Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Dimanche 28 février 2010 | Mise en ligne à 10h21 | Commenter Commentaires (112)

    Question aux partisans de Ron Paul

    Conservatives

    Chers partisans de Ron Paul, vous reconnaissez-vous dans cette description des partisans du représentant texan offerte par l’éditorialiste conservatrice du Wall Street Journal Dorothy Rabinowitz dans ce passage d’une chronique récente :

    «Sans compter les nombreux théoriciens de conspiration, fanatiques antigouvernementaux, truthers et autres membres de la cellule des obsédés et aliénés qui ont soutenu la candidature présidentielle de son père Ron Paul, le congressman du Texas.»

    Je suis tombé sur cette définition en lisant la chronique que signe aujourd’hui Frank Rich du New York Times sur le sens à donner à l’attentat-suicide meurtrier de Joe Stack contre un édifice de l’IRS.


    • Pauvre Ron Paul. Les astres sont contre lui.

      Rep. Ron Paul, the libertarian-oriented Republican whose 2008 presidential run provided kindling for the Tea Party movement, suddenly finds himself dealing with the blowback: a handful of Tea Party-inspired candidates are seeking to dislodge him in Tuesday’s Texas Republican primary.

      It’s an unusual turn of events for a veteran congressman who has reached stardom in conservative populist circles and who just last week emerged as the victor of the presidential straw poll at the Conservative Political Action Conference.

      Yet despite his solid anti-establishment credentials and non-conformist views, Paul finds himself under siege from three Republicans who are embracing many of the themes that have defined Paul’s career. At the heart of the resistance is the notion that the 10-term Paul has gone Washington, abandoning his constituents as he pursues his white whale—the presidency.

      http://www.politico.com/news/stories/0210/33640.html#ixzz0gqSRu1al

      Les tea-partiers sont contre lui.

    • Wow, Frank Rich a écrit toute une chronique.

    • Frank Rich est une merde qui justement travaille pour ceux qui sont mentionné dans l’article: Council on Foreign Relations, New World Order, Commission Trilatérale,…

      On voit que Ron Paul a vraiment du succès: le Tea Party a été infiltré par le GOP, les démocrates se sert de n’importe quel événement pour l’associer à Paul, les marionnettes des médias ont tous les mêmes “talking points”…..

      Ça fait des années qu’on se dirigent vers ça: l’establishment terroriste américain (GOP, démocrates) a chaud, les vrais pro-américains (les constitutionnalistes comme Ron Paul) sont de plus en plus nombreux, ils menacent les voleurs à la Federal Reserve et l’industrie militaro-industriel. Que font ces bandit? Iils envoient leurs employés (Rich, Glenn Beck) pour faire croire que c’est les Patriotes les terroristes.

      Pourtant le mouvement ne fait que grossir, il n’est pas arrêtable. Il va y avoir une révolution aux É-U, reste à savoir qu’elle forme elle aura.

    • Personnellement je trouve cette description complaisante, molle et sans conviction

    • Au sens strict, ce n’est pas une définition. C’est un dénombrement partiel (et biaisé, bien entendu).

    • Dire que c’est Ron Paul qui a été l’inspiration des tout premiers Tea Party moderne. Mais bon, reste que c’est vraiment trop facile comme description de ses supporteurs. Rien de nouveau sous le soleil, toujours le même argument de merde parce que l’homme est beaucoup trop intelligent pour qu’on s’attaque à sa plateforme.

    • @treblig

      J’irais même jusqu’à dire que cette description est partisanne…

    • Ernest est un libertarien , il faut s’ attendre a tout de ces gens la.

      Comme?

      il a voté contre les propositions de lois républicaines sur l’augmentation des dépenses militaires, a appelé à un retrait rapide des troupes américaines d’Irak et à une réduction des pouvoirs de la Réserve fédérale.

      il est également partisan de la suppression de la CIA et du Département de l’Éducation des États-Unis.

      Il a soutenu la recherche sur les cellules-souches, et s’est opposé au gouvernement Bush sur ce point,

      enfin il a voté contre le Patriot Act.

      Pas si fou.

    • “Chers partisans de Ron Paul, vous reconnaissez-vous dans cette description des partisans du représentant texan”

      Non, je ne me reconnais pas du tout. Par contre je reconnais qu’il est une menace pour l’establishment dont les médias font parti, d’ou leur acharnement. Pourquoi ne pas parler de ses idées et de ses propositions, au lieu de lui coller une image fabriquée? Comment se fait-il qu’on utilise les mêmes techniques que Fox News pour discréditer Ron Paul? D’ailleurs dans le combat contre Ron Paul, Fox News, MSNBC et autres sont du même bord. Tout d’un coup les critiques formulés par Fox News seraient donc crédibles.

    • Les Républicains qui ne cèdent pas aux sirènes israéliennes appelant à l’invasion de l’Iran doivent en effet indisposer Ms.Rabinowitz…

      Les hommes politiques américains qui pensent qu’il n’est pas du devoir géopolitique des États-Unis d’assumer systématiquement les intérêts régionaux d’Israël et les conséquences de son obsession de la domination et sa propension à l’agression permanente de ses voisins dérangent évidemment les néo-conservateurs.

    • “Rep. Ron Paul, the libertarian-oriented Republican whose 2008 presidential run provided kindling for the Tea Party movement, suddenly finds himself dealing with the blowback: a handful of Tea Party-inspired candidates are seeking to dislodge him in Tuesday’s Texas Republican primary.”

      Ce bout de text prouve encore une fois que Ron Paul ne partage pas les idées des teabaggers et autre du genre. Les partisans de Dr Paul sont des jeunes et des moins jeunes, mais surtout des gens de 25-45, éduqués, pragmatiques et qui en ont marre du système bipartite. Vous ne verrez jamais les extrémistes de la droites de ce blogue, par exemple, supporter Ron Paul, pour la simple raison qu’avec Ron Paul Israel prendra une méchante débarque. Malheureusement on essaye de les décrire comme étant des extrémistes, peut-êtres bientôt des terroristes. Par contre, tout ça nous indique que le mouvement commence a inquiéter le pouvoir, donc est un bon signe.

    • N’oublier pas que rand paul semble en voie de gagner le kentucky lors de l’investiture des rep du 6 mai prochain. L’idée de couper les budjets militaires et de ne pas s’en prendre à l’Iran fait surement peur à plusieurs lobbies militaro-industrielle et au lobbies d’israel dont Rabinowitz est la porte parole.

    • Ron Paul, on s’en souvient, a dit à plusieurs reprises que les États-Unis a donné a Osama bin Laden de bonnes raisons de nous attaquer,

      C’ est qui ste gars la ?

      Il serait arrivé avec le slogan de Favreau ( rédigeur des discours d’ Obama ) Yes we can , qu’ on aurait eu une oreille attentive a ses propos.

    • erratum ; rédacteur

    • Être libertarien et être conservateur : deux états d’esprit différents. L’un n’exclut pas l’autre. Ron Paul en est un bon exemple.

      Mais il s’agit néanmoins de deux idéologies distinctes, ce que plusieurs des statistes, progressistes et socialistes qui sévissent ici semblent s’entêter à ignorer.

      http://www.theadvocates.org/quizp/index.html

    • Moi mon petit préféré reste bien sûr OBAMA mais la population n’y croit plus on ne l’a pas laissé faire la politique qu’il souhaitait mais son mandat n’est pas encore terminé il peut très bien ruer dans les brancards. Et s’il devait échouer au prochaines élections (nous verrons bien comment ça se passe à celles qui se préparent) et qu’un homme du GOP devait l’emporter c’est à espérer que RON PAUL soit l’élu. Il veut faire comme tous les Président assassinés: éliminer la FED.
      RON ne fait partie d’aucune secte, n’est pas franc maçon et n’apprécie guerre les milliardaires, les voleurs et les banquiers. Ce serait un retour au respect de la constitution et droit des peubles, un retour à la démocratie. Mais voilà ça s’est avant et que se passera t il après?

    • Plus le mouvement se tenant debout derrière Ron Paul grandira, plus la campagne de salissage du MSM à son égard sera omniprésente…

    • @Hétu

      Chercher un sens à “l’attentat suicide” dites vous??? Le seul fait que vous parliez “d’attentat” rend inutile toute discussion. Le fait de présenter ce suicide comme un “attentat” n’a qu’un seul objectif: banaliser les attentats terroristes islamistes, rien d’autre.

      Mais à ce que je sache le mec qui s’est suicidé n’a pas été commanditer par une organisation quelconque et n’avait pas de contact avec un barbu quelconque!

      John Stak s’est suicidé, point barre! Et il a voulu faire le plus de dommage possible comme le font tous les autres “amok” qui à tout bout de champ sortent un gun et se mettent à tirer sur tout le monde!

      Ne confondez pas le terrorisme et la pathologie meurtrière qui anime des désespérés comme Stack, Lépine et autres disjonctés!

    • tychobrahe

      Vous avez entièrement raison.

      Le sujet de Hétu au départ le met d’ailleurs bien en évidence.

    • Si Ron Paul dénonce la main-mise du lobby prosioniste sur la politique étrangère des USA et sa dévotion totale à l’état-voyou, son expansionnisme, son bellicisme, son maintien d’1,5 million de personnes dans une prison à ciel ouvert, la spoliation des Palestiniens, alors Ron Paul peut dire Adieu à son siège de sénateur….

    • Tant pis pour lui, pour le GOP, le Teaparty et autres :

      “What goes around comes around” !

    • citoyen-canadien

      28 février 2010

      12h00

      Vous avez tout a fait raison, y a rien a dire!

    • @citoyen-canadien

      Dans ce cas-ci et dans plusieurs autres, c’est votre inculture qui rend tout débat impossible.

    • @cc

      Entéka, la fille de Stack voit ça autrement.

      “The daughter of the man who carried out a suicide plane attack against the IRS in Texas said today she considered her father a hero for standing up to “the system,” although she later back away from that statement. ”

      http://abcnews.go.com/GMA/joe-stacks-daughter-samantha-bell-calls-dad-hero/story?id=9903329

      et certains représentans républicains le comprennent

      http://thinkprogress.org/2010/02/22/king-justifies-irs-terrorism/

      http://thinkprogress.org/2010/02/18/scott-brown-terrorism-yawn/

    • …… Et vous, vous reconnaissez vous parmi les meurtriers, les fraudeurs, les violeurs, les unijambistes et les unicyclistes hermaphrodites nés sous le signe du verseau qui ont voté pour obama?

      tant qu’a sortir du n’importe quoi.

    • @mou_con

      Les meurtriers, fraudeurs et violeurs n’ont pas le droit de vote s’ils sont en prison.

      Les unijambistes et unicyclistes hermaphrodites nés sous le signe du verseau, je ne peux pas, je suis née sous le signe du cancer.

    • Connaissez vous une seule personne peut importe son allégeance politique heureuse de payer des taxes et des impôts?
      Ajouter a ça une personne exaspéré ou exacerbé entre ce qui est ( sa condition ) et ce qui devrait être ( le rêve américain ) et on se ramasse avec un péteux de coche.

      Que sa lettre d’ adieu ai été récupérée par des mouvement de protestations n’ est pas étonnant.

      On peut élaborer longtemps là-dessus.

    • …… bien sur, tous les criminels ont été pognés et sont en prison a vie! y’en a aucun en liberté!

    • @mou_con

      Vous en connaissez?

    • @lizzie

      Je viens de lire le lien j’avoue je me sens pas trop brillant tout d’un coup, mais au moins elle a change sa version.

    • ….. ça changerais quoi?

    • @americanflag

      L’erreur est humaine. On dit faute avouée, faute pardonnée.

    • @mou_con

      C’est vous qui dites qu’il y a des meurtriers, fraudeurs, violeurs nés sous le signe du verseau qui ont voté pour Obama et qui sont en liberté. Moi, je n’en connais pas.

    • Le palino-clonage de la radio-poubelle de Québec sur ses auditeurs se maintient…

    • …… Donc seulement des saints ont voté pour obama! J’aurais du m’en douter!

    • Si UN employé de l’IRS se sent moins en sécurité dans l’exercice de ses fonctions, Stack est un terroriste.
      Le fait qu’il n’ait pas survécu à son crime ne change rien aux faits.

      Le zombie islamiste qui se fait sauter, est avant tout un terroriste et le fait qu’il ne survive pas à son crime, ne change rien aux faits non-plus.

      Le suicide est tellement secondaire dans ces actes terroristes.

      Que l’âme de Stack, si telle chose existe, pourrisse en attendant celles de ses défenseurs.

    • @mou_con

      C’est vous qui le dites.

    • On parle de Paterson, cc nous ramène à Kennedy.
      On parle de Ron Paul, mourialais-c nous ramène à Obama.
      Dans un moment, il sera question de Chavez ou Cuba.
      C’est quoi comme maladie ? La Palinodie chronique ?

    • Mais quelle douche cette Rabinowitz…

    • @mxmxd

      Oui, une vraie conservatrice!

    • @mou_con

      ‘Donc seulement des saints ont voté pour Obama! J’aurais du m’en douter!’

      Quelle raisonnement binaire, fonctionnez-vous en DOS, MS windows ou MAC.

    • Moi j’aime beaucoup Ron Paul

    • …… toronto, meme pas capable de comprendre mon message! Et il se permet de commenter.

    • Personnellement, même si je me considère comme de “centre gauche” politiquement, je suis d’accord avec plusieurs points de M. Paul.

      Par exemple, même si je suis d’accord qu’il est d’intérêt public que l’État soit présent dans le domaine des soins de santé, je ne suis pas certain que ce soit le rôle du gouvernement fédéral (des E.-U.). Pour illustrer ce point, le Massachusetts, qui a envoyé un sénateur républicain pour soit-disant s’opposer à la réforme, a son propre régime de santé public. Si le nouveau régime que veut faire adopter le gouvernement fédéral empiète sur le régime déjà en place, je comprends le souhait des habitants de cet état de s’opposer.

      Je suis aussi d’accord avec lui pour affirmer que ce n’est pas le rôle des États-Unis d’”assurer la protection” de quiconque. Les forces armées des E.-U. ne doivent servir qu’à protéger leur propre pays. Je suis d’avis (et Ron Paul aussi, à ce que j’en comprends) que la meilleurs façon pour les E.-U. d’assurer leur sécurité à long terme est de mettre un terme à leur doctrine exigeant d’intervenir, généralement unilatéralement, partout sur la planète. De diminuer leur influence militaire et de cesser d’imposer leurs valeurs à d’autres peuples. Les E.-U. doivent cesser de “répandre la démocratie” par la force.

      Finalement, je suis d’accord avec lui que, dans le contexte fédéral américain (pas canadien cependant), le gouvernement fédéral devrait se retirer de plusieurs programmes et se restreindre à son rôle constitutionnel de fiduciaire de l’Union, et laisser les membre de cet union agir selon leur propres priorités (qui semblent très différentes d’une région à l’autre et même d’un état à l’autre).

      Là où je diffère d’opinion grandement avec lui, c’est lorsqu’il prône l’abolition de la FED et le retour à une monnaie de métal. Ce serait un désastre à mon avis. Ce serait comme abandonner la mécanique quantique pour retourner à la mécanique classique en physique. Aussi, je ne crois plus en une souveraineté style “18e siècle”. Je crois que les états nations sont les fiduciaires du bien être de leur citoyens. Lorsque la communauté internationale, à travers les institutions des Nations Unies, constate que certains états ne peuvent plus ou ne veulent plus remplir ce rôle de fiduciaire, alors la communauté internationale est justifiée d’intervenir, à l’encontre de la souveraineté des états, pour rétablir ce rôle de fiduciaire.

    • Un peu de politique fiction? À mon avis, Ron Paul doit se présenter comme Indépendant en 2012 et je crois même qu’il ne s’agit pas d’un scénario farfelu. Tout d’abord, le maître mot : l’argent. On sait tous que c’est Ron Paul qui a récolté le plus de donations politiques en ligne parmi tous les candidats du GOP lors de la course au leadership de ce parti en 2008, soit plus de 35 millions $, une somme colossale, d’autant plus qu’elle fut versée principalement par de petits donateurs.

      Deuzio, Ron Paul n’a pas d’avenir dans le GOP. Non seulement il sera battu sèchement s’il choisissait de mener sa lutte de l’intérieur, mais ses idées (qui diffèrent de celles des ténors du GOP à plus d’un égard) resteraient lettre morte s’il ne décidait pas de sortir du cadre exigu du GOP. Tertio, les idées de Paul trouvent non seulement un écho chez les électeurs conservateurs qui privilégient un gouvernement minimal (Paul tient à couper les dépenses publiques de 50 %, ce qui inclut les impôts), qui favorisent une discipline fiscale très rigoureuse et qui sont contre le contrôle des armes et contre l’avortement, mais les idées de Paul rejoignent aussi des électeurs de gauche (ex. : une politique étrangère non-interventionniste et plutôt pacifiste; non au Patriot Act; non à la torture; etc.).

      Quatro, Rich commet une erreur d’appréciation ou d’analyse dans son texte quand il met Paul dans le même camp que les Beck et Palin. Cette dernière est une conservatrice pure et dure qui est une intime du mouvement Tea Party dont Beck, un libertarien patenté, est un des plus ardents promoteurs. Plus encore, sans se dissocier ouvertement des Tea Partiers et surtout des éléments les plus extrémistes qui contrôlent ce mouvement (ce serait là commettre une erreur sur le plan politique), Paul a choisi de ne pas participer à leur gros pow wow et, dans une entrevue, il a mis clairement en perspective ce mouvement spontané et les idées qu’il défend lui-même depuis plus de 20 ans pour conclure qu’il était là bien avant eux.

      En résumé, Paul doit se présenter comme Indépendant en 2012. Il aura assez d’argent pour mener une campagne autonome. Il aura beau jeu de dire qu’il ne sera le candidat d’aucun establishment politique et donc qu’il ne sera inféodé à aucun grand parti. Il bénéficiera d’une large couverture médiatique pour diffuser ses idées. Il récoltera des votes sur la gauche (un peu) comme sur la droite (beaucoup) de l’échiquier politique. Sa candidature sera plus digne que celle des excités qui sont inspirés par le Tea Party. Perso, je suis loin d’endosser toutes les idées de Paul et même la plupart de ses idées. Toutefois, je reconnais que le débat démocratique a besoin de Ron Paul. Sa voix mérite d’être entendue plus distinctement et plus largement car elle répond aux attentes de beaucoup d’Américains.

    • Résumons : la chicane est ‘pogné” entre la droite religieuse ( Sarah Palin ), les républicains modérés ( fiscal conservatives comme Romney ou Pawlenty ) et les libertariens ( Ron Paul ) à l’intérieur du parti républicain. La “grande tente” républicaine de Reagan est en feu.

      Hé hé, ça va être amusant à regarder d’ici la prochaine élection.

    • @treblig

      J’espere qu’il va y avoir des luicides entre temps.

    • @treblig

      After months of struggling to harness the energy of newly engaged tea party activists, the conservative establishment — with critical midterm congressional elections on the horizon — is taking aim for the first time at the movement’s extremist elements.

      The move has been cast by some conservatives as a modern version of the marginalization of the far-right, anti-communist John Birch Society during the reorganization of the conservative movement spearheaded by William F. Buckley Jr. in the 1960s and 1970s.

      “A similar effort will be required today of conservative political and intellectual leaders,” former Bush speechwriter Michael Gerson wrote in his column in The Washington Post. “It will not be easy. Sometimes it takes courage to stand before a large crowd and proclaim that two plus two equals four.”

      But for Gerson and other conservatives, this is not just an intellectual exercise. They have a very specific political goal: to deprive Democrats and their allies of a potentially potent weapon to use against the GOP in November.

      http://www.politico.com/news/stories/0210/33621.html#ixzz0grCazpqr

      On commence à faire le ménage. Rabinowitz n’écrit pas son éditorial pour rien.

    • La plupart des gens qui se suicident ne foncent pas dans un building. Avec un avion encore moins. En pas nécesairement dans un building de l’impôt.

      Vous démontrez encore une fois votre mauvaise foi.

      Quand les semeurs de haine de la drette qui alimentent les dérangés et racistes depuis des années vont avoir fomenté une réaction (le contraire d’une révolution), ils auront du sang sur les mains.

      Encore.

      Dignes héritiers de McVeigh.

      Pis foutez-nous la paix avec les francs-maçons!!!

    • @mourialais

      Mais on le comprend votre message. C’est juste qu’on essaie de gratter la surface pour savoir s’il y a de la substance.

    • mourialais a de la difficulté à digérer ses crottes de fromage. Son amer biliaire lui monte au cerveau.

      Trop de radio-poubelle de Québec en plus.

    • @mourialais_connaissant

      Vous devriez rencontrer Dorothy Rabinowitz en personne pour savoir l’erreur irréparable de votre choix sur RON PAUL. Lisez d’abord la phrase suivante pour appréhender la catégorie dans laquelle vous êtes tombé.

      «…les nombreux théoriciens de conspiration, fanatiques antigouvernementaux, truthers et autres membres de la cellule des obsédés et aliénés qui ont soutenu la candidature présidentielle de son père Ron Paul…»

      À tous les supporteurs de Ron Paul, si vous n’admettez pas votre manque lucidité ici, désormais, tout débat est impossible avec vous sur ce blogue.

    • Je vous invite a écouter Dr Ron Paul vers la fin du vidéo à propos de l’état voyous.

      http://www.youtube.com/watch?v=BEdZWTTPqTs

    • Un peu de trance en attendant.

      http://www.youtube.com/watch?v=bYxxc2_sV9k

    • Mais quelle musique poche…

    • @jean-saisrien

      Bizzare! moi j’adore ca et, elle chante tellement bien.

    • americanflag
      Je ne vous jugerai pas sur vos gouts musicaux mais 30 sec de cette musique et je deviens favorable à la peine de mort et j’ai même le gout de tuer moi-même.

      Vous ne seriez pas ce jeune hollandais du 450 vous par hasard?

    • @jean_saisrien “Mais quelle musique poche…”

      N’oubliez pas que vous avez vieilli dernièrement.

    • americanflag

      28 février 2010
      14h27
      Un peu de trance en attendant
      - – - – - – - – -

      “trance” ? C’est de la drogue ?

    • Il n’en reste pas moins que la Rabinowitch est à côté de la plaque, bien qu’elle démolisse Sarah Palin plus qu’elle n’écorche Andrew Sullivan, surtout en contredisant l’affirmation de Ron Paul, sans preuve aucune, que Oussama Ben Laden est méchant mais pas menteur …

      Frank Rich a, en revanche, tout à fait raison de faire remarquer aux inconscients et autres endormis que les “libéraux” plus ou moins à gauche, n’ont jamais promu le recours à la violence pour faire valoir leurs thèses idéologiques et actions politiques, contrairement aux nouveaux drettistes, à côté desquels les voyous et hommes de main de Bush pâlissent, qui ont vociféré et proféré les menaces les plus graves et terrorisantes lors de la conférence du mouvement des “Tea-Partiers”.

    • @jean_saisrien

      Le trance est tres populaire en Hollande. J’ai vu Tiesto no.1 au monde au Aria a Mtl, et j’ai aussi vu Armin van Buuren a Scottsdale.

    • @letight

      Je m’en rends compte de plus en plus chaque jour…
      Par contre, côté musique, il me semble être bien de mon temps mais le trance m’est totalement insupportable.

      http://www.youtube.com/watch?v=PtrfRQLhizM

    • ankh. En quoi Ron Paul sera-t-il différent de Ross Perot? En quoi impactera-t-il plus ou mieux sur l’affreux système politique actuel s’il se présente en 2012 comme candidat présidentiel indépendant?

    • jean_saisrien americanflag
      “Vous ne seriez pas ce jeune hollandais du 450 vous par hasard?”

      C’est l’ex pakruy. L’indice ? Le QI autour de 130/2.

    • @jean_saisrien

      C’est un style plus classic.

    • @americanflag

      Je partage votre goût pour la musique (pour le trance en tout cas) mais pas vos idées politiques…

      @jean_saisrien

      Avouez que la fille est belle quand même!!!

    • En parlant de terrorisme, Obama vient de reconduire la loi antiterroriste aka le Patriot Act:

      http://actualites.ca.msn.com/grands-titres/rc-article.aspx?cp-documentid=23548619

    • Finale Hockey dans 15 minutes, Canada vs USA, qui favorisez-vous M. Hétu ??? Débranchez le blogue, vite bière et ailes de poulet!!! J’aurais bien prit pour Équipe Québec, mais bon, je me rallie au dernier moment, allez le Canada, quand même pas pour prendre pour les américains, et les Russes m’ont ”choké”!!!

    • @yvonthivierge. En toute logique, si Paul choisissait de se présenter comme Indépendant en 2012, c’est au sein de la clientèle du GOP qu’il recueillerait le plus de votes, ce qui aiderait Obama à remporter un second mandat. Contrairement à Perot, Paul n’a pas une fortune personnelle qui lui permettrait de défrayer les coûts de sa campagne. Son argent viendrait de petits donateurs i.e. de la base, ce qui constituerait un puissant argument de campagne sur le plan démocratique. De plus, le contexte politique actuel aux USA est plus favorable à Paul qu’il ne l’était à Perot. Ensuite, la candidature de Paul aiderait les électeurs à mieux distinguer les libertariens et les conservateurs, du moins Paul y veillerait. Un pourcentage d’environ 10 % des voix ne serait pas impossible, surtout si la situation de l’emploi ne s’améliore pas beaucoup aux USA et que l’administration Obama s’enfonce davantage en Afghanistan sans compter que le contentieux avec l’Iran pourrait s’aggraver. Une telle politique interventionniste aiderait sans doute Ron Paul. Il s’agit de politique fiction pour le moment, mais j’estime qu’en se présentant comme Indépendant, Paul ferait d’une pierre plusieurs coups.

    • Le gars du drapeau aime danser la tectonique sur la music trance. Il s’agit de faire tourner les mains a gauche à droite ou en rond. Bien sur, les danseurs ne se rendent pas compte de quoi ils ont l’air une fois totalement “high”.

      http://www.youtube.com/watch?v=lM_9QALjtK8&feature=related

      ps. Remarquez celui a gauche. Il a beaucoup de talent. :)

    • @ M. Hétu

      Dans les messages d’avant match pour présenter le hockey, il y a une phrase dans le thème qui nous déclare a quel point les USA veulent venger la défaite en finale à Salt Lake City il y a 8 ans, match mémorable et intense!! Sérieusement, est-ce qu’il en est beaucoup question dans les médias américains de cette défaite et de la chance pour les ricains de la venger sur notre territoire, ou si le hockey est toujours aussi anomyme dans les médias, largement supplanté par exemple par le patinage artistique ??

    • Contrairement à ce que plusieurs pensent, en se présentant en tant qu’indépendant, Ron Paul prendrait beaucoup plus de votes démocrates que républicains.

    • J’aurais du poster mes deux messages précédent dans le dernier billet, mais il a été publié une minute à l’avance, je n’avais donc rien remarqué…

    • @ankh
      13h24

      À mon avis, Ron Paul doit se présenter comme Indépendant en 2012 et je crois même qu’il ne s’agit pas d’un scénario farfelu

      Analyse tout a fait pertinente et loin d’ être farfelu , il a le vent dans les voiles.

    • @occimed

      C’est ce qui me fait peur.

      Go GOP: Go Ron!

    • @jean-saisrien

      Ca doit etre un autre hollandais car je suis du 514.

    • @occimed. Pas d’accord. Vous devriez faire valoir vos arguments. Voici quelques-uns des miens : (1) Paul est très bien perçu par pas mal de conservateurs (pensez aux résultats de ce sondage lors de la conférence du CPAC qu’il a remporté haut la main) et aussi par les libertariens véritables et non les patentés comme Beck. (2) Le GOP est déjà fort divisé et il est logique de croire que la « défection » de Paul entraînerait dans sa foulée la défection de nombre de partisans du GOP i.e. des votes. (3) Quand on examine les positions de Paul sur nombre d’enjeux, il partage plus de points communs avec les conservateurs qu’avec l’opinion de gauche, surtout sur le plan économique qui est un enjeu fondamental. (4) Sur la question des finances publiques et de l’interventionnisme du gouvernement, Paul ne manquerait pas de souligner l’hypocrisie du GOP qui d’une part prétend défendre l’idée d’un gouvernement minimal, alors que d’autre part, il défend une politique étrangère aussi belliciste que coûteuse qui endette l’État. (5) Un simple calcul politique permet de penser que Paul grugerait plus de votes à droite qu’à gauche : ce n’est pas le Parti démocrate qu’il pourrait quitter, mais le GOP.

    • occimed

      28 février 2010
      15h13

      Ca c’est plus style techno moi je suis plutot, melodie house et trance.
      Ci-dessous c’est melodie house; Zara Taylor une canadienne de Vancouver et elle aussi tres cute.
      http://www.youtube.com/watch?v=GZWc9Nj4mO0&feature=related

    • @flybean. Voici un autre phénomène politique potentiellement intéressant. Si Paul se présentait comme Indépendant et grugeait des votes surtout à droite, mais aussi à gauche à la faveur des sondages, il est possible d’imaginer des ajustements dans les discours respectifs de l’un et l’autre grand parti par l’entremise de ses leaders. Des ajustements qui auraient pour effet d’endosser certaines parties du programme de Paul. On a observé le même phénomène au Québec quand l’ADQ a fait un grand bond dans les intentions de vote (le parti de Dumont est ensuite devenu l’Opposition officielle) i.e. que tant le PLQ que le PQ ont commencé à emprunter des idées du programme adéquiste. Paul sait bien qu’il ne pourra jamais gagner, mais si ses idées atteignaient le mainstream politique en étant à certains égards relayées par les grands partis, il aurait déjà accompli beaucoup.

    • @americanflag

      Comme ça vous êtes “hollandais” !

      @chenapan
      Oui, trrrès…

    • Yawell! mais ca fait longtemps que j’habite ici.

    • parkuiy…

    • @jean_saisrien

      Tres bonne memoire, bravo

    • @americanflag

      Pas du tout… c’est ça le pire.
      Mais votre personnage de flag ressemble à l’autre tellement…

    • @jean_saisrien

      Impossible que je change en quelques mois.

    • Quand Paul Pieter Kkruijmer se drape dans l’american flag…

    • Je le savais

    • @americanflag
      17h46

      Vous saviez quoi au juste, j’ai comme un peu de difficulté à suivre…

    • Je me suis trompe, c’etait pour l’autre; la citation du jour

    • @USflag voir 14:52

    • @usflag

      Démasqué! Honnnnnnnnnnnnnnnnn!

    • @laotseujr

      Je n’avais meme pas remarque, merci!

    • @lao

      hé hé… j’avios manqué votre 14h52.
      Vous l’aviez senti aussi!

    • americanflag, dretteux préfessionnel au service d’Élvis.

    • Go Ron Paul…

    • @youlle

      Je ne suis pas uniquement dretteux je suis aussi de gauche, mais ca depend sur quoi. Je peux meme etre au centre parfois.

    • @candela

      Des fois j’utilise Warren Peace.

    • 1) Les gens qui votent Paul sont en majorité des jeunes. C’est un fait documenté. Historiquement et donc statistiquement les jeunes ont toujours penché vers les démocrates lors des élections présidentiel. Ron Paul en allant cherchant les jeunes fera mal surtout aux démocrates. La raison pourquoi cela n’était pas le cas en 2008, c’est que Ron Paul ne s’est pas rendue à la face à face avec Obama. En se présentant comme indépendant, il serait donc un facteur qui peut changer le résulta. Je ne crois par contre pas que ce sera possible pour lui de gagner en tant qu’indépendant puisque le régime aux ÉU ne permet pas la présence d’un troisième candidat pour parti en pratique.

      http://www.youtube.com/watch?v=nQi7PaYKqTU&feature=fvst

      2) Il n’y a pas de gauche aux ÉU. Il y a deux droites. Les gens qui votent pour les démocrates se voient très bien voter pour Ron Paul. Une grande partie des démocrates sont des “indépendant” qui saute la clôture lors des élections, d’un coté ou de l’autre. Ces gens sont très loin ne seraient ce que des socialistes européens qui eux sont très loin des véritables socialistes. C’est pour montrer comment les Démocrates aux ÉU est un parti de droite dont les membres n’hésiteront pas à voter pour Ron Paul.

      http://www.youtube.com/watch?v=PFFPHC13uEY&feature=related

      3) Les promesses de changements. En 2012 les jeunes en auront assez du double langage et manque d’action d’Obama. Ils en ont d’ailleurs déjà assez. Ron Paul contrairement aux autres candidats a un “track record” impeccable et représente un changement radical et concret. Je suis convaincu qu‘une bonne partie des gens qui ont voté pour Obama le regret aujourd’hui. Ces gens verront en Ron Paul enfin le candidat du changement.

      http://www.youtube.com/watch?v=ez5robAWmu4

    • “We understand that his supporters and ours have a lot of overlap” – Ron Paul en répondant à une question sur Obama.

    • “Le style, c’est l’homme”.

      Il faut peut-être adapter la formule au cas qui nous concerne : ramener les choses à des proportions plus modestes.

    • On oublie Ron Paul? Dommage. :-)

    • @ankh

      Non on revient a Ron Paul, j’ ai lu avec intérêt vos commentaires.

      Je me questionne sérieusement sur ce type et je dois vous avouer que quitte a passé pour un maverick de ce blogue ce type m’ interesse.

    • Vrai que Ron Paul recueille des voix des jeunes générations. Les contributions politiques par Internet le démontrent amplement, mais, si jamais il se présentait comme Indépendant (ce que je souhaite sincèrement), le gros de ses appuis viendra davantage de la droite du GOP anti-gouvernement et anti-impôts et taxes en tous genres. De plus, la gauche existe vraiment aux USA même si elle est minoritaire. C’est, à peu de choses près, une gauche plutôt jeune, pacifiste, non-interventionniste à l’étranger et plus interventionniste aux USA (ex. : système de santé universel, pas de pause fiscale pour les plus riches, investissements importants dans le système d’éducation, etc.). Obama perdra des appuis sur sa gauche, c’est évident, mais le GOP perdra une caution morale, Ron Paul, qui est un homme estimé par beaucoup de conservateurs républicains.

      En quittant le GOP, qui sait si Ron Paul n’entraînera pas avec lui de nombreux votes des partisans du GOP. Un parti qui, comme je l’écrivais plus tôt, est bien plus hypocrite que les Démocrates. Ces derniers n’ont jamais caché qu’ils étaient plus interventionnistes, alors que le GOP dit une chose et fait son contraire. Enfin, Paul doit être pleinement conscient qu’en quittant le GOP, c’est cette clientèle qu’il devra séduire bien plus que celle des jeunes avec lesquels il est à couteaux tirés sur plusieurs enjeux : avortement, contrôle des armes, gouvernement minimal (les jeunes croient à la redistribution de la richesse et à l’équité sociale), droit à la sécession des États (ne jamais sous-estimer l’attachement ardent des Américains pour l’intégrité de leur pays et ça comprend les plus jeunes d’entre eux), etc.

    • @ankh

      Concernant Ron Paul, nous en sommes rendus a la voie du juste milieu, celle de Bouddha, celui qui transcende la dualité.

      Au Québec, nous avons eu Robert Bourassa qui consultait régulièrement ses amis journaliste sur ce qu’ il fallait faire ou ne pas faire pour atteindre l’ harmonie.

    • ANKH vous lire est un réel plaisir et si vous écrivez un livre signalez-le, je saute pour me le procurer.

      Exceptionnellement je ne suis toutefois pas de votre avis car en effet la plus grande erreur que puisse faire RON PAUL est de quitter le GOP j’en veux pour preuve qu’il a déjà largement emporté “un premier prix”. Aucun indépendant n’a jamais gagné la présidence et soyons-en persuadé que ceci n’aura pas échappé à PAUL.
      PAUL devrait gagner ces élections haut la main car en qui voulez-vous que les américains ‘qui savent lire’ puissent encore avoir confiance? Ou alors nous allons assister à une désertification des élections car le citoyen américain a été largement abusé, trompé.

      Si GS perd le contrôle sur le Président il faut s’attendre à de nombreuses embûches et RON sait tout ça.

    • @whitefox. Bonsoir à vous et merci. Je vous ferai valoir un seul argument et le voici : le GOP serait un boulet aux pieds de Ron Paul, à mon avis. Parce qu’il devrait composer avec un establishment et une somme d’argent clé en main s’il devenait chef du GOP. Parce qu’il perdrait ainsi son indépendance. Parce que, en tant que chef d’un parti national établi, il devrait faire des compromis suggérés par ses conseillers ou par l’évolution du paysage politique. Dans ce contexte, Ron Paul perdrait son âme comme McCain, rappelez-vous. Parce que Paul n’a aucune chance de vaincre les loups de l’establishment du GOP qu’il a irrité bien souvent. L’establishment aurait raison de lui et les délégations des divers États couronneraient un Romney bien plus qu’un Ron Paul qui inquiète beaucoup les ténors du GOP, notamment parce qu’il sait les confondre; après tout, il les connaît de l’intérieur. Parce que Ron Paul sait qu’il ne gagnerait pas. Son but, je pense, c’est que ses idées se retrouvent dans le paysage politique d’ensemble des USA. Son but, c’est de devenir encore plus visible et d’être le premier de plusieurs à venir à percer la tyrannie du bipartisme actuel. Son but, au fond, c’est de mettre fin à la domination des deux partis traditionnels et de suggérer une troisième voie qui, peu à peu, fera son chemin dans l’âme américaine jusqu’à un point tel qu’elle pourrait devenir dominante.

    • Vos arguments sont de poids les miens ne sont pas anodins, ce qui revient à dire que pour PAUL la partie bascule sayf si il a une stratégie qu’on ne suspecte même pas. La gauche et la droite vous a trahi ouvrons un partie du centre ET POUQUOI PAS?

    • Merci, ankh, de vos lumineuses analyses habituelles. Comment opposez-vous ces tiers-partis de droite à la candidature du gauchiste toujours défait “vous-savez-qui”Ralph Nader ?

    • Ce récent segment avec John Cafferty de CNN est beaucoup plus instructif :

      http://libertymaven.com/2010/02/28/ron-paul-and-jack-cafferty-on-broken-government/9167

      Pour la chronique du WSJ, soyons quand même francs, il y a un peu de vrai dans l’allégation voulant que les “conspiracy theorists” aient tendance à se rallier à Ron Paul. Ceci ne veut pas dire que tous ceux qui supportent Ron Paul en sont. Mais soyons francs également, il y a aussi parfois un peu de vrai dans les bonnes “conspiracy theories”…

    • Comme on l’avait pas vu venir celle-là!!

      On associé le gars qui plante son avion par écoeurement à tous les groupes de gens insatisfaits et on les appels “tellollistes”. Comme ça, on peut intimider tous ceux qui élèveraient la voix: “Bêle un peu trop fort, tu passe en première ligne pour la tonte.”

      Ce serait drôle si ce n’était pas vrai.

      En ce qui concerne le NY times et tous les autres médias mainstream (radio, tivi, journeaux), on a qu’à regarder la concentration et la polarisation des opinions pour constater qu’il y a un agenda. Le citoyen moyen a des opinions bien plus pesées que ça, peu importe quel épais on nous présente à la tivi comme “citoyen moyen”.

      Ne posons plus de question, ne remettons rien de ce qui nous dit en question, fermons les yeux et attendons un chèque.

      Right?

    • Si je me reconnais dans la définition? Non sinon peut-être dans cette grossière caricature: «fanatiques anti-gouvernementaux».

      Plusieurs grands philosophes du siècle des Lumières avertissaient leurs contemporains dans leurs écrits des menaces sur leurs libertés à laisser des gouvernements grossir et à concentrer plus de pouvoirs dans les mains de quelques personnes (une, dix, cent, mille).

      Allez relire Jefferson, Voltaire, Franklin, Washington.

      Dans bien des pays, on a tué les monarchies. Mais sous le couvert d’une démocratie populaire, on a laissé croître un pouvoir qui s’intéresse à acheter momentanément des clientèles avec l’argent de tous les autres.
      Rien de mieux que de déposséder les uns en droits ou en argent, pour redonner ou pour convenir aux valeurs des uns…

      Mon approche est rationnelle et non-partisane. À l’inverse, ce blogue, tout comme un vulgaire blogue républicain, fait preuve d’un aveuglement volontaire partisan.

      Combien de fois par jour l’auteur du blogue cherche-t-il à modeler l’opinion publique en publiant des articles favorables à l’interventionnisme keynésien (avec les Krugman et Stiglitz) et à son Grand Leader, Obama, même si ailleurs, le même discours peut avoir été fortement critiqués ?

      C’est triste de quelqu’un à qui on accole l’étiquette de «journaliste».

    • @robertobobengo – Voyez Argentina’s economic Collapse sur youtube, partie 9.

      Je me demainde, quand on regarde les oeillères du gouvernement de Sa Majesté au Québec, à quel point l’intégration qui y est mentionnée est présente au Québec.

      Ne parle-t-on pas de privatiser Hydro-Québec ces temps-ci? Un signe de ce qui s’en vient?

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

  • Archives

  • publicité