Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 19 janvier 2008 | Mise en ligne à 21h20 | Commenter Commentaires (61)

    McCain, l’homme à battre

    Dans la première primaire du Sud, centre de gravité politique aux États-Unis, John McCain a remporté ce soir une victoire qui vaut son pesant d’or politique et historique. Depuis 1980, tous les vainqueurs de la primaire républicaine de la Caroline du Sud ont obtenu l’investiture de leur parti. Le sénateur de l’Arizona deviendra peut-être l’exception à cette règle, mais son triomphe fait désormais de lui l’homme à battre parmi les candidats du GOP.

    (Photo The New York Times)


    • Je me demande si Thompson abandonnera et, dans l’affirmative, à qui il donnera son appuie…

    • S’il faut en croire ses déclarations belliqueuses concernant l’Irak et l’Iran, avec les conséquences géo-politiques que ça aura, je dirais plutôt que c’est l’homme à abattre… God save the queen…

    • Je soupçonne, par contre, que si Thompson s’était désisté, ses votes seraient possiblement allés à Huckabee. Même si c’est la Caroline du Sud, cette courte victoire de McCain n’en fait pas un inévitable, à mon avis.

    • Pourquoi annonçait-on que c’était pour le 26 janvier cette primaire-là ?
      De toute façon, c’est une bonne dégelée pour le théocrate qui se prend pour le bonyeu !

    • @yvonthivierge

      Le 26, c’est la primaire démocrate.

    • 26 janvier pour les démocrates yvonthivierge

      et cela confirme ce que je vous disais toute à l’heure , Mac Cain – Clinton est le duel qui se dessine bref un vrai duel tourné vers l’avenir :lol:

    • Héhé, McCain fait parader sa mère qui n’a rien à envier à Barbara Bush, d’ailleurs- afin de minimiser son age avancé….

    • Merci Richard Hétu et el_zid. C’est trop compliqué pour bibi. Mais c’est vraiment une lutte à trois du côté des répugnants euh républicains ! Que le moins pire gagne et se fasse ensuite battre, voire assommer, par le démocrate :

      http://www.huffingtonpost.com/2008/01/19/mccain-wins-south-carolin_n_82290.html

    • Voyez, nevski et cie, mesdames HuckaBUST et Kucinich côte à côte (photo) :

      http://images.huffingtonpost.com/gen/8617/thumbs/s-HUCKABEE-AND-KUCINICH-WIVES-large.jpg

    • À ce que je vois, yvonthivierge, vous êtes en forme de pleine santé, ce soir.

    • Cette fallacieuse prémisse selon laquelle depuis 1980, le gagnant est aussi celui qui remporte l’investiture m’irrite au plus haut point!

      Ca n’a rien de scientifique, ce n’est qu’un baratin factice et qui vise je ne sais trop quoi….? Bien sûr que McCain peut aller plus loin mais ca ne sera pas en raison de cette victoire mais bien à cause du manque de candidats “sérieux”….(Mormons, révérends sont pour moi des anomalies avec une pseudo-crédibilité….Ces gens vont à l’encontre de toutes données scientifiques sans sourciller….ils font peur!!!)

    • Ou l’homme à “abattre” diront les mauvaises langues et même ses farouches adversaires répugnants !

    • McCain l’homme à abattre

      @kozmos ‘l’homme à abattre’
      En effet … imaginez McCain … un 3e mandat au GOP … non … cauchemar, mauvais sort !

      @YT C’est en effet assez déroutant ce processus électoral … une chatte y perdrait son latin ;-)

    • John McCain aurait une avance de 6 à 9 points dans les sondages nationaux. Voir ceci : http://www.usaelectionpolls.com/

      Cependant, Giuliani n’a pas dit son dernier mot en prévision du Super Tuesday. Cependant, pour une rare fois, je partage ce que DG a écrit ici il y a quelque temps i.e. que Giuliani a préféré se concentrer sur des États qui seraient susceptibles de lui donner l’investiture plutôt que de démarrer sa campagne plus hardiment.

      À mon avis, le scénario semble se dessiner de plus en plus clairement pour une confrontation McCain-Clinton. Si c’était le cas, je crois que cette campagne serait fort serrée. Dans ce contexte, un co-listier de valeur pourrait faire pencher la balance d’un côté ou de l’autre.

      Scénario improbable, mais sait-on jamais : Mc-Cain-Huckabee vs Clinton-Obama ???

    • Au beau fixe, nevski, ou au naturel …

    • @lookout

      Bien sûr que ce n’est pas scientifique! C’est comme le baratin concernant l’importance de l’Ohio dans l’élection présidentielle. Pas scientifique, mais très instructif…

    • Ouep ben, il est temps que les Démocrates embraillent avec Obama car à part lui, y a personne qui ne bat McCain dans des ‘head to head’ matchs.

    • Il ne faut absolument pas qu’il passe Mc CAIN il est le plus dangereux pour les démocrates et si je devais miser aujourd’hui je mettrais bien quelques euros sur cet homme qui incarne si bien l’avenir ^^

    • Bien sur; c’est politique je suis convainvu a 360 degre Obama ne sera pas le runing mate d’Hillary. Obama est trop poipulaire pour elle et second l’homme ne va pas comprometre son future avec Hillary parceque les republicains vont saboter elle.

    • @nevski. Bonsoir. Vous avez raison, je crois, mais pas pour l’investiture démocrate. Il est encore un peu tôt, je le reconnais, mais un ticket Clinton-Obama pour les présidentielles pourrait être attrayant à plus d’un titre.

      1. Imaginez un instant Obama contre Huckabee dans un débat à la vice-présidence. Il y en a toujours au moins un dans le cadre d’une élection présidentielle et nécessairement ce débat susciterait l’intérêt.

      2. Hillary et Bill veulent le pouvoir. Ils convoitent la présidence. Si Hillary remportait l’investiture (et c’est probable), ils sont assez intelligents pour penser qu’Obama constituerait un gros atout dans leur jeu et les aiderait à atteindre leur ”destination finale”.

      3. Obama a 15 ans de moins qu’Hillary. Il est encore relativement jeune. C’est énorme en politique. Il pourrait se ”faire les dents” et acquérir beaucoup d’expérience en compagnie de ces ”vieux” routiers.

      4. Bon, on pourrait dire un Noir ou Afro-Américain et une femme, so what ! Pour ma part, je pense que l’Amérique en est là. Elle ferait d’une pierre deux coups par ce choix inédit. Et elle ouvrirait la porte à un réel vent de changement, ne serait-ce que par ce que pour qui elle pourrait voter.

      En résumé, down the road, je pense qu’un ticket Obama-Clinton, bien joué, serait gagnant au bout de la ligne.

    • @ Richard Hétu

      Oui, instructif mais sans véritable valeur! Et je ne vise pas le journaliste que vous êtes et qui mentionne des faits. Je questionne le sens qu’on doit donner à ce propos.

      Si je faisais un parallèle avec le sport (que vous connaissez bien) et que je disais: “Le Canadien n’a jamais perdu un 27 décembre depuis 1987!” Est-ce que je peux tirer des conclusions….? Plus les mêmes joueurs, plus les mêmes hommes de haut en bas.

      Alors, dans une primaire, ce n’est plus la même population. Il y a les changements générationnels, et tout. Voyez….?

    • Je me demande bien pourquoi McCain s’est présenté. Il casse à l’écran dû à son âge. Les républicains vont se donner un candidat issu de la génération des grands-pères pour se battre aux présidentielles? On voit bien comment ce parti peut se chercher.

    • @ ankh

      Je suis souvent d’accord avec vos propos mais ce soir, c’est de 1 à 4 plus l’extra que je partage!

      Et le facteur le moins négligeable de tous, l’âge d’Obama….

      Bonne soirée….je pars pour l’AO (Australian Open…) :)

    • @Richard Hétu

      Mes excuses Richard pour l’invitation que j’ai affiché ici … mais … ce doc est exceptionnel … je réalise que c’était déplacé … surtout après mes diatribes envers les méchants maraudeurs … :oops:

    • @ankh
      Sur le papier, ce serait merveilleux un ticket Obama-clinton sauf que la, il s’agit a la fois des ambitions des uns et des craintes des autres.
      Obama devrait (la prudence le conseillerait en tous cas) se dissocier d’une présidente comme Clinton, ambitieuse et prête non pas seulement au compromis mais aussi a la compromission ce qui dans le cas d’une présidence chaotique ou du moins malheureuse nuirait a ses chances d’acceder a la magistrature suprême.
      Mme Clinton elle, n’en serait qu’a son premier mandat, un vice président relativement jeune, charismatique et représentant plus ou moins la pureté de l’idéalisme nuirait a ses ambitions pour un second mandat, elle devrait toujours le maintenir dans son ombre ce qui serait un exercice pas mal fatiguant qu’Obama n’accepterait pas de gaieté de coeur.

    • - Don Quichotte. – Jamais chevalier errant n’eut écuyer plus bavard ni plaisantin que le mien. Et il se chargera de vous le prouver, si Votre Sérénissime Grandeur accepte que je la serve pendant quelques jours.

      - Si ce bon Sancho aime à plaisanter, je ne l’en estimerai que mieux, répondit la duchsesse, car cela montre qu’il a du jugement. Comme vous le savez, monsieur le chevalier, la plaisanterie et les bons mots ne sont pas le fait d’esprits grossiers. Si donc Sancho est drôle et facétieux, je le tiens pour un homme de sens.

      - Et un bavard, ajouta don Quichotte…… Cervantès

    • Le bonhomme 7 heures a gagné la Caroline du sud.
      Grand bien lui fasse. Au fait y-a’il eu publication de son dossier médical?

      À tout hazard, après un certain âge, disons-le au moment de la vieillesse, ne devrait-il pas être obligatoire de passer un médical et que ce soit rendu public afin d’être éclairé sur l’état de santé physique et mental d’un présidentiable?

    • @mozart999. Je vous suis. Cependant, à vous lire, il y a tout autant la course que la ”gestion” de cette présidence. Sur la course, si on en venait à ce scénario et pour les raisons mentionnées tantôt, je pense que cela serait gérable car les deux parties pourraient y gagner. Et rappelons-nous qu’il y a un objectif incontournable : battre les Républicains.

      Quant à la gestion de la présidence, je pense que ça serait une autre paire de manches. Il est logique de penser qu’Obama ne voudrait pas jouer à la potiche car il aurait été un atout important dans cette victoire démocrate. Dans la mesure où ces luttes ou différends resteraient hors des réflecteurs des médias, cela pourrait être gérable et encore. Si Obama est raisonnable ou réfléchi, il sait que son heure viendrait sans doute.

    • @Ankh
      Je suis tout a fait conscient que la on n’en est qu’a l’étape de la course et que les deux ont tout a gagner a rassembler leurs forces.
      Toutefois, le camps Clinton, veut a tout prix casser du Barak et pas par des voies droites.
      Cela étant dit, a quoi sert une victoire commune si elle devait conduire a un fiasco…..

    • @mozart999. Il faut d’abord espérer que les Démocrates sont assez intelligents pour vouloir la victoire. Il est évident que les tactiques du clan Clinton ne sont pas des plus honorables. Ce qu’on doit souhaiter, dans ce contexte, c’est une nette victoire de Clinton le 5 février et ça ne me plaît pas du tout de l’écrire.

      Si c’était le cas, les blessures et les egos pourraient se cicatriser plus rapidement, je pense, car novembre serait encore loin.

      Fiasco? Je ne le crois pas. Avec un ticket Clinton-Obama, McCain (car visiblement, ce sera lui) serait battable, n’en déplaise à notre ami DG. La volonté de changement me semble profonde. Il suffirait de bien la canaliser.

    • Bonsoir Hank je vous comprend tres bien votre point de vue; mais il y a un probleme Obama sache mieux que nous Hillary ne pourait pas gagner la course sans lui ou quelqu’un d’autre qui a plus de legimite qu’elle. Clintons ont joue un jeu tres dangereux and ils vont payer tres cher a la fin du match

    • N’est-ce pas ici sur cyberpresse qu’on affirmait que Hillary serait battue par n’importe quel républicain choisi?

      Plus ça avance et plus s’amenuise l’espoir de voir Obama gagner, le scepticisme a pris place à l’enthousiasme. Je ne devais pas être la seule à rêver…

      Après des années noirceur avec Bush, le monde a besoin d’une pause. McCain n’a pas l’air reposant…mais à regarder les autres républicains c’est pas mieux non plus….

    • Bonsoir coffyjor (coffee jar?). Je pense que si la situation tournait comme je le suggérais, il serait alors possible que Clinton s’allie à Obama pour gagner la présidence. Le vote noir ou afro-américain, le vote hispanophone et des femmes leur serait presque acquis contre McCain. La fin du match, comme vous le dites, c’est la présidence. Il est donc possible que le ticket Obama-Clinton ou Clinton-Obama soit gagnant à la fin.

