Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Dimanche 23 octobre 2011 | Mise en ligne à 15h54 | Commenter Commentaires (38)

    Perry flirte avec les birthers

    Rick Perry fait campagne en Iowa ce week-end. (Photo AP)

    Rick Perry fait campagne en Iowa ce week-end. (Photo AP)

    Dans une entrevue publiée aujourd’hui par le magazine Parade, Rick Perry flirte avec les birthers en affirmant ne pas savoir si l’extrait de naissance publié par Barack Obama en avril était authentique. Comme on peut le constater dans cet extrait de l’interview que je cite dans le texte, le gouverneur du Texas a même tenu à préciser qu’il avait discuté de ce sujet avec Donald Trump, grand birther devant l’Éternel :

    Governor, do you believe that President Barack Obama was born in the United States?
    I have no reason to think otherwise.

    That’s not a definitive, “Yes, I believe he”—
    Well, I don’t have a definitive answer, because he’s never seen my birth certificate.


    But you’ve seen his.

    I don’t know. Have I?

    You don’t believe what’s been released?
    I don’t know. I had dinner with Donald Trump the other night.

    And?
    That came up.

    And he said?
    He doesn’t think it’s real.

    And you said?
    I don’t have any idea. It doesn’t matter. He’s the President of the United States. He’s elected. It’s a distractive issue.


    • On voit bien que les candidats à l’investiture chez les républicains sont de bien petites pointures intellectuelles, encore une fois, on parle de tout ce qui est accessoire, mais on ne propose rien de solide pour aider la société américaine, qui a pourtant bien besoin de nouvelles idées … Ah misère, ils sont encore à discuter de l’acte de naissance de M. Obama :-(.

    • Quand on est à cours d’ arguments.

    • Il compte sans doute s’attirer les votes de ces “naissanceux” qui laisseront Bachmann…

    • Coudonc y a pas juste au Québec qu’un politicien change d’idée après avoir rencontrer un individu à la fois puissant et méchamment dérangé. Il faut dire que Trump y fait la pluie et le beau temps par chez-eux, tout le monde lui lèche les bottes et danse le boogie-woogie avec lui. Y est pas dans la construction ce gars-là (du genre golf en Écosse)?

    • Ce que je trouve plus “parade” est sans doute sa photo (couverture du magazine!).

      Il me semble qu’il agi en “lame duck”. Il essaie vraiment de chercher des votes. Il a du fric mais il semble bien qu’il n’a pas de votes! Plus il devient extreme plus, il a le risque de perdre les independants, si jamais il devient candidat du GOP. Mais c’est sure qu’Il est trop tot pour faire des paris…

      Ou simplement, il est vraiment moule a la Palin et il est un idiot qui se laisse influencer par The Donald?

      Ou bien …La question folle… Si Romney gagne… Le T parti ne sera pas content mais… est-ce que Perry pourrait etre le candidat du T parti?

    • @pbe

      Croyez-vous à la possibilité de deux candidats de la droite, un répu et Tparty, contre Obama ?

      Une reprise de la saga de Ross Perot ?

    • Perry et les autres politiciens républicains savent au fond d’eux-même qu’Obama est bel et bien né aux USA, Il y a eu les certificats de naissance ( le court et le long), la publication dans les journaux de l’époque d’un avis sur sa naissance etc…

      Ce que l’on fait ici c’est du racolage auprès d’une certaine clientèle buveuse de thé qui n’a jamais accepté qu’un noir soit leur président.

      C’est bas, mesquin, trompeur et injustifié… Mais si Perry peut s’attirer des votes de la droite extrême avec ce genre d’allusion démagogique, il ne se gênera pas. Il a trop besoin de votes.

    • Ils sont pitoyables les candidats républicains! Le seul qui se démarque un peu, c’est Romney. Et encore là! Je suis stupéfait de la pauvreté intellectuelle de tous ces candidats. Obama ne devrait donc pas trop s’inquiéter pour sa réélection. À mois qu’une majorité d’Américains perde tout jugement!

      Michel Lebel

    • @candela

      Pourquoi pas un candidat officiel du GOP et un candidat de l’American Party ou du Tea Party ?

      Si le candidat du GOP est trop au centre-droit, le Tea Party peut vouloir présenter un Natural Born Moron.

      Je viens de lire la nouvelle que grâce à Condoleeza Rice, une partie du pire voulue par Cheney, les tribunaux militaires, a été évitée.

      Mais bien qu’elle dise avoir menacé de démissionner, elle est restée en fonctions.

      On voit bien qu’il y a dans le GOP deux tendances: les faucons et les vrais.

      Lire: http://www.cyberpresse.ca/international/etats-unis/201110/23/01-4460078-condoleezza-rice-avait-menace-de-demissionner-en-2001.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B9_international_29810_accueil_POS4

    • C’est le sud avec son racisme larvé qui cache mal sa nausée.

    • miebel …. Obama est une plaie pour le peuple. OWS le prouve me semble.
      Obama s’aligne sur les banques, prétend que les banquiers n’ont pas fraudé alors que c’est exactement ça le problème qui ruine les USA et système financier mondial.
      Il prend les américains pour des gens sans jugement et il a probablement raison puisqu’il sera réélu, pas sur ses actions pitoyables comme par exemple, une loi pour tuer un américain sans le juger ou préparer une loi sur la transparence en secret, mais bien à cause de la pauvreté intellectuelle des opposants, n’est-ce pas misérable un tel système de broche à foin, pire que la patantagosse à Charest.

    • @treblig 17h46.
      Là, je suis entièrement d’accord avec toi.

    • Excuse-moi treblig (j’aurais du écrire (17hr56).
      Bye! Carl.

    • @mlebel – 23 octobre 2011 – 18h10
      Entièrement d’accord avec vous, mais l’économie américaine continue à tirer de la patte et plusieurs blâmeront sans doute M. Obama. Il y a donc péril en la demeure. Je l’ai dit plus d’une fois sur ce forum, j’espère que M. Obama aura un autre mandat avec le contrôle des deux chambres.

    • @decembre 18h32

      Et le lien avec Perry et son clin d’oeil aux “birthers” ?

      Vous êtes-vous trompé de billet ?

    • Donc, Obama a falsifié son acte de naissance pour donner l’impression d’être né aux USA (alors qu’il ne l’est pas, sinon il n’aurait pas fait falsifier son acte de naissance), mais il n’est pas important d’en parler, parce qu’il a été élu président alors qu’il ne satisfait pas aux conditions (être né aux USA). Donc, parce qu’il a été élu, il peut se présenter à l’élection.

      Il me semble qu’il est difficile à suivre, ce Rick Perry…en tout cas, j’arrête, j’en ai mal à la tête.

    • @ducalme 18h20

      Une présidentielle à trois candidats : Ça serait révolutionnaire !

    • Il n’a pas vraiment d’indication que les Démocrates pourraient regagner le contrôle de la Chambre des Représentants en 2012 mais je préfère de loin Obama aux Républicains qui se présentent contre lui, surtout les Perry, Cain et Bachman qui sont gênants et très incohérents. Romney est le seul qui m’apparait décent mais les Républicains n’aiment pas sa religion et il n’est pas assez à droite. J’aime bien Huntman mais il n’est pas assez connu et à droite. Le pauvre Ron Paul n’est pas non plus au bon endroit.

      C’est dommage pour Obama mais les Républicains le bloquent systématiquement. Si la population ne voit pas cela, tant pis pour elle et elle mérite bien ce qui lui arrive.

    • Perry ne fait pas trop smart, au même titre que les Palin, Bachman, Trump et compagnie. Les votes des birthers et autres morons lui sont acquis de toute facon. Ce groupe de voteurs poussent davantage leur idéologie que ce qui serait bon pour l’ensemble du pays, à l’encontre de la Constitution qu’ils vénèrent sans vraiment la comprendre. Un peu comme leur Bible…

    • candela …. non non j’aime bien ce billet mais je parlais à milebel. Vous vous sentez seul?

    • @decembre

      Non.

      Mais je trouvais votre dogmatisme plus grinçant que d’habitude.

    • @decembre – 23 octobre 2011 – 20h13
      Si vous aimez ce billet de M. Hétu, vous devriez le commenter et nous faire grâce de posts haineux dans le genre de celui 18h32.

    • Je crois que Perry est de bonne foi, il veut seulement etre certain d’envoyer
      ses voeux de bonne anniversaire a la bonne date :-)

    • Candela,

      Je ne sais pas… Mais c’est bizarre. Il a autant d’argent que Romney. Romney a arrive a un plafond et ne recoit pas davantage. Cain a seulement 2 millions et ca ne semble pas augmenter. Je vois mal survivre sans argent. Le reste e comptent vraiment plus! Donc, la possibilite d’un candidat T parti pourrait etre possible. Le T parti se montre clairement contre establishment et je ne pense pas que Romney sera le figure d’union dans le parti, sourtout parce qu’il est mormon parce qu’il est mormon. On verra, il est encore trop tot!

    • “Une présidentielle à trois candidats : Ça serait révolutionnaire !”

      Dans quel sens…?

      Ross Perot, Ralph Nader et Ron Paul (pour ne nommer que ceux-là)
      se sont présentés comme 3e candidat lors d’élections précédentes…

    • @Candela

      Bonsoir. Un tiers parti comme vous le mentionnez résulterait dans une victoire démocrate écrasante. Je ne crois pas qu’une telle situation puisse se produire. Même Palin se rallie au GOP, tout comme Bachmann, Santorum,…le feront pour Romney dans quelques semaines. Le seul problème sera de mobiliser la droite chrétienne /tea party de se rendre aux urnes et voter pour Romney. Attendez-vous à du Obama bashing (Perry a commencé aujourd’hui) pour faire peur à la base pour les motiver de faire leur devoir électoral! (ça ne sera pas beau) Les critique sur les mormons vont cesser d’ici le mois de février et le discours portera sur Obamacare, la “faiblesse” d’Obama au niveau international, et surtout l’économie (à moins d’une amélioration rapide).

    • Je ne suis pas un inconditionnel d’Obama. L’homme m’a déçu par ses atermoiements, par un leadership plutôt faible. Mais devant lui, que ces candidats républicains sont faibles!

      Mais plus globalement, je trouve les États-Unis bien mal en point. Pour avoir visité très récemment une partie de ce pays, je dois conclure que les Américains sont découragés de leurs politiciens, ils en ont assez de leur petites querelles sans fin. Le chômage demeure toujours élevé. Beaucoup d’Américains ont perdu confiance das leur gouvernement, leurs politiciens. L’humeur des gens est loin d’être rose. C’est dans ce contexte asez malsain et assez polarisé que se déroule la politique américaine. L’avenir paraït sombre. Obama me semble, tout compte fait, le moins mauvais des hommes(ou femmes) politiques américains.

      Michel Lebel

    • @rogiroux

      Ce serait le schisme chez les Républicains.

    • mlebel

      Il me semble que vous connaissez mal la societe Americaine laquelle soit dit en passant tres diverse. Nous n’avons jamais fait confiance aux politiciens… Il suffit de jeter un coup d’oeil au niveau d’abstention lors des elections, en general.

      D’autre part, nous sommes tres mefiants des gouvernements en general. Mais c’est vrai qu’il y en a qui vont aussi loin que le T parti… La mefiance est telle que la division des pouvoir est justement faite pour ca… pour bien les balancer et eviter le controle d’un sur les autres.

      Quant au manque de leadership de Obama… Si le fait de reflechir les decisions et chercher la conciliation et partnership, il faudrait bien que vous blamiez les independents qui ne cherchnet que ca, la conciliation! D’autre part, les dernieres semaines ont bien montre que Obama a un leadership avec des resultats! Vous avez beau de crier, de mettre des gens a leur place sans resultats, ca ne vaut rien! Et comme on dit…. il y a une premiere fois pour toutes les choses…. Peut-etre ce sera le premier president a etre elu avec un si haut pourcentage de chomage… N’a pas ete lui qui fut le premier president Afroamericain? Ce n’est pas lui qui a reussit a passer une reforme de sante -oui sans option publique mais quand meme!-? Et ainsi de suite? Il faudrait qu’on definisse et etablise la difference entre leadership et autocratie…. Ce ne sont pas la meme chose! Tout president se doit a son Congres, meme s’il a le droit de veto! A nouveau la divsion des pouvoirs…

    • Perry joue juste sur la ligne de démarcation, pas trop en avant pour pas se faire plaquer, et pas trop en arrière pour pas se faire voler la rondelle. S’il avait l’indépendance d’esprit qu’il faut pour être un leader, il aurait au moins mentionner le gouverneur d’Haiwaii, qui ironiquement est un bon chum de Bho.

      Hawaii Gov. Neil Abercrombie suggested in an interview published today that a long-form, hospital-generated birth certificate for Barack Obama may not exist within the vital records maintained by the Hawaii Department of Health.

      Abercrombie told the Honolulu Star Advertiser he was searching within the Hawaii Department of Health to find definitive vital records that would prove Obama was born in Hawaii, because the continuing eligibility controversy could hurt the president’s chances of re-election in 2012.

      http://www.wnd.com/?pageId=252833

    • Est-ce qu’il y a juste moi qui parle assez anglais? Il dit totalement le contraire. Je ne sais pas qui conduit l’entrevue mais ça semble être un birther qui insiste. Mais Perry dit en résumé: non je n’ai pas vu son certificat de naissance mais je n’ai pas de raison de douter qu’il soit américain. De toute façon c”est pas important, il a été élu et il est président des États-Unis.
      Je ne vois pas là une trace de birther en lui.

    • Perry est en train de nous prouver par neuf qu’il est aussi insignifiant que les Cain, Bachmann et autres Palin. On jurerait qu’ils jouent à prouver qui est le plus stupide ! Et ils vont probablement réussir !

    • C’est la réponse la plus intelligente qu’il pouvait donner. Il ne rabroue pas publiquement les birthers et reste ambigu, ce qui leur plaira sûrement. En même temps, il donne une réponse qui sonne bien aux oreilles des autres : finissons-en avec ce débat, c’est sans importance.

      Faudrait quand même lui laisser ses bons coups. Dans le cadre de sa campagne, c’était une excellente réponse.

    • @prettybrowneyes – 23 octobre 2011 – 21h22
      Sans vouloir vous manquez de respect, je pense qu’il y a une touche de paranoia dans la société américaine. A un moment donné, il faut arrêter de voir des complots partout. Je suis d’accord avec un équilibre des pouvoirs pour empêcher certains excès, mais lorsqu’un des partis est aussi idéologique que le parti républicain, ça fausse le jeu. Ils disent systématiquement ‘non’ à tout ce que veux faire M. Obama et il me semble que certaines des choses qu’il propose sont pleine de bon sens. De mon point de vue de néophyte de la politique américaine, votre système politique est paralysé. Si le parti républicain faisait son travail d’opposition de manière digne et dans l’intérêt de tous les américains, c’est clair que ce serait l’idéal comme système politique, mais ce n’est clairement pas le cas. En tout cas, une chose est certaine, la politique américaine est divertissante :-).

    • @ apocalypse

      “je pense qu’il y a une touche de paranoia dans la société américaine”

      Vous pensez? Cher Apocalypse, la paranoia est “the” fondement de la société américains. Les américains ont peur de tout, de leur ombre, du voisin, du voisin du voisin et du chien du voisin… Ils ont peur de dieu, du diable, des communisses, des gauchisses, des artisses, des autres, des foncés, des pâles, des grands, des petits…
      La peur est ce qui unit ce pays: quand on a peur, on se tient ensemble. Et surtout, quand on a peur, on croit le premier qui fait semblant de rassurer.
      Il est fascinant quand on se tient avec des Américains de voir à quel point la peur fait partie de leur mode de fonctionnement…
      Je ne les envie certes pas…

    • apocalypse

      Vous ne manquez pas de respect! L’idee de venir dans ces espaces cybernetiques, est kustejment la possiblite d’echanger, et apprendre d’autrui.

      Quelque part vous avez raison… Mais ecoutez la Constitution a un certain nombre d’annee et les amendements sont tres difficiles a presenter et a mettre en place! Mais chose certaine est que quelque part, la division de pouvoir permet un certain equilibre. Mais c’est sur que l’esprit de la loi, l’interpretation de la loi est toujours faite par des etres humains. Le parti republicain n’est plus ce qu’il etait! Prennez Regan. Aujourd’hui, il serait considere comme trop de centre. Ceux qui essaient de le capitaliser dans le parti republicain, aujourd’hui, ne le connaissent pas! Il etait republicain, mais pas borne et il etait pret au compromis… Ce qui n’est pas le cas du GOP aujourd’hui. Et plus que rigolot … c’est abolutment dramatique pour une democratie!

      Je suis aussi d’accord avec le fait que les temps changent et on se demande si les partis actueles ne feraient mieux de se re-examiner. Et je vous dis, ca vaut pour tous le monde… Le cas du parti Quebeois est un cas interessant a cet egard.

      jaypee2

      Disons que la peur n’appartient pas a un seul pays… La peur, la souffrance et la mort n’epargnent personne! On a toujours peur de l’autre, pourquoi? parce qu’il est different. Imaginez, les US, un pays de migrants, avez-vous pensez a des pays dans lesquels la migration n’est necessairement une chose de tous les jours? Ou que les cotas, limitent le nombre d’immigrants et refugies?

    • @prettybrowneyes – 24 octobre 2011 – 09h44
      J’aimais beaucoup M. Reagan et je suis d’accord avec vous, il ne passerait sans doute plus aujourd’hui par son centrisme. Vous pouvez imaginer que je suis moins entiché par l’actuelle brochette de candidats à l’investiture républicaine. Je pense que M. Romney va passer.

      Pour terminer, je suis bien d’accord, la peur, et même une certaine paranoia, n’est sûrement pas le seul apanage des Etats-Unis.

    • Perry est un minable et un lâche, n’ayant même pas le courage de défendre ses idées les plus stupides. Il n’a qu’à ne pas les avoir, ou au moins ne pas le dire.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    octobre 2011
    L Ma Me J V S D
    « sept   nov »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité