Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Depuis juin 1994, Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l’Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l’Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que plusieurs essais sur les États-Unis, dont Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012) et Madame America : 100 clés pour comprendre Hillary Clinton (Les Éditions La Presse, 2016). Il vit à Manhattan avec sa famille.
  • Lire la suite »

    Archive du 6 novembre 2010

    Samedi 6 novembre 2010 | Mise en ligne à 13h27 | Commenter Commentaires (21)

    Récriminations démocrates

    Rahm Emanuel

    Sous le couvert de l’anonymat, des conseillers de Barack Obama pointent du doigt l’ancien chef de cabinet Rahm Emanuel, qui aurait non seulement nui au démocrate en encourageant le président à faire des compromis législatifs mais également en quittant son poste avant les élections de mi-mandat.

    Dans une entrevue au journal Politico, la candidate démocrate au poste de gouverneur de Floride, Alex Sink, attribue sa défaite au président Obama, qui aurait mal géré la marée noire du golfe du Mexique et mal compris l’impopularité de sa réforme du système de santé.

    À ces récriminations démocrates, il faut ajouter la décision contestable de Nancy Pelosi de briguer le poste de leader de la minorité à la Chambre des représentants en dépit de pertes électorales qui ont été attribuées en partie à son impopularité au sein de l’électorat.

    Pas pour rien que les républicains et les commentateurs conservateurs disent aujourd’hui : Pass the popcorn!

    (Photo AP)

    Lire les commentaires (21)  |  Commenter cet article






    Samedi 6 novembre 2010 | Mise en ligne à 10h04 | Commenter Commentaires (41)

    Quand Bill Maher pourfend Jon Stewart

    Maher-Rally-300x150

    L’animateur de Real Time Bill Maher a mis fin à son émission d’hier en reprochant à Jon Stewart et Stephen Colbert, organisateurs du «rassemblement pour rétablir la santé mentale et/ou la peur», d’avoir laissé entendre que la gauche était aussi blâmable que la droite pour la dérive du débat politique aux États-Unis. On trouve ici un clip de son topo dont voici des extraits dans le texte :

    “The message of the rally, as I heard it, was that, if the media stopped giving voice to the crazies on both sides, then maybe we could restore sanity. It was all nonpartisan and urged cooperation with the moderates on the other side forgetting that Obama tried that and found out…there are no moderates on the other side. When Jon announced his rally, he said the national conversation was dominated by people on the Right who believe Obama’s a Socialist and people on the Left who believe 9/11’s an inside job, but I can’t name any Democratic leaders who think 9/11’s an inside job. But Republican leaders who think Obama’s a Socialist…all of them.”

    Lire les commentaires (41)  |  Commenter cet article






    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    novembre 2010
    L Ma Me J V S D
    « oct   déc »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Archives