    • @ayalune. Je pense que cela sera maintenant fort difficile pour Obama, mais je vous suggère de relire certains commentaires ci-haut. La politique, vous savez, ”makes strange bedfellows”, et c’est même un dicton politique. L’objectif ultime, c’est de battre les Républicains.

    • 1) Lookout:
      ” Ca n’a rien de scientifique, ce n’est qu’un baratin factice… ”
      Eh Oui, c’est une évidence que ce n’est pas scientifique. Encore que tout scientifique se garderait de se prononcer, préférant demander la preuve scientifique que ce n’est pas scientifique. Est-ce que je me fais comprendre? ;)

      2) @yvonthivierge :
      J’ai du mal à voir en quoi, cette image de mme HuckaBUST et KuciNICHON peut aider à enrichir le débat qu’on mène en ce moment. Merci de m’éclairer si toutefois vous trouvez une raison assez pertinente pour être exposé et que je puisse saisir. :)

      3) Bah OUI, je suis tout à fait d’accord avec la pluspart de ces commentaires. L’objectif ultime comme le dit ANKH, c’est de battre les pubs! Le problème c’est qu’avant de gagner la guerre, il faut remporter des batailles! Les objectifs à long terme s’inscrivent dans un ensemble d’objectifs à court terme.

      L’essentiel étant que les représentants démocrates ne donnent pas à leur ennemi leurs propres munitions.

      4) Bravo à McCain pour sa victoire même si elle ne contribue pas à me rassurer …

    • Oui c’est l’homme à abattre chez les Républicains. Mais de grâce ne le faites pas. Clinton ou Obama vont le dévorer tout rond à l’élection présidentielle.

    • @ zion

      Ce que je voulais dire est simple. On a des “légendes urbaines” vis-à-vis les élections et on aime les faire perdurer indûment….! Est-ce que je me fais comprendre davantage….?

      Pour le reste, vos conseils sont peut-être appréciés par d’autres mais en ce qui me concerne, bof, ca pourrait aller…

    • Go McCain Go !

      Je suis particulièrement heureux de la victoire du sénateur McCain en SC.

      Il est mon deuxième choix, après Barack Obama qui a raflé la majorité des délégués du Nevada.

      Mon point de vue est que le GOP doit offrir le choix le plus rassembleur si d’aventure Hillary Clinton devait être investie.

      Un affrontement McCain-Clinton devrait normalement tourner à l’avantage du sénateur de l’Arizona.

      Ce ne doit pas être un ABC (Anybody but Clinton).

      A défaut d’avoir Obama, on doit avoir le meilleur second et McCain remplit toutes les conditions.

      A la rigueur, Romney pourrait être acceptable.

      Un ticket Clinton-Obama est tout tout simplement contre-nature; Clinton est une conservatrice dont la place serait dans l’aile non religieuse du GOP alors que Barack Obama est un homme qui transcende les partis, un homme de vision.

      Obama devrait se remettre en selle et mettre Clinton en selles en Caroline du Sud samedi prochain.

      Je suis aussi très heureux que mon ami de Carlsbad Spring n’ait pas cru bon d’injurier le pape, un rabbin ou un ayatollah aujourd’hui.

      Quant à Giuliani, je crois qu’il a fait une terrible erreur en ignorant les premières consultations.

      Un politicien digne de ce nom ne doit ignorer aucun état, aucune collectivité.

      Rappelons-nous qu’en 2000, Bush a remporté la présidence en faisant arrêter le recomptage en Floride, mais aussi en remportant une kyrielle de petits états qui lui ont donné une majorité de grands électeurs, bien que minoritaire au suffrage populaire.

      C’est ce qu’on appelle jouer dans les coins de patinoire. Donnons-lui au moins çà; c’e’st à peu près tout ce qu’il a.

      Bon dimanche.

    • @michelmiller

      je vous trouve bien optimiste et vous prenez bien à la légère le cap d’en face ,je suis totalement contre eux mais si mac cain est investi il sera extremement difficile a battre . Vous pensez comme acquis la victoire des démocrates : attention à la désillusion meme si je le souhaite ardemment comme vous ,je crains une défaire d’hillary contre Mac cain si ce duel devait avoir lieu

    • http://www.voltairenet.org/article147847.html

      L’homme à abattre aux USA est dans ce lien………………..

    • Si McCain est contre les régimes dictatoriaux, doit-on en déduire que le gouvernement et les services secrets vont arrêter d’appuyer et de subventionner une centaine de pays non-démocratique et les envahir pour y établir liberté et démocratie?? Une petite conscription avec ça?? Heureusement que l’économie est au bord du précipice, ça devrait leur redonner le vrai sens des priorités.

    • @voixducentre. Bonjour monsieur et bon dimanche ! Comme à l’habitude, j’ai lu vos commentaires avec beaucoup d’attention et voici quelques observations.

      1. La victoire de McCain me semble assez significative en Caroline du Sud car il a tout même réussi à battre (de peu) Mike Huckabee pour lequel il s’agissait d’un État tout à fait prenable. Plus encore, selon un sondage en date d’aujourd’hui, Giuliani tirerait de l’arrière sur McCain au New Jersey et au Connecticut (en prévision du Super Tuesday); des États qui semblaient pourtant acquis à Giuliani il n’y a pas si longtemps. Vous avez donc raison d’écrire que la stratégie de Giuliani lui coûtera.

      Voici le lien pour ces sondages : http://www.usaelectionpolls.com/

      2. À mon avis, McCain est le plus ”montrable” des candidats républicains. Cependant, n’oublions pas son âge qui pourrait être un facteur susceptible de jouer contre lui (il aurait 72 ans s’il accédait à la présidence). En outre, sur le plan social, il est en général tout aussi conservateur que la plupart des candidats républicains (ex. : contre l’avortement; contre l’idée d’un système de santé plus universel; pour la peine de mort). En revanche, il s’est exprimé clairement contre la torture (il considère même que le ”waterboarding” est une forme de torture, n’en déplaise à son grand fan, DG), il souhaite fermer Guantanamo et il est plutôt favorable au contrôle des armes.

      Contrairement aux autres candidats républicains, qui sont archi-conservateurs, McCain est tout de même plus nuancé sur certaines questions. Cependant, n’oubliez pas que l’économie est maintenant devenu un enjeu incontournable et je ne crois pas que McCain se distingue vraiment à cet égard.

      3. Romney? Là, vous m’étonnez, monsieur. Ce mec est un clone de GWB. Il est néo-conservateur en toute chose ou presque. Par exemple, alors que McCain voudrait fermer Guantanamo, Romney voudrait en doubler la capacité … d’accueil !

      4. Même s’il est encore trop tôt, j’ai tout de même avancé hier l’hypothèse d’un ticket Clinton-Obama et j’en ai expliqué les raisons (voir un peu plus haut).

      5. En 2000, rappelez-vous que Gore a perdu le Tennessee. Il a perdu SON propre État. C’est là que ça s’est joué car, en remportant le Tennessee, Gore devenait Président. Je ne crois donc pas que ce sont les petits États remportés par GWB qui ont fait LA différence ou encore la Floride. Cette défaite hantera Gore jusqu’à la fin de ses jours.

    • @b1fjdj67

      Avec ces foutus machines à tricher, on peut donc miser dors et déjà sur une belle victoire truqué des répugnants républicains en novembre, avec toute les merveilleuses conséquences que ça aura!!

    • McCain a gagné grâce aux vieux, aux pieux, aux piteux et aux belliqueux :

      http://www.salon.com/wires/ap/2008/01/19/D8U99S8O1_campaign_exit_poll/index.html

    • @YT

      Qui sait, peut-être deviendra-t-il aussi président grâce aux morts et aux chauves (Die-Bold) Mdr!!

    • Ou Huckaboom grâce à la graisse qu’il a perdue grasse (sic) à Jésus ! Mdr ! De “Die-Bold” à “Die-Hard” à “Die-Or-Diet-For-Jesus”, il n’y a qu’un pas que ces exaltés ont déjà franchi !

    • McCain et la Billary qu’il va battre. Ou pourquoi il faut qu’Obama gagne :

      http://www.dailykos.com/storyonly/2008/1/20/123614/298/328/440043

    • Pourquoi Billary ne peut gagner en novembre :

      http://www.dailykos.com/storyonly/2008/1/20/13155/5169/76/439286

    • Un ticket Gore-Obama, rêve ou réalité ? Edwards devient Attorney General et Clinton secrétaire d’État ou chef de la majorité au Sénat :

      http://www.dailykos.com/storyonly/2008/1/20/112330/475/352/440003

    • @anhk

      J’ai pris un peu de temps avant de vous répondre.

      Justement le temps de lire et relire les déclarations de Romney auxquelles vous faites référence.

      Je suis maintenant en mesure de vous dire que je partage votre point de vue et je dois discarter Romney.

      Alors, je reviens à la case départ:

      Obama 2008 ou McCain 2008.

      Merci de m’avoir permis une réflexion plus approfondie.

      Les dernières midterms aux USA nous ont permis de voir la fragilité des démocrates, surtout à la Chambre, parce que c’est là que l’on voit le reflet dde la volonté populaire, alors qu’au Sénat, Californie et Rhode Island ont droit à chacun deux sénateurs.

      Un candidat qui ne peut rassembler chez les démocrates ne peut espérer remporter la présidentielle.

      Or Hillary ne rassemble manifestement pas, pas même dans son propre camp. On l’aime ou on la déteste; au GOP, elle fait presque l’unanimité et chez les démocrates, regardez les résultats.

      Dans une finale comme les présidentielles, on envoie son meilleur joueur.

      En prolongation d’un septième match pour la Coupe Stanley, sur un tir de pénalité, auriez-vous envoyé Mario Lemieux ou Cam Connors ? Et au Mondial, Zidane ou Barthez ?

      Un ticket où seraient à la fois Obama et Hillary Clinton ressemblerait à un ticket Jack Layton-Preston Manning.

      Votre apport est précieux; continuez à nous faire réfléchir.

      @yvonthivierge

      Lorsque vous dites que McCain a gagné “grâce aux vieux, aux pieux, aux piteux et aux belliqueux”, vous avez partiellement raison, mais votre choix de vocabulaire est un peu déplorable.

      C’est vrai que l’électorat républicain de SC contient une proportion importante de personnes du “bel âge”, une partie, mais une partie seulement du vote religieux, Huckabee ayant recueilli une proportion fort importante de celui-ci.

      Quant aux “piteux”, faites-vous référence aux ex du Vietnam et membre des Forces armées qui compoosaient 25% de l’électorat ?

      Ont-ils demandé de la faire, cette sale guerre ?

      Pour ce qui des ” piteux”, il faurrait vous en expliquer un peu.

    • Aux fans du sénateur Obama, vous en voulez un truc pour que les électeurs et les jeunes en plus sortent et l’appui alors voilà. Dès demain matin, qu’il montre le changement et fasse tout ce qui est possible pour bloquer et faire annuler la vente d’armements à l’Arabie Saoudite et à Israel ! ;)

    • en clair qu’obama fasse ce que hillary ou nimporte quel démocrate ne fera jamais quasiment :lol:

    • Bien sur, pourquoi dire qu’on est la voie du changement si on imite les autres :D

    • @voixducentre. Merci pour vos bons mots et pour vos commentaires, monsieur. Vos derniers propos m’offrent l’occasion de préciser davantage ma pensée relativement à un éventuel ticket Clinton-Obama. Une fois de plus, je tiens à préciser qu’il est encore très tôt et que ce scénario pourrait ne jamais se matérialiser.

      1. Vous avez raison d’écrire qu’Hillary n’est pas une rassembleuse. En revanche, Obama, lui, peut l’être. Si le clan Clinton, fort de la victoire possible d’Hillary lors de l’investiture démocrate, jouait bien ses cartes, il devrait à mon sens porter son choix sur Obama à titre de co-listier. Pourquoi? Les raisons sont multiples.

      a) Obama est un rassembleur et il pourrait contribuer à refaire l’unité au sein des forces démocrates.

      b) Obama est aimé des jeunes, un vote qui pourrait échapper à Clinton lors des élections présidentielles non pas nécessairement au profit de McCain, mais simplement parce que les jeunes ne se présenteraient pas aux bureaux de scrutin.

      c) Sur un plan plus symbolique, Hillary parle elle aussi de changement. Elle cherche à en incarner le côté ”faisable” ou pratique, si vous voulez. Pour sa part, Obama pourrait être l’âme de ce changement. Et je crois que l’Amérique est mûre pour du nouveau dans la mesure où ce ticket C-H réussissait à rassurer l’électorat sur la question économique. Or, à cet égard, Hillary a un conjoint qui a plutôt bien réussi dans ce domaine, alors qu’il était président.

      d) Un ticket O-H serait susceptible d’aller ”chercher” des couches importantes de l’électorat : les Afro-Américains, les hispanophones, les jeunes et les femmes. Cela pourrait faire toute la différence en bout de ligne.

