Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 31 mars 2008 | Mise en ligne à 13h31 | Commenter Commentaires (22)

    Après Borat, place à Bruno

    Journaliste de mode autrichien, Bruno est l’un des personnages incarnés par Sacha (Borat) Cohen. Vedette du prochain film de Cohen, il a récemment été surpris en pleine action dans un aéroport du Kansas :

    P.S. : Un vieux sketch de Bruno en Alabama.


    • Les poursuites judiciaires de tous ces gens que Sacha Cohen publiquement humiliés pour faire ses millions$$ dans Borat ont finalement eu raison de lui. Espérons que son film mettant en vedette ‘Bruno’ saura être plus respectueux des gens qui apparaîtront à leur insu comme dindons de la farce dans son prochain film.

    • Cohen aime incarner des personnages qui nous mettent mal à l’aise. Après Borat et Bruno, va-t-il nous faire “Hillary”?

    • @abesette

      Une autre nuit blanche? Sauf erreur, ce ne sont pas les poursuites mais la célébrité qui a eu raison du personnage de Borat. Cela dit, vous avez pleinement droit à votre opinion sur les méthodes du comédien.

    • Trop drôle :lol:

      Celui dans l’aéroport et en Alabama m’ont fait rire à mourir. Il faut apprécier l’humour anglais (britannique) pour apprécier ce genre de gag.

    • @ Richad Hétu

      «Sauf erreur, ce ne sont pas les poursuites mais la célébrité qui a eu raison du personnage de Borat. »

      Sauf erreur, justement. Voici ce qu’affirmait Sacha Cohen au Daily Telegraph il y a quelques mois:

      «”Quand j’étais Ali G et Borat (…) je me suis mis à les aimer, et donc admettre que je n’allais jamais plus jouer (ces personnages) est très triste”, a-t-il déclaré. “Depuis l’année dernière, j’ai été poursuivi par quelque 3 000 personnes”, a reconnu l’acteur, qui a obtenu un Golden Globe.»

      L’article mentionne aussi une partie des poursuites contre Cohen.

      Source: http://tf1.lci.fr/infos/culture/cinema/0,,3662506,00-sacha-baron-cohen-enleve-costume-borat-.html

    • @abessette

      Excellent!

    • Ou là là … cela va faire réagir ! Très drôle dans le genre (provocateur) ce Cohen …
      Je ne connais pas la destiné de son personnage de Borat mais vous dites ‘La célébrité’ en à eu raison ?
      Y a-t-il vraiment eu tant de poursuites ?

    • @abessette

      En fait, j’aimerais pouvoir lire l’article du Daily Telegraph. Car Cohen a bel et bien dit que Borat était devenu trop célèbre pour berner qui que ce soit :

      http://uk.movies.yahoo.com/28122007/5/borat-famous-cohen-0.html

    • J’ai trouvé Cohen très drôle dans Talladega Nights. Dans Borat il était moins drôle, mais nous faisait réfléchir sur les limites de notre tolérance et sur notre propre hypocrisie.

    • Ce qui me surprend c’est que personne ne lui a jamais mis une paire de baffes.

    • Le plus près qu’on semble pouvoi s’approcher de l’article du Daily telegraph serait celui du Telegraph intitulé : Sacha Baron Cohen: Killing off Borat
      http://www.telegraph.co.uk/arts/main.jhtml?xml=/arts/2007/12/21/bfborat121.xml

      Ou on peut lire au sujet des poursuites : **”Since last year I’ve been sued by about 3,000 people,” said Baron Cohen. “Some of the letters I get are quite unusual, like the one where the lawyer informed me I’m about to be sued for $100,000 and at the end says, “P.S. Loved the movie.Can you sign a poster for my son Jeremy?’”**

    • @abessette
      Informe-toi avant d’écrire, les personnages de Sacha Cohen incluant Borat, Bruno et Ali G sont diffusés depuis des années sur la chaine MTV.
      Il a fait un film avec Ali G et Borat, maintenant c’est au tour de Bruno.

      Si tu penses que Borat peut être irrespectueuxt, attache tes cullottes avant d’aller voir Bruno.

    • @ west_island_frenchy

      «Informe-toi avant d’écrire»

      Merci pour le conseil, mais avant de faire la morale aux autres relisez mon commentaire et le vôtre.

      a) je me suis clairement informé avant d’écrire, et j’ai cité ma source

      b) je suis parfaitement conscient des frasques de Cohen avec Bruno et Ali G, c’est depuis longtemps disponible sur internet. Merci quand même pour l’info, mais j’étais au courant.

      c) vous n’avez pas contre-argumenté sur mon point principal: Cohen a des milliers de poursuites sur le dos et la chose n’est pas étrangère au fait que le personnage de Borat ne reviendra plus. Croire que Cohen a simplement retiré le personnage ‘car il était devenu trop célèbre’, c’est comme croire Stéphane Dion quand il affirme que tout va bien dans son parti: c’est de la bullsh**.

      d) Le film avec Bruno sera peut-être dans la même veine que celui de Borat: un film où il met son personnage en scène en mode caméra cachée pour provoquer des situations comiques qui jouent sur les clivages culturels.

      Fort bien, mais il est tout à fait possible de faire cela sans faire ce que Cohen a fait dans ‘Borat’, c’est à dire mentir et berner des gens ordinaires, les humilier publiquement et ruiner leur réputation.

      Pendant que dans l’indifférence générale plein de gens payaient chèrement leur apparition dans le film, le créateur de Borat se faisait des millions et était salué comme un génie comique.

      Je sais que ça fait ‘gâcheux de party’ de soulever ces questions d’éthique relativement à un film populaire qui a des millions de fans, mais compter pas sur moi pour suivre comme un mouton les phénomènes de mode sans poser de question, c’est pas mon genre.

    • Pour faire suite aux commentaires au sujets des plaintes, tous les gens dont Cohen s’est moqué on dû signer une décharge légale pour apparaître dans le film. Cette décharge donnait au studio les droits d’utilisations des segments filmés et empêche les poursuites. La grande majorité d’entre eux n’ont réalisé que bien plus tard la gaffe qu’ils venaient de faire et on essayer de jouer à celui-qui-ne -sait-pas.

      Quand le film a été tourné, la signature d’une décharge par toutes les “victimes” était pour le studio la garantie de ne pas se retrouver à la rue en moins d’une semaine après la sortie du film. Ça aurait été suicidaire de ne pas avoir cette clause.

      Alors oui, il y a eu des miliers de poursuites qui prennent du temps et qui coûtent cher en frais juridiques, mais y’a pas eu de condamnations.

    • Disons qu’il y avait des gens qui avaient de quoi être gênés:

      Borat – Throw the Jew Down the Well!!
      http://youtube.com/watch?v=Vb3IMTJjzfo

    • «Cette décharge donnait au studio les droits d’utilisations des segments filmés et empêche les poursuites.»

      Comme l’affirmait un avocat: :”Generally these releases will hold up in court unless the person suing can prove that he signed the agreement under false pretenses or while incapacitated”

      Le problème est donc ici que Cohen et la production du film ont sans cesse menti aux gens concernés relativement à la nature du film. Certaines personnes se sont fait dire qu’il s’agissait d’un documentaire russe, d’autres d’un film étudiant, etc. D’autres, finalement, n’avaient aucune conscience qu’elles étaient filmées.

    • Minable ce Cohen

    • moi, cohen me rappelle, par bout, bruno blanchet, je pense à ces sketchs où ils faisaent des démonstrations bidons dans de réels centre d’achat (avec guy jodoin dans le cadre d’une émission jeunesse dont le titre m’échappe). ;)

    • question matériel à poursuite (à tout le moins à ne pas se faire aimer), le pendant québécois de cohen serait rrrrraymond beaudoin, à mon avis

    • Bruno, c’est le nom de mon 3 eme mari il portait des culotte adidas bleu poudre itou, :!:

    • @abessette

      C’es-tu moi ou tu “fit” le profile typique des Quebs frustrés du succès des autres quand se n’est pas ta tasse de thé? Il utlise ses personnages principalement pour choquer les gens sur les stéréotypes de notre société comme Pierre Falardeau le fait avec le personnage d’Elvis Gratton ou Patrick Huard avec l’émission Taxi-22.
      Ses autre scènes sont aussi humiliantes que n’importe lesquels des gags Juste Pour Rire (example l’aveugle qui pisse sur les gens dans une rivieres a tube).

      What is the big deal, on appelle ça de l’humour and if you don’t like it, just flip the channel or don’t rent his movies.
      En passant, Sacha Cohen aimerait te remercier pour la pub gratuite. Je suis sûr que tu as convaincu beaucoup de gens d’aller louer son film ; )

      Si un jours tu as une idée qui peut te rapporter autant de millions qu’eux, aussi stupides quelles peut être…
      Je te mets au défi de ne pas sauter sur l’opportunité.

    • @la_chulette_labinoise

      un Bruno avec des culottes ADidas bleu poudre ! WOW ! Tant qua moi ca aurait pu etre ton 8e ou 9e mari !

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    janvier 2012
    L Ma Me J V S D
    « déc   fév »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives

  • publicité