Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 18 octobre 2011 | Mise en ligne à 18h03 | Commenter Commentaires (19)

    Le chiffre du jour

    111018072131-illegal-immigrant-criminal-story-top

    396 906 : nombre de sans-papiers expulsés par l’administration Obama au cours l’année fiscale, un record selon des données publiées aujourd’hui (55% de ces clandestins avaient des antécédents judiciaires).

    (Photo Getty Images)


    • Qu’est-ce que cela aurait été si c’était John McCain comme président!

    • Sérieusement, la majorité des sans papier viendrait du mexique. Appliquer plus drastiquement la sécurité de la frontière aurait fait expulser le double.

    • Il faudrait préciser que sans ces étrangers irréguliers, les États comme le Texas et la Floride seraient en faillite.

      Qui d’après vous cueillent les oranges, les raison, etc en plain soleil et à un salaire dérisoire ? Le redneck moyen ?

    • *plein

    • Esti d’Obama à marde…

      …il trouve quand même le moyen d’être taxé de laxisme dans le domaine par les répu-teabaggers-pas-du-tout-racistes-ou-si-peu-étant-donné-qu’ils-aiment-Cain-cette- semaine.

      Sacré Obama… il ne fait vraiment rien de correct.

    • @philphiphi

      Il est impossible de gagner l’élection présidentielle en se mettant à dos la communauté hispanique et cette dernière est contre les mesures drastiques dont vous parlez !

      Sorry and try again :-)

    • @phildragonbleu 18h15

      >>Appliquer plus drastiquement la sécurité de la frontière aurait fait expulser le double.

      Théoriquement, s’ils n’entrent pas, ils ne se font pas expulser.

      Aussi, peut-être que la plupart de ceux qui ont été expulsés sous Obama le messie socialiste, sont entrés aux ÉU pendant le règne de Bush Jr, aka le petit Einstein du Texas.

    • Sérieusement qui veut des sans-papiers avec des antécédents judiciaires?

    • Il les a seulement expulsé? Pas de coup de fouet? pas de décharge électrique? Obama n’a pas de colonne.

    • C’est vraiment une situation très délicate, car en venant aux États-Unis, ils font rouler l’économie, mais créent beaucoup de problèmes d’ordre légal. Malheureusement, on dira ce qu’on voudra, mais les autorités américaines sont dans l’obligation de ramener à l’équilibre la quantité de Mexicains à l’intérieur du pays. Quand le Mexique sera une place plus sécuritaire, il y aura beaucoup moins de problèmes moraux. La vie est teintée de toutes les couleurs. Et pour que ça reste blanc, il faut enlever certaines longueurs d’onde dans ce qui est visible.

      Mais je ne voudrais en aucun cas être pris dans une situation comme celle-là. Comment dirais-je à mon enfant si j’en avais un que je le reverrai dans quelques années et que ce n’est qu’une probabilité? Ce serait dévastateur. Bref, la moralité de cette histoire, c’est que quand on se sera débarrassé des criminels de la planète, pas ceux qui le deviennent par la faute des autres (par exemple, les États-unis quand ils renvoient des familles entières vers un avenir complètement sombre), ceux qui causent du tort par leur volonté, là on n’aura plus ce genre de problèmes.

      Dans tous les cas, il va nous falloir bannir certains aspects de la société qui nous ralentissent comme la religion ou le gouvernement libéral au Québec et les gros lards qui vont chez McDo et profitent ensuite du système de santé, etc…

    • Il est certain qu’avec McCain comme president, tous les clandestins
      feraient patate :-)

    • sayenshin …. les gros lards qui vont chez McDo et profitent ensuite du système de santé …

      Votre impuissance vous faire dire n’importe quoi.

    • Bravo! Keep up the good work

      @dodi
      “Qui d’après vous cueillent les oranges, les raison, etc en plain soleil et à un salaire dérisoire ? Le redneck moyen ?”

      Tous les mexicains ne sont pas illegaux…. IOW, pas besoin d’etre illegal pour cueillir les petits fruits et autres travaux au salaire minimum.

    • Dodi87.

      18 octobre 2011
      18h26

      @philphiphi

      Il est impossible de gagner l’élection présidentielle en se mettant à dos la communauté hispanique et cette dernière est contre les mesures drastiques dont vous parlez !

      J’ai jamais que j’étais pour ces mesures drastiques!
      Mais j’ai raison de dire que c’est le mexique qui est la source principale de sans-papier.
      Il faut dire que depuis quelque temps, le taux de mortalité au nord du pays est plus élevé

    • Des casiers judicières? Et de quelle nature? Pour s’être déjà fait pincer au nord de la frontière une première fois?
      Pour avoir tenté tous les moyens (légaux ou non) de subsister de LEUR côté de la frontière? Car on suppose que ces mexicains traversent la frontière précisément pour améliorer leur situation…

      Dans le fond, je les plains de toujours croire ces balivernes de rêve américain. La miigration des classes sociales n’est plus qu’une utopie rancie.

    • Donc ils mettent les illegaux dehors, ou est le probleme? Tout les pays occidentaux mettent les illegaux dehors…

      C’est fou le biais anti americain dans les commentaires…

    • Au moins les Américains niaisent pas avec la puck, pendant ce temps-la au Québec, on discute encore de l’expulsion d’un ptit bum comme Villanueva.

    • “Donc ils mettent les illegaux dehors, ou est le probleme?
      Tout les pays occidentaux mettent les illegaux dehors…”

      Si les employeurs américains arrêtaient de profiter de la disponibilité du *cheap labor* offert par l’arrivée des illégaux, ces derniers ne seraient pas aussi nombreux à tenter de venir aux USA.

      *If you employ them, they will come…*

    • @rogiroux

      Oui, il y a beaucoup d’illegaux qui sont engages par des familles pour jardiner / faire le menage.

      Pour ce qui est des coorporations, les vrais compagnies qui emploient des milliers de personnes, pouvez-vous nommer les entreprises qui prenne le risque d’engager ces illegaux? IOW, ces meme compagnies ne prennent pas la peine de verifier leur SSN / Green Card / etc. Personellement, etant aussi dans la meme gang que ces illegaux mexicains, j’ai toujours eu a prouver avec documents a l’appui mon droit de travail aux USA. Vous croyez vraiment que les entreprises recherchent des illegaux pcq c’est du cheap labor? Et elles sont pretes a en subir les consequences? Ce n’est pas tres difficile a spotter des dixaines de mexicains dans le champs pour un agent de l’INS vous savez… et comme on doit avoir sa carte verte sur soi 24 heures par jour, toujours disponible si demandee, il est plutot facile de buster ces compagines.

      Par contre, quands les agents de l’INS se stationnent a l’entree d’une communaute ou ces memes mexicains vivent illegalement, on denonce l’INS pour leur pratique / cueillette d’illegaux. C’est pas humain de pogner les illegaux quands ils sortent le matin pour prendre le bus… Et pourtant, il n’est pas si difficile d’obtenir ses papiers pour devenir legal, payer sa part de taxes, etc. N’oubliez pas de regarder de l’autre cote de la medaille… certains adorent travailler au noir, illegalement, ne pas payer de taxes (state and federal) et utiliser les services de l’Etat gratuitement.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juin 2014
    L Ma Me J V S D
    « mai   juil »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Archives

  • publicité