Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 31 janvier 2008 | Mise en ligne à 15h54 | Commenter Commentaires (21)

    Obama, le plus à gauche

    En se fiant à 99 votes clés, le National Journal proclame Barack Obama the most liberal senator, le sénateur le plus à gauche, une épithète que les républicains ne manqueraient pas d’utiliser contre lui. Sur 100 sénateurs, Hillary Clinton arrive au 16e rang, ce qui la met un peu à l’abri. Un candidat à la Maison-Blanche pourra-t-il un jour revendiquer avec fierté l’étiquette liberal, comme le font aujourd’hui les candidats conservateurs?


    • Interressants…etre catalogué Libéral et à gauche….hummm Ca serait assez amusant.. de cataloguer…une majorité de membres du PLQ à gauche…LOL.. tout est une question de perspective…géographique..
      http://lumenlumen.blogspot.com/

    • À gauche de quoi? Ils ont tous la même plateforme! C’est pas parce qu’il promet un système de santé universel qu’il va fournir. Les clinton et surtout hillary sont là-dessus depuis 10 ans et n’ont jamais réussi. Au contraire, c’est la corruption qui a eu le dernier mot! (voir sicko) Hillary est celle qui à le plus fait pour ce système de santé universel et c’est elle qui empoche le plus des compagnies assurance-médicale pour que justemment ça n’arrive jamais. et pour ceux qui veulent chigner sur michael moore et bien allez voir l’information est disponible, c’est quand même pas lui qui invente ces chiffres!?!

    • Le sénateur Obama, chez-nous, en tant que libéral ferait un carton.
      Libéral, étant un mot que la population privilégie!

    • Ouf! est-ce suffisant pour ralentir sa remontée?

    • @m.lemay
      Non, pas en ce qui concerne la course démocrate du moins puisqu’en dépit de *l’étiquette* Clinton l’est tout autant dans son programme et ses politiques. Donc impossible pour elle de l’attaquer sur le fond.

      Par contre dans la course contre un républicain, comme le mentionne Monsieur Hétu, ces derniers se ferait une belle grosse joie de lui tapper dessus avec cet étiquette.

    • Bah, il pourra jouer sur le fait qu’il arrive, malgré ça, à attirer les indépendants.
      Mais bon, on n’y est pas encore et son équipe aura tout le temps d’opter une stratégie le moment venu
      L’essentiel pour l’instant est qu’il soit choisi à l’investiture

    • Cool, cette ”étude” le rend encore plus sympathique à mes yeux.

    • Ils avaient fait la même chose à John Kerry.

      http://www.factcheck.org/how_liberal_is_john_kerry.html

    • “Un candidat à la Maison-Blanche pourra-t-il un jour revendiquer avec fierté l’étiquette liberal, comme le font aujourd’hui les candidats conservateurs?”

      Oui, il s’agit que les stratèges de Obama utilise la manière Tiger Woods de gagner son droit de régner sur les Verts du monde entier.

      Il doit survivre à la coupe que représente l’investiture Démocrate de la manière la plus flamboyante possible.

      Ainsi, on ne verra plus sa couleur (de peau) ni son appartenance aux couleurs “liberal” : on ne verra chez les Conservateurs que sa performance politique et sa capacité de faire triompher les États-Unis aux yeux du monde.

      Voilà !

    • @wildnfree

      “en dépit de *l’étiquette* Clinton l’est tout autant dans son programme et ses politiques.”

      Ah bon? Sur quoi vous basez vous pour dire cela, svp?
      Le programme de Billary change au gré du vent et, comme ce vent souffle du coté d’Obama, voila soudainement que son programme ressemble à celui d’Obama. Pourtant, Billary l’a prouvé mainte fois dans son passé et (comme elle se vente elle même) en scrutant ses 35 ans de politique passée: elle est de loin plus à droite qu’Obama, et ses discours on la constance de l’écume, et retomberont tout aussi vite une fois son élection acquise.

    • Inutile de même chercher, ils ont la même position sur le plan Bush et l’économie, le reste, du vent, voilà ! ;)

    • @conscioussoul
      Plus sérieusement mais à peine et on pourra surement en reparler après le débat de ce soir mais je vous prédis en ce moment même qu’on prendra les propos d’un et de l’autre durant le débat, on les interchangera de bouche et ils seront tout aussi crédibles de l’un ou de l’autre.

      Le contenant est très différent mais le contenu, retranchant les belles paroles et celles pour *séduire* ses électeurs demeure le même.

      En suivant le lien qu’offre Monsieur Hétu dans ce billet, il est déjà assuré que le *sens* du discours sera en fonction d’aller chercher les pro Edwards donc en *adaptant* à la platte forme de ce dernier !

      Exemple bien simple : la lutte à la pauvreté… Alors à moins de dire précisément comment le faire et surtout de facon RÉALISTE, un candidat ou l’autre peut parler des heures sur ce sujet sans jamais apporter rien de concret dans la solution.

    • @wildnfree

      Je ne comprend pas comment vous pouvez argumenter sur le fait que, parceque le discours sera probablement interchangeable, les candidats sont donc également tous les deux à gauche???

      Vous avez d’un coté Billary, qui va nous dire qu’elle va lutter contre la pauvreté… pendant qu’on apprend qu’elle siégait sur le CA de Walmart et que celui ci prenant des décisions anti-syndicales… et de l’autre Obama qui nous dit qu’il va lutter contre la pauvreté, alors qu’il a passé du temps durant sa jeunesse à militer pour aider les communautés.

      Vous trouvez que c’est du pareil au même vous? Je trouve au contraire que si le contenant de l’un est plus brillant que l’autre (mais à peine, parce que les deux sont des politiciens et ils savent dire exactement ce qu’il faut dire) en revanche, le contenu de l’un est inexistant (contenant vide!!) tandis que celui de l’autre a bien plus de chance d’être bien réel – et au moins, il est consistant tout au long de sa campagne…

    • AH oui, Un président “Liberal” ??? Cele implique quoi au juste ? La présidence représente l`exécutif et est limité dans l`initiative des projets de loi non? Aussi, le président doit assurer la pérénité des intérêts des États-Unis. À part le traité sur les changements climatique (ce qui n`est pas rien après tout) en quoi un président à gauche mettra sa touche dite “socialiste” , WOOOOOOO!!!!!!!
      Nous nous dirigeons nous vers un débat d`idée dans cette campagne ? Il serait temps, mais j`en doute fortement.

    • @houlema

      “La présidence représente l`exécutif et est limité dans l`initiative des projets de loi non?”

      Ah bon? En tous cas si on se fie aux lois absolument sans précédents que l’administration a réussit à faire passer, on doute que le pouvoir exécutif soit si limité que cela aux USA.

      D’ailleurs, le concept même de pouvoir exécutif est maintenant rendu dépassé aux USA, suite aux lois qui ont été amandées par Bush: il a réussit à créer une concentration de pouvoir entre les mains du président jamais encore vu aux états unis.

    • @wildnfree

      “Exemple bien simple : la lutte à la pauvreté… Alors à moins de dire précisément comment le faire et surtout de facon RÉALISTE, un candidat ou l’autre peut parler des heures sur ce sujet sans jamais apporter rien de concret dans la solution.”

      Expliquez dans un débat de 10 minutes comment lutter contre la pauvreté n’est pas une mince affaire, surtout lorsque vous devez ménager l’électorat de droit afin de rester rassembleur (car la solution passe par une socialisation du pays).

      Mais vous pouvez être certain qu’avec son background, Obama sais très bien comment effectuer cette lutte – et les examples de pays qui ont suivi cette voie avec succès (comme la suède) abondent. Clinton de son coté ne concrétisera jamais cette promesse là, sauf en apparence, parceque la solution réelle passe par un changement complet, et qu’elle représente ici le statut co: 35 ans de non-changement et une co-présidence avec du Bill réchauffé et déjà vu qui n’a jamais rien fait pour lutter contre cette pauvreté.

      Mais sachez que le premier point de départ, c’est de cesser de considérer la “lutte contre la pauvreté” comme état une affaire qui tient de la charité (comme le voudrait Bush et cnie) et de réaliser que c’est une chaine sociale qui prend racine dans l’ensemble des institutions publiques régularisées par le rôle du gouvernement.

    • @conscioussoul
      Vous prenez le mauvais exemple en plus puisque si vous vous référez à cette histoire de Wal Mart et Hillary, mon commentaire sur le sujet de ce billet est clair et net.

      Il est trop facile de dire qu’Hillary a fait ca et Barrack non puisque l’expérience politique n’est pas la même. Autrement dit, mettons le sénateur Obama sur ce même conseil de Wal Mart et je vous parie un vieux huard dévalué qu’il aurait le même résultat. Bien sur, simple opinion et perception personnelle ici. Je pousserai même le raisonnement à dire que Hillary a peut-être plus contribué à réduire une certaine pauvreté en aidant l’établissement de certains Wal Mart dans des États défavorisés, Simple exemple ici.

      Mais comme vous dites, et je vous cite : **a bien plus de chance d’être bien réel **

      Pour vous il a plus de chance, pour moi, c’est du pareil au même de discours politicien. Si tu veux aider à la pauvreté, tu te lèves debout et tu dénonces haut et fort l’idée de fou de GW Bush d’ajouter un autre 157 milliards de dollars au déficit américain, en sachant fort bien que ca ne règlera absolument rien !

    • Un interview recent de Obama avec Olbermann et Mathews:

      Barack Obama interview w/ Keith Olbermann & Chris Mathews
      http://ca.youtube.com/watch?v=G1V01D53B6k

    • un article intéressant

      National Tax Payer’s Union Study Says Ron Paul Only Candidate Who Would Cut Spending
      Every other candidate would increase federal budget

      http://www.infowars.net/articles/january2008/310108Spending.htm

    • @conscioussoul

      L`administration Bush à détournée pendant un temps limité l`application des lois sur la sécurité nationale. La notion de sécurité nationale est plus l`appanage du facsisme, c`est pour cela que tous les citoyens doivent avoir à l`oeil les gouvernements quels qu`ils soient. D`ailleur le Congrès américain a freiné les ardeurs ce l`administration Bush/ Chenney.

      La notion de gauche ou de droite est dans le domaine social, et cela est dans le champ de compétence du Congrès et des États membres. Le Massachusetts est d`ailleur un endroit où l`on tente une expérience de soins de santé gratuit peut importe le revenu des citoyens!!

      La présidence américaine a moins de pouvoir concentré dans ces mains que le premier ministre canadien!! Cela ne veut pas dire que le président à moins d`infuence dans le monde !!

    • curieus.B. Vous avez raison, 1 francophone sur 5 au Québec prévilégie le mot libéral aux autres…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    mars 2012
    L Ma Me J V S D
    « fév   avr »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité