québec a tous les pouvoirs nécessaires pour protéger sa langue et ses cultures ” Samati

      ===

      Manifestement le recul du français, prouve le contraire.

      Jean Émard

    • pbusque
      voyant le nombre de BS et de gogochiste achetant à bas prix chez ce magasin.
      —————————————

      Et c’est quoi le truc pour savoir qu’une personne est sur le Bien-être Social ou de gauche juste en le regardant ???

      Encore un p’tit clown-troll insignifiant de plus…

    • pbusque

      22 avril 2012
      15h15
      @bilomi
      Wal-Mart, une compagnie favorite de la droite?
      Je croyais que c’était la compagnie favorite de la gogauche, voyant le nombre de BS et de gogochiste achetant à bas prix chez ce magasin
      - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – -

      On voit que vous êtes un client régulier particulièrement au courant.

    • C’est quoi au juste la maladie de la go-goche Québécoises de cracher sur Wal-Mart???
      ******
      Il ne s’agit pas de cracher sur personne, mais simplement de décrire une situation réelle. Wall-mart c’est le capitalisme poussé à son extrême. Cette entreprise repose sur l’exploitation du travail des enfants dans le tiers-monde et de ses travailleurs dans ses magasins.

      C’est aussi simple que cela. Les prix plus bas que vous payez en magasinant chez eux vous coutent très cher en charges sociales que l’état paie pour des employés que rien ne protège et dans la diminution du pouvoir d’achat qu’entraine la pression à la baisse sur les salaires dans leur secteur d’activité.

      Les profits gigantesques eux retournent dans la poche des milliardaires propriétaires de l’entreprise qui s’empressent de les soustraire à l’impôt.

      Les grandes corporations américaines ont délocalisé leur production pour le marché américain en Chine pour profiter des faibles coûts de main-d’oeuvre .
      Aujourd’hui ironiquement le surplus commercial chinois vient renflouer la dette de la trésorerie américaine et pendant que les propriétaires de Wall-Mard encaissent les milliards l’état américain est littéralement “pris par les couilles” avec sa dette envers la Chine.

      C’est vraiment un beau système d’appauvrissement. Ça doit être la faute des syndicats…

    • @ morning glory,

      C’est que ces gens sont aussi ignorants que vous. Vous connaissez l’expression “l’arbre qui cache la forêt”? C’est pareil… Ils voient les 50 cents qu’ils économisent, mais ce dernier leur cache le 50 piasses collectif que cet achat fait perdre à la société.

    • Wow, les anti-capitalistes et anti-Wal-Mart s’en donnent à coeur joie. Heureusement que la majorité silencieuse est capable de faire preuve de plus grand discernement.

      C’est sûrement seulement Wal-Mart qui a utilisé la “corruption” qui fait partie de la culture d’un très grand nombre de pays dans le monde. Méchante compagnie américaine!

    • Je viens de lire que certains cadre pourraient “perdre leurs emplois” pour cause de ce scandale.

      J’espère que par “perdre leurs emplois” on implique qu’ils s’en vont en prison!

    • ***Je croyais que c’était la compagnie favorite de la gogauche, voyant le nombre de BS et de gogochiste achetant à bas prix chez ce magasin.***

      Commentaire digne d’un parfait imbécile.

    • @douche_froide

      ”Tout ça me fait inévitablement penser à la corruption dans l’industrie de la construction au Québec pourtant hyper-réglementée et contrôlé en grand partie par des élus.”
      ————————————————————————————————
      Dois-je comprendre que l’industrie de la construction au QC est contrôlée par les élus.
      D’où tenez- vous cette source d’information ? voyez-vous lorsqu’on vit en dehors du QC, beaucoup de détails nous échappe et je ne savais pas que l’industrie de la construction était contrôlée, dominée par les élus.
      Belle observation sic! que vous faites !!!! cependant, c’est graduit, pas vérifié, pas constaté, pas commenté et surtout pas réaliste. Dire que les élus (politique) contrôlent l’industrie de la construction, ça relève de votre imaginaire pas de la réalité.
      D’ ailleurs, vos avis personnels sont inspirés par votre imaginaire non par la connaissance d’un sujet.

    • J’ose espérer que vous n’êtes pas surpris d’apprendre que Wall-Mart s’adonne à ce genre de commerce et de pratiques douteuses pour réussir à s’implanter et à faire de bonnes affaires. Dans le merveilleux monde du big business, c’est comme ça que ça se passe depuis des lunes. Pour réussir à ce point-là, Wall Mart, tout comme la très grande majorité de ces capitalistes de bon aloi, a souvent soudoyé et payé les bonnes personnes partout où c’était nécessaire. Au Mexique!!! Trouvez-moi un seul pays plus corrumpu ou moins corrompu qui n’a pas emprunté le même stratagème. Pensez-vous sérieusement que Wall-Mart se gênerait de soudoyer des édiles pour réussir à s’installer dans une région ou dans une municipalité de son choix. La conscience élastique des grands de ce monde est aujourd’hui encore beaucoup plus apte à ce genre de manoeuvres. On est rendu là dans notre évolution et plus rien ne nous surprend. Quand aux Québécois, ils ne sont pas plus brillants ou plus intègres que les Mexicains. En passant un vrai commerçant qui réussit à dominer un marché comme le fait Wall-Mart ne peut pas être de gauche ou de droite. Il est capitaliste, un point c’est tout. Le client, lui, de toute façon s’en fiche éperdument.

      Pierre April
      Newport

    • Ou seront les Wall-Marts dans le Plan Nord de Charest ?

    • Il n’y a qu’UNE SEULE façon de condamner/punir Wal-Mart, pour chacun d’entre nous. Arrêtez d’y aller, bon sang! Ça ne prendra que quelques mois pour voir des résultats, croyez-moi…

    • Moi je ne suis ni pro, ni hyper-anti-Walmar_e mais, je sais que le mois passé j’y ai acheté un BBQ et que c’est vraiment d’la m…
      Mon problème c’est que je suis pauvre et “cheap”…
      Aussi, quand j’ai le choix: j’aime mieux acheter ailleurs.

      Enfin, ceux qui disent y voir des gauchistes plein les allées, je salue leur clairvoyance et leur don de voir dans la face des gens s’ils sont de droite ou de gauche… je n’ai pas ce don.
      J’ai par contre celui de reconnaître les anglophones et les francophones juste en les regardant! :-)

    • Évidemment, personne ne va chez Wallmart mais le stationnement est toujours plein. On se demande bien qui peut être dans le magasin…

    • 24 millions? Wow c’est beaucoup!

      Au Québec ça a dû coûter 50-60 000 pour 2-3 fonctionnaires et c’était dans la poche!

    • C’est l’idée de sauver une piasse qui amène les gens chez W-M. Donnez-vous la peine de regarder dans les paniers de ces consommateurs professionnels : du sucre, du sel, des produits transformés pleins de sodium. Des p’tits sacs de bonbons pour tenir les enfants tranquilles quand les parents perdent les pédales. Des vêtements qui ne se ressembleront pas une fois lavés, des produits de Chine, en voulez-vous, en v’là. Combien de gens retournent de la marchandise chez W-M??? Pas mal j’en suis sûre. Les gens ne veulent plus cuisiner à la maison et pourtant c’est moins cher de faire cuire un poulet et de faire 3 repas avec que d’acheter la cochonnerie qu’on vend-là. Stefano nous l’a montré à Kampaï!!

      Moi le monde qui attend en ligne chez W.-M me décourage juste à les regarder et idem pour les caissiers/ières. 18 caisses à n’en plus finir, regarder du monde déprimés qui pensent économiser, des allées avec de la marchandise qui traîne par terre, personne ne ramasse rien. Ça m’écoeure. Beurk!

      Quand aux traitement des employés, on repassera une autre fois…

    • Beuh non….les corporations sont des modèles de responsabilité, de justice et d’équité. La drette veut même leur rendre la vie plus facile en éliminant les seuls remparts qui les retiennent de se gaver du peu dignité qui reste à leurs employés.

      @pbusque
      Quel commentaire insignifiant. Il y a autant d ‘Elvis Gratton au Walmart que de Bougon. C’est quoi cette histoire de gauche droite pour parler des clients.
      Nos dretteux ne semble pas connaitre les pratiques infâmes de cette corporation. À moins que çe ne soit que de l’aveuglement volontaire, leur ti’nombril n’étant pas affecté par les pratiques ignobles de ces corporations. Des requins qui tuent l’entrepreneriat local. Ils rendent les citoyens dépendants d’eux pouvant ensuite en abuser puisqu’ils ont tout tué ce qu’ils avaient. Des travailleurs serviles, peu éduqués et surtout bien dociles. C’est çe dont ils ont besoin. Pour y arriver, ils créent la pauvreté. Beau programme. Et les jovialistes du rlq appellent ça la libâââârté. Méchante liberté…

    • “Au Québec ça a dû coûter 50-60 000 pour 2-3 fonctionnaires et c’était dans la poche!” Affliction

      ===

      Tu as des “faits” qui supportent ta proposition ?

      Jean Émard

    • @syl20_65

      Ce géant (seul spécimen de ce genre) ne pense pas droite ou gauche . Sa vision est d’être le no 1 et de rester le no 1, et pour y arriver , tous les moyens sont bons!!!!!
      Walmart est un très mauvais citoyen corporatif qui essaie sans cesse de changer les lois et les règlements des municipalités et des villes et cette réalité est plus évidente aux ÉU qu’au QC
      Aux ÉU , wm engage une main d’oeuvre ”cheap ” qui lui ressemble . Ces travailleurs sont payés à l’heure et on les appelle au besoin, s’il refuse de se rendre dans le magasin désigné , et bien c’est fini pour lui et on passe à d’autres
      Pour walmart , c’est le ”me, myself and I” qui prime et rien d’autres

    • Walmart est un prédateur économique qui détruit toute compétition possible. Il n’accepte pas la rivalité.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mai 2013
    L Ma Me J V S D
    « avr   juin »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité