Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 1 octobre 2011 | Mise en ligne à 13h39 | Commenter Commentaires (89)

    La «tyrannie» d’Obama

    William Temple

    William Temple

    Mon collègue Alexandre Sirois a pondu ce reportage après avoir passé quelques journées en Floride la semaine dernière avec des militants républicains, qui veulent à tout prix sortir du cauchemar dans lequel les plonge la présidence de Barack Obama. Je cite un extrait de son article :

    N’empêche, à l’intérieur, les républicains ne décolèrent pas. Le mot «tyrannie», par exemple, revient régulièrement. Quant au mot «socialiste», utilisé pour décrire Obama et son administration, il est sur toutes les lèvres.

    «ObamaCare, c’est le premier acte de tyrannie depuis la révolution américaine», nous explique, le plus sérieusement du monde, William Temple. Car l’État «force les Américains à souscrire une assurance maladie».

    Ce retraité originaire de la Géorgie est un drôle de moineau. Il est habillé comme au temps où les États-Unis étaient une colonie britannique. «Je suis déguisé en Button Gwinnett, dit-il. Le second signataire de la déclaration d’indépendance de notre pays.»

    Et en digne membre du Tea Party, il se promène avec une théière à la ceinture. Les militants républicains l’arrêtent fréquemment pour se faire photographier avec lui.

    Son accoutrement détonne, mais non ses idées, que partagent bon nombre de républicains interrogés à Orlando.

    Ils estiment que l’interprétation que fait l’administration Obama de la Constitution américaine est erronée. Que le gouvernement fédéral empiète maintenant sur les droits des États et des citoyens américains. Ils se sentent assiégés. Et ils sont tout particulièrement allergiques à la réforme du système de santé, projet phare du président.


    • La tyrannie, c’est d’essayer de mettre en place un système permetant aux plus pauvres d’obtenir des soins de santé?

      Ce que mériteraient cet abruti et sa bande, c’est de passer un an ou deux dans un pays vraiment tyrannique. Une couple de semaines en Iran ou en Corée du Nord leur ferait le plus grand bien.

    • Ce sont des resentiments. Cela n’a rien a voir avec la politique.

    • Est-ce que quelqu’un pourrait aller dire à ces idiots (William Temple et cie) que nous vivons au 21ième siècle. C’est consternant de voir tant de gens avec une vue si étroite de la vie. Ils sont tout simplement incapable d’inclure la notion du bien d’autrui dans leur vision incroyablement étroite de la vie.

    • Excellent choix de photo.

      Ça représente à merveille des pea-sized brains du Tea Party :)

    • Quelle perte de temps ridicule!!

    • @anti-ch_primaire – 1 octobre 2011 – 13h57
      De nombreux américains sont carrément des primitifs: pas de problème à exécuter quelqu’un dont la culpabilité pose de sérieux doutes, pas de problème à laisser des gens sans aucune couverture médicale s’ils n’ont pas les moyens, etc. C’est vraiment au plus fort la poche. Ensuite, ils se font des rassemblements et ils se qualifient de peuple exceptionnel :-(.

    • son habillement reflete bien sa pensée,,, dépassée.

    • En effet, excellent choix de photo!

    • pourtant les américains sont relativement altruistes en réalité

    • @piedoq – 1 octobre 2011 – 14h17
      Probablement vrai, mais malheureusement, on n’entend trop souvent parlé de ceux qui ne le sont pas, ceci incluant clairement le Monsieur de la photo.

    • Ce ne sont rien de plus que des exaltés. J’ai regardé un reportage sur les pache de thé à R-C, il fallait entendre ses illettrés édentés raconter n’importe quoi et y croire. C’était pathétique et triste à la fois d’entendre et de voir autant d’ignorance à l’oeuvre. Le pire, ils en sont fier. Misère!

    • Il y a eu Joe The Plumbmer…
      ..voici Bill the Wackjob!

    • @ apocalypse, “Ils sont tout simplement incapable d’inclure la notion du bien d’autrui dans leur vision incroyablement étroite de la vie.”

      Bien dit. Nous avons aussi nos haineux ici, allez lire le blogue de Gilbert Lavoie sur les piqueries subventionnées, vous y verrez des enragés, teddybear, rightman, proculation et l’ineffable jackwood qui se tapent complètement du bien-être des autres.

      On a beau leur dire que c’est utile aux drogués et à la société, que c’est payant pour l’État, et donc pour eux, ils n’en démordent pas. Tout le monde en prison à grands frais (je crois même que jackwood les ferait exécuter s’il le pouvait). Je me demande réellement ce qui habite ces gens, d’où vient leur colère, leur désir de se venger, de voir des personnes en difficulté souffrir. Ça me dépasse.

    • …poches…

    • @piedoq 14h17

      Ben oui: toujours à distribuer de la démocratie à grands coups de bombes sur la tête!

    • @anti-ch_primaire – 1 octobre 2011 – 14h27
      Concernant l’excellente décision de la cour suprême sur les piqueries, il y a aussi le très bon éditorial de M. Boisvert. Il va sans dire que je ne suis pas un fan des CONServateurs qui ont une pensée unidimensionnelle, la drogue, c’est mauvais, donc rien pour aider ceux qui sont dépendants et on les envoient tous en prison … Ah misère …

    • @anti-ch_primaire

      “La tyrannie, c’est d’essayer de mettre en place un système permetant aux plus pauvres d’obtenir des soins de santé?”

      La santé pour les “plus pauvres” est gratuite aux É.U. Les frais sont remboursés par Medicaid. Ce n’est PAS les plus pauvres qui n’ont pas d’assurance médicale.

      “Ce que mériteraient cet abruti et sa bande, c’est de passer un an ou deux dans un pays vraiment tyrannique. Une couple de semaines en Iran ou en Corée du Nord leur ferait le plus grand bien.”

      Brillante remarque! En somme avoir la chance de ne pas vivre en Iran ou Corée du nord est suffisant pour être satisfait de son sort… Wow!

    • “La tyrannie, c’est d’essayer de mettre en place un système permetant aux plus pauvres d’obtenir des soins de santé?”

      On parle de l’OBLIGATION pour une personne de s’assurer, il va lui arriver quoi au pauvre si il a pas les moyens de s’assurer ? On le met en prison ? a l’amende ?

    • ”Ils se sentent assiégés.” ?

      _____________________

      Tant qu’à y être comme il est habille, pourquoi il n’exige pas le retour de l’esclavage ?

    • The Repulibans’ Halloween Primaries Trick or Treat !

      Mooouuuuaaaahhhhh !

    • Pauvre pays de fous… et de clowns. On dirait un épisode d’un feuilleton de cirque bas de gamme.

      Franchement, ils me font pitié et sont dans le c*c* jusqu’au cou. Ce peuple ignare a semé le vent et il récolte la tempête, Il avait tous les moyens de construire une civilisation instruite et substantielle et a gaspillé cette chance unique que lui offrait l’Histoire.

      Un seul mot qui résume cette monumentale descente aux enfers : Foreclosure.

      Pierre Tremblay

    • @ dr papa,

      Bon ok, on va dire les deuxièmes plus pauvres, d’abord. Parce que vous conviendrez que ce ne sont pas les plus riches qui n’ont pas de couverture médicale.

      “Brillante remarque! En somme avoir la chance de ne pas vivre en Iran ou Corée du nord est suffisant pour être satisfait de son sort… Wow!”

      Où ai-je parlé que je voulais qu’ils soient satisfaits de leur sort? Je désire simplement leur apprendre le vrai sens du mot “tyrannie”.

    • “Ce que mériteraient cet abruti et sa bande, c`est de passer un an ou deux dans un pays vraiment tyrannique. Une couple de semaines en Iran ou en Corée du Nord leur ferait le plus grand bien.”

      Le Tea Party ferait la fête au débile communiste de Corée du Nord et aux barbus d`Iran comme ils ont fait la fête aux Anglais vlà 235 ans.Ils n`ont pas été se cacher en dessous de la jupe de la Reine eux-autres.

    • Juste de même, on en a au Québec des exaltés semblable avec l’habit des Patriotes 1838, qui disent que le fédéral empiète sur ses droits, que le fédéral est devenu une tyrannie conservatrice-royaliste et qu’une séparation est plus que bienvenue.

      Attention au commentaires sur son allure. Les nôtres sont possiblement (sic) moins ou plus… ( insérer votre comm. ) mais ça reste à mes yeux un retour vers le passé et un refus de négocier ou discuter le présent.

    • teddybear

      1 octobre 2011
      14h42

      On parle de l’OBLIGATION pour une personne de s’assurer, il va lui arriver quoi au pauvre si il a pas les moyens de s’assurer ? On le met en prison ? a l’amende ?
      - – - – - – - – - – - – - – — – - – –

      Là, vous montrez votre ignorance de Obamacare !!!

      Pas surprenant de la part d’un dretteux !

    • @ jackwood,

      Si vous le dites.

    • Ces idiots ne reflètent pas l’esprit américain qui est généreux. Plusieurs médecins américains font du bénévolat à l’étranger pour donner des soins gratuitement aux gens laisser pour compte. Ces analphabètes ne reflètent pas le rêve américain et ce grand altruisme que ce pays et certains Européens ont la recette. Il m’arrive d’aimer l’Amérique en voyant le dévouement de Sean Penn, de Travolta et d’autres Américains se donner coeur et âme pour Haïti par exemple… Cet idiot me fait penser à ces illettrés qui viennent sévir ici sur ce blogue et qui ne savent pas la définition de tyrannie, mais qui croient à leur démagogie.

    • @bidulen – 1 octobre 2011 – 15h12
      … Plusieurs médecins américains font du bénévolat à l’étranger pour donner des soins gratuitement aux gens laisser pour compte. …

      Comme vous le savez dans doute, plusieurs médecins américains font la même chose sur le territoire américain, ce qui est tout à fait merveilleux.

    • Ce William Temple raisonne (ou plutôt résonne) exactement comme « nos » trolls. Mais je ne crois pas que la majorité des États-Uniens pensent comme lui.

    • On résume le portrait d’un tea party moyen : C’est un homme blanc de plus de 50 ans n’ayant pas fini son “high school” et avec un revenu en bas de la moyenne et qui vit dans le sud des États-Unis.

      La caractéristique fondamentale de ce tea party moyen est que son groupe est en plein déclin démographique et financier. D’où la rancœur dans leur propos

    • “Quant au mot «socialiste», utilisé pour décrire Obama et son administration, il est sur toutes les lèvres.”

      Comme dirait Bill Maher c’est ça qui arrive quand on mélange «socialiste» et . De vrais patriotes ne laisse pas une partie de son peuple dans la misère en criant «socialiste»!!!!

    • En tk, si je voulais mettre un visage à Jackwood…

    • Le mot patriotes n’a pas apparu à la fin de ma première phrase.

    • Les américains se sont faits faire la fête par les vietnamiens, les iraniens (qui ont gagné la guerre d’Irak), par les talibans afghans, par les banquiers de Wall Street, par les chinois qui sont propriétaires de leur dette.
      Il y a de quoi perdre la tête et vouloir revenir en arrière.
      Hélas, l’Histoire marche pas à l’envers…

    • @jackwood

      La reine?
      George III, une femme?

    • @teddybear

      1 octobre 2011
      14h42

      Hey Teddy, informe-toi un peu avant de dire des conneries…

      http://en.wikipedia.org/wiki/Patient_Protection_and_Affordable_Care_Act

    • @jackwood

      1 octobre 2011
      14h56

      Bien sûr, bien sûr, les membres du Tea Party sont des vrais “toffes” eux-autres, hein? Des Superman en puissance, qu’attendent-ils pour reprendre le pouvoir aux USA devant la “tyrannie” si dure instaurée par Obama? Qu’ils commencent donc par ne pas se casser les dents aux prochaines élections, on verra pour l’Iran et la Corée du Nord après…

    • @apocalypse
      Sans compter toutes ces belles écoles ou universités qu’ils soutiennent dans leur pays et à l’étranger. Une chance que tous ces Américains ne sont pas républicains, mais aussi…«socialistes». Vive l’altruisme américain!

    • J’ai déjà travaillé au États-Unis, il semble de plus en plus evident qu’il faut avoir un quotient plus bas que la moyenne, être ultra égoïste(agenda commercial) et être un bon vendeur pour devenir politicien américain.

      Les américains sont de bonne personne, j’ai été acceuilli chaleureusement par eux. Faut faire la part des choses avec les politiciens.

    • “Dependents (children) will be permitted to remain on their parents’ insurance plan until their 26th birthday,[49] and regulations implemented under the Act include dependents that no longer live with their parents, are not a dependent on a parent’s tax return, are no longer a student, or are married.[50][51]”

      Encore la déresponsabilisation des individus, les États Unis commencent a ressembler au Québec de plus en plus.

    • @glagile et teddybear

      Du lien de glagile

      Impose an annual penalty of $95, or up to 1% of income, whichever is greater, on individuals who do not secure insurance; this will rise to $695, or 2.5% of income, by 2016. This is an individual limit; families have a limit of $2,085.[15][72] Exemptions to the fine in cases of financial hardship or religious beliefs are permitted.[15]

    • il passerait facilement pour la doublure du capitaine Barbossa dans Pirates des caraïbes… rôle tenu par Geoffrey Rush…

    • “en digne membre du Tea Party, il se promène avec une théière à la ceinture”. Je lui souhaite sincèrement de rencontrer sa bouilloire.

    • @ teddybear, “Encore la déresponsabilisation des individus, les États Unis commencent a ressembler au Québec de plus en plus.”

      Ben vous voyez, ils évoluent, quoi qu’on en dise!

    • “Impose an annual penalty of $95, or up to 1% of income, whichever is greater, on individuals who do not secure insurance; this will rise to $695, or 2.5% of income, by 2016. ”

      Alors les teabaggers ont pas tout faux, on OBLIGE les Américains a s’assurer sans quoi c’est l’amende.

    • @ dr papa

      Medicaid va s’étendre aux gens qui gagnent 133% du seuil de pauvreté en… 2014. Au niveau actuel, ce seuil se situe à 10850$ pour une personne.

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Pauvreté_aux_États-Unis

      133%, ça donne 14430$. C’est évident qu’une personne qui gagne 15000$ a les moyens de payer des primes d’assurance de plusieurs centaines de dollars si elle veut une couverture suffisante… En supposant que la personne est assurable, bien sûr, et qu’elle ne souffre pas d’une maladie qui entraîne l’exclusion ou fait grimper les primes à des niveaux inabordables.

    • @teddybear 16h30

      Vous préférez la Somalie?

    • jean_saisrien

      1 octobre 2011
      18h10
      @teddybear 16h30

      Vous préférez la Somalie?

      C’est quoi le rapport ?

    • @rogiroux et @richardhétu

      Pas oenophile mais Zappaphile

      Je viens de boire un Chianti Tenuta Sant’Alfonso 2008 et vous prie de me croire même hors sujet …
      Multo bene et have a nice saturday night in NY, Monsieur Hétu !

    • Le Tea Party est capable de faire trembler de peur la gauche Québécoise, et même toute la planète.

      Si les idées du TeaParty étaient ridicules, et celles de gauche si solides, on aurait pas de vents de panique à chaque fois qu’un clown du TeaParty dit une grossiereté quelque part au sud de Charleston.

      Il faut dire qu’Obama est si décevant, que Palin et les gens du TeaParty sont une distraction nécessaire. Autrement il faudrait commencer à faire son auto-critique.

    • Les gens qui ont fait la révolution américaine étaient des gens en avances sur leur époques. À des année lumières de ce polichinelle.

    • @deepsouth & Teddy

      Ces montants représentent des peanuts comparés à ce qu’il en coûte vraiment et à ce que nous payons en impôts pour offrir l’assurance maladie universelle à nos plus démunis, signe d’un véritable patriotisme. On est encore TRÈS loin d’une tyrannie aux USA…

    • @glagile

      La question est qu’ils sont OBLIGÉS de les payer ces montants, obliger, comme dans t’as pas le choix , paye sinon…

    • La tyrannie (!) de la prise en charge collective des soins de santé pour l’ensemble de la pop. !!! Wow …
      Ainsi assurer un minimum de soin de santé à tous équivaut à tyranniser les nombrilistes petits, qui voudraient être exemptés de prendre soins de leurs ainés et des moins nantis. Eh ben !

      Encore la si les USA adoptaient comme la majorité des pays riches un système à payeur unique, universel et sans but lucratif, la question de l’obligation de s’assurer (là au privé) ne se poserait même pas.

      Et nos charmants nombrilistes petits maisons oublient que les américains paient de leurs impôts pour les non assurables, les personnes âgées et les moins nantis, couvert par MediCare / MedicAid et paient encore pour s’assurer au privé.

      Pas surprenant qu’il en coute plus cher que partout ailleurs pour prodiguer les soins de santé (à vitesse multiples, dépendant de l’épaisseur du portefeuille) là que partout ailleurs. Mais cela, (Dr ah ah) Papa ne vous le dira pas !

      Et certains oublient commodément le principe de base de l’assurance est la répartition des risques sur une majorité pour assurer une couverture à une minorité.

    • Le gars se trompe, pour faire peur adéquatement aux américains il n’a qu’à venir tourner un documentaire sur les hôpitaux québécois. Il aura amplement de contenu pour détruire la réforme de Obama.

      J’aime l’idée d’un système publique de santé, mais en regardant les faits, le Québec est pourri.
      Le système français est moins cher et meilleur. D’ailleurs il ne couvre que 80% des frais, le reste est assurable par une assurance privé.
      En Ontario aussi ça coute moins cher qu’au québec et c’est plus efficace.

    • Ce sont les compagnies d’assurance qui back financièrement le Tea-Party (A.I.G. et cie ). Leurs rêves avoir le monopole , et refuser les pas-payant handicapées et cie, c’ est carrément de l’ eugénisme.

    • Des braillards qui pour s’exciter leurs deux neurones se plantent un piment fort dans l’orifice de leur cerveau.

      Si vous voyez le dessin…

    • Le système de santé est le même partout au Canada, dans toutes les provinces.

      C’est un régime fédéral.

      Alors, les chiâleux, fuyez le Royal Canada !

    • “Privatisation des soins – Pourquoi payer plus pour en avoir moins?”

      «Mais si vous avez un accident et que vous êtes entre la vie et la mort, ce n’est pas votre abonnement à 1000 $ dans une clinique qui va vous donner des services
      accrus. Parce que là, c’est à l’urgence qu’on vous amène. Et s’il manque de médecins à l’urgence parce qu’ils sont en train d’offrir des soins non urgents aux personnes qui ont payé, vous allez peut-être prendre conscience de l’importance [du système public].»

      http://www.ledevoir.com/societe/sante/332710/privatisation-des-soins-pourquoi-payer-plus-pour-en-avoir-moins

    • Ce mouvement de masse , le Tea-Party ,va être le premier à se faire larguer par les compagnie d’ assurance un coup qu’ il vont être au pouvoir. Des innocents bonasses.

    • “Le Tea Party est capable de faire trembler de peur la gauche Québécoise, et même toute la planète.”

      C’est vrai! Ces gens-là sont tellement mal-informés, égoïstes, ignares, cul-bénits fondamentalistes, inconscients, anti-sciences et radicaux qu’on ne sait pas jusqu’où ils pourraient aller pour prendre le pouvoir.

      “Freedom without Socialism is privilege and injustice,
      Socialism without freedom is slavery and brutality”
      (Mikhail Alexandrovich Bakunin)

    • Entre l’année 2000 et 2009, la moyenne des primes d’assurances médicales a DOUBLÉE au États-Unis, passant de $2,471 à $4,824 pour une personne seule et de $6,438 à $13,375* pour une famille. Pour 40% de ces police d’assurances, la franchise est passée de $500 à $1000.
      *Source: Kaiser Family Foundation; Health Research & Educational Trust

      Et avoir une assurance de base ne vous met pas à l’abri pour autant:

      Study Links Medical Costs and Personal Bankruptcy

      Harvard researchers say 62% of all personal bankruptcies in the U.S. in 2007 were caused by health problems—and 78% of those filers had insurance.

      Medical problems caused 62% of all personal bankruptcies filed in the U.S. in 2007, according to a study by Harvard researchers. And in a finding that surprised even the researchers, 78% of those filers had medical insurance at the start of their illness, including 60.3% who had private coverage, not Medicare or Medicaid.

      Medically related bankruptcies have been rising steadily for decades. In 1981, only 8% of families filing for bankruptcy cited a serious medical problem as the reason, while a 2001 study of bankruptcies in five states by the same researchers found that illness or medical bills contributed to 50% of all filings. This newest, nationwide study, conducted before the start of the current recession by Drs. David Himmelstein and Steffie Woolhandler of Harvard Medical School, Elizabeth Warren of Harvard Law School, and Deborah Thorne, a sociology professor at Ohio University, found that the filers were for the most part solidly middle class before medical disaster hit. Two-thirds owned their home and three-fifths had gone to college.

      But medically bankrupt families with private insurance reported average out-of pocket medical bills of $17,749, while the uninsured’s bills averaged $26,971. Of the families who started out with insurance but lost it during the course of their illness, medical bills averaged $22,658.

      “For middle-class Americans, health insurance offers little protection. Most of us have policies with so many loopholes, co-payments, and deductibles that illness can put you in the poorhouse,” said lead author Himmelstein. “Unless you’re Warren Buffett, your family is just one serious illness away from bankruptcy.

    • @candela (20.05 hrs)

      Ouch!

    • Nous avons des empoisonneurs de masse qui n’ ont jamais été inquiété par qui que se soit, Impérial Tobacco, Mc Donald , Coca-Cola, Ces groupes sont aux première ligne en financement de parti et nous avons des ti-counes pauvres et désœuvré qui marchent dans la rue en scandant leurs slogans revendicatif, ” Vive l’ entreprise déréglementé ”
      On à vue ce que cela à donné en Chine, du lait pour nourrisson à la mélamine et des jouets pour enfants à la peinture au plomb. Des criminels que je vous dis, ouvrez vous les yeux.

    • Le système de santé est le même partout au Canada, dans toutes les provinces.

      C’est un régime fédéral.

      Alors, les chiâleux, fuyez le Royal Canada !

      Hein! Depuis quand??

      Aux dernières nouvelles, le système de santé est de compétence provinciale…

      Le fédéral garantit l’assurance maladie *gratuite* pour tous
      mais chaque province gère son propre propre régime.

      Selon la Loi canadienne sur la santé, les provinces et les territoires sont responsables de la prestation de services de santé tels que les soins de santé primaires et hospitaliers ainsi que les services de médecins et d’autres professionnels de la santé.

      La *Castonguette* en 1970 … ça vous rappelle quelque chose??

    • @rogiroux

      Vous l’avez mieux formulé que moi. Merci.

      Je référais à la gratuité. Ce que certains Américains appellent “le système de santé socialiste canadien.”

    • @rogiroux

      PS. Voici le lien présentant les principes et les modalités d’application à la grandeur du Canada.

      http://www.hc-sc.gc.ca/hcs-sss/pubs/system-regime/2011-hcs-sss/index-fra.php

    • @ rogiroux

      L’article 92 (7) de la Loi constitutionnelle de 1867 confère aux gouvernements provinciaux la majorité des pouvoirs en matière de santé.

      Cependant, le gouvernement fédéral dispose aussi de pouvoirs importants en ce domaine.

      Vous pouvez lire à ce propos un article en anglais du Mapleleafweb, intitulé « Division of Powers and Health Care in Canada » :

      http://www.mapleleafweb.com/features/canadian-federalism-and-public-health-care-evolution-federal-provincial-relations

      Voyez aussi cette page Web du ministère des Finances du Canada :

      http://www.fin.gc.ca/fedprov/cht-fra.asp

      On y lit entre autres :

      « • Le Transfert canadien en matière de santé, ou TCS, est le plus important des principaux transferts. Il assure un financement prévisible à long terme pour les soins de santé et appuie les principes de la Loi canadienne sur la santé, qui sont l’universalité, l’intégralité, la transférabilité, l’accessibilité et la gestion publique.

      • Les paiements de transfert du TCS sont alloués selon un montant égal par habitant et comprennent les transferts en espèces et de points d’impôts. »

      Pour avoir une idée de l’ordre de grandeur des transferts canadiens en matière de santé dont a bénéficié le Québec dans les 7 dernières années, consultez le tableau de la page Web qui suit :

      http://www.fin.gc.ca/fedprov/mtp-fra.asp#Quebec

      Si les provinces canadiennes sont réticentes à s’affranchir de la Loi canadienne sur la santé, c’est en bonne partie qu’elles y perdraient beaucoup du point de vue des transferts fiscaux provenant du fédéral…

    • @ cotenord ~

      Un paragraphe de l’article sur le site *MapleLeaf*
      qui illustre justement ce que je voulais souligner:

      In order to bring Quebec into the new health care arrangement, the federal government agreed to a separate agreement with the province, official entitled *Asymmetrical Federalism that Respects Quebec’s Jurisdiction*. Under this deal, Quebec promised to reform its home care services in its own way. The province also agreed to set its own benchmarks and indicators for waiting times that would be comparable to those implemented by the other provinces.

      Finalement, l’argent du *Fédéral*, ça reste d’abord et avant tout, l’argent des citoyens!!

    • tyrannie, oui, mais éclairée!

    • Avec une theiere a la ceinture c’est plus facile de s’ebouillanter la poche!
      C’est pour ca que les Reps gueulent toujours :-)

    • @nos dretteux et autres Jeff Fillion de blogues.

      Ça vous arrive-tu de lâcher le « Quebec bashing »? Surtout quand le sujet a comme pas rapport?

      Criss, poussez-vous en Ontario ou aux États-Unis, qui sont de vrais paradis. Pourquoi continuer de vivre dans un enfer socialiste où vous êtes obligés de vivre parmi un pauvre peuple arriéré de BS qui parle une langue en perdition, alors que vous pourriez vivre en compagnie des kings? Vous attendez quoi, que le Québec connaisse le sort de la Grèce? Parce que, c’est connu, le Québec est au bord du gouffre, les malades meurent dans les corridors, nous sommes les plus endettés au monde – ou pas loin – les gangs de rue se tirent dessus dans les rues et les routes ressemblent à celles du du Liban pendant la guerre civile. Pis personne travaille, ou presque.

      Me semble que je me sauverais en courant pour demander l’asile politique ailleurs. J’ai quasiment envie de partir une campagne humanitaire pour vous aider à déménager.

      En attendant, pourriez-vous vous en tenir au sujet, les États-Unis, et nous sacrer patience un peu avec votre complexe de colonisé, svp?

    • Les pays sont comme des animaux, chacun a sa specialisation qui lui a permis de survivre. Deux de celles-ci est l’economie (on transige en dollars americain) et la guerre. Ils sont presentement en guerre economique contre plusieurs pays dont le principal element est la Chine. Les guerres traditionnelles ne se font plus. Et de plus en plus, on va delaisser le dollars americains pour faire des transactions entre pays grace a l’amelioration des systemes. Les Etats-Unis sont alors dans une incertitude totale qui s’exprime en une depression economique qui risque d’etre assez longue.

    • Beaucoup traitent d’idiot ce William Temple et se pincent le nez.

      Il n’empêche que pour payer les coûts de cette réforme de santé, les mêmes se pincent moins le nez quand il s’agit d’aller chercher l’argent dans les poches de l’ “idiot”.

    • C’est mieux de payer pour la santé que de baisser ses culottes et se pencher en avant pour permettre aux riches banquiers et corporations de se “beurrer” à nos dépens.

      Chacun ses valeurs.

    • @anti-ch_primaire – Il y a moyen de payer pour les soins des pauvres sans forcer tout l’monde à garocher leur argent dans le gros bassin de taxes que le fédéral aime bien dépenser.

      Drug companies, hospitals, nursing homes and state health care programs assessed the damage Tuesday from the president’s latest deficit-reduction proposal to Congress.

      http://washingtonexaminer.com/news/2011/09/obamas-health-care-cuts-spread-pain

      Mais bien plus important ici, et j’espère qu’on est tous pour le respect de nos lois, est que le fédéral empiète sur la souverainneté des États et des individus au point de briser l’entente qu’est la constitution. Celle-ci est claire:

      IXe amendement

      L’énumération des droits dans les amendements précédents ne doit pas être interprétée comme niant l’existence d’autres droits.

      Xe amendement

      Les pouvoirs qui ne sont pas délégués aux États-Unis par la Constitution, ni interdits par elle aux États, sont réservés respectivement aux États ou aux gens.

      Et n’oublions pas le rôle du gouvernement tel que définit par la déclaration d’indépendance:

      Nous tenons ces vérités comme allant d’elles-mêmes : tous les hommes sont créés égaux ; ils sont dotés par le Créateur de certains droits inaliénables ; parmi ces droits se trouvent la vie, la liberté et la recherche du bonheur. Les gouvernements sont établis parmi les hommes pour garantir ces droits, et leur juste pouvoir émane du consentement des gouvernés.

      On voit tellement d’idiots dans le système politique, le raisonnement de John Adams déteind:

      I must study politics and war, that my sons may have the liberty to study mathematics and philosophy, natural history and naval architecture, in order to give their children a right to study painting, poetry, music, architecture, tapestry, and porcelain.

      Politics are the divine science, after all.

    • “Politics are the divine science, after all.”

      Politics is the entertainment branch of industry.
      (Frank Zappa)

    • @stridulation

      Votre commentaire a fait baisser ma tension artérielle de 50 points. merci.

    • Nous tenons ces vérités comme allant d’elles-mêmes : tous les hommes sont créés égaux ; ils sont dotés par le Créateur de certains droits inaliénables ; parmi ces droits se trouvent la vie, la liberté et la recherche du bonheur. Les gouvernements sont établis parmi les hommes pour garantir ces droits, et leur juste pouvoir émane du consentement des gouvernés.

      PS: Ce préambule ne Concerne que les hommes blancs de la classe sociale-politique-économique-religieuse conservatrice. Il ne s’applique pas aux autochtones, aux noirs et aux latinos, aux libéraux, aux socialistes, aux athées, aux homosexuels…

    • @ Teddy

      Ben oui, imaginez vous donc que nous aussi on est obligé de payer taxes et impôts. Il est où encore le scandale? Les impôts ne peuvent monter? On impose des frais à l’utilisation ou des taxes à la consommation, tout ça est du pareil au même. Ceci dit, 95$ pour une assurance santé digne de ce nom est tout un deal, et il serait intéressant de connaître l’opinion des bénéficiaires de ce programme plutôt que celui des républicains riches qui ont déjà une assurance… Pas mal sûr que ça doit être positif… Je ne vois toujours pas la tyrannie…

    • @stridulation

      Merci.
      Le hic, c’est que ces pseudo-dretteux (en fait, ces imbéciles sont davantage des trolls que des dretteux…) n’auraient plus rien à dire tellement leur horizon est limité si on leur interdisait de vomir sur le Québec. Ils ne parlent que de ce qu’ils croient connaître: leur carré de sable. Et encore…
      C’est comme l’autre là, jackwood, qui trouve toujours une manière de ploguer ces musulmans dans ses contributions. Et phiphile-le-banni (y’était temps qu’il disparaisse celui-là…) et sa fixation sur le Québec et la Grèce… Pathétiques…

    • @stridulation

      Ces dretteux n’ont pas de couilles. S’ils avaient du courage, ils auraient quitté le Québec pour le ROC ou les USA depuis longtemps.

      Ça demande du courage de quitter son pays et visiblement, cet élément manque chez eux !

    • @rogiroux – Faudra vous l’vez d’bonheur pour avoir le dessus sur les arguments des pères fondateurs des États-Unis des Amériques. Des hommes qui ont mis tout sur la table.

      “We must all hang together, or assuredly we shall all hang separately.” – Benjamin Franklin at the signing of the Declaration of Independence

      Évidemment, c’est pas les bornés qui croient encore que le monde marche à drette ou à gauche qui vont pouvoir s’identifier à des personnages à la Nathan Hale.

      Nathan Hale (June 6, 1755 – September 22, 1776) was a soldier for the Continental Army during the American Revolutionary War. He volunteered for an intelligence-gathering mission in New York City but was captured by the British. He is probably best remembered for his purported last words before being hanged: “I only regret that I have but one life to give for my country.”[1] Hale has long been considered an American hero and, in 1985, he was officially designated the state hero of Connecticut.

      http://en.wikipedia.org/wiki/Nathan_Hale

    • @ missive ~

      Il faudra arriver un bon jour au XXI siècle et *sentir le café*…

      La table dont vous parlez a été vidée il y a longtemps!!

    • @rogiroux – Elle s’est aussi multipliée. Vous pensez que la couronne britannique nous a accordé le droit d’exister et d’enseigner notre langue par altruisme ou par désir de préservation du statut quo?

    • Je vois pas vraiment le rapport entre la constitution américaine et la colonisation anglaise mais bon… si vous tenez vraiment à mettre du coq à l’âne sur la table!

      Et les colonies britanniques fonctionnaient toujours sur le principe de laisser autant que possible les *indigènes* se gouverner eux-mêmes pendant que les anglais s’appropriaient l’économie et le commerce, contrairement aux français qui, eux, voulaient toujours imposer leur manière de vivre à la population en plus de les spolier!

    • @rogiroux – Ce que vous décrivez sont deux stratégies pour mener un empire. De toute évidence, l’une a perdurer un peu plus longtemps. En fait, elle s’est transformée pour devenir furtive. D’après vous, les patriotes américains se sont révoltés contre le laisser-faire sooocial ou la mainmise sur l’économie et le commerce?

      Quand à ne pas voir le rapport entre la colonisation anglaise et la constitution américaine, j’imagine que cet énoncé vous tape sur l’épaule…

      Les paroles s’envolent, mais les écrits restent….

    • Z,avez raison!

      J,aurais du écrire la colonisation anglaise … au Québec.

      La situation ici ne se comparait pas à celles des colonies américaines.

    • Les américains se sont débarassés de la mainmise de la “mère patrie” sur l’économie et le commerce mais ils ont gardé le système de classe sociale anglais, l’aristocratie et la monarchie en moins.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    août 2012
    L Ma Me J V S D
    « juil   sept »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité