Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 23 mars 2012 | Mise en ligne à 10h30 | Commenter Commentaires (93)

    Barack Obama et Trayvon Martin

    «Si j’avais eu un fils, il ressemblerait à Trayvon (Martin)», a déclaré Barack Obama ce matin en répondant à une question sur la fin tragique de cet adolescent noir, abattu en Floride le 26 février dernier par George Zimmerman, un citoyen-patrouilleur. Il s’agissait du premier commentaire du président sur cette histoire qui émeut l’Amérique.

    «Nous devons tous sonder nos âmes pour comprendre comment une telle chose a pu se produire», a-t-il ajouté en précisant qu’il était «absolument impératif» de mener une enquête sur tous les aspects de cette affaire à laquelle j’ai consacré ce billet plus tôt cette semaine.

    Obama a notamment appelé à un réexamen des lois de Floride, faisant ainsi allusion à la mesure appelée «Stand Your Ground», qui renforce le droit des citoyens de Floride de se servir de leurs armes à feu pour se défendre.


    • C’est ben beau les histoires de “c’aurait pu être mon fils” et de “sonder nos âmes”, mais ça n’effleure même pas le coeur du problème : ces lois stupides comme celle passée en Floride permettant de tuer à peu près n’importe qui et se réfugier derrière la légitime défense.

      Obama a encore raté une occasion de prendre position intelligemment.

    • Une loi de sauvages, digne du Yemen.

      Pierre Tremblay

    • Y’l'ont tu l’affaire les amââârrrricains. Tuer et poser les questions ensuite, telle est leur divise. Ce n’est pas possible que cet assasin s’en tire si bien. Un meutre de sang froid comme ça ne peut pas rester impuni. Et tou ça sous la gouverne de la très puissante NRA.

    • Ce commentaire, c’est le résultat quand on veut ratisser large dans l’électorat à l’approche d’une élection.

    • Oui vous avez consacré un billet cette semaine à cet événement. Mais il y a eu un autre événement cette semaine en Floride ou un père de famille blanc non armé a été abattu devant sa fille de huit ans par un suspect de race noire.

      Croyez-vous qu’il y a une relation entre ces deux meurtres?

    • Très empathique.

      Des paroles de circonstance et un appui senti à la recherche de la lumière et de la justice.

      @anti-ch. : Obama a fait preuve d’une grande intelligence.

    • D’accord avec candela, Obama est sage de ne pas commenter directement tant que des enquêtes sont en cours.

      Cette affaire pointe très fortement vers un homicide et pourtant il s’en est fallu de peu pour qu’elle ait été balayée sous le tapis et ce malgré que Trayvon Martin soit une victime “parfaite”. Combien de victimes moins “parfaites” ont-elles été victimes de la sorte auparavant?

    • reparti

      23 mars 2012
      10h51
      Oui vous avez consacré un billet cette semaine à cet événement. Mais il y a eu un autre événement cette semaine en Floride ou un père de famille blanc non armé a été abattu devant sa fille de huit ans par un suspect de race noire.

      Croyez-vous qu’il y a une relation entre ces deux meurtres?
      - – - – - – - – - – - – - – - – - -

      Et vous, vous en voyez un ? Lequel ?

    • “le droit des citoyens de Floride de se servir de leurs armes à feu pour se défendre”

      Ouvertement criminel et civiquement injustifiable.
      Paul Laurendeau

    • @reparti

      En se fiant aux chiffres des années antérieures, il se produira 15 000 meurtres cette année aux USA. Il y en aura pour tous les goûts : blanc contre noir, noir contre noir et, le plus fréquent, blanc contre blanc.

      Si les USA avaient le même taux de meurtres que le Canada, il se produirait “seulement” 4 000 meurtres par année. Là est le scandale de cette culture “pro-gun”.

    • @reparti

      Non, il n’y a aucun lien. Les deux évènements ne sont aucunement liés. Quant à l’impunité dont profite Zimmerman, elle est d’autant plus fâchante que votre suspect, lui, il est recherché par la police.

      Avez-vous d’autres questions faciles comme ça à soumettre à notre attention

    • @reparti

      L’événement auquel vous faites référence s’est produit à 16h, le dimanche 20 septembre 2010.

      Le tireur a été arrêté et accusé immédiatement.

    • @reparti

      PS. Contrairement au cas de Martin, il n’y a jamais eu de racisme dans cette cause.

      Pour vous mettre au courant, le tireur voulait chasser des jeunes qui faisaient du “Skateboard” sur un terrain de basket d’un club privé auquel appartenait le tireur.

      Le père de famille a engueulé le membre du club. Ils ont commencé à se tirailler et le coup est parti.

      Ça vous va ?

    • @candela

      - Un gangster coké qui tue un innoncent.

      - Un innoncent qui se fait tuer, sous prétexte de la légitime défense. Quand on écoute l’appel de l’agresseur via le 911, on voit clairement que c’était un parano fini et bourré de préjugé.

      On s’entends tu qu’on parle pas pentoute de la même chose!

    • @reparti
      Ouais, c’est pas tout de voir une nouvelle, lencore faut-il la lire. La nouvelle que vous avez vue était une mise à jour sur le procès de cette affaire, le meurtre a eu lieu en 2010…

    • @syl20_65

      J’imagine que vous vouliez dire ”devise” plutôt que ”divise”. Ceci est loin d’être un reproche de ma part, je voulais seulement vous dire que, bien qu’il ne soit pas intentionnel, je trouve ce lapsus savoureux!

    • À lire depuis un bon moment les commentaires sur ce blogue, un constat s’impose à moi : ceux-là même qui critiquent les extrémistes d’ailleurs n’aiment pas, de toute évidence, le reflet qu’ils voient dans le miroir…

    • @candela – 23 mars 2012 – 10h51
      Bien d’accord avec vous, la position de M. Obama dans ce dossier est excellente! Il demande une enquête et un réexamen de cette stupide mesure ‘Stand Your Ground’.

    • Pour que la justice puisse suivre son cours, il faut absolument éviter de politiser cet événement.

      C’est dans ce sens que le président Obama a fait preuve de grande sagesse et d’intelligence.

    • La “divise”, est-ce ce qu’a dit le “dividu”?

    • La loi est surnommée “shoot first, ask questions later”

      Quand elle a été votée, il y a eu des inquiétudes sur ce genre d’incident, où le simple fait d’être marginal ou d’avoir l’air louche pouvait suffire à invoqué la légitime défense, sans qu’il y ait la moindre attaque ou même menace réelle.

      Je crois que les politiciens qui ont fait adopter cette loi devraient être tenus responsable de la mort de ce jeune, minimalement dans une cours civile, voir même au criminel pour négligence.

    • @ reparti

      Ce n’est pas le meurtre en lui-même qui choque le plus (bien que tout meurtre soit en soi très choquant), mais bien le fait que ce citoyen ait profité d’un suspicieux -c’est le moins qu’on puisse dire!- laxisme des policiers et d’une loi assurément rétrograde et dangereuse.

    • Aux USA, ils se réfugient derrière la légitime défense… au Québec, derrière la maladie mentale.

    • Barack Obama s’identifie à la victime car il est de la même race que lui. Ce n’est pas nouveau, Obama a toujours considéré la race des individus comme étant importante lorsqu’on doit juger des actes de quelque’un. D’ailleurs, il a sous-titré sa propre biographie “a story of race and inheritance”.

      Cette attitude tranche avec celle des gauchistes, qui ne cessent de crier que les races n’existent pas.

      Le crime qui s’est déroulé en Floride oppose un hispanique à un afro-américain. Encore ici, rien de nouveau. Les gangs hispaniques et afro-américains s’opposent dans des guerres sans merci, partout en Amérique. Qu’un innocent soit une victime indirecte de ces combats est une fatalité qui était prévisible.

      Notons que presque toutes les prisons américaines séparent les prisonniers hispaniques des prisonniers noirs, pour éviter des explosions de violence.

      @reparti

      La différence entre ton cas et celui de Trayvon est que le tireur a tout de suite été arrêté. Néanmoins, si le tireur avait été un noir, et la victime innocente un hispanique, on peut douter qu’Obama se serait portée à la défense de la victime hispanique. Obama n’attaquera jamais les membres de sa propre race, ce serait trop dangereux au niveau électoral.

      Sur ce point, je comprends Obama: Les prisons de Floride, comme partout en Amérique, au Canada et dans l’Europe de l’Ouest, comportent déjà une proportion de prisonniers noirs supérieur à leur pourcentage dans la société. Ce ne serait pas intelligent d’en envoyer d’autres.

      @alexandrine55

      Bien dit, très bien dit.

    • @alexandrine55
      Il y a une loi au Québec qui permet de tuer en cas de maladie mentale ?
      Je savâpâsâ (javanais) !

    • @ anti-ch_primaire
      Vous avez raison Obama devrait t’il tenir ce langage de ‘’style bon père de famille et d’observateur peiné . IL est président de la nation et il doit se servir de son influence et de son autorité pour forcer l’ état de la Floride à supprimer des normes légales, cette mesure nommée «Stand Your Ground»
      Cette mesure légale doit être abolie, et par la cour suprême s’il le faut ?? Le droit à la vie est plus important que le droit à se défendre . C’est le travail des policiers de défendre la vie des citoyens . L’état de la Floride est en position d’autorité et le gouvernement central nage en eau trouble dans cette affaire . Cette mesure légale renforcit un droit qui ne devrait pas être un droit, c’est à dire , se servir d’une à feu pour se défendre. L’ état de la FL a reculé de 150 ans avec cette mesure .
      C’est aberrant qu’ on légalise le port des armes à feu . On ne sait plus qui porte une arme et pourquoi!! Je vis en FL et j’ai pas d’arme !! suis-je naif ou imprudent ou suicidaire ou irresponsable . Je crois pas au danger potentiel de vivre dans cet état. Vivre en FL est aussi sécuritaire que vivre à MTL.

    • >>Cette attitude tranche avec celle des gauchistes,

      Bon.. enfin un xdrettiste qui admet qu’Obama n’est pas un gauchiste!

      …mais ça n’empêche pas le reste de son commentaire d’être assez so so…

    • Wow duchesne se permet un long commentaire biaisé sans, de toutes évidences, connaitre le sujet.

      Obama a commenté partiellement parce que ce cas est très très médiatisé et que oui vu son origine ethnique plusieurs se disaient décus qu’ils n’ait pas encore pris position. Ce qu’il s’est sagement abstenu de faire.

    • >>Le crime qui s’est déroulé en Floride oppose un hispanique à un afro-américain.

      C’est déjà bien d’y voir crime…

      Aussi, tant qu’à nommer des “races” pour nommer des “races”, il faut peut-être mentionner que le tueur a un nom de famille juif même s’il a des traits hispaniques.

    • Encore une fois Saint-0bambi se mêle de choses qui ne le regardent pas et auxquelles il n’y voit goutte. Tout le mode se souvient bien sûr qu’il refusé de commenter il y a quelques jours, je cite son porte-parole: «I would refer you to the Justice Department and to local law enforcement at this point.»

      Ce mégalomane s’insère constamment dans des débats et des drames qui ne le concernent pas et cette fois-ci il personnalise le drame d’une façon obscène en prenant la place des vrais parents de la victime. il pense que le monde tourne autour de sa petite personne, it’s all about me!

      Ça pue l’exploitation en cette année électorale.

      Pour faire contraste, ce couard refuse toujours de commenter ou de répondre au questions pertinentes de certains journalistes au sujet des cas des Black Panthers ou Fast and Furious mais il plonge allègrement dans une autre affaire possiblement criminelle.

      Par ailleurs:

      1. Une employée du Parti Démocrate a carrément blâmé des Républicains pour cet incident.

      2.Le raciste Sharpton se trouve déjà en Floride implorant les citoyens de ne pas recourir à la violence. Le raciste Sharpton prêche la non-violence? Je me suis étouffé avec un verre d’eau en lisant ces sornettes d’hypocrite. Je présume que tout le monde comment le raciste Sharpton a acquis sa célébrité?

      3. Un autre raciste célèbre le sinistre Farrakhan, parle de vengeance (retaliation).

    • martinduschesne

      23 mars 2012
      12h51

      Le crime qui s’est déroulé en Floride oppose un hispanique à un afro-américain. Encore ici, rien de nouveau. Les gangs hispaniques et afro-américains s’opposent dans des guerres sans merci, partout en Amérique. Qu’un innocent soit une victime indirecte de ces combats est une fatalité qui était prévisible
      - – - – - – - – - – - – - – - -

      Si c’était prévisible comme vous le pontifiez, comment se fait-il qu’on ait laissé ce bonhomme “patrouiller” pour chasser les ‘criminels noirs” dans leur quartier ?

      Vous confirmez le parti-pris raciste des autorités en cause. Des dretteux, mentionnons le.

    • La douche raisonne comme un vase creux.

      En effet, il veut nous démontrer que le sucre est une matière blanche qui donne mauvais goût au café quand il n’y est pas.

      Ridicule sophiste.

    • Zimmerman connait la loi…car non seulement est-il descendu pour confronter le jeune homme mais c’eest lui qui crie légitime défense.

    • @pulcinella

      23 mars 2012
      13h02
      @alexandrine55
      Il y a une loi au Québec qui permet de tuer en cas de maladie mentale ?
      Je savâpâsâ (javanais) !

      ————————————————————————-

      Dire qu’une loi le permet, c’est un peu fort, mais de toute évidence au Québec ça semble relativement facile de s’en tiré avec cet argument pour ne pas croupir en prison pendant un bon 25 ans. Même que le Québec semble championne dans la maladie mental devant les tribunaux. serions nous plus fou au Québec qu’ailleurs !!!!
      Je vous ferez remarquer que plusieurs cherchent encore de quelle maladie mental crédible souffre Turcotte, psy ou pas ….

    • En effet, je crois que le sucre donne un mauvais goût au café.

      duchesne

      Les noirs commettent proportionnellement plus de crimes, ce qui les conduit en prison. Tristement, ils se trouvent aussi en nombre disproportionné du côté des victimes.

      Contrairement à ce que vous dites, les races existent bel et bien pour les gauchistes et leur existence, sinon ils cesseraient d’en parler constamment. Je sais de quoi je parle, n’importe quel gauchiste me traitera de raciste parce que je n’aime pas le libéral-progressiste-socialiste Saint-0bambi.

    • @JDIW (14h10)

      Vous aimez défoncer des portes ouvertes, hein ?

    • @JDIW

      Ainsi, selon votre profonde analyse logique, il suffit au Québec de dire aux policiers qu’on est mentalement affecté pour pouvoir continuer son petit bonhomme de chemin, , rentrer chez soi tranquillement pour s’ouvrir une bière pour calmer sa folie passagère, sans être accusé, ni arrêté. Laissant à la police le soin de ramasser les cadavres

      Est-elle assez grande la porte ouverte pour que votre tête passe dedans ?

      Non, mais !

    • Hé ben… la douche_froide (dor.e) qui dit qu’Obama n’a pas un mot à dire sur cette affaire mais qui ne dit mot sur les innombrables stupidités à propos de tout et de rien des poulains impliqués dans la course au meilleur perdant du parti répu-teabbager.

      Il traite ensuite de raciste certains des plus ardents défenseurs de l’égalité des droits osant même scier sur Sharpton parce qu’il appelle au calme.
      Et oui c’est en grande partie la faute des répus, spécialement celle du gouverneur et autres élus répus qui ont passé cette loi stupide et hautement dangereuse.

      Si le commentaire posé et sensé d’Omaba pue l’exploitation, que dire des propos mensongers et provocateurs de ces crétins de candidats républicains en cette cuvée répue particulièrement pourrie des prochaines présidentielles?
      Et ceux de miss Alaska, de Jabba the Rush et autres racistes notoires?

      Hatters gonna hate…

    • @ tous les frileux

      Alors pourquoi parle-t-on d’un incident isolé puisque l’on a 15,000 événements du genre dites-vous…….alors cela c’est une rendance au racisme…..c’est subtil mais de tendance raciste.
      Le bon coté c’est qu’on peut le déceler et le dire.

    • C’est pas drôle avoir un coeur de pierre et une tête de linotte comme douche.

    • ..@ysengrimus,23 mars 2012,11h07:“le droit des citoyens de Floride de se servir de leurs armes à feu pour se défendre” «Ouvertement criminel et civiquement injustifiable.»
      ++++++

      En l’espèce, il semble bien que vous ayez raison. Nous sommes manifestement en présence d’un abus grave.
      Par contre, maintenez-vous votre affirmation en cas, par exemple, d’invasion de domicile?

    • @candela

      <>

      N’étant ni hispanique, ni noir, ni Floridien, je n’ai que très peu d’influence dans ce dossier.

      Mais si la communauté Hispanique reçoit l’appui des politiciens blancs pour attaquer la communauté Afro-Américaine de Floride, il faudrait alors condamner la communauté Hispanique de Floride.

      Rappel que la communauté Hispanique de Floride est principalement composée d’exilés Cubains qui votent majoritairement pour les Républicains. Obama peut donc les attaquer, mais il doit faire attention de n’être pas trop vindicatif, car il va perdre le vote des Hispaniques ailleurs aux États-Unis.

      Tout cette histoire est une question raciale, et c’est Obama qui nous l’a rappelé en insistant sur le fait que Trayvon aurait pu être son fils.

      L’augmentation du pouvoir des Hispaniques gène certaines communautés aux USA, particulièrement les Afro-Américains.

      Puerto Rico sera peut-être bientôt le 51e état des USA. Il sera entièrement aux mains de politiciens Espagnols. Aucun état n’appartient ainsi à une communauté Afro-Américaine. Cela éveille la jalousie des Afro-Américains.

      On peut présenter d’autres situations, comme celle de la Nouvelle-Orléans. Presque toute la reconstruction de la ville est faite avec des travailleurs Mexicains. Certains représentants de la communauté Afro-Américaines s’étaient d’ailleurs plaint de cette situation à l’époque.

      En fait, c’est tous les USA qui sont en train de devenir un pays Espagnol. Jusqu’à maintenant, Obama a géré cette situaton en maître. Il a réussi à contrôler la haine de chaque groupe l’un envers l’autre. Tant et si bien qu’aux prochaines élections, la majorité des hispaniques et presque tous les Afro-Américains vont encore voter Démocrates.

      Mais à moyen ou long terme, les Hispaniques exigeront eux aussi d’avoir un parti qui réponde à toutes leurs demandes.

    • @douche-froide …. pouquoi est-ce que chaque fois que je vous lis, je raccourci systématiquement votre pseudo de moitié??

      bien que l’évènement ait toutes les apparences d’un crime à saveur raciale, il est infiniment idiot de limiter le débat à ce seul aspect…. si le jeune abattu s’était appelé “Brandon Greene”, et qu’il avait été plus blanc que blanc….. le crime serait le même….. et le drame de cette loi stupide serait le même.

      la “race” est impliquée bien malgré elle dans ce débat, servant d’argument à ceux qui veulent éviter les véritables questions qui rendent mal à l’aise…. comme : est-ce que le “Stand Your Ground Bill” ne va pas trop loin dans la liberté d’autodéfense?? et la réponse est OUI à mon humble avis.

      Pierre St-Onge

    • Obama à simplement répondu à la question d’ un journaliste sur cette affaire. Ce qu’ il dit n’ est pas vide de sens car l’ autre c’ est nous, On appelle cela de l’ empathie.

    • Encore une Buscherie, Jeff Bush doit mal dormir d’avoir fait voter de pareilles lois.
      Une vraie famille de cons ces BUSH…

    • @alexandrine55

      23 mars 2012
      12h42

      «Aux USA, ils se réfugient derrière la légitime défense… au Québec, derrière la maladie mentale.»

      Au Québec, au Canada, on passe devantt 12 jurés. En Floride, on passe à Go sans finir en prison. Mais je sais pas si on empoche les 200$…

    • Obama est vraiment un président près du peuple, c’est normal qu’il prenne cette situation à coeur, contrairement à la totalité des républicains qui s’en lavent les mains. C’est pourquoi certain s’acharne à lui coller de fausses étiquettes à défaut d’avoir de véritable reproche tangible. Démoniser l’image de l’adversaire, c’est ce que les républicains font de mieux, même entre eux au détriment de la règle de Reagan…

      La preuve de la grande empathie d’Obama pour les américains:
      http://www.youtube.com/watch?v=zXHabLaTLCY

      Aucun des républicains n’inspire la même proximité. Romney? Hahaha! Santorum?

    • Je crois qu’il vaut la peine de reposter le lien a la pétition qui demande l’arrestation du tireur, George Zimmerman.

      http://www.change.org/petitions/prosecute-the-killer-of-our-son-17-year-old-trayvon-martin

      Merci a rogerothornhill pour avoir posté la pétition il y a trois jours. J’ai signé la pétition parce que je crois qu’il y a des problemes dans la version des evenements qui nous a offert la service de police de Sanford, Florida, et surtout une question de savoir si Martin etait vraiment l’aggresseur de la bagarre comme prétend Zimmerman.

    • Le policier Zimmerman à la centrale:” He got his hands in his waist and he’s a black male” (RDI). Pas fort, pas fort.

    • @martinduchesne. “…des gauchistes, qui ne cessent de crier que les races n’existent pas”. Les races existent mais nous avons tous le sang de la même couleur et pouvons nous reproduire entre races humaines différentes. On peut constater l’existence des races sans être raciste. Ça ne semble malheureusement pas être votre cas.

    • C’est tellement banalisés les confrontation à caractère raciste aux USA que beaucoup des gens, même sur ce blogue, n’apprécient pas qu’on parle de racisme. Ça gêne mais c’est la réalité. On voit deux poids deux mesures sur l’injustice envers les Noirs. Cela étant dit, tous les Noirs ne sont pas innocents comme Mère Thérèsa. Il ya des criminels Noirs. Quand on écoute les enrégistrement de 911, cet agent de sécurité, George Zimmermann a déjà dans son mire Trayvon Martin et il a prémédite son geste avant de le tuer même si la police lui a dit de ne pas le poursuivre . Il est excité de son premier trip de tuer un suspect Noir qui rôde durant sa ronde de surveillance. Il est confiant, avec la complicité des policiers, d’échapper à la justice et faire son cover up en invoquant la légitime défense.

    • @martinduchesne

      Vous avez déblatéré très longuement sans répondre à la questiopn simple que je vous posais à
      13h55 ?

      Pourquoi ?

    • @la douche

      Va relire pour le sucre et le café.

      T’as tout de travers.

    • Nous sommes en Floride et on rapporte presque chaque jours des tirs sur des personnes. et nous au Canada nous avons eu un gouvernement pas trop clairvoyant aujourd’hui on parle d’éliminer les bombes atomique, les canons mais on laisse les petites armes disponible partout. Le gouvernement Harper est simplement rétrograde avec ces supporteurs du Québec les magnifiques Sénateurs. Heureusement que le Québec avait compris et envoyé des jeunes au parlement.

    • Lukos Zimmerman est pas un policier ici en Floride on a des escouades de gens qui se prennent pour des policiers aucune formation, Bref la sécurité provenant de citoyens

    • douche_froide

      23 mars 2012
      14h22

      “n’importe quel gauchiste me traitera de raciste parce que je n’aime pas le libéral-progressiste-socialiste Saint-0bambi.”

      Non. Vous n’êtes pas raciste… c’est pire.

    • Stand Your Ground est finalement l’ euphémisme de ”License to kill ”
      On retourne au wild wild west des rustres. Shame on you, bande d’ hypocrite du KKK.

    • Les racistes idiots sur ce blogue ne devraient pas oublier que le jeune garçon a été assassiné à une soixantaine de pieds de sa maison !

      Il s’en allait sûrement voler dans le réfrigérateur de son domicile !

    • Que ce crime implique deux blancs ou deux noirs ou deux hispano ou n’importe quelle mixte , il y a eu crime ! et le meurtrier est protégé par une mesure appelée «Stand Your Ground» .Ce type ne sera jamais condamné pour meurtre . N’ importe quelle avocat est capable de le sortir de ce merdier. Seule sa parole comptera , l’ autre est mort!!! le bénéfice du doute est à sens unique et en sa faveur.
      La justice va se faire par elle même et vite. Son rêve américain a pris fin à Orlando et Mickey Mouse peut rien faire pour lui.

    • douche est un raciste fier de s’affirmer.

      «Puisque Saint-Obambi est seulement à moitié noir, j’apprécierais que vous m’appeliez «mi-raciste» pour mieux rendre la réalité de la situation. »

      http://blogues.cyberpresse.ca/hetu/2012/03/21/jeb-bush-appuie-romney/ (14h57)

      Un bête troll raciste !

    • Une histoire hallucinante !
      Un type qui apparemment se prend pour un justicier, abat un jeune innocent et on le laisse aller … sous prétexte de légitime défense !
      Et certains feignent de ne pas voir …

    • Mother Jones présente les attaques hystériques de la droite contre Obama.

      On y découvrira avec intérêt les sources de venin, les références où s’abreuve “la douche” pour revenir cracher sa haine du président Obama.

      http://motherjones.com/mojo/2012/03/obama-comments-trayvon-martin-case-and-right-goes-nuts

    • Bonjour littlerob. La pétition est rendue à 1.5M, c’est beaucoup et peu à la fois. Le rythme de croissance a beaucoup ralenti aujourd’hui.

      Le travail de la police de Sanford a été lamentable. J’espère que la lumière se fera pour départager leur part d’incompétence, de négligence (et/ou paresse), de partialité voire de biais ethnique.

      Il semble fort improbable que Trayvon Martin, concédant une cetaine de livres à Zimmerman, l’ait attaqué. D’autant plus que la version de l’amie de Trayvon Martin diffère totalement de celle de Zimmerman. Mais même si c’était le cas, la seule facon que Zimmerman puisse invoquer une légitime défense est qu’il se faisait battre. Toutefois, il n’est aucumement fait mention qu’il a été soumis à un examen médical ou autre.

      Une autre preuve de l’incroyable ineptie des policiers est cet enregistrement.

      http://www.youtube.com/watch?v=hj4RHJ0taoc

      On y entend des cris de détresse jusqu’au coup de feu à 00:41. Il me semble qu’une analyse informatique de reconnaissance de voix pourrait assez facilement déterminer si ces cris venaient de Zimmerman ou non. A ce que je sache, aucune démarche n’a encore été faite dans ce sens.

    • @cit-engage
      “C’est tellement banalisés les confrontation à caractère raciste aux USA que beaucoup des gens, même sur ce blogue, n’apprécient pas qu’on parle de racisme. Ça gêne mais c’est la réalité.”

      Il y a déjà un gros problème avec le terme de ‘race’ appliqué aux être humains.
      Avez vous remarqué que, à part les humains, on ne parle de race que pour les annimaux d’élevage et de compagnie ?
      Les scientifiques parlent d’espèces et de ’sous espèce’ (qui se sont modifiés et diversifié pour s’adapter aux variations de l’environnement.)
      En plus, le terme de ‘race’, appliqué aux humains, semble être apparu il y a quelques siècles, comme un prétexte pour justifier (entre autres) l’esclavagisme, et comme une justification qu’il était légitime de traiter des êtres humains comme des bêtes.
      Et, ce qui nous distingue le plus en tant qu’humains est beaucoup plus la culture que les quelques gènes qui font que vous avez la peau blanc foncé ou noir pale, et vice versa.
      Mais au final, c’est avant tout une question d’individu. Du pire et du meilleur peu importe la soi-disant ‘race’ ou la culture.

    • @JWL alexandrine

      Quel commentaire insignifiant. La drette gnan-gnan se déchaine. Non seulement vous gobez toute les conneries des commenteux du torchon de montréal et son jumeau de qwebecor city, vous répandez votre paresse intellectuelle à tout vent. Misère…

    • @rogerothornhill

      Le cancer du racisme latent aux États-Unis commence à suppurer comme une plaie.

      Ce pays est au seuil d’une discussion nationale pour crever cet abcès qui les ronge et les ratatine comme nation.

    • @ martinduschesne
      La communauté des hispanos n’est pas homogène et la communauté cubaine occupe pas le haut de la pyramide des hispanos. Dire que cette communauté appuit les républicains dans l’état de FL , peut-être que oui ! je l’ignore mais je sais que leur poids politique est négligeable, de toutes façon la FL vote républicain.
      Ce n`est pas demain la veille que les hispanos auront le pouvoir que vous leur souhaitez , La rivalité entre noir et hispano est du ressort criminel et social mais pas politique. Vous semblez passer à coté des blancs de souche européenne dans votre exposé. Ils sont très impliqués dans la politique , c’est leur ” AFFAIRE”
      jrcm.t
      Tampa FL

    • La loi “Stand your ground” est la permission légale d’accomplir les meurtres que ne pouvaient justifier les membres du KKK.

    • @candela Oui, il est bien désolant de constater que la population noire des États-Unis continue de subir le mépris sinon la haine d’une partie de la majorité. Comme si le fait d’avoir été affranchis les rendait coupables de quelque chose. Mais cela n’est pas l’origine de cette haine. J’ai une conception tout à fait personnelle de cette origine mais puisqu’elle serait probablement trop controversée et de toutes facons non validée, je la garde pour moi.

    • @rogerothornhill: Tout a fait d’accord avec ce que vous écrivez et surtout avec votre suggestion qu’on fasse une analyse de la voix–ou des voix–enregistrée(s) dans l’appel a 911.

      D’ailleurs, selon la loi “Stand Your Ground,” *Martin* aurait eu droit a se defendre–avec coups de poing ou meme coups d’arme a feu–si *Zimmerman* avait été l’aggresseur dans ce cas. Moi je ne suis pas du tout satisfait que l’evidence montre que Martin etait l’aggresseur; la déclaration de l’amie de Martin dont vous faites mention serait de l’evidence tres forte du contraire si elle dit la vérité.

    • Le genre d’événement qui renforce une perception déjà passablement négative chez les observateurs étrangers.

      Fidèle à son habitude, le président Obama commente avec doigté et sensibilité.

      Je me demande si les Américains sont conscients de leur chance d’avoir un tel président? C’est qu’on entend tellement les putois déblatérer sur son compte, que la question se pose.

    • @douche_froide. “Saint-0bambi se mêle de choses qui ne le regardent pas”. Comment ça, qui ne le regardent pas? Prenez en une longue, très longue.

    • @candela

      23 mars 2012
      14h36
      @JDIW

      Ainsi, selon votre profonde analyse logique, il suffit au Québec de dire aux policiers qu’on est mentalement affecté pour pouvoir continuer son petit bonhomme de chemin, , rentrer chez soi tranquillement pour s’ouvrir une bière pour calmer sa folie passagère, sans être accusé, ni arrêté. Laissant à la police le soin de ramasser les cadavres

      Est-elle assez grande la porte ouverte pour que votre tête passe dedans ?

      Non, mais !

      ————————————————————————–

      Bon, l’archétype du parfait gauchiste du blogue qui a encore de la misère a appeler un chat un chat…….

    • Et dire que notre créationniste évangélique de Harper n’a même pas la moitié du QI d’Obama. Il partage le fond du baril avec George W. Bush et les trolls qui tentent présentement de représenter le GOP. Misère ! Ah, misère !

    • @ lafondcy
      Ces lukos zimmerman ne sont pas policiers. ne sont pas agent de sécurité en devoir, par définition ils sont, tout au plus, les yeux de la police, Ils ont aucun droit d’autorité et peuvent pas exécuter une tâche de policier. Leur travail est communautaire et ils le font bénévolement. Ce type a peut-être été enquêté mais de façon mineur( travail, état civil, dossier,adresse etc )
      Cependant , dans ses heures d’activité, il doit être visible et se rapporter aux services de police. Il n’a pas le droit de prendre action ou se mettre en conflit ou en danger, on lui demande de surveiller et d’être les yeux de la police. Pas banal , pour une sociéte de prémouvoir et d’encourager les citoyens de s’impliquer de cette façon On ouvre une porte à tous les lukos zimmerman de ce monde et ils sont nombreux. Ce type a téléphoné au 911 , 46 fois dans la même année et personne a allumé; ni le 911 ; ni la police, chercher la raison? pourquoi les policiers n’ ont pas expertisé ce type???
      Orlando est une ville très active mais pas criminalisé plus que les autres villes de la FL et moins que Miami. Les policiers sont très visibles et ils surveillent beaucoup le périmêtre de Disneyland et le quartier touristique (hotels, motels, restaurants etc)

    • @jrcm.t

      La communauté Cubaine de Floride est derrière une bonne partie de la politique Américaine contre Cuba. Presque toutes les actions anti-castristes des 30 dernières années sont commises par des Cubains de Floride. Un exemple de ces actions est l’envoit illégal d’avions au-dessus de Cuba pour lancer des tracts anti-castristes.

      On peut aussi se rappeler de l’histoire d’Elián González. Presque toute la population Cubaine de Floride s’était rangée derrière la famille qui voulait le garder aux États-Unis. Il a fallu l’intervention du gouvernement Américain pour le renvoyer à Cuba­. Cette action a coûté cher aux Démocrates, et explique en partie la domination des Républicains dans cet état.

      Rappel que Miami, la ville la plus importante de Floride, une personne sur trois est d’origine Cubaine. Il est faux de prétendre que ces Cubains n’ont pas de rôle politique en Floride.

      Il y a présentement 50 millions d’Hispaniques aux États-Unis. On estime qu’ils seront le premier groupe etnnique et culturel en 2050, avec 75 à 100 millions d’individus, devancant mêmes les blancs. Et devançant de loin les Afro-Américains, dont le pourcentage baisse à chaque année avec l’arrivée maissive d’immigrants en provenance d’Amérique du Sud.

      Le fait que tu refuses de voir la puissance des Hispaniques révèle peut-être une forme de racisme anti-hispanique. Il a fallu 200 ans pour faire comprendre que les noirs étaient des humains, il en faudra peut-être autant pour faire comprendre à tous que les Hispaniques sont aussi des humains, avec des droits politiques égaux aux autres.

      Pour ce qui est des blancs, il seront bientôt une minorité aux États-Unis, et leur rôle est de plus en plus marginal. Obama en est la preuve la plus éclatante.

      Martin Duchesne

    • Au sujet des Cubains de Floride, voici ce que dit Wikipedia: L’affaire Gonzales aurait fait perdre la Floride à Al Gore.

      “Commentators have suggested that the Elián González affair may have been a factor in voters’ decisions in the 2000 United States presidential election, which could have affected the close outcome in Florida. Al Gore’s handling of the matter may have been as great a factor as anger by the predominantly Republican Cuban community over the boy’s return to Cuba. Gore initially supported Republican legislation to give the boy and his father permanent residence status, but later supported the Administration position. He was attacked both for pandering and being inconsistent”

      Traduction: Si les Démocrates avaient traité les Cubains de Floride avec délicatesse, on aurait peut-être pu éviter 8 année de Bush.

    • @ martinduschesne
      Bon matin M. Duchesne,
      Je vois les ÉU de l’intérieur, je demeure aux ÉU et je crois connaitre le profil des ÉU. Les hispanos ne forment pas un groupe homogène et ils ont des souches différentes. Les hispanos de l’Amérique du sud n’ont rien en commun avec les cubains et les mexicains et la langue espagnol n’est pas le norme qui lie les hispanos entre eux. Beaucoup d’hispanos sont blancs et s’identifient aux blancs de souche européenne, asiatique ou autres et beaucoup ne parle plus espagnol.
      On compte 320 millions et + d’ÉU ça fait beaucoup de monde et le ”melting pot” est très diversifié,il faut savoir qui se range derrière qui ? et qui s’identifie à qui ? faites votre recherche et vous constaterez très vite que ceux qu’ on indentifient ”blanc”!!! sont en grande position de contrôle
      C’est vrai que la langue espagnol est très utilisée partout dans le monde et c’est bien, mais affirmez que les hispanos seront bientôt en situation de contrôle aux ÉU !!! je pense pas de voir ça de mon vivant. Prédire sur une base de 100 ans, ça se fait pas , c’est de la science fiction.

    • Je sais que les fait contrarient les libéraux donc je vous offre à tous un petit tableau bourré de faits qui nous montre les victimes de crimes et leurs auteurs aux États-Unis.

      http://www2.fbi.gov/ucr/cius2009/offenses/expanded_information/data/shrtable_06.html

      Pour ceux qui n’ont pas encore compris, le Président, qui soit-il, ne doit pas s’immiscer dans des affaires criminelles. Ce principe existe partout en démocratie et tous les politiciens le connaissent et le respectent sous peine de sanctions, sauf le grand Obozo.

    • douche_froide 12h58: “…le Président, qui soit-il, ne doit pas s’immiscer dans des affaires criminelles…tous les politiciens [connaissent et respectent ce principe] sous peine de sanctions, sauf [Obama].”

      Tous? Vraiment?

      http://thecaucus.blogs.nytimes.com/2009/07/24/other-presidents-who-weighed-in-on-big-cases/

      “Manson Guilty, Nixon Declares”

    • @littlerob

      Belle torgnole envoyée à la “douche” . :-))

    • @candela

      Torgnole ! Joli mot. Comme rombière d’ailleurs. Deux termes qui ont émergé dans ma conscience grâce à vos bons offices. Merci.

    • littlerob

      Passez-vous ceci entre les dents:

      http://www.thecrimson.com/article/1970/8/4/nixon-calls-manson-guilty-attorneys-move/

      J’ai dit «sous peine de sanctions», non? Dans le case de Nixon ça aurait pu être la remise en liberté de Manson. Notez que Nixon a dû s’excuser promptement.

      Si vous n’êtes pas convaincu, mettez-vous le nez dans ceci:

      http://www.whitehouse.gov/the-press-office/2011/09/19/press-briefing-press-secretary-jay-carney-treasury-secretary-tim-geithne

      http://www.thestatecolumn.com/articles/president-obama-will-not-intervene-in-troy-davis-execution/

      Lisez la partie concernant Troy Davis, le meurtrier exécuté l’an dernier mais vous le saviez déjà, ayant donné votre opinion d’expert plusieurs fois sur le sujet.

      Si vous désirez argumenter avec moi je vous conseille des armes plus puissantes.

    • “However, it is not appropriate for the president of the United States to weigh in on specific cases like this one, which is a state prosecution.”
      Piqué sur un des liens proposé par douche. Affirmation dite par le “Press Secretary Jay Carney”.
      En principe, ça devrais aussi s’appliquer dans le dossier (Trayvon Martin).

      Mais GW Bush faisait bien pire selon moi, il ne se limitais pas juste a commenter. exemple, http://www.lexpress.fr/actualite/monde/affaire-plame-bush-epargne-la-prison-a-libby_465289.html

    • On voit que la “douche” écumante en a mangé une bonne ! MDR !!!

    • @ douche froide: Nixon ne s’est pas excusé pour avoir prononcé Manson coupable.

      De votre lien (Harvard Crimson)

      “Nixon said flatly that he did not mean to imply that Manson was guilty.”

      En bon français: “Nixon disait clairement qu’il ne voulait pas dire que Manson soit coupable.” (apres avoir dit que Manson est coupable). Je vous assure–l’anglais, c’est ma langue maternelle–que ça c’est une dénégation, pas des excuses. (Et une dénégation de boulechite, a mon avis.) Ron Ziegler, le secretaire de presse de Nixon, a “clarifié” ce que Nixon disait: “[Nixon] failed to use the word “alleged” (prétendu) in his statement.” Tres vrai, mais ce que Ziegler disait ne sont pas des excuses non plus.

      Avez vous lu l’article du New York Times que j’ai fourni? Nixon n’est pas le seul président qui s’est immiscé dans des proces criminels sub judice. Reagan et Clinton ont egalement donné leurs opinions sur la culpabilité des accusés pendant leurs proces–sans meme avoir *essayé* de s’excuser apres, d’ailleurs, et malgré toute sanction qui aurait pu etre la conséquence de leurs déclarations. Obama est loin d’etre le seul président d’avoir commenté une cause celebre, contrairement a ce que vous prétendez, et au moins Obama est resté silent sur le sujet de la culpabilité ou l’innocence de George Zimmerman et de Trayvon Martin dans ce cas.

    • littlerob

      Comme je l’ai écrit plus haut, «le Président, qui soit-il, ne doit pas s’immiscer dans des affaires criminelles.»

      Obozo ne peut pas s’introduire dans une enquête criminelle, non plus que quelqu’autre personnage officiel non relié à la dite enquête.

      Normalement la presse ces interventions mais Obozo profite d’une protection spéciale parce qu’il ne commet jamais d’erreurs ou de faux pas, c’est bien connu.

      Obozo a personnalisé l’affaire en appelant la victime son fils, c’est comme si Zimmerman avait tué le fils du Président, vous pigez?

      Pour finir, demandez-vous pourquoi le DA n’a pas porté d’accusations?

    • La façon dont cette histoire a été récupérée par les médias PUE la récupération politique à plein nez !

      Premièrement, le tireur dans cette histoire, George Zimmermann, ce n’est pas un « redneck blanc milicien d’extrême-droite », c’est un Hispanique embourgeoisé à la généalogie multiraciale dont le père serait juif et dont la mère serait cubaine et qui compterait des Noirs dans sa famille. Imaginons un moment que les autorités floridiennes décideraient de l’expulser vers Cuba, comment les médias « spinneraient-ils l’histoire »? Le gouvernement floridien expulsera-t-il un Blanc ou un Latino ?

      Deuxièmement, l’histoire s’est déroulée le 26 février dernier, ça fait donc presque un mois que ça s’est passé. Lorsque les policiers qui sont intervenus sur les lieux, ils trouvent un Trayvon Martin abattu par balle et un George Zimmermann qui semble avoir été attaqué : du gazon serait imprimé sur ses vêtements et il aurait eu des coupures sur la face et sur l’arrière de la tête.

      Peut-être que les policiers ont conclu trop rapidement à un simple cas d’auto-défense, peut-être encore que Zimmermann a réussi à leur faire croire qu’il s’agissait d’un tel cas, ou peut-être encore qu’un avocat serait intervenu à temps et aurait interrompu l’interrogatoire de la police par une phrase à la Law & Order du genre :

      « Don’t say another word George, I’m your family attorney. »
      « This interview is over, gentlemen. »
      « Did you cite my client is Miranda rights? »

      Troisièmement, c’est seulement récemment qu’est sortie sur Internet et sur les médias l’histoire des appels téléphoniques où George Zimmermann appelle le 911 pour leur dire qu’il voit un Noir suspect et qu’il décide de le confronter, la blonde de Trayvon Martin que ce dernier appelle pour lui dire qu’un type fucké le suit, les différents voisins qui appellent le 911 pour leur dire qu’ils entendent des cris, des bruits de lutte, un coup de feu, etc.

      Dites-moi… Les premiers policiers qui sont intervenus sur les lieux… Étaient-ils au courant de ces appels téléphoniques ?

      Voici selon moi ce qui s’est passé : George Zimmermann voit Trayvon Martin, le trouve louche et décide de le confronter. La confrontation dégénère en bagarre, la bagarre ne se déroule pas à l’avantage de Zimmermann, ce dernier prend son gun pour se sortir de là et abat Martin.

      Est-ce que cela justifie la mort de Trayvon Martin et excuse les gestes de George Zimmermann ? NON.

      Mais cette histoire est-elle à des années-lumières de ce qui a été rapporté dans les médias ? Où un méchant redneck blanc appartenant à une milice d’extrême-droite bute un Noir dans le dos et s’en sort pcq la loi le lui permet ? OUI.

      Une chose qu’on doit se rappeler : il n’existe pas de délai de prescription pour les meurtres. Cela veut dire que lorsque la police aura reconstitué l’intégralité de l’histoire et accumulé suffisamment de preuves contre lui, ils peuvent l’embarquer et l’accuser de meurtre n’importe quand. De toute façon, ils n’auront pas d’autre choix que celui de s’attarder sur cette affaire avec toute la pression populaire qu’ils ont sur eux.

      En conclusion, voici une citation de Jeb Bush, l’ex-gouverneur de la Floride, le frère de Dubya, celui qui a signé la mise en application de « la méchante loi de cowboy qui a permis Zimmermann de s’en tirer » : “Stand your ground means stand your ground. It doesn’t mean chase after somebody who’s turned their back”.

    • Oh ! Quelle souffrance pour les dretteux racistes de voir et d’entendre un président noir tenir un discours rassembleur !

      “I think every parent in America should understand we need to investigate every aspect of this, and that everybody pulls together Federal, State and Local to figure out exactly how this tragedy happened…. And I think they are right to expect that all of us as Americans are going to take this with the seriousness it deserves and that we’re going to get to the bottom of exactly what happened.”

      «All of us As Americans». «Every Parent In America». «Everybody Pull Together».

      Seul les esprit haineux, ignorants et tordus peuvent croire que le terme «everybody», s’il est prononcé par le président Obama exclut toute personne non Noire.

      Et rajouter stupidement que ce qu’il a dit est une intervention dans un processus judiciaire.

    • douche_froide 23h18: “Obozo ne peut pas s’introduire dans une enquete criminelle…”

      Jamais je n’ai argumenté le contraire. Mais vous avez egalement affirmé qu’Obama est le seul président–et meme le seul politicien étasunien–de ne pas avoir “respect[é] ce principe.” Et je crois que je vous ai fourni des preuves qu’il y a assez de précédents qui contredisent ce que vous avez écrit.

      En tant qu’anglophone, j’ai tres bien compris les propos d’Obama sur cette affaire. Et je vous assure qu’Obama n’a pas appellé Martin son fils. La traduction des propos d’Obama qui nous a fourni M. Hétu est assez correct a mon avis; une meilleure traduction serait peut-etre “Si j’aurais eu un fils, il ressemblerait a Trayvon.” Jamais Obama n’a dit ni “Trayvon is my son,” ni meme “Trayvon could have been my son.”

      Je me suis deja souvent demandé pendant ces derniers jours pourquoi Zimmerman n’a pas été accusé d’un crime; mois je crois qu’il y a de l’evidence qu’il est coupable de voluntary manslaughter (dsl, je ne connais pas le terme français pour)

      1) Martin etait un invité dans la “gated community” ou Zimmerman residait et etait citoyen-patrouilleur. L’amie de son pere y demeure.

      2) Il y a de l’evidence que la premiere question que Zimmerman a posé a Martin a été, “What are you doing here?” Au lieu, par exemple, de demander, “Can I help you?” C’est de l’evidence que Zimmerman a sauté a la conclusion que Martin violait la droit du proprieté.

      3) Martin parlait avec son amie sur son cellulaire juste avant le commencement de la bagarre. C’est de l’evidence qu’il n’etait pas l’aggresseur comme Zimmerman prétend.

      4) Il y a un témoin (auriculaire), Mary Cutcher, qui affirme que c’etait *Martin* qui criait juste avant que Zimmermain ait tiré.

      J’ai discuté ce sujet ici en anglais, si ça vous interesse (de page 23 a page 27), sous le pseudo de tirob:

      http://www.fark.com/comments/7009092/Think-a-pack-of-Skittles-looks-like-a-gun-if-youre-holding-a-gun-probably?startid=75748259

    • @boguemoipas

      Le gouverneur condamne implicitement l’action de Zimmerman.

    • bougemoipas: “Voici selon moi ce qui s’est passé : George Zimmermann voit Trayvon Martin, le trouve louche et décide de le confronter. La confrontation dégénère en bagarre, la bagarre ne se déroule pas à l’avantage de Zimmermann, ce dernier prend son gun pour se sortir de là et abat Martin”

      Je trouve ce scenario croyable, et soutenu par l’evidence de l’appel de Zimmerman a 911:

      Zimmerman: “…shit, he’s running.”

      Dispatcher: “He’s running? Which way is he running?”

      Zimmerman: “Down towards the other entrance of the neighborhood.”

      Dispatcher: “Which entrance is that that he’s heading towards?”

      Zimmerman: “The back entrance. Fucking [unintelligible].”

      Dispatcher: “Are you following him?”

      Zimmerman: “Yeah.”

      Dispatcher: “OK, we don’t need you to do that.” [Ambigu, comme en français, "il ne faut pas faire ça."]

      Zimmerman: “OK”

    • Michael Nutter, le maire de Philadelphie: Trayvon Martin etait victime d’un “assassinat.”

      http://www.politico.com/news/stories/0312/74447.html

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    janvier 2011
    L Ma Me J V S D
    « déc   fév »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité