Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 4 octobre 2011 | Mise en ligne à 17h13 | Commenter Commentaires (109)

    «Occupons Wall Street», vu par Mitt Romney

    Des militants du mouvement «Occupons Wall Street» dans le parc Zuccotti, à un jet de pierre de la Bourse de New York. (Photo AP)

    Des militants du mouvement «Occupons Wall Street» dans le parc Zuccotti, à un jet de pierre de la Bourse de New York. (Photo AP)

    «Je pense que c’est dangereux – cette lutte des classes», a déclaré Mitt Romney, en parlant du mouvement «Occupons Wall Street», qui s’étend à plusieurs villes américaines après avoir vu le jour le 17 septembre dans le quartier financier de New York.

    Le candidat à l’investiture républicaine pour la présidence a fait cette déclaration aujourd’hui en répondant à une question lors d’une rencontre en Floride avec un groupe de retraités.


    • Ils sont fous ces répus!
      La lutte des classes à la sauce moderne: c’est quasiment eux qui l’ont inventé!
      Scier sur la classe moyenne et mettre les riches encore plus dans la ouatte (aka: Trickle-UP!)

    • Pauvre Romney, les méchantes hordes comunissses vont bientôt descendre sur wall-street et pendre les milliardaires aux lampadaires. Sortons nos bibles et prions!

    • C’était quoi la question?

    • oups …

      Les répus se sont trouvé un nouveau mantra pour tenter de discréditer l’opposition légitime des gens envers les escrocs de WS et ceux qui ont raflé le gros des bénéfices de l’augmentation de productivité depuis des décennies pour ne laisser que des miettes et une carte de crédit sans limite à la classe moyenne et aux plus démunis.

      Et nos ‘droitistes’ vont reprendre ce mantra en cœur … dans 3, 2, … 1.

      (mauvais billet)

    • Je croyais qu’il en disait plus long dans l’article original. Ben non, il a tout donné, fait le tour de la question en sept mots. Il doit être vidé.

    • @davidsonstreet:

      One sr asked romney abt #occupywallstreet – he responded that he had spoken to ppl involved & “I think its dangerous – this class warfare”

      C’est du jargon twitien!
      Je crois qu’en français ça aurait pu sonner comme:
      Qu’est-ce que vous pensez du mouvement “Occupons La Rue du Mur” ?

    • On sait bien sur quelque coté de la clôture roumné se trouve. Et les tireurs de ficelles adorent voir les gens s’entredéchirer. Avec la techno de nos jours, ils peuvent siroter un bon cocktail tout en appréciant le fruit de leurs manipulations outreuses.

      Une fois les écervelés calmés, on passera peut-être à des “Grand Jurys” pour mettre quelques uns de ces oligarques en d’dans pour une belle vacance.

    • Qui veut jouer au Monopoly ?

    • Comment peut-on qualifier ça de “lutte des classes”, quand le 1% a accès à toutes les armes, et que le 99% se défend avec des briques? Je crois que le bon terme serait “génocide des classes”.

    • … «Je pense que c’est dangereux – cette lutte des classes» …

      Wow, I’m impressed! S’il est capable de répondre avec une telle aisance à cette question, on va lui demander ce qu’il pense de la nouvelle qui a ébranlé la physique récemment à l’effet qu’un neutrino aurait invalidé la fameuse équation d’Einstein … go for it mon Mitt Romney ?

      Sérieusement, quelle réponse insignifiante :-(.

    • Manifestez,cassez tout,vous en aurez pas plus.Les Grecs manifestent depuis des mois et maintenant ils vont subir une autre cure d`amaigrissement de 30 milles fonctionnaires si c`est pas 50 milles.Pauvres Américains,continuez à manifester,vous allez vous caller encore plus.

    • en quoi est-ce dangeureux? Inutile, peut-être, puisque ça cible selon moi pas les bonnes personnes, mais dangeureux? J’aimerais bien connaître le fond de sa pensé…

    • @jean_saisrien

      « Mitt Romney was asked about the protests, and said that he had spoken to the people involved »

      J’aurais aimé savoir ce qu’on lui a demandé au juste pour connaître les préoccupations des gens qui l’ont interrogé. S’est-on contenté de lui demander son opinion sur le mouvement en général?

    • Quelle petite vie! Crotton Romney : “voulez-vous répéter la question?”…

    • Mitteux n’a pas tort au fond, c’est dangereux pour SA caste de ploutocrates… Mais seulement si le mouvement prend vraiment de l’ampleur et traitez-moi de pessimiste, mais j’ai comme un doute…

    • Les manifestants sont une bande d’idiots qui considerent que la Grece/Italie/Espagne et autre pays socialistes en ruine sont des reussites politique.

      Ils manifestent contre les “riches” pcq ils sont trop paresseux pour essayer de gagner leur propre vie et veulent a tout prix detruire le reve americain. Pourquoi travailler quand on peut simplement s’approprier l’argent des autres?

    • @jeffmorin99 17h55

      Dangereux parce que les Romney de ce monde ne se laisseront pas faire: ce sont eux qui créé la richesse et entendent bien continuer de s’en créer!

      @jackwood
      Votre analogie est assez anale logique merci!
      Pensez-vous vraiment que les Grecs manifestent pour les mêmes choses que ces étatsuniens?
      Vous qui semblez être expert en la matière, svp expliquez-moi!

    • @jeffmorin99 : Ne cherchez pas plus loin, quand le contenant est vide, on arrive au fond rapidement.

    • @jeffmorin99 : Ne cherchez pas plus loin, quand le contenant est vide, on arrive au fond rapidement.

    • trois physiciens ont démontrés que l’univers accélérait son expansion et qu’il était rempli de matière sombre.
      J’ai cru un instant qu’ils parlaient de de la moralité et de la stupidité des républicains. :)

    • @jeffmorin99 Et, selon vous, qu;elles sont ces personnes qui devraient être ciblées ?

    • @jackwoo et AL

      Voir le texte de Mario Roy sur le sujet (http://blogues.cyberpresse.ca/edito/2011/10/04/lindigne-de-wall-street) lui aussi trouve que ces manifestants sont différents de ceux de la Grèce… et il trouvent qu’ils ont bien raison de s’indigner… quoique Mario ROy est probablement un autre sale gauchiste de l’empire “communisse” de PowerCorp…

    • @jack in the wood

      Plus pertinent que jamais:

      Hit the Road Jack boy …

    • Mitt Romney n’a tout simplement pas encore digéré la célèbre réplique d’Obama aux riches qui a fait le tour du monde ” Ce n’est pas une lutte des classes, c’est mathématique ”. Si Romney n’a pas trouvé autre chose qu’une déclaration creuse pour célébrer sa victoire dans les sondages contre R. Perry , eh bien qu’il se la ferme !!! .

    • Cette protestation est analogue à celle du Boston Tea Party quand les citoyens se sont révoltés contre les crosseurs colonialistes et les “corporations” qui les exploitaient.

      Pas de profit sur le dos des petits !!!

    • @@jeffmorin99 Ainsi pour vous les parasites extorsionnistes de WS et les mega corps. n’ont rien à se reprocher ?

      Attendez que j’essaie de lire dans vos ‘pensées’ … Ah ! c’est la faute du gouvernement qui les a laissé faire … Non … alors ce doit être la faute des victimes qui se sont fait entuber par les parasites ? Ah … il me semblait aussi …

      Ainsi les parasites / corrupteurs / usurpateurs / acheteurs du pouvoir sont blanc comme neige et vous leur donnez le bon dieu sans confession et toute la ‘faute’ incombe aux victimes et a ceux qui se sont laissé (sans trop y s’y opposer (euphémisme)) corrompres sont ceux qui ont empoché le magot et à qui le crime a payé … Eh ben ! On dirait un discours sorti tout droit des médias de Murdoch, PKP & Cie !

      Pas tanné de vous faire entuber (sans lubrifiant) et d’en redemander et applaudir comme une otarie ? (sans rire ?)

    • @swapmeat “Ils manifestent contre les “riches” pcq ils sont trop paresseux pour essayer de gagner leur propre vie et veulent a tout prix detruire le reve americain. Pourquoi travailler quand on peut simplement s’approprier l’argent des autres?”

      bravo ! Qu’elle brillant exposé de la naïveté et de l’idiotisme utile de la droite de la droite ! Vous méritez une médaille !

    • … ceux qui ont empoché le magot et à qui le crime a payé sont blanc comme neige …

    • @cameleon

      selon moi, les vrais responsables sont les élus américains, tout partis confondus, qui laissent les vautours de WS faire ce qu’ils veulent en s’entêtant de ne rien règlementer. La dérèglementation aux USA, c’est un dogme absolument intouchable, comme peut l’être le premier amendement de leur constitution. Ceci dit, je trouve que les manifestants de OWS peuvent crier tant qu’ils veulent, mais la réalité c’est que beaucoup de bonzes de WS se défendront en disant qu’ils agissent en toute légalité, ce qui n’est pas faux au sens stricte de la loi. Ces manifestations devraient donc avoir lieu à Washington selon moi.

    • @aiselle (HS) Il y a un bout de temps que la théorie de la matière sombre à été émise, pour tenter d’expliquer que le fait que la seule petite proportion de la matière peut être détectée ne peut expliquer les phénomènes que l’on observe.
      Et voilà qu’on parle maintenant d’une ‘énergie sombre’ qui tenter d’expliquer l’observation que l’expansion de l’univers pourrait dépasser la vitesse de la lumière (et ainsi nous en ‘masquer’ une grande partie. p.c.q. il serait impossible de percevoir un objet qui s’éloignerait de nous à une vitesse plus grande que celle de la lumière). Si cela indique quelque chose c’est bien comment il nous en reste à apprendre … et qu’on est loin de tout connaitre de notre univers. Fascinant, rien de moins !

    • C’est le système financier qui permet aux gens de bénéficier d’une meilleure qualité de vie et aux nouvelles entreprises de s’autofinancer grâce aux actionnaires de Wall Street pour investir dans de nouvelles technologies ou de nouveaux produits. Ces gens-là manifestent contre ça. Je leur demande donc quelle est leur idée géniale qui permet de remplacer ce système par quelque chose de meilleur. Jusqu’à maintenant, tout ce qui a été proposé sur terre auparavant n’a créé que plus d’inégalités ou plus d’égalité dans la pauvreté…

    • @_cameleon_ – 4 octobre 2011 – 19h34
      … bravo ! Qu’elle brillant exposé de la naïveté et de l’idiotisme utile de la droite de la droite ! Vous méritez une médaille ! …

      Et pas n’importe laquelle, la médaille d’or :-(.

    • @_cameleon_ – 4 octobre 2011 – 19h44
      … Si cela indique quelque chose c’est bien comment il nous en reste à apprendre … et qu’on est loin de tout connaitre de notre univers. Fascinant, rien de moins ! …

      Bravo, très bien parlé! Je partage entièrement votre point de vue.

    • @brassard25 – 4 octobre 2011 – 19h45
      On va mettre votre post sur le fait que vous avez fumé du mauvais stock.

      Ca fait des années que l’économie de toute la planète est dans le champ et ce n’est sûrement pas à cause du consommateur, mais bien à cause de gens sans aucune conscience, ni aucun scrupule, qui n’ont qu’un seul et unique objectif, soit faire de l’argent et au diable tout le reste. Wall Street n’est pas la solution, c’est le problème. On vous suggère donc de prendre une couple de cafés et de vous réveiller :-).

    • @swapmeet

      “Pourquoi travailler quand on peut simplement s’approprier l’argent des autres?” — Motto des financiers depuis 1792!! :-D

      MDR Phiphile aurait-il un nouveau patronyme ou de la concurrence?

    • @cameleon

      Vous me faites dire ce que je n’ai pas dit. Il est clair que les coupables de premier instance sont les gens de WS à cause de leur avidité et leur soif de pouvoir. Ça, pas grand monde vous contredit. Ce que je dis, c’est que si vous êtes pragmatique, vous devez vous attaquer à la source du problème, c’est-à-dire la non-réglementation du système financier. N’oubliez pas que beaucoup de politiciens américains ont des intérêts réels et directs à WS et qu’ils ne veulent par perdre ces privilèges. Est-ce plus clair?

    • Les commentaires a la note du NYT sont marantes:

      *Actually, OWS has been very classy warfare about a very unclassy plutocracy. So yet again, Mitt is half right.
      Now, about that extension to his house….

      *Free speech is “dangerous”? Jesus, Mitt, why not just suspend the First Amendment now and get it over with? Might get nominated faster in today’s GOP.

      Et puisqu’il croit les les corporations sont des personnes… Je me demande comment est-ce qu’il va obtenir les votes du College Electoral?

    • @jeffmorin99 “… les vrais responsables sont les élus américains, tout partis confondus …”

      Ah ben ! Les corrompus seraient plus coupable de ceux à qui le crime a rapporté: les CORRUPTEURS, et qui ont empoché le magot ! Eh ben !
      Qui vous l’a dit ? Murdoch & PKP & cie ?

      “La dérèglementation aux USA, c’est un dogme absolument intouchable, comme peut l’être le premier amendement de leur constitution.”

      Et bien sur, le ‘gouvernemaman’ a décidé par lui même de laisser libre cours aux parasites, sans AUCUNE influence extérieure du complèxe militaro industriel, des pétrolières, des pharmas et autres corrupteurs de grand chemin !!!
      Mais dans quel monde vivez vous ? Vous êtes endoctriné ou naïf à pleurer ?

      (A moins bien sur que vous êtes un de ceux (1- 5 top %) qui fait ‘partie du club’
      et qui en profite, et que vous agissez par intérêt et mauvaise foi, mais j’en doute fort.)

      Tiens, une toune pour vous: Le monde est à pleurer !

    • Non monsieur brassard la manifestation n’a pas pour but la destruction de la civilisation humaine et des ses institutions. Je rigole, mais votre billet est alarmiste à souhait.

      C’est pas votre meilleur. ;)

    • Il est à peu près temps que la masse s’érige et scande son écoeurite aigue quant au fait que 1000 milliardaires, à peu près, valant plus cher que tous les autres humains réunis, contrôlent l’ensemble des modes de productions, des médias et sommes toutes ce que l’on pense, en bonne partie. Ça suffit que cette kleptocratie ou quelques oligarques runnent le show sur le dos de la plus large part de l’humanité, de la planète et de ses espèces. Oui c’est propablement dangereux pour l’ordre établis qui depuis trop longtemps EXPLOITE la masse. Et à Montréal est-ce que c’est rue Saint-Jacques que l’on se devrait d’occuper???. Car oui il est temps que la masse s’occupe de ses affaires et ne laisse plus cette minorité faire. I. Diaz.

    • brassard25 (19h45)

      Comme l’a bien dit Joseph Stiglitz (Prix Nobel d’economie 2001 et Senior Vice President de la Banque Mondiale) “or financial markets have an important role to play. They supposed to allocate capital and manage risk. But they misallocated capital and created risk (via people’s mic at OWS location)”
      http://www.msnbc.msn.com/id/26315908/ns/msnbc_tv-rachel_maddow_show/#44766376

    • L’américain moyen n’est ni à droite, ni à gauche.

      L’américain moyen est au centre …………………….

      ………………………………………………………d’achats !

    • Les imbéciles de manifestant vont encore plus saccager ce qui reste de l`économie.Les US sont bourrés de dettes comme la Grèce,comme l`Espagne,la France,le Portugal,l`Angleterre etc…La compétition est de plus en plus féroce avec du monde qui travaille plus fort qu`en Occident pour moins.Ils sont à peu près 2.5 milliards à vouloir s`enrichir.Ces imbéciles de manifestant donnent raison aux compagnies d`aller investir ailleurs enrichir les autres.Ici,on va finir par être leur cheap labor.

    • Oups ! Signé Richard !

      Pas Hétu, Desjardins ! Quoique … !

    • _cameleon_

      Fascinant, rien de moins !

      c’est le moins que l’on puisse dire,,,
      juste a imaginer les brames et autres postulats quantiques

    • @cameleon

      bon à ce que je vois, je vous fait de l’effet. Le pire, c’est que je suis certain que nos opinions ne sont pas si lointaine.

      Il est certain que les politiciens subissent de l’influence des grandes Cie, c’est le but du lobbyisme, et oui, avant que vous ne me posiez la question ou me traitiez de tous les noms, je trouve ça grave. Mais vous devez admettre que les élus qui se laissent corrompre sont aussi responsable dans une certaine mesure, vous ne croyez pas? Vous savez M. Cameleon, tout n’est pas blanc ou tout noir. Il existe des nuances dans la vie et dans le cas de WS, on ne parle pas que de quelques individus crasseux, mais bien d’un système complet qui est pourri et ce, à plusieurs niveaux, y compris le politique.

    • @jeffmorin Mais vous persistez à accuser les corrompus et à ne dire mot des corrupteurs, ceux qui ont corrompu les corrompus et en ont tiré les bénéfices MAJEURS !
      Cessez de viser les complices / collaborateurs et regardez à la source du problème, que diable ! Avez vous peur d’appeler un chat un chat et un corrupteur un salaud / usurpateur de la démocratie et sans conscience qui se pait le pouvoir par la ‘pui$$ance’ de ses $$$ ? Ils se paient le pivoir et corrompent tout ce qui bouge, pour le bénéfice exclusif de leurs nombrils petits et crasseux et leur avidité / non conscience sans limite.
      Quand cesserez vous de ne pas voir le problème là où il est et d’accuser les lampistes ?

    • Près de 2% des Américains croupissent dans les prisons.

      Près de 47 millions d’Américains vivent dans la pauvreté.

      Le taux de mortalité infantile des États-Unis est le même que celui de la Slovaquie.

      66% des Américains ont un problème de surplus de poids.

      L’immigration illégale est incontrôlable.

      etc etc…

      Mais tout va bien pour les sbires du GOP.

    • L’amour (exclusif des $$$ ) est sans pitié

      Jean Leloup L’amour est sans pitié

      Sauf peut être pour celui qui “Jean Leloup – I lost my baby qui s’appelait Isabelle (J’te déteste)

    • Il est a noter que les manifestants sont pro-Obama.

      Obama est pro-Wall Street pcq Wall Street est democrate.

      Faudrait’il conclure que les manifestants sont apres tout pro-Wall Street et ne le savent pas?

    • @apocalypse
      La déroute du système financier est liée au fait que le gouvernement est intervenu dans l’économie soit pour favoriser les monopoles en donnant des crédits d’impôts à quelques compagnies privilégiées, soit en forçant certaines entreprises à prendre des risques mal calculés pour sauver une poignée d’emplois, soit en donnant des subventions à des compagnies qui n’en n’ont pas besoin ou soit en ajoutant des régulations injustifiées dans les industries. Les investisseurs, affolés, se sont mis à spéculer parce que l’interventionnisme étatique a créé de l’incertitude économique sur les marchés boursiers et certaines personnes en profitent.

      Le système capitaliste ne fonctionne que lorsque l’État n’intervient pas dans les cycles économiques pour des intérêts politiciens.

    • @Dodi87. – 4 octobre 2011 -20h30
      Ouf, quel post déprimant :-(.

    • Je n’ai pas besoin de me réveiller. Je crois plutôt que certains d’entre vous sont des illettrés économiques. La première chose qu’on apprend en ouvrant un livre d’économie, c’est que les investisseurs fuient comme la peste les incertitudes. Si on prend le temps de lire des journaux compétents en la matière tel que Wall Street, on apprend que la majorité des incertitudes créées sur les marchés boursiers sont liées aux décisions des gouvernements et aux manoeuvres politiciennes visant à satisfaire des intérêts particuliers au nom d’un collectivisme maladif qui touche la majorité d’entre vous…

    • Wall Street Journal* (désolé)

    • @Dodi87.
      Et pendant ce temps, l’IDH des États-Unis reste sensiblement le même que celui du Canada. Si les États-Unis c’est le tiers-monde dirigé par le méchant système capitaliste, alors le Canada c’est aussi le tiers-monde.

      Le salaire moyen aux États-Unis reste très proche de celui du Canada (bien que le nôtre soit légèrement plus élevé). Donc, comment expliquez-vous votre commentaire, sachant que les chiffres démontrent le contraire?

    • @cameleon

      Pas trop sûr pourquoi vous vous en prenez tellement à jeffmorin sur le sujet, je trouve son point plutôt valide. Pas dans le sens que les gens de WS ne sont pas responsables, comme vous dites ils sont en bonne partie les corrupteurs (si on considère les dirigeants de pétrolières, banques, et autres lobbyistes de tout genre comme des ‘gens de WS’).

      Mais la classe politique participe complètement à ce système, et contrairement aux ‘gens de WS’ pour qui le but est uniquement de faire de l’argent et qui se sont rendus là par eux-même (jusqu’à un certain point on s’entend, plusieurs ‘naissent’ dans le pouvoir), le gouvernement est ÉLU, et son mandat est en partie de nous PROTÉGER de ces rapaces et de redistribuer la richesse, en réglementant et en imposant pour redistribuer en programme sociaux, projets d’infrastructures, etc et assurer une justice et sécurité adéquate. Par contre présentement le système politique devient tellement à droite (incluant la gauche, qui est plutôt au centre dans le cas de presque tous les partis politiques ayant le moindrement d’ampleur et non les Québec Solidaire de ce monde) qu’il marche main dans la main avec les entreprises et ne font pratiquement qu’un avec eux, en militant pour la DÉrèglementation (”it limits job creation!”).

      Donc oui, rien contre manifester contre les voyous de WS… mais ils sont libres, suivent les lois (ok, ils vont à la limite et certains la dépassent mais disons que c’est plus souvent un abus des loopholes dans les lois que des choses carrément illégales), et font bien ce qu’ils veulent avec leur argent. Est-ce que ce qu’ils choisissent de faire avec est moral, non, mais ils ne sont pas tenu à la morale sauf par les lois. Le gouvernement par contre est ÉLU pour les contrôler et pour s’assurer qu’il y ait justice, c’est eux qui émettent les lois (qui devraient forcer une certaine morale) et contrôlent le système. Si tous les gouvernements du monde décidaient demain matin en même temps de taxer les bénéfices d’entreprise à 90% et fermaient tout paradis fiscal (et je ne dis pas qu’ils devraient, du moins pas pour ce qui est de taxer à 90%), et bien les entreprises n’auraient rien à dire car ça serait ça tout d’un coup les lois et ils devraient payer ou fermer (et entre ne pas faire de profit ou faire moins de profit, la majorité continueraient quand même ou d’autres prendraient leur place, mais évidemment il faudrait que ça soit global pour qu’ils ne fassent pas que changer de pays).

      Donc en gros oui, le problème à mon avis se situe beaucoup plus au niveau du gouvernement et des lois car leur but est de nous protéger. Le but des banquiers et des entrepreneurs est de faire de l’argent, alors s’attendre à ce qu’ils pensent différemment par conscience sociale est assez utopique. Par contre s’attendre à ce que le gouvernement réglemente la chose est tout simplement normal, par contre les lobbys sont si présents et ancrés dans le système (ça devrait être carrément illégal) et le tout est tellement corrompu qu’on se retrouve avec près de 50% du monde près à voter pour un parti politique n’ayant pour but que de déréglementer et favoriser les rapaces…

      Si le changement vient (assez utopique mais disons que si la grogne populaire devient TRÈS forte ça pourrait se produire), il ne viendra pas de WS mais bien du gouvernement, et c’est donc là qu’on devrait crier. Eux sont élus et pourraient perdre leur emploi, les gens de WS voient les manifestants et n’en ont vraiment rien à foutre, pour eux c’est des pouilleux qui devraient aller se trouver une job pour pouvoir acheter ce qu’ils vendent, point.

    • @brassard25

      Le Canada a une meilleure économie que les États-Unis, ne vous en déplaise mon cher americanophile.

    • @brassard25

      Les incertitudes, ce n’est pas nécessairementla première chose que fuient les investisseurs. C’est une chose parmi d’autres. Un bon investisseur va regarder l’incertitude mais aussi la stabilité économique du pays, la qualité du système de santé et d’éducation , le système judiciaire ( état de droit), le réseau de communication, la qualité de l’eau, le nombre de crimes par 100 000 habitants… et plein d’autres choses encore.

      Il y a des gisements extraordinaires de métaux en Afghanistan et personnes se bouscule pour les exploiter. C’est beaucoup plus “safe” d’exploiter les gisements abitibiens

    • @brassard Oh grand érudit économique, que vous êtes, laissez moi me prosterner devant votre science immense, qui tient sans aucun doute, de la sagesse millénaire.
      Ainsi l’extorsion des requins et parasites n’est due qu’a un fait: les gouvernants ne leurs ont pas laissé faire comme l’entendait la main invisible, ce dieu d’une infinie sagesse et qu’il les a contraint à prendre des risques en les contraignants a prêter leur précieux $$$ a des imbéciles non solvables. Ce qui a perturbé l’équilibre ‘naturel’ de la loi de la jungle, euh, pardon, la loi du marché, qui comme tous le savent d’instinct, sait toujours, d’une manière infaillible guider les parasites, euh, pardon, les investisseurs et les créateurs d’emplois, et de prospérité pour tous, vers ce qu’il y a de meilleur pour tous.

      Non mais comme conte de fée, je n’ai rarement entendu mieux. Sauf peut-être celui de la fée carabosse, et celui de la fée des dents, ou du bonhomme sept heures. Ah il y a bien sur le père Noël …

    • @brassard Oh grand gourou imbu de science économiqwue, faites nous la faveur de nous explique le pourquoi et le comment de ces chiffres:

      Power in America/ Who rules America

      Bien sur ces chiffres sont une pure fabrication, n’est-ce-pas ?

    • @brassard25 – 4 octobre 2011 – 20h49
      Si ce n’est pas déjà fait, je vous invite à lire ces deux articles dans la La Presse:

      1) Le blogue de l’édito » L’indigné de Wall Street (aujourd’hui);

      2) Quand la bourse se tire dans le pied de M. Michel Girard (1er octobre);

      Wall Street a complètement perdu contact avec la réalité, il va falloir les contrôler. Vous ne pensez toujours pas que des gens dont l’unique objectif est de faire toujours plus d’argent vont s’auto-discipliner. En fait, il faudra que les politiciens prennent les mesures nécessaires pour encadrer le secteur financier.

    • @brassard25

      Et vous devriez ouvrir un livre de gestion.

      On ne mesure pas la santé d’une entreprise en fonction de la seule hausse ou baisse des salaires des employés – c’est pourtant ce que fait votre capitalisme chéri. Les gestionnaires intelligents tiennent compte des matières disponibles pour fabriquer ce qu’ils vendent, ce que le capitalisme ne fait pas.

    • @patccmoi – 4 octobre 2011 – 21h21
      … Donc en gros oui, le problème à mon avis se situe beaucoup plus au niveau du gouvernement et des lois car leur but est de nous protéger. Le but des banquiers et des entrepreneurs est de faire de l’argent, …

      Bien d’accord avec vous, le problème sera résolu au niveau des gouvernements et des politiciens pour le bien de la société. Lorsqu’on entend parler d’institutions qui achètent massivement des actions qu’ils ne possèdent pas pour en faire baisser le prix, il y a clairement un problème. C’est aux gouvernements d’intervenir pour empêcher des comportements de grandes institutions qui sont dommageables pour l’économie des pays.

    • @paccmoi Alors dites moi, qu’elle serait la meilleure manière de rétablir la situation …

      Anéantir ou alors assainir le gouvernements et exiger que les gouvernants travaillent pour l’intérêt de ceux qu’ils sont sensé représenter ?

      La ’solution’ de la droite est de laisser les corrupteurs faire à leur guise en réduisant le pouvoir et la taille du gouvernement ?

      Je crois que le problème n’est pas dans la taille (bien qu’il y a probablement de l’embonpoint dans certains cas) et / ou le pouvoir du gouvernement, mais bien dans l’honnêteté de ceux qui y siègent et qui se laissent corrompre.

      Un des gros problème est le mode de financement et l’influence nauséabonde des groupes d’intérêts privés (lobbies) qui corrompent en s’attendant des ‘faveurs’ en retour.

      Certains proposent un financement exclusivement public, d’autres un financement ‘mixte’ public et petites donations d’individus en excluant totalement les corps / lobbies … Je crois que ce serait un bon début. (Bien sur cela n’élimine pas la possibilité de ‘magouilles souterraines’ de ‘big money’ pour s’acheter le pouvoir).

      Bref ce qu’il faut exiger est un gouvernement honnête qui travaille dans les intérêts de la majorité, et NON, de laisser faire les détenteurs du pouvoir économique à leur guise, comme le propose (répète / font écho / répètent la propagande, mot à mot, de Murdoch & Cie et autres portes paroles de ‘big money’) et exiger que soient mise en place les mesures qui pourraient favoriser un gouvernement qui travaille pour la majorité et ainsi, qui soit un réel représentant du peuple et travaille dans son intérêt: la définition même de démocratie. A l’opposé extrême de la ploutocratie actuelle, que favorisent les portes parole de la droite de la droite et leur perroquets, représentés ici par nos ‘amis’ droitistes.

    • @brassard25 21h10

      Parce qu’un chiffre ne veut rien dire seul.
      Qu’est-ce que le revenu moyen en incluant des dizaines de milliardaires?
      Le biais est justement là: le même salaire mais pas la même dispersion.
      C’est cette dispersion qui fait que l’on voit 45 millions d’Américains qui utilisent des food stamps, que l’on voit des villes de roulottes et même des quartiers de tentes de nos jours.
      C’est également pour cette raison que le prix moyen des maisons est tombé à 144 000$.

      Leur tarte est peut-être aussi grosse que la nôtre mais la répartition n’est vraiment pas la même: bienvenue au Tiers-Monde.

      P.S. Savez-vous que USAID dirige maintenant une grande part de ses dons au sein des USA, et non au Canada? Bizarre pour un organisme d’aide internationale.

    • @davidsonstreet
      Il n’a jamais été question de ne pas tenir compte des matières disponibles pour fabriquer ce qui est vendu sur le marché. Écoutez, loin de moi l’idée de me présenter comme un expert de l’économie. Je connais sur Facebook des bons critiques en matière d’économie et de gestion des entreprises.

      Par contre, d’après ce que je sais, le problème économique actuel est principalement dû à l’ingérence des gouvernements dans les marchés financiers pour des manoeuvres politiciennes.

      Par exemple, la crise des subprimes est intimement liée au fait que la Fed a réduit ses taux d’intérêt à 0%, ce qui a poussé les entreprises à emprunter des quantités colossales d’argent pour financer des projets alors que cet argent n’était le résultat d’aucune production et ce qui a poussé les banques à faire des prêts immobiliers irresponsables avec un taux d’intérêt ridiculement bas.

      Il faudrait éliminer la Fed, indépendante du gouvernement des États-Unis, mais tout de même une invention du Congrès américain.

    • @brassard 25
      La déroute de l’économie est survenue lorsque les états avec les USA en tête ont déréglementé les dérivés OTC. Je connais des personnes qui créaient les “pools” de CDS et qui n’auraient pas pu me jurer sur la tête de leur mère ce que ça pouvait bien inclure.
      La déroute continue lorsque les lobbys financiers insistent pour maintenir des leviers à 100:1, oui, vous avez bien lu. Quel est l’impact vous pensez sur la volatilité d’un marché avec de tels leviers virtuels? Et vous allez me dire que les subventions des gouvernements créent plus d’incertitudes? Ah, ça ne représente même pas 0.5% de la valeur des OTC.
      Juste pour votre information, la valeur nominale des OTC est de plus de 600 000 milliards avec une valeur au marché de plus de 21 000 milliards. Pour mettre ces chiffres en contexte, le PIB mondial est actuellement évalué à 60 000 milliards.

      On peut ajouter en pratique que la plupart des produits ne sont même plus adossés à de véritables actifs mais à des produits dérivés. Il y a donc un effet de levier sur un effet de levier avec absolument aucun collatéral: on peut assimiler cela à jouer à la chaise musicale sans chaises.
      Tant que vous ne comprendrez rien à l’ingénierie financière, gardez-vous de traiter les autres d’ignorants.

    • @cameleon
      La solution est dans l’éducation et dans notre système de valeur. Oui, c’est du long terme et extrêmement complexe.
      On ne peut rien pour empêcher la corruption si notre société ne valorise pas le bien-être social et le devoir public.
      Ça m’étonne à chaque fois lorsque je vais au Danemark et que je vois qu’il n y a pas de tourniquets dans les métros et les clients doivent aller d’eux-mêmes poinçonner leur billet. La même scène à Montréal serait des hordes de clients qui passeraient en ricanant sans payer.
      Nos politiciens ne sont que notre reflet, il est utopique d’en exiger davantage d’eux.

    • @brassard25 22h03
      Encore une fois vous inventez des faits:
      la crise des subprimes a son origine au début des années 2000 lorsqu’il y a eu déréglementation des prêts en favorisant les mauvais emprunteurs (d’où l’expression subprime) avec la superbe option: ne payez rien avant 2 ans. Le Fed Rate oscillait alors entre 1.5% et 6%.

      Le 0% que vous citez est survenu bien plus tard après que la crise ait éclatée en 2006 et les taux étaient alors de 4.5% et l’objectif était de freiner la crise: c’est la conséquence et non la cause.

    • “Quels sont les griefs de ces apprentis révolutionnaires? Interrogez une dizaine de manifestants sur leurs griefs et vous obtiendrez dix réponses différentes: le renflouement à grands coups de deniers publics des banques de Wall Street, le chômage, l’endettement des étudiants, la brutalité policière ou encore le réchauffement climatique. Tentez alors de dénicher un porte-parole pour le groupe et vous vous heurterez à une nouvelle difficulté: très peu d’entre eux acceptent d’endosser cette responsabilité.

      «Chacun ici a une raison et un but qui lui est propre», résume Anthony, un manifestant âgé de 28 ans. ”

      http://www.ledevoir.com/economie/actualites-economiques/332863/les-indignes-de-wall-street-ont-un-allie-en-george-soros

      C’est n’importe quoi ces manifestants-la, encore une gang de pouilleux qui va pas a l’école, ca pas de jobs, ca pas d’ambitions, ca veut juste se faire vivre par la société , est ou la brigade anti-émeute quand on en as de besoin ? Faudrait réouvrir des boot camps pour ces ptits morveux-la, un peu de discipline ca leur ferait pas de tort.

    • @apocalypse “Et pas n’importe laquelle, la médaille d’or”

      Je serait porté à dire, comme Sol (Marc Favreau *) la médaille … dort ;-)
      (auusi, s’il faut en croire la maxime, énoncé par le regretté George Carlin que pour croire au ‘rêve américain’ il faut dormir ‘éveillé’) ;-)

      (*) Et comme Sol le disait: Si la médaille dort, réveillez là ! ;-)

    • @_cameleon_

      Oui, il est nécessaire d’avoir un assainissement ÉNORME des gouvernements, globalement. Une révision totale du système financier (bonne chance quand ça n’est pas dans l’intérêt de quiconque au pouvoir), qui est basé sur une augmentation infinie de la croissance alors que les ressources sont finies et qui a à sa base l’endettement perpétuel alors que les banques privées font des profits absurdes en récoltant des intérêts sur de l’argent qu’elles n’ont jamais eues à prêter.

      Les lobbies sont clairement un grave fléau. Très dur de rester honnête quand on t’offre des tonnes d’argent contre des faveurs. Le parti Républicain d’aujourd’hui est pratiquement une conséquence logique des lobbies (pas que les Démocrates ne sont pas influencés, loin de là au bout du compte c’est pas mal toute la même chose, mais disons qu’ils tentent au moins en surface de maintenir une certaine réglementation et certains bénéfices sociaux alors que les Républicains ont pour programme pratiquement tout ce dont ces lobbys de corporations privées rêvent, soit une déréglementation, baisse d’impôt, etc.).

      Alors oui, c’est ce qu’il faut exiger. Comment on peut l’atteindre? Probablement avec des règles incroyablement strictes et une transparence énorme que le gouvernement devrait se voter contre lui-même (car malheureusement se fier à l’honnêteté des dirigeants est plus qu’utopique, au mieux ça dure un mandat si tu as des gens extraordinaires en place, mais la corruption va toujours revenir). Il doit avoir une vision à long terme, et être prêt à entreprendre une révision complète de la philosophie mondiale en tout ce qui a trait à l’économie, la consommation, etc. (le système devrait être basé sur un équilibre maintenant beaucoup plus que sur une croissance, car les ressources ne vont pas croître à l’infini). Ça serait pratiquement impossible d’être fait dans un pays seulement car tu ne peux pas réellement te sortir du système financier utilisé par le reste de la planète sans complètement fermer ton pays (et on oublie ça dans cette ère de la mondialisation), ça doit être un mouvement mondial.

      Maintenant, est-ce que tout ça est réaliste ou envisageable? Toute une autre paire de manche. Il faudrait un mouvement international énorme à tous les niveaux, et c’est le genre de chose qui malheureusement ne risque pas de se produire avant qu’on soit tellement creux que ça ne soit plus vraiment possible de s’en sortir et qui serait accueilli avec des résistances énormes (et probablement violentes) pas mal partout par l’autorité en place. Mais on peut toujours espérer un miracle…

    • @dodi87

      Que de mésinformation, vous distribuez !

      “Près de 2% des Américains croupissent dans les prisons.”

      C’est parce qu’aux USA, les peines de prison sont appliquées !! Des histoires d’horreur comme la libération du bourreau de Beaumont, ils n’ont pas cela là bas !

      “Le Canada a une meilleure économie que les États-Unis, ne vous en déplaise mon cher americanophile.”

      Faux ! Toute proportion gardée, la dette américaine n’est pas beauoup supérieure à la nôtre. Par contre, les USA bénéficient toujours d’une bonne marge de manoeuvre d’imposition, que le Canada (et surtout le Québec) n’a pas, car nous sommes déjà imposés au maximum. Si les taux d’intérêts viennent à monter significativement, nous seront dans un sérieux pétrin car une augmentation d’impôt ou de taxe ne fera que tuer notre économie.

    • Brassard25 est de ces bouffons qui sont amoureux des USA uniquement car c’est la mode chez les dretteux nord-américains !

      Pour eux, les USA : liberté, mais ils ne disent jamais pourquoi ils ne se rendent pas la-bas XD

    • @pbrassard25

      Pas possible d’émettre des propos comme les vôtres. La dérèglementation bancaire enclenchée sous Reagan et en pleine expansion sous Bush a engendrée une spéculation immobilière avec les effets désastreux que l’on connait.

      Sur les 20 banques les plus solides au monde, 6 sont canadiennes. Et elles sont les plus réglementées au monde. C.e qui va à l’encontre de la théorie libertarienne.

      Vous avez une réponse à ça ?

    • @alexandre-,4 octobre 2011,22h31: «la crise des subprimes a son origine au début des années 2000 lorsqu’il y a eu déréglementation des prêts en favorisant les mauvais emprunteurs (d’où l’expression subprime) avec la superbe option: ne payez rien avant 2 ans. Le Fed Rate oscillait alors entre 1.5% et 6%.»
      +++++++
      Cela est vrai mais ne sont-ce pas les CDO’s et les CDS qui ont ensuite amplifié la crise en mettant à risque non seulement les prêteurs hypothécaires mais aussi les acheteurs de CDO’s surévalués par les agences et aussi les compagnies d’assurance comme AIG qui ont sous évalué les risques des couvertures consenties? Bref, l’appât du gain mur à mur, avec des yeux «fermés ben dûr»!

      Faites-nous part de votre opinion.

    • Il y a cent millions d’Américains qui ne savent même pas qu’il y a une crise économique.
      Donc, 200 millions qui en arrachent et qui sont devant un avenir sans espoir.
      Les Républicains protègent le 100 millions. Obama essaie d’en arracher aux 100 millions pour en donner aux 200 millions. Mais, il se fait écraser par les puissants lobbies, surtout le lobby pro-Israel.
      Je suis en faveur du 200 millions qui veut faire péter le niveau de vie confortable du 100 millions.
      Ils n’ont rien à perdre. Et plus rien ne va les arrêter. Ils sont écoeurés de dormir avec les fourmis. Ils ont faim.

    • Beaucoup d’intervenants sur ce blogue ont perdu la notionn de temps qui doit prévaloir lorsqu’on parle d’économie. (La macroéconomie est une science inexacte et doit être réévaluée de jour en jour selon les comportements (donc réactions) des individus qui dirigent, soit la politique, soit l’économie réelle, celle du travail, qu’elles que soient leur représentation.

      Carl Bourque

      Économiste-Fiscaliste.

    • teddybear 22h34

      C’est ce qu’on appelle democratie! Vous trouvez meme des militants du T Parti! Parce que si bien “Financial markets have an important role to play. They supposed to allocate capital and manage risk. But they misallocated capital and created risk (via people’s mic at OWS location)”

      Je me demande dans quel monde est-ce que vous etes que WS et son casino particulier ne vous a pas touche! Comme le reste du monde vous un 99%!

      That’s what democracy looks like!!!! Les personnes et pas les corporations revendiquant leurs droits!!!!

    • @therichrocco

      C’est drôle mais en Norvège et au Danemark (pour citer ces exemples) seulement 0.59% de la population est en prison et ces deux pays possèdent un taux de criminalité 3 fois plus faible (proportionnellement) que celui des États-Unis.

      Pour ce qui est de l’économie canadienne; notre régulation bancaire est beaucoup plus stricte que celle des Américains et notre système d’imposition est plus proportionnel et efficace vis-à-vis les riches . Ne vous en déplaise, mais votre pays de rêve n’est que fabulation. :-)

    • Ça commence à sentir la poudre à canon sur la planète en entier…

    • @Dodi87. 04h17 (Cliss, vous ne domez pas vous?)

      Je pense que c’est parce que les droitistes, en général, voient la “justice” comme une industrie comme les autres.
      Une prison peur eux c’est comme une manufacture et, comme les ÉU ne produisent presque plus rien, ils veulent produire des criminels endurcis qui feront rouler l’économie.
      Paradoxe s’il en est un, c’est avec les impots que l’état peut se permettre de payer au privé (de plus en plus) les frais d’incarcération de la matière première: encore une fois, c’est du socialisme au service du capitalisme.

    • @-alexandre- – 4 octobre 2011 – 22h31
      Excellent post, c’est aussi ma compréhension de ce qui s’est passé!

    • @jeanfrançoiscouture
      Le rôle capital des CDS dans cette crise est que cela a exacerbé les prêts subprimes car les banques n’étaient plus le prêteur! Elles sont devenues des intermédiaires qui se prenaient un pourcentage du prêt au départ (spread). En théorie, la banque demeure le prêteur mais en pratique, elle “package” tous ses mauvais prêts dans un “pool” et les vends sur le marché comme un “asset-backed security” avec une cote AAA.
      Dans ce cas, la banque se fiche de prêter à une personne qui sera incapable de payer (jusqu’à un certain point permis par la déréglementation) puisqu’elle ne subira pas les conséquences d’un défaut de paiement.

    • @carbo43 – 4 octobre 2011 – 23h34
      … La macroéconomie est une science inexacte et doit être réévaluée de jour en jour selon les comportements (donc réactions) des individus qui dirigent, …

      Bien d’accord, mais à un moment donné, il faut arrêter d’observer et prendre des décisions pour corriger des comportements qui sont néfastes à l’économie. Comme M. Girard le disait dans son éditorial du 1er octobre, on a observé des comportements néfastes, mais on ne fait rien et un grand nombre d’investeurs en paient chèrement le prix.

    • @-alexandre- – 5 octobre 2011 – 07h02
      Ca explique donc ce que j’avais vu dans un reportage à RDI, des gens avec des salaires très modestes qui se voyaient offrir des prêts complètement fous dans le genre 500,000 à 700,000$. Un paquet ont sauté, sans réfléchir … oh surprise …, dans le train et il s’est construit des milliers de maison qu’ils n’ont pu garder qu’une courte période de temps avant d’être saisie. On avait vu un Québécois travaillant dans une grande boite qui avait dénoncé cette situation et dire qu’on allait vers une catastrophe et personne n’écoutait, vous connaissez le reste de l’histoire :-(.

    • “…If a free society cannot help the many who are poor, it cannot save the few who are rich…”

      John F. Kennedy
      Discours inaugural, 20 janvier 1961

    • Lutte des classes? Euh, pas si sûr.
      C’est plutôt la lutte pour la survie d’une classe, la classe qui a bâtit ce pays avec sa sueur et par fois ses morts, la classe qu’on aimerait bien asservir, la classe d’où émergent les grands comme les petits.
      Cette classe ne demande pas la tête des riches (bien que ceux-ci ne leur veuille pas grand bien) mais la justice.

    • Georges Soros comme Ben Bernanke comprend l’ argumentaire des manifestants n’ en déplaise à brassard25.

      http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/economie/etats-unis/201110/03/01-4453769-george-soros-soutient-les-manifestants-anti-wall-street.php

    • Quand les répus commencent à utiliser les termes de Karl Marx, c’est que ça commence vraiment à aller mal…

    • “des gens avec des salaires très modestes qui se voyaient offrir des prêts complètement fous dans le genre 500,000 à 700,000$. Un paquet ont sauté, sans réfléchir … oh surprise …, dans le train et il s’est construit des milliers de maison qu’ils n’ont pu garder qu’une courte période de temps avant d’être saisie”

      Exact et on blame qui ? les banques, Wall street, les néocons, le tea party, G.W. Bush, c’est toujours la faute de l’autre, moi j’y suis pour rien. C’est mon banquier qui m’a mit un gun sur la tempe pis qui m’a forcer a m’acheter une maison a 500,000$ avec une piscine, un spa, deux autos… alors qu’a deux on fait a peine 85,000$/année avec le salaire de ma femme.

    • Cette lutte des classes!? Laquelle M. Romney? Celle des riches contre les appauvris ?

      Faut pas compter sur les petits soumis évangéliques ou mormons pour se prendre en main et demander une sérieuse reddition des comptes.

      Le leitmotiv des possédants: “Pourquoi travailler quand on peut simplement s’approprier l’argent du labeur des autres?”

      Ceux qui ont un revenu (imposé) de plus de cinq fois supérieur à celui (imposé) de la classe moyenne, sont à mes yeux des suspects qui profitent des largesses d’un système qui doit, donc, être revu.

      Nous ne sommes pas tous égaux sur le plan économique et en matière de productivité, bien sûr. Toutefois, il ne faut pas confondre privilèges et productivité. Abolissons les paradis fiscaux, c’est une fichu de bonne première étape. Puis établissons une fiscalité responsable eu égard au bien commun.

      Il faut mettre au pas la nomenklatura capitaliste.

      Ce ne sont pas des manifestations, qui seront infiltrées tôt ou tard par des casseurs professionnels à la solde des nantis, dont nous avons besoin. Et encore moins de l’instabilité, conséquence de celles-ci. Nous avons besoin de politiques qui représentent vraiment le peuple, d’abord et avant tout et non pas que la caste des nantis.

      Nous devons revoir le financement des partis politiques. Ce n’est pas normal qu’il faille être multimillionnaire pour être élu. C’est pourtant le cas pour une portion importante des politiques aux États-Unis.

    • @teddybear
      Vous essayerez d’ emprunter 500, 000$ à la fédération des caisses avec un revenus modeste, visiblement on voit que vous n’ avez rien compris à cette crise Il y avait des assurances sur les assurances des assurances émis par des courtier sur ces même emprunt ( Paperasse de merde) .
      C’ est sur les dettes que l’ argent est émis et comme les USA n’ exportait plus ils ont créé des rentrés de fond avec leurs propre population POUR AVOIR UN BILAN DE CROISSANCE phénoménale aimnis il pouvait emprunter pour faire la guerre en Irak.

    • @teddybear (8h33)

      Pour renchérir sur quebeclove, vous ne comprenez RIEN à la finance (et aux causes de la crise passée)… C’est la responsabilité de la BANQUE de déterminer la capacité d’emprunt d’un individu …

    • @el_kabong – 5 octobre 2011 – 09h58
      … C’est la responsabilité de la BANQUE de déterminer la capacité d’emprunt d’un individu …

      Exactement! Lorsque j’ai emprunté pour m’acheter un condo il y a plusieurs années, je gagnais autour de 35,000$ et j’ai pu emprunter un peu plus de 100,000$ and that’s it! La caisse ne m’aurait jamais offert 400 ou 500 milles dollars.

    • teddybear nous prouve qu’il n’a jamais fait de demande pour un prêt hypothécaire.

      Il n’y connait rien.

      Mais radote les mêmes dogmes dretteux qui flottent depuis dix ans sur les sites poubelles.

    • Les dretteux amènent toujours les mêmes platitudes et clichés glanés sur des blogues d’autres dretteux, mais il manque toujours également un élément essentiel : les chiffres pour appuyer leurs loufoqueries…

    • Les manifestants de Wall Street qui représentent les 99% sont en train de fournir la lancée qui va mener à la réélection d’Obama.

      Regardez bien les Répuliban$ patiner et se contredire au fur et à mesure que ce mouvement va prendre de l’ampleur durant les mois qui viennent.

    • Les citoyens prennent conscience que ce n’est pas le président ou le gouvernement qui est responsable du marasme actuel, mais les financiers cupides, les banques avec leurs coups fourrés et les Répuliban$ vendu pour les défendre et exploiter les simples travailleurs.

    • Précision : platitudes et clichés, pour expliquer la crise…

    • ” C’est la responsabilité de la BANQUE de déterminer la capacité d’emprunt d’un individu ”

      La banque ne refusera jamais un pret a quelqu’un, sans quoi celui-ci va aller son compétiteur, a la rigueur elle va charger un peu plus d’intérèt, demander plus de garantie a l’emprunteur, mais l’emprunteur est toujours libre de signer ou non.

    • @teddybear

      ” C’est la responsabilité de la BANQUE de déterminer la capacité d’emprunt d’un individu ”

      Elles ont prêtés des centaines de milliers de dollars à des livreurs de pizza.

      Qui va reprocher à un emprunteur de prendre l’ ascenseur comme tout le monde et de tenter sa chance dans un monde d’ arnaque ou les taux se sont subitement mis à grimper .
      Je me rappel parfaitement leurs slogans , ‘’soyez propriétaire pour le même prix qu’ un loyer” .
      Ils ne faisaient même pas l’ amortissement brut de la dette et la ventilation des dépenses discrétionnaires comme les taxes , le chauffage, les assurances etc etc. DES CROSSEURS en mal de contrat comme les chaînes pyramidale.

    • el_kabong, apocalypse, quebeclove :

      Ici, les lois qui empêchent les banques de prêter comme elles veulent sont encore en vigueur…Aucun politicien débile ne les a encore abrogées (allo Reagan, les Bush et Clinton). L’État a donc un rôle prédominant à jouer.

      Toutefois, je ne n’ai pas besoin de lui (ni des banques) pour savoir qu’emprunter 500 000 avec un salaire de 50 000 quant t’as une famille, c’est être irresponsable.

    • @davidsonstreet

      La différence, c’est qu’on faisait croire, qu’on promettait à ces pauvres bougres que la valeur de leur maison doublerait dans moins de 5 ans à venir.

      Tout le monde croyait à la bulle, l’argent coulait à flots, on n’avait qu’à faire l’effort de se baisser pour en profiter.

      “Greed is good”, lancé par les arnaqueurs, était devenu un cri de ralliement citoyen presque patriotique.

    • Ma théorie est que les banques, qui se trouvaient devant un marché saturé, vu l’endettement extrême des américains ont exercées de fortes pression de lobbying pour obtenir des gouvernants que les règles soient relaxées. Et cerise sur le sunday, de refiler une partie des risques au gouvernements. Vous savez, la bonne vielle recette de la privatisation et de la socialisation des pertes du capitalismes ’sauvage’. Le tout pour leur permettre d’étendre leur ‘marché’ et s’en mettre plein les poches.
      Mais ce qui est encore pire, c’est le fait qu’ils ont maquillées leur créances toxiques et les ont refilé en utilisant la fausse représentation (et avec la complicité d’agences qui évalue les placements) a des millions de petits (et gros) investisseurs qui se sont laissés berner, et flouer comme jamais.
      Le pire dans l’histoire est que ces escrocs à cravate n’ont jamais du à répondre pour leur crimes, au contraire, on les a récompensé en leurs donnant des milliards des taxes et impôts des citoyens pour les renflouer.

      Alors à quand la prochaine ‘passe’ du monde de la finance ?

    • @davidsonstreet

      candela a une partie de la réponse; l’autre vient du fait que ça n’a rien à voir avec une règlementation ou une responsabilité LÉGALE mais bien de simple bon sens d’affaires…

      Si c’est irresponsable de vouloir emprunter 500 000 avec un salaire de 50 000, ça l’est bien davantage du côté du banquier qui vous l’accorde, en regard du risque de perte. Je ne suis pas convaincu que les banques ont fait croire que la maison doublerait; je pense qu’elles y ont majoritairement cru elles-mêmes… aidées par cette conviction du “too big to fail”…

    • Les économistes, en général, sont par rapport au systeme ce que sont les comptables par rapport à leur entreprises, c est a dire leur patron.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mars 2014
    L Ma Me J V S D
    « fév   avr »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité