Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Archive du 15 septembre 2011

    Jeudi 15 septembre 2011 | Mise en ligne à 18h39 | Commenter Commentaires (145)

    Des nouvelles de Ron Paul

    Ron Paul, candidat à l'investiture républicaine pour l'élection présidentielle de 2012. (Photo Reuters)

    Ron Paul, candidat à l'investiture républicaine pour l'élection présidentielle de 2012. (Photo Reuters)

    Passons rapidement sur cette triste histoire concernant l’ancien directeur de campagne de Ron Paul, mort en juin 2008 des suites d’une pneumonie alors qu’il n’avait pas d’assurance santé et qu’il avait accumulé des frais d’hospitalisation de 400 000$ dont sa pauvre mère a hérités (il n’avait pas les moyens de souscrire à une assurance en raison de conditions préexistantes, selon sa soeur). C’est cruel, mais c’est la loi du marché, n’est-ce pas?

    Mais pour ne pas risquer de troubler la conscience des fans de Paul, j’attire tout de go leur attention sur ce nouveau sondage Ipsos/Reuters, qui ne répète pas l’erreur fréquente d’omettre le représentant du Texas dans les affrontements hypothétiques entre Barack Obama et les principaux prétendants républicains à la Maison-Blanche. Voici donc ce que ça donne auprès des Américains inscrits sur les listes électorales :

    49% Obama, 43% Romney
    49% Obama, 42% Paul
    50% Obama, 42% Perry
    51% Obama, 37% Huntsman
    54% Obama, 36% Bachmann

    Ce n’est pas le premier sondage donnant Obama gagnant contre tous les prétendants républicains. Comment est-ce possible au moment où son taux d’approbation est au plus bas? Ce nouveau sondage Bloomberg permet peut-être de comprendre en partie le phénomène : aux yeux des Américains, les républicains du Congrès sont plus blâmables qu’Obama ou les démocrates du Congrès pour les problèmes à Washington.

    Cela dit, Ron Paul peut se vanter de faire aussi bien que Perry contre Obama. Malheureusement, le représentant accuse un important retard sur le gouverneur de son État dans les sondages où seuls les républicains ont droit de cité.

    Lire les commentaires (145)  |  Commenter cet article






    Jeudi 15 septembre 2011 | Mise en ligne à 16h28 | Commenter Commentaires (26)

    La réponse de Boehner au plan d’Obama

    John Boehner s'est adressé au Club Économique de Washington aujourd'hui. (Photo Reuters)

    John Boehner s'est adressé au Club Économique de Washington aujourd'hui. (Photo Reuters)

    Après avoir adopté la semaine dernière un ton plutôt conciliant pour commenter le plan emploi de Barack Obama, John Boehner a fini par dire tout le mal qu’il en pensait aujourd’hui lors d’une allocution devant le Club Économique de Washington. Je cite le président de la Chambre des représentants :

    «Les propositions du président sont un faible substitut aux politiques de croissance qui sont nécessaires pour éliminer les obstacles à la création d’emploi aux États-Unis (…) aux politiques nécessaires pour remettre le pays au travail.»

    Et quelles sont les politiques que préconise Boehner? L’élimination des réglementations gouvernementales, qui représentent selon lui un obstacle à la création d’emplois, et la réforme du code fiscal (lire le commentaire de Josh Marshall sur le «cynisme» de la réponse du républicain).

    Peu après que Boehner eut dénigré les propositions d’Obama, la Maison-Blanche annoncé que le président se rendrait jeudi prochain sur le Brent Spence Bridge à Cincinnati pour y défendre son plan, qui préconise notamment des investissements dans les infrastructures. Ouvert en 1963, ce pont menacé d’effondrement relie l’Ohio, l’État de Boehner, au Kentucky, l’État de Mitch McConnell, chef de la minorité républicaine au Sénat.

    Lire les commentaires (26)  |  Commenter cet article






    Jeudi 15 septembre 2011 | Mise en ligne à 15h33 | Commenter Commentaires (18)

    La citation du jour (merci à James Carville)

    «C’est peut-être une nouvelle pour vous mais ça va mal. Comme précédent, pensez à la 64e armée de l’URSS à Stalingrad. Il y a eu assez de morts à Stalingrad pour donner un orgasme au Tea Party au complet.»

    - James Carville, ex-stratège de Bill Clinton, conseillant à Barack Obama de paniquer et de congédier beaucoup de gens.

    Lire les commentaires (18)  |  Commenter cet article






    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2014
    L Ma Me J V S D
    « mar    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité