Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 13 octobre 2011 | Mise en ligne à 15h11 | Commenter Commentaires (79)

    Feu vert à l’évacuation des «indignés» de Wall Street

    gal_frontpage_1013

    À partir de 7h, demain matin, le quartier financier de New York pourrait de nouveau être le théâtre d’affrontements entre policiers de la ville et militants du mouvement «Occupons Wall Street». Selon le chef du NYPD, Raymond Kelly, les manifestants devront avoir quitté à cette heure-là la place qu’ils occupent depuis le 17 septembre afin de permettre son «nettoyage».

    «Après que la place aura été nettoyée, ils pourront revenir. Mais ils ne pourront pas ramener leur équipement, leurs sacs de couchage, ce genre de choses-là», a déclaré le chef de police, selon ce compte rendu du New York 101111OWS115335--300x150Post.

    Lors de sa première visite au parc Zuccotti, qui est situé à un jet de pierre de la Bourse de New York, le maire Michael Bloomberg avait communiqué hier soir le même message aux «indignés» de Wall Street, comme on peut le lire aujourd’hui à la une du Daily News.

    Certains manifestants ont promis de nettoyer le parc eux-mêmes ou de résister à l’ordre d’évacuer le parc Zuccotti, qui n’est pas public mais privé (il appartient à une société immobilière).

    L’ordre d’évacuer coïncide avec la publication d’un sondage par l’hebdomadaire Time selon lequel le mouvement «OWS» est deux fois plus populaire que le Tea Party auprès de l’opinion américaine.


    • Ca risque d’être marrant s’ils arrivent et que tout est clean et rangé. L’appel général est lancé afin de recevoir balais, moppes et autres trucs du genre et voice la réponse *officielle* de OWS
      Tell Bloomberg: Don’t Foreclose the Occupation.
      http://tinyurl.com/3p65bv6

    • «Après que la place aura été nettoyée, ils pourront revenir»

      You bet, j’ai de la misère à croire ça. J’ai certaine crainte mais ça va faire bouger les affaires. Juste le bon timing pour http://15october.net/

    • J’ai certaines craintes (pas au singulier, au pluriel)

    • M. Hétu vous devriez aller voir comment ça se passe demain. Les policiers de NY n’ont même pas de vestes pare-balles.

      http://www.nypost.com/p/news/local/wall_street_protests_1FfmA1SCLebFbYam42LogK?photo_num=14

    • scotch

      13 octobre 2011
      15h36
      Les policiers de NY n’ont même pas de vestes pare-balles
      - – - – - – - – – - – -

      C’est quoi le rapport entre ça et Richard Hétu ?????????

    • Les “indignés” ont lancé un appel pour qu’on leur envoie des vestons-cravates pour qu’ils aient l’air d’être sérieux.
      Ce qui serait génial. c’est que les policiers arrivent pour trouver des milliers de vestons-cravates dans un parc parfaitement propre qui scandent les mêmes slogans. J’ai l’impression que la réaction serait différente.

      J’en profite pour affirmer que les élus devraient revenir à la toge. Au moins, on pourrait les distinguer des lobbyistes.

    • Les manifestants seront gazés, battus et emprisonnés et la tentation sera grande de redonner aux flics une part de leur médecine. je ne les en blâmerai pas. Remarquez, un drettiste s’est amusé la semaine dernière à enfoncer les barrières pour déclencher la colère des des poivreurs-matraqueurs du NYPD contre les manifestants. Il s,en est même vanté par la suite. Je crois fortement possible que des «infiltrateurs» de la police elle-même s’introduisent dans les rangs des manifestants pour se donner un prétexte de passer la charrue parmi ceux-ci avec toute la brutalité gratuite qu’on leur connait…

    • Le simple fait d’utiliser le mot “indigné” vise à minimiser l’ampleur et la crédibilité du mouvement. Le mot “révolté” serait plus approprié.

      Si les gens cèdent aux menaces de l’oligarchie étasunienne c’en est fini et les riches n’auront plus aucune limite.

      Petit à petit on amène le peuple à se soumettre, à travailler pour toujours moins dans des conditions de plus en plus révoltantes. Bientôt les gens n’auront plus aucun service public. Ils devront oublier leur pension et leur filet de sécurité sociale. Tout ça pendant que le 1% en haut s’en payera encore davantage.

      Le retour de l’esclavagisme sous un autre nom voilà ce qui attend les étasuniens et nous aussi si nous n’y prêtons pas attention. Les riches ne cèderont rien si le peuple ne le prend pas de force. Les politiciens sont au service de la finance. Le peuple, ils n’en ont rien à cirer.

    • Je viens d’avoir un flash : des partisans du Tea Party vont aider le OWS à faire le ménage du parc par solidarité et pour défendre le droit de manifester et la liberté d’expression dedans les USA !!!

      Je vous le jure; je n’ai rien fumé ! ;)

    • Quelle brillante idée! Je cite:«…après que la place aura été nettoyée, ils pourront revenir…»
      Les dirigeants arabes qui sont pris avec des manifestations devraient embaucher le conseiller qui a sorti cette idée.
      Assad devrait s’inspirer des USA.

    • @candela

      13 octobre 2011
      15h40
      scotch

      13 octobre 2011
      15h36
      Les policiers de NY n’ont même pas de vestes pare-balles
      - – – – – – – – – – – -

      C’est quoi le rapport entre ça et Richard Hétu ?????????
      ********************************************

      Il y a un point entre les deux phrases. Il habite à NY, il pourrait aller voir comment va se passer l’évacuation. Jusqu’à présent, les policiers n’ont pas l’air d’être en mode trop guerrier. Ce pourrait être différent demain.

      Il faut qu’à chaque fois, je vous explique mon post. Hola, la. Vous n’êtes pas un peu de mauvaise foi? Vous ne cherchez pas les poux oû ils ne sont pas? Il faut relaxer, on discute, c’est un blogue. Ce n’est pas une guerre de tranchées. Ce n’est pas de savoir qui a raison. C’est un échange d’idées, une discussion.

    • Ça rappelle les occupants de la place Tahir qui se faisaient dire par les autorités de quitter l’endroit, mais qu’ils pourraient revenir plus tard…

      Tout le monde voyait le coup fourré.

      Avec raison.

    • ” (…) le mouvement «OWS» est deux fois plus populaire que le Tea Party auprès de l’opinion américaine.”

      Fitchtrement réconfortant. Je respecte ces américains, même que je les aime.

    • @scotch

      Comment comprenez-vous les deux indépendantes suivantes ?

      “Ma chérie, tu devrais venir chez moi demain. Mes parents seront absents.”

      On peut comprendre votre commentaire de la même façon. Vous travaillez en communication.

    • fallait s’y attendre,,,
      il y a maintenant les indignés des indignés de WS.. :(

    • Wow ! Ca tellement l’air du monde occupe dans une journee ces gens la….

    • @yvonmontana

      Vous croyez que plus de 45,000,000 de chômeurs ça vit cachés dans les jardins cossus des parvenus et des millionnaires ?

      D’où sortez-vous avec votre “candide” méchanceté ?

    • @ tous

      Ces femmes et hommes sont notre première ligne de défense contre :

      « |La similitude entre l’ancien germe et ses formes modernes rend peu vraisemblable l’idée que la virulence particulière de la Peste noire soit liée à la bactérie elle-même. D’autres facteurs doivent d’abord être considérés dans les discussions sur la susceptibilité des populations, comme l’environnement (climat…), les conditions sociales (misère, malnutrition, absence d’hygiène…), la dynamique des vecteurs (rats/puces), la présence d’autres maladies concurrentes ou encore la vulnérabilité des hôtes. »|

      http://www.cyberpresse.ca/sciences/medecine/201110/12/01-4456555-la-peste-noire-mere-de-toutes-les-epidemies-modernes.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B2_sciences_265_accueil_POS2

      Cette ploutocratie_oligarchie est la peste noire d’aujourd’hui!

    • yvonmontana 13 octobre 2011 16h36

      « Wow ! Ca tellement l’air du monde occupe dans une journee ces gens la…. »

      Esclave, pourriez-vous vous taire ou au moins vous expliquer ?

    • Une invitation a la baston.. cela servira d’entrainement pour les flics .. en attendant les émeutes qui vont suivre.
      Avec des taux de chômage qui ne font qu’augmenter, une relance qui se fait oublier, aucun doute que les flics auront fort a faire.. peut être même la garde nationale.. comme cela les gens pourront nettoyer les parcs de toute présence humaine.

    • La répression qui s’installe tranquillement mais surement aux états-unis. Les usa n’ont plus rien à envier à la Lybie, à la Syrie, à la Chine, à la corée du nord et autre pays dirigés par des régimes totalitaires qui répriment de façon violente et sanglante la dissidence. Ça risque de faire plaisir à certains policiers qui pataugent avec les groupes d’extrême droite comme il a été révélé. Ils y trouveront toute la légitimité de “varger” sur les manifestants. Un pays de liberté qu’ils disent. Bien sur…

      @drstrange

      Vous avez tout compris. Il faut bien que les despotes se donnent un raison de mâter les manifestants et ainsi endormir l’opinion publique. Quoi de mieux que de provoquer cette raison…Pendant ce temps là, on laisse les poches de thé adorateurs d’armes à feu proférer des menaces d’actions violentes et de rébellion contre le gouvernement. Ça l’air que ça dépend qui dirige le mouvement de protestation. Libââââarrrté comme dirait la secte RLQ.

    • “Vous croyez que plus de 45,000,000 de chômeurs ça vit cachés dans les jardins cossus des parvenus et des millionnaires ?”

      Il faut ajouter à ce nombre les 55 millions de pauvre d’avant la crise et quei le sont toujours d’avantage. Ça commence à faire du monde en manque de job et de fric. La paix sociale n’est pas assurée avec un déséquilibre semblable. Ç’pas grave, les despotes vont s’assurer vont ré-équilibrer la situation à coup de matraque et de gaz. Bel avenir en vue…

    • @ tous

      J ’ai la certitude que ce qui se passe ou ce qui se passera en Libye, Syrie et Iran sont des prétextes pour déclarer l’état de guerre en Occident et fournir des raisons pour mater tout mouvement social.

      Le capitalisme bandit est devenu criminel !

    • Les ‘forces de l’ordre’ jouent avec le feu. Et les gens de NYC risquent de le payer cher … très cher …

    • @ tous

      SVP n’oubliez pas que J-C Trichet président de la BCE a déclaré récemment que nous sommes dans une crise systémique globale. Je suis enclin de lui donner raison parce qu’il est un des auteurs de de cette crise !

      Donc le système ne tient plus ! Peut-on le réparer ? Certainement pas parce que c’est un système ! Et, un système ne peut pas être réparé, seulement reconstruit !

      La seule chose a faire – revenir immédiatement aux taux d’imposition d’avant les alzheimériens Thatcher et Reagan, avec une surtaxe pour les investissements en dehors du pays si le développement socio-économique du pays où on investit est en flagrante discrépance au développement du pays en cause. Et ajouter des mesures pour fluidiser la circulation de l’argent – en imposant l’argent immobilisé !

    • Au fond, on demande du temps pour faire le ménage d’une place privé. Si tout ce fait dans la classe, ça me semble très raisonnable de la part des deux ‘groupes’: chacun fait un compromis.

      Faut juste pas que quelques tête brûlés de la part de la police et des manifestants cause grabuge. Ça donnerait une mauvaise image à des manifestants qui semblent généralement de bonne foi et à un corps policier qui, au fond, veut dans la majorité faire sa job sans problèmes.

    • krash 13 octobre 2011 18h12

      « Ça donnerait une mauvaise image à des manifestants qui semblent généralement de bonne foi et à un corps policier qui, au fond, veut dans la majorité faire sa job sans problèmes. »

      C’est de ça que vous parlez concernant les flics, « - » ?

      http://www.counterpunch.org/2011/10/10/financial-giants-put-new-york-city-cops-on-their-payroll/

    • @krash Votre prise de position que vous qualifiez de ‘raisonnable’ ne berne personne. Tous vos commentaires sur ce mouvement démontre que ce n’est pas l’hypocrisie qui vous étouffe.

      Mais d’aucun ne doute que cette ‘demande raisonnable’ de la part de ceux qui supportent les 1% n’est qu’une basse manœuvre pour empêcher les gens d’exprimer leur ras le bol, mais surtout un prétexte pour provoquer une réaction qui pourrait donner de ‘bonnes raisons’ aux forces de l’ordre (i.e. les défenseurs ‘légaux’ des 1%) de fesser dans le tas et d’appliquer une sauvage répression pour freiner les revendications légitimes du 99 % …

      Vous ne bernez pas, vous non plus, personne.

    • @andan Si ce qu’on dit à propos de ces ‘Paid Detail unit’, i.e. des services policiers (publics) policiers payés par le privé … est vrai, je ne suis plus surpris de rien.
      Déjà que les détenteurs pouvoir des $$$, parmi eux les pires escrocs, semblent se payer une (non) justice parallège et s’acheter l’immunité pour leur crimes …

      Il n’y a qu’à voir que les pires escrocs qui ont manigancé pour réaliser la plus grande foire d’extorsion de l’histoire ont été récompensés du fait que les citoyens ont payés pour leurs crimes et que plusieurs ont été engagés par l’adm. Obama, pour constater à quel point la ploutocratie pourrit tout …

    • @andan 18h11

      Si j’ai bien compris vos propos; taxons les capitaux qui circulent et ceux qui ne circulent pas.

      Mais je peux me tromper, n’étant qu’un pauvre dretteux borné…

    • _cameleon_ 13 octobre 2011 18h49

      Voici ce qu’on trouve de l’autre coté de la clôture.

      http://www.counterpunch.org/2011/10/11/the-rich-are-different-than-you-and-me/

    • Détails concernant les « Paid Detail Unit » :

      http://www.nycpba.org/archive/nydn/03/nydn-030810-ot.html

    • Pendant ce temps, Occupy… fait des petits.

    • @ andan

      - «SVP n’oubliez pas que J-C Trichet président de la BCE a déclaré récemment que nous sommes dans une crise systémique globale.

      La seule chose a faire – revenir immédiatement aux taux d’imposition…»

      Totalement inutile les mesures que vous préconisez.

      Voici pourquoi.

      Tout le système économique mondial est basé sur un principe fondamental: la croissance infinie.

      C’est cette croissance infinie qui crée l’argent nécessaire au paiement des intérêts sur nos emprunts. Autrement dit, comme l’argent ne se matérialise pas de l’air ambiant, c’est la «croissance» qui génère l’argent qui sert à payer l’intérêt sur l’argent qui nous est prêté.

      Évidemment, la croissance infinie est une illusion, un leurre.

      RIEN ne peut croître à l’infini, surtout sur une planète d’un volume limité (la terre ne gonfle pas), aux ressources naturelles limitées, et ayant une capacité limitée à absorber les déchets humains.

      À ceux qui croient que l’économie mondiale peut continuer de croître grâce aux 1,5 milliard de Chinois et 1,3 milliard d’Indiens, sachez que des calculs scientifiques irréfutables prouvent que la terre ne peut fournir assez d’énergie pour que ces milliards de nouveaux consommateurs atteignent notre niveau de vie et ainsi perpétuer la croissance.

      De toute façon, si cela devait arriver et que l’on s’entête à vouloir continuer dans cette voie, l’écosystème planétaire n’y survivrait pas.

      Nous en sommes donc arrivés au point où la croissance de l’économie est devenue impossible. Sans croissance, plus de nouvelle création d’argent pour payer les intérêts aux Rois-Banquiers. Faillites massives de corporations, de banques, de pays et tout l’toutim.

      C’est inévitable.

      Ce que nos génies de la finance devraient être en train de faire depuis des décennies, ce n’est pas de trouver des moyens de «patcher» le vieux système économique, mais de travailler très fort à en inventer un nouveau, basé sur la stabilité plutôt que la croissance, et encore mieux, basé sur la décroissance, de façon à ramener la population humaine à un niveau acceptable pour la planète.

    • @ _cameleon_
      Hypocrisie?… Je suis pas un fan du tout de ce mouvement, mais je crois qu’on devrait les laisser manifester.

      Je crois aussi que leur demandé de dégager pour une journée d’une propriété privé

      Et je crois que la majorité de ces gens sont de bonnes foi, que la majorité des policiers le sont aussi (ils font parti du 99% par ailleurs), et que quelques têtes brûlé de part et d’autres pourraient faire malheuresement dégérer les choses.

      ‘…mais surtout un prétexte pour provoquer une réaction qui pourrait donner de ‘bonnes raisons’ aux forces de l’ordre (i.e. les défenseurs ‘légaux’ des 1%) de fesser dans le tas et d’appliquer une sauvage répression…’

      Faut arrêter de voir des ‘prétexte’ et des complots à gauche et à droite. Je ne crois pas que personne dans les ‘forces de l’ordre’ ni dans le 1% veut de ’sauvage répression’. Ce n’est pas chercher un prétexte… Si les manifestants ‘behave’, il n’aura pas de problème…

      Quelqu’un sur un terrain privé se fait demander de quitter le temps de nettoyer et il peut revenir par la suite… Et vous voyez des prétexte de répression. On dirait quelqu’un du Tea Party qui parle: des idées opposés, mais le même extrémisme et rationalité inexistante.

    • @ andan
      Je parle de ça en effet. Je parle aussi de policier en ‘power trip’ pur et simple. Je parle aussi de policiers agressifs, nerveux, corrompu, etc. Bref, des ‘tête brulés’ dans le corps policers.

      Comme je parle de manifestant ‘tête brulés’: des fauteurs de troubles, des gens qui cherchent un sens à leur vie, des gens stupide, violents, etc.

      La majorité ds deux groupes sont des gens au bonne intention. Mais dans les deux groupes, il doit avoir des ‘tête brûlés’. Je peux vous envoyer des liens vers des articles, des liens youtube, etc pour vous démontrer, dans chacun des camp, des exemple de ‘tête brûlé’: ça abonde.

      Faut arrêter de toujours focuser sur ce qui à de bien ‘dans notre camp’ et de mal ‘dans l’autre camp’. La vie n’est pas blanc ou noir, et aucun ‘groupe’ n’est homogène.

      Faut arrêter d’être collectivement stupide et toujours ‘prendre un bord’. Si un policier se faire ‘bribe’, il est manlhonnête, et le gars qui le ‘bribe’ aussi. Mais faut être incroyablement stupide (et je ne parle pas nécéssairement de vous) pour généraliser sur ce simple principe… et croire que toute la classe policière est corrompu, et etc.

      Bref, faut être nuancer parfois. Et tant les gens de ‘gauche’ que de ‘droite’, les ‘riches’ et les ‘pauvres’, et ensutie de suite demeurent aussi coincé dans leurs idées et croit être des Dieu puissant qui détiennent la réalité absolu, il aura des frictions comme on le vie en ce moment.

      Comme j’ai déjà dit: on est collectivement stupide. C’est dur à changer.

    • @ ralbol
      Mais votre proposition implique nécéssairement un baisse de pouvoir d’achat collectif.

      Et les gens déscendent dans les rues quand leur pouvoir d’achat n’augmente pas et demeure ‘juste’ stable.

      Les gens seraient en ****** et n’accepteraient pas ça.

    • tikobrahey 3 octobre 2011 18h56

      En portant ce pseudonyme vous déshonorez la mémoire de illustre astronome Tycho Brahe.

       « Si j’ai bien compris vos propos; taxons les capitaux qui circulent et ceux qui ne circulent pas. » 

      Non, vous n’avez rien compris ! Il s’agit de revenir aux taux d’imposition d’il y a trente ans qui ont assuré le fonctionnement de l’économie de l’Occident, d’annihiler les délocalisations et de sortir l’argent qui dort (2000G$ dans les coffres des compagnies américaines en Septembre 2010).

      « Mais je peux me tromper, n’étant qu’un pauvre dretteux borné… »

      Non, vous ne vous trompez pas ! Les trois attributs vous siéent comme des gants !

    • ‘Sortir l’argent qui dort (2000G$ dans les coffres des compagnies américaines en Septembre 2010).’

      Il faut juste faire attention: l’encaisse est le résulats de l’incertitude économique. Et l’encaisse permet à un entreprise une certaine stabilité en temps de crise.

      C’est justement un manque d’encaisse/captital des institutions financières et aussi des entreprises en générale qui a empirer la crise de 2008.

      Taxer le capital qui dort, c’est un peu taxer la prudence non?

    • ralbol 13 octobre 2011 19h31

      Je trouve ésotériques vos propos et éloignés des causes concrètes du débâcle qu’on vit !

      Pensez aux symptômes dont on parle toutes les jours et concevez les antidotes. Ils sont palpables et utilisés dans le passé.

      Je ne parle pas des prochains millénaires, seulement des prochaines décennies.

    • @krash – 13 octobre 2011 – 20h10

      “Les gens seraient en ****** et n’accepteraient pas ça”

      Vous êtes sur de ça ? Les gens réalisent de plus en plus les limites de notre planète. Et au contraire de ce que vous véhiculez, ce n’est pas juste des biens supercifiels que les gens veulent mais bel et bien des emplois, de l’éducation, un logement, des soins de santé et de la bouffe sur la table.

      Votre réflexion est malhonnête.

    • Ok les boys !! À GO on s’ramasse et on se r’joint chez Bloomberg!!

    • @krash Quand j’évoquait votre manifeste hypocrisie, je faisais référence à cela (entre autres):

      “Je ne comprend rien du tout.

      Je trouve moi aussi ces gens sont très peu utiles et… très naïf ou très peu réalistes ou pas très malin ou avec un manque flagrant d’auto-critique (faut le faire… chercher toujours des bouc-émissaires pour blâmer ses problèmes) ou jaloux.

      Bref, je respecte très peu l’action de ces gens et j’ai de la difficulté à acheter leur rationel qui, selon moi, relève beaucoup plus émotif que logique.

      Mais je comprend pas pourquoi certains semblent si ‘dérangé’ par ces manifestations.

      Qu’ils les laissent manifester tranquilles sans leur prendre position contre eux.”

      Bref vous affichez votre mépris et insinuez qu’ils auront beau faire ce qu’ils voudront, ils n’auront aucune prise sur les avides maladifs et néfastes pour tous de WS …

      Et voilà que vous feignez: “Et je crois que la majorité de ces gens sont de bonnes foi, ”

      Peuh ! N’importe quoi !

    • @ krash

      - «Mais votre proposition implique nécéssairement un baisse de pouvoir d’achat collectif.»

      Une baisse, c’est encore mieux que pas du tout… ce qui va se produire quand tout ce système insensé va s’effondrer.

      Ajouter 3 milliards de nouveaux consommateurs (Indiens et Chinois), quand le milliard actuel consomme déjà les trois quart des ressources de la planète, c’est de la folie suicidaire pure.

      Un nouveau système basé sur la stabilité ou mieux sur la décroissance implique une nouvelle façon de vivre, un nouveau rapport de l’humain au travail et à la propriété, et de toute façon, c’est inévitable.

      Que les gens l’acceptent ou pas, perpétuer la «Société de consommation» mène directement à un mur, à l’étouffement de l’espèce humaine sous le poids de ses vidanges, à son extinction.

      Les gens auront le choix: extinction ou fin de la société de consommation.

      Personnellement je parie pour l’extinction.

    • Un trader qui se réjouit de la crise p.c.q. il va faire des $$$

      Wall Street Trader Tells BBC News it ALL! – Goldman Sachs Rules the World.

      Le summum du cynisme et de l’avidité maladive …

    • krash 13 octobre 2011 20h06

      On ne peut pas mettre toujours et partout des signes d’égalité. On a l’expérience des derniers « summits »qui ont prouvé que les forces d’ordre sont en service commandé : brutalité policière et agents provocateurs. A ça on peut maintenant ajouter la privatisation de la police donc sa instrumentalisation au service du plus riche pourcent !

      Considérez-vous que mes trois points ne peuvent pas prédire la trajectoire des événements ?

    • krash 13 octobre 2011 20h25

      « Taxer le capital qui dort, c’est un peu taxer la prudence non? »

      Absolument pas ! L’argent qui dort n’est plus un vecteur de l’économie mais les taxes sur cet argent le seront.

    • “…supercifiels que les gens veulent mais bel et bien des emplois, de l’éducation, un logement, des soins de santé et de la bouffe sur la table.”

      Mais voilà… Superficiel ou pas, il s’agit de consommation et ça prend des ressources. La planète n’ira pas mieux parce que les biens de consommation qu’on veut ne sont pas jugés ’superficiels’.

      Ce n’est pas malhonnête. Faut arrêter de vivre dans un monde Disney: le pain sur la table, il n’apparait pas de nul part. Le logement non plus. L’emploi n’apparait pas comme par magie.

      Si les gens, au nom de la planète, accepterait de tels sacrifices, alors pourquoi ne dépenses-t-il pas moins maintenant?… Pourquoi le 99% est en panique qu’il fait partie du 1% de la planète?… Nous sommes tous déjà dans le superficiels. C’est nos standard qui sont devenu tellement élevé qu’on juge ‘essentiel’ certaines chose superficiel.

      Aller parler aux gens qui crèvent de faim (le vrai 99% de la planète) a quel point est il difficile de ‘joindre les deux bouts’ avec $20,000 par année et deux enfants. Autant qu’ici tous comprennent que c’est difficile, autant que là bas, les gens seraient complètement ‘clueless’…

      Mais nous, les Occidentaux, on considère celui qui vit dans une rouloutte, qui ne mange pas de steak, qui n’a pas de frigo, dont les enfant ne peuvent s’habiller qu’avec des ‘guenilles’ comme un pauvre. Dans certains pays, c’est un rêve. Or, même ce niveau de vie est insoutenable à très long terme si les 7 milliards que nous sommes seraient sur ce train de vie.

      Malhonnête?… Ou réaliste?…

    • _cameleon_ 13 octobre 2011 20h46

      Les salauds ! Ils ont planifié déjà la perte de l’argent de retraite par des millions de gens !

    • @ _cameleon_
      Mais je crois sincèrement que la majorité (pas tous… la majorité) de ces gens ‘croient’ à leur ’cause’.

      Je crois toutefois qu’ils sont complètement dans l’erreur . Et je ne respecte ni l’action, ni le rationel de l’action. De la même facon que ces gens partagent cet opinion de moi.

      Et je reconnait justement ce droit à l’opinion différent en étant ‘pour’ le droit de manifester. Je ne crois pas qu’on devrait les laisser manifester parce qu’ils changeront rien (même si je crois, effectivement, qu’ils ne changeront absolument rien et qu’ils sont d’une impuissance totale): c’est parce qu’ils ont le droit d’exprimer leur opinion c’est tout. J’insinue rien: je dit qu’ils ont bien le droit de faire ce qu’ils veulent et manifester: c’est vous qui insinuez.

    • @ ralbol
      Je suis totalement d’accord avec vous. On est devenu un choix qu’on choisit de repousser. Un jour ou l’autre, on va frapper un mur. Et on va tout faire pour continuer jusqu’à ce qu’il soit trop tard.

      Je suis presque convainu que, outre une catastrophe naturelle, l’humaine sera responsable de son extinction par la consommation. Tous en veulent toujours plus: qu’ils soient riches ou pauvres. Ca vous nous couter notre espèce.

      Mais le hic, c’est que c’est possiblement un problème qui nous affectera pas avant longtemps. Alors, collectivement, on s’en fou un peu (moi le premier). Mais c’est une question de temps avant que ça arrive.

    • @krash Donc vous êtes plutôt pour la ‘libre expression’ chère aux soi disant démocratie qui proclame : Cause toujours, plutôt que pour l’autoritarisme des dictatures qui exige: Ferme ta gueule.

      Bref ils ont beau causer, et gueuler, il ne peuvent rien contre nous …
      Je vois.

    • @ andan
      Je crois que vous avez raison mais que vous oublié un autre points: dans un groupe de manifestants, ils arrivent très souvent que certains cherchent le ‘troubles’ (que ce soit pour une ‘bonne cause’ ou par stupidité).

      Concernant la taxe sur l’encaisse, je considère personellement qu’il s’agit néamoins d’une taxe sur la stabilité. Si vous voulez que l’argent circule toujours, alors on parle de croissance accélérer avec les risques économique d’une surchauffe. Du moins, c’est mon ‘réflexe’ lorsque je pense à ça.

      La crise de 2008 est une crise de consommation excessive et endettement massif. On a ‘passé proche’. Imaginez si en plus on pénalise les gens qui ne dépensent pas…

    • @ralbol Puis-je vous suggérer ce fascinant (et terrifiant) documentaire de la BBC présenté à l’émission ‘La semaine verte’.

      Nourrir la planète

      Les générations à venir risquent de ne pas l’avoir rose …

    • @krash

      Humm, suis-je entrain de perdre mon temps avec vous ?

      Vous vous dites réalistes et ça justifie l’écart entre Wall Street et les plus démunis ? Laissons crever les plus démunis, ils ne méritent que ça ! Laissons crever ces jeunes endêttés qui voulaient devenir professeur ou autres. C’était à eux de devenir des traders au lieu de vouloir faire autre chose. Imaginez vivre dans un monde où les seuls êtres valables sont les traders et les banquiers. Le rêve ! F**k les plombiers. Voilà, vous êtes satisfaits ?

      Sérieusement, vous devriez jeter un réel coup d’oeil à la situation que vivent ces gens.

    • FGarnotte. “Votre réflexion est malhonnête”. Je dirais plutôt qu’elle est subjective, monsieur nous ayant dit récemment faire partie du 1%. Soit dit en passant, les commentaires sur les blogues sont rarement objectifs, étant écrits à chaud. C’est justement ce qui rend les blogues intéressants.

    • @krash. “Pourquoi le 99% est en panique qu’il fait partie du 1% de la planète?” Parce qu’il y a ici un autre 1% qui est en train de tout foutre en l’air.

    • @latour

      Vrai que les commentaires sont faits à chaud. La portée de ce qu’on peut “décrire” de notre réflexion est limitée. Cependant je trouve dommage le fataliste ambiant : “OWS, kossé ça, ça changera rien”. On dirait qu’il n’est plus permis de visualiser des changements, voir qu’il est toujours possible de faire quelquechose. Je suis d’accord avec certains des derniers commentaires qui disent qu’on s’en va vers un mur.. si on ne change rien.

      Il est encore temps de faire quelquechose mais pour certains, c’est fini, ya pu rien qu’on peut faire, donc ne faisons rien. Cette attitude est enrageante.

    • @ krash

      - «Si les gens, au nom de la planète, accepterait de tels sacrifices, alors pourquoi ne dépenses-t-il pas moins maintenant?»

      Êtes-vous sérieux?

      Vous avez déjà vu la réaction d’une gang d’ados à qui on annonce que le party est fini?

      La conscience collective de la majorité des humains est du niveau d’un ado de 14 ans. Demandez à n’importe quel concepteur publicitaire quel âge mental il vise lorsqu’il élabore une pub… Vroum, vroum, vroum.

      Les gens ne cesseront de se comporter comme des porcs que quand la me..de sera montée à la hauteur de leur bouche et qu’un centimètre de plus signifie qu’ils étouffent.

      Votre affirmation que la limite de la consommation humaine ne sera atteine que dans «longtemps» est tout à fait erronnée.

      Écoutez les nouvelles. La crise actuelle des pays ne pouvant plus payer les intérêts sur leurs dettes, n’est pas simplement une question de «marge de crédit» abusée. Cette crise vient du fait de l’ACTUEL ralentissement de la croissance de l’économie mondiale qui ne génère plus assez d’argent neuf. Et cette croissance ne repartira pas pour les raisons que j’ai nommées.

      Bien sûr, comme un humain à l’article de la mort, on pourra voir quelques soubresauts du mourant, mais la conclusion inévitable, c’est la mort du système. À brève échéance.

      C’est bin plate, mais c’est ça. Point.

    • @ andan

      -«Je trouve ésotériques vos propos et éloignés des causes concrètes du débâcle qu’on vit !»

      Qu’est-ce qui est, selon vous, le plus ésotérique: croire que la croissance de l’économie est infinie sur une planète aux dimensions limitées avec des ressources non-renouvelables et une capacité finie à absorber nos vidanges, ou croire que cette notion de croissance sans fin n’a aucun bon sens?

      Vous devez croire que la crise actuelle n’est qu’une question de «marge de crédit» abusée par certains pays. Désolé, mais c’est pas ça du tout.

      Comment expliquez-vous le fait que même les USA, la plus grosse économie mondiale soit au bord de la faillite? Que la Grèce, l’Italie, l’Espagne, le Portugal, la France et l’Angleterre soient également au bord du gouffre. Que la Chine ne soit qu’une bulle artificielle qui ne dépend que de l’appétit de consommation de l’occident, bulle qui crèvera dès que la demande en bébelles ralentira.

      L’explication, c’est que sans croissance, l’argent neuf n’est pas généré pour permettre de payer l’intérêt sur les emprunts, et c’est ça qui pousse les économies de pays vers le défaut de paiement.

      Rien d’ésotérique là dedans. C’est de l’Économie 101.

    • @ _cameleon_

      - «Puis-je vous suggérer ce fascinant (et terrifiant) documentaire de la BBC présenté à l’émission ‘La semaine verte’.»

      Je l’ai vu.

      Si vous avez remarqué, depuis 2 ans, la hausse du prix des aliments est une des composantes majeure de l’augmentation de l’inflation, à la grandeur de la planète.

      Si vous avez un petit bout de terrain, c’est maintenant le temps de mettre à jour vos connaissances en jardinage…

    • Toujours instructif, hilarant et (ou) déprimant de lire les commentaires ici.

      Au chois….

    • choix avec un “x” …

    • Il y a 46 000 000 de gens aux USA qui vivent de l’aide alimentaire. Il y a 9.2 % de chomeurs, mais en fait 22% des gens n’ont pas de travail. La confiance au Gouvernement est sous la barre du 50%. Il y a 400 000 000 d’armes a feu en mains privées et 1 personne sur 16 vivra au cours de sa vie un épisode de désordre mental qui justifierait son internement. Il est miraculeux que l’on n’ait pas encore commencé à s’entretuer. On n’attend qu’un prétexte. Je n’ai plus de solution.

      Pierre JC Allard

    • Pour aller dans le même sens que OWS, voici le documentaire de Mathieu Roy, Surviving Progress qui paraîtra au FNC le 13 et le 15 octobre.

      http://www.youtube.com/watch?v=3DuampumYoc

    • ‘Bref ils ont beau causer, et gueuler, il ne peuvent rien contre nous …’

      J’aime pas trop le ‘nous’. Je fais peut-être parti du 1%, mais comme probablement 99% de ce 1%, je n’ai aucun pouvoir sur le système…

      S’ils ne font que causer et gueler pour le simple exercie de le faire, effectivement rien ne va changer. Ils revendiquent des résultats, ok, mais ils devraient revendiquer des propositions. C’est bien beau vouloir ‘réduire les écarts’, ‘empecher ces voleur de la fiance…’ et tout ça, mais concrètement, ils doivent proposer des actions.

      Le Tea Party avec des idées oh combien ridicule on réussit a avoir un influence. Et bien que ce n’est pas 100% du 99% qui croit aux messages de ces manifestants, je crois qu’il est raisonnable de penser qu’ils sont plus représentatifs de la population générale que le Tea Party. Selon moi, ils ne réussirton pas a avoir le même influence tant et aussi longtemps que: 1) ils s’organisent et se centralisent un peu plus et; 2) proposent des actions concrètent. D’ici la, ils auront au mieux la ’sympathie’ des gens influents. Mais le mouvement est jeune: ils arriveront peut etre a combler ces lacunes.

      D’ici la, ils s’agit que de gens mécontent qui causent et qui geulent. Rien ne change de cette facon.

    • @ralbol

      Tout ce que vous avez dit me rejoint. Repenser à un autre système économique…plus respectueux de ce qui nous permet de vivre et plus humain mais nous n’y parviendrons pas, la volonté n’y est pas ou du moins d’un si petit nombre.

      Une parcelle de terre pour assurer sa survie ou à défaut…une fenêtre. J’ai ‘’squatté” un bout de terrain à Hydro loin des poteaux.

      http://www.windowfarms.org/

      Tout est lié…ce n’est pas ésotérique, ce n’est pas magique, c’est un loi naturel qui régit la terre.

      bonne soirée,

    • @ latour
      Ma réaction est subjective parce que je suis dans le 1%. Mais la réaction du 99% est donc subjective car ils fond parti du 99%. Et puis?… C’est pas nécéssairement malhonnête. On peut néanmoins avoir un opinion auquel on croit. De la même façon que ces manifestants croit a leur idées.

      Et si le 1% fou tout en l’air, sachez que plusieurs pense aussi que le 1% du mondiale fou tout en l’air pour le reste du monde. Et que font-ils ce 1% du monde pour changer les choses et faire preuve de solidarité envers les 99% de cette planète?… Une minorité s’en foutent… Une minorité tentent de faire bouger les choses mais n’y parviennent que très peu. Une majorité sympathisent sincerement mais ne font rien…

      Le 1% de l’Occident a la même attitude envers que le 99% de l’Occident que ce 99% de l’Occident a envers le presque 99% du la population mondiale.

      Ca justifie l’état du système? Non du tout. Mais ça permet jute de comprendre en partie l’inaction du 1% (ou du moins, des gens de ce 1% qui ont un réel pouvoir) en Occident. Au fond, qu’on soit dans le 1% ou le 99%, on est collectivement tous pareil. On pense a nous, on se bat pous nous. Et on pense aux autres, mais on se bat très peu pour eux.

    • @ ralbol
      Je partage votre opinion sur le premier point. C’est pour ça que j’ai précédemment écrit que si on appplique un système efficase dans un optique de croissance nul ou négative les gens seraient en ***** comme c’est pas possible.

      Personellement, je crois qu’on a encore quelques années, voir des décennies ou même des centenaires devant nous. A vrai dire, j’en sais rien. Peut etre suis-je moins ‘alarmiste’ sur le temps, mais je considère aussi que c’est inévitable.

      Au fait, même pendant la crise, il y a eu une croissance économique mondiale positive. Le gros de la croissance ne venaient pas des pays plus en développement et qui n’avaient pas a se ‘deleverager’ de facon significative. Il reste encore un peu de jus… Pas beaucoup, mais assez pour les gens ne veulent pas faire les scarifices nécéssaires…

    • “Les «indignés» se mobilisent dans le monde entier (La Presse)”. On sous-estime encore le pouvoir mobilisateur de l internet et des réseaux sociaux qui en sont nés. La plus grande révolution des communications depuis l’invention de l’imprimerie se déroule sous nos yeux.

    • @ FGarnotte
      Je ne comprend pas ou vous allez.

      Ca justifie les écarts? Pas vraiment.

      Est-ce que tous devraient travailler a WS? Non, et ca aucun lien avec ce que je dit. Et pour l’exercice, juste pour le fun. Si tous seraient a WS, les plus performants gagneraient le plus, et ensuite ils seraient pret a disons doubler le salaires des autres banquiers moins performants pour apprendre la plomberie et devenir plombier (pour aller dans votre exemple) pour eux, etc. Et la, plus de banquiers moins performants iraient plombier gagné un meuilleur salaire. Et le salaire de plombier serait plus bas. Et éventuellement, seuls les banquier performants demeurent. On aurait éventellement plus de plombier que de banquiers, mais moins payés car les plus performants pourront faire ‘la job’ de plusieurs banquiers moyens alors que les plombiers, eux, ont des contraite physique (ie: ils ne peuvent pas remplacer 100 plombiers) qui le empecheront de faire la meme chose. Le salaire des plombiers sera donc tres faible. Les banquiers pas assz performants mais qui ne conaissent pas la plomberie serait au chomage. Et les banquiers restants seraient riches. Et on aurait apres quelqu’un temps, un écart comme on a présentement.

      Mais pour répondre a votre dernier post, je dit juste que:
      1) La TRES GRANDE majorité du fameux 99% a un niveau de vie qui ferait l’envie de bien des gens de ce monde… Il ne crèvent pas de faim
      2) Se faisant, ils sont déja dans un certains luxe et considère des trucs superfielles comme des acquis et des trucs essentiels a leurs yeux.
      3) Qu’ils ne seront donc pas prêt a faire des sacrifices et ne voudront pas diminuer leur qualité de vie
      4) Et que ce simple niveau de vie du disons 5% de l’Occident ne serait en aucun soutenable si 100% de la population aurait ce sytle de vie.

      Bref, j’expliquais la raison pour laquelle je n’étais pas d’accord avec votre affirmation voulant que les gens seraient possiblement prêt a faire les sacrifice car ils conaissant les limites de notre planète et qu’ils ne veulent pas que des biens superficiels.

    • Des ”indignés” d’un autre endroit, des messages aussi forts qu’à New-York. Ce que je constate dans tous les vidéos sur le sujet est que les manifestants sont de tous les âges, de tout style et que c’est un raz le bol général (enfin) et dans une relative bonne humeur comme ceux ci:

      OCCUPER WALL STREET STYLE-NEVADA COMTÉ
      http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=YjLDmyE4B60#!

    • @Krash

      Je suis assez au fait de notre empreinte écologique : si la population mondiale accédait à notre niveau de vie nord-américain, il faudrait 5 planètes, le niveau de vie européen, 3 planètes. C’est une évidence que nous ne pouvons plus continuer sur ce chemin, quelquechose doit changer, alors changeons le.

      Maintenant quel est la cause de ce changement et qui en sont les responsables ?

      La cause en est en grande partie dûe que notre système est basé sur une croissance infinie tel que décrit par ralbol et ceci sans tenir compte de notre écosystème.

      Les responsables sont les promoteurs de notre monde industriel. Toujours produire plus pour créer de “l’emploi”, pour satisfaire nos besoins. La réalité cependant est qu’avec les moyens mécaniques disponibles maintenant l’agriculture nécessite 1000 fois moins de travailleurs, avec les robots dans les usines, nous avons moins de travailleurs, etc. Et de l’autre côté on nous demande de consommer plus mais il y a moins de monde qui travaille. Chercher l’erreur…

      Une grande partie des ressources utilisées sont actuellement gaspillées :
      1- Transport : beaucoup à dire là dessus. Les camions de livraison et le just in time, ça coute cher en ressources. Le rêve tout un chacun à son char, son bateau, son skidoo, son voyage dans le sud. Des transports de marchandises mieux réfléchis et des transports en commun efficaces permettraient de conserver ces ressources d’énergie.
      2 – Publicité : tous ces cossins inutiles à vendre, à commander sur eBay et envoyés par avion, il y a des choses à faire
      3 – Acheter local
      4 – l’obsolescence programmée, ces objets à durée de vie limitée, tout ça il y a de quoi à changer. L’ordi que j’ai ici à plus ou moins 8 ans et je ne compte pas le changer tant qu’il fonctionne. Il y a moyen de faire des choses durables= moins de consommation.

      Maintenant comment faire pour solutionner tout ça ? Casser le modèle économique actuel et éduquer les gens.

      Je m’éloigne un peu du sujet mais juste pour que vous sachiez que je ne suis pas ignorant de ces choses. ;)

      Maintenant revenons à vos commentaires :

      Vous dites “La TRES GRANDE majorité du fameux 99% a un niveau de vie qui ferait l’envie de bien des gens de ce monde… Il ne crèvent pas de faim”. plus de 20 millions sont sans emploi stable, près de 50 millions n’ont pas accès à des soins de santé, je ne crois qu’ils font l’envie de personne. Combien d’eux doivent aller à la soupe populaire ?

      Selon vous une majorité des 99% étatsuniens font parti du 1% mondial. FAUX. Informez vous, il y a des gens qui crèvent de faim aux states. Peut-être pas 99% mais beaucoup. 15,1% vivent sous le seuil de la pauvreté, je crois qu’on peut en qu’ils ne sont pas les consommateurs de ressources que vous semblez les décrire. Le seuil de pauvreté pour une personne seule est env. $11000, donc ceux qui gagnent $11500 ne font pas parti de cette statistique.

      Vous dites “Qu’ils ne seront donc pas prêt a faire des sacrifices et ne voudront pas diminuer leur qualité de vie”, euh, plusieurs vivent dans la rue ou des familles complètes vivent dans une chambre de motel, ils ne peuvent plus aller beaucoup plus bas.

      Je peux me tromper mais mon impression de vos commentaires en général est que vous renvoyez la faute sur le peuple, ce qui n’est pas la réalité.

      Les gens se réveillent. Ce n’est pas tous qui ont la connaissance pour clairement exprimer les problèmes mais ils ne sont pas dupes. De toute façon, que ce mouvement fasse changer quelquechose ou non, il va y avoir des changements, la position actuelle est intenable à plus ou moins long terme. Le rêve américain est à veuille de mourrir de sa belle mort si ce n’est déjà fait !

    • ralbol 13 octobre 2011 22h58
      ayalune 13 octobre 2011 23h58

      «  Qu’est-ce qui est, selon vous, le plus ésotérique: croire que la croissance de l’économie est infinie sur une planète aux dimensions limitées avec des ressources non-renouvelables et une capacité finie à absorber nos vidanges, ou croire que cette notion de croissance sans fin n’a aucun bon sens? »

      Chaque chose à son temps !

      Nous sommes au bord du précipice et le bord commence a s’effriter. Pourriez-vous vous concentrer sur ce défi, « hic et nunc », et ne pas éparpiller vos ressources pour une cause relativement lointaine et qui doit être abordée d’une façon différente et dans une conjoncture différente que celle dans laquelle nous nous retrouvons.

      Vous devez comprendre que si un des responsables du débâcle, Trichet, reconnaît la gravité de la situation dans laquelle lui et ses comparses nous ont mis et il l’a fait au dernier moment quand il n’avait plus aucun moyen pour l’éviter.

      A moins que vous ne vouliez le déclenchement d’un génocide pour nettoyer la Terre !

    • @ andan

      - «La mondialisation a désagrégé les États-nations. Or elle est irréversible. Les deux grandes puissances asiatiques, l’Inde et la Chine, sont entrées dans le jeu: elles représentent un tiers de la population mondiale. L’offre de main-d’œuvre s’est ainsi brutalement accrue. Le capital, dont le stock n’a pas évolué dans les mêmes proportions, en tire avantage.

      Croit-on que l’on puisse arrêter un mouvement synonyme de développement pour deux milliards d’individus qui furent longtemps privés de tout espoir de croissance? La seule, l’unique solution pour fabriquer de la régulation est de réinventer le politique.»

      Jean Peyrelevade
      (Président de Suez de 1983 à 1986, de la Banque Stern de 1986 à 1988, de l’UAP de 1988 à 1993, et du Crédit lyonnais de 1993 à 2003.
      - Le capitalisme total (2005)
      Éditions du Seuil

      Le monsieur avait décrit en 2005 l’effondrement des économies de plusieurs pays d’Europe…

      Et non, je ne souhaite d’aucune manière le déclenchement d’un génocide pour nettoyer la Terre.

      Je souhaite seulement une prise de conscience du mur vers lequel nous fonçons, et le fait que si nous ne remodelons pas ce système économique en un système basé sur la stabilité ou la décroissance, l’effondrement est inévitable.

      Après tout, le système économique actuel a été créé par les humains, donc nous pouvons en créer un nouveau. Faut seulement que ceux qui l’ont amené à l’absurdité renoncent à le perpétuer et entreprennent la construction du nouveau.

    • @krash. “C’est pas nécéssairement malhonnête”. Je n’ai pas prétendu ça. Évidemment que le 99% est également subjectif. Nous le sommes tous plus ou moins, selon les circonstances.

    • @krash. “on pense aux autres, mais on se bat très peu pour eux”. C’est vrai et c’est là le problème.

    • @adan

      ”A moins que vous ne vouliez le déclenchement d’un génocide pour nettoyer la Terre !”

      Elle flottait dans ma tête cette phrase presque pareille, je savais que quelqu’un l’écrirait mais je ne savais pas qui.

      Je me rappelle ici d’un blogueur, il se demandait si méritions cet Éden dévasté. Nous n’avons même pas pu vivre en harmonie avec nos semblables et avons pensé qu’à nous et cru à tort que la Terre nous appartenait.

      Vous pensez à des décennies encore…

      Les peuples sont prêts pour un changement mais jusqu’où, pas assez pour faire la différence avec le déséquilibre créé.

      La seule façon d’une prise de conscience rapide est une onde de choc planétaire.

      Regardez au Japon sans cette catastrophe, il n’y aurait jamais eu un tel recul du nucléaire, beaucoup de pays ont renoncé constatant le danger et il y eu beaucoup de pression des citoyens du monde.

      L’homme voit le précipice, il sent le danger, mais il lui faut tomber dedans pour en être convaincu.

      Je suis le ”blues” du matin
      http://www.youtube.com/watch?v=APno0_KkBXY&feature=related

      Bon samedi,

    • ralbol 14 octobre 2011 14h20
      ayalune 15 octobre 2011 01h25

      Loin de moi l’intention de minimiser le danger dont vous parlez.

      Je suis convaincu qu’à ce moment l’urgence est de remettre l’économie en marche et sortir de ce début de crise systémique.

      Après, bien sur, on doit commencer a s’occuper de la restructuration de cette économie selon les besoins environnementaux. De toute façon ça va impliquer des changements dans la définition des besoins, des modes de production et en premier lieu le contrôle des naissances. Pour que ce dernier soit volontaire et naturel on doit augmenter le niveau de vie des populations qui ont aujourd’hui des grands taux de natalité.

      Bonne fin semaine!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juin 2008
    L Ma Me J V S D
    « mai   juil »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Archives

  • publicité