Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Archive du 3 juillet 2010

    Samedi 3 juillet 2010 | Mise en ligne à 8h57 | Commenter Commentaires (333)

    Obama, meilleur président que Reagan?

    obama-reagan-walking-lede-3Les républicains ont dû s’étouffer dans leur tasse de café avant-hier lorsque l’Institut de recherche du Collège Sienna dans l’État de New York a publié les résultats de son dernier sondage sur le classement des 43 présidents américains mené auprès de 268 spécialistes. Après moins de deux ans à la Maison-Blanche, Barack Obama arrive au 15e rang, trois places devant Ronald Reagan, le dieu de tous les républicains vivants, et deux places derrière Bill Clinton. George W. Bush est classé au 39e rang.

    Les cinq meilleurs présidents, selon les spécialistes : Franklin Roosevelt, Theodore Roosevelt, Abraham Lincoln, George Washington et Thomas Jefferson. Plusieurs qualités personnelles sont prises en compte dans ce classement, dont l’imagination, l’intégrité, l’intelligence, la chance et la volonté de prendre des risques.

    De son côté, le commentateur Peter Beinart estime ici qu’Obama a fait plus en 18 mois à la Maison-Blanche que Jimmy Carter et Bill Clinton en 12 ans à la présidence. Je cite un extrait de son article traduit par Jean Émard, un de nos collaborateurs :

    Je sais que cet été devrait être celui de la grogne envers Obama. La marée noire se déverse toujours, l’économie stagne et la guerre en Afghanistan s’enlise. Son charme auprès des Américains s’estompe. Mais du côté politique, il continue de marquer des points. Cette semaine, ce fut la réforme de la réglementation financière. On peut s’interroger si le projet de loi du Sénat va vraiment changer la façon faire de Wall Street, mais je doute que vous puissiez nommer rapidement une loi progressiste plus important signée récemment par un autre président démocrate? Moi non plus je n’en ai pas à l’idée. Et cela vaut aussi bien pour le plan de relance économique d’Obama que pour sa réforme des soins de santé. Ce qui signifie que, législativement parlant, Obama a dépassé en 18 mois ce Bill Clinton et Jimmy Carter ont réalisé conjointement en 12 ans. À la fin de cet été, il aura de plus fait accéder deux jeunes juges libéraux à la Cour Suprême.

    Même sur le plan de la politique étrangère, Obama a connu le succès. Il a obtenu que Pékin réévalue sa monnaie, ce qui a été un objectif de la politique américaine depuis plusieurs administrations. Il a obtenu que la Chine et la Russie cautionnent les nouvelles sanctions de l’ONU contre l’Iran, et il a considérablement amélioré les relations entre Washington et Moscou, en approchant la Russie de l’Occident tout en l’éloignant de la Chine, qui semblait en train d’émerger comme son partenaire stratégique.

    Lire les commentaires (333)  |  Commenter cet article






    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    septembre 2009
    L Ma Me J V S D
    « août   oct »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité