Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Archive du 1 juin 2009

    Lundi 1 juin 2009 | Mise en ligne à 21h03 | Commenter Commentaires (23)

    Première pub de la «nouvelle» GM

    Quelques heures à peine après s’être placée sous la protection de la loi sur la faillite, la «nouvelle» General Motors diffuse sur la Toile une publicité qui fait penser à un mea culpa :

    Lire les commentaires (23)  |  Commenter cet article






    Lundi 1 juin 2009 | Mise en ligne à 11h23 | Commenter Commentaires (221)

    Terrorisme à l’américaine

    Plus de 6 000 actes de violence ont été commis aux États-Unis et au Canada depuis 1977 contre des cliniques d’avortement ou leurs employés, selon les données de la National Abortion Foundation, un groupe en faveur du droit à l’interruption des grossesses. Ces actes de violence vont du meurtre à l’attentat à la bombe en passant par le vandalisme. L’assassinat dans une église du Kansas de George Tiller, un médecin pratiquant des avortements, s’inscrit donc dans une campagne qui n’est sans doute pas étrangère à la propagande d’un groupe comme Operation Rescue, dont on a un exemple hallucinant dans cette vidéo intitulée Tiller the Killer.

    Scott Roeder, un militant anti-avortement de 51 ans arrêté hier pour le meurtre du Dr. Tiller, a-t-il été influencé par la propagande d’Operation Rescue ou par celle de l’animateur de Fox News Bill O’Reilly, dont on a quelques exemples dans ce montage :

    Lire les commentaires (221)  |  Commenter cet article






    Lundi 1 juin 2009 | Mise en ligne à 6h51 | Commenter Commentaires (51)

    Place à Government Motors

    f02964c1447685bab62493b9e23e3cf5.jpg

    Comme le souligne un universitaire dans cet article, Barack Obama justifiera l’ajout d’un «nouveau chapitre dans les livres d’histoire sur le capitalisme américain» en annonçant aujourd’hui que General Motors, l’ancien numéro un mondial du secteur de l’automobile, allait déposer son bilan et passer aux mains de l’État. Il s’agira sans doute d’une des décisions les plus risquées de sa présidence. La page éditoriale du Detroit Free Press ne cache pas son étonnement face à la chute d’un géant qui avait réalisé un profit record de 1,73 milliard de dollars dans un seul trimestre de l’année 1999. Dans le premier trimestre de cette année, GM a perdu six milliards de dollars….

    Le gouvernement entend faire sortir le «nouveau GM» du redressement judiciaire dans un délai de 60 à 90 jours, soit le double ou le triple de ce qu’il aura fallu à Chrysler, qui pourrait en ressortir dès aujourd’hui après avoir déposé son bilan le 30 avril.

    (Photo AP)

    Lire les commentaires (51)  |  Commenter cet article






    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juillet 2014
    L Ma Me J V S D
    « juin    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité