Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Archive du 26 juillet 2010

    Lundi 26 juillet 2010 | Mise en ligne à 20h03 | Commenter Commentaires (69)

    Avec des alliés comme le Pakistan…

    67159541luFDK6Qgkhti2

    Je notais dimanche soir le fait que le Pakistan reçoit plus d’un milliard de dollars par année de Washington pour combattre Al-Qaïda et ses alliés extrémistes. Cette somme est évidemment à ajouter aux milliards de dollars en aide économique et militaire que les États-Unis versent annuellement à cet allié dit stratégique.

    À la lumière des documents confidentiels diffusés par le site WikiLeaks, qui contiennent des accusations de duplicité formulées à l’encontre du Pakistan, il faut se demander si tout cet argent sert vraiment les intérêts américains. Mais ne limitons pas notre réflexion à ces fuites de WikiLeaks.

    Selon cet article publié récemment dans le New York Times, les riches Pakistanais ne paient pas d’impôts sur le revenu, profitant de règles qui leur permettent d’éviter un sort réservé aux gens beaucoup moins fortunés. Je cite un extrait de cet article où un Pakistanais exaspéré explique comment un pays relativement pauvre comme le sien peut se permettre de ne pas percevoir les impôts de ses citoyens les plus fortunés (merci à Jean Émard pour la traduction) :

    Sur plus de 170 millions de Pakistanais, moins de 2% paient
    des impôts sur le revenu, ce qui fait que les recettes fiscales du Pakistan,
    sont parmi les plus basses au monde, juste en dessous de
    celles du Sierra Leone, si on calcule le ratio entre l’impôt et le
    produit intérieur brut.

    M. Zaidi tient responsable les États-Unis et ses perpétuels sauvetages
    du Pakistan pour les maigres recettes fiscales tirées des riches comme des
    pauvres pakistanais. «Les Américains devraient dire: “C’est assez,
    réglez le problème vous-même. Faites le ménage dans votre maison”, dit-il. Mais vous êtes des lâches et vous avez peur de prendre ce risque.»

    Lire les commentaires (69)  |  Commenter cet article






    Lundi 26 juillet 2010 | Mise en ligne à 17h44 | Commenter Commentaires (45)

    La pen$ion de Tony (BP) Hayward

    c3ccb6d6446f86e09ed1f3f7a73e0107

    Tony Hayward recevra une pension annuelle de 930 000$ lorsqu’il quittera son poste à la tête de BP en octobre, selon ce scoop de la BBC. Il ne prendra cependant pas sa retraite pour autant. Il va plutôt se voir attribuer une place au conseil d’administration de TNK-BP, l’affilié du groupe britannique en Russie. Amis russes, surveillez bien vos lacs, rivières, fleuves et mers!

    (Photo AP)

    Lire les commentaires (45)  |  Commenter cet article






    Lundi 26 juillet 2010 | Mise en ligne à 12h21 | Commenter Commentaires (96)

    Le journalisme, selon Julian Assange

    Julian Assange, fondateur du site WikiLeaks, a défendu aujourd’hui en conférence de presse (voir vidéo ci-dessus) sa décision de publier des dizaines de milliers de documents confidentiels sur la guerre en Afghanistan. Il a notamment affirmé que les documents ayant trait aux pertes civiles révèlent de possibles «crimes de guerre» commis par les forces de la coalition internationale, un sujet auquel le quotidien The Guardian a consacré cet article.

    Accusé d’avoir menacé la sécurité nationale des États-Unis, Assange a fait cette déclaration en conférence de presse :

    «Nous sommes habitués au fait que ceux dont nous dénonçons les abus essaient de (nous) discréditer (…). Nous ne voyons pas autre chose dans la réponse de la Maison Blanche»

    Dans une entrevue au Guardian, il a ajouté :

    «C’est le rôle du journalisme que de s’en prendre aux puissants et lorsqu’ils sont mis au défi, il y a toujours des réactions.»

    On peut en apprendre davantage sur Assange en lisant cet article que je lui consacrais en juin ainsi que ce portrait paru peu avant dans l’hebdomadaire The New Yorker.

    Lire les commentaires (96)  |  Commenter cet article






    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mai 2011
    L Ma Me J V S D
    « avr   juin »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives

  • publicité