Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Depuis juin 1994, Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l’Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l’Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que plusieurs essais sur les États-Unis, dont Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012) et Madame America : 100 clés pour comprendre Hillary Clinton (Les Éditions La Presse, 2016). Il vit à Manhattan avec sa famille.
  • Lire la suite »

    Archive du 14 septembre 2010

    Mardi 14 septembre 2010 | Mise en ligne à 22h03 | Commenter Commentaires (69)

    Soirée triomphale pour le Tea Party

    15elect4_337-span-articleLarge-v4

    Christine O’Donnell (photo), candidate du Tea Party, a infligé une défaite retentissante au favori de l’establishment républicain, Mike Castle, dans la primaire républicaine pour l’élection sénatoriale du Delaware. O’Donnell fera face au démocrate Chris Coons à l’occasion des élections du mi-mandat, qui auront lieu le 2 novembre.

    Les sondages favorisent Coons face à O’Donnell, dont les positions ultra-conservatrices ne sont pas toujours en phase avec l’opinion de l’électorat modéré du Delaware. Ces mêmes sondages donnaient le démocrate perdant contre Castle, ex-gouverneur et actuel représentant du Delaware.

    Ovide Lamontagne, un autre chouchou du Tea Party, se dirige également vers la victoire dans la primaire républicaine pour l’élection sénatoriale du New Hampshire. Comme au Delaware, la victoire de ce candidat conservateur augmente les chances de victoire des démocrates le 2 novembre prochain dans le Granite State. Il faisait face à l’ancienne ministre de la Justice de l’État, Kelly Ayotte.

    P.S. : La vague du Tea Party a également touché l’État de New York, où Carl Paladino, un autre favori du mouvement, a écrasé Rick Lazio, le candidat préféré de l’establishment républicain dans la primaire du parti pour le poste de gouverneur.

    Paladino fera face à l’actuel ministre de la Justice de New York, Andrew Cuomo, le 2 novembre.

    (Photo The New York Times)

    Lire les commentaires (69)  |  Commenter cet article






    Mardi 14 septembre 2010 | Mise en ligne à 17h16 | Commenter Commentaires (151)

    Une journaliste de sport trop sexy?

    D061973003.JPGDESK EMAIL

    Je pensais que la question des femmes journalistes dans les vestiaires d’équipes sportives professionnelles était réglée depuis longtemps, mais une controverse vient d’éclater à New York qui semble la relancer.

    L’affaire met en vedette une journaliste de TV Azteca, Ines Sainz, qui aurait été harcelée samedi dernier dans le vestiaire des Jets de New York, une équipe de football de la NFL. La ligue a lancé une enquête sur cette affaire pour déterminer si des joueurs et un des entraîneurs adjoints ont tenu des propos sexistes ou agi de façon déplacée en présence de la journaliste, que l’on peut voir ici dans diverses circonstances et tenues.

    En attendant le verdict de la NFL, un journaliste de la télé new-yorkaise a défendu hier le droit de Sainz de faire son travail sans être importunée, tout en s’interrogeant sur ses choix vestimentaires. De son côté, une star des Redskins de Washington, Clinton Portis, a laissé entendre aujourd’hui qu’une femme journaliste ne pouvait entrer dans un vestiaire rempli de footballeurs professionnels sans avoir le goût de baiser avec au moins l’un d’entre eux. Il s’est plus tard excusé de ses propos.

    Lire les commentaires (151)  |  Commenter cet article






    Mardi 14 septembre 2010 | Mise en ligne à 13h35 | Commenter Commentaires (17)

    Un «adulte» chez les républicains

    100913_daniels_whitehouse_ap_605

    Il est trop top pour dire si le gouverneur républicain d’Indiana Mitch Daniels a des chances de remporter l’investiture de son parti pour l’élection présidentielle de 2012. Mais il est évident que cet ancien directeur du Budget de la Maison-Blanche pendant le premier mandat de George W. Bush tente de se définir comme un des adultes parmi les républicains pas toujours sérieux ou crédibles qui aspirent plus ou moins ouvertement à la présidence des États-Unis.

    Même s’il est loin d’être aussi photogénique et flamboyant que Sarah Palin, Daniels s’est gagné des appuis parmi les militants du Tea Party et autres conservateurs qui s’inquiètent de la taille de l’État fédéral et des déficits. Depuis 2005, à la tête de l’Indiana, il a retranché 440 millions de dollars du budget de son État et réduit de moitié le taux de croissance des dépenses publiques, comme on peut le lire dans le portrait que vient de lui consacrer l’hebdomadaire Newsweek.

    Daniels se démarque cependant de plusieurs leaders de son parti en refusant d’écarter l’hypothèse d’une hausse des impôts pour combattre les déficits de Washington. Je cite une de ses déclarations à Newsweek :

    «À un moment donné, il pourrait y avoir une augmentation des impôts. Ils disent qu’on ne peut plus avoir une conversation adulte. Je pense que nous le pouvons.»

    Le journaliste Jonathan Martin de Politico fait état dans cet article des rencontres privées qu’organise Daniels avec des dirigeants et supporteurs républicains en prévision d’une campagne à la Maison-Blanche.

    (Photo AP)

    Lire les commentaires (17)  |  Commenter cet article






    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    septembre 2010
    L Ma Me J V S D
    « août   oct »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives