Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Archive, novembre 2009

    Lundi 30 novembre 2009 | Mise en ligne à 20h54 | Commenter Commentaires (90)

    L’administration Bush et Ben Laden

    Les États-Unis auraient pu tuer ou capturer Oussama Ben Laden en décembre 2001 à Tora Bora dans l’est de l’Afghanistan, mais l’administration Bush a choisi de ne pas pousser plus loin et permis sa fuite au Pakistan, selon un rapport d’une commission du Sénat américain. Et pourquoi l’administration républicaine a-t-elle agi ainsi? Pour justifier l’invasion de l’Irak, a déclaré le représentant démocrate de New York Maurice Hinchey sur MSNBC ce soir. Je publie un extrait de sa déclaration suivi d’un clip de son entrevue :

    “Look what happened with regard to our invasion into Afghanistan, how we apparently intentionally let bin Laden get away. How we intentionally did not follow the Taliban and al-Qaeda as they were escaping,” Hinchey said. “That was done by the previous administration because they knew very well that if they would capture al-Qaeda, there would be no justification for an invasion in Iraq.”

    Lire les commentaires (90)  |  Commenter cet article






    Lundi 30 novembre 2009 | Mise en ligne à 17h34 | Commenter Commentaires (60)

    Tiger Woods : la descente aux enfers

    captphoto_1259351155547-2-0.jpg

    On peut comprendre la décision de Tiger Woods de se retirer de son propre tournoi et de ne pas tenir, comme prévu, une conférence de presse demain. De toute évidence, le numéro un du golf n’est pas prêt à répondre aux questions des journalistes sur ce qui s’est passé vendredi matin. Mais son silence sur cette affaire privée est en train de détruire l’image publique qu’il a cultivée depuis le début d’une carrière sportive exemplaire à tous égards.

    Pour s’en convaincre, il suffit de lire cet article publié sur le site du magazine BlackBook sous la signature de Steve Lewis, un journaliste qui a de nombreux contacts au sein du jet set (un article cité par plusieurs sites internet populaires, dont The Huffington Post). J’en cite un extrait dans le texte :

    I was told that over the last three to five years, many a jet was occupied by Mr. Woods and his entourage, with an ex-working girl tasked to provide beauties for the beasts. Come back tomorrow for more on the working girl in question—a lady based out of Chicago who is a regular “pal” of one of Tiger’s inner circle. “The jets would touch down in L.A. or Vegas or wherever the party was,” said my source. I asked if Mr. Woods was partaking in the girlie action? She responded with “duh.”

    (Photo AFP)

    Lire les commentaires (60)  |  Commenter cet article






    Lundi 30 novembre 2009 | Mise en ligne à 15h12 | Commenter Commentaires (67)

    Obama-Sarkozy : tout baigne…

    sarkozy-obama-france.jpg

    À la veille du dévoilement de sa nouvelle stratégie en Afghanistan, dont il a déjà ordonné l’application, Barack Obama s’est entretenu au téléphone avec un certain nombre de chefs d’État et de gouvernement, dont son homologue français Nicolas Sarkozy. Les deux hommes ont non seulement parlé de l’Afghanistan, où Obama s’apprête à déployer quelque 30 000 soldats supplémentaires, mais également de la conférence de Copenhague sur le climat, de l’Iran et du Proche-Orient. Je cite un extrait d’un communiqué diffusé par l’Élysée après ce contact qui a duré 40 minutes :

    «Cette conversation a fait apparaître une très grande convergence de vues sur tous les sujets évoqués.»

    Le Monde affirme dans cet article qu’Obama a profité de l’occasion pour demander à Sarkozy de renforcer de 1 500 hommes les effectifs français déployés en Afghanistan. La France, qui avait expliqué qu’elle n’enverrait pas de soldats supplémentaires dans ce pays, aurait changé de ton sur ce sujet, selon le quotidien français.

    Quoi qu’il en soit, le communiqué de l’Élysée tranche avec ce qu’on peut lire dans les médias français et américains à propos des tensions entre Obama et Sarkozy, un sujet que j’aborde dans cet article publié aujourd’hui dans La Presse.

    Lire les commentaires (67)  |  Commenter cet article






    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    décembre 2010
    L Ma Me J V S D
    « nov   jan »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité