Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 28 février 2011 | Mise en ligne à 22h37 | Commenter Commentaires (26)

    Le sondage du jour II

    r2240330375

    Six Américains sur dix s’opposent à l’affaiblissement des droits des employés du secteur public à une convention collective, un objectif poursuivi par des gouverneurs républicains, dont celui du Wisconsin. Cette donnée est tirée d’un sondage New York Times/CBS News diffusé ce soir.

    (Photo Reuters)


    • Et pourtant il y a très peu de syndiqués aux USA. Beaucoup moins qu’ici.

      Je pense que la manière cavalière de Walker a beaucoup à voir dans cette réaction.

      Ou les gens aimeraient avoir un syndicat pour les défendre en ce moment? (Mieux que Claudette Carbonneau, j’espère. Facile.)

    • Le réveil risque d’être brutal pour les syndiqués de la fonction publiques aux États-Unis. Les États sont en faillite, il n’y a plus d’argent.

      Les choses vont si mal que plusieurs gouverneurs démocrates ont déjà manifesté leurs intentions de poursuivre dans la même voie que le gouverneur du Wisconsin.

      Lien: Democrats Turn On Public Employee Unions
      http://www.businessinsider.com/who-is-killing-public-sector-unions-2011-2

      Quand Chris Christie a mis en place ses mesures, il est passé sous les 50% d’approbation. Depuis, il est de retour au dessus de cette barre.

    • J’ai beau être en faveur de mesures visant à assainir le budget… (oui oui, même celles de Christie)…

      Je ne peux pas être en faveur du retrait du droit à la négociation collective.

    • S’ils avaient fait ce sondage il y a 3 mois, les résultats auraient probablement été TRÈS différents… j’dis ça de même, gratuitement.

    • Ce qui est ironique dans cette histoire c’est que même Franklin Delano Roosevelt était contre le ‘collective bargaining’ pour les fonctionnaires.

      When government unions strike, they strike against taxpayers. F.D.R. considered this “unthinkable and intolerable.”

      Lien: http://www.nytimes.com/roomfordebate/2011/02/18/the-first-blow-against-public-employees/fdr-warned-us-about-public-sector-unions

    • Six Américains sur dix s’opposent à l’affaiblissement des droits des employés du secteur public à une convention collective, un objectif poursuivi par des gouverneurs républicains, dont celui du Wisconsin

      As tu compris américanophile

      Maintenant dégage

    • @ friviere

      Le point important ici n’est pas que l’État n’a plus d’argent mais que la mesure vise a affaiblir les syndicats et les syndiqués en leur enlevant le droit de négocier une convention collective. Il y a la différence notable entre le fait d’être en obligation de réduire les demandes que l’on fait à l’État pour s’adapter a la réalité de la situation et tout simplement ne plus avoir le droit de négocier.

      C’est bien simple. Cette loi est tout simplement discriminatoire et hypocrite. Que les syndiqués doivent réaliser que l’on ne peut plus négocier les mêmes avantages qu’avant, ça c’est normal. Mais il est antidémocratique de leur enlever le droit de pouvoir décider eux mêmes.

      J’irais même jusqu’a dire que au vu de comment le projet de loi s’articule, c’est antiaméricain. Ou sont les valeurs de liberté ? Il est facile de brandir cet étendard quand on veut que le gouvernement nous lâche mais pourquoi ces mêmes gens ne la brandissent pas quand l’État cherche a museler une partie de ces citoyens ? C’est hypocrite et démagogue

    • 4 sur 10 qui sont contre, la propagande anti-syndicaliste fonctionne.

    • Briser les syndicats, c’est briser la base militante organisée des démocrates.

      C’est l’objectif à long terme.

    • @candela

      C’est certainement l’objectif, en partie. Les Républicains ont toujours été près de la grande entreprise, par ailleurs, et son but est de détruire les syndicats. Les patrons ne veulent plus de syndicats dans leurs jambes pour exploiter les travailleurs à leur guise, et ils utilisent les Républicains pour y arriver. Depuis la venue au pouvoir de Reagan, c’est une tendance lourde – souvenez-vous comment Reagan a réglé la grève des contrôleurs aériens…

    • Bon exposé des motivations de Walker et autres Répu$ de détruire les syndicats.

      «Why bust the unions? As I said, it has nothing to do with helping Wisconsin deal with its current fiscal crisis. Nor is it likely to help the state’s budget prospects even in the long run: contrary to what you may have heard, public-sector workers in Wisconsin and elsewhere are paid somewhat less than private-sector workers with comparable qualifications, so there’s not much room for further pay squeezes.

      So it’s not about the budget; it’s about the power.

      In principle, every American citizen has an equal say in our political process. In practice, of course, some of us are more equal than others. Billionaires can field armies of lobbyists; they can finance think tanks that put the desired spin on policy issues; they can funnel cash to politicians with sympathetic views (as the Koch brothers did in the case of Mr. Walker). On paper, we’re a one-person-one-vote nation; in reality, we’re more than a bit of an oligarchy, in which a handful of wealthy people dominate.

      Given this reality, it’s important to have institutions that can act as counterweights to the power of big money. And unions are among the most important of these institutions.»

      http://www.nytimes.com/2011/02/21/opinion/21krugman.html

    • Le véritable objectif est de briser les syndicats de la fonction publique dernier bastion syndicale existant aux States, et aussi de priver le parti Démocrate de la contribution des syndicats. L’équilibre budgétaire n’est que poudre aux yeux. Il est présentement bon ton de diaboliser les syndicats, et les syndiqués, et de leur attribuer les dérives économiques. Comme le disait le type à la soirée des Oscars aucun dirigeant des grandes entreprises qui ont mené à la crise financière ne sont en prison.

    • @jeanvizir L’équilibre budgétaire mon oeil !!!

      Le Wisconsin aura un déficit (bi annuel) de plus de 2 milliards dont 1.8 milliards sont dues à des congés de taxes et d’impots aux plus riches.

      * Slash income taxes for the top one percent of income earners who make more than $225,000 a year — two-year budget cost: $287 million.
      * Reopen the “Las Vegas Loophole” which allows Wisconsin businesses to shelter their tax obligations to Wisconsin families through phantom “offices” in states without corporate income tax — two-year budget cost: $375 million.
      * Repeal changes made to the capital gains tax deduction, despite the fact 70 percent of capital gains filings are from those earning more than $200,000 a year — two-year budget cost: $243 million.
      * Shelter the assets of the wealthiest Wisconsinites even more by a radical end to tax paid on retirement income, regardless of income — two-year budget cost: $920 million. [Legislative Fiscal Bureau, 2/23/09, 7/8/09, 1/25/10; "Upfront," WISN-TV, 11/8/09; La Crosse Tribune, 11/24/09]

      Ils empruntent pour donner des congés d’impôts aux obèses du dollar …
      Et nos petit droitiste à la cervelle délavée applaudissent et n’y voient que du feu !

    • @_cameleon_

      Si au moins ils faisaient partie de ceux qui profitent des diminutions d’impôts – parce que nous vivons une situation semblable au Canada – on pourrait au moins comprendre et voir une certaine logique dans leur position, mais ce sont des salariés de la classe moyenne qui se font siphonner eux aussi et couper les services en retour pour engraisser d’autres qu’eux, et ils en redemandent…

      On appelle-tu ça de la bêtise ?

    • @stridulation Je ne vois pas autre chose …

    • Pour ce qui est des entreprises le Canada a le taux le plus avantageux (pour elle) et le pire (pour nous) dans le G7 (8?). Suite aux réductions successives de Harper les cies. paient maintenant pas moins de 15 % de moins d’impôts qu’aux USA !!!

      Énormes dépensez militaires et le gaspillage (G20… ) et déficit monstre.
      Et nos droitistes ne voient pas qu’on transfère la charge fiscale sur leur dos. Pire ils (se penchent et) en redemandent !

    • Walker et sa clique ont fait ce que personne avait reussi jusqu’a date, relancer le mouvement progressiste aux Etats Unis!!!! En fait, maintenant grace a Wisconsin et certains medias progressistes, les Americains commencent a se rendre compte que le projet a etre implante ne correspond en aucune facon anos valeurs. Au fait, on l’avait considere comme “granted”… Maintenant, l’Americain et Americaine moyenne se rend compte que l’American Dream des Americain peut bien etre en danger.

      Le Huffpo a publie cet article: Not a Union Member?: Why Should You Care About Wisconsin (or Ohio, or Michigan) de Amy Dean.

      “This is something that should matter for all Americans. Because if our rights related to association and collective bargaining can simply be denied, taken away as part of an executive initiative disguised as being about something else, then other rights are also at risk. We avoid restricting freedom of speech in our country because we recognize that encroachments on our freedoms create a slippery slope. One violation of basic rights leads to another. If we don’t stand up now against abuses of power on the part of state executives, the safety of our dearest liberties could be called into question.

      Our ability to freely associate and form organizations to advance whatever political and economic interests we might have is one of the things that makes this country great. It is something that Alexis de Tocqueville admired about American democracy when he wrote his renowned observations about our political system in the early nineteenth century.

      We abandon this democratic tradition at our peril. A politics that condemns public employees for being greedy because they insist on maintaining their rights is profoundly dishonest and dangerous. The fact that we have elections in this country is not enough to safeguard our democracy. If we allow rights to be restricted, under the auspices of a twisted interpretation of the rule of law, we follow a treacherous path that has historically led the way to tyranny.”

      En somme, aucun gouverneur a le droit de facon unilateral d’elever les droits de travailleurs sans avoir passer par un processus democratique qui inclut le fait de ‘assoir avec les representants des travailleurs dont les syndicats! Au Wisconsin sont nes les dNot a Union Member?: Why Should You Care About Wisconsin (or Ohio, or Michigan)
      roits civils des travailleurs de cette Nation! So goes Wisconsin so goes the Nation!That’s what democracy looks like!!!!

      Ce qui ne correspond pas a notre democratie est:
      First Gov. Scott Walker announced that he was attaching to a budget repair bill a scheme to eliminate most collective bargaining rights for state, county and municipal employees in Wisconsin. In the same measure, he proposed to restructure state government to give himself authority to sell off public assets and to make cuts in health care programs.

      The people objected, generating the largest protests in the state’s history. They even filled the Capitol with thousands of police officers, firefighters, state employees, teachers, students and their allies.”
      http://host.madison.com/ct/news/opinion/editorial/article_484474e6-43ac-11e0-9fda-001cc4c002e0.html

    • Vous vous rappelez de l’affrontement entre les syndicats du secteur public et le gouvernement de René Levesque en 1983 après que celui-ci ait coupé les salaires de 20% pendant quelques mois parce que le gouvernement n’avait pas d’argent ? Ce genre de choses s’en vient aux Etats-Unis.

    • Qui est-ce qui avait dit qu’il s’agissait du budget?

      Aves vous, par hasard, vu la nouvelle compagne de financement du National Republican Senatorial Committee ‘Defeat the unions in 2012′? Donc… le but n’est pas d’assenir les finances publiques!!!!
      “As I write you now the fat cat labor bosses are busy scrapping together millions of forced “dues” money to build a massive political war chest. They are preparing to launch an unprecedented negative smear campaign against Republicans in an attempt to hold onto the Senate in 2012.

      But we have a plan to beat them and need your help…

      The D.C. labor bosses are going all in to hold onto the Senate in 2012, and to pave the way for forced unionization for Government employees.”
      http://maddowblog.msnbc.msn.com/_news/2011/02/28/6154183-defeat-the-unions-in-2012-wisconsin-is-not-about-the-budget

    • Avez, avez. Dsl mes fautes d’orthographe, Francais etc sont enormes…. Mais, que voulez vous….

    • Si les corporations brises les syndicats, qui brisera les corporations ?

      Quand on devient trop puissant, le retour du balancier se fait sentir, un jour ou l’autre.

      Briser les syndicats est le meilleur moyen de courir à sa perte pour le capitalisme.

      Je dis cela, mais je ne dis rien. Ce n’est pas moi qui ira pleurer sur la tombe du capitalisme

    • @prettybrowneyes

      Vos fautes de français ne sont pas si pires que cela. Il y a beaucoup de québécois francophones de souche qui font beaucoup plus de fautes que vous.

      L’ensemble de votre texte est très lisible.

    • Les Répu$ et leur frange extrémiste tealibane se battent la gueule à réclamer leur pays que le gouvernement leur aurait volé.

      Ils ne s’aperçoivent pas qu’ils vont perdre le contrôle de leur gouvernement quand les ploutocrates crosseurs décideront de la pertinence ou non d’avoir un gouvernement.

      L’ignorance des dretteux vient d’un gène qui les fait aspirer à l’esclavage du chien qui ne réclame que son chiard de temps à autre de la main de son maître.

      Bel avenir de soumission qu’ils préparent pour leur progéniture.

    • @_cameleon_
      Nous sommes tous les deux sur la même longueur d’onde alors. Les Républicains disent être obligés faire cela à cause du déficit, alors que ce n’est pas la véritable raison. Ils veulent caser du sucre sur le dos des syndicats alors qu’ils graissent la patte aux très bien nantis.

    • filleduroi,

      Merci de m’encourager! Ca fait 6 ans que je n’ai vraiment pas l’occasion de partiquer mon Francais sauf sur le blog! Merci M Hetu!

      Vous dites: “Si les corporations brises les syndicats, qui brisera les corporations ?”

      La situation actuelle aux US est un peu difficile. MoJo a publie un article que j’ai peut-etre deje suggere avec les intervenants du blog mais, certains articles, livres etc sont comme le bon vin, on n’en a pas assez d’eux!

      L’article s’appelle “It’s the inequality, stupid Eleven charts that explain everything that’s wrong with America” et a ete ecrit par Dave Gilson and Carolyn Perot
      “How Rich Are the Superrich?A huge share of the nation’s economic growth over the past 30 years has gone to the top one-hundredth of one percent, who now make an average of $27 million per household. The average income for the bottom 90 percent of us? $31,244.”
      http://motherjones.com/politics/2011/02/income-inequality-in-america-chart-graph

      D’ailleurs, le GOP propose un plan qui va conduite a la perte d’entre 400 – 800 mil jobs dans le secteur public (sante, education, services (recollection ordures etc)). De plus, le ralentissement de la croissance attiendra les alentours de 5%!!!!!!!!! Ce n’est pas pour rien que 70.000 personnes ont participe a la manif de Madison (WI) la premiere fin de semaine et environ 100.000 cette derniere fin de semaine!

    • @jeanvizir Oui absolument … pardonnez si mon msg. portait à confusion …

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    août 2012
    L Ma Me J V S D
    « juil   sept »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité