Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Archive du 23 octobre 2011

    Dimanche 23 octobre 2011 | Mise en ligne à 15h54 | Commenter Commentaires (38)

    Perry flirte avec les birthers

    Rick Perry fait campagne en Iowa ce week-end. (Photo AP)

    Rick Perry fait campagne en Iowa ce week-end. (Photo AP)

    Dans une entrevue publiée aujourd’hui par le magazine Parade, Rick Perry flirte avec les birthers en affirmant ne pas savoir si l’extrait de naissance publié par Barack Obama en avril était authentique. Comme on peut le constater dans cet extrait de l’interview que je cite dans le texte, le gouverneur du Texas a même tenu à préciser qu’il avait discuté de ce sujet avec Donald Trump, grand birther devant l’Éternel :

    Governor, do you believe that President Barack Obama was born in the United States?
    I have no reason to think otherwise.

    That’s not a definitive, “Yes, I believe he”—
    Well, I don’t have a definitive answer, because he’s never seen my birth certificate.


    But you’ve seen his.

    I don’t know. Have I?

    You don’t believe what’s been released?
    I don’t know. I had dinner with Donald Trump the other night.

    And?
    That came up.

    And he said?
    He doesn’t think it’s real.

    And you said?
    I don’t have any idea. It doesn’t matter. He’s the President of the United States. He’s elected. It’s a distractive issue.

    Lire les commentaires (38)  |  Commenter cet article






    Dimanche 23 octobre 2011 | Mise en ligne à 13h42 | Commenter Commentaires (34)

    La citation (afghane) du jour

    Hamid Karzaï accueillait Hillary Clinton il y a trois jours à Kaboul. (Photo AFP)

    Hamid Karzaï accueillait Hillary Clinton il y a trois jours à Kaboul. (Photo AFP)

    «S’il y avait une guerre entre l’Amérique et le Pakistan, nous serions aux côtés du Pakistan.»

    - Le président afghan Hamid Karzaï, exprimant sa reconnaissance à l’égard des Américains lors d’une interview accordée à la chaîne de télévision pakistanaise Geo TV.

    Lire les commentaires (34)  |  Commenter cet article






    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    janvier 2012
    L Ma Me J V S D
    « déc   fév »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives

  • publicité