      2. En 2008, je crois que, plus que jamais, les co-listiers respectifs des deux grands partis influeront sur le résultat final. En tel cas, on devra faire le bon choix.

      3. Obama performe bien dans l’ensemble depuis le début de cette course. Sans pour autant gagner au NH et au Nevada, il a comblé à chaque fois des retards importants sur Hillary en plus d’engranger un nombre appréciable de délégués. S’il perdait cette course, je le vois mal rester sur la touche.

      4. Le meilleur joueur, dites-vous? Et pourquoi pas le meilleur duo? On a déjà connu Gretzky et Kurri, Lafleur et Mahovlich, Savard et Secord, Howe et Lindsay de même que le Rocket et le Pocket Rocket. Et même Batman et Robin !!! Alors, pourquoi pas Obama et Clinton?

    • @ankh (Le meilleur des compromis ?)

      > d) Un ticket O-H serait susceptible d’aller ”chercher” des couches importantes de l’électorat : les Afro-Américains, les hispanophones, les jeunes et les femmes. Cela pourrait faire toute la différence en bout de ligne.

      Je crois comme vous que c’est ce qui pourrait arriver de mieux pour assurer la victoire aux démocrates. Ce duo ratisserait très large et aurrait toute les chance de remporter la présidence.

      Mais il reste qu’il est difficile d’imaginer les deux travailler ensemble tellement il semblent avoir des personnalités fortes et différentes … Il faudra d’une manière ou d’une autre mettre beaucoup d’eau dans le vin …

      De plus comme je l’ai déjà dit un tel duo serait presque doublement révolutionnaire (symboliquement …) … mais j’aimerais quand même plus OH que HO ;-) Mais je crois hélas qu’un tel ‘miracle’ soit peu probable … mais … sait-on jamais (?)


    • meme si je ne le crois pas beaucoup , un obama vice président est plus envisageable que Hillary vice président vu l’orgueil et l’haute estime qu’elle a d’elle meme . OBAMA serait je pense pour le clan clinton possible à convaincre mais cela reste trés peu probable . Obama songera aussi à son avenir si il perd (ce qui n’est pas encore fait) vu qu’il est trés jeune alors que clinton tient sans doute là sa derniere chance politique

    • @caméléon. Merci de votre commentaire. Vous savez, je suis tout à fait conscient que j’écris un peu de politique-fiction, mais bon, comme le but est de proposer des idées et de les échanger, alors voilà.

      Les deux qui travailleraient ensemble? Si ce scénario se matérialisait, je pense qu’Hillary pourrait travailler avec Obama et vice versa, et ce en fonction d’un seul objectif : la victoire. De fait, la perspective d’une victoire pourrait les réunir. Et après une victoire? Une fois encore, je crois qu’ils seraient ”condamnés” à s’entendre et à placer les intérêts de leur nation (qui en aura besoin) avant les leurs.

    • Non, voixducentre, je ne faisais aucunement référence aux soldats, anciens ou actuels, mais simplement aux gens pitoyables qui font pitié nous font péter par leurs pratiques et idéologies. Le terme “piteux” était le plus faible de l’allitération mais c’est ce que j’ai trouvé de mieux. Fallait que ça rime, crime ! Mdr !

    • @ Ank

      Tout à fait d’accord avec Nô
      Je verrais plus Obama et Hillary que l’inverse. Je ne vois pas Obama travailler dans l’ombre il est trop flamboyant. Par contre, sans la dénigrer, je verrais mieux Hilary mettre à profit ses contacts, son expérience à la maison blanche, sa dose de rationnel face à l’idéalisme d’Obama.

      Obama président aurait une voix qui irait au delà de l’amérique, elle pourrait être rassembleuse ailleurs aussi. Le monde est mûr pour un changement radical. L’amérique tant détestée pourrait devenir un exemple ce qu’elle chante tout le temps sans rien posséder:
      liberté, égalité, fraternité, justice

      Ah je rêve encore…

    • Romney, l’homme à abattre. Et Huckabust va s’en charger tellement le McCain-lover aime le vieux shnouk le Mitt-killer hait le vire-capot :

      http://www.politico.com/

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juin 2014
    L Ma Me J V S D
    « mai   juil »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Archives

  • publicité