Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Dimanche 31 juillet 2011 | Mise en ligne à 7h46 | Commenter Commentaires (143)

    Dette : les détails d’un «compromis»

    Harry Reid a reporté hier soir un vote au Sénat sur son plan pour régler la crise de la dette. (Photo AP)

    Harry Reid a reporté hier soir un vote au Sénat sur son plan pour régler la crise de la dette. (Photo AP)

    Le chef de la majorité démocrate au Sénat, Harry Reid, a reporté à 13h cet après-midi un vote qui devait avoir lieu 12 heures plus tôt sur son plan pour régler la crise de la dette. Sa décision fait suite aux progrès réalisés par la Maison-Blanche et le chef de la minorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell, dans leurs négociations pour dénouer l’impasse budgétaire à trois jours du 2 août, la date-butoir après laquelle, selon le Trésor, les États-Unis se retrouveront en défaut de paiement.

    Si l’on se fie à cet article du Washington Post, le «compromis» envisagé relèverait le plafond de la dette de 2 400 milliards de dollars en deux étapes. Seule une majorité des deux tiers du Congrès pourrait stopper un second relèvement du plafond de la dette, ce qui épargnerait assurément aux États-Unis de revivre l’impasse actuelle en 2012, en plein coeur de la campagne présidentielle.

    Dans la première étape, le «compromis» prévoit des coupes budgétaires de 1 000 milliards de dollars, soit le montant équivalent du premier relèvement du plafond de la dette. Selon le Post, les négociations actuelles portent sur le mécanisme qui imposerait automatiquement les coupes de 1 400 milliards de dollars promises dans la seconde étape du plan si un groupe bipartite du Congrès ne parvenait pas à s’entendre sur les réductions à effectuer (il n’est pas impossible que des nouveaux revenus soient acceptés dans le cadre d’une réforme du code de l’impôt).

    Le mot «compromis» est entre guillemets pour refléter le fait que ce plan représenterait l’abandon de plusieurs principes du Parti démocrate, comme on peut le lire dans cet article du New York Times, qui fait état de la grogne de l’électorat progressiste à l’égard de Barack Obama.

    Le président n’aura pas seulement cédé au chantage sans précédent des républicains autour d’un relèvement du plafond de la dette habituellement routinier. Il aura également adopté le discours de la droite sur les déficits et abandonné son insistance sur la nécessité d’augmenter les impôts des Américains les plus fortunés dans le cadre d’un accord sur un plan d’austérité.

    On reviendra plus tard sur ce que ce «compromis» signifie pour le Parti républicain.


    • Ce sont les Démocrates qui se sont mis dans cette situation, en s’obstinant et en refusant tous les plans des Républicains, alors qu’ils ne proposaient rien en retour.

      Après plus de 800 jours sans proposition de budget, les Démocrates au Sénat n’ont qu’eux-mêmes à blâmer pour la situation actuelle. Ils avaient le pouvoir en 2009-2010 en possédant les 2 chambres et la présidence, mais n’ont rien fait pour remédier à la situation du plafond de la dette.

    • “Il aura également adopté le discours de la droite sur les déficits et abandonné son insistance sur la nécessité d’augmenter les impôts des Américains les plus fortunés dans le cadre d’un accord sur un plan d’austérité.”

      Ce ‘compromis’ m’apparaît comme un capitulation et une soumission …
      De plus, les dems. joue le jeu politique des répus et risquent de le payer cher à la prochaine élection.

    • *** comme on peut le lire dans cet article du New York Times, qui fait état de la grogne de l’électorat progressiste à l’égard de Barack Obama.*** Et voila, nous y sommes.

      ***Le président n’aura pas seulement céder au chantage sans précédent des républicains autour d’un relèvement de la dette habituellement routinier. Il aura également adopté le discours de la droite sur les déficits et abandonné son insistance sur la nécessité d’augmenter les impôts des Américains les plus fortunés dans le cadre d’un accord sur un plan d’austérité.***

      Si cela devait se confirmer, ce Président aura démontré qu’il est systématiquement incapable de confronter les démagogues de droite sur leur propre terrain. Obama ne cherche pas le combat politique, il l’évite en retirant ses troupes dès que la soupe devient chaude.

    • Obama qui se voulait, semble-til centriste apparait de plus en plus comme un politicien de la droite, vu d’ici:

      “No matter how the immediate issue is resolved, Mr. Obama, in his failed effort for greater deficit reduction, has put on the table far more in reductions for future years’ spending, including Medicare, Medicaid and Social Security, than he did in new revenue from the wealthy and corporations. He proposed fewer cuts in military spending and more in health care than a bipartisan Senate group that includes one of the chamber’s most conservative Republicans. ”

      Peut-être devrait-il songer à se présenter pour les répus. lors de la prochaine élection. Il ferait un excellent candidat modéré de la droite.

    • À part les joutes médiatiques et les jeux de coulisses, on est pas loin du bolchévisme : pour les électeurs, c’est blanc bonnet ou bonnet blanc. AUCUNE alternative sérieuse. Comme l’URSS, ce pays implose pour des raisons idéologiques.

      J’ai de bons amis aux USA et, en 60 mois, la valeur de leur propriété est passée de 350$k à 180$K. Et ça continue à descendre à raison de 4-5%/an.

      Quand on pense qu’ils pourraient résorber le déficit sur 34 mois avec une petite TPS de 4%… Me semble qu’il ne faut pas être un génie pour saisir cette chance.

      Pierre Tremblay

    • Bravo!

      Ils ont préservé leur bas taux d’intérêt, ce qui sera bénéfique à l’économie à la longue. Ah si on pouvait seulement limiter nos dépenses, nous aussi…

      :(

    • Oups, pas bas taux d’intérêt, mais bas taux d’imposition … désolé !

    • Il y aura relèvement de la dette pour la galerie. En effet il y aura définitivement relèvement du plafond de la dette avec ou sans compromis.
      Mais, il y a un mais en deux parties (L’autre en plein dans la campagne électorale qui vient).
      Donc comme certains le prévoyaient, une décision politique. C’est du chantage. Cela les analystes devront le souligner afin de réveiller l’américain endormi afin d’envoyer paître la droite américaine, mais j’en doute. La raison : je me questionne sur l’acquisition de connaissance de ce type d’individu.

    • En tout cas, il y en a qui on l’air fou aujourd’hui.

    • @austerlitz Encore la flat tax à la consommation qui pénalise beaucoup plus ces 50% des étasuniens qui ne gagnent même pas assez pour payer des impôts.
      Et pourquoi pas augmenter les revenus en abolissant les congés consentis par Dubya aux mieux nantis ? Et pourquoi pas éliminer les échappatoires fiscaux et serrer la vis aux corps ? Et pourquoi pas une taxe de 1% sur gains en bourse ?

      Vous trouvez juste de faire payer à tous, et particulièrement à ces 50 % qui vivent au, ou en deçà du seuil de la pauvreté, les abus des plus riches et les détournement de fonds vers le militaire et le BS corporatif ?

    • @therichrocco Parlez-en à Harper que vous et nous a refilé un déficit record de $56 milliards et a abaissé les taux d’imposition corpos. de plus de 50 % …

      Vous ne voyez pas qu’il déplace l’assiette fiscale vers la classe moyenne et que c’est vous et moi qui payeront pour cela ? Eh ben ! Endoctriné ou simplement naïf ?

    • @reparti

      “Cela les analystes devront le souligner afin de réveiller l’américain endormi afin d’envoyer paître la droite américaine, mais j’en doute. La raison : je me questionne sur l’acquisition de connaissance de ce type d’individu.”

      Vous avez raison … quelques chiffre qui fournissent une piste de réponse:

      “En 1960, 46 millions d’Américains étaient scolarisés ; en 2000, ils étaient 68 millions. En 1967, la moitié des adultes avaient fait des études secondaires ; le chiffre est passé à 61 % en 2000.”

      Donc 39 % qui n’ont même pas complété des études au secondaire.

      “D’après le rapport annuel de l’OCDE[30], le pays occupe :

      * le 9e rang des pays de l’OCDE pour l’accès à l’enseignement supérieur.
      * le 9e rang des pays de l’OCDE pour le taux de population entre 25 et 34 ans étant parvenue à une formation secondaire.
      * le 13e rang des pays de l’OCDE pour le taux d’obtention d’un diplôme d’enseignement supérieur en trois à six ans.
      * le 16e rang des pays de l’OCDE pour le taux d’obtention d’un diplôme de l’enseignement secondaire dans la population en âge typique de l’obtenir : 73% d’une génération obtient l’équivalent du bac.”

      Source: Système éducatif des États-Unis
      Sources de l’article Wikipedia:
      - Département américain de l’éducation
      - Rapport de l’OCDE

    • « J’ai de bons amis aux USA et, en 60 mois, la valeur de leur propriété est passée de 350$k à 180$K. Et ça continue à descendre à raison de 4-5%/an. »

      Tant qu’ils peuvent continuer à y habiter, je ne vois le problème.

    • @ cameleon
      Vous trouvez juste de faire payer à tous, et particulièrement à ces 50 % qui vivent au, ou en deçà du seuil de la pauvreté.

      Ce commetaire n’est par vrai. 50% des gens ne paient pas d’impôt fédéral pas 50% vivent au seuil ou en deça du seuil de la pauvreté. A moins sur que pour vous le seuil de la pauvreté est $50,000 par année

    • Désolé, mais Obama ne fait qu’essayer de réparer les erreurs d’une nation en décadence. On est dans la réalité et non dans un satané monde imaginaire des principes absolus! Les Républicains bloquent parce qu’une grande partie des gens ont voté pour eux. Et bien qu’ils en payent le prix! Au moins, Obama nous aura peut-être sauvé d’une autre crise économique…

    • Un compromis à la Obama, je vois… ;-(

      Pourquoi est-ce qu’il n’a pas invoqué le 14e amendement, finalement? Encore son idéalisme de vouloir atteindre un compromis de toutes les parties, même si son parti est le seul qui fait de véritables compromis?

    • @ _cameleon_

      Il faut voir le “big picture” : ça coûte plus cher en contributions de toutes sortes à cette couche de la population si le déficit est maintenu que de payer une petite TPS de 4% de plus. Par ailleurs, je suis aussi pour l’abolition des privilèges abusifs aux mieux nantis que tu as mentionné.

      @ davidsonstreet

      Tu ne vois pas le problème? Il y a un niveau MINIMAL pour amorcer un échange et ton commentaire FARFELU et RIDICULEMENT DÉCONNECTÉ de la réalité te positionnes en-bas du seuil. Go back to school mon gars.

      Pierre Tremblay

    • @therichrocco

      “Oups, pas bas taux d’intérêt, mais bas taux d’imposition … désolé !”

      Ca fait presque trente ans qu’ils sont en vigueur. Elle est où la richesse? Elle est où l’abondance? Il est où le succès économique?
      Près de trente ans de cadeau aux plus riches pour… pour quoi exactement? Ah oui: la ruine d’un pays!
      Curieux quand même que les USA fonctionnaient drôlement mieux quand les plus riches payaient davantage…

    • @fboiteau

      Commentaire remarquablement idiot de quelqu’un qui n’a manifestement pas suivi l’actualité américaine. Le plan d’Harry Reid, vous connaissez, où je parle chinois?

      Ce sont les Républicains qui bloquent tous les plans voulant abolir les baisses d’impôts irresponsables accordées par Bush, qui ont mené les États-Unis là où ils sont.

    • @davidsonstreet

      Euh, le problème, est qu’ils ont une hypothèque de 350 000$ sur le dos, pour une maison qui n’en vaut plus que la moitié. S’ils perdent leur emploi, ils sont fichus: ils ne pourront pas récupérer leurs billes en revendant la maison.

      Surtout si les taux d’intérêt se mettent à augmenter, comme cela est prévisible dans un avenir plus ou moins proche. Les Américains sont très endettés, et la valeur de leur actif, leur maison, s’effondre. Les banques vont se montrer de plus en plus frileuses pour prêter de l’argent et essayer de se rattraper en haussant les taux d’intérêt sur les hypothèques.

    • Humm pas d’imposition des taxes aux plus fortunes? Comment va-t-il creer des emplois sans revenus? Meme pas avec de la magie!

      Avec le changement du jeux electoraux dans divers Etats, Obama aura du mal a faire sortir la base progressiste a travailler pour lui…. sauf s’il gagne le point de laisser mourir les taxes Bush…

      Le mouvement progressiste a deja repondu!!!
      http://taylormarsh.com/blog/2011/07/progressive-notes-save-medicaid-and-some-good-voter-rights-news/

    • Encore une fois, Obama a complètement capitulé. Je parie qu’il va nous refaire le coup du «regardez ce que j’ai obtenu des Républicains» en faisant l’étalage abondant d’une petite concession sans grande importance de leur part, alors qu’il a cédé sur l’essentiel.

      Cet homme me décourage.

    • C’est bien triste qu’un pays comme les États-Unis ne peuvent établir un meilleur équilibre entre les plus fortunés et la classe moyenne. Ils ont des champs de taxation qui ne sont pas utilisée comme l’essence. Imaginez que s’ils taxaient l’essence comme nous au Canada, ils règleraient une bonne partie de leur problème. Mais non, on dirait qu’ils ne veulent pas voir.

    • @davidsonstreet

      Que leurs acquis (assets) aient baissés de près de 50%, vous n’y voyez pas de problème ?

      Moi , si. Leur pouvoir d’achat a baissé d’autant. Alors ce n’est pas de cette façon qu’on remonte une économie.

    • @fboiteau “Ce sont les Démocrates qui se sont mis dans cette situation, en s’obstinant et en refusant tous les plans des Républicains, alors qu’ils ne proposaient rien en retour.”

      Quelle séance de ‘projectionisme’ vous nous offrez là !!! LOL !
      La mauvaise foi de la droite dans toute sa splendeur !

    • Ah il ne s’agit pas d’une compromis mais d’une capitulation!

    • @mouski Bon encore une fois une (’flat’) taxe à la consommation qui fait payer à tous les damages causés par une toute petite minorité d’obèses de la piasse …

      Je serai toujours étonné du pouvoir de la propagande de droite sur plusieurs de mes contemporains.

      What about une refonde des taux d’imposition et une abolition des congés d’impôt aux plus riches et une serrage de vis à fond des échappatoires fiscaux qui ne profitent qu’à une minorité. Et les paradis fiscaux … qu’attend-ton pour s’y attaquer à fond ?

      Je vous pose la question que j’ai déjà posée à austerlitz : Comment justifiez vous que l’on fasse payer à tous les abus d’une toute petite minorité ?

      Ne voyez vous pas que les obèses du dollar n’ont cessé tiré la couverture de leur coté et de refiler la facture à la classe moyenne et aux moins nantis depuis plus de 30 ans ?

    • ” Il ferait un excellent candidat modéré de la droite.” caméléon

      Confronté à une telle situation, Mc Cain aurait fait mieux qu’Obama en tenant tête plus fermement et marginalisant son aile de tealibans.
      On se demande d’ailleurs ce qu’il aurait fait de pire qu’Obama puisque celui-ci n’a rien réalisé de suffisamment consistant de son programme électoral parti en fumée en 2 ans sans avoir su rentabiliser le formidable élan de sympathie et les confortables majorités dont il disposait.
      C’est vraiment un vrai fiasco sur tous les plans.
      De plus ce compromis semblent être pris “toutes choses égales par ailleurs”.
      Est-ce que avec les coupes budgétaires drastiques, la baisse de confiance des créanciers, certains paramètres ne vont pas se dégrader plus que prévu d’ici quelques mois et rendre la 2ème étape encore plus douloureuse en pleine campagne électorale ?
      Pour parer au plus pressé, il est probable que les simulations ont été faites en poussant le maximum de poussière sous le tapis.

    • @deepsouth Donc vous prétendez que ceux qui gagnent en deçà du seuil imposable, sont riche ? Et même ceux qui gagnent plus que le seuil minimum d’imposition et qu’ils profitent d’exemptions pour abaisser leurs impôts, vous croyez que ces exemptions sont trop généreuses, que ce sont des cadeaux et congés d’impôts comme ceux consentis de manière quasi indécente à ceux qui gagnent au delà de $250 000 / an ?

      Dites moi, pourquoi consent-on des exemptions pour compenser pour les sopin médicaux ou les frais scolaires par exemple ? N’est-ce pas p.c.q. on admet que ces sommes réduisent le revenu disponible ?

    • Bonjour Guylaine et pbe !
      Si même guylaine101 et prettybrowneyes sont déçus d’Obama, qui va voter pour lui en 2012 ? ;-)
      Les tealibans ? Pour appliquer leur politique néfaste sans en prendre la responsabilité historique ?

    • @austerlitz : “ca coûte plus cher en contributions de toutes sortes à cette couche de la population si le déficit est maintenu que de payer une petite TPS de 4% de plus. ”

      est-ce que vous pourriez me fournir vos source qui vous permettent d’affirmer cela S.V.P. ?

    • Si ce «compromis» devait s’avérer ce sera la plus grande capitulation depuis celle du général Richard Lee.

      http://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9n%C3%A9ral_Lee

      Voir aussi d’autres grandes défaites de l’histoire (pour l’ennemi, ce furent cependant des grandes victoires):

      a) ALÉSIA

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Si%C3%A8ge_d%27Al%C3%A9sia

      b) WATERLOO

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_waterloo

      c) LA RETRAITE DE RUSSIE

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Retraite_de_Russie

      d) TRAFALGAR

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_trafalgar

      e) Diên Biên Phu

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Di%C3%AAn_Bi%C3%AAn_Phu

      ET CE QUI RESTERA DU LEADERSHIP (?) DÉMOCRATE

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Radeau_de_la_m%C3%A9duse

      J’espère me tromper.

    • ROBERT LEE et non Richard LEE

      Désolé.

    • Oblabla adopte une attitude suicidaire, il détruit toutes ses chances pour un second mandat (sans totale compromission avec ses adversaire).
      Maintenant qu’ils ont réussi a obtenir ce qu’ils veulent , le GOP et cie vont présenter Oblabla comme un président sans caractère, facile a battre dans les bras de fer…a partit de cela ils développeront une argumentation qiu sensibiliserait le Troy électeur moyen… pendant que le progressiste déçu retournera dans son trou pour n’en sortir qu’a la promesse d’un prochain messie.
      Yes we can disait il…..

    • @stridulation D’autres victime de la bulle immobilière …
      Mais entre vous et moi, est-ce que leur sort est pire que ceux qui payent les immeubles de propriétaire et qui n’en retireront jamais aucun avantage, tandis que le proprio. restera avec un immeuble ?

    • @laotseujr Comme le disais quelqu’un hier (je ne sais plus qui) entre la peste et le choléra, vaut mieux choisir le moindre mal … (si on nous donne le choix, évidemment) ;-)

    • @à tous ceux qui sont tellement déçu d’Obama

      Honnêtement, que pouvait-il faire? Le pouvoir est entre les mains du congrès.

    • Je vous suggere l’interview de Jarvis a CNN

      “@jeffjarvis can we start a twitter chant: F**CK WASHINGTON! Pass it on”

      http://www.theatlanticwire.com/politics/2011/07/how-cbs-news-covered-vulgar-twitter-hashtag/40409/

      Lao, il n’y a pas de candidat fort contre Obama. GOP attend encore Perry qui lui n’a aucune chance avec les independants! Et Mitt est deteste par son propre parti! Donc… Obama semble t il sera elu. Et a vrai dire a avoir un Rep T parti, il faut aller voter pour Obama. Disons qu’on n’a pas le choix mais travailler pour sa campagne? Ca m’etonnerais fort! Sauf, comme je disais, il laissent mourir les taxes Bush….

    • Voici la page web de Jarvis un prog de CUNY a NYC!
      http://www.buzzmachine.com/2011/07/24/fuckyouwashington/

      Les reactions des gens ….

    • 10:19 correction : guylaine et pbe …. déçuEs …..

    • @austerlitz
      Questions:
      - Qui est le grand responsable de cette immense bulle immobilière ?
      - A qui a-t-elle avant tout profité ?

      -Qui paye pour leur abus et leur orgie d’extorsion ?

    • Vous oubliez tous que c’est un show auquel on assiste. Il n’y a qu’apparence de deux Partis. Le plan des banquiers est servi par la droite ET la gauche, pas de doute là-dessus.

    • Autre question, mais cette fois, pour tous nos droitites maison.

      A qui a profité les orgies de déficit et l’endettement systématique ?

      Je vous entends tous crier en coeur, l’état providence et les ‘BS’ !!! (LOL !)

      Et les détournements des taxes et impôts vers l’industrie militaire et les pires états voyous pour mousser la business et les aider a accomplir leur sale besogne ?
      Et le BS corporatif ?
      Et l’utilisation populiste et électoraliste des déficits pour permettre aux politiciens de conserver le pouvoir en feignant de ménager les moins nantis tandis qu’ils travaillent de fait pour une minorité de grosses poches sans conscience ?

      Et qui paient pour le manque à gagner qui provient du déplacement de l’assiette fiscale des corporations aux particuliers, sinon vous et moi ? (Rappelons que, du moins ici au Canada / Qc. les corps payaient plus de 50% des revenus fiscaux tandis qu’aujourd’hui ce n’est qu’ene toute petite fraction. ET selon votre dogme, tout le monde aurait du s’enrichir et le taux de chomage devrait froler le zéro … Qu’en est-il en réalité ?)
      Dernière question: Est-ce par dogmatisme / endoctrinement que vous collaborez avec ceux qui vous exploitent en vous refilant la facture tandis qu’ils engraissent au point de l’obésité morbide ou par simple naïveté ?

    • corr: Rappelons que, dans les années soixante …

    • @philgra “laotseujr à déjà donné un important élément de réponse plus haut:

      “On se demande d’ailleurs ce qu’il aurait fait de pire qu’Obama puisque celui-ci n’a rien réalisé de suffisamment consistant de son programme électoral parti en fumée en 2 ans sans avoir su rentabiliser le formidable élan de sympathie et les confortables majorités dont il disposait.”

      Plusieurs rêvaient d’un Mohamad Ali alors que Obama s’apparente plus à un ‘little Beaver’ (carricature).

      Barack Star – Shook Up the World

      The sad fact is that he did not shake anything … worse he may KO himself out ! ;-)

    • Vous oubliez que les États-Unis ne sont pas le Canada.

      Les États, c’est la terre de l’opportunité. Un peu de travail et d’imagination peuvent rapporter des millions. Tous les cerveaux du monde déménagent vers les États, car on y respecte leur talent sans essayer de l’exploiter.

      Si les États ne seraient plus la terre de l’opportunité, un autre pays drainerait tous les cerveaux, et ça serait la fin de leur plus grande force.

    • Complétement HS … : Le printemps arabe est-il en train de faire des petits dans l’état d’Israël, un de ceux où la richesse est la plus polarisé au monde ?

      Un article de LP / Agence France-Presse de Tel-Aviv:
      Israël: manifestations massives pour la «justice sociale»

    • @ _cameleon_
      Les USA ne peuvent se permettre de punir les abus et les crimes économiques. Il y en aurait trop, localement et internationalement. Et les Républicains, à qui la liberté d’abuser d’autrui est chère, s’y opposerait.

    • @philgra

      Le président n’est pas sans pouvoir, faut arrêter ce délire. Il aurait pu avoir recours au 14e amendement pour relever unilatéralement le plafond de la dette et tenir son bout face au Congrès en apposant son veto au budget, comme l’a fait Clinton à une autre époque – ce qui a contribué à sa réélection d’ailleurs, l’odieux de la paralysie du gouvernement retombant sur les Républicains.

    • @_cameleon_

      Oui, ils sont dans une situation pire, parce que la valeur de leur actif ne couvre pas leur dette.

    • @pbe
      Le parti démocrate n’a pas de candidat capable de défendre ses valeurs non plus !
      En réserve du parti, il n’y a que H. Clinton, mais elle aurait déclenché 2 ou 3 guerres, toujours contre les mêmes et fait d’elle une Bush/Cheney/Rumsfeld au féminin à elle seule en aggravant encore plus les problèmes de son pays.
      Il y a désormais et partout pénurie d’hommes ou de femmes politiques capables de tenir tête, ne serait-ce qu’un minimum, aux lobbies. Que des pantins.
      On dit que c’est dans les circonstances les plus dramatiques que se révèlent les grands hommes. On pensait que c’était l’occasion pour Obama de se révéler enfin.
      Zéro, Nada.
      C’est le stade suprême de la lobbycratie. Peut-être que les citoyens vont finir par se réveiller.

    • Encore Obama qui se penche devant les répus… tellement tanné de cette moquette par bouts.

    • Attendez, je rêves, déficit record et effondrement du pouvoir d’achat de la classe moyenne et pauvre, mais on va régler le déficit en coupant dans les services de santé et d’éducation, alors que ces services sont déjà déficient. AUCUNE hausse d’impôt pour les revenus annuels de plus de 250 000$, alors qu’il sont à un bas historique et que leur investissement ne créé aucun emploi aux USA ??? Les coupures de dépenses amèneront une hausse du chômage et une chute du PIB, c’est vraiment une bonne idée… Le pillage continue et le bon peuple de moutons en redemande….

      C’est terminé, it’s over, RIP USA…

    • (Mauvaise manœuvre, je ne sais si mon message incomplet est parti ou a été effacé.)

      Je voulais dire que trop longtemps les USA ont vécu à crédit, et voulu nous faire croire à leur suprématie dans le monde, y compris en voulant exporter leur fausse démocratie, y compris par la force. Leur dollar depuis longtemps, n’est plus qu’une monnaie de singe et leurs Bons du Trésor ne trouvent plus preneurs. Les Chinois, qui ont enfin compris le stratagème tentent de se départir au mieux de cette monnaie encombrante qui est en train se se révéler au monde un leurre :ils la liquident, tant qu’il est encore temps, comme ils peuvent en achetant des terres, y compris en Amérique, et chez nous.
      Plafond de dette surélevé ou pas, c’est la fuite en avant d’un pays qui n’a pas encore compris que le monde est en complète mutation, et surtout que son petite manège de biens nantis a assez duré.
      Obama, sur qui se focalise, forcément, la réussite ou pas de ce “compromis” pitoyable, a les mains liées. Il paie pour ses prédécesseurs Républicains, ces va-t-en guerre qui se fichaient comme de l’an quarante que de graves inégalités sociales sévissaient dans leur pays et que Wall-Street faisaient leurs magouilles de sub-primes sur le dos des moins nantis, pourvu que les budgets pour partir en Irak et en Afghanistan soient débloqués.

      Dans ce monde où la télévision ne cesse de nous montrer des malheureux Africains décharnés, les gras durs de la droite de Washington et du Tee Party ergotent sur un plafond surréaliste en tentant de ronger ce qu’ils peuvent à un système de santé bien précaire, arraché par un Président qui en a plein les bras de toutes ces forces régressives et égoïstes.

      Sur Cyberpresse aujourd’hui, je lis que sur les réseaux sociaux américains comme Twitter, on commence à s’énerver de tout ce cirque et qu’il se pourrait qu’après le printemps arabe, un été américain émerge, avec l’idée d’un nouveau parti. On est loin de ça encore, mais que le ras-le-bol se fasse entendre, c’est tant mieux : il est grand temps que les Américains se réveillent et réalisent qu’ils sont au bout du rouleau.

    • @_Cameleon_

      Je vais me permettre de repondre:
      Qui est le grand responsable de cette immense bulle immobilière ?

      Les politiques d’acces a la propriete mise en place sous Clinton (Fanny May et Freddy Mac ca vous dit quelques chose? Par contre, on peut en effet reprocher aux Republicains de ne pas y avoir mis fin.

      - A qui a-t-elle avant tout profité ?
      A la gauche qui en a vue toute les justification pour intervenir encore plus dans l’economie et augmenter les reglementations. Ca aussi profité a Obama qui doit son election en grande partie a la Crise (btw ce qui lui a donné son heure de gloire va aussi lui annoncer sa perte) et enfin a tout les preteurs (americains et surtout etrangers) qui ont augmenter leur emprise sur l’économie américaine.

      Bref, le côté positif de tout ceci est que de plus en plus d’américain (et de canadien) commence a prendre au sérieux les questions de dettes et de folie dépensiere de nos gouvernement

    • @philgra

      Obama aurait du profiter des deux premières années de son mandat où il avait une majorité dans les deux chambres pour remettre les impôts des plus riches au niveau où il était avant G.W. Bush, ce qui aurait régler une partie du déficit.

      Maintenant qu’il a perdu la Chambre des représentant et qu’il était claire comme de l’eau de roche que les ”tea-partiers” refuserait toute hausse d’impôt et réclammerait des coupures loufoques et irréalistes, il aurait dû utiliser de toute les stratégies et astuces possibles pour couper l’herbe sous le pied de Boehner en convainquant une trentaine de représentant républicains modérés de voter un plan Reid comportant des hausse d’impôts aussi, pas seulement des coupures…. Vous allez me faire croire que le Tea party contrôle les plus de 200 représentant républicains du Congrès et qu’il aurait été impossible d’en convaicre quelques-uns d’être plus raisonnable et équitable ?? C’est la preuve que tout ceci n’est que de la poudre aux yeux, la plupart des démocrates et la quasi totalité des républicains n’ont rien à fouttre de la population et du bien de la Nation, ils ne sont là que pour protéger les bénéfices du 5% le plus favorisé et les profits faraminieux des grandes entreprises et du secteur bancaires… En fait, les élus président et contrôle le démantellement de la société, dans la naîveté et la complaisance généralisé des fashion victim et des m’a-tu-vus….

    • Les USA sont entrain de se magasiner le pire lendemain de brosse de leur vie.
      Avec les taux d’imposition pour les riches
      Avec les multiples QE de la FED
      Avec les déréglementations financières.

      Vous n’avez rien vu encore.
      Le capitalisme sauvage à son meilleur et on aura droit à une Irlande 2.0 d’ici 3-4 ans.
      Un “grand” pays riche dont une large partie de la population a des conditions dignes du Tiers Monde.

    • Extrait du lien :

      ”Les banques et les assurances ont joué au casino boursier des sommes colossales qu’elles ne possédaient pas, et elles ont perdu.

      Dans un premier temps, les pertes ont été transférés aux états, selon le principe du libéralisme qui consiste à privatiser les bénéfices et nationaliser les pertes.

      Les états ne disposant pas réellement de l’argent qu’ils avaient prêté aux banques, ils l’ont emprunté… aux banques, celles-ci ayant le pouvoir de créer de la monnaie par le simple fait de prêter de l’argent (voir le film “L’argent-dette” de Paul Grignon).

      Le renflouement des banques ainsi que la baisse des recettes fiscales (du fait de la crise) ont fait exploser la dette publique des pays occidentaux, alors qu’elle avait été préalablement creusée par la désindustrialisation, la baisse des revenus (causée par la stagnation des salaires, le chômage et la précarité), l’effondrement de la consommation, l’évasion fiscale et les allègements d’impôts pour les riches et les grandes entreprises.

      La plupart des pays occidentaux sont maintenant au bord de la faillite, avec des niveaux d’endettement de près de 100% du PIB, voire davantage.

      Le transfert des pertes des banques sur des états déjà affaiblis n’était pas tenable très longtemps. C’est pourquoi nous en arrivons aujourd’hui à la phase finale du grand hold-up: le transfert des pertes bancaires vers les citoyens de base.

      Les uns après les autres, les gouvernements de droite et de gauche sont en train d’adopter des plans “d’austérité” qui vont diminuer les revenus et les prestations sociales (retraites, allocations chômage, systèmes d’assurance maladie) tout en augmentant les impots et les taxes. On peut aussi prévoir que la crise servira de prétexte à finir de privatiser ce qui peut encore l’être, principalement dans les secteurs encore publics et semi-publics (énergie, poste, santé, éducation, justice, police, forces armées…).

      Le libéralisme a sappé la démocratie, ruiné les classes moyennes, abandonné les citoyens au bon vouloir des multinationales, et transformé les ex pays riches en “pays en voie de sous-développement”. Au final, le libéralisme aura entièrement détruit nos sociétés par l’anéantissement des états-nations et l’explosion des inégalités, nous faisant revenir aux conditions sociales du Moyen-Age avec une minorité de très riches et la misère pour le plus grand nombre.”

      http://blog.syti.net/index.php?article=290

    • Cette belle analyse de Richard Hétu nous montre à quel point nos médias sont contrôlés par la gauche socialiste pro-démocrate.

      Dans une démocratie, je m’attends à ce qu’il y ait des médias à droite comme à gauche, ce qui n’est pas le cas au Québec. Seulement un côté de la médaille nous est présenté.

    • Les électeurs auront le choix de voter pour un Obama modéré ou un Répuliban libertotalitarien.

      S’ils sont sucidaires, ils n’iront pas voter ou voteront contre Obama.

    • @stridulation Je vous le concède, un rêve / investissement qui se transforme en cauchemar, et toujours les même qui profiteront de la situation …
      Une propriété surévaluée, dont la valeur à été ‘gonflée’ de manière artificielle, conséquence des manigances inqualifiables des dits requins de la finance.

    • Premièrement l’endettement des USA est le fait d,arme des Républicains avec les Présidents Reagon Bhsh père et fils à eux trois c’est 10 des 14,5 milliards, donc ils n’ont pas de leçons à donner à qui que ce soit. Pour Obama bien lui tergiverse trop et c,est le pourquoi de l’arrogance des Républicains et du Tea-Party.

      Cependant je crois bien que les deux partis actuellement perdent énormément de plume, et deux ans c’est assez pour former une troisième voie avant les prochanes prédidencielles avec l’utilisation des médias sociaux et l’internet d’autant plus que tant le Républicains que les Démocrates n’y sont pas très populaire actuellement.

      Mais il y a aussi un autre phénomène à l’horizon l’éclaement pure et simple des USA pas en deux cette fois fois mais en trois et même quatre, tellement il y a de disparitéentre noir blanc latino riche et pauvre, sans compter encore très présent nord-sud. Dans l’histoire toutes es grandes dynsstie se sont effondrées, les Egyptiens, les Greques, les Romains, les Arabes et au 18è et 19è siècle les Espagnols, les Français et les Anglais, et plus près de nous l’URSS, et les prochaons sûrement les USA et la Chine.

    • @cameleon

      “Parlez-en à Harper que vous et nous a refilé un déficit record de $56 milliards…”

      Ouf, que de mauvaise foi !! le déficit, attribuable à la récession, est parmi l’une des plus contrôlées de tous les pays du G20… D’ailleurs, vous les gauchistes VOULIEZ que Harper se lance dans les dépenses au début de la crise, ce qu’il a refusé de faire … et heureusement car le Canada est l’un des pays qui s’en tire le mieux !

      2jaypee2

      “Ca fait presque trente ans qu’ils sont en vigueur. Elle est où la richesse? Elle est où l’abondance? Il est où le succès économique?”

      Je pense que vous n’êtes pas vraiment allé aux USA depuis un bout … si vous ne voyez pas de richesses là bas, c’est que vous vous êtes bouché les yeux !!

      Si vous voulez parler de la crise actuelle, elle est bien plus politique qu’économique! Il n’y a peut-être pas des jobs pour les gens comme vous, mais ceux qui veulent travailler se trouvent facilement du travail.

    • Si je comprends bien, la capitulation des démocrates ne fera qu’aggraver les choses à long terme. Les coupures gouvernementales ne feront qu’agrandir l’écart entre les riches et les pauvres en créant plus de chômage et comme il y a déjà de plus en plus de gens dans le trou aux States, de moins en moins de gens pourront faire « rouler l’économie ». Le résultat n’en sera que pire.

      Et le pire dans tout ça c’est que ce sont ceux (tea partyers) qui ne veulent rien savoir de payer de l’impôt qui seront les premiers à le regretter.

      La droite va se défendre que c’est en coupant dans la bureaucratie et en laissant les compagnies faire leur cash (sans payer d’impôts) que de l’emploi sera créé et ainsi relancer l’économie, mais à moins de politiques nouvelles en la matière les compagnies ne donneront pas des salaires décents aux travailleurs résultat; les chômeurs devenus travailleurs à bas salaire ne réussiront pas plus à faire « rouler l’économie » et rien ne sera réglé.

      La seule solution « efficace » que l’histoire a démontrée se trouve dans des politiques comme le fordisme ou autres politiques interventionnistes. Cela, par contre, demandera une plus grande implication des gestionnaires et de la bureaucratie (qui est le problème selon la droite). Mais je ne crois pas que c’est en coupant cette partie des salaires que le problème va se régler.

      IL faut arrêter de penser l’un sans l’autre et de voir comment les deux extrêmes peuvent fonctionner ensemble pour créer un équilibre économique/social. D’où la nécessité d’un compromis et non d’une capitulation d’une des parties en opposition.

      PAt Desbiens

    • Quelqu’un devra m’expliquer… Les environnementaliste prône la décroissance économique, pcq la consommation de gadjet superflu en quantité astronomique avant même que leur durée de vie utile soit terminé n’est pas viable à long terme, tant économiquement qu’écologiquement… Donc, dépenser moins pour des babioles à fashion victim qui pupulle dans les centres d’achats et autres trappes à con, et dépenser plus pour l’éducation, la culture et les soins de santé afin d’augmenter la qualité de vie de la majorité….

      Les libertariens, eux, prône la croissance infini de n’importe quoi, tant qu’on consomme plus tout va bien, et ainsi ils prônent la disparition de l’État comme agent structurant et redistributif de la société… Pourtant, en exigeant des coupures massives dans les dépenses de l’État, ils n’obtiendront comme résultats qu’une baisse du PIB (donc de la croissance), jumelé à une baisse du pouvoir d’achat des classes moyennes et pauvres, ainsi qu’une baisse du niveau global d’éducation et de santé de la population constituant les travailleurs et consommateur…

      Les questions qui tue : Les libertariens font-ils la promotion de la décroissance sans le savoir ?? Écolos et tea party, même combat (sic) ??

    • @toutlemonde “Les politiques d’acces a la propriete mise en place sous Clinton (Fanny May et Freddy Mac ca vous dit quelques chose?”

      Vous répétez comme un perroquet les arguments de la droite de la droite …

      Et qui a fait en sorte que ces politiques soient mise en place croyez vous ? Les victimes ou bien les charognards ?

      Pourquoi le secteur financier d◙pense-t-il des millions en lobbyisme et utilisent le trafic d’influence, pour acheter et / ou corrompre tout ce qui bouge chez nos gouvernants ? Je vous le donne en mille: P.c.q. ils en retirent 1000 fois plus de bénéfices que ce qu’ils y ‘investissent’ .

      La réalité est que, les étasuniens étant endettés jusqu’aux ouïes, (voyez l’image ?) le ‘marché ‘ des banques était saturé. Ils ont dont mi$ en œuvre tout leur pouvoir$ de per$uasion, pour faire infléchir les lois en leur faveurs et pour rafler une encore plus grande part de ce qu’ils récoltaient déjà de la richesse collective. Saviez vous qu’au haut de la crise, pas moins de 40% de out ce qui est profits / richesse a abbouti dans leur poche ?

      Et, vous, continuez de répéter leur propagande et redemandez qu’on vous floue et entube encore plus, et ce, même si vous en faites les frais et qu’ils n’utilisent même pas de lubrifiants (Scuzez-là me là) !

    • @_Cameleon_

      Votre “Solution” de taxer le “big business” c’est improductif. Une chose que ce soit une chaise, une table ou une entreprise ca ne peux pas payer d’impot! A la fin ce sont des humains qui payent. Quand vous elevez les impots des compagnies c’est de l’argent en moins qui ne pourra pas aller en salaire ou en avantage sociaux ou encore en dividente pour les fonds de pension de tout le monde.

      L’imposition des grandes entreprise c’est le nouveau cheval de bataille (ou plutot cheval de Troie) de la gogauche et a la fin de la journee ca va avoir l’effet inverse que celui que vous souhaitez. Si demain matin, on augmente les frais pour les entreprises, ca va se repercuter directement sur la masse salariale et ca va engendrer du chomage.

      Quand on engage quelqu’un, son cout n’est pas seulement salarial. On ajoute aussi les couts sociaux relie a son embauche. Et devenez quoi? L’argent qu’on envoit au gouvernement depensier et gargatuesque est de l’argent que le nouvel employe n’aura pas. C’est completement faux de penser que l’argent qui n’est pas impose se retrouve systematiquement dans la poche seule des actionnaires. La loi de l’offre et la demande, se charge de la redistribuer equitablement.

    • @Cameleon (encore)
      Je vous incite grandement a regarder ce court expose de Milton Friedman sur le mythe du “Free lunch”
      http://www.youtube.com/watch?v=YmqoCHR14n8

    • “Les politiques d’acces a la propriete mise en place sous Clinton (Fanny May et Freddy Mac ca vous dit quelques chose? Par contre, on peut en effet reprocher aux Republicains de ne pas y avoir mis fin.”

      On va le redire pour une millième fois même si ça ne donne rien parce qu’il n’y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre et qui ne fait que répéter comme un perroquet les bêtises qu’il a entendu de ses maîtres à *penser*:

      80% des prêts foireux consentis par les banques et autres institutions financières américaines l’ont été À L’EXTÉRIEUR des politiques démocrates visant à favoriser l’accès à la propriété pour les américains à faible revenu.

      Autrement dit et pour être le plus clair possible…

      Personne a mis un *gun* à la tempe des banques pour les obliger à prêter de l’argent à des personnes qui n’en avaient les moyens. Elles ont fait ça toutes seules comme des grandes pour empocher des commissions et des profits même en sachant qu’à moyen terme, la *balloune* allait péter et que les petits investisseurs y laisseraient leur chemise et leur pantalon aussi!

      Une dernière fois:

      80% des prêts qui ont foiré n’ont RIEN À VOIR avec *Fanny et Freddy*.

      J’espère que *toutlemonde* a compris mais c’est probablement trop demander
      et on va nous ressortir ce canard boiteux à la première occasion qui va se présenter!!

    • @ rightman ~ (11h06)

      Parlant de perroquet…!!

    • @toulemonde

      L’art de réécrire l’histoire… lol

      Freddie Mac – ça s’écrit Freddie, et non Freddy – et Fannie Mae existaient bien avant Clinton… Fannie Mae existe depuis 1938 et Freddie Mac, depuis 1970 – eh oui, ça a été créé par un gouvernement républicain – donc franchement, je ne vois pas trop le lien avec la dernière crise, sauf dans les délires de certains libertariens pour qui toute intervention gouvernementale, c’est caca.

      http://www.ledevoir.com/economie/actualites-economiques/197476/fannie-mae-et-freddie-mac-deux-geants-au-coeur-de-l-immobilier-americain

      Fannie May et Freddie Mac sont devenues des sociétés privées, en passant… ;o)

      La crise a été causée par une dérèglementation du marché financier. Ce n’est pas pour rien que les banques canadiennes ont été peu affectées: elles sont beaucoup plus sévèrement réglementées.

      http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Economie-Affaires/2008/09/19/004-Crise-financiere.shtml

      On a permis aux banques de faire des prêts hypothécaires à n’importe qui et sans disposer d’une capitalisation suffisante. Les banques ont parié que même en cas de défaut de paiement, elles pourraient non seulement récupérer leurs billes en reprenant les maisons, mais faire un juteux profit en les revendant grâce à la bulle immobilière.

      Comme si les bulles sur le marché étaient causées par les interventions gouvernementales… Faut-tu être endoctriné rare pour ne pas voir que des bulles spéculatives, ça date de bien avant notre époque, où les gouvernements ont compris qu’ils devaient jouer un rôle de régulation. Vous prenez les effets pour les causes… Si les gouvernements sont devenus plus interventionnistes, c’est justement parce que l’histoire nous a montré que le marché laissé à lui-même avait fortement tendance à déraper, et la crise de 29 n’a été que l’un de ces dérapages qui ont fait réaliser à certains que le marché était tout à fait incapable de s’auto-réguler.

      Certains auraient vraiment besoin de suivre des cours d’histoire d’économie… Pis de commencer par l’histoire des tulipes en Hollande pour comprendre ce que c’est qu’une bulle – et non un bulbe – spéculative, et que ça n’a rien à voir avec l’interventionnisme du gouvernement…

    • Lao,

      Il y a des democrates purs et durs! Pelosi, Van Hollen, Howard Dean, Steve Israel, … Je regrette vraiment ne pas etre dans leur circonscription!!! Nous a DC nous sommes les “sujets” de la Hill (c’est a dire Washington) donc le votre est limite et n’inclut le Senat et notre representante a une voix mais pas vote! Mais on paie quand meme des impots!

      Les Americains/nes ne sont pas contents! Mais on sait qu’une vertue caracteristique est ce qu’on appelle la self-reliance!!!! Donc on agit on conesequence! Wisconsin s’est pris en mains avec l’appui du reste la Nation, est le “recall” se pursuit! Aout 6 sera la defaite des republicains aux instances etatales! Arizona est prete a faire la meme chose! La contribution maximale demandee etait de $3 dollars!

      Il etait peut-etre temps qu’on se prenne en mains! Surement, la garantie sera assurer la House et le Senat. La Maison Blanche aura sa chance si elle se bat pour l’idee de laisser mourir les taxes Bush autrement, ….

      http://calloutthevote.com/signup/?akid=4667.778877.73k1TI&rd=1&source=e11-wisign-fin-olsen&t=1

    • Ils ont une armée qui coûte cher, très cher d’ailleurs ! À vouloir dominer le monde sous le pseudo prétexte d’établir la démocratie à l’américaine, ça rapporte pas grand chose dans les poches de la classe moyenne américaine. Coupons dans le budget de l’armée donc !

    • Nous avons l’ image pour une certaine période donnée ( crise de la dette US), mais si nous regardons ailleurs, nous nous apercevons bien vite que la population mondial s’accroît d’ une façons exponentiel, plus d’ un milliard sur 10 ans et que les crises alimentaires y sont proportionnelles. Nous allons nous apercevoir également que le printemps Arabe, n’ est que l’ amorce d’ un mouvement beaucoup plus global de contestation de la répartition de la richesse.

      Dans les grand titres : Contestation sociale en Israël, Après le printemps arabe, l’été américain? Quelle arme de destruction massive est-elle plus meurtrière que la famine? etc etc sur cyberpresse.

      Ce n’ est certes pas le début d’ un temps nouveau.

    • toulemonde

      Vous oubliez que les democrates ont essaye de reglementer et les republicains se sont opposes! Et continuent a le faire… Pourquoi pensez-vous qu’ils s’opposent fermement a Elizbeth Warren? Et c’est qui l’a embauchee pour creer l’agence qui devrait assurer transparence et surtout la protection des consommateurs?

      Elizabeth Warren, Champion of Consumer Financial Protection
      “Banks don’t trust her. Republicans won’t confirm her. Yet she’s already won her battle to remake how America borrows”
      http://www.businessweek.com/magazine/elizabeth-warren-champion-of-consumer-financial-protection-07072011.html

      Warren pourrait etre le prochaine senatrice du Massachusetts… qui sait?
      http://www.huffingtonpost.com/2011/07/18/elizabeth-warren-senate_n_901697.html

      Juste pour finir…. Une petition: “The President Can And Must Invoke 31 USC 3102 To Pay Our National Debts.”
      http://www.peaceteam.net/action/pnum1082.php

    • L’oncle Tom est maintenant à la tête du pays….

      @toutlemonde

      Fanny May et Freddy Mac existe depuis plus 70 ans ainsi que les politiques d’accès à la propriété. La bulle immobilière a été lancé par une déréglementation effectivement sous Clinton, mais par un Congrès majoritairement républicain!

      Faudra vous renseigner autre que sur les sites de propagande de droite….

    • Les grandes théories, grands discours et hystéries fleurissent parfaitement sur ce blog et autres forums de discussion. Chacun amène sa vision des choses, ses théories, sans faire de compromis, de concession ou de remise en question. Les politiciens sont vraiment à l’image des citoyens, tout aussi divisés. hereusement que les bloggeurs d’ici ne sont pas des élus aux assemblées. C’est une guerre des valeurs.
      Parlant de révolution, il faudrait remplacer le système actuel par un autre système, mais lequel. Au juste, qui va faire telle ou telle chose dans cette révolution ?
      C’est plus facile de parler que d’agir.

    • C’est une victoire à la Pyrus des républicains, cela n’aidera en rien les problèmes des américains, seulement les accentuer.

      Il me semble avec un minimum de jugeote, il est facile de comprendre que le pouvoir est aux mains de ceux possèdent des moyens et non à la classe des moins nantis.

    • Bon, OK, soyons concret et terre à terre… Les américains seraient en faillite et n’aurait pas les moyens de payer plus d’impôt pour l’éducation, la santé, les chômeurs, les retraités et les infrastructure de transport. Pourtant, prenons l’exemple d’un secteur de la consommation…

      ”En seulement une décennie, le nombre d’interventions esthétiques a plus que quintuplé aux Etats-Unis. Entre 2006 et 2007, elles avaient déjà augmenté de 8 % et on comptait presque 12 millions d’interventions esthétiques – avec ou sans chirurgie – pour une valeur estimée à 13 milliards de dollars.

      Parmi les 11,7 millions d’interventions dénombrées, 18 % sont chirurgicales. Les 82 % restants représentent les interventions non-chirurgicales, et reflètent la hausse de presque 750 % en dix ans du recours des patients aux procédures sans chirurgie. L’opération chirurgicale la plus demandée par les Américaines reste la liposuccion (456 828 enregistrées en 2007).

      Au top 5 des opérations de chirurgie esthétique les plus répandues aux Etats-Unis après la lipo : l’augmentation des seins par la pose d‘implants mammaires, la blépharoplastie pour remonter les paupières, l’abdominoplastie pour remodeler le ventre et la mammoplastie de réduction pour réduire une hypertrophie des seins. On notera que l’augmentation des fesses a été l’opération qui a connu la plus forte progression en 2007 chez les femmes.”

      http://news.doctissimo.fr/chirurgie-esthetique-aux-usa–457-d-interventions-en-10-ans_article3619.html

      Ainsi, 15 milliards par année à dépensé dans le superflu inutile et vaniteux, mais pas assez pour les services publics et les plus démunis ?? On pourrait aussi parler d’autres dépenses dans d’autres secteurs…

    • @kosmoz

      “il aurait dû utiliser de toute les stratégies et astuces possibles pour couper l’herbe sous le pied de Boehner en convainquant une trentaine de représentant républicains modérés de voter un plan Reid comportant des hausse d’impôts aussi, pas seulement des coupures….”

      Croyez-vous réellement que ça n’a pas été tenté? Le président Obama n’est pas un imbécile. C’est sûr que lui et son équipe ont tiré toutes les ficelles possibles en coulisses. Il y a des enjeux dans ces négociations qui restent absolument obscurs. Ce n’est pas possible que le Tea Party contrôle tant les négociations.

    • @sybilla
      Voila un article concernant la possibilité d’un troisième parti.
      http://www.bloomberg.com/news/2011-07-31/third-party-chestnut-won-t-fix-broken-u-s-politics-albert-hunt.html

      Bonne lecture.

    • @Austerlitz

      Vous êtes gentil de vous préoccuper de mon éducation. Je vous rassure, vous pouvez dormir tranquille.

      Acheter une maison dans la perspective de la revendre avec un profit (réel), c’est de la spéculation immobilière. C’est assez difficile à admettre pour certaines personnes, qui confondent investir et économiser. Cette confusion a généralement pour origine une croyance ferme dans le dogme de la croissance infinie.

      Ces gens-là sont souvent rattrapés par le réel, justement. Vous savez ce qu’est la stagflation?

    • M. Hétu, il semble que se sont les démocrates qui les ont faits et si ça se confirme, je donne un ‘Two Thumbs Down’ à Obama. Il n’a tout simplement pas les reins pour gouverner les USA. Il est au pouvoir et se sont les républicains qui gouvernent, la prochaine fois, les américains seraient mieux de choisir les républicains pour gouverner, ça serait moins ridicule que ce qu’on voit présentement.

      On parle d’un pétard mouillé, des semaines de psychodrame pour finir par faire ce que voulait faire les républicains: pas fort!

    • @davidsonstreet

      Vous nous avez habitué à mieux comme commentaire. La baisse de la valeur d’une maison pose plusieurs problèmes. Il m’en vient un rapidement à l’esprit. Le proprio a une offre d’emploi, qui est une promotion, dans une autre municipalité. Il ne peut pas accepter cette offre car la vente de sa maison est impossible sans se ruiner. C’est pas comme ça que l’on crée de la richesse.

    • Presque 14 h et toujours aucun résultat.

    • @carbo43

      « Que leurs acquis (assets) aient baissés de près de 50%, vous n’y voyez pas de problème ? »

      Si je vais au casino et que je perds, je ne brandis pas mon poing vers le ciel.

    • Est-ce que quelqu’un ici sait pourquoi il ne veut pas utiliser le pouvoir qu’il a, soit le 14e amendement? On comprend qu’il ne peut en arriver à un vrai compromis avec les autres de l’autre bord, mais il n’est quand même pas sans pouvoir?

    • @stridulation

      « S’ils perdent leur emploi, ils sont fichus: ils ne pourront pas récupérer leurs billes en revendant la maison »

      C’est pour ça que j’ai dit « s’ils peuvent continuer à y habiter ».

    • @lao

      Oui, essayer de s’entendre une fois, puis deux, ça va, mais quand l’autre ne veut pas bouger d’un millimètre… ça commence à bien faire. Ça ne s’appelle plus des compromis.

    • 14 h 07 Proposition de Reid rejetée. C’est l’heure du Amendment 14? Obama, fait quelque chose! J’en ai marre des crises mondiales provoquées par l’ineptie américaine.

    • Retour de la ”triangulation”. Dick Morris avait vendu cette idée à Bill Clinton et pour lui cela avait été payant. Prendre les idées de l’adversaire et le mettre dans son programme: les démocrates n’auront pas le choix de voter démocrate puis on neutralise ainsi une partie des républicains. Sauf que Clinton n’avait pas le Tea Party dans les jambes….

    • @toutlemonde

      Un autre son de cloche, au cas ou vous ne seriez pas entièrement obnubilé par la propagande de la droite de la droite:

      Un excellent article de Matt Taibbi qui explique en détail comment le monde financier et en particulier Goldman Sachs ont fabriqué de toute pièce, bulle après bulle ces dernières décénnies:

      “From tech stocks to high gas prices, Goldman Sachs has engineered every major market manipulation since the Great Depression — and they’re about to do it again”

      1 – The Great American Bubble Machine

      A quand la prochaine … pour très bientôt (relativement parlant) puisque l’impunité règne et rien n’a change, et pire les Mudoch / Fox ze News et autres PKP endoctrinent plus que jamais.

      ET
      2- The Quiet Coup

    • Ceci dit, on peut certainement en vouloir à Obama de n’avoir pas eu la volonté / courage / pouvoir de faire ce qu’il fallait, mais si on y regarde de plus près…:

      What Caused the Budget Deficit?

      Les deux grand responsable sont

      Bush: 1 – Ses politiques économiques dans l’ensemble
      2- La reconduction de ses congés d’impôts pour les mieux nantis. (Obama n’a pas eu les couilles de s’y attaquer lorsqu’il était temps. Ou est-ce un calcul politique / limites de son pouvoir, ou encore par pure ‘complaisance’ et complicité / collaboration avec ses ‘commendataires’ et ce en ignorant les importantes ‘contributions’ publiques.

      3- La récession, en grande parie causée par la dite ‘crise des sub-primes, qui est en fait la plus grande foire d’extorsion par le monde de la finance / banques etc de l’histoire …

    • @rightman “Les États, c’est la terre de l’opportunité. Un peu de travail et d’imagination peuvent rapporter des millions.”

      Le rêve amaricain dans toute sa naïve splendeur !!!
      Et pourquoi 50 % de la pop. gagne si peu qu’ils ne peuvent même pas avoir le privilège de payer des impôts, sinon que ces derniers servent de main d’oeuvre à bon marché au service et pour le bénéfice de la petite minorité de million / milliard- aires ?

      The American dream is nothing but a dream, because you have to be asslep to believe it !
      (or something like that) George Carlin.

    • À une question d’un journaliste Could you speak to a downgrade as the sort of urgent matter or the consequences of a downgrade?

      Le porte parole de la Maison Blanche répondit ceci :…… I mean, imagine. There’s one measure right now, there’s one notion associated with one of the measures in Congress, in the House, that would have us doing this again around Christmastime. Does anybody think that’s a good idea? What kind of impact would that have on the economy? One of the most important seasons of the year for our economy, for anybody who sells anything, right — let’s throw into doubt whether or not the United States is going to go into default around Christmas. Brilliant.

      Alors rassurez-vous nobles citoyens et les autres… Le plafond sera relevé et vous pourrez continuer à magasiner sur vos cartes de crédit sans problème, as usual !

      Et bien sur, le Congrès va faire économiser beaucoup de $$$ avec la création d’un autre super comité avec une autre super structure inébranlable, as usual…

      @Carbo43
      Vous aviez totalement raison, votre héros national a des balls of steel, ca parait encore une fois ! ;)

    • Le président Obama ne gouverne pas pour les “progressistes” (on devrait parler plutôt des privilégiés: syndicats, professeux d’université, journalistes de gauche, acteurs et autres fats cats de la gauche américaine comme Michael Moore). La pensée politique progressiste américaine est un mélange monstrueux d’imbécilité, d’extravagance et d’hystérie politique véhiculée par des vieillards pressés et de jeunes ignorants. Je ne peux que féliciter le président Obama pour les coupures (à mon avis insuffisantes). mais c’est un début.

    • @sybilla

      “Il paie pour ses prédécesseurs Républicains, ces va-t-en guerre qui… ”

      Il faut le répéter, mais c’est nécessaire: Depuis le début de son mandat, Obama a intensifié la guerre d’Afghanistan, intensifié les bombardements au Pakistan et au Yémen, continué l’occupation de l’Irak, commencé la guerre en Libye.

      Ce n’est pas pour défendre les Républicains que je dis cela.

      L’impérialisme américain est aussi vivant sous Obama que sous Bush. Il est juste mieux présenté. L’opération marketing a réussi.

      Pensez-y: Pendant que les enfants Somaliens meurt de faim, que fait Obama? Il organise des opérations secrètes de la CIA dans ce pays.

      Il n’y a pas d’Américains qui distribuent des vivres en Somalie, mais il y en a qui tiennent des prisons secrètes pour la CIA.

      Qu’Obama puisse faire cela tout en passant pour un pacifiste montre que c’est un politicien talentueux.

    • Pôvre Obama, il est en train de se faire manger tout rond.

      Je ne sais pas encore si c’est par naïveté ou si ce n’est pas plutôt son propre intérêt qui le guide à accepter tous ces compromis et ces compromissions. Les baisses d’impôts de Bush, il a déjà pu les abroger une première fois mais il ne l’a pas fait sous la pression des répus alors qu’il avait les deux chambres.

      Il a cédé aux pressions du lobby des pharma dans sa réforme du système, cédé au lobby des télécom dans le scandale des écoutes électroniques. Il faut se rendre à l’évidence: ceux qui dirigent le pays sont les corporations et le complexe militaire et du renseignement. Le pôvre Obama les sert bien parce que c’est la façon de se maintenir au pouvoir. Pour qui n’a pas d’épine dorsale!

    • Obama déçoit énormément: depuis qu’il est au pouvoir, il n’a su que faire des compromis, n’osant jamais s’affirmer… Il manque de colonne vertébrale pour diriger un pays comme les USA… Un véritable américain s’impose et ne fait pas de compromis, dommage…il n’était pas celui qu’il fallait pour remettre les States sur ses rails…

    • **Tous les cerveaux du monde déménagent vers les États, car on y respecte leur talent sans essayer de l’exploiter.**

      Donc si on suit votre logique de ti-clin, y’a aucune chance que vous déménagiez aux États-Unis.

      toulemonde: ***A la gauche qui en a vue toute les justification pour intervenir encore plus dans l’economie et augmenter les reglementations***

      La crise financière a été provoquée en raison d’une réglementation déficiente, pas le contraire. La protubérance sur tes épaules, faudrait réaliser que c’est pas seulement une parure.

    • Je suis religieusement les billets et commentaires.

      Quelqu’un a écrit que John McCain aurait mieux maté les Tea Party et les républicains plus à droite s’il avait été président.

      Le fait qu’il appartienne au GOP et son passé militaire impressionnant en font probablement un homme qui, lorsqu’il le faut, peut-être très dur en négociations, voire martial, surtout avec les membres de son propre parti.

      Barack Obama ne peut sortir de cet affrontement affaibli.

      Déjà qu’il avait promis qu’il apposerait son véto au projet de loi véhiculé par John Boehner, s’il fallait qu’il en laisse passer l’équivalent, il offrira une transfusion au GOP tout en perdant de ses forces.

      Si Obama abdique, novembre 2012 peut être pire que novembre 2010.

      Il peut sauver sa présidence, mais que donne la présidence s’il n’a pas le Congrès ?

      Je vais espérer jusqu’à la dernière minute.

      “It Ain’t Over ’til It’s Over”. (Yogi Berra)

      ” the Future isn’t what it was used to be”. (du même auteur)

    • @brassard25

      Effectivement, Le journal de Montréal et La Presse, très gauchiste comme journaux!

      PKP et Desmarais, ces socialistes….

      @Therichcoco

      Si le Canada (et le Québec) s’en tire mieux, c’est grâce aux politiques des prédécesseurs, idem pour les États-Unis qui s’en tire moins bien, grâce aux politiques des prédécesseurs.

      C’est comme une voiture neuve, bien entretenue, elle durera longtemps, pas entretenue, elle tiendra un bout… tombera dans quelques années. C’est simple à comprendre…

    • Les américains sont idiots.
      Ce sont des teenagers avec un gros compte de dépense.
      Qu’ils fassent faillite et que l’on recommence comme dans le jeu “Monopoly”.

    • “« J’ai de bons amis aux USA et, en 60 mois, la valeur de leur propriété est passée de 350$k à 180$K. Et ça continue à descendre à raison de 4-5%/an. »

      Tant qu’ils peuvent continuer à y habiter, je ne vois le problème.” davidsonstreet

      ===

      Un peu comme les innondés de la Montérégie, tant qu’ils n’ont pas à descendre dans leur sous-sol, je ne vois pas le problème. :)

      Jean Émard

    • @toutlemonde

      Tiens, va lire ça

      http://blogues.cyberpresse.ca/hetu/2011/03/25/les-impots-ame
      ricains-de-ge-en-2010-0/

      et reviens nous faire ton beau laïus sur les compagnies qui ne peuvent pas payer d’impôts et ce sans rire…
      ——————————————-

      Parait qu’Apple a plus de liquidité que Washington, 75,9 milliards US comparativement au solde d’exploitation du gouvernement américain, qui est de 73,8 milliards US Mercredi dernier.

      http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/economie/technologie/201107/29/01-4422132-apple-plus-riche-que-les-etats-unis.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=lapresseaffaires_LA5_nouvelles_98718_accueil_POS10

      Quelqu’us serait-il capable de trouver dans les entrailles du web combien Apple a payé en impôts en 2010 ???

    • oupss !

      @toutlemonde

      Tiens, va lire ça

      http://tinyurl.com/3b4h69j : Les impôts américains de GE en 2010 : 0$

      et reviens nous faire ton beau laïus sur les compagnies qui ne peuvent pas payer d’impôts et ce sans rire…

    • _cameleon_
      31 juillet 2011
      15h30

      @rightman “Les États, c’est la terre de l’opportunité. Un peu de travail et d’imagination peuvent rapporter des millions.”

      Et pourquoi 50 % de la pop. gagne si peu qu’ils ne peuvent même pas avoir le privilège de payer des impôts
      ————————————

      je vais risquer une explication, ils n’ont pas d’imagination, point barre

      lol, c’t'une blegueuhhh

    • toulemonde
      “Je vous incite grandement a regarder ce court expose de Milton Friedman”

      Milton…le même dude qui a supporté Pinochet et son coup d’état financé par le CIA??

      Wow vous avez de bonnes références

    • @letight

      Acheter une maison dans l’espérance de la revendre avec un profit (ou en espérant tout simplement récupérer ses billes), ça s’appelle spéculer sur le marché de l’immobilier. Par un incroyable tour de passe-passe, ceux qui croient à la croissance infinie ont réussi à faire croire à la grande majorité qu’économiser et spéculer sont des synonymes.

      Je prends pour preuve des slogans tels que celui de la RBC (« Épargnez plus rapidement pour votre avenir grâce à un REER ») et la croisade de Claude Castonguay (REER obligatoires).

      Ces gens ont un toit et un travail (pour l’instant). Je ne vois aucune raison de m’appitoyer.

    • @toulemonde “Votre “Solution” de taxer le “big business” c’est improductif. ”

      LOL ['Switch' sacasme extrème à On] Alors nous nous somme tous enrichi, depuis l’avènement de Reagan / Tatcher au début des 80’s mais personne s’en est rendu compte !!! Le taux de chômage avoisine le zéro absolu et la prospérité a ‘trkikled down’ et tous en profitent … et rout le monde il est gentil, tout le monde il est content … LOL
      ['Switch' sacasme extrème à Off]

      @tout le monde (!!! wow what a pseudo !)

      Votre “Solution” de taxer le “big business” c’est improductif. Une chose que ce soit une chaise, une table ou une entreprise ca ne peux pas payer d’impot!

      “une entreprise ca ne peux pas payer d’impot! ” !!! Non mais ! attendez je me bisdnne là … Je suis / ai été travailleurs autonome depuis plus de 15 ans et devinez quoi, je ne le savais pas ! LOL ! Vous oubliez les BS et les petits parasites qui sucent les vrai, dans votre équation … ([pourquoi pas, tant qu’à beurrer épais.) LOL !

      “Je vous incite grandement a regarder ce court expose de Milton Friedman sur le mythe du “Free lunch”

      Désolé je suis allergique à la vielle poussière et n’apprécie guère les histoire à l’eau de rose …

      @rogiroux & stridulation Ajoutons qu’ils ont refilé ces ‘créances toxiques’ à des investisseur amateurs et surtout naïfs, en mal de profit facile et rapide et qu’ils leurs ont fait payer la note pour leur ‘crosses’ … monumentale !

      @pbe Je susi peut-ête mal informé ou encore moins indulgent que vous mais mon impression est que TOUS le gouvernements, âne ou élephants ont joué le jeu et collaboré avec ‘big money’ à cette extorsion sans précédent. Mais peut-être est-ce que cynisme et désabusement de ma part … (?)

      @sage 2010 “Parlant de révolution, il faudrait remplacer le système actuel par un autre système, mais lequel. Au juste, qui va faire telle ou telle chose dans cette révolution ?”

      Bah ! n’importe quoi !!! et ‘branlage’ d’épouvantails … Ce qu’il nous faut, c’est des dirigeants droits et honnêtes qui travaillent dans l’intérêt de la majorité, plutôt que des vendus et complices de ‘big money’ … Mais eh, cela semble aussi rare que de la mdp ces dernières années. Ils mangent tous dans les mêmes mains. Mais eh, voyez ma remarque à pbe …

      @davidsonstreet @ 13:44 Tiens oh surprise je suis 100% d’accord avec vous là-dessus !
      @maxlamontagne Pourtant pas de nouvelles ‘guerres’ en 3 ans ! What a miracle !

      @voixducentre Bonjours à vous et heureux de vous lire !

      “Je vais espérer jusqu’à la dernière minute.”
      Je me joins à vous pour croiser les doigts.

    • @ramses2.1

      « Un peu comme les innondés de la Montérégie, tant qu’ils n’ont pas à descendre dans leur sous-sol, je ne vois pas le problème. »

      Vous confondez spéculation immobilière et catastrophe naturelle (même si les innondés qui ont décidé de se recontruire au même endroit sont effectivement des spéculateurs).

    • @davidsonstreet (HS …) Wow un single à 45 tours ! (ou 33 tours ?) Je crois que je n’en ai jamais vu ! On rie bien de cette vielle techno … n’empêche que les ‘vinyles’ ont marqué un temps dans la ‘démocratisation’ de la musique et son accessibilité. Je me souviens avec émotion de mes ‘vieux’ Deutche Gramophone qui m’on permis d’entendre la musique du grand Bach comme jamais je ne l’avais entendu. Et oh, combien j’aimerais retrouver ces enregistrements ! Je n’ai encore jamais entendu une telle interprétation (ou est-ce la nostalgie d’un homme d’age mur ;-) )

      Il y a eu ensuite le ‘hit’ de ‘Boy George, alors qu’il était encore présentable ;-)

      Karma Chamelon
      Et cette superbe vidéo … (pour l’époque …)

    • “Vous confondez spéculation immobilière…’ davidsonstreet

      ===

      “Invertir dans l’immobilier”, c’est différent que d’acheter une maison dont vous allez faire votre demeure principale. Acheter votre demeure ce n’est pas ce qu’on peut qualifier de “spéculation”, c’est normalment une bonne décision financière qui est presque toujours plus avantageuse, à long terme, à celle de louer et de finalement, avec les années, payer une maison qui restera entre les mains de votre proprio.

      Voir la valeur de sa demeure prendre une débarque de 50%, ce n’est pas un simple aléa d’une décision spéculative risquée.

      Pour plusieurs personnes, la maison qu’ils ont payé au cours des années est leur principale actifs pour leurs vieux jours, je vois mal comment on peut dire “y’a pas de problème tant qu’ils l’habitent” quand cet actif perd la moitié de sa valeur étant donné que justement, tôt ou tard ils devront vendre et quitter leur demeure quand ils deviendront incapable de l’”entretenir”.

      Jean Émard

    • davidsonstreet

      Acheter une maison dans l’espérance de la revendre avec un profit (ou en espérant tout simplement récupérer ses billes), ça s’appelle spéculer sur le marché de l’immobilier.

      Ces gens ont un toit et un travail (pour l’instant). Je ne vois aucune raison de m’appitoyer
      ———————————————-

      Dis, si demain matin je te coupe ton fond de pension, ou tes REER ou tes économies de 50%, vas tu aussi me dire que ce n’est pas grave et que je n’ai pas à m’apitoyer sur toi ?

      et pourtant pour certaines personnes c’est exactement la même chose.

    • @saitek

      « si demain matin je te coupe ton fond de pension, ou tes REER ou tes économies de 50%, vas tu aussi me dire que ce n’est pas grave et que je n’ai pas à m’apitoyer sur toi ? »

      Oui­.

      « ou tes économies de 50% »

      Ce n’est pas la même chose.

      « et pourtant pour certaines personnes c’est exactement la même chose »

      On les a trompées. Je suis triste pour elles. Je suis disposé à aider tout le monde dans les limites de mes capacités.

    • @ramses2.1

      « Pour plusieurs personnes, la maison qu’ils ont payé au cours des années est leur principale actifs pour leurs vieux jours, je vois mal comment on peut dire “y’a pas de problème tant qu’ils l’habitent” quand cet actif perd la moitié de sa valeur étant donné que justement, tôt ou tard ils devront vendre et quitter leur demeure quand ils deviendront incapable de l’”entretenir”. »

      Je sais. :(

      Mais depuis quand la raison poussée à l’extrême en matière économique (capitalisme) prend-t-elle en considération les problèmes à dimension humaine de ce genre (lire Max Weber sur l’histoire du capitalisme)?

      Avant, les parents ne comptaient pas sur Wall Sreet pour s’occuper d’eux à leur retraite… Faut croire que l’« amour » a changé :

      http://www.youtube.com/watch?v=TaFvitDHMag

    • deepsouth 31 juillet 2011 09h36

      « @ cameleon
      « Vous trouvez juste de faire payer à tous, et particulièrement à ces 50 % qui vivent au, ou en deçà du seuil de la pauvreté. »
      Ce commetaire n’est par vrai. 50% des gens ne paient pas d’impôt fédéral pas 50% vivent au seuil ou en deça du seuil de la pauvreté. A moins sur que pour vous le seuil de la pauvreté est $50,000 par année »

      Pas loin ce seuil de pauvreté! 15350$/an moyenne pour les 50% bottom et 105030$/an moyenne pour les 50% top! Source – IRS 2008 :

      http://www.taxfoundation.org/publications/show/23408.html

      1. Adjusted Gross Income Shares, 1980-2008 (Percent of total AGI earned by each group)
      Top 1% Top 50% Bottom 50% 20,00% 87,25% 12,75%
      2. Total Income Tax Shares, 1980-2008 (Percent of federal income tax paid by each group)
      Top 1% Top 50% Bottom 50% 38,02% 97,30% 2,70%
      3. Average Tax Rate, 1980-2008 (Percent of AGI paid in income taxes)
      Top 1% Top 50% Bottom 50% 23,27% 13,65% 2,59%

      Je fais la comparaison pour le « top 50% » et le « bottom 50% » des lignes 1 et 3 qui donnent le pourcentage du revenu total et le taux de taxation et qui me paraissent plus pertinents que la contribution à l’impôt fédéral.

      Le « top » 50% gagne 6.84 fois plus que le groupe « bottom 50% » mais il paye seulement 5.27 fois plus d’impôt. On n’est même pas dans l’impôt proportionnel et on hurle qu’on est dans le progressif! Il est clair que les moins nantis font un plus gros effort pour payer les impôts que ceux qui sont pleins d’as!

      Donc notre cher lézard a parfaitement raison!

    • @ramses2.1

      Merci pour votre réponse mesurée de 19h43.

      Je suis provocateur, je l’avoue, mais j’ai un argumentaire et une pensée qui me permettent de tenir la route.

      Revenons à nos débats constructifs si vous êtes d’accord. L’acrimonie de dos derniers échanges a assez duré.

    • @andan Merci pour les données. Dans mes signets (utile pour faire revenir sur terre les nombreux fabulateurs ;-) ).

      Mais n’oublions pas que ceci ne représente que les impôts sur le revenu, mais les revenus totaux des gouvernements incluent de nombreux autres frais, y compris les taxe de vente (rien au fed. et entre 0 et 10% pour les taxes d’état aux USA et environ 15 % ici) plus les autres taxes, municipales, scolaires, eau etc etc et assurance médicament, frais de cours, taxes sur l’essence etc etc)

      Ainsi pour le Canada (ou est-ce le Qc ? (à vérifier)) les 40 % de ceux qui ne paient pas d’impôts sur le revenu p.c.q. leurs revenus, incluant les exemptions, accordées pour la garde d’enfants, frais de scolarité, etc) sont sous le seuil imposable et qui se partagent quelque 12% des revenu totaux, contribuent tout de même pour … 12 % des revenus de l’état. C’est à dire exactement la même proportion des 12 % de revenus qu’ils se partagent.

    • @cameleon

      la raison est simple, la plupart des gens n’ont pas de talent réel, et/ou sont paresseux. Leur place naturelle est de servir l’élite.

      L’élite, ca n’est PAS la majorité. Le talent, il n’est pas distribué également non plus.

      Et non, ce n’est pas un pays socialiste, comme le Canada. Il est NORMAL que les états soient plus a droite. Que ceux qui n’aiment pas ça restent au Canada…

    • Obama s’était présenté comme un leader plus brillant que l’ex-président au cerveau de crevette nommé GW Bush… Et j’y avais cru… avec des millions d’autres personnes… mais il se laisse avoir par de sous-crevettes du Tea Party… il ne s’affirme pas alors que les USA ont besoin d’un leader et que plus de 50% de la population l’aurait suivi avec un programme faisant appel à la fois à une diminution des dépenses et à une augmentation des revenus… Il se laisse écraser par une minorité de débiles du Tea Party.

    • @rightman

      Sérieux, un adepte de l’élitisme… ou de scientologie !?!?!

      Personnellement, j’au connu peu de personne très a droite avec un talent… sauf celui de lécher ceux qui ont le pouvoir! Faut croire qu’ils n’ont pas grand talent…

    • benton_fraser 31 juillet 2011 22h55

      « Personnellement, j’au connu peu de personne très a droite avec un talent… sauf celui de lécher ceux qui ont le pouvoir! »

      Moi non-plus! Mais lécher quoi? ;-)

    • @ phiphile-le-troll

      “on devrait parler plutôt des privilégiés: syndicats, professeux d’université, journalistes de gauche, acteurs et autres fats cats de la gauche américaine comme Michael Moore”

      Et encore des simplifications dignes d’un imbécile en manque d’attention. C’est ps toi, l’autre jour, qui accusait un journaliste de malhonnêteté intellectuelle?
      T’es pas tanné de jouer à ce jeu?
      En passant, ce sont des progressistes qui se sont battus pour que les gens comme toi aient droit à une existence décente. Au lieu de t’en prendre à eux, tu devrais les remercier. Sans les progressistes, tu travaillerais 6 jours par semaine, 12 heures par jour et tu n’aurais pas le temps de jouer à l’andouille.

      Manifestement, ton été est platte en maudit car tu es déchaîné depuis une couple de jours. Tu es sûr que de troller sur les blogues de la Presse va améliorer ton sort?

      “La pensée politique progressiste américaine est un mélange monstrueux d’imbécilité, d’extravagance et d’hystérie politique véhiculée par des vieillards pressés et de jeunes ignorants.”

      Et la “pensée” conservatrice (note les guillements) est un mélange de frustration sexuelle, de complexe d’infériorité et de mentalité “né pour un p’tit pain” véhiculé par des “intellectually-challenged” et des provocateurs en manque d’attention.
      Ca te va comme généralisations?

    • @rightman “la raison est simple, la plupart des gens n’ont pas de talent réel, et/ou sont paresseux. Leur place naturelle est de servir l’élite.”

      Non mais vous dite cela sans rire en plus !!!
      Entre cela et l’abominable système des castes en Inde il n’y a que l’illusion, p.c.q. cela en est une, qu’il est possible de grimper ‘l’échelle sociale’ alors que les castes Hindoues sont rigides et immuable et basées sur le mythe des vie antérieures.

      Rien de moins que répugnant et idiot que votre affirmation. Idiot p.c.q. vous faites partie de ceux qui paient pour …

    • @therichrocco “Ouf, que de mauvaise foi !! le déficit, attribuable à la récession, ..”

      Ouf que d’endoctrinement et de naïveté !
      Bien sur les somptueuses dépenses militaires, n’ont rien à y voir.
      Pas plus que les réduction irresponsables des taux d’imposition corporatifs.
      Pas plus que le gaspillage / extorsion des $1.3 G pour le show de gros bras du G8/20 dont rien de moins que $500 millions à la seule GRC. (plus de trente fois ce qui avait jamais été gaspillé de nos impôts et taxes pour un tel événement ailleurs dans le monde).

      Non seulement naïf et endoctriné au possible par la propagande indigeste de la droite de la droite, mais un pur idiot utile qui collabore avec ses exploiteurs ! Qui s’auto entube et en redemande …

    • @ _cameleon_

      C’est le propre des dretteux: une poignée d’exploiteurs peut compter sur la naïveté (je suis charitable…) de nombreux idiots utiles pour continuer de d’engraisser. Pire: face à un système qui ne marche pas, ces lessivés du cerveau continuent de préconiser des mesures qui n’ont rien donné juste pour ne pas dévier du dogme. De plus en plus, je me dis que ce qui arrive aux USA est la meilleure chose qui pouvait arriver: peut-être (je dis bien peut-être parce que les dretteux sont connus pour leur sectarisme), les choses changeront-elles quand on aura atteint le fond du baril.
      En attendant, je profite du spectable d’un empire en pleine décomposition… avec l’approbation béate de ses premières victimes…

      Vous n’avez pas l’impression que phiphile est de notre camp et qu’il se moque des dretteux en singeant leur rhétorique primaire (et primate)? Parce qu’autrement, ce n’est pas possible d’être aussi brain-washé que cela…

    • @cameleon

      Au contraire, la mobilité sociale est absolument possible ici, et aux états. Tous les jours, un nouveau millionnaire est né, une nouvelle idée porte fruit, etc… Oui, cela requiert de connaitre le système bancaire et financier, de s’éduquer, de travailler, se faire des contacts, mais tout le monde peut y arriver.

      Pour le reste, ce n’est qu’assumer ses choix…

    • @rightman

      C’est clair que G W Bush a dû son ascension à son talent et à son travail… lol

      Les États-Unis sont devenus, l’un des pays où l’on est le moins susceptible d’améliorer sa condition. Ce ne sont pas des méchants gauchistes qui le disent, mais l’OCDE:

      http://www.oecd.org/document/39/0,3343,fr_2649_37443_44577767_1_1_1_1,00.html

      Quand on nait de parents pauvres, on reste généralement pauvre aux États-Unis.

      «Quand un père se situe dans le groupe des 20% d’Américains les plus pauvres, il y a 40% de chances que son fils n’arrive pas à faire mieux. Au Danemark et au Royaume-Uni, les proportions respectives sont de 25% et de moins de 30% (2).»

      http://www.monde-diplomatique.fr/carnet/2007-07-20-Mobilite-sociale#nb2

      Les États-Unis ne sont plus vraiment la terre des opportunités, même si on nous présente toujours des cas individuels de réussite pour faire croire aux Américains que s’ils travaillent dur, ils vont vivre le rêve américain. C’est de moins en moins vrai.

      Au Canada, on peut améliorer son sort en faisant des études mais, aux États-Unis, si on est pauvre, l’accès à des études supérieures est pour le moins problématique.

      http://www.oecd.org/dataoecd/2/8/45002669.pdf

    • Malgré ce reglement, l’effet négatif sur le moral des américains est réel et dévastateur pour toute velléité de reprise. Comme tous les empires en fin de vie, les usa vont se diviser.

    • (…) En attendant, je profite du spectable d’un empire en pleine décomposition… avec l’approbation béate de ses premières victimes… (Jaypee)

      C’est grâce à cet empire en décomposition, laquelle semble bien vous faire frémir d’aise, que vous êtes encore en mesure de vous éparpiller virtuellement sur ce blogue d’aussi médiocre façon.

    • Personnellement, j’au connu peu de personne très a droite avec un talent (Benton Fraser)

      Peut-être ne connaissez-vous pas le musicien Richard Wagner… ou Herbert von Karajan, mais ces noms ne doivent pas vous dire grand’chose. Ce n’est pas de votre faute. C’est le milieu.

    • @stag223

      Mauvaise séance de tir à votre club de testostérone “carabinée” ?

    • Ah non. Ces jours-ci je suis plutôt occupé à reclasser mes CD.

    • Vos CD’s ??
      That’s is so 2000s…

    • @stag223

      J’ai dis “peu” de personnes… Vous lisez et retenant ce qui fait votre affaire, ce n’est pas votre faute, c’est propre au milieu de la droite!

      Un ex-nazi et un récupéré par les nazis. (Ce dernier n’en fait pas pour autant un homme de droite!)

      P.S.: Les cours de philosophie du CÉGEP ne devaient pas vous dire grand’chose à l’époque….

    • stag223 semble accroché a Wagner et Karajan dans son classement de CD.

      Il ne sait pas s’il doit les classer à droite ou à gauche!

    • That’s is so 2000s… (jenesaisabsolumentrien)

      L’élitisme des pseudo-branchés. Mes CD sont tous transférés MP4 sur iPod. Et pauvre Benton, ça ne vous a jamais effleuré l’esprit que vous pouviez joyeusement envoyer paître votre prof de philo lorsqu’il se mettait à déconner?

      Donc, vos artistes de gauche sont uniques? j’ai pour mon dire qu’ils distillent pour la plupart un ennui mortel (sans parler de l’absence totale de talent qu’ils tentent de compenser en jouant les pôôôôôvres victimes par médias complaisants interposés).

    • @benton

      Notre stag223 (qui tire moins vite que son cerveau lui commande), (contrairement à Lucky Luke), aime beaucoup les lettres W et K au scrabble.

      Qu’il joue en solitaire, d’ailleurs.

      En caressant le canon de son joujou solitaire.

    • @ stag223

      “C’est grâce à cet empire en décomposition, laquelle semble bien vous faire frémir d’aise, que vous êtes encore en mesure de vous éparpiller virtuellement sur ce blogue d’aussi médiocre façon.”

      En effet, les artistes qui y sont nés me font “frémir d’aise”. Au fait, tu en connais des grands artistes américains qui soutiennent les républicains ou les poches de thé? Pour le reste, je me trouve à des milliers de kilomètres des USA, ce qui rend le spectacle encore plus drôle quand on voit le Canada qui s’y laisse entraîner à son tour. L’élection de Harper était la preuve que “nous aussi” on est capable de voter pour un abruti… sauf que les USA l’ont fait en 2000.
      Bonne chute… J’espère qu’elle ne sera pas trop dure.

      En passant, Wagner n’était pas “à droite”. C’était même un anarchiste. Et je ne parle pas de sa musique. Quant à Karajan, qu’en sais-tu?

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    novembre 2014
    L Ma Me J V S D
    « oct    
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives

  • publicité