Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 31 mai 2008 | Mise en ligne à 19h21 | Commenter Commentaires (137)

    Le camp Clinton crie au vol

    captdf138ee09b9e43a5afa181ea0f26f7c5primary_scramble_dcsw114.jpg

    C’est réglé… pour le moment. Tous les délégués de la Floride et du Michigan siégeront à la convention démocrate de Denver avec seulement une demi-voix chacun lors du vote qui désignera le candidat du parti pour l’élection présidentielle.

    Ainsi en a décidé la Commission des règlements et du statut du Parti démocrate, qui a soulevé la controverse en accordant à Barack Obama 59 délégués du Michigan contre 69 à Hillary Clinton. Le nombre de délégués alloué à Obama correspond à une solution proposée par un comité du Parti démocrate du Michigan. Pas moins de 40% des électeurs avaient voté «uncommitted» lors de la primaire organisée dans cet État, où le nom du sénateur de l’Illinois n’apparaissait pas sur le bulletin de vote.

    Cette décision a soulevé l’ire du camp Clinton, représenté notamment par Harold Ickes (photo) au sein de la Commission. Après avoir crié au vol, Ickes a précisé que la sénatrice de New York se réservait le droit de contester la décision à la convention de Denver.

    Hillary Clinton réalise un gain net de seulement 24 délégués en vertu des décisions d’aujourd’hui qui portent à 2118 le nombre de délégués nécessaires pour obtenir l’investiture démocrate. Barack Obama est maintenant à 66 délégués du nombre magique.

    (Photo AP)


    • Elle ne lâchera pas… Quelle tristesse que le désir du pouvoir de cette femme! Elle est au complet opposé de la démocratie…

      Le coeur me lève…

    • Le vrai vol, c’est que ces délégués aient droit à leur demie-voix, c’est d’ailleurs mieux que ce qui était convenu au départ. Le camp Obama n’a proposé cette mesure que pour ne pas s’aliéner deux états qui seront importants lors de la présidentielle. Mais ça reste déjà mieux pour Clinton que ce qui était convenu au départ.

    • Pour quelqu’un qui ne respecte pas les règles Hillary Clinton devrait se trouver chanceuse d,avoir pu obtenir des délégués.

    • Après avoir écouté les délibérations finale du commité……J’ai pu apercevoir un party démocrate TRÈS DIVISÉ!!!!!!!!!!!!! Seulement en écoutant les cris constant de l’audience ..cette décision ne semble pas bien passer!!

    • Comme c’est surprenant ! Ils sont pathétiques !
      OUT Billaries !
      Ils persistent à vouloir que ce soient eux OU McShame ! Il sont une plaie pour les démocrates ET pour la démocratie … Rien de moins !

    • à tous

      Pour le vote populaire, que va-t-il se passer???

    • ok compris pour les délégués mais qu’en est il pour le nombre de votants… richard tu pourrais expliquer? On coupe tout en 2 lol?

    • Howard Dean a montré et va montrer qui est le BOSSSSSSSSS maintenant
      Surtout que cette question est réglée

    • Cameleon…..la vrai plaie pour un démocratie, est le fait d’allouer a un candidat qui n’a pas son nom sur un bulletin de vote des délégués… Il ne faut pas oublier que UNCOMMITED est un choix qu’un électeur peut faire lors d’un élection et que dans l’histoire du parti démocrate il y a eu des délégués UNCOMMITED qui sont aller au différentes conventions!!!!!!!!!!

    • Jeb Bush 2012.

    • Attendez que je me souviennes !!! Donc, ce n’était pas l’esprit des règles mais bien de gagner par tout les moyens possibles y compris ne pas suivre les règles. Et que c’est pas honorable d’agir comme cela. (Crier au vol lorsque même après avoir essayer de redéfinir l’esprit des règles ils n’Arrivent pas à leurs fins.)

      La prochaine étape sera le tribunal ou quoi????

    • Essayez de vous représenter un demi-vote dans votre tête. Si vous entendez le bruit du papier qui se déchire, vous avez une petite idée de ce que cette décision pointilleusement juste pourrait représenter pour Obama en novembre.

    • Malheureusement pour eux, une video datant d’avril atteste qu’oncle Bill serait ravi de cette décision……

    • Pierrea
      Je comprends pas votre post;vous voulez dire que vous êtes pessimiste pour Barack ou le contraire?

    • Demi-voix? Est-ce parce qu’ils ne sont pas caucassiens? lol!

    • @nounours
      Es-tu perdue?

    • Bonne solution de compromis. C’est le moins que l’on puisse dire.

      Ceux qui crient au vol démontrent, si besoin en était-il encore, qu’ils poursuivent plus des ambitions partisanes que le bien du parti.

      Espérons que les SD encore indécis vont s’empresser à se ranger dernière Obama pour clore ce dossier dans la légalité.

    • à carbo
      mes posts ne passent plus

      Mr hétu
      un post destinè a Ayumi ne passe pas , pourtant il n’ y a que deus p’tites phrases

      C’est quoi pour vous un bon président??
      Il doit etre un bon gars, nonnnn

      Si ce post passe, oubliez ma réclamation

    • @hadya

      En effet: que Bill dise qu’il n’est pas d’accord et ça lui reviendra dans la face.
      Mais là, si les règles qui étaient bonnes hier ne le sont plus aujourd’hui on peut prévoir que un compromis acceptable hier ne l’est plus aujourd’hui non plus!

      DEM PARTY= DEMmolition Party…
      Ou “Comment se tirer dans le pied quand celui-ci est dans notre bouche!”

    • à carbo43

      Non mais certains de mes posts ne s’affichent pas

    • Je ne pensais pas qu’un jour je passerais une journée complète devant ma télé à suivre un tel événement. Ce fut fascinant. Je crois qu’il s’agit d’un très bel exercice de démocratie dont j’ai été témoin là. A part la réaction de ce Harold Hickies qui défend plus sa candidate que l’unité dans son parti afin d’affronter les Républicains d’un même front.

    • @nounours

      Pas besoin que tes posts s’affichent, on sait déjà qu’ils parlent d’Obama.

    • vinc

      Ce message était destiné à Ayumi
      vous etes jaloux? (lollllllllllllllll)

    • ok j’ai pas vraiment suivi l’affaire mais comment ce fait il qu’ils peuvent changer les regler apres?!?!?! Si tu dis qu’ils ont pas le droit de vote, ben ils l’ont pas.. si je serais candidat, je passerais pas mon temps dans des etats qui ont pas le droit de vote alors forcement, je serais deavantager apres.

    • Je suis d’accord que la réaction de Hickes à été pathétique. Amertume, cynisme, mauvaise foi, menaces un peu plus ils grimpait sur le bureau et faisait des ’stepettes’ de colère…

      Lui et queques partisant dans l’assistance qui braillaient en interrompant l’assemblée … pittoyable à entendre et à voir.

    • @Cadman
      “Mais là, si les règles qui étaient bonnes hier ne le sont plus aujourd’hui on peut prévoir que un compromis acceptable hier ne l’est plus aujourd’hui non plus!”
      En gros, ils auraient dû organiser cette réunion bien plus tôt, ça aurait évité tout ce cirque……..

      J’ai hâte quand même de voir demain dur Youtube à quoi ressemblaient tous ces hystériques pro-Hillary…….
      Et ravie que les pro-Obama aient montré l’exemple……
      Les fanatiques n’ont pas l’air d’être ceux que l’on croit……

    • ♫ @Richard Hétu ♫

      Pourriez m’expliquer …

      Pourquoi mes blues ne passe plus dans la porte ?
      http://youtube.com/watch?v=lzzuOrAtOwQ

      ♫ :lol: ♪

    • Obama commence ca conférence NOW !

    • Harold Ickes, il transpire la sympathie ce mec!
      Au delà de la partisannerie, ils auraient du recommencer les primaires dans ces états… je vais payer s’il le faut! ;-)
      Motus Operandi Democrate: pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué!
      TAB…arouette!

    • la je commence de plus en plus a etre degoute…finallement clinton a eu gain de cause…elle continuera jjusqu a la convention et l’unite du partie n’a pas ete faite.Chapeau au partie democrate qui a montrer une grande clairvoyance…donner a clinton des victoires immeritees vraiment!!on s’attend a tous sauf a ca…..ce partie me decoit autant qu hillary ..c’est pitoyable.La decisions a propos du michigan et meme de la floride(”plus acceptable) est irrecevable mais clinton est la maitresse de maison on peut donc comprendre tout ca n’est ce pas??

      Je peut vous garantir que si ce n’est pas obama qui gagne l’investiture ce partie democrate ne gagnera pas.

    • à cameleon

      Je suis d’accord avec votre perspective. J’ajoute: ☼

      Selon les règles du DNC, que reconnait totalement toute la direction du parti démocrate du Michigan, toute l’élection était illégale. Donc, Clinton avait raison de dire que les votes ne comptaient pas.

      Donc, l’argument de Ikes, à l’effet qu’il s’agit du vol ou d’un enlèvement ne tient pas.

      Donc, également, que le DNC ait quand même décidé de reconnaître l’entièreté des délégués, avec une pénalité de 50%, selon les règles, elles aussi acceptées et reconnues au national comme au Michigan, est à la fois légitime et satisfaisant.

      Au sujet du incommitted, Edwards et Obama ont encouragé les électeurs à voter uncommitted, plutôt que d’être mauvais joueurs en écrivant son nom sur le bulletin, ce qui aurait été rejeté, parce que non conforme.

      En votant uncommitted, les électeurs pro Obama ont ainsi signifié légalement et légitimement leur intention de vote. Et la preuve que c’est un vote non pro Clinton, c’est que s’ils avaient voulu voter Clinton, ils n’avaient qu’à le faire.

      Et en plus, il a été admis et non contesté au cours de toute la journée que des votes ont soit été perdus, soit été écrits à la main, donc rejetés, soit non faits parce que certains ont refusé de voter dans un sondage, selon les dires mêmes de la sénatrice Clinton qui a insisté pour dire que ce vote ne comptait pas.

      Et en plus du fait que bien des gens, ne voyant sur le bulletin de vote que le nom de Clinton ont voté “naturellement” Clinton.

      C’est cette partie de l’argument, que ne je peux articuler ici, qui a fait que majoritairement par les deux tiers et plus, les membres du conseil de décision ont crû bon de ramener légèrement le compte clinton de 73 à 69 et celui de Obama de 55 à 59.

      S’il est vrai qu’il n’est écrit nulle part, comme le disent Ikes et Blanchard, que le DNC n’exigeait pas que Barack Obama se désiste, ainsi que Richardson, Edwards et les autres, il demeure avéré, et non contredit par l’exercice de toute la journée, que Obama a obtemporé, ainsi que les autres qui ont retiré leur bulletin de candidature, à la directive du DNC.

      Que quelqu’un dise que le DNC avait raison ou non de faire ce qu’il a fait peut être entendu. Cela demeure néanmoins caduque, dans la mesure où le DNC est l’autorité effective et gardienne de l’intégrité du processus, quoiqu’on en pense.

      Également, le DNC et le comité d’aujourd’hui particulièrement, devait décider à la fois dans la perspective de justesse vis à vis de la situation des deux états du Michigan et de la Floride, mais également de la situation des deux candidats Obama et Clinton, et en plus également au regard de la constitution du parti démocrate et de ses règles, en particulier, à la perspective d’un éventuel appel devant le comité des Crédentials qui aura charge de vérifier la décision ou de la renverser advenant un protet ou un appel, challenge, qui lui serait soumis.

    • @_cameleon_
      euuhhh… de you?

    • Mr Hickes parlait d’aller plus loin… seulement j’ai lu, je ne sais où, que la justice se pliait et acceptait les règles d’un parti… maintenant les règles ont été transgressées en les modifiants en faveur de la plaignante… pour moi le débat contradictoire est terminé… espérons qu’elle va arrêter de nous les casser…. de quoi sera fait demain HILLARY?
      Attention au nombre de voix car j’ignore comment cela sera réparti et richard apparemment le le sait pas ou pas le temps pour une réponse… je crois qu’il doit avoir les yeux de tous côtés…..

    • @Pierrea

      Dans le cas contraire, c’est 25% du vote démocrate à l’échelle nationale qui aurait déserté les bureaux de votes en novembre.

    • @cadman

      Désolé pour le retard Sur CNNN live ici:

      + – - – - – - – - – — – - – - – - -+

      http://www.cnn.com/video/live/live.html?stream=stream2

    • @laconscience
      Soyez sûr que Clinton ne pourra pas continuer jusqu’en août. il faut déjà qu’elle renfloue les 20 millions de $ en souffrance. Je ne suis pas sûr que le parti democrate lui laissera la possibilité de flinguer ses chances de victoires. Il reste 65 delegués à Obama et comme le disaient les Nancy Pelosi, Carter et Reid, le clap final sera sonné la semaine prochaine. Après cela, la dame peut continuer a donné de la voix si elle veux, mais ce ne sera plus pour la presidentielle. Le resultat de cette reunion montre clairement que les clintons n’ont quasiment plus d’influence sur personne dans le parti democrate. Ce sont devenus les hommes du passé comme disait un certain politicien français.

    • Il y a un point a soulever dans le cas du parti democrate. Les regles ont change plus souvent qu’on ne le pense… Par ailleurs, si ma memoire est bonne, Ickes a participe a plusieurs reprises a leur reformulation. Il a travaille pour B Clinton et ensuite pour HC maintenant. D’ailleurs, il etait completemet oppose au jugement de Mark Penn … Ickes etait en charge du lobby aupres des deleges. Alors, il connait bien le processus…. et il est 100% loyal al HC, comme Bind, Serrano, Rangel, etc…

    • @ cameleon
      Faites nous vivre les bons moment de sa conference de presse !!

      Sur les décisions prises Commission “des conflits”, de nature très politiques, il apparait très clairement qu’elles sont un camouflet mais pas une humiliation pour Clinton, un signe très clair auprès des SD encore indécis que la direction du Parti Démocrate a sifflé la fin de la partie en faveur d’Obama sans pour autant revenir sur l’invalidation des primaires de Michigan et de Floride dans la mesure où les délégués ne pesant qu’une demi-voix ( et dans la mesure où les bulletins sans nom sont reconnus en cas de litige favorable au candidat encore lice mais n’ayant pas eu de bulletin de vote à son nom), les Etats indisciplinés (et les candidats les ayant encouragés à cette indiscipline) ne seront pas blanchis !
      Au bout du compte, cette commission a pris la seule décision moralement acceptable sans pour autant humilier Clinton.
      Dès ce 1er juin, Obama a le chemin totalement libre !
      Au cas où Hillary persisterait dans sonrefus au-delà du 4 juins, alors le Parti Démocrate fera le nécessaire pour l’humilier ..c’est ce qui est sous-entendu via cette décision !
      Bref, Si Hillary persiste, sa carrière politique sera définitivement brisée !

    • Si je rédigeais des maximes, j’écrirais ceci – L’unité du Parti démocrate est comparable à l’unité canadienne : elle n’existe point.

      Je puis comprendre la décision qu’a prise la Commission des règlements et du statut du Parti démocrate pour le Michigan même si je n’aime guère l’idée de moitiés de délégués car elle témoigne qu’il existe deux catégories d’électeurs : les mi-portions et les autres. Mais bon, le nom d’Obama n’apparaissait pas sur les bulletins de vote. Cependant, la situation était toute autre en Floride et je maintiens qu’il n’en aurait pas coûté beaucoup au clan Obama de reconnaître les résultats des primaires du 29 janvier qui étaient nettement à l’avantage de Clinton. C’est donc une décision au moins à moitié (!) décevante.

      La menace, formulée par Harold Ickes d’en appeler au Comité ou à la Commission de vérification des pouvoirs (Credentials Committee), me paraît vaine. Parce que je crois que le 4 juin, il y aura un nombre si important de SD qui se rangeront du côté d’Obama que même, dans l’hypothèse de la meilleure mathématique politique, Clinton comprendra très vite que ses carottes sont cuites et que de se rendre jusque sur le plancher du Congrès pour chercher à éviter l’inévitable serait non seulement une perte de temps, mais aussi et surtout contribuerait à envenimer les choses.

      Obama a donc gagné. Pas de doute là-dessus dans mon esprit. Cependant, la décision du Parti démocrate me rappelle beaucoup certaines décisions de la Cour suprême du Canada et qui ont pour effet de remettre la balle dans le camp du politique. En d’autres mots, il appartiendra aux clans Clinton et Obama de chercher à décréter une trêve et à reconnaître le gagnant réel puis à se rallier à lui. Et le plus tôt sera le mieux

      Ce que soulève Pierrea, quant à ces mi-portions de votes, est juste, mais beaucoup d’eau coulera sous les ponts jusqu’à novembre. J’espère simplement que le Parti démocrate présentera un front uni quelque part après le 3 juin et que tous les efforts seront concentrés sur l’adversaire réel : les Républicains de McCain. Les Démocrates ont une occasion rêvée de reprendre le pouvoir. Est-ce que les électeurs démocrates seront assez stupides pour faire en sorte que leur amertume ouvre une voie royale à McCain? Jusqu’à présent, je n’ose pas le croire.

    • Est-ce qu’il a quelqu’un qui connait des sondages sur les intentions de vote actuelles des démocrates de la Floride et du Michigan? Que la Floride vote majoritairement Clinton est logique car il y a un fort vote hispanique. Par contre, au Michigan, le vote devrait être plus Obama. comme les états du nord autour. Votre avis?

    • Euhhhhhhh ne faut-il pas ajouter des délégués à OBAMA ? Si oui combien?
      Si tel est le cas c’est lui qui sort vainqueur pour les délégués? Donc elle pourrait réclamer le vote populaire au cas ou?

    • @hadya

      Je veux dire que cette décision, quoique raisonnable à l’égard des règles strictes, ne règle rien. C’est une demi-mesure qui n’enlève aucun argument à Clinton… qui au contraire lui en donne. Je vois déjà le clip : Howard Dean arrive dans la salle où sont réunis les délégués des États exclus :
      - Hey folks! Good news – - you are ALL going to the convention!
      (applaudissements, cris de joie)
      - Please line up for your ballot.
      (Howard Dean prend un bulletin et le déchire en deux sous les yeux ahuris des demi-délégués)

      Naturellement, j’espère qu’ils ne feront pas cette annonce, mais l’image du demi-vote est assez puissante à mon avis.

    • “Le resultat de cette reunion montre clairement que les clintons n’ont quasiment plus d’influence sur personne dans le parti democrate.”
      Alors ça c’est bien vu Tagfoul; en plus il parait que la majorité des membres qui ont siégé dans cette Commission étaient sensés être des pro-Clinton…..

      Et en effet,si elle s’entête entre les pressions du DNC qui vont commencer, les medias et les dettes, je lui souhaite bien du courage….

    • @ Laconscience

      Clinton ne gagne rien aujourd’hui, détrompez-vous. Elle perdra cette course et c’est maintenant clair plus que jamais.

      Selon les estimations les plus généreuses à l’endroit de Clinton, Obama se retrouvera, suite aux primaires de mardi, à plus ou moins 20 délégués du chiffre magique.

      Or, si Mme. Clinton persiste dans son intention d’amener l’affaire à la convention, c’est beaucoup plus que 20 superdélégués qui se leveront pour appuyer Obama et, par le fait même, l’avenir immédiat de leur parti.

    • @jil_marie427

      Obama est en avance pour les délégués (pledged), les SDs ET le vote populaire …
      Je n’ai pas entendu comment ils allaient attribuer le vote populaire au MI mais encore ici, la seule maniere qu’elle pourrait avoir l’avantage sur le vote populaire serait de lui attribuer 100 % des vois et 0 a Obama. Ce qui n’arrivera pas …

    • stellaire

      Ne t’en fait pas pour les intentions de vote au Michigan et en Floride: ce sont des électorats à gagner et je pense qu’Obama a toutes les chances de convaincre. D’ici à Novembre plein de choses se passeront, mais je ne me fais aucun soucis pour la suite

    • La Floride va fort probablement voter républicain
      à la présidentielle. Et avec la règle du ‘winner takes all’ … je crois qu’ils ne peuvent pas vraiment compter sur la Floride.

      Voilà qu’il s’étende en long et en large sur cette histoire … Next please … Laissez le dire ce qu’il pense de la decision du DNC !

    • Anhk,

      Contrairement a vous, je ne pense pas qu’Obama a gagne. A mon avis, il a du ceder. Et au fait, Hillary didn’t make her case… mais ce n’etait pas si mal. Semaines auparavant, Howard Dean (qui a ete nomme a la chefferie au lieu de Ickes… quelle coincidence!) etait totalment refractaire a compter Fla et Mi… Donc…

    • @ankh
      Il me semble que la Floride et le michigan devaient être sanctionnés pour leur insubordination. Ne pas le faire, serait totalement compromettre les décisions du parti dans le futur. Leur rdonner un certain pouvoir de vote sans pour autant passer totalement l’éponge me semble magnanime .

      Par contre, que le clan Clinton crie au meurtre alors qu’il avait accepté les sanctions au départ manque singulièrement de fair-play. Continuer à jouer les victimes par opportunisme pur me semble très malsain pour le parti.

    • Personnellement, je crois que cette commission n’avait même pas de raison de siéger. Elle avait voté une loi que tous les candidats ont accepté n’en déplaise maintenant à une candidate. J’ai l’impression que cette commission ainsi que le camp de Obama ne porte pas sa culotte devant les Clintons. On n’a pas à défaire des règles pour plaire à des individus qui avaient d’ailleurs accepté la décision. C’est de la soumission. Cette histoire d’offusquer ou pas les électeurs ne tient pas débout. Les règles, c’est les règles! Il faut la discipline dans ce parti

    • _Cameleon_

      Je regarde la conference de presse de Obama. Il me fait toujours rire en conference de presse ou sur les plateaux télé :il a un débit de parole si lent (Miss Daisy a l’air bien plus rapide dans son carrosse tout d’un coup). Mais le bonhomme reste quand meme genial , la classe quoi. On imaginerait pas que c’est le même gars qui enflamme les foules avec ses discours energiques et emouvants. Go Obama!

    • @prettybrowneyes. Bonsoir. En passant, merci pour vos commentaires d’hier. Je pense que vous feriez une excellente prof d’espagnol. :-) Quand j’écris qu’Obama a gagné, je parle de la course démocrate et non de la journée d’aujourd’hui.

      @stellaire. Je comprends votre point de vue, chère amie, mais j’examine la situation sous un angle politique qui doit, je crois, tenir compte de l’unité du parti. Si on peut déroger à certaines règles pour servir cet objectif et aussi pour donner l’impression de respecter la démocratie de représentation, je n’ai rien contre. L’opportunisme du clan Clinton relève de l’évidence dans ce dossier. Je l’ai souligné sous un autre billet pas plus tard que tantôt en réponse à un commentaire de Pierrea. Disons que je m’intéresse bien davantage à l’impact de la journée d’aujourd’hui sur l’élection de novembre qu’aux jérémiades a posteriori du clan Clinton dans un dossier qui n’avait jamais posé problème à priori.

    • @wildnfree
      ?

    • complètement d’accord avec ce Hickes !!
      le DNC est tombé dans l’hirésie totale avec ce compromis pas digne de salomon en ce qui concerne le Michigan.
      Une chose est sur ce soir tout de même, Hillary a en poche le plus grand nombre de votants derrières elle, c’est pas mince !

    • Le clan Hillary n’est pas content. On s’y attendait quand même. Je ne sais pas ce qu’ils espéraient. A mon avis, ils auraient aimé qu’au Michigan, les délégués obtenus par Hillary soient comptés comme tels, et les “uncommitted” soient distribués à Hillary et Obama au prorata des votes exprimés…c’est-à-dire donner plus de la moitié des “uncommitted” à Hillary! MAlgré celà, les mathématiques sont largement en sa dévafeur. Dons, normal que son clan soit mécontent.

    • Quelle farce! Le parti démocrate se ridiculise.

    • @williamf1
      ça ne vous a pas échappé que c’est le nombre délégués qui qualifie la victoire. Par ailleurs, vous oubliez de comptez les participants au caucus. La dame nous a fait une crise, on lui a accordé de faire un compromis.alors qu’elle ne la ramène plus après ça:la décision d’entériner le compromis a été accepté à l’unanimité.

    • A tous,

      Je suis surpris par vos réactions !

      Tout naturellement, tout candidat a légitimité de saisir la Commission habilitée par le parti (ici le Parti Démocrate) à règler les conflits liés à un processus de désignation de candidat (ici les primaires)
      Evidemment, Clinton a un ego surdimentionné la rendant incapable d’admettre la défaite avant la fin définitive de la partie (ici la Convention de Denver en Août)
      Assurément, Obama dispose d’un avantage net à tous les niveaux impossible à combler par Hillary
      Effectivement, Hillary (et Bill) ont noyauté le Parti Démocrate depûis une dizaine d’année, notamment dans les grands Etats, au profit de sa propre ambition.
      Mais la lecture politique de la Commission est un désaveu cinglant pour Hillary parce que :
      - Les Etats n’ayant pas respecté les règles de jeu (la Floride et le Michigan) restent sanctionnés. Il est donc probable que cette mésaventure ne se reproduira pas à l’avenir.
      - les candidats ayant encouragés cette indisciplin (ici Hillary) n’obtiennent qu’un bien maigre lot de consolation avec la fameuse demi-voix
      - l’avantage obtenu par Hillary sur Obama sur les 2 Etats – 25 délégués de plus qu’Obama – est franchement dérisoire
      -cette victoire à la pyrrhus n’est donc pas humiliante mais politiquement ridicule
      - la Commission donne un message politique très clair : nous avons fait notre job en règlant cette affaire sans humillier Clinton, maintenant vous, les SD, terminez le boulot au profit de qui vous savez –> Obama

      OUI Le Parti Démocrate a pris une décision très claire : la partie se termine le 3 Juin et le Nominé sera …. OBAMA

      OUI Hillary devra trouver une manière élégante d’apporter son soutien à Obama dès le 3 juin ou au plus tard le 4 juin

      Sinon, sous-entendu de la décision de la Commission, la carrière politique se brisera définitivement .

    • En gros:
      Deux demis états à Mme Hillary Diane Rodham Clinton et rien pour Barak Hussein Obama.

      1-0 Clinton aujourd’hui.
      Bravo Mme Clinton, move on now.

    • @thierryjj93
      Bonne intervention!

      >>Hillary devra trouver une manière élégante d’apporter son soutien à Obama dès le 3 juin ou au plus tard le 4 juin…

      Elle ne pourra pas dire qu’elle na pas eu sa chance de ce coté depuis quelques semaines!
      Mais merde que cherche-t-on à faire dans son camp :?:

    • @Williamf1

      Je remets encore et encore une fois ceci, qui prouve la mauvaise foi et le double langage du clan Clinton:
      January 9, 2008:
      WOLFSON: I guess one other thing I’d add is that, as you know, this is a race for delegates. And we currently enjoy a lead in delegates, thanks to the great — some of the great super delegates that we have on this call and around the country.
      MCAULIFFE: … I’ve said from day one, and this is the point I tried to make yesterday on television when everybody was asking me questions about after Iowa and New Hampshire what happens, I’ve always viewed it sort of as a 27-state contest. But, listen, I always said we’re going to win some, we’re going to lose some. And at the end of the day it’s getting a basket of delegates.

      January 25, 2008:
      WOLFSON: Well, you know, as you know, all of the polls have Senator Obama ahead. I think he has run a strong campaign in South Carolina. He began there ahead; he remains ahead. And we have said since Iowa that this is a race for delegates. It’s a race that we are ahead in. We have more delegates than Senator Obama.

      February 6, 2008:
      CECIL: Well, our goal at the end of last night was to be ahead in super delegates and overall delegates. And, in fact, this morning, Hillary Clinton leads Barack Obama in delegates to the Democratic National Convention.
      …WOLFSON: We think that we are in the poll position because we have a lead, overall, in delegates. We think it is going to be very difficult for Senator Obama to make up that lead because of the way in which the party allocates its delegates proportionately. So we feel very good about that. But this is going to be a neck-and-neck contest for the foreseeable future. Senator Obama does enjoy some advantages in the contests in the rest of February, but not in a way that should permit him to overcome our lead in delegates.
      WOLFSON: And overall, we have a significant lead among delegates, overall, which, obviously, at the end of the day is what is going to positively determine which Democrat is our party’s nominee.

      C’est clair! It’s all about DELEGATES! DELEGATES! Ce sont les règles du jeu! Accéptés par tous. Il faut savoir être bon joueur et accepter sa défaite.

    • @ cadman
      1-0 Clinton !! Personne ne fera cette lecture parmi les SD qui sont des professionnels de la politique et qui savent très bien les conditions dans lesquelles le processus s’est déroulé pour les deux Etats en cause.
      La colère du clan clinton vous ramène à l’explication que je donne plus haut

      @williamf1

      Pour les calculs, sauf à ca que les règles de la relativité générale s’applique en mathématique, 2 et 2 feront toujours 4. De quelque manière que vous calculez en incorporant ou non les Etats litigieux, en incluant ou non les caucus, Obama est en nette avance dans tous les domaines.

      Mais peut-être que les manipulateurs néocons de Bush travaillent t-ils désormais pour Hillary ? !!!!

    • à stellaire

      J’ai suivi avec attention le débat depuis ce matin. Je m’étais promis pourtant d’attendre les résultats demain avant de commenter. Mais comment commenter si on a pas vu?? Et comme il pleuvait et que tous mes projets étaient à l’eau alors j’ai écouté… cnn… toute la journée.

      Je crois que le DNC a réussi une opération majeure aujourd’hui. Disposer du cas de deux états clefs, dont l’un est susceptible de voter démocrate en novembre, l’autre, on sait jamais. Et plus mister W. prendra du plomb dans l’aile, et plus la Floride jettera du rouge à la mer….

      Par ailleurs, nous avons eu droit à un exercice de démocratie, dans un processus typiquement nord américain d’assemblée délibérante, avec les protestations ou applaudissements de l’assemblée extérieure au débat.

      Les 27 membres présents qui ont discuté l’ont fait de manière fort civilisée. Il y a eu une bonne dizaines d’interventions remarquables, dont celle de Donna Brezile qui m’a soudé à ma chaise, tellement c’était “groundé”, pertinent, habile, non blessant, invitant, et ratoureux, parce qu’elle a habilement retourné l’argument de complaisance de Blanchard qui ne cessait de célébrer des anniversaires…. tiens ma maman aussi m’a dit, et je suis sûr que votre maman vous dirait… en personne très intelligente, Blanchard a su qu’à partir de ce moment il devait céder, ce qu’il a fait, parce qu’il savait que s’il insistait, il faisait tourner les plaquettes de l’humeur contre lui, parce que je suis certain alors que Donna Brezile aurait été justifié devant son insistance de lâcher un gros morceau d’argument…. heureusement, il a compris ce qu’il risquait d’entendre. et cela aurait été très mauvais pour l’humeur du parti.

      Est-ce que Clinton sort gagante. En un sens oui, puisqu’il ne s’est dit absolument aucun mot déplacé de toute la journée. Nous avons affaire à des pros de ligue ultra professionnelle. Chapeau à tous. Gagnante aussi dans le sens qu’elle s’en tire avec les honneurs d’avoir gagné là où normalement le DNC aurait annulé tous les votes en toute légalité et respect, tant avec les règles du DNC qu’avec celles des deux Etats de la Floride et du Michigan.

      Gagné aussi dans le sens que son “case” a été fait. La proposition de la Floride de départ voulait asseoir tous les délégués, ce qui était sa demande. La solution a été un fractionnement en deux de la valeur des votes à Denver. Salomon aurait aimé cela.

      Gagné aussi dans le cas du Michigan, dans le sens qu’elle aurait pu avoir tout simplement zéro.

      Obama a sauvé sa mise dans les deux états. Il avait affaire à deux cas. en Floride, il lui importait que soit respecté le 50% de pénalité, question d’honneur je dirais. Dans le cas du Michigan, il lui importait que lui soit attribué la partie des votes qu’il aurait de toute évidence obtenu si le DNC n’avait pas émis une ordonnance de nullité du vote pour non respect des règles du DNC.

      Que la décision ait été 69/59 au lieu de 73/55 est significative. S’il y a signal à percevoir, c’est bien dans la volonté confirmée par le vote de cet après midi de rectifier quelque chose qui avait besoin de l’être. De tout l’exercice, c’est probablement ce 4 délégués qui, non pas fait le plus mal à Clinton, mais qui parle le plus de la réalité qui s’est produite et dont nous ne connaissons que probablement 1%. Il y a là une volonté ferme du DNC de donner un signal fort et absolument percutant à tous les états. signal qui sera reçu et perçu aussi du côté démocrate. Manière de dire, on ne joue pas avec la démocratie en utilisant des arguments de jeux de mots “légalistiques”, du genre de IKes: “tant pis pour lui s’il a enlevé son nom de la liste”. Blanchard et Ikes savaient la fragilité de l’argument dans une pareille assemblée de démocrates. Tout comme ils savaient la possible force de l’argument dans un contrat commercial. Le DNC a flairé tout de suite la nuance et ne s’est pas laissé passé un sapin de noel entre les oreilles. bien.

      Mon impression est que la campagne vient de s’orienter définitivement vers les présidentielles. La preuve, Obama a profité, dès que fut connu le second vote, de convoquer une conférence de presse pour annoncer sa séparation d’avec l’église du pasteur Writght, nouvelle importante? oui et non, mais qui passera silencieuse dans le bruit de la nouvelle de cette après midi, les deux états voyous,, redevenus angéliques… et demain Porto Rico, et mardi les deux derniers états. Monsieur Bush a bien tenté de son coté d’attirer l’attention pour faire concurrence au DNC. Cnn a suivi les deux, nous avions le choix. Mon pro choix a été le DNC. soleil à vous ☼

    • une nouvelle supportrice démocrate pour McCain !!
      http://www.youtube.com/watch?v=KACQuZVAE3s

    • Et je ne résiste pas au plaisir de mettre en évidence la dernière citation de Wolfson:

      WOLFSON: And overall, we have a significant lead among delegates, overall, WHICH, OBVIOUSLY, AT THE END OF THE DAY IS WHAT IS GOING TO POSITIVELY DETERMINE WHICH DEMOCRAT IS OUR PARTY’S NOMINEE.

      Plus clair que ça, y a pas! Maintenant, ce ne sont plus les délégués qui comptent, mais soi-disant le vote populaire (avec 0 voix pour Obama au Michigan, n’est-ce pas?).

    • @ankh

      J’espère comme vous que tout sera oublié à temps pour novembre. Cependant, l’intensité de la rivalité et la grande hostilité manifestée à l’égard de Clinton risquent de laisser des traces. Maintenant, il reste à espérer que les menaces de Clinton sont du bluff pour mobiliser les partisans à la veille des trois dernières primaires et qu’Obama trouvera un moyen de gagner les supporters de Clinton à sa cause.

    • Hillary Clinton réalise un gain net de seulement 24 délégués. Tout ce bruit de casserole pour un gain aussi dérisoire!!!

      La Commission des règlements et du statut du Parti démocrate a démontré et exposé devant les médias du monde entier, l’effroyable hystérie du couple Clinton dans toute sa splendeur.

      Les Clinton sont à eux seules, un théâtre sur la scène mondiale!!!

    • @williamf1

      Calis de folle!
      An angry white old women in deed!

    • Ankh,

      A cet gard, vous avez raison, Obama est le “nominee”. Pour le reste, “my pleasure”! Et… non, je ne suis pas prof d’espagnol. Sauf qu’ici, si on ne le parle pas, on rate une partie tres interessante de ce pays et notamment de cette metropole qu’est NY!

    • à falcon42
      Il faut conserver ces témoignages au cas où…. c’est pétant de vérité.

      Le dernier que vous citez de Wolfson, est-ce récent?

    • @onbo
      Merci pour votre texte.
      Donna Brezile: j’aime bien cette dame qui me semble des plus respectables et des plus intelligentes.
      >>Est-ce que Clinton sort gagnante. En un sens oui, puisqu’il ne s’est dit absolument aucun mot déplacé de toute la journée.
      Harold “Monsieur Sourire” Ickes s’et peut-être échappé une fois ou deux ;-)

    • Et voilà, c’est tellement prévisible. Encore un compromis de comité (la pire forme de consensus niais), qui risque de rendre tout le monde furieux (le clan Clinton, le clan Obama et tous les électeurs), et de créer plus de problèmes tout en ne résolvant rien du tout.

      Bref, cette solution qui n’en est pas une démontre hors de tout doute la frilosité et le manque de leadership dans les hautes instances de ce parti. Il n’y a pas que le chef qui doit avoir du leadership et de l’autorité. D’autres personnes auraient pu élever la voix. Mais non… on fonctionne par chuchotements. Ce qui n’est pas pour faire taire les conspirateurs tapis dans les racoins sombres.

    • si vous pouvez voir un débat sur CNN il s’y trouve une vidéo honteuse où un sionnistre crache tout son venin sur OBAMA heureusement que les juifs ne sont pas comme ça… il me fait pitié ce cliff MAY …. la journaliste a dû le reprendre à plusieurs reprises…

    • @hduor Bonsoir cher ami

      Vous ne trouvez pas cette décision juste ? Quel aurait été la meilleure solution à votre avis ?

      @cadman Ouais j’ai trouvé que ce Ickes était près de l’hystérie !
      Il y a eu aussi de boos et des haut cris déplacés des supporters de Hill …
      Ma perception à moi à été que cette assemblé était beaucoup trop ‘émotive’ … Pourquoi ne pas exiger un peu de retenue … i.e ces applaudissement incessant … On est devant un comité du partie ao à une guerre de coq partisanne ?

    • @prettybrowneyes. Il est vrai que vous habitez NY. J’avais oublié. À une certaine époque, j’y allais de 8 à 10 fois par année. Au début des années 90. Ah le resto Chez Josephine dont le proprio était le très sympa Jean-Claude Baker, l’un des nombreux enfants adoptifs de cette grande dame du music-hall. Et le Lincoln Centre où Gino Quilico triomphait dans de nombreux opéras. Et Greenwich Village où j’ai eu l’occasion de croiser le dramaturge Robert Lepage qui sortait d’une représentation de Women Gay Lesbian Vampires! Tout à fait Greenwich.

      Et tant d’anecdotes à raconter comme celle-ci dans un resto italien en face du Lincoln Centre. Je revois encore la table d’à côté. Un homme d’âge moyen qui ressemblait à s’y méprendre à Joe Pesci et qui était entouré de deux jeunes hommes à complet veston de même que d’une jeune et ravissante blonde vêtue de noir. À un moment donné, l’un des jeunes hommes dit au plus âgé : Mario, est-il dans Cosa Nostra lui aussi? Oups!

      I love New York. La grosse pomme me manque!

    • Tout ce cirque et ce cinéma pendant 6 mois, pour finalement arriver à la même solution que les républicains: comptés à moitié les délégués du Michigan et la Floride.

    • *compter

    • @cameleon, il me semble que de diviser par deux la valeur des votes projette une image anti-démocratique, pour un parti qui a déjà adopté des pratiques douteuses (les super-délégués, le « winner takes all » dans certains états, etc). Même si Obama gagne avec une marge confortable, il restera toujours entaché par ces procédés qui, même s’ils sont officialisés par le parti, n’en demeurent pas moins salissants (démocratiquement).

      Ce qui se cache réellement derrière l’acharnement de Clinton, je vais vous le dire (parce que personne ne semble avoir saisi ici). Il s’agit ni plus ni moins que de tirer le tapis sous les pieds d’Obama en déclarant que la course a donné un résultat injuste et anti-démocratique. Comment? C’est bien simple. Clinton l’emporte systématiquement, depuis le début, dans des états où la population est importante et où le poids démographique des délégués est le plus faibles. De plus, elle a perdu dans plusieurs états « winner takes all ». Si on fait un décompte ABSOLU du nombre de votes, elle pourrait très bien se retrouver avec PLUS de votes populaires que Obama, mais MOINS de délégués.

      Dans ces conditions, les super délégués font face à un dilemme moral sans précédent: soit ils penchent du côté où il y a le plus de délégués (OBAMA), soit ils rétablissent la justice démocratique, où le gagnant devrait être celui qui a accumulé le plus de votes dans l’absolu (CLINTON).

      N’oublions pas que nous sommes dans un régime présidentiel, ce qui donne un principe de référence important. Dans un régime parlementaire et à plusieurs partis, comme au Québec, on ne s’en soucierait pas trop — il n’est pas rare qu’un parti prenne le pouvoir avoir moins de votes que son adversaire. Mais là, Obama risque de se retrouver dans une situation intenable, si Clinton se présente en brandissant une liasse de papier prouvant qu’elle a obtenu plus de votes. C’est le poids de la majorité absolue versus le poids des délégués. C’est l’occasion d’ébranler les bases du parti et de contester le processus avec un argument massue.

      Donc la décision d’aujourd’hui, qu’elle donne toutes les voix à Clinton ou seulement la moitié, ou encore seulement les votes comptabilisés au nom de madame Clinton, ouvre une véritable boîte de pandore. En effet, cela lui permet d’atteindre la MASSE CRITIQUE de votes populaires qui lui donnera un compte de votes supérieur à celui de monsieur Obama. Pour cela, il fallait que la Floride et le Michigan ne soient pas annulés. Puisque les bulletins sont tous conservés et considérés (même à demi poids), ils viennent compléter le tableau.

      Ce n’est que spéculation et je n’ai pas les chiffres devant moi. Mais pour la suite… ça va sûrement brasser.

    • @Onbo

      Cette citation de Wolfson date du 6 Février. Elle n’est bien sûr pas récente. Elle date du temps où Hillary menait au nombre de délégués, et où, bien sûr elle se pliait aux règles. Mais aujourd’hui, les choses ont changé, et dans la camp Clinton, on fait des contorsions incroyables sauf accepter que seul compte le nombre de délégués aquis.

    • @william
      beau cadeau pour Mc Cain cette dame … peut-être devrait elle ne boire que de l’eau… quelle honte

    • à cadman
      ikes, vous dites, je n’osais pas en parler…. euh…. le coude droit sur la table, la main dans face, les bras croisés, les yeux fermés des fois, et l’argument, ah parlons en de l’argument….. il a bien dit highjack. ??? Il était épuisé je crois. en tout cas, pas à la hauteur du panel présent.

      Je suis ravi que vous ayiez été ravi par Donna Brazil. C’est ma découverte du jour. Quelle présence personnelle à son auditoire, quelle prestation publique devant des millions de téléspectateurs. On dirait la naissance d’une étoile dans le hublot de Hubble!!!

    • @hdufort Sauf erreur, Obama conserve toujour une avance (mince il est vrai) dans le vote populaire/

      Voyons les chiffres de RCP:

      http://www.realclearpolitics.com/epolls/2008/president/democratic_vote_count.html

      Je ne sais pas si ils sont à jour … mais je serais très surpris que cela donne une avance a Hillary pour le vote populaire.
      Et … j’espère ne pas me tromper ;-)

    • @tous

      Le parti démocrate a ses propres règles, soit. Et ces règles interdisaient aux Dems de Floride et du Michigan de se prononcer avant le Super Tuesday (sauf erreur).

      Cela dit, ce ne sont pas les partis Dem et Rep qui définissent les dates des primaires, à moins que je me trrompe. C’est la Constitution de chacun des États, ou, du moins, l’autorité politique de chacun des États. Ce n’est pas pour rien que les primaires des deux partis se tiennent le même jour. Dans la plupart des cas, à tout le moins.

      Et ce n’est pas pour rien qu’aussi bien en Floride qu’au Michigan, les Reps ont eux aussi violé les règles de leur propre parti.

      Pour les Reps, aucun problème, il n’y a pas de course. McCain est confirmé. Donc, pas de dissension. Mais chez les Dems, Clinton s’entête, et fait ainsi preuve d’inélégance.

      Perso, j’aurais préféré de nouvelles primaires dans les deux États. Mais si personne, au sein du DNC, ne semble avoir retenu cette possibilité, c’est sans doute parce qu’elle aurait violé la Loi, en Floride comme au Michigan.

      Ce que j’affirme ici, ce n’est pas une affirmation. C’est plutôt le souvenir de mes études et lectures, tout aussi lointaines (±40 ans) sur l’histoire des États-Unis d’Amérique, alors l’un des rares cours de niveau collégial requis pour être admis en Droit! Et c’était justement à cause de ces notions de “droit constitutionnel” US qui étaient au programme.

      J’ai lu, depuis, sur le sujet. Mais comme je n’ai pas pensé que ce serait important de conserver des souvenirs plus précis, j’ai mis ces souvenirs de lecture à la poubelle de mes connaissances…

      Quelqu’un en saurait-il davantage?

    • Après la Floride et le Michigan, Hillary veut faire annuler les délégués du 10e district du Texas, Collin County. Le comté a organisé sa convention pour le sénat avec 1 jour de retard.
      http://startelegram.typepad.com/politex/2008/05/local-democrat.html

    • Le fait que la Floride et le Michigan aient voté avant le Super Tuesday pénalise lourdement Obama dans ces états. C’est un geste prémédité, probablement par des organisateurs pro-Clinton. Je suis certain que la marge d’électeurs recueillie par Clinton de manière déloyale est énorme.

    • à falcon42
      Ìl faut à tout hasard converver ces références, ne serait-ce que pour le bénéfice de ce blogue parce que c’est capital comme argument, vous l’avez deviné, pour contrer l’argument du nombre d’électeurs. précieux

      Il appuie aussi l’argument d’incohérence ou de non congruence du clan clinton de semaines en semaines.

    • ♫ J’ai trouvé un nouveau qualificatif pour Hill ♫

      Un peu plus élégant que hyène mais tout aussi élégant

      She is a foxy lady : ♫
      1968 Jimi Hendrix – Foxy Lady
      http://youtube.com/watch?v=OqQOaA2LPRo&feature=related

      @cheya Et voici un autre coup bas de la Foxy Lady ;-)

    • … éloquent … :oops:

    • @williamf1
      Que cette déchaînée aille voter pour qui elle veut. Sa préférée a échoué sur toute la ligne et vient faire suer les citoyens…

      Quand Hillary Rodham Clinton aura fait le vrai bilan de sa campagne, je souhaite à tous ces frustrés de prendre des vacances au Zimbabwé.

    • @_cameleon_

      Si on attribue les bulletins “uncommited” à Obama de la même façon qu’on lui a attribué ses délégués au Michigan, alors Obama a une avance de 70.000 voix en comptant la Floride et le Michigan mais en excluant les caucus.

    • @hdufort
      > C’est un geste prémédité, probablement par des organisateurs pro-Clinton.

      Hum … permettez moi d’en douter. Rappelons que avant le ‘big tuesday’ la course ne devait être qu’un formalité, un couronnement pour Clinton …

    • Merci Onbo pour m’avoir décrit si finement ce débat que je ne pouvais pas voir. Mais c’était un peu comme si j’y étais!

      Si les propos étaient civilisés, je suis d’accord avec Camelon que les réactions bruyantes de la foule partisane étaient dérangeantes pour la sérénité du débat,

      Reste que la décision mi-figue, mi-raisin du parti est là pour rester et il va falloir que les 2 camps vivent avec. Le clan Obama a limité les dégâts et celui des Clinton a
      gagné… en apparence.

      En faisamt une conférence de presse juste après les résultats sur un sujet totalement différent, Barack a tourné la page,,, tout en continuant à ignorer Hillary, qui, elle, essaie désespèrement d’attirer l’attention. Quel tacticien brillant!

    • @Cheya
      “Après la Floride et le Michigan, Hillary veut faire annuler les délégués du 10e district du Texas, Collin County. Le comté a organisé sa convention pour le sénat avec 1 jour de retard.”

      Tiens, je propose un autre motif pour la reprise des élections… Obama écrit de la main gauche.

    • Peu importe de quel côté on penche, le Parti démocrate c’est du grand burlesque et la démocratie américaine se définit encore aujourd’hui et plus que jamais comme **The Best Government Money Can Buy** !!

      Plutôt pitoyable comme exemple pour une nation qui s’est toujours définie comme LE modèle de démocratie dans le monde …

    • @stellaire
      > Barack a tourné la page,,, tout en continuant à ignorer Hillary,
      Votre observation est fort pertinente ! Comme vous avez raison … génial ces ‘Obamanagers’ ;-)

    • @cameleon,
      je me trompe peut-être. Quelqu’un pourrait éclairer ma lanterne sur les raisons qui ont poussé ces états (très populeux) à ignorer les règles du jeu? Et au moment où ça s’est produit, quel candidat était le/la plus susceptible d’en profiter?

    • @Deedeenho

      :lol: ou en Bosnie!

    • Etant donné que les démocrates ne me donnent que 1/2 voix en Floride, je vais voter pour les républicains, ils me donnent 1 voix complète et je n,ai pas l,habitude d’être traité en demi-portion

    • @INandOUT

      Les républicains ont aussi donné 1/2 voix en Floride pour les mêmes raisons.
      Pas vraiment une raison de voter pour eux.

    • L’issue de cette commission de la Commission des règlements et du statut du Parti démocrate n’a grandit ni l’image de la sénatrice, ni son influence jadis totale sur le parti avant le début et encore moins sa stratégie illisible qui se délite jour après jour.

    • @hdufort Ce que j’en ai compris et me souviens ces que ces deux états ont tenté de devancer la date de leur primaire, contre les règlement de leur parti.

      Le but est de donner plus de poids, d’influence a leur états dans le déroulement de la primaire.
      Ceci est sans doute une explication simpliste et il y a probablement d’autres motifs derrier cette manoeuvre.

      Quoi qu’il en soit, j’ai bien hâte de connaitre les resultats en terme de vote populaire après les résultats de ce soir et demain à Porto Rico …

      @cheya

      C’est ce qu’on pourrait appeler … réduire un argument à néant :lol: ah ah ah !

    • @hdufort
      “Dans ces conditions, les super délégués font face à un dilemme moral sans précédent: soit ils penchent du côté où il y a le plus de délégués (OBAMA), soit ils rétablissent la justice démocratique, où le gagnant devrait être celui qui a accumulé le plus de votes dans l’absolu (CLINTON)”

      Votre analyse du plan de match des Clinton est machiavélique, mais pleine de bon sens quand on se réfère aux volte-faces et aux calculs tordus dont nous ont abreuvé le couple Billary.

      Ça ne sera pas beau si on en arrive là!

    • Quelles saga quand même. Si le Parti Démocrate devait perdre les prochaines élections présidentielles, il n’aura que lui a blamer. N’en déplaise aux Obamafefans du blogue, madame Clinton n’aura rien a y voir. C’est tout le processus de désignation qui est une horreur et une chatte n’y retrouvent pas ses petits. Le Sénateur du Michigan Carl Levin, avait bien raison de demander pourquoi, selon quelle logique, l’Iowa et le Massachussets devait s’arroger le droit de débuter leurs consultations avant les autres États, prenant ainsi une importance que tous les autres États, notamment les derniers, n’ont pas. Ensuite, la différenciation entre les délégués, selon qu’ils soient (pledged ou supers) est une absurdité. Que dire de leur allocation qui n’est pas que proportionnelle mais ou les *caucus* peuvent venir fausser les résultats (parlez a madame Clinton au Texas pour ne nommer que cet État). Et enfin, cette décision d’accorder un demi (?) vote aux délégués de la Floride et du Michigan. Sur quelle base? Ha oui, j’oubliais: pour préserver l’unité (sic) du Parti!

      La vérité est que si les Républicains disposaient d’un meilleur candidat que McCain, les carottes seraient déja cuites pour les Démocrates alors qu’ils devraient surfer sur la vague d’insatisfaction provoquée par une économieu qui tourne au ralenti et une guerre en Irak impopulaire. Les Démocrates peuvent donc encore espérer. Mais il est a souhaiter pour eux que la désignation officielle d’Obama (ce qui ne fait aucun doute maintenant) n’aura pas pour effet, comme le pensent certains analystes, d’envoyer plusieurs électeurs démocrates décus dans le giron de McCain. Pour ma part, cet effet aura lieu. Ne reste qu’a en mesurer l’ampleur. En attendant, souhaitons que les lecons soient apprises pour la prochaine fois.

    • Je refuse de croire que Clinton et son équipe au complet sont stupides. Elle a accès à d’importantes ressources intellectuelles et à des contacts très nombreux. Elle a probablement des raisons très précises d’agir comme elle le fait. Il faut voir jusqu’à quand elle peut tenir le coup et ce qu’elle aura en main à ce moment-là. Sans limiter notre imagination.

    • Il n’y a plus grand chose de “démocrate” dans le parti démocrate.

      Imaginez si ce sont des états d’Obama qui aurait eu des délégués à ½ vote…

      M’enfin, ça contribue surement à la grande domination de McCain en Floride et à son avance surprise au Michigan.

    • à stellaire
      J’aime beaucoup votre lecture rapide entre les lignes de jeu. ;)

      Il aurait été catastrophique de tout refuser à Hillary la gamine. C’était la guerre ouverte sur la place publique, même si le DNC avait parfaitement et légalement raison.

      Il aurait été également catastrophique de désavouer chaque vote initial. L’argument de Hdufort est pertinent par contre de dire que cela donne dans l’argument de Hillary, le nombre de voteurs presques égaux. Il y a là un beau piège pour madame. C’est un jeu d’attiré qui l’amène vers le coupe feu final si jamais elle va en commission d’appel ou de credentials. Là ce sera, si elle y va, la dure loi opaque, dura lex sed lex!. Elle est avocate, elle aime les séries juridiques, Erin Brocovitch, elle sera servie, car en credentials ses histoires de causes sur le fonds, sur le nombre de votants, sur sa capacité de vaincre McCain, sur sa lifetime experience, tout cela pèse comme le pet d’une souris qui jeûne depuis un an. Parce que les credentials sont comme une cour suprême intérieure au DNC. En cour suprême, on fait quoi, on revise les procédés, les procédures, la légitimité des lois et règlements. Bien sûr il y a des astuces, des bottes secrètes, des avocats ratoureux. Mais je crois qu’en laissant à Clinton la parade du vote, le DNC sait qu’il lui permet de dire qu’elle peut légitimement contribuer à l’élection du président parce qu’elle a eu une majorité d’électeurs qui l’ont “”aimée”. That is my point… comme ils disent…

      Je crois que les deux états seront très satisfaits. Drewer président du parti du Michigan s’est engagé solennellement à rassembler les démocrates de son état. Il était le parrain de la résolution 69/59 adoptée.
      Le principal appui de Hillary a également adopté la motion, sauf Ikes.

      Du côté de la Floride, le porte parole de Obama à la table cet après midi, au premier dossier de la Floride, perçu, affirmé, et reconnu, comme le principal leader du mouvement en faveur du vote en Floride, toute l’histoire des machines à voter qui ont possiblement causé du trouble en 2000 et 2004, lui-même congressman et leader floridien du 19e district je pense, va faire des pieds et des mains maintenant pour rallier la Floride à voter en novembre. Il en a la force, le leadership, et l’appui, puisqu’il est le porte parole affirmé de Obama, et donc, favorable à la mesure adoptée, 100% des votes, 50% du vote à la convention, et 50% du pouvoir de vote des superdelegates. Cela n’est pas anodin. Il y a là aussi une prudence.

      Au Michigan, si j’ai bien compris, les adds on ou les super je ne sais trop voteraient pour 1 = 1. Mais eux savent de quoi il retourne.

      Il m’apparaît que l’équipe de Obama s’est assurée de ne pas être mise en danger par quelque décision qui ait pu être prise cet après midi. Que le clan clinton a arraché le maximum possible. que le DNC a su flairer la décision qui rachetait en quelque sorte les effets de ses décisions, même si elle n’en est pas la responsable. C’est un peu comme un parent qui réprimande ses enfants et qui après coup fend la poire en deux pour pas faire de jaloux et passer à autre chose.

      bonne soirée à vous

    • à gaspésien
      vous avez raison sur beaucoup de points, sauf que ce n’est pas cela la réalité. bien sûr les primaires pourraient être organisées mieux, ou autrement. Mais telle n’est pas ce qui est à débattre.

      Bien sûr il pourrait n’y avoir aucune distinction entre délégués et superdélegués, il se peut que ça soit antidémocratique, moche, compliqué, mais telle n’est pas la question à débattre pour cet enjeu.

      Il était question de régler au mieux la confusion habilement semée par madame Clinton qui s’est mise à faire un habile chantage entre janvier et mai, à l’effet que ce qui ne comptait pas comme suffrage soudain se mettait à compter, en se servant des électeurs comme otages. Dans le jargon d’observateurs entre nous on emploierait des mots pas beaux. Comme on est en public, le moins qu’on puisse dire est qu’elle s’est fait rabaisser le caquet. C’est le sens à donner à la décision du DNC cet après midi de lui enlever 4 délégués. Ikes était pas content, c’est bien évident. Mais si quelqu’un sait pourquoi, c’est particulièrement lui, puisqu’il est au coeur des évènements qui ont conduit à cette décision que je qualifie de dure, oui, de dure. Et madame Clinton le sait aussi, c’est certain qu’elle est furieuse. Pas à cause du nombre de délégués, elle en a un maximum. Mais si elle veut trop se plaindre de quoi que ce soit, quelqu’un des médias va tout de suite lui dire: de quoi vous plaignez vous, vous avez autant sinon plus de votes que Obama? Elle va enchaîner: donc si j’ai le plus de votes, je veux donc le poste! L’animateur va lui redemander: au juste, comment ça marche pour être le nominé? le nombre de votes ou bien le nombre de délégués? Or, c’est l’argument de Ikes, wolfson, et consors entre le 1 janvier et le 6 février inclusivement, tant qu’ils n’ont pas réalisé que Obama faisait des gains encore et encore du côté précisément des délégués.

      On ne sait pas au juste d’ou vient l’erreur de campagne des Clintons. On ne peut dire si ou qui aurait sous estimé la question de la répartition des délégués. Comme les primaires ne sont pas terminées, j’imagine que la discrétion est de mise dans les deux camps, sinon, une accusation majeure de diffamation causerait un tort et des effets collossaux.

      Je m’attends plutôt à ce que Clinton joigne le bateau et fasse campagne aux côtés de Obama pour l’automne parce que c’est son seul salut. L’autre raison, m’a -t-on dit ici est que les républicains se feraient un plaisir malin de voter contre une Clinton. Aussi bien qu’elle soit présente mais pas sur le ticket.. Et c’est mon pari de cet après midi.

      La chicane en Floride ne va pas durer bien longtemps. Celle du MIchigan non plus. Trop de signaux favorables sont sortis cet après midi. Quelques protestataires en colères, c’est humain et compréhensible. Alea jacta est comme disait César en s’élançant pour franchir le Rubicon. Obama était en conférence de presse une demi heure après le vote, pour un tout autre sujet, par hasard…

    • @hdufort Si je me fie aux chiffres du RCP. Obama est encore en avance dans le vote populaire. Eit il ne risque pas de perdre cet avantage dans les prochaines primaires! Donc l’argument de CLinton ne pourra pas tenir! Fiou, du moins j’espère!

      REAL CLEAR POLITICS ELECTION 2008
      Democrats Obama-Clinton Spread
      Total Delegates 1983 – 1782 Obama + 201
      Super Delegates 324 – 283 Obama + 41
      Pledged Delegates 1659 – 1499 Obama + 160
      Popular Vote 49.1 – 47.7 Obama +1.4
      Popular Vote (w/FL) 48.3 – 47.8 Obama +0.5
      Nat’l RCP Average 51.0 – 42.0 Obama +9.0

    • @davidgagnon

      Facile de parler de démocratie chez les démocrates. Pourtant McCain qui a gagné la Floride et le Michigan (après le retrait de Romney) a obtenu la moitié des délégués prévus dans ces états.

    • Vinc @nounours
      –Pas besoin que tes posts s’affichent, on sait déjà qu’ils parlent d’Obama.—

      Hihihi C’est un peu, beaucoup, passionnément, à la folie vrai ! Avouez que c’est mignon de constater un tel attachement ! Pour un constat logique, Vinc, vous n’avez qu’à porter en ½ voix de SD cet élan de Nounours et vous connaîtrez alors sa juste mesure.

    • @ Onbo / hdufort
      Question par hdufort:
      “Quelqu’un pourrait éclairer ma lanterne sur les raisons qui ont poussé ces états (très populeux) à ignorer les règles du jeu?”

      J’ai expliqué plus haut en quoi la décision de devancer les Primaires n’est pas une décision de Parti mais, à mon avis, une décision d’État. Pourquoi ces deux États l’ont-ils fait? J’imagine qu’ils ont pensé que le Super Tuesday ne braque pas vraiment les projecteurs vers eux. Et qu’il serait plus intéressant, politiquement, d’orienter les décisions prises notamment le Super TuesdayPeut-être même cela peut-il apporter des avantages politiques ou financier? Attirer les promesses et les engagements envers ces deux États?

    • michelle-s Bonsoir Michelle !
      > Avouez que c’est mignon de constater un tel attachement !

      You bet !

      Pour vous mesdames (et particulièrement pour hadya qui, je l’espère lira ce message en ce dimanche matin ;-) )

      Barack Obama: Love is Alive
      http://youtube.com/watch?v=cbZcVlhENq8

      ♥ :lol: ♥

    • @Hdufort
      –Ce qui se cache réellement derrière l’acharnement de Clinton, je vais vous le dire (parce que personne ne semble avoir saisi ici). Il s’agit ni plus ni moins que de tirer le tapis sous les pieds d’Obama en déclarant que la course a donné un résultat injuste et anti-démocratique. Comment? C’est bien simple. Clinton l’emporte systématiquement, depuis le début, dans des états où la population est importante et où le poids démographique des délégués est le plus faibles. De plus, elle a perdu dans plusieurs états « winner takes all ». Si on fait un décompte ABSOLU du nombre de votes, elle pourrait très bien se retrouver avec PLUS de votes populaires que Obama, mais MOINS de délégués.
      Dans ces conditions, les super délégués font face à un dilemme moral sans précédent: soit ils penchent du côté où il y a le plus de délégués (OBAMA), soit ils rétablissent la justice démocratique, où le gagnant devrait être celui qui a accumulé le plus de votes dans l’absolu (CLINTON). –

      Malgré que j’aies lu 3 fois votre explication.. j’y arrive pas ! Je ne comprends pas ce « décompte absolu ». Advenant que ce que vous dites s’appliquera, me faudrait plus amples explications.. sans obligation !

    • Si Obama n’a pas encore atteint le chiffre magique de 2118, il est maintenant impossible à Hillary d’atteindre ce chiffre sans aller chercher des SD à Obama.

      - Hillary a besoin de 243 délégués pour atteindre le chiffre magique 2118.
      - Il ne reste que 179 SD non prononcés;

    • Bonsoir Cameleon,

      Ça me fait sourire à chaque fois que je lis Nounours et Hadya !

      Obaaaa ;-)

    • @michelle-s

      Sauf erreur, l’interprétation de notre ami ne tient pas. Obama à toujours la majorité du vote populaire …
      Mais il faudra attendre jusqu’à demain ou lundi (ou plus ?) pour avoir les chiffres exacts .

    • @Papitibi
      –Ce que j’affirme ici, ce n’est pas une affirmation. C’est plutôt le souvenir de mes études et lectures, tout aussi lointaines (±40 ans) sur l’histoire des États-Unis d’Amérique, alors l’un des rares cours de niveau collégial requis pour être admis en Droit! Et c’était justement à cause de ces notions de “droit constitutionnel” US qui étaient au programme.—

      Attendez un peu que j’y pense.. :roll: je relis « Ce que j’affirme ici, ce n’est pas une affirmation »

      Heu.. bon ! Vous affirmez que ce n’est pas une affirmation ? Vous suis-je ? Si oui, je vous confirme alors que ce que vous affirmez est une affirmation ! Me trompai-je.. ou bien de pratiquer votre allemand porte effet secondaire à votre français ?

      p.s : je vous taquine ! ;-)

    • @ Cameleon

      Bon alors.. je serai patiente et reviendrai vous lire demain ou lundi.
      Bonne soirée à vous !

    • @Michelle-s
      En réalité, je me disais que quelqu’un pourrait me lire et renverser du liquide sur son clavier!
      Il pait que certain(e)s y parviennent! ;) :lol: ;) Mais parfois, il faut les aider un peu!

    • Malpensant et malfaisant, va ! ;-)

    • thierryjj93
      –OUI Le Parti Démocrate a pris une décision très claire : la partie se termine le 3 Juin et le Nominé sera …. OBAMA

      OUI Hillary devra trouver une manière élégante d’apporter son soutien à Obama dès le 3 juin ou au plus tard le 4 juin

      Sinon, sous-entendu de la décision de la Commission, la carrière politique se brisera définitivement .—

      Bon ! C’est radical, mais vala que le prob est réglé. Appuyé !
      Ah ! Si la vie était toujours comme ça ! ;-)

    • @Michelle-s
      Moua, malfaisant et malpensant? Ou l’inverse?
      Non mais…
      Ma maman m’a pourtant donné une bonne éducation. Comme madame Brazile, dont nous avons pu remarquer la brillante intervention face au représentant de madame ClinTONNE! Je dirais même, un ÉCLAIR de génie!
      Espérons que les menaces de la dame n’auront été qu’une TEMPÊTE dans un… verre d’eau. Oups! Elle vient de le renverser sur son… claPier.

    • Cette madame Brazile m’a fortement impressionné ! Quelle assurance, prestance, verve, sensibilité et intelligence et tout cela enrobé d’un fort caractère !
      What about Mme Brazile as VP :roll:

    • ♫ La magie de YT ♫

      L’intervention de Mme Brazile

      Donna Brazile:
      “My mama taught me to play by the rules”
      http://youtube.com/watch?v=-Znob6zUnIM

    • @Papitibi
      –Espérons que les menaces de la dame n’auront été qu’une TEMPÊTE dans un… verre d’eau. Oups! Elle vient de le renverser sur son… claPier.–

      Non mais ! Qu’il est tannant avec mes renverses !
      Bon alors, je ne vous parle plus….. pour ce soir ! ;))

    • ♫ Mme Brazile me rappele … ♫

      ♫ ♪ ☼ ♪ ♫ ♫ ♪ ☼ ♪ ♫ ♫ ♪ ☼ ♪ ♫
      Tracy Chapman : Fast car
      http://youtube.com/watch?v=Orv_F2HV4gk

      Notches :-)

    • tout le temps que quelqu’un du camp Clinton pleurnichent… je refresh le Youtube de Father Pleger et je sourie

    • @ Michelle
      “Non mais ! Qu’il est tannant avec mes renverses !”
      Non non non!
      Je parlais de madame ClinTONNE, cette femme toujours aussi “renversante” de fair-play… Je ne VERSE pas continuellement dans les jeux de maux fossiles. Ce n’est pas bon pour la sans thé!

    • Avoir le courage de crier au VOL après ce subterfuge honteux http://allainjulesblog.blogspot.com/2008/05/la-tentative-de-hold-up-dhillary.html c’est être un peu fou, non ? Ce couple a de la graine. Avant le début de la campagne, on parlait de 2025 délégués pour avoir la nomination. Aujourd’hui, Barack Obama en a 2051.

      A quoi servent les élections d’aujourd’hui à Porto-Rico et celles de mardi dans le Montana et dans le Dakota du Sud ? Quelque chose me dépasse.

    • Tricher, le clan Clinton (on imagine Obama aussi, quand il sera bien instlallé)? Mais bien sur! Et quand on ne triche pas avant l’élection (peu probable) on triche après; quand tout le monde aura voté Obama, il fera comme tous les autres, il dira “maintenant que je suis bien assis sur mon trône je constate que la président précédent a laissé la place dans un si piteux état que je ne peux pas réaliser mes promesses électorales. Il ne reste plus assez d’argent pour rapatrier les troupes et il faut alléger le fardeau fiscal des entreprises pour qu’elles créent de l’emploi!!!”
      Et tout le monde applaudira ce jeune président, calqué sur le vieux mais dans de beaux habits tous neufs.
      Désolé pour le cynisme …

    • @jil_marie427
      Ce genre de bonne femme que nous montre William dans la video est un peu comme le pasteur Wright : ils sont de l’ancienne génération et vivent dans le passé……..
      Cette femme n’avait qu’une obsession : voter pour une femme CAR c’est une femme; frustrée et hsytérique, elle est l’interprétation-même de ces féministes fanatiques qui me font peur…..

      @Cheya
      Ainsi même si Clinton récoltait tous les SD restants ça ne lui siffirait plus? Il lui faudrait en plus, récupérer 64 SD de chez Obama?
      Mmmm…..
      Là ça ne relève même plus de la mission impossible…….

    • Par contre, en écrivant mon post d’en haut, je n’avais pas saisi qu’elle avait hurlé des choses racistes! Je viens de le voir dans un autre blog

    • @ Papitibi
      –Je parlais de madame ClinTONNE, cette femme toujours aussi “renversante” de fair-play… Je ne VERSE pas continuellement dans les jeux de maux fossiles. Ce n’est pas bon pour la sans thé!—

      Hihihi Si vous continuez ainsi, c’est ma tasse de café qui en sera menacée ! C’est bon de rire au pied levé ! Que l’humour est joie !

      p.s : Au cours de votre carrière, il n’a pas du être facile de vous faire face = argumentation de plaidoirie et humour.. aoutch ! Que le ciel m’en ait gardée, je ne fus pas votre adversaire ! ;)))

    • À chaque fois que je lis ce blog, j’en suis renversée. Mais que ferez vous tous quand la méchante Hillary aura été éliminée au profit de Saint Obama ? À quoi ou à qui consacrerez-vous vos précieux commentaires ? C’est évident, vous vous attaquerez au méchant McCain qui, à son tour, aura tous toutes les mauvaises intentions, tous les défauts de la Terre. Vous ne vous trouvez pas un peu primitifs parfois ? Un candidat peut-il avoir toutes les qualités et ses opposants tous les défauts ?

    • @Luciegarneau
      –À quoi ou à qui consacrerez-vous vos précieux commentaires ?—

      J’irai un peu de prétention.. à moi ! ;-)
      Et, prenez garde, car je vous lirai zossi avec entrain et bonne humeur !
      Bref, ce n’est que le partage entre gens qui vivent de mêmes idéaux. Et si l’utopie renversée ici vous irrite.. sachez que l’espace du net est infini !
      Bonne journée à vous !

    • @Luciegarneau

      Vous réduisez un peu vite nos existences à ce blog, je trouve :) Je dirais même nos existences cybernétiques! Il y a bien d’autres sujets auxquels nous nous intéressons tous. Et comme le dit michelle-s, si notre entrain et notre bonheur vous dérange tant, vous n’êtes pas obligée de vous joindre à nous…

    • divagandogg

      Et les gens qui ne sont pas d’accord avec vous, ont-ils voix au chapitre sur votre blogue?

      Z’êtes bien placé, vraiment, pour donner des cours de démocratie (qui dans votre cas s’écrit démocrassie).

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

  • Archives

  • publicité