Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 17 octobre 2011 | Mise en ligne à 18h33 | Commenter Commentaires (71)

    Un plan d’austérité signé Ron Paul

    Le représentant du Texas Ron Paul présentera ce soir en Iowa un plan d’austérité qui permettra 1 000 milliards de dollars d’économies, éliminera les départements fédéraux de l’éducation, de l’énergie, du logement, de l’intérieur et du commerce, et abolira l’Agence nationale américaine de sécurité dans les transports, qui emploie des milliers de personnes dans les aéroports américains.

    On peut déjà consulter le plan du prétendant républicain à la présidence sur son site internet.


    • Le seul républicain qui souhaite couper dans l’armement !

      Go Ron go !

    • Eliminer le Departement de l’Interieur?? Paul veut alors privatiser nos parcs nationaux?

    • L’austérité pour la classes moyennes et les plus pauvres.

    • Bravo, nous sommes dans la pire crise économique de mémoire d’ Homme, celle du bail-out des banques dont le sauvetage est supporté par la classe moyenne ou ce qu’ il en reste et comme Harper, Monsieur se propose d’ en faire une crise national humanitaire historique. Pas étonnant que les indignés descendent dans la rue.

    • Qui ferais la securite dans les aeroports??

      Pas de départements fédéraux de l’éducation…shit les gens du sud serais ainsi encore plus cave

    • Enfin un plan vers l’équilibre budgétaire et le retour des troupes à la maison

      et l’argent des travailleurs américains va servir à aider des américains

    • YÉ FOU?

      Y-a-t-il du monde qui croit à cela? Cela n’a pas de bon sens. C’est Bush qui a augmenter la sécurité dans les aéroports. Maintenant, un autre républicain veut l’enlever complètement. Pas croyable. Le pire: je suis sûre qu’il y aura des wézi-wézo pour accrocher à cela. Et on se demande pourquoi ça mal dans le monde.

      Remarquez, on en a eu un comme ça au Québec en 2003: faire accroire des affaires au Québécois mais ne pas les réaliser par après. 1- réduction d’impôts de $5 milliard, indépendamment de ce qu’il va découvrir s’il est au pouvoir; 2- réduction importante du temps d’attente dans les urgences. Malgré le fait que je ne croyais pas Charest et que je n’ai pas voté pour lui, il faut dire qu’une bande d’hurluberlus québécois ont cru à son discours: ” les deux mains sur le volant”. Il faut donc que j’admettes que le “amaricains” sont aussi hurluberlus.

    • Austère vu de l’intérieur, certainement, mais si les banques se remettent à prêter aux petites entreprises à des taux d’intérêts raisonnables, elles dont la bureaucratie et la réglementation à outrance seraient allégées, il pourrait y avoir une explosion d’emplois nouveaux et une vraie compétitivité dans une société moins harassée par toutes sortes de complications administratives à des coûts énormes pour les contribuables ne servant qu’à nous embêter, nous empêcher de vivre librement.
      L’abolition de l’Industrie de la Décadence Sécuritaire est souhaitable mais se laissera-t-elle faire, essayera-t-elle de prouver aux américains qu’elle est indispensable, du grabuge ? On sait comment la police se déguise en bandits pour faire accroire à l’œuvre de terroristes pour justifier leurs meurtres ou leur contrôle de la population.
      Des batailles intéressantes en perspective car avec un plan d’même, l’yable est pogné dans cabane ou ben l’yable est aux vaches….s’cusez-là….

    • Bon c’est officiel, Ron Paul est hors de la course. Je peux pas croire que des gens peuvent le prendre au sérieux après avoir dit tant de conneries.

      Oui, certains départements fédéraux coutent beaucoup d’argent mais ce n’est rien d’autre que du fanatisme partisan. Tout pour démoniser Obama et faire plaisir à ses amis du Tea Party qui veulent un gouvernement anarchiste qui ne s’occupera que des gens qui sont productifs. Oh et qui couperont dans tous les programmes sociaux qui viennent en aide aux pauvres et à la classe moyenne. C’est de l’argent perdu que d’aider les paresseux sur le chômage. Ils coutent beaucoup moins cher en prison, il faut juste attendre qu’ils se révoltent contre le système qui les gardent prisonniers du cercle vicieux de la pauvreté.

      La preuve c’est qu’il ne veux pas couper dans le plus gros budget, la défense, pour bien sur plaire à ses amis qui font fortune avec le pétrole et les technologies militaires. Ni imposer des taxes supplémentaires aux riches. On ne parle pas des ménages qui font 100$/années là! Je crois qu’on parle de 250k/année sinon plus.

      Mais il est prêt à mettre des dizaines de milliers de personnes au chômage (avant qu’il l’abolisse parce que les chômeurs sont pour la plus part des paresseux incapables de garder leur travail)

      Et il clame haut et fort que ça va aider l’économie? Mais coudonc, sur quelle planète vit-il? Qu’est-ce que ces milliers de personnes qui ont un bon salaire vont faire après avoir perdu leur emploi? Arrêter de consommer? Oui, c’est ce que tout le monde fait quand on perd son travail.

      Et en quoi ça va stimuler l’économie de faire presque doubler de chômage (pensez à toutes les répercussions de l’arrêt de la consommation) et ralentir l’économie qui va assez mal comme ça!

      Rien, sauf que ses amis riches (le fameux 1%) vont pouvoir arrêter de donner leur si précieux argent qu’ils dépensent en objets de luxe en tout genre… en taxes et en impôts pour aider les gens moins fortunés. Riches plus riches, pauvres, plus pauvres. C’est simple.

      C’est la mentalité, je suis riche, si tu n’est pas capable de travailler aussi fort que moi et devenir riche toi aussi, ben tant pis pour toi, t’aura pas une cenne.

      On voit très bien la faiblesse de la démocratie quand la majorité silencieuse délaisse la politique. Les illuminés prennent la place et donnent l’impression qu’ils ont raison parce qu’ils parlent à la télé nationale.

      J’aimerais bien dire que la gauche a ses problèmes, mais la droite est partie tellement loin vers l’extrème, aucune comparaison n’est possible… et je n’arrive pas à comprendre comment on peut laisser des gens de la sorte avoir une tribune nationale pour exprimer leurs opinions et tenter d’amener les électeurs vers une monde moins égalitaire et plus anarchiste.

    • Et pendant ce temps les banksters pourront continuer à s’empiffrer pathologiquement… C’est Karl Marx, je pense, qui voyait dans le capitalisme mondial un système génial – avec à sa solde la superstructure politique – qui excrétait cependant lui-même, au final, les conditions de sa propre auto-destruction. Cela est peut être en train d’arriver maintenant. Mais peut être pas. On peut toutefois rêver. Après tout, on rêve depuis 150 ans…

    • être Américain et que Ron Paul devienne président, je m’enrole le lendemain dans l’armée pour vivre correctement.

    • Juste à lire votre résumé, on se rend compte que cet homme est disjoncté. Je lirai peut-être son plan plus tard mais, pour l’instant, Jai comme un début de nausée.

    • Plan républicain: On élimine tous les services à la population et on augmente le budget de l’armée.

      Personnellement je suis de tendance de droite (çà prend de la richesse pour la partager), mais franchement les républicains sont de parfaits idiots…

    • Crackpot.

    • Abolir l’Agence nationale américaine de sécurité dans les transports !!!

      Cela laisse la porte ouverte aux terroristes quoique qu’en y pensant vraiment, il n’y a plus d’attrait pour les terroristes à faire sauter quoique ce soi, avec toute les coupures, le pays va imploser de lui-même!

    • Déjà… la 1ère ligne est à pleurer. Misère…

      “America is the greatest nation in human history”…

    • Un seul mot: stupide.

      Ron Paul propose de se livrer à des coupures qui vont affecter des services essentiels. Pourquoi ne pas carrément fermer le gouvernement fédéral, on économiserait beaucoup d’argent… Tout ça pour ne pas faire payer des gens qui ne font pas leur part depuis trop longtemps déjà.

      Plus bête, tu meurs.

    • Bref, mettre de plus en plus de personnes dans la rue!

      Ben,la vente de tentes va augmenter aux USA.

    • ” Ouvrez des écoles, vous fermerez des prisons ” – Victor Hugo, Les Misérables. J’en avais une plus belle mais je ne suis pas capables de la retrouver dans les 1800 pages de mon édition du bouquin, malheureusement.

      ‘fin bref, allez, continuez de vous enfoncer. Comme si le système scolaire était pas déjà assez massacré comme ça chez nos voisins du sud…

    • LOL!!!

      Pauvre vieux fou…

    • Il est “so unamerican”…

    • Je me demande dans quelle réalité vit Ron Paul. Le budget de Ryan a l’air brillant (ou presque en comparaison). L’abolition de départements importants (énergie, commerce, logement,…) est parfaitement ridicule et aura des conséquences importantes sur le terrain (accroissement des inégalités entre états, abus environnementaux, sécurité du citoyen, etc…). Bien que des réformes pourraient être bénéfiques, un tel plan ne tient pas la route et au mieux la facture sera transmise aux états dont les moyens sont souvent encore moindres. Pour l’éducation, c’est plus complexe car la responsabilité est déjà en bonne partie dirigée par les États. Certaines fonctions pourraient être transférées à d’autres départements. Le Canada fonctionne ainsi, n’ayant pas de ministère de l’éducation.

      Sa lutte aux food stamps et aides aux enfants est un bel exemple de politique qui n’aidera pas énormément les finances américaines, mais sera un coup très dur pour les gens les plus vulnérables. On ne parle pas ici de politiques sociales d’envergure, mais de simple compassion humaine…

      Pour l’abolition de la FDA et ses positions sur l’aide internationale, ces idées sont carrément naives et dangereuses, les états m’étant pas aptes (du moins à court terme) à prendre en charge les responsabilités de la FDA, et les USA étant fortement impliqués dans la “game” internationale pour leur propre intérêts. L’isolationnisme la solution dans espace globalisé? Belle course en politique étrangère entre Ron Paul et Herman Cain!! Heureusement, on ne fait que parler. Ils ne seront jamais présidents.

    • Juste la première phrase de son plan nous indique qu’il est fou. Pour le reste c’est de la pensée magique.

    • …mais n’a aucun plan pour contrôler ni évaluer la dérive qui suivra autant d’irresponsabilité élevé au rang d’idéologie. Viivre autant dans le passé et passer devant autant d’évidence sans réagir. Misère!

    • au moins y propose de couper dans le red tape inutile…ici au quebec qui propose quelque chose ?

    • “Pourquoi ne pas carrément fermer le gouvernement fédéral,”

      C’est le but ultime des Républicains!

      Réduire la taille du gouvernement fédéral à sa plus stricte expression…

      Les forces armées et les affaires extérieures.

      Le reste, on laisse ça aux états et à l’entreprise privée.

      Et la meilleure manière d’y arriver est de mettre le pouvoir central en faillite,
      ce à quoi les Républicains s’emploient sans relâche depuis Ronald Reagan!!

    • @mikemontreal 22h25

      Proposer pour proposer… ben oui, attendez ce pauvre Legault: il vous proposera des choses aussi idiotes et peut-être plus!

      Red tape inutile… le département de l’environnement aussi j’imagine?

      Bravo à Ron Paul pour proposer… des idioties mais au moins il propose…

    • Sérieusement, j’ai hâte de lire des hyper-pro-Ron Paul et d’essayer de trouver un soupçon de bon sens dans leur argumentations.

    • @julienro91. “Ouvrez des écoles, vous fermerez des prisons ” – Victor Hugo” Fermez des écoles, ouvrez des prisons, c’est plus payant: les prisons sont maintenant privées aux USA. Les déficits au social, les profits au privé. C’est là l’origine du ras le bol.

    • Ron Paul reste fidèle à son message vieux d’une trentaines d’années. Certains vont prendre un exemple périphérique de son plan ici et là et feront tout ce qu’ils peuvent pour discréditer le message.

      Le 10è amendement de la constitution:

      Les pouvoirs qui ne sont pas délégués aux États-Unis par la Constitution, ni interdits par elle aux États, sont réservés respectivement aux États ou aux gens.

      Les révolutionnaires et anarchistes, ce sont ceux qui veulent faire passer leur salade comme si la loi suprême du pays était optionnelle.

      Ça, ça mène à l’anarchie ou à la révolution.

    • @rogiroux. “mettre le pouvoir central en faillite,
      ce à quoi les Républicains s’emploient sans relâche depuis Ronald Reagan!!” Ils y réussiront peut-être, mais ils passeront eux aussi à la caisse.

    • Enfin un bon plan qui permet de revenir à l’équilibre budgétaire.

      “It’s the only plan offered by a presidential candidate that actually balances the budget and begins to pay down the debt. And it’s the only plan being offered that tries to reign in the Federal Reserve and get inflation under control.”

    • Bon.. je ne suis pas Républicain (loin de là..!) mais il être honnête et bien lire. Contrairement à ce qui est dit, le programme de Ron Paul ne fait pas mention d’abolir l’Agence nationale américaine de sécurité dans les transports mais bien de le privatiser. C’est pas exactement la même chose.

    • Entendu sur CBC à l’instant: au Texas, un détenu coûte 50$ par jour. J’ai dû mal entendre. Ou alors quelque chose cloche.

    • J’adore Ron Paul.

      Il est le plus conséquent des politiciens que je conaisse, ce qui fait quasiment de lui un imploliticien !

    • Yé complètement débile.

    • @therichrocco. “un imploliticien”. Vous voulez dire un politicien dans les complots?

    • @therichrocco

      Effectivement, Ron Paul est conséquent dans son inconséquence!

    • @zag002

      Remarque que privatiser la sécurité dans les aéroports, cela va donner de l’emploi aux immigrants!

    • therichrocco

      “Il est le plus conséquent des politiciens que je conaisse, ce qui fait quasiment de lui un imploliticien ”

      Pour ca que encore une fois…il va imploser

    • Mr. Hétu,

      Bon ce n’est qu’un blog… et vous faites un petit peu dans le sensionalisme… Il y a amplement de points sur lesquels on peut ne pas être en accord avec Ron Paul, mais vous auriez pu indiquer certains points de son plan avec lesquels la majorité ici présente serait sûrement d’accord:

      “abolishing corporate subsidies, stopping foreign aid, ending foreign wars, and
      returning most other spending to 2006 levels.”

      Pour ce qui est de la TSA, elle n’existait pas il y a 8 ans. Je me sentais autant en sécurité dans les avions il y a 10 ans, qu’aujourd’hui…

    • Vive Ron Paul!

    • “America is the greatest nation in human history.
      Our respect for individual liberty, free markets, and
      limited constitutional government produced the
      strongest, most prosperous country in the world.”

      Qu’est-ce qui est faux dans cet énoncé ? C’est pas vrai que l’Amérique est devenu la plus prospère parmi les pays du monde?

      Regardez autour de vous, les gens ont tous une voiture pour la plupart, une maison, un ordi, un télé plasma de 50″, on s’éclaire pu avec la lampe a l’huile, on lave pu notre linge sur le bord du lac,etc… Si notre vie est si confortable, c’est grace aux États-Unis.

      “stopping foreign aid, ending foreign wars, and
      returning most other spending to 2006 levels.”

      Charité bien ordonnée commence par soi-meme et qu’on revienne au bon vieux “cash and carry”, on va vous vendre des armes, mais vos guerres, vous allez les gagner tu seul.

      “Block grants
      Medicaid and other welfare programs to allow States
      the $exibility and ingenuity they need to solve their
      own unique problems without harming those currently
      relying on the programs.”

      Décentraliser que ca s’appelle, chaque État est différent, présente des problèmes différents, tu peut pas imposer une solution unique a tous a partir de Washington D.C. , les États connaissent mieux leurs problèmes que l’état fédéral qui est loin.

      “CUTTING GOVERNMENT WASTE:
      Makes a 10% reduction in the federal workforce,
      slashes Congressional pay and perks, and curbs
      excessive federal travel. To stand with the American
      People, President Paul will take a salary of $39,336,
      approximately equal to the median personal income of
      the American worker.”

      Finit les abus des fonctionnaires avec l’argent des contribuables pis les soupers avec du vin, voyages, parties de golf sur le bras de l’État. Vous etes au service du citoyen, pas le contraire.

      “Ends taxes on personal savings, allowing
      families to build a nest egg.”

      C’est pas bien ca de vouloir sa propre maison ? C’est vrai qu’avec les gauchistes de ce blogue,tlm devrait vivre dans un HLM.

      Ca me semble un bon plan, réaliste,on revient aux fondements de l’amérique, pas trop de gouvernement, chacun est responsable de sa poursuite du bonheur,c’est plein de bons sens, mais comme ca fait du sens ca passera pas.

    • Go Ron Paul GO ….
      À lire les attaques ici, on croirait que les pauvres gagnent à garder le gouvernemaman qui a fait son nid de serpent aux USA.
      Hé ben non. Les pauvres veulent travailler et les travailleurs pauvres veulent balancer leur budget et la diminution du gouvernemaman est la seule solution. Le pouvoir doit revenir aux petites gens et pas en forme de chèques de BS.
      Le gouvernemaman ne crée pas d’emplois mais des dettes, des milliards en dettes avec intétêts à des banksters privés qui s’en mettent plein les poches.
      Investigate the FED et mettons en prisons les salauds qui ont fraudé devant Obama sans que le champion ne lève le petit doigt.
      C’est pour ça que OWS est dans les rues.
      Go Ron Paul GO.

    • teddybear …. on lave pu notre linge sur le bord du lac, …

      heuuu moi si. Même que ma blonde m’a demandé une tit’ corde à linge jusqu’au bouleau. Ça sent tellement bon…bien sûr, Montréal, l’odeur varie.

      Pour le reste, je suis d’accord avec vous. Le plan de Ron Paul est un peu trop simpliste ou art naïf pour les grands cerveaux qui se réunissent ici, les fins connaisseurs de la gauche paralysée et d’un autre côté probablement trop progressiste pour certains qui perdront des commanditaires très très payant, de droite à gauche, pareil.

      Certains sont devenus tellement abrutis d’écouter des discours de politiciens que la vérité leur apparaît comme un mensonge, une folie, une maladie de la vieillesse. Cé pas grave.

      Disons que ce plan devra être négocié, on s’entend là-dessus, il ne passera donc pas dans sa totalité. Je doute que d’attaquer le Saint Homeland Security est une bonne chose pour rester en vie car c’est une sorte de blasphème difficile à faire passer quand on vous traite de traître mais je suis d’accord, ça doit se faire, pour notre bien à tous, revenons à nos sens et dévions maintenant avant qu’il soit trop tard de cette décadence sécuritaire qui pèse, pèse pèse et coûte une fortune pour des résultats nuls ou deux fois plus nuls.
      L’ennemi n’est pas le citoyen mais le pouvoir du gouvernement et les lois ont été faites pour nous protéger de ce pouvoir arbitraire.
      OUT la décadence sécuritaire, OUT le Patriot Act, now.
      OWS est aussi dans les rues pour ça.

    • @zag002

      On va encore nous faire croire qu’en privatisant les services, ça va coûter moins cher: or, c’est faux. On l’a bien vu dans le cas de la privatisation des prisons: http://prison.eu.org/article5984.html . Selon les études, les économies ont été mineures, de l’ordre de 1%, obtenues en sabrant dans les salaires et le nombre de gardiens, ce qui augmente le nombre d’incidents dans ces prisons. L’étude la plus importante en arrive à la conclusion qu’il n’y a pas eu d’économie du tout…

      http://prison.eu.org/article5984.html

      On a pu par contre assister à des dérives, comme le versement de pots de vins à des juges pour qu’ils envoient des prisonniers dans certaines prisons privées afin d’en augmenter la rentabilité:

      http://prisonvalley.arte.tv/fr/forums/discussion/34/prisons-privees-faits-donnees-et-perspectives/

      Bref, on va encore nous vendre l’idée qu’en privatisant les services, ça va nous coûter moins cher, alors que cela se fait au dépens de la qualité de ces services et que les économies réalisées seront au mieux minimes en fin de compte.

      Croire que le privé fera des miracles avec moins d’argent relève de la pensée magique. Dans les faits, pour financer son fonctionnement, le privée doit avoir recours à des prêts à taux d’intérêt nettement plus élevés que ceux obtenus par un État, et il est soumis à des exigences de rentabilité. Pour que ça soit rentable, l’entreprise ne fait pas de miracles: elle doit rogner quelque part, et elle le fait sur les conditions offertes à ses employés, ce qui entraîne l’embauche d’employés moins qualifiés, et sur le nombre d’employés. Le résultat est une détérioration marquée des services en fin de compte.

      Quand on parle de sécurité, c’est vraiment jouer avec le feu.

    • @teddybear

      Je ne sais pas sur quelle planète vous vivez, mais pas sur la même que la mienne, on dirait bien… Ça fait un bout que les États-Unis ne sont plus le pays le plus prospère au monde. Il l’était à une époque où les plus nantis faisaient leur part, quand ils payaient jusqu’à 90% de leurs revenus sous Eisenhower – un Républicain pourtant.

      Depuis les années 80, ce pays ne cesse de s’enfoncer. Sa base industrielle s’est effritée, le chômage s’est installé de manière endémique dans bien des régions du pays, comme le Midwest. Ah oui, on a créé de nouveaux emplois, mais les gros employeurs sont devenus des entreprises comme Walmart, qui n’offrent que des salaires très bas et des emplois à temps partiel.

      On a donc vu le taux de pauvreté augmenter de manière marquée. 46 millions d’Américains vivent sous le seuil de pauvreté actuellement:

      http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2011/09/13/aux-etats-unis-nouvelle-poussee-de-la-pauvrete-en-2010_1571833_3222.html

      Juste pour que l’on se comprenne bien, le taux de pauvreté au Québec est de 9% au Québec:

      http://www.quebecscience.qc.ca/Le-secret-bien-garde-un-etat-prospere

      Dans certaines grandes villes américaines, des quartiers entiers sont composés de maisons et même d’immeubles placardés. Rien d’étonnant: on saisit 347 000 maisons par mois aux États-Unis !

      http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2010/10/20/04016-20101020ARTFIG00714-etats-unis-les-saisies-inquietent-les-banques.php

      Bref, arrivez en ville.

    • Bien sûr qu’il y a de bons points dans le plan Paul… mais, pas parce qu’on vous vend une bombe atomique qui dégage une bonne odeur de sapin qu’il faudrait l’utiliser.
      Si les ÉU sont devenus ce qu’ils sont aujourd’hui, c’est parce qu’il n’y a jamais eu de Ron Paul au pouvoir.

    • @ stridulation ~

      En 1973, le plus grand employeur aux États-Unis était GM avec une moyenne de salaire de $17.50/hr. plus bénéfices… En 2001, le plus grand employeur est… Wal-Mart! Salaire moyen : $8.00/hr. et peu de bénéfices.

    • ÔÔPS! 2011. pas 2001…

    • Faudra pourtant finir par en revenir un jour de cette lubie qu’est le concept de l’exceptionalisme américain…

      S’il voyait ce que sont devenus aujourd’hui les U.S.of A., le pauvre Alexis de Tocqueville ferait certainement pleins de *spins* dans sa tombe!!

      Les premiers anglais qui ont débarqué sur le nouveau continent fuyaient la guerre civile et la persécution des pouvoirs politiques et ceux qui les ont suivi tout de suite après fuyaient la persécution des pouvoirs religieux. Ils ont trouvé une terre vierge, débordante de richesses naturelles, jouissant d’un climat clément et peuplée d’indigènes pas trop hostiles à leur arrivée. Ils avaient tout pour eux et bénéficiaient de conditions idéales pour fonder une nation qui aurait idéalement pu devenir exceptionnelle.

      Au lieu de cela, on a eu droit à ceci :

      Ces nouveaux arrivants ont remercié les « indigènes » en les massacrant et en confinant ceux qui restaient dans des réserves. Ils se sont empressés de faire venir des esclaves noirs pour développer leur économie (4 million d’esclaves en 1860) et il a fallu une guerre civile absolument meurtrière pour faire cesser cette pratique inhumaine. Suite à l’abolition de l’esclavage, ils ont ouvert le pays à l’immigration pour obtenir le *cheap labor* nécessaire à l’expansion industrielle du pays en prenant bien soin de réprimer, dans le sang si besoin était, la plupart des tentatives de syndicalisation du mouvement ouvrier.

      La Révolution américaine ne s’est pas faite au nom de la LIBERTÉ/ÉGALITÉ/FRATERNITÉ mais aux cris de *NO TAXATIONS WITHOUT REPRESENTATION*. Pas pour des questions de justice sociale mais pour des motifs d’indépendance économique et commerciale. Les pères de la Constitution américaine partaient de bons sentiments mais il est clair que *We The People* faisait référence uniquement aux *WASPs* et excluait d’office les noirs, les autochtones et les latinos et tous ceux qui ne faisaient pas partie de la classe conservatrice politique sociale et religieuse. La société américaine s’est bâtie sur le Capitalisme, les droits individuels (ceux des plus forts), la libre-entreprise sans réglementation et le matérialisme. Les Américains ne vivent pas vraiment ensemble pour former une communauté (social-démocratie). Ils vivent seulement côte à côte chacun pour soi et malheur au voisin qui se trouve en travers du chemin de la poursuite du bonheur… à travers le profit matériel et la consommation à tout prix!! Pour les Américains supposément friands de liberté, le mot “libéral” est rapidement devenu un mot tabou ou, pire encore, une insulte!

      Leur prétendue exceptionalisme ne les a pas empêché de sombrer dans la Grande dépression qui a suivi le crash boursier de 1929 mais il les a empêché de noyer leur peine dans l’alcool après que le pays ait voté la Prohibition neuf ans plutôt. Et la NRA faisait déjà du lobbying à l’époque pour protéger le droit des gens qui avaient tout perdu de se flinguer avec une arme de poing. Les USA ne se sont sortis du marasme économique que grâce au début de la 2e guerre mondiale

      Bien sur les États-Unis ont aussi beaucoup bénéficié de la stupidité et de l’avidité quasi congénitale des états européens qui se battaient entre eux et dépensaient leurs énergies et la vie de leur population pour s’approprier et garder leurs empires coloniaux respectifs. Comme il n’y avait pas de nations rivales sur le continent capables de freiner/tempérer la volonté d’expansion territoriale des colons américains et dont les mexicains surtout ont fait les frais, l’Amérique latine est vite devenue la chasse gardée des États-Unis.

      L’isolationisme américain les a bien servi et leur a permis d’attendre quatre longues années avant d’intervenir dans la guerre de 14-18 et ils étaient bien parti pour refaire le même coup et s’enrichir encore plus lors de la 2e guerre mondiale si les Japonais ne les avaient pas attaqués d’abord et précipité leur entrée en guerre. On peut difficilement les blâmer d’être rester sur les lignes de coté le plus longtemps possible pendant que les Européens s’entre-tuaient à qui mieux mieux au profit des aristocrates et des grands banquiers/industriels mais ils ne sont pas les uniques sauveurs de la liberté et de la démocratie mondiale comme ils aimeraient bien s’en convaincre et le faire croire.

      On pourrait aussi longtemps parler de l’appui/soutien inconditionnel trop souvent accordé par les administrations américaines à des dictatures quand elles protégeaient leurs intérêts économiques à l’étranger, le renversement de gouvernements démocratiquement élus pour les mêmes raisons mais à l’inverse, la sur-utilisation et le gaspillage de ressources naturelles planétaires.

      Les américains travaillent forts certes mais les chinois aussi.
      Le reste du monde aussi!

      Ils ont profité de circonstances particulièrement favorables pour devenir et rester durant longtemps la première super-puissance mondiale mais ils ont réussi cet accomplissement au détriment du développement d’une conscience humaine et sociale grâce à laquelle ils auraient pu/du comprendre les raisons de leur ascension, les mêmes raisons qui sont en train de causer leur perte!

    • @rogiroux 08h45

      Quel texte lumineux.

    • @jean_saisrien

      Il ne dit sans doute pas que des conneries, mais l’ensemble de son plan est con. On reprend encore les mêmes vieilles recettes de la droite néo-libérale qui n’ont pas donné de très bons résultats ailleurs – ou bien, faudrait me dire où.

      Comme je l’écrivais ailleurs, ce genre de plan me fait penser à ces médecins qui saignaient les malades il y a quelques siècles, ce qui ne faisaient que les affaiblir. Certains guérissaient, mais c’était MALGRÉ le traitement. Ron Paul veut saigner l’État, et je me demande bien comment un État encore plus faible pourra assainir les finances publiques en fin de compte.

      L’exemple des pays sociaux-démocrates démontre pourtant clairement l’importance de l’État comme acteur dans l’économie. On ne parle pas d’économies dirigistes, là, mais d’un État qui joue son rôle de catalyseur économique, et ça marche. Les exemples ne manquent pas. Il n’y aurait pas d’industrie du jeu vidéo au Québec, par exemple, si le gouvernement n’avait pas favorisé son émergence par divers incitatifs et subventions. Notre industrie pharmaceutique prospère est née aussi de la même manière. Sans l’intervention du gouvernement, une industrie automobile n’aurait pu se développer en Corée du sud. Les exemples de ce genre ne manquent pas.

      Les États-Unis auraient justement besoin que l’État joue ce rôle de catalyseur et de stimulant , et cela suppose un État plus fort qui dispose de ressources. L’économie américaine a besoin d’un sérieux coup de fouet, et ce coup de fouet ne peut venir que de l’État. Dans un contexte d’instabilité économique comme celui dans lequel nous vivons, il est complètement illusoire de croire que les investisseurs, parce qu’on va leur laisser plus d’argent en leur réclamant moins d’impôts, vont se mettre à prendre des risques et à se lancer dans des investissements massifs… Ils vont plutôt dormir sur leur argent, accroissant le marasme actuel.

      Seul l’État à les reins assez solides pour se lancer dans des investissements à grande échelle. C’est en stimulant l’économie que l’on va inciter les investisseurs à investir pour répondre à l’augmentation de la demande.

      Croire que l’économie va repartir d’elle-même relève de la pensée magique.

    • @jean_saisrien

      “Si les ÉU sont devenus ce qu’ils sont aujourd’hui, c’est parce qu’il n’y a jamais eu de Ron Paul au pouvoir”

      tres vrai, un pays au bord de la faillite impliqué dans 3-4 guerres en meme temps

    • Il y a plusieurs points intéressants et qui valent la peine d’être débattu dans le plan de Ron Paul. Par contre la philosophie de base pour moi ne tient pas. Le laisser-aller sans réglementation de pas mal toutes les entreprises, ça mène à un capitalisme rapace et destructeur pour la planète (il y en a déjà un même avec des réglementations, que les Républicains s’efforcent de faire tomber…).

      Pour moi le rôle du gouvernement fédéral EST important car c’est le seul qui peut (en théorie, il ne le fait pas présentement en pratique) garder le contrôle sur l’industrie et redistribuer la richesse. C’est le seul qui peut (encore une fois, en théorie) avoir une vision à long terme de développement durable, car tout le reste est complètement centré sur le court terme, le monde veut avoir des bénéfices MAINTENANT, pour eux-mêmes, et se balancent de l’avenir. Les conditions des moins fortunés de la société (car tout le monde est TRÈS LOIN d’avoir les mêmes chances en partant), on tend à s’en balancer aussi… jusqu’à ce qu’ils soient désespérés et brûlent ta maison.

      Quand à des choses comme le département de l’éducation, ça c’est vrai que c’est beaucoup plus négociable, qu’il peut y avoir des solutions d’envisagées. Par contre, quand tu regardes le sud des États-Unis, il y a surement pas mal d’état qui se balanceraient de l’éducation pour s’en sauver, les déjà-riches auraient des écoles privées et le reste de la populace deviendrait parfait pour du cheap labor ou aller dans l’armée en n’ayant pas une éducation leur permettant d’espérer beaucoup plus (car sérieusement, il y a une énorme différence entre les ‘bonnes’ et les ‘mauvaises’ écoles aux US)…

      C’est un peu comme pour les lois de protection environnementales. Tu ne peux pas laisser ça aux États, car c’est SÛR qu’il y en a qui vont tout abolir pour attirer les compagnies et avoir de l’argent, par contre la pollution générée ne va pas s’arrêter à leurs frontières. Et éventuellement pour pouvoir avoir le moindrement d’emploi les autres états devront suivre. Seul un gouvernement fédéral peut gérer ce genre de problème. Sinon arrêtez cette farce là et séparez-vous en 51 pays distinct avec des frontières et des taxes d’importation et d’exportation… mais à ce point-ci ça serait plutôt impensable.

      @rogiroux

      Wow, t’étais dedans! Bon texte…

    • Ça fait 30 ans que Ron Paul a le même discours. Il était a peu près temps de mettre vos connaissances à jour.

    • @maxg 09h03

      Vous avez certes raison: Bush Jr sera difficile à oublier… mais, à mon humble avis, ce n’est pas avec des Ron Paul ou des Cain, Romney et surtout pas avec des Perry/Bachmann que les ÉU reviendrons sur le chemin de la prospérité.

      Aussi, comme je le disais: certaines idées de Ron Paul valent leur pesant d’or et il faudrait vraiment que certains progressistes les adoptent et les mettent en pratique. Cependant, il ne faut pas jeter le bébé, le cadet, l’ainé, le chien, le chat, la maison, l’auto, etc… avec l’eau du bain.

      Même Hitler* avait de très bonnes idées, mais l’ensemble de son programme était à chier, vous en conviendrez.
      Comme Mao, Marx, Lenine, Castro et plusieurs autres.

      *Je ne manque jamais la chance d’amasser quelques points Godwin, je les collectionne comme ma grand-mère collectionnait les timbres Goldstar! :-)

      http://genealogie.planete.qc.ca/file/pic/gallery/398507.jpg

    • rogiroux …. Pour votre gouverne, la grande Dépression c’est l’œuvre de la FED que Ron Paul veut abolir en tout cas, investiguer au moins.
      Mais si stridulation dit que c’est con cé que ça doit être vrai après tout, que valent les 40 années d’expérience de Ron Paul et son équipe devant le cerveau bouillonnant de stridulation qui joue au cartomencien-astrologue en herbe.
      Pis, quelle température y va faire demain mon devin ?

    • @decembre

      40 ans d’expérience… comme médecin???

      Je n’ai pas besoin de jouer au cartomancien, je ne fais que tirer les conséquences de ce qui s’est passé et qui se passe ailleurs, là où l’on applique ce genre de recettes et de laisser-faire.

      J’aimerais bien que l’on me donne des exemples de pays qui se sont sortis de la misère en adoptant ce genre de plan d’austérité. J’attends. Si on me trouve un seul exemple, les exemples ne manquent pas de pays qui n’ont fait que s’enfoncer davantage en suivant ce genre de politique, l’exemple le plus récent étant celui de l’Angleterre, qui est sur le bord de vivre une récession.

      Pis s’il vous faut des arguments d’autorité, il y a des voix pas mal plus autorisée que celle d’un médecin libertarien qui dénoncent ce genre de politique économique suicidaire:

      http://www.lemonde.fr/economie/article/2010/10/03/joseph-stiglitz-denonce-les-politiques-d-austerite-menees-en-europe_1419691_3234.html

      Bonne lecture.

    • deepsouth

      18 octobre 2011
      09h21
      Ça fait 30 ans que Ron Paul a le même discours. Il était a peu près temps de mettre vos connaissances à jour.
      - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – -

      Et les nombreux pays qui l’ont écouté vivent maintenant dans l’opulence, n’est-ce pas ?

    • En revanche je n’oublie pas que la FED et la dette avec RON PAUL c’est terminé voilà la nuance. Les USA redeviendront riches. GO RON GO. car l’autre nous a menti sur toutes les lignes alors qu’on était en adoration face à lui.

    • candela & stridulation, même combat…”On l’a jamais écouté, ni ailleurs ni ici, ce doit sûrement parce que cé pas bon ses idées” car si les autres trouvaient ça bon, ils feraient comme Ron Paul mais patati, patata.

      Ron paul est en politique depuis au moins 30 ans, il a maintenu pendant tout ce temps la même droiture, la même honnêteté avec ses votes qui ont toujours été d’essayer d’empêcher les USA de se surendetter, de balancer son budget plutôt que de faire la guerre comme des malades c’est à dire sans demander au Congrès tel que la Constitution l’exige.

      Vous êtes peut-être de ceux qui pensent que la guerre cé payant mais Ron Paul comme moi-même nous croyons que War Is A racket et que ce racket doit cesser, les manifestants de OWS pense aussi ça et demandez-leur, je suis certain qu’ils aboliraient le Patriot Act, cette monstruosité anti-humaine et bien sûr, anti-démocratique, typique de vos chefs de le maintenir.

      Malheureusement vous préférez des psychopathes guerriers comme chefs, des girouettes molles comme Obama, qui cède à tout vent.

    • Pas le choix d’être d’accord avec boblap, ce blog mentionne pas plusieurs points du plan qui seraient plus populaires…

      Qu’est-ce que vous comprenez pas dans le terme RUINÉ? Tu jettes pas le bébé avec l’eau du bain mais pas loin. Cet empire doit être “presque” détruit afin de le remettre sur pied de façon à ce qu’il ne s’écroule pas de nouveau.

    • “America is the greatest nation in human history.
      Our respect for individual liberty, free markets, and
      limited constitutional government produced the
      strongest, most prosperous country in the world.”

      Quel discours RIDICULE.

      Comment peuvent-ils parler de liberté individuelles alors que les USA furent parmi les pays a conservé l’esclavage le plus longtemps, pendant qu’ils effectuaient des génocides planifiés contre les autochtones. La propagande insidieuse américaine… Il n’y a pas que les soviétique qui utilisait la propagande pour se donner une belle image, les américains sont passé maître dans ce domaine. Mensonge ridicule qui peut être dénoncé par quiconque a le moindrement d’esprit critique et quelques connaissance en histoire.

    • @decembre
      “Ron paul est en politique depuis au moins 30 ans, il a maintenu pendant tout ce temps la même droiture, la même honnêteté avec ses votes[...]”

      Que dites-vous face à ses rétractations au sujet de ce qui paru dans ces Newsletter, et surtout de son flip-flop sur le sujet? Le fait qu’il revienne sur ces propos raciste ne démontre-t-il pas que sa parole vaut autant que celle de tout les autres politiciens?

      “Paul has previously admitted to writing the newsletters and defended the statements in 1996, then blamed them on an unnamed ghostwriter in 2001 and then denied any knowledge of them in 2008.”
      http://newsone.com/nation/casey-gane-mccalla/ron-pauls-racist-newsletters-revealed/

    • Americas is the greatest country in the history of humanity ?

      Quel programme !!

      Ce qui me rappelle ceci:

      AEIOU, or A.E.I.O.U., was a symbolic device utilised by the Habsburg emperors. Emperor Frederick III (1415-93), who had a fondness for mythical formulae, habitually signed buildings and objects with the acronym.[1] Frederick III did not explain its meaning at the time, though shortly before his death, he claimed it stood for (German) “Alles Erdreich ist Österreich untertan” (MKL 1890)[2] or “All the world is subject to Austria.”

      Que reste-t-il des Habsbourgs et du très puissant empire autrichien qui faisait trembler l’Europe continentale?

      Réponse: Un petit pays germanophone paisible et riche aux confins des Alpes et des Balkans, l’Autriche.

      Ron Paul pêche ici par arrogance de la pire façon qui soit: il présume que le monde va s’arrêter pour laisser l’Amérique se relever. Rien n’est plus faux historiquement parlant, la nature à horreur du vide.

      Pour le reste, son plan précipiterait la chute de la puissance américaine. Qu’il nous serve cette remarque avant de détailler de quelle façon il démolirait le rôle prépondérant de son pays dans le monde est presque comique. Ron Paul est un anarchiste, il présente des idées aussi radicales qu’un bolchévique ou un léniniste.

    • @ candela

      Il y a peut-être des pays qui écoutent les Républicains mais personne, sauf son fan club qui représente 1% de la population américain et 25 % des intervention sur certains blogs, n’écoutent Ron Paul. Il est passé date un point c’est tout.

    • kelvinator …. Que celui qui n’a jamais péché lui lance la première pierre.
      Mais vous aussi, vous allez chercher des poux dans des affaires de madame frustrée. Faites application chez FoxNews vous avez de l’avenir.
      On parle de stabilité dans la façon de penser, de voir la vie, de vivre la vie et de faire des choix responsables. Soyons positifs, parlons de ses choix de votes pendant son long séjour au parlement.

    • kelvinator …. Les USA ont commis l’irréparable pendant longtemps mais ensuite, il y a eu des lois, une justice et une façon de vivre au top des nations civilisées. Bien sûr ça n’a pas duré, on ne peut pas vivre dans un monde artificiel trop longtemps et il achève, regardez ou ils en sont en ce moment.
      Bon cela n’empêche pas que Ron Paul soit le meilleur candidat en lice pour la ligne de conduite, la persévérance dans son opinion, la connaissance de l’histoire et son désir de non intervention dans la politique extérieure des pays avec qui il veut entretenir des liens diplomatiques réalistes, l’Iran inclut.
      Ça dépasse la plupart des autres et je n’ai même pas complété le portrait du vieux monsieur.

    • Beaucoup de coûts cachés et de factures refilées aux états et aux villes dans ce plan parfaitement rétrograde (Paul Martin pourrait porter plainte pour plagiat). En ce sens, cela fait de Ron Paul un hypocrite qui se voue au service des possédants sans avoir à se mouiller, car ce seront d’autres qui devront soit hausser les impôts locaux, soit plus probablement couper dans les services. M. Paul n’a rien à envier aux politiciens traditionnels.

    • Vous êtes bien magnanime decembre. Dois-je rappeller que la vision de Ron Paul exprimé dans ses Newsletter démontre une vision hiérarchisé de la société américaine ou les blancs sont en haut et les noirs en bas. Vous êtes prêt à mettre de coté ses propos racistes pour ne pas rayé l’image immaculée de Ron Paul l’incorruptible? Indépendamment des ses opinions politique, vous ne pouvez pas dire qu’il a toujours été honnête, comme absolument tout les autres politiciens. Pourquoi rester aveugle devant ce fait?

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juillet 2014
    L Ma Me J V S D
    « juin    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité