Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Archive du 8 septembre 2011

    Jeudi 8 septembre 2011 | Mise en ligne à 6h30 | Commenter Commentaires (166)

    Rick Perry + exécutions = applaudissements

    Pas moins de 234 condamnés à mort ont été exécutés depuis que Rick Perry a succédé à George W. Bush comme gouverneur du Texas, le 21 décembre 2000. Quand le chef d’antenne de NBC Brian Williams a mentionné cette donnée, des applaudissements ont fusé de l’auditoire qui assistait hier soir au débat télévisé opposant en Californie les candidats à l’investiture républicaine pour l’élection présidentielle de 2012 (voir le clip ci-dessus).

    Williams a enchaîné en demandant à Perry si la possibilité d’une erreur judiciaire avait pu troubler son sommeil à la veille d’une de ces mises à mort. Le gouverneur a suscité d’autres applaudissements en répondant sans hésitation par la négative. À son premier débat depuis le début de sa campagne présidentielle, le nouveau meneur de la course à l’investiture républicaine a offert une performance qui a sans doute dû plaire aux plus conservateurs de son parti, refusant notamment de revenir sur sa dénonciation du régime public de retraite («un schéma de Ponzi», a-t-il répété) et évoquant Galilée pour réfuter le consensus scientifique concernant les changements climatiques.

    Cela dit, plusieurs commentateurs ont vu en Mitt Romney le gagnant de ce débat. En attaquant notamment Perry sur la question du régime public de retraite, il a mis en relief ce qui peut paraître comme l’extrémisme du Texan. Celui-ci n’a sans doute pas aidé sa cause en répondant de façon évasive à plusieurs des questions, dont l’une portait sur sa critique de «l’aventurisme» militaire.

    Chose certaine, Romney et Perry ont démontré dès le début du débat qu’ils n’avaient pas l’intention de s’épargner, comme on peut le constater dans ce clip ci-dessous où l’ancien gouverneur du Massachusetts avoue avoir l’impression d’entendre Al Gore se vanter d’avoir inventé l’internet quand le gouverneur du Texas se félicite des créations d’emplois dans son État :

    L’ancien gouverneur jon Huntsman a fourni la troisième meilleure performance du débat, ce qui n’est pas le cas de Michele Bachmann et Ron Paul. L’une a semblé éteinte, comme si elle réalisait que ses 15 minutes de célébrité étaient passées, alors que l’autre a souvent manqué de pertinence et de cohérence.

    Andrew Sullivan regroupe ici les réactions de plusieurs blogueurs, analystes et autres commentateurs.

    Lire les commentaires (166)  |  Commenter cet article






    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juin 2011
    L Ma Me J V S D
    « mai   juil »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives

  • publicité