Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Archive du 29 mars 2012

    Jeudi 29 mars 2012 | Mise en ligne à 18h07 | Commenter Commentaires (19)

    Le budget Ryan : courageux ou suicidaire?

    Le représentant républicain Paul Ryan n'était pas peu fier après l'adoption de son budget. (Photo AP)

    Le représentant républicain Paul Ryan n'était pas peu fier après l'adoption de son budget. (Photo AP)

    «Il est si rare en politique américaine d’arriver à un moment où le débat touche à la nature fondamentale de la démocratie américaine et au contrat social, mais c’est précisément où nous en sommes aujourd’hui. Le vote d’aujourd’hui est un vote de confiance dans l’expérience américaine.»

    Bigre! Le représentant républicain du Wisconsin Paul Ryan n’est pas peu fier de son plan pour l’exercice budgétaire 2013, qui a été adopté cet après-midi par la Chambre des représentants, par 228 voix contre 191. Il s’agit d’un plan qui vise à couper les dépenses intérieures à des niveaux jamais vus depuis la Seconde Guerre mondiale, à transformer plusieurs programmes sociaux, dont Medicare, et à réduire les impôts de façon drastique.

    Selon Ryan, ce plan est fait pour remettre les États-Unis sur «la voie de la prospérité». Aux yeux des démocrates, qui ont tous voté contre le budget Ryan, il s’agit plutôt d’un gros cadeau pour les riches qui sera payé par les membres de la classe moyenne, les personnes âgées et les pauvres.

    Plusieurs d’entre eux se frottent d’ailleurs déjà les mains en pensant aux pubs électorales qu’ils pourront notamment réalisées sur la réforme – ils préfèrent les mots «privatisation» ou «destruction» – du programme Medicare, l’assurance maladie des personnes âgées.

    Le budget Ryan n’a aucune chance d’être adopté comme tel en 2012, la majorité démocrate du Sénat s’y opposant, mais il occupera une place importante dans les débats électoraux d’ici au scrutin de novembre.

    Lire les commentaires (19)  |  Commenter cet article






    Jeudi 29 mars 2012 | Mise en ligne à 15h20 | Commenter Commentaires (41)

    Les subventions aux pétrolières survivent…

    Barack Obama a appelé en vain à la fin des subventions aux compagnies pétrolières. (Photo Getty Images)

    Barack Obama a appelé en vain à la fin des subventions aux compagnies pétrolières. (Photo Getty Images)

    Faisant fi de l’appel formulé par Barack Obama plus tôt dans la journée, le Sénat des États-Unis a refusé cet après-midi de mettre fin aux subventions publiques dont jouissent les compagnies pétrolières.

    Un projet de loi déposé par le sénateur démocrate du New Jersey Robert Menendez destiné à abroger les allégements fiscaux accordés aux pétrolières a recueilli 51 votes pour et 47 votes contre. La majorité démocrate avait besoin de 60 votes pour surmonter le blocage (filibuster) des républicains.

    Selon la proposition du sénateur Menendez, le montant des subventions reçues par les pétrolières – environ 4 milliards de dollars par année – aurait servi au développement des énergies «vertes».

    Dans une courte allocution, le président Obama avait appelé à l’adoption du projet de loi du sénateur démocrate en évoquant les bénéfices réalisés l’an dernier par les trois plus grandes compagnies pétrolières – plus de 80 milliards de dollars -, les prix élevés de l’essence et la nécessité de développer les énergies «vertes».

    Le chef de la minorité républicaine du Sénat, Mitch McConnell, a qualifié d’«hypocrite» le projet de loi démocrate qui ne fait rien à son avis contre les prix de l’essence élevés.

    Lire les commentaires (41)  |  Commenter cet article






    Jeudi 29 mars 2012 | Mise en ligne à 9h35 | Commenter Commentaires (23)

    Quand Romney plaisante sur la fermeture d’une usine

    Les démocrates se sont emparés d'une anecdote de Mitt Romney. (Photo AP)

    Les démocrates se sont emparés d'une anecdote de Mitt Romney. (Photo AP)

    Lors d’une conférence téléphonique, Mitt Romney a raconté hier à des supporteurs du Wisconsin une histoire «humoristique» concernant la décision de son père de fermer une usine d’American Motors au Michigan pour la déménager dans le Badger State.

    Comme on peut le lire et l’entendre ici, Romney s’est souvenu que cette décision avait causé des ennuis à son père lors de sa campagne au poste de gouverneur du Michigan. Surtout lors d’un défilé au cours duquel une fanfare ne cessait de jouer un air intitulé On Wisconsin, On Wisconsin. Permettez-moi de citer Romney dans le texte :

    “Every time they would start playing ‘On Wisconsin, On Wisconsin,’ my dad’s political people would jump up and down and try to get them to stop, because they didn’t want people in Michigan to be reminded that my dad had moved production to Wisconsin.“

    Dans ce compte rendu, le Milwaukee Sentinel précise que Romney a ponctué cette phrase d’un éclat de rire.

    La campagne de réélection de Barack Obama et le Comité national du Parti démocrate n’ont pas tardé à s’emparer de la «blague» de Romney sur la fermeture d’une usine, y voyant une autre preuve que l’ex-patron de Bain Capital est déconnecté de la réalité des gens ordinaires.

    Dans sa réplique, le camp Romney a affirmé que les démocrates tentaient de détourner l’attention du public des «échecs colossaux» du président Obama sur le plan économique.

    Le Wisconsin tiendra le 3 avril une primaire dans le cadre de la course à l’investiture républicaine.

    Lire les commentaires (23)  |  Commenter cet article






    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    août 2010
    L Ma Me J V S D
    « juil   sept »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives

  • publicité