Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Archive du 7 décembre 2009

    Lundi 7 décembre 2009 | Mise en ligne à 19h42 | Commenter Commentaires (63)

    De l’esclavage à la réforme de la santé…

    Le chef de la majorité démocrate du Sénat Harry Reid a fait bondir d’indignation l’opposition républicaine aujourd’hui en comparant les adversaires de la réforme du système de la santé aux conservateurs qui ont tenté de faire obstacle à l’émancipation des esclaves et aux droits civiques des femmes et des Noirs (voir vidéo ci-dessous). Malgré le tollé que ses propos ont soulevé, Reid n’a pas l’intention de s’excuser auprès des républicains, selon son porte-parole, qui qualifie la réaction de ces derniers de «feinte».

    Les républicains ont également tenu des propos discutables dans le cadre du débat sur la santé. Sur Fox News, dimanche, le sénateur républicain John Cornyn a notamment comparé la réforme proposée par les démocrates à un «goulag» à la soviétique.

    Lire les commentaires (63)  |  Commenter cet article






    Lundi 7 décembre 2009 | Mise en ligne à 17h24 | Commenter Commentaires (25)

    Viva ELVIS : coup d’oeil au nouveau show du Cirque

    Le quotidien USA Today publie sur son site internet ce reportage et la vidéo ci-dessous sur Viva ELVIS, la nouvelle production du Cirque du Soleil qui prendra l’affiche le 18 décembre à Las Vegas :

    Lire les commentaires (25)  |  Commenter cet article






    Lundi 7 décembre 2009 | Mise en ligne à 13h56 | Commenter Commentaires (33)

    Questions sur trois «suicides» à Gitmo

    captphoto_1259192321995-1-0.jpg

    Quelles sont les probabilités que trois détenus gardés à l’isolement et surveillés par des caméras 24 heures sur 24 réussissent à se tuer par pendaison le même soir dans la prison de Guantanamo? Cette question a été soulevée dès l’annonce de la mort de trois prisonniers du centre de détention américain, le 10 juin 2006. Le Pentagone a tenté d’y répondre en août 2008 en publiant un document hautement censuré qui confirmait la thèse initiale : les trois «djihadistes» se seraient suicidés pour promouvoir leur cause. Or les explications des militaires sont aujourd’hui contestées dans un rapport exhaustif rendu public par la faculté de droit de l’Université de Seton Hall. Je cite un extrait du rapport (merci à guylaine101 pour la traduction) :

    On ne peut expliquer la pendaison de trois détenus dans leur cellule pendant au moins deux heures alors que les cellules sont constamment surveillées, à la fois par des caméras vidéo et par des gardes qui font continuellement des rondes dans les corridors et qui n’ont que 28 détenus à garder.

    On ne peut expliquer le fait que chacun de ces détenus, encore moins les trois, ait pu déchirer et tresser ses draps et/ou vêtements pour en faire un nœud coulant, formé un mannequin afin que les gardes pensent qu’il dormait dans sa cellule, suspendu des draps pour bloquer la vue à l’intérieur de sa cellule (ce qui constitue une infraction aux instructions permanentes), se soit lié les pieds et les poings, ait accroché le nœud coulant à la toile métallique du mur de la cellule et/ou du plafond, ait monté sur le lavabo, se soit inséré la tête dans le nœud coulant et se soit laissé tomber dans le vide, résultant en une mort par strangulation, et que les gardes ne remarquent rien pendant au moins deux heures.

    Comme on peut le lire dans ce billet de Glenn Greenwald, les parents des détenus ont intenté des poursuites contre des membres de l’administration Bush, les accusant notamment d’avoir avalisé le recours à la torture contre les prisonniers, dont l’un avait été lavé de tout soupçon de terrorisme et aurait dû être libéré. Or l’administration Obama emploie tous les moyens à sa disposition pour empêcher la tenue de procès sur cette affaire qui sent le camouflage à plein nez.

    (Photo AFP)

    Lire les commentaires (33)  |  Commenter cet article






    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mars 2010
    L Ma Me J V S D
    « fév   avr »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité