Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Archive du 16 octobre 2010

    Samedi 16 octobre 2010 | Mise en ligne à 18h12 | Commenter Commentaires (52)

    Question (pas très subtile) à Rand Paul

    Le candidat démocrate au Sénat pour le Kentucky, Jack Conway, traîne de la patte dans les sondages sur son rival républicain et favori du Tea Party, Rand Paul, mais il n’est pas complètement éliminé de la course. De toute évidence, il croit que sa nouvelle publicité (pas très subtile) pourrait l’aider à marquer des points politiques auprès de l’électorat religieux de son État. Comme le souligne le site internet Gawker dans ce billet, la réponse aux questions de Conway tient peut-être en partie aux drogues illégales que Paul a consommées à l’époque où il était étudiant.

    Lire les commentaires (52)  |  Commenter cet article






    Samedi 16 octobre 2010 | Mise en ligne à 11h57 | Commenter Commentaires (37)

    Le chiffre du jour

    50 : nombre de sièges que les démocrates devraient perdre à la Chambre des représentants à l’occasion des élections de mi-mandat, selon l’analyse de Nate Silver, qui n’écarte cependant pas la possibilité d’un total bien inférieur ou bien supérieur à celui-ci en raison du nombre élevé de circonscriptions où le verdict n’est pas encore coulé dans le béton.

    Lire les commentaires (37)  |  Commenter cet article






    Samedi 16 octobre 2010 | Mise en ligne à 10h03 | Commenter Commentaires (55)

    Quand Sarah Palin égratigne Michelle Obama

    Sarah Palin a égratigné Michelle Obama hier lors d’un discours en Californie, faisant allusion à une de ses déclarations les plus controversées de la campagne présidentielle de 2008. Il va sans dire que l’ex-gouverneure d’Alaska n’a jamais accepté l’explication de la première dame des États-Unis sur ce qu’elle voulait dire en affirmant que, «pour la première fois de ma vie d’adulte, je suis vraiment fière de mon pays».

    Je traduis la déclaration de l’ex-candidate à la vice-présidence :

    «Vous savez, quand j’entends des gens dire, ou ce qu’ils ont dit durant la campagne, à savoir qu’ils n’ont jamais été fiers d’être américains, n’ont-ils jamais vu quelqu’un en uniforme?»

    «J’ai les larmes aux yeux lorsque je vois un jeune homme ou une jeune femme marcher dans un aéroport en uniforme, vous aussi – tellement fière d’être américaine.»

    Palin participera aujourd’hui à un rassemblement à Sacramento aux côtés de plusieurs candidats républicains aux élections de mi-mandat en Californie. Brilleront cependant par leur absence Carly Fiorina, candidate au Sénat qui jouit de l’appui de Palin, et Meg Whitman, candidate au poste de gouverneur de l’État. Il semble que ces deux femmes ne veulent pas être vues en compagnie de la maman grizzly en chef.

    Parlant de Whitman, un journaliste lui a demandé hier si Palin était qualifiée pour le poste de président des États-Unis. Je traduis sa réponse pour le moins circonspecte :

    «Techniquement, elle est qualifiée pour être présidente parce que vous devez être citoyen des États-Unis… Je pense que les électeurs des États-Unis vont décider du prochain candidat républicain et la concurrence sera forte.»

    Lire les commentaires (55)  |  Commenter cet article






    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juillet 2014
    L Ma Me J V S D
    « juin    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité