Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 12 octobre 2011 | Mise en ligne à 13h49 | Commenter Commentaires (53)

    Herman Cain et son plan «9-9-9»

    «C’est un titre accrocheur. En fait, je pensais que c’était le prix d’une pizza», a ironisé Jon Huntsman hier soir en parlant de la proposition principale de l’ex-pdg de la chaîne Godfather’s Pizza, Herman Cain, qui consiste à remplacer le code des impôts des États-Unis par un taux d’impôt unique de 9% sur le revenu des particuliers et les sociétés, et une taxe de vente nationale de 9%.

    Résultat de la montée spectaculaire de l’homme d’affaires dans les sondages, le fameux «plan 9-9-9» de Cain a été mentionné et critiqué à plusieurs reprises hier soir au New Hampshire, comme le démontre les clips ci-dessus et ci-dessous :

    .

    Bien que populaire auprès de plusieurs militants du Tea Party, ce plan profiterait davantage aux nantis qu’aux pauvres, selon plusieurs économistes indépendants, dont Diane Lim Rogers, qui dénonce sa nature régressive. Je cite dans le texte un extrait d’un article récent de Lim Rogers à ce sujet :

    A reporter called me about it, which was the only reason I went to the Cain website to check it out for a few seconds, which was all it took to “get” what his proposal is basically about: (i) switching to a consumption-based tax system that exempts income from capital–which on its own is “regressive”; (ii) switching to a single (”flat”) marginal tax rate schedule–which on its own is (also) “regressive”; and then (iii) switching to a not-just-double-but-triple tax of consumed income (instead of saved income) through the 9 percent business tax (exempting capital income) and the 9 percent sales tax (which naturally exempts savings) that are layered on top of the 9 percent income tax (which exempts capital income as well)–which means all that regressivity I already listed is tripled!

    Cain a défendu son plan ce matin sur ABC :

    video platformvideo managementvideo solutionsvideo player


    • Madame Rogers n’est-elle pas une Démocrate bon teint?

    • … Bien que populaire auprès de plusieurs militants du Tea Party, ce plan bénéficierait davantage aux nantis qu’aux pauvres, selon plusieurs économistes indépendants …

      Mon cher M. Hétu, pas besoin d’être un grand spécialiste de l’économie pour arriver à cette conclusion. Toute proportion gardée, les pauvres et la classe moyenne paieraient beaucoup plus que les riches.

      Etre un riche aux Etats-Unis, j’appuierais cette idée à 100MPH. Comme je suis en faveur de la progressivité de l’impôt selon le revenu, je suis contre.

    • L’idée de Cain est un pas vers la bonne direction. Au lieu d’avoir un code de taxe contenant 15 000 pages, on en aurait un de 3 paragraphes.

    • Une idée stupide que seuls les stupides prônent.

    • Ça pourrait être une bonne idée seulement si tout les échapatoires fiscales et crédit d’impôts sont abolies et que chaque type de revenue soit imposable. Par contre, ça créerait beaucoup de chômage chez les fiscalistes et tous les spécialistes de la fiance sans compter tous les fonctionnaires du ministère du revenue. 9% semble faible par contre pour l’impôt sur le revenue. à suivre.

    • Ils ont volé cette idée “géniale” à l’ADQ, ou quoi? Pathétique…

    • l’architecte de ce plan :

      “That Cain doesn’t have a lot of specifics to back up the slogans shouldn’t be all that surprising. While he loves to mention the plan during his media appearances, he is far less willing to share any of the details behind the plan, such as the backup for his assertion that the plan is revenue neutral, or the even who has helped him come up with the plan. That’s not surprising, though, once you realize that the plan’s chief architect, Rich Lowrie, isn’t an economist at all and is in fact a Wells Fargo Branch employee working outside of Cleveland, Ohio whose highest educational degree is a apparently a B.S. in Accounting from Case Western Reserve University. Outside of his banking experience, Lowrie appears to have distinguished himself primarily as a volunteer adviser to Americans for Prosperity and the American Conservative Union. Considering that Cain has said repeatedly in other contexts that he intends to surround himself with “experts,” his reliance on such an unqualified person to draft the central plank of his campaign is strange indeed.”

      http://www.outsidethebeltway.com/the-utter-folly-of-herman-cains-9-9-9-plan/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+OTB+%28Outside+The+Beltway+|+OTB%29&utm_content=Google+Reader

      Pas fort!

    • @lizzie – 12 octobre 2011 – 14h14
      … Pas fort! …

      Bien dit!

    • @le_gaspesien – 12 octobre 2011 – 14h08
      C’est le genre d’idée que quelqu’un mentionne, tu y penses deux secondes au gros max et tu dis: c’est stupide!

    • Herman Cain en a trop dit ou pas assez… Ce qui semble simple au départ se révèle simpliste

      Le niveau de taxation individuel est entre 15 % et 33 % mais les familles gagnants moins de 45 000$ ne payent pas d’impôts. Est-ce que le taux de 9 % va s’appliquer à tous les revenus même ceux au salaire minimum ?

      La plupart des 50 états ont une taxe de vente entre 3 à10 %. Est-ce que cette nouvelle taxe de vente fédérale va remplacer la taxe de vente des états ou s’ajouter par dessus ?

      Le gain en capital ? imposable ou pas ?

      La déduction d’une partie des frais d’intérêt pour l’achat d’une maison est-elle maintenue ?

      Les assurances santé fournies par les employeurs sont imposables ou pas?

      Bref, derrière un chiffre racoleur (999), dépendamment des déductions , on passe du simple au double.

    • Tiens…

      Pour une fois, les Allemands et Cain sont en parfait accord:

      9-9-9 égale Nein!-Nein!-Nein!

      Non mais ça prend-tu une gang de pas vites pour être incapable de comprendre que 9% de ton revenu quand tu fais 15000$ par année c’est 1350$ de moins et ça t’enfonces encore plus dans la pauvreté, alors que 9% de ton revenu, quand tu gagnes 250000$ par année, ça t’en laisse encore assez pour le champagne.

      Des fois j’me demande si les Tea Partistes ont vraiment dix doigts pour compter ou si c’est parce qu’il leur manque le lobe frontal…

    • @lizzie

      Moi je suis économiste et je ne trouve pas que c’est nécessairement une mauvaise idée.

      1- Un système d’imposition simple permettrait aux contribuables de mieux comprendre ce qu’ils peuvent faire pour payer moins d’impôt (alors que cette possibilité est actuellement réservée à ceux qui profitent d’un bon fiscaliste, c’est-à-dire les riches). Pas nécessairement besoin d’une «flat tax», mais simplement d’un peu moins de déductions et de crédits d’impôts de toutes sortes qui bénéficient à on ne sait trop qui.

      2- La taxe sur la consommation est un excellent incitatif à épargner, ce qui est un moteur de croissance, et une source de revenus facile à obtenir. La baisse de la TPS par le gouvernement Harper est une cause importante du déficit que le Canada subit présentement.

      3- La taxe sur le capital freine la croissance des entreprises en limitant leurs incitatifs à investir. Si les entreprises investissent moins, attendez vous à attendre la sortie de crise encore longtemps.

      4- Toutes ces politiques sont régressives, mais ces effets peuvent être compensés par un système équitable de transferts. C’est pourquoi il existe un système de remboursement de TPS et de TVQ au Canada et au Québec. C’est évident qu’étant donné le côté radical de Cain, je doute qu’il pense à cela dans son plan…

    • Même Bruce Bartlett est contre :

      “At a minimum, the Cain plan is a distributional monstrosity. The poor would pay more while the rich would have their taxes cut, with no guarantee that economic growth will increase and good reason to believe that the budget deficit will increase.

      Even allowing for the poorly thought through promises routinely made on the campaign trail, Mr. Cain’s tax plan stands out as exceptionally ill conceived.”

      http://economix.blogs.nytimes.com/2011/10/11/inside-the-cain-tax-plan/

      Et on ne peut pas dire que c’est un démocrate.

    • 9-9-9,
      nine-nine-nine,
      ou
      Nein nein nein?

    • @treblig 14h23

      Cliss treblig!
      Vous venez de faire doubler ou tripler le nombre de pages de la loi de l’impot de Cain!
      Casseux de party et empêcheur de tourner en rond que vous êtes!

      KISS.. Keep It Simple (for the) Stupids !

    • Neuf en allemand, c’est neun (Prononcé noyn). Bel essai, quand même.

    • La fiscalité appropriée pour donner lieu à une juste répartition de la richesse est une chose compliquée que Cain tente de réaliser par un moyen simpliste et injuste.

    • @jay_jay – 12 octobre 2011 – 14h29
      1) Plus simple ne veut pas nécessairement dire meilleur ou plus juste;

      2) D’accord sur la taxe à la consommation;

      3) Aux Etats-Unis, les enterprises sont assises sur d’énormes liquidité. Je ne vois donc pas comment un système leur permettant d’en avoir encore plus aiderait l’économie américaine;

      4) On se rappelera ce que Warren Buffet pense du système d’imposition et ça ne vient pas d’un imbécile. Je suis pour un système comme au Canada/Québec. A un moment donné, ceux qui en ont plus, doivent en donner plus.

    • @drstrange,

      Vous confondez «neun»(9) avec «nein» (non).

    • @marcosamcon,

      Je suis désolé, j’aurais dû vous lire avant d’écrire.

    • @ marcosamson

      - «Neuf en allemand, c’est neun (Prononcé noyn). Bel essai, quand même.»

      C’est parce que la joke était 9-9-9 égale Non!-Non-Non!

      Nein c’est Non en allemand.

    • Il a mal choisi son chiffre…

    • @apocalypse

      1- Si c’est plus simple et accompagné de transferts, alors ce sera probablement plus juste.

      3- Ce n’est pas en leur mettant des bâtons dans les roues qu’on incitera les entreprises à investir non plus. On appelle ça «mettre toutes les chances de son côté»…

      Bien sûr que ce que propose Cain est simpliste, mais ce n’est pas complètement farfelu et d’autres économistes très influents ont déjà proposé de simplifier le système de taxation aux États-Unis. Imaginez ce qu’ils diraient de celui du Canada…

    • @ apocalypse

      “A un moment donné, ceux qui en ont plus, doivent en donner plus.” Le deal.

      Intéressant. Voyez-vous, je fais probablement parti de ce que l’on appelle les riches. Je paie grosso modo 50% d’impôt sur mon revenu. C’est correct, c’est le “deal”. Si je ne suis pas content, j’ai juste à m’expatrier.

      On partage la richesse. Et le temps, c’est de l’argent. Pour avoir le prévilège de payer 50% d’impôt, je travaille 55 heures par semaine. Je considère donc que tout les citoyens qui font moins de 55 heures devraient donner la différence en temps gratuit pour la société. Donc quelqu’un qui travaille 37 heures, devra donner 9 heures de son temps pour une école, balayer les rues, aider au CHSLD…

      Car n’oublions pas que ceux qui en plus doivent donner plus. So-so-so…

    • 9-9-9
      On dirait la composition d’un engrais. Et il y a des engrais fait à partir de mar**. Très bon nom.

    • @marcosamson & walt68

      Merci pour l’info mais je ne tentais pas vraiment d’être «sérieux» ici… ;)

    • Ça leur ferait pas de mal aux politiciens de consulter des économistes à l’occasion!

    • @ ouin-ouin

      À ce que je sache, personne ne vous force à travailler 55 heures par semaine.

      Si vous le faites, c’est parce que vous en voulez plus. Plus de possessions, plus de bébelles, plus, plus…

      Quelqu’un qui n’a pas votre «appétit» et se contente de peu, je veux dire par là qui n’a pas besoin du BS ou des banques alimentaires pour survivre, en travaillant 35, 25 ou même 20 heures semaine, n’a pas à «travailler gratos» pour égaler votre horaire de «gourmand».

      Et il est donc tout à fait normal que la société vous en prenne plus pour aider ceux qui n’ont pas la chance de pouvoir accéder à la richesse, même en travaillant 24 heures par jour, faute des capacités physiques, mentales ou autre pour y arriver.

      Dans un CPE, on peut facilement prendre la mesure de la tendance innée des enfants au refus du partage. Devenus adultes, nous devrions tous avoir surmonté cet atavisme, comme nous cessons aussi de remplir notre couche et fesser sur tout ce qui nous contrarie.

    • @artwerks

      Ça fait des années qu’ils consultent des économistes et on voit ce que ça donne.

      Le plan de Cain est ridicule. Il ne sait même pas quel sera l’impact sur les revenus. En plus comme le dit Bachmann 999 à l’envers c’est 666 ce qui en fait un plan diabolique qui n’aura jamais l’appui de la droite religieuse.

    • @ ralbol

      Si vous m’aviez bien lu, j’ai écris que j’était d’accord à faire mon effort collectif en partageant mon salaire. J’ai simplement suggéré qu’il serait également normal que ceux qui ont du temps le partage aussi…

      Et ce serait effectivement bien que l’on cesse de fesser sur tout ce qui nous contrarie. En commeçant par ceux qui ont connus du succès financier et qui font travailler les autres.

    • @ouin-ouin – 12 octobre 2011 – 15h35
      Je suis instruit et j’ai un bon salaire et j’en donne aussi une bonne portion aux gouvernements, comme vous, je suis d’accord avec le fait d’en faire plus. La seule chose qui m’exaspère, c’est que notre argent n’est pas toujours utilisé pour le mieux par nos dirigeants.

    • Si Bachmann connaissait le latin, elle aurait sûrement compris que le nom “Obama” lu à l’envers donne le verbe “aimer” au futur simple de l’indicatif, première personne du singulier : amabo = “J’aimerai”.

      Sûr que sautée comme elle l’est, elle ne prononcerait plus jamais son nom de peur de tomber en convulsion !

    • @gaspesien et apocalypse Je dois faire partie des imbéciles parce que je suis de prime abord fort favorable aux taux uniques. Comme l’écrit treblig, il manque plusieurs détails. J’imagine qu’il y aurait des déductions de base (personnelle et par personne à charge). Et peut-etre que, comme au Canada, la taxe de vente ne s’appliquerait pas à tout.

    • Candela, j’ose espérer que madame Bachmann a soigneusement pris note de vos commentaires sur “Amabo” et qu’elle se le tiendra pour dit.

    • 3 fois 9 donne 27, son quotient intellectuel.

    • “Nein nein nein”. C’est l’homophonie qui rend le vidéo drôle.

    • @candela. “amabo = “J’aimerai”. Faudrait le rappeler à Obama.

    • @ ouin-ouin

      Je vous ai bien lu.

      Ce que j’ai tenté de dire, c’est que personne ne vous force à travailler 55 heures par semaine, donc que la société ne doit pas forcer ceux qui en travaillent moins à faire «du temps».
      Comme vos 55 heures, ce qu’ils donnent représente «généralement», les guillemets sont importants, ce qu’ils gagnent.

      C’est tout.

      Ceux qui en travaillent moins, en ont, de toute façon, moins que vous.

      Si il vous a semblé que je «fessais» sur votre commentaire, je m’en excuse, ce n’était pas mon intention.

    • Imaginons une flat tax (ce que propose Cain, concernant les revenus des particuliers et les profits des entreprises, dans le cadre de sa réforme fiscale), avec un taux de 10%, sur chaque revenu qui est gagné, au Québec!!! Dans ce cas-ci, un caissier qui travaille, à temps partiel, et qui gagne 10 000$ paierait 1000$ d’impôts, tandis qu’un ingénieur qui gagne 100 000$ en paierait 10 000$!!!

      Ensuite, mettons, en évidence, les éléments suivants :

      1) L’ingénieur paie dix fois plus d’impôts que le caissier ;

      2) Les deux individus ont accès également aux mêmes services publics médiocres ;

      3) L’ingénieur travaille plus que le caissier ;

      4) L’ingénieur a sacrifié cinq années de sa vie, ainsi que beaucoup d’argent, pour obtenir sa formation professionnelle ;

      5) La valeur économique et la valeur sociale de l’ingénieur sont plus grandes que celles du caissier!!!

      Ainsi, comment peut-on arriver à la conclusion que la flat tax est inéquitable, pour le caissier, hein???

      Contrairement à la propagande gauchiste qui est véhiculée, ici, la réforme de Cain serait une véritable révolution fiscale qui serait, économiquement, efficace, mais, également, équitable!!!

    • @jean-lucproulx

      Tout a fait d’accord avec vos propos. Mais ce que vous oubliez, c’est que les petits quebecois gauchistes ne sont pas interesses a une equation equitable. Ce qui est equitable, c’est pour votre ingenieur qui gagne plus que votre caissier de donner plus a la societe – en d’autre mots, l’ingenieur devrait payer pour la part sociale du petit caissier qui lui a decider de ne pas poursuivre une carriere professionnelle lui permettant de gagner sa vie avec un salaire de 100K/annee. Ce meme caissier demande (exige) a l’Etat de payer pour les services dont il est incapable de ce payer avec son pauvre petit salaire. C’est pas de ma faute si je ne suis pas capable de payer ca avec mon salaire… le gouvernemama doit payer pour moi. Ca veut aussi dire que votre ingenieur doit payer plus pour les pauvres – tant qu’on augmente le fardeau fiscal de votre ingenieur (probablement un salaud droitiste en passant) pour supporter voter caissier (surement un joyeux gauchiste) tout va bien. Si on inverse l’equation..ohhhh malheur!!! N’y pensez meme pas, la revolte gauchiste qui commence deja! L’equite pour ces pauvres petits caissiers, c’est seulement si leur part diminue dans l’equation. Ca prouve evidemment, qu’il ne comprennent rien dans cette egalite (, =, !=). Logique 101 ne fait pas partie de la formation du caissier… :)

    • @ouin-ouin

      Si vous payez 50% en impôt, songez à changer de comptable… ou de conseiller financier!

    • Oui jean-lucproulx, très équitable. Une mention par contre, cet ingénieur qui “travaille plus” et qui a “sacrifié” 5 années de sa vie pour les études c’est très poétique. C’est quoi l’histoire de la caissière? Cokée finie? Mère mono-parentale qui a eu trop de partenaires sexuels? Est-ce qu’elle est en train de “sacrifier cinq années de sa vie” pour faire des études en ingénierie également mais qui doit travailler a temps-partiel pour payer ses études? Un peu difficile vous trouvez de payer un logement/université avec votre exemple.

      Vous commentez la propagande gauchiste quand vous en clairement vous-même sans s’en rendre compte. Il n’y a rien de gauchiste de critiquer un plan qui met tout le monde dans le même bateau.

    • “Et il est donc tout à fait normal que la société vous en prenne plus pour aider ceux qui n’ont pas la chance de pouvoir accéder à la richesse, même en travaillant 24 heures par jour, faute des capacités physiques, mentales ou autre pour y arriver.”

      Non c’est pas normal, J’AI gagner cet argent il me revient de droit, taxez les marchandises que j’achète, j’ai pas de problème avec ca, mais l’impot sur le revenu, c’est un vol qualifié, j’ai pas a travailler pour faire vivre une bureaucratie gourmande et insatiable qui trouve toujours un “besoin” pour l’argent qu’il récolte. Pour les autres, a chacun selon ses capacités et si besoin est, on peut toujours fonder un programme de revenu garanti. Une “flat tax” au moins, ca motive le monde a travailler,a améliorer son sort. Mais bon ca l’air qu’ici tout ce qui motive le monde a travailler c’est de faire vivre le gouvernement.

      “Pour obtenir le contrôle total, deux ingrédients sont essentiels : une banque centrale, et un impôt progressif, pour que les gens ne s’en rendent pas compte.”

      Karl Marx (1818-1883)

    • @jean-lucproulx

      Avez-vous déjà fait de la caisse toute la semaine? Moi, oui. C’est un travail qui devient pénible à la longue…

      La personne qui travaille dans une usine au salaire minimum, c’est parce qu’elle est paresseuse sans doute? Le traders qui fait de l’argent avec celui des autres, lui, c’est un gars méritant qui travaille fort… Tellement stupide vos comparaisons!

      C’est vous qui faites dans la propagande, dans la grosse propagande populiste et simpliste à souhait, désolé. C’est un vieux cliché éculé nous venant tout droit du puritanisme américain: les riches sont méritants, les pauvres sont paresseux et méritent leur sort. Eux y voyaient le signe d’une prédestination divine, mais le principe est demeuré le même, et ça a traversé la frontière, où des tatas gobent la chose sans examen.

      Des gens se retrouvent en bas de l’échelle pour toutes sortes de raison, y compris des ingénieurs… Des gens qui connaissent la maladie, la dépression, l’alcoolisme, qui sont malchanceux, bref. D’autres qui ont eu la malchance de naître dans une famille pauvre et dans un milieu douteux, où ils n’ont pas eu d’encadrement.

      Ben oui, on va me sortir des exemples individuels de gens qui ont réussi malgré tout, mais faut regarder le phénomène autrement que par le petit bout de la lorgnette: la majorité des gens nés de familles pauvres vont le rester. C’est encore plus vrai aux États-Unis d’ailleurs:

      http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2010/02/13/04016-20100213ARTFIG00172-ocde-l-ascenseur-social-bloque-.php

      Les services que vous trouvez médiocres permettent justement, entre autre, de corriger un peu la situation, ce qui fait qu’un petit Québécois né dans un famille pauvre a plus de chance qu’un petit américain né dans le même contexte de se sortir de la pauvreté. J’imagine que ce genre d’information va à l’encontre de vos préjugés, mais saviez-vous que le Québec a le plus bas de taux de pauvreté au Canada, avec l’Alberta?

      http://www.quebecscience.qc.ca/Le-secret-bien-garde-un-etat-prospere

      Eh oui, et cette baisse importante de la pauvreté au Québec a été financée par vos impôts. Je sais, c’est dur à admettre, mais les faits sont les faits, que voulez-vous, ils sont têtus…

    • Le plan simpliste de Cain plait aux esprits simplistes qui sont incapables de voir plus loin qu’à la fin de leur journée.

      C’est un plan injuste, grossier et régressif.

      « In response to the Bloomberg reporter’s question about charging a 9% tax on milk and bread, Cain responded that people could choose to “buy used” goods (which will not be taxed) or not to buy at all. That response to that question illustrates sharply just how poor Cain’s thinking is. How does one “not buy” food, so as to avoid this new nationwide tax ? Or, how does one buy “used” food, as a means of avoiding prez Cain’s new tax? »

    • @ teddybear

      - «Non c’est pas normal, J’AI gagner cet argent il me revient de droit…»

      Le plan Teddybear: Mine!-Mine!-Mine!

      Donc, faut pas imposer les corporations, faut pas imposer les particuliers, faut pas imposer les riches… finalement si on vous suit bien, faut seulement imposer les pauvres pour qu’ils crèvent et vous laissent tout ce beau pognon que vous avez si durement gagné.

      On vous voit très bien, enfant, serrant très fort votre ourson en peluche et criant «C’est à moi, à moi!» et repoussant les autres enfants qui voulaient jouer avec…

      “Pour une perte de contrôle total, deux ingrédients sont essentiels : un système bancaire corrompu, et un impôt protégeant les corporations et les riches, pour que les gens se révoltent.”

      Moi (19??-2???)

    • @ pcinoc

      “Ce meme (sic) caissier demande (exige) a (sic) l’Etat (sic et sic) de payer pour les services dont (sic) il est incapable de ce (sic) payer avec son pauvre petit salaire.”

      Manifestement, l’argent de nos impôts qui a payé ton éducation n’a pas suffi à t’enseigner les rudiments de l’orthographe élémentaire. Tu vois bien qu’on a besoin d’un état-providence!

      Je n’ose même pas commenter le contenu de ton message tellement il est simpliste et une insulte à l’intelligence. Si le Québec te débecte tant, pourquoi ne pars-tu pas?

    • @teddy ze bear

      “Non c’est pas normal, J’AI gagner cet argent il me revient de droit, taxez les marchandises que j’achète, j’ai pas de problème avec ca, mais l’impot sur le revenu, c’est un vol qualifié,”

      Alors vous me volez chaque fois que vous empruntez une route (payée par le public), buvez de l’eau (payée par le public), profitez de la prospérité qu’apporte les infrastructures (payées par le public), consultez un professionnel (dont la formation est subventionnée … par le public), envoyez vos enfants à l’école (payée par le public), avez recours à la protection de la police (payée par le public) …. Quand des gens (payés par le public) prennent soin des membres âgés de votre famille ou leur prodiguent des soins, vous me volez.

      P.c.q vous prétendez pouvoir bénéficier de la social démocratie, sans payer votre part, vous me volez … yep !

    • Rendez ce qu’on a versé pour votre éducation (de tout évidence un mauvais investissement, dans votre cas), n’utilisez plus aucun service publique, creusez votre propre puits, et remboursé tout ce que l’état aura contribué pour vous, de la naissance (à l’hôpital payée par le public), à vos dents de lait et aux soins dentaires de votre enfance. De l’eau que vous avez bu toute votre vie, du réseau d’égout ou vous avez déversé votre ‘contribution’ (etc etc …)

      Et la vous pourriez être exempté, à condition bien sur, que vous deveniez entièrement autosuffisant, et que vous n’utilisiez jamais plus de votre vie un des services qiu’offre notre ‘civilisation’ cités plus haut.

      Gros nombril … sans reconnaissance, inconscient et égoïste, va !

    • @jean-lucproulx

      C’est que l’ingénieur boit autant que le caissier… sauf que le caissier donne une plus grande partie de son chèque de paie que l’ingénieur!

    • @ralbol
      “Donc, faut pas imposer les corporations”

      Les corporations payent des taxes quand elles achètent des biens et services, de la machinerie, du transport, elles engagent des gens avocats, machinistes, main d’oeuvre, manutentionnaires, secrétaires,vendeurs, ca crée des emplois indirectes, de par leurs fournisseurs de toutes sortes, et si elle a le malheur de bien gérer l’entreprise et de dégager un profit, profit qui va aller dans les poches des actionnaires tels que moi ou la Caisse de dépot et autres fonds de retraites ,donc qui va etre réinvestit ou redépenser dans l’économie, il faudrait imposer le profit en plus ??

      @_cameleon_

      “Alors vous me volez chaque fois que vous empruntez une route (payée par le public), buvez de l’eau (payée par le public), profitez de la prospérité qu’apporte les infrastructures (payées par le public), consultez un professionnel (dont la formation est subventionnée … par le public), envoyez vos enfants à l’école (payée par le public), avez recours à la protection de la police (payée par le public) …. Quand des gens (payés par le public) prennent soin des membres âgés de votre famille ou leur prodiguent des soins, vous me volez.”

      Pas besoin d’imposer mon salaire a la source pour financer tout ca, des péages sur les ponts et autoroutes peuvent faire la job, des frais de scolarité pour l’éducation ( au lieu de financer les études d’un médecin ou infirmière et qu’elle /il déguerpisse avec son diplome dans un paradis fiscale), une taxe a la consommation de l’eau, le riche avec sa pisicine intérieure/extérieure, ses 4 salles de bain, son gros terrain qu’il doit arroser, Coca Cola, Molson, Labbat, les entreprises en général utilise toute de l’eau qu’elles ont pour une bouchée de pain.

    • @teddybear

      En gros, ce que vous nous dites, c’est de revenir en arrière…

      Revenir au bon temps où l’éducation et les soins de santé n’étaient accessibles qu’aux plus nantis, où les services essentiels, comme l’électricité, étaient hors de prix – pas pour rien que l’on a nationalisé l’électricité au Québec, renseignez-vous un peu sur l’histoire de l’électricité au Québec – où les gens dans le besoin étaient laissés à eux-mêmes et devaient s’en remettre à la très aléatoire charité privée.

      Les gens comme vous n’ont aucun sens de l’histoire. Tout est centré sur leur nombril… Ils ne voient pas plus loin que le fond de leur poche, et ils se disent qu’il pourrait y avoir moins d’argent qui en sort. Là s’arrête votre raisonnement. Vous ne semblez pas comprendre que les programmes sociaux et les services que vous financez ont justement contribué à la prospérité de la société dans laquelle vous vivez. Que vous voulez revenir à une époque où les pays développés étaient nettement moins prospères, parce que la richesse y étaient moins équitablement redistribuée.

      http://www.quebecscience.qc.ca/Le-secret-bien-garde-un-etat-prospere

      Une société où les gens sont bien nourris, bien soignés, bien éduqués, où ceux qui sont dans le besoin reçoivent de l’aide, où les services essentiels sont accessibles, où les infrastructures sont développées, est une société prospère et stable. Les sociétés où la richesse est mal redistribuée, ou pas du tout, sont des sociétés instables où l’économie est faible.

      Si ça vous tente de revenir au Québec d’avant les années 60, moi ça ne me tente pas pantoute.

    • @_cameleon_

      Le pauvre, faut pas trop lui en demander… Comprendre que cet argent, il ne l’a pas gagné tout seul, qu’il a profité d’un contexte social et économique favorables créés par tous les services rendus accessibles grâce aux impôts qu’il paie et qu’il consomme sans avoir à vider ses poches, c’est trop pour lui. Il veut revenir à l’époque où l’on ne payait pas d’impôts, mais où les services étaient si coûteux qu’ils n’étaient accessibles qu’aux gens aisés, où l’on roulait sur des routes en gravier dans bien des coins du Québec, où l’on arrêtait l’école en sixième année, où l’on s’éclairait à la lampe à pétrole dans bien des maisons parce que l’électricité coûtait trop cher, où bien le village n’était pas desservi parce que pas assez rentable et où l’on ne voyait un médecin que lorsque l’on était très malade et que l’on n’avait plus le choix, parce que ça coûtait cher. Avançons en arrière, comme on nous le dit dans les autobus…

      Faut le ménager. Réfléchir, c’est fatigant.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    août 2014
    L Ma Me J V S D
    « juil    
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité