Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 10 octobre 2011 | Mise en ligne à 10h52 | Commenter Commentaires (62)

    Torture «systémique» en Afghanistan

    La torture a été érigée en système par la police nationale et les services de renseignement afghans, selon un rapport dévastateur publié aujourd’hui par l’ONU, qui fait notamment état de suspects suspendus par les mains, battus avec des câbles électriques ou soumis à des électrochocs.

    Ces abus ont été relevés au moment même où des formateurs et mentors occidentaux, y compris américains, travaillaient étroitement avec les ministères afghans responsables des centres de détention et finançaient leurs opérations.


    • Ce ne sont que des Afghans, who cares?
      De toute façons, ils haïssent les américains sans raisons…

    • Business as usual, des démocrates chrétiens en guerre contre des prétendus ennemis qu’ils torturent, rien de neuf.

    • Barbares vous dites? Tut…Tut…Tut…

      Quant c’est pour la “bonne” cause, ce sont des “enhanced ‘ interrogations”.

    • Suite à une conversation téléphonique avec M. Rumsfeld et M. Cheney, M. Bush étant absent mentalement (encore une fois), voici leurs commentaires concernant le sujet:

      «Ben voyons donc! C’est tout simplement des accusations sans fondements qui servent les intérêtes de ceux qui veulent la chute de ce merveilleux empire de capitalistes et de fous furieux. Aucun membre, en aucun cas, n’a donné son accord pour la pratique et l’execution de toutes formes de diseuse de vérités.

      Si vous n’êtes pas d’accord avec nous c’est que vous êtes contre nous et contre dieu.»

    • Voyons donc!

      Calomnies, mensonges, diffamation!

      Tout l’monde sait que des renseignements mettant en jeu la «sécurité nationale» ça s’obtient en s’assoyant avec le prisonnier, devant un bon repas, un verre de vin à la main, impliqués dans une longue conversation où le poids de nos arguments et notre bonne volonté a tôt fait de convaincre l’adversaire de vider son sac et nous confier tous ses petits secrets.

      Ensuite, on relâche le prisonnier, non sans avoir échangé nos numéros de cell et s’être promis de se revoir.

      Tous les pays font comme ça, même les USA à Guantanamo!

      Faut tu être négatif et ne pas croire en la bonté naturelle de l’être humain pour pondre un rapport aussi fallacieux.

      Non mais!

    • Pays crédible dans ses grandes valeurs morales qu’il exporter.

    • Veut exporter…

    • @ralbol – 10 octobre 2011 – 11h16
      Si on traite avec des gens qu’on qualifie de barbares et qu’on utilise les mêmes méthodes qu’eux, ça dit quoi de nous ? Je vais vous aider, ça dit que nous sommes des barbares nous aussi! SVP ne pas venir nous dire que nous sommes les ‘good guys’.

    • Mais y sont donc ben pas fins !!

    • @jean_saisrien – 10 octobre 2011 – 11h04
      Quel post édifiant :-(.

    • Pensiez vous qu’il les chatouillaient avec des plumes pour les faire parler?

    • Shame on them, shame on us…

    • Shame on you, RALBOL…

    • Au Moyen âge, la torture permettait aux inquisiteurs de faire avouer aux “sorcières” qu’elles volaient sur un manche à balais, forniquaient avec le diable et dévoraient les enfants alors j’ai de légers doutes sur la véracité des informations qu’on peut obtenir de cette façon…

    • C`est la seule manière de traiter avec des milliers de malade fous d`Allah qui manigancent et qui se cachent pour faire des milliers de victimes.C`est sûr que ces fous d`Allah tueraient bien plus de monde si ces méthodes étaient abandonnées.Et les biens-pensants diraient que c`est la faute aux Américains,ils laissent pas la chance aux Afghans de se développer.Les Américains ont passé 6 ans maîtres du Japon et ils n`ont pas eu besoin de ces méthodes car il n`y a pas de fou d`Allah au Japon.Et le Japon est devenu un pays Allié ami très développé.

    • “La torture a été érigée en système par la police nationale et les services de renseignement afghans” Les années passent, mais rien ne change.

      Raphaëlle Branche dans “L’armée et la torture pendant la guerre d’Algérie 1954-1962″ (2004) étudie à merveille l’usage de la torture dans les services de renseignements. Comme lire c’est pour les nuls, en gros elle démontre à quel point le système de la torture s’installe dans la mécanique de la guerre et comment rapidement les hommes perdent le contrôle sur cette pratique.

      Je ne cautionne aucunement le système, mais cette lecture permet de comprendre une partie des rouages qui amènent l’homme à croire que chaque renseignement tiré de force à un suspect peut sauver des vie et ainsi justifier l’usage de la torture.

      Le rapport de l’ONU doit être excellent, mais malheureusement il est facile de comprendre ce qui s’y retrouve. Algérie, Guantanamo, Irak, du pareil au même…
      J. Proulx-S.

    • @Jeansaisrien

      Étes-vous ironique? Si oui, vous porter bien vôtre nom, j’ai un ami qui a été au front en Afghanistan, et les afghan sont loin d’être hater comme vous le prétendez, comme aucun autre peuple du monde d’ailleurs.

      La majorité des afghans ne savent même pas qu’est ce qu’un médecin et n’ont jamais eu aucune instruction, si vous savez comment il n’ont rien a foutre des États-Unis et même de Ben Laden. Seulement une minorité d’Afghan sont au courant de ce qui ce passse dans le monde, et de ceux là, une bonne parti sont taliban.

      D’ailleurs si plus de la moitié des gens de notre pays ont aucune idée de ce qui ce passe politiquement au Canada, aux États-Unis et encore plus dans le monde. Comment donc des gens, sans télé, sans radio. sans éducation, sans argent s’intéresserait a la politique? Leurs intérêts seulement c’est survivre.

      Encore une fois, j’espère que vous étiez ironique sinon votre jugement est basé sur des prégugés lancés par la droite démagogique qui tante de justifier la guerre.

    • C’est Rumsfeld, ce grand humaniste, qui doit être estomaqué de lire les conclusions d’un tel rapport de l’ONU.

      Comment est-ce possible ? Je me mets à sa place, il doit être bouleversé aujourd’hui !

      Tiens, je lui envoie des ondes positives pour l’aider en s’en remettre. Et je lui souhaite du fond du coeur un Nobel de la Paix au plus sacrant !

      Comment une ” démocratie ” comme l’Afghanistan peut-elle tolérer ces actes barbares , je n’en reviens pas encore. Mais bon , ça me rassure de lire :

      “Our government, especially the president, has taken a very strong stand on the protection of everyone’s human rights, their humanity, everywhere and especially in prisons and in detention,” he said, adding that he had not yet read the full document. ”

      Y a toujours ben une limite ! Enfin, quelqu’un de bonne volonté.

      Bonne journée.

      PS Abou-Ghraib et Guantanamo sont de pures vues de l’esprit, des légendes urbaines. On sait tout ça.

      Bonne journée.

    • C’est normal que certains commentaires que je lis ici me choque ?

    • Et le Canada? Il n’est pas dans les pays formateurs???

    • Guantanamo II ?

    • Oui je suis ironique/sarcastique: je suis contre la torture en bloc.
      Et oui, c’est vrai, je ne sais rien.

    • Jackwood, vous avez la sagacité de mettre en lumière un exemple formidable: le Japon de 1945 est d’une telle pertinence pour parler des Afghans d’aujourd’hui!

      C’est quoi déjà un sophisme?

    • Quand la seule ambition d’une certaine droite c’est d’être meilleur que le Somalie ou autres pays de misère, les droits humains se résument à bien peu de chose.

    • Monsieur Hétu, vous avez banni “américanophile” pour son apologie des bombardements de civils.
      Pourriez-vous maintenir bannir ce “jackwood” pour ses propos répugnants qui non seulement justifient la torture mais l’encouragent ?
      Ne croyez-vous pas qu’il dépasse les bornes? Moi oui.

    • @jackwood

      Ça te ferait bander d’être tortionnaire, avoue !

    • @linkeii 12h38
      Il y a beaucoup d’ironie aujourd’hui, le sujet malheureusement s’y prête beaucoup. À part jack, il faut lire au second degré.

    • @ Jackwood Et les Noirs de la bible belt etaient des fous d’halla?
      Pourtant ils ont ete tortures et cela meme apres la fin de l’esclavage,
      et par qui s’il vous plait? Et pour quelles bonnes raisons?

    • @jackwood à 12h17

      Vous dites:

      “Les Américains ont passé 6 ans maîtres du Japon et ils n’ont pas eu besoin de ces méthodes car il n’y a pas de fou d’Allah au Japon.Et le Japon est devenu un pays Allié ami très développé.”

      Sans la reddition de l’empereur Hiro Hito, les Japonais auraient combattu jusqu’au dernier. Cela, les Américains, eux, le savaient. Il a tout de même fallu ajouter Nagasaki à Hiroshima pour convaincre l’empereur.

      Meilleure chance la prochaine fois à votre islamophobie si prévisible.

    • @ jackwood

      “C`est la seule manière de traiter avec des milliers de malade fous d`Allah qui manigancent et qui se cachent pour faire des milliers de victimes.C`est sûr que ces fous d`Allah tueraient bien plus de monde si ces méthodes étaient abandonnées.”

      Alors Mon jack, que faites-vous avec les milliers de fous de Dieu qui disent God Bless America et qui se cachent derrière des millions de victimes et impliqués dans plus d’une guerre par année depuis plus de deux cent ans?

      Bien sûr que juste le fait de mettre les faits sur la table est de l’anti-américanisme.

    • Voilà l’héritage de George Bush, son Legacy.

      On est content qu’il soit parti !

      La situation afghane est irrécupérable.

    • @candela

      Non, non, juste y penser ça produit une protubérance dans son short.

    • J. Proulx-S,

      Il faut faire une nette distinction entre la torture infligée à l’ennemi en temps de guerre, celle qui a lieu, sur le plancher des vaches, en plein conflit armé, pour obtenir des renseignements essentiels ( où se planque l’ennemi, le nombre de combattants, les pertes infligées, leur armement et munitions , et ainsi de suite ) et le traitement que subissent les prisonniers de guerre qui sont détenus en taule. Non pas qu’il faille justifier celle qui se passe sur le terrain mais elle a , d’une certaine façon, une raison d’être ne serait-ce que d’éviter le plus de pertes de vie , d’un côté comme de l’autre. On est en guerre. Et il n’y a pas grand contrôle sur la façon dont se font les interrogatoires. Et on ferme les yeux aussi.

      Ce qui est réservé aux prisonniers, un coup incarcérés , ça , c’est autre chose. C’est réglementé suite aux ententes internationales, dont les Conventions de Genève, particulièrement l’article 3, commun aux quatre conventions. Article qui selon Bush ne s’appliquait pas aux Talibans et aux terroristes d’Al-Qaida, pour faire une histoire courte. On a même fait fi du code sévère qui régit les démarches d’interrogatoire qui sont inscrites dans le US Army Field Manuel 34-52 !

      Il est prouvé que les 48 premières heures sont sont les plus efficaces pour obtenir à chaud des renseignements par interrogatoire. Même en suivant à la lettre ce qu’exigent le droit international, les Conventions. L’histoire de Al-Qahtani, à Guantanamo, est la preuve incontestable que ce délai a été bafoué puisque son interrogatoire , qui a duré 54 jours, a débuté quelques mois après sa capture. Ce qui ne fait aucun sens.

      Bush avait décidé que la guerre aux terroristes était LEUR guerre et que rien ne pouvait devenir une entrave aux nouvelles règles concernant “La ” façon de faire pour traquer et punir l’ENNEMI. Même en défiant les conventions de l’Armée Américaine.

      Il faut savoir que les techniques d’interrogatoire coercitives, car elles existent, n’apportent généralement pas les résultats que l’on compte obtenir, ie, la récolte de renseignements fiables mais plutôt des aveux du torturé qui est prêt à déclarer n’importe quoi pour arrêter de souffrir ! Et ces aveux sont contestables et contestés devant une cour .

      Ce qui se passe en Afghanistan a tout à voir avec ce qui s’est fait ailleurs, dont Guantanamo et Abou-Ghraib.

      Si vous avez une chance de mettre la main sur ” Tortures made in USA ” de Philippe Sands, vous pourrez constater toute le fourberie, le mensonge et la manipulation dont ont fait preuve Bush et toute sa clique ( Rumsfeld particulièrement ) pour caser aux oubliettes tout ce qu’il y avait de légal pour s’assurer de mener leur lutte à l’ennemi , à LEUR façon.

      Bonne journée.

    • @stephanie2009 – 10 octobre 2011 – 12h13
      En effet, à un moment donné, ceux qui sont torturés avouent n’importe quoi :-(.

    • @jackwood – 10 octobre 2011 – 12h17
      Question: have you ever be mistaken for a humain ?

    • @ apocalypse et sonolisto

      Ça s’pourrais-tu que vous ayez d’la misère avec le sarcasme, l’ironie et le deuxième degré?

      Pour être plus clair, j’ai écrit mon commentaire pour montrer avec quels mensonges et contes de fées les tordus qui torturent veulent nous endormir et continuer dans le plus grand secret, au nom de la sécurité nationale et de la «War on Terrrorrrism» (prononcé à la Bush), leur guerre de vengeance.

      Guerre de vengeance où d’ailleurs les américains ont envoyé tuer plus de leurs enfants que Bin Laden n’a tué de citoyens le 9/11…

    • @ jutamat

      Vous parlez d`esclavage,les Américains ont leur tort et l`on arrêter pendant que les Arabos-Musulmans continuaient et continue aujourd`hui avec la manière de traiter les non-musulmans en dhimmis.Vous lirez le livre “le génocide voilé” du musulman économiste et anthopologue Tidiane N`Diaye.

      @ infophile

      MacArthur a fait qu`Hiro Hito est resté en place.Les Américains ont fait venir de la nourriture pour nourrir les Japonais affamés.Jamais les Américains ont empêché le progrès du Japon et jamais les Japonais ne se sont révoltés contre les Américains sur place lors de l`occupation de 45 à 52.Contrairement aux fous d`Allah qui veulent tout détruire et imposer leur mode de vie barbare et être un sanctuaire de terroristes en Afghanistan.

      @ Youlle

      Y`a pas de fous de Dieu au US.Je me suis jamais senti menacé par les Américains.Par contre,Les Coptes d`Egypte,les non-musulmans du Pakistan,et partout ailleurs au Moyen-Orient,les vrais fous de Dieu menace.

    • “Torture «systémique» en Afghanistan”. Et dans tous les pays sans réelle démocratie.

    • Hum me semble qu’il faudrait jeter un coup d’oeil, ne serait-ce que rapide au rapport sur l’Aghanistan. Il y a notamment 3 pays a leur demander de l’imputabilite, a part evident le gouvernment Karzai. Ces trois pays sont les US, le Canada et UK. Les transferts de prisoniers et le reste….

      D’ailleurs, si on parle Gitmo, il faut toujours continuer a exiger a l’adm Harper de repatrier Khader, le seul occidental dans cette prison!

      Je vous inviter a consulter les actions de AIUSA:
      Hold George W. Bush and Dick Cheney Accountable for Torture
      http://takeaction.amnestyusa.org/siteapps/advocacy/ActionItem.aspx?c=6oJCLQPAJiJUG&b=6645049&aid=16400

      Don’t let Congress legislate torture or keep Guantanamo open
      http://takeaction.amnestyusa.org/siteapps/advocacy/ActionItem.aspx?c=6oJCLQPAJiJUG&b=6645049&aid=516581&msource=W1109EASHR1&tr=y&auid=9605602

      Terror and Torture
      http://www.amnestyusa.org/our-work/campaigns/security-with-human-rights

    • De plus, que dire de Guantanamo et de ce qu’y a subi Omar Kadhr, pour ne nommer que lui?

    • @lionking. “aveux du torturé qui est prêt à déclarer n’importe quoi pour arrêter de souffrir !” Un fait avéré depuis des siècles mais qui ne pénétrera pas le cerveau et la conscience des policiers ou mililtaires tortionnaires.

    • Je suis tout a fait d’accord avec toi jaypee,mais d’un autre côté,jackwood est tellement divertissant,lui et ses amis roco et teddybear sont la preuve que les leaders de la droite ont une capacité d’endormir les gens qui sont simple d’esprit c’est pour ça que W Bush a été élu pour 2 mandats :)

    • Question @tous

      Suis-je le seul à croire que finalement toute cette schnoutte fait l’affaire des va-t-en guerre et justifie toute les dépenses des armées ?

      Ne pas oublier, aux USA à part l’armée, 850 000 personnes réparties dans 3 000 organisations travaillent dans des bureaux pour la “sécurité nationale”.

    • (…) que dire de Guantanamo et de ce qu’y a subi Omar Kadhr (…)

      Le pauv’tit chouchou, j’en suis encore bouleversé…

    • @stag223. “Le pauv’tit chouchou” en question avait quinze ans et était soumis à l’autorité de son père quand on l’a enfermé là et qu’on lui a fait subir des sévices physiques et mentaux. Il y est encore. Accepteriez- vous ça ici? C’est peut-être “stalag 223″ qui vous conviendrait comme pseudonyme. http://fr.wikipedia.org/wiki/Stalag

    • @stag223

      On sait bien que certains fanas de “péteux” prennent plaisir à se l’enfoncer dans le pét..x.

      Mais c’est autre chose pour ces gros chouchous.

    • @jackwood

      J’insiste, les Japonais ne se seraient jamais rendus sans le consentement de l’empereur. Celui-ci s’est rendu aux demandes des Américains après qu’ils eurent balancé deux bombes atomiques sur les civils japonais. Vous idéalisez le Japon. De fait, le fanatisme patriotard des Japonais n’était pas si différent de tous ceux que l’on retrouve sur la planète.

      C’est le sadisme des Américains et leur irrespect des règles et conventions sur la guerre qui a convaincu les dirigeants Japonais de se soumettre. Les vainqueurs n’ont pas à rendre de compte. Reste que les Américains ont commis des crimes de guerre au Japon en larguant deux bombes atomiques sur des civils.

      Le Japon s’est relevé, car il avait déjà atteint un niveau d’industrialisation élevé avant la guerre, tout comme l’Allemagne d’ailleurs. Les bombes ne peuvent tuer le savoir faire d’un peuple.

    • @jackwood

      >>Y`a pas de fous de Dieu au US
      LOL

      Jesus Camp… à voir pour ceux qui pensent qu’il n,y en a pas…
      Voir aussi Bush Jr, Perry, Palin, Bachmann, etc…

    • @infophile. “Les vainqueurs n’ont pas à rendre de compte”. Voire. C’est ce qu’ils croient. L’Histoire a été jusqu’à récemment écrite par les vainqueurs. Ellle est maintenant diffusée à l’instant.

    • Ceux qui regardent en ce moment “La rafle” à Zone Doc sur Radio-Canada ont déjà constaté que le sadisme des power trippers est universel.

    • Addenda à 23h23:”La rafle”. C’était une mesure de terrorisme psychologique de la part de cet arrogant et égomaniaque “frais chié” (dixit Serge Grenier) qu’était PET. Et la manière dont ça s’est passé n’est pas à l’honneur de la police d’ici.

    • latour …. Et la manière dont ça s’est passé n’est pas à l’honneur de la police d’ici.

      L’honneur de la police sert uniquement à honorer les leurs.

    • Je suis d’accord avec 99% des gens qui ont parle haut et fort contre la torture, cependant les gens oublient l’histoire …de la torture il y en a eut dans tous les pays qui ont connu la guerre sur cette planete..c’est un fait… c’est propre a l’etre humain de torture,,,,c’est curieux mais vrai………. n’oubliez pas que dans chaque maison des hommes ou femmes s’amusent a torturer non pas corporellement mais psychologiquement soit leur conjointe ou leur conjoint

    • @latour

      Surtout que la culpabilité du jeune homme dans la mort d’un soldat américain est pour le moins douteuse, selon les preuves circonstancielles et le témoignage de soldats qui étaient présents lors de l’attaque.

      http://www.radio-canada.ca/emissions/enquete/2008-2009/Reportage.asp?idDoc=66148

    • @latour

      Surtout que la culpabilité du jeune homme dans la mort d’un soldat américain est pour le moins douteuse, selon les preuves circonstancielles et le témoignage de soldats qui étaient présents lors de l’attaque.

      http://www.radio-canada.ca/emissions/enquete/2008-2009/Reportage.asp?idDoc=66148

    • @ lionking

      Tout d’abord, je crois que plusieurs gagneraient à lire ton commentaire, tu y fais une très bonne analyse de la situation.
      Par contre, je ne crois pas que la différence entre la torture en temps de guerre et la torture durant l’incarcération soit si grande. En effet, le système s’installe et se justifie en période de conflit, mais la limite étant vague, elle se perdure et même au bout de plusieurs semaines de torture, j’ai l’impression que le tortionnaire présentera le même discours, l’obtention d’informations chaudes. Le système s’installe dans le confort et l’indifférence et devient “naturelle” dans les deux camps.

      L’exemple algérien démontre des ressemblances avec le conflit afghan. Je n’utilise pas ici le nom de guerre, car je veux démontrer que dans ces deux exemples les pays envahisseurs ont refuser longtemps d’utiliser le titre de guerre, justement pour ne pas avoir à se conformer aux ententes internationales sur les conflits armés. Dans ces deux exemples, on a justifié au début l’usage de la torture (sans jamais se vanter de son utilisation), mais rapidement les services de renseignement en ont fait un modus operandi utilisé à toute les sauces, à tous les échelons et sans grandes réglementations.

      Si plusieurs commentaires laisse à désirer, je suis content de voir qu’au moins les gens ont compris que c’est un système qu’on doit mettre au banc des accusés et non des individus (ici voir les soldats et les policiers et non les décideurs qui laisse le système survivre).

      À la prochaine fois lionking,
      Et bonne journée.

    • J.Proulx-S ,

      ” c’est un système qu’on doit mettre au banc des accusés et non des individus (ici voir les soldats et les policiers et non les décideurs qui laisse le système survivre ”

      Le système dont vous parlez , celui des interrogatoires, ne peut disparaître, il est même essentiel. Je crois comprendre dans votre propos, que l’abus à l’intérieur de ce système est le point que vous désirer relever. Il y a des cas où la torture est évidente, de par les techniques utilisées. Il arrive aussi, et là , ça devient plus subtil et difficile à prouver qu’il s’agit effectivement de torture, que les techniques employées ne sont pas en elles-mêmes ” hard core “. Par contre le seul fait de les combiner en un seul bloc pour un individu, cela devient une situation de torture par la bande , si je peux m’exprimer de la sorte. Et là, si le processus devient trop coercitif, il devient difficile de prouver la véracité et la fiabilité des renseignements obtenus. La coercition, l’abus de celle-ci, relève plus, d’après moi, de la haine , de la vengeance , que de la réelle volonté de recueillir des informations. Ce n’est pas la bonne façon de faire et le FBI était tout à fait contre les mesures prises par Bush et cie. L’Armée américaine elle-même était en désaccord avec ce qui se produisait à Cuba et en Irak. On leur a passé par dessus la tête, rien de moins.

      Un interrogatoire ne peut et ne doit pas être une partie de plaisir, c,est bien évident. Sauf que pour obtenir les meilleurs résultats, c’est l’approche par la mise en confiance, la persuasion et une tonne de patience. C’est pour cela que je fais une différence entre le ” à chaud ” dans le feu de l’action d’une guerre où aucune de ces trois approches ne peuvent exister. ce qui peut se faire lors d’une incarcération.

      Je suis parfaitement d’accord avec vous sur :

      ” Je n’utilise pas ici le nom de guerre, car je veux démontrer que dans ces deux exemples les pays envahisseurs ont refuser longtemps d’utiliser le titre de guerre, justement pour ne pas avoir à se conformer aux ententes internationales sur les conflits armés. ”

      Parfaitement.

      Sur ce , bonne journée.

    • Par l’entremise de leur porte-parole habituel, les talibans ont déjà annoncé que s’ils étaient portés au pouvoir par des élections libres et démocratiques, ils institueraient une enquête publique sur la torture.

    • droitiste ,

      J’ai hâte de voir ça ! :-)

    • maniacs

      10 octobre 2011
      12h27

      Je vous conseille de lire régulièrement les commentaires de jean_saisrien , vous serez agréablement surpris.

    • infophile

      «les Japonais ne se seraient jamais rendus sans le consentement de l’empereur. Celui-ci s’est rendu aux demandes des Américains après qu’ils eurent balancé deux bombes atomiques sur les civils japonais.»

      En fait, l’empereur avait déjà donné des signes qu’il était prêt à la reddition. L’ambassadeur du Japon avait contacter les Russes à ce sujet et les Américains le savaient. S’ils ont largués leurs bombes quand même, c’était pour une simple démonstration de force. Rien à voir avec des besoins stratégiques.

    • Jackwood

      Tu crois vraiment que le but de la torture est la collecte de renseignements? Oublie ça :

      «Par les rumeurs qu’elle suscite, la torture devient un instrument de pouvoir sur le corps des autres. [...] Plutôt que chercher à obtenir une information d’ordre sécuritaire, la torture sert à détruire le corps du prisonnier et à jeter le voile de la terreur sur l’ensemble de la population. [...] Elle montre aussi la limite d’action de l’individu contestataire, dont la dissidence se solde par la défaîte et par l’effacement durable de soi.»

      - Hamit Bozarslan, Une histoire de la violence au Moyen-Orient

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    février 2010
    L Ma Me J V S D
    « jan   mar »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
  • Archives

  • publicité