Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 20 octobre 2011 | Mise en ligne à 16h25 | Commenter Commentaires (7)

    Le sondage du jour

    ljk3vsft90wgb9paixga_g

    Pour la première fois, une légère majorité d’Américains (53%) font porter à Barack Obama (en plus ou moins grande partie) le blâme des problèmes économiques des États-Unis, selon un sondage Gallup publié aujourd’hui. Les Américains continuent cependant à croire que George W. Bush est encore plus à blâmer que son successeur.

    40vxf84r3u6tkdmzqz0dcq


    • C’est un peu normal.

      Obama devait d’abord garder les buts pour limiter les dégats. Il a limité considérablement les dégats.

      En essayant ensuite d’être pro-actif, il a rencontré les Réputealiban$ qui, au lieu d’aider le capitaine à remettre l’équipe du peuple américain sur la voie d’une remontée qui pourrait mener au succès du peuple, se sont acharnés à l’empêcher de prendre la rondelle.

      Les répuliban$ l’ont dit dès le début : on n’en veut pas comme capitaine, même sitoute l’équipe va perdre.

      Alors…

    • Juste 50% des Républicains qui croient que Bush a quelque chose à y voir. Vraiment? 2 guerres + des réductions d’impôts majeures aux riches en même temps n’a pas eu d’effet sur l’économie…?

      Le 25% des démocrates qui croient qu’Obama est responsable est surement un peu faible aussi, mais en même temps la causalité est beaucoup plus difficile à établir, il est arrivé dans une situation économique horrible. On peut peut-être le blâmer de ne pas avoir fait sortir les USA de cette situation (comme la majorité des pays d’Occident faut dire, c’est pas comme si l’Europe se portait très bien), mais en se faisant bloquer ce qu’il veut faire par le Congrès, c’est assez difficile de lui accoler le blâme, surtout quand on compare avec l’autre d’avant qui a eu des politiques qui ont CLAIREMENT démolies l’économie des USA…

    • la situation économique n’est ni la faute d’Obama, ni celle de Bush.

      Je suis une gauchiste qui pense qu’on met beaucoup trop de choses sur le dos du gouvernement.

      >Rendons à Caesar, ce qui appartient à Ceasar. La situation économique actuelle est de la faute de WS et des banksters. point à la ligne.

      Nos gouvernements actuels en occident, sont un peu comme des Pitt Bull à qu’on aurait édenté, pour ensuite le blamer pour ne pas avoir mordu un voleur.

    • @filleduroi

      Dire qu’il est responsable de la situation économique actuelle serait malhonnête. Par contre, il est responsable de n’avoir pratiquement rien fait pour la redresser, alors qu’un nouveau New Deal aurait carrément été nécessaire. Il n’a pas l’excuse d’avoir à affronter un Congrès hostile: il a eu deux ans de mandat avec un Congrès démocrate. Il avait pour lui une bonne partie de l’opinion publique qui s’attendait à du changement et… rien, à peu de choses près.

      Il essaie maintenant de faire passer un peu tard un plan de relance de l’emploi qui manque d’ambition et qui sera probablement tellement amputé au final qu’il sera totalement inefficace. Ça, c’est de sa faute.

      Il a manqué de sens des priorités – sa réforme du système de santé aurait pu attendre – il a beaucoup trop tardé à agir et il s’est montré peu résolu, cherchant à obtenir des consensus impossibles. Il me fait l’impression du gars trop cool qui veut bien s’entendre avec tout le monde et qui prend trop de temps à réagir aux problèmes. Pas vraiment le genre d’attitude requise quand on dirige un pays dont l’économie donne des signes plus qu’inquiétants.

    • filleduroi …. La situation économique actuelle est de la faute de WS et des banksters. point à la ligne. ….

      Et que faites-vous des régulateurs qui encore en ce moment se bandent les yeux pour refuser de voir les fraudes quotidiennes, de ceux au gouvernement qui ont empêché des experts de parler par la menace ?
      Comme pour la drogue, si la police ne coopère pas, y en aura pas dans les rues, même chose ici, le gouvernement est complice sinon rien de cela n’est possible. Obama est complice, ça fait 3 ans qu’on l’sait.

    • Mr Obama, when America woke up yesterday morning, it suddenly realized:
      10 years ago they had Steve Jobs, Johnny Cash and Bob Hope …
      Today they have no Jobs, no Cash and no Hope……….

    • @decembre

      Comme vous n’avez pas cité cette phrase que vous avez copiée, ni ne l,avez mise entre guillemets pour indiquer qu’elle n’est pas de vous, je donne une référence parmi d’autres.

      http://arabnews.com/opinion/letters/article521173.ece?service=print

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    février 2008
    L Ma Me J V S D
    « jan   mar »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    2526272829  
  • Archives

  • publicité