Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 19 octobre 2011 | Mise en ligne à 20h38 | Commenter Commentaires (9)

    La contre-attaque de Romney

    J’écrivais ce matin que Mitt Romney avait perdu son sang-froid lors du débat de la veille entre les prétendants républicains à la présidence, un constat qui n’a pas fait l’unanimité auprès des chers lecteurs de ce blogue. Je fondais mon opinion sur le fait que l’ancien gouverneur du Massachusetts, accusé par Rick Perry d’avoir embauché des sans-papiers pour s’occuper de sa propriété, avait haussé le ton, posé la main sur l’épaule de son rival et, le visage empourpré, laissé tomber cette phrase gênante qui a été reprise à la fin d’une pub diffusée aujourd’hui par le Parti démocrate (voir le clip ci-dessus) :

    ‘I’m running for office for Pete’s sake, I can’t have illegals!’

    Même s’il n’a pas lui-même très bien paru dans l’échange, Perry a réussi à déstabiliser Romney, qui avait jusque-là été intouchable lors des débats républicains. Ébranlé, Romney se devait de contre-attaquer et son équipe vient de passer à l’action en publiant cette pub sur internet* :

    * En fait, l’équipe de Romney a retiré cette pub quelques heures après sa publication. Mais un internaute futé en avait fait une copie :


    • Le mormon a la shape et les idées du parfait candidat à la présidentielle qui va se faire battre par Obama en 2012.

      Quand je regarde ce mormon intégriste, j’ai cette impression de voir un personnage des années 50 !

    • Moi je suis bien d’accord avec vous qu’il avait perdu son sang froid à un certain moment. Le seul fait qu’il ait émis l’hypothèse que Perry puisse devenir Président me semblait être un faux pas qui marquait une sorte de perte de contrôle. Le fait aussi qu’il insiste tant sur cette histoire de 30 secondes de droit de parole donnait l’impression qu’il cherchait du temps pour rassembler ses idées et faire un peu de diversion. Et cette main sur l’épaule…
      D. Leduc
      Gatineau

    • Dodi87, vous pouvez parler de mormon intégriste (vous en avez le droit ici au Canada), mais vous, le défenseur de Tariq Ramadan, êtes très mal placé pour faire la morale aux autres en les traitant d’hystériques comme vous le faites pour Djemila Benhabib. Vous me faites penser à un pitbull qui traiterait des caniches d’agressifs. Vous perdez toute crédibilité en essayant de nous présenter les Frères musulmans comme de doux admirateurs de la démocratie. J’ai bien hâte de voir comment ils vont se comporter en Égypte dans les mois à venir et comment vous les défendrez lorsqu’ils voudront imposer le retour à la charia et à sa «tolérance proverbiale».

    • TOUT A FAIT!!! Il m’avait semblé avoir entendu Romney dire qqe chose du genre. Perry a vraiment manqué la belle grande perche tendue par Romney. Les démocrates ne s’en priveront pas.

    • @RichardHetu Le second lien ne fonctionne pas.
      @Dodi87 Obama: One Term President. Il va perdre contre PEU IMPORTE qui se présentera contre lui. Faites-vous à l’idée :)

    • Perry a laissé tomber sa prestance de grand-père adoptée durant la campagne de gouverneur du Texas pour une présence agressive et, franchement, qui semble au bord d’éclater. Il sait très bien qu’il ne sera pas le candidat choisi, même s’il se fait le champion des pétrolières et de GE.

      Romney, lui, ne perd rien pour attendre. La loupe du peuple se penche sur sa candidature, et ses cheveux crêpés ne compenseront pas pour les manigances évidentes.

      Mitte Romney – Top contributors

      Mitt Romney

      Goldman Sachs $354,700
      Credit Suisse Group $195,250
      Morgan Stanley $185,800
      HIG Capital $176,500
      Barclays $155,250

      http://www.opensecrets.org/pres12/contriball.php?cycle=2012

      Ça sent un autre bailout pour les banques, non?

    • @missivedutexas

      Vous mettez encore en lumière la faillite du système électoral américain: tous des putes corporatives.

      “We the people” … n’avons plus de voix.
      “We the Corpo” … sommes ceux qui décident vraiment.

      Tellement que la cour suprême a jeté la serviette et a abandonné le peuple au profit des grosses corpos… désolant.

    • L’équipe d’Obama s’est frottée les mains à regarder les candidats répu$ se lancer des tartes au visage, dévoiler leurs coups croches individuels, et finalement, l’apothéose, ce cri du coeur paniqué de Romney qui était son pétard à la farine qui lui a éclaté au visage.

    • @jean-saisrien – J’espère que vous ne vous bernez pas à penser que le Canada et le Québec sont épargnés. Power Corporation met ses pions dans les postes clés partout – Hydro Ontario (Maurice Strong) – Parti libéral (Paul Martin et Chrétien) – etc., etc.

      Les crimes financiers commis aux US avec les bailouts et autres n’ont vu personnes faire de la prison, le Fatherland security étant trop occupé à faire peur au monde avec le bonhomme sept heure, communément appelé “tellolliste”. J’ai cessé de prendre l’avion en 2006, et c’est pas à cause des tellollistes. Le tripotage et les radiations pour se rendre à l’avion ont suffit.

      Mais je me console. Le joug qu’on nous réserve vraiment sera bien pire.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    décembre 2010
    L Ma Me J V S D
    « nov   jan »